AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La folie des Grandeurs...[Pv premiere personne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


+

La folie des Grandeurs...[Pv premiere personne] _
MessageSujet: La folie des Grandeurs...[Pv premiere personne]   La folie des Grandeurs...[Pv premiere personne] Icon_minitimeDim 23 Déc 2007 - 15:48

Solon montait les escaliers d'un pas léger. Les marches grincèrent tandis que ses chaussures foulaient la poussière argentée. Le jeune homme arriva dans une pièce baignant dans une douce lumière dorée. Solon s'avança dans la poussière. Il se sentit oppressé par cet espace exigu, remplit de coffres et autres vieilleries qui auraient réjouie les plus petits. Une machine a coudre a pédales en fer, une chaise dans son quatrième pied et une male qui aurait pu servir de destrier aux plus imaginatifs. Le jeune homme s’assied contre la malle et regarda par la fenêtre la poussière flottante telle des étoiles de lumière. Tout l'espace semblait vivant, grinçant, respirant presque...Le jeune homme frissonna, il avait un peu peur, là, seul, il regarda a droite puis a gauche. Il se leva, alla ouvrir la fenêtre. L'air frais lui caressa le visage. Il inspira en même temps que l'escalier craqua comme une expiration.
Il tira de sa poche des sablés, simple a faire les sablés...il les aimait bien cuits, choisissant les plus noirs. Il regarda le ciel, accoudé a la fenêtre. Il pensait a ses parents. Le vent souffla et il du poser sa main sur son chapeau pour ne pas qu'il s'envolât. Fourrant son nez dans son écharpe, sentant le doux parfum de son enfance. Un mélange de cigarette, d'alcool et de nourriture...une odeur de bar agréable et chaude.
Le jeune cuistot revoyait a la lumière opaque du bar, le visage de sa mère, rayonnant, riant de bon cœur avec les clients. Puis son père, garnissant les éclairs au chocolats et pétrissant la pâte.
Il se réfugia dans l'idée qu'il pourrait bien reprendre la relève de ses parents un jour. Tant qu'il pourra cuisiner...il sera heureux.
Il fut tiré de ses pensées par le crissement des marches menant a l'étage. Il sursauta lorsqu'il s'aperçut que quelqu'un montait au grenier...et attendit, cœur battant que cette personne paraisse dans l'enchevêtrement de la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

La folie des Grandeurs...[Pv premiere personne] _
MessageSujet: Re: La folie des Grandeurs...[Pv premiere personne]   La folie des Grandeurs...[Pv premiere personne] Icon_minitimeDim 23 Déc 2007 - 16:30

Ritchie montait les escaliers. Une démarche qui aurait pu être normale, mais il semblait prendre appuie sur chacune des marches comme pour s’enfoncer dedans ou faire du bruit. Les mains dans les poches, il n’avait pas l’air très intéressé par ce qu’il y avait autour de lui...les murs, le sol, bref, rien de spécial. A part que c’était luxueux. Et ancien, surtout. Il n’aurait pas pu situer ça, même en siècle, parce qu’il n’avait jamais été une lumière en histoire mais il en connaissait assez pour savoir que ce n’était pas des plus modernes...enfin, ça donnait un certain style. De toute façon, ça lui était bien égal, que la décoration soit belle ou pas. Une autre preuve de la non récence (ça se dit pas ça, je crois ...) du lieu était les marches qui grinçaient horriblement sous ses chaussures. Il avait l’impression d’être en train de les arracher une à une avec une fourchette en argent..

Finalement, il arriva en haut, et entra dans le grenier. Des vieilles malles vernies, des mannequins habillés de grands chapeaux...des cartons clos...toute une ribambelle de ce que certaines personnes pourront appeler « trésors ». Ritchie ne faisait pas partie de ces personnes en question ; pour lui c’était simplement de vieux objets. Il les ignora donc quand il passa devant.

Il remarqua qu’il y avait quelqu’un d’autre, dans la pièce. Il était debout, près de la fenêtre. Il l’avait probablement entendu entrer puisque il avait son regard posé sur lui quand il l’aperçut enfin. C’était un jeune homme, il devait avoir à peu près son âge...quinze ou seize ans. Il y avait des biscuits dans sa main, un chapeau sur la tête et une écharpe autour du cou...à l’intérieur ? Il devait être frileux, dans ce cas...très frileux. Ritchie portait un tee-shirt à manche longue, aux manches complètement déchirés, et avait mit par-dessus un espèce de marcel violet dans le même état. Sauf que ce n’était pas au manche, puisque il n’y en avait pas.


« Salut, Fit-il seulement, avec un étrange sourire. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

La folie des Grandeurs...[Pv premiere personne] _
MessageSujet: Re: La folie des Grandeurs...[Pv premiere personne]   La folie des Grandeurs...[Pv premiere personne] Icon_minitimeDim 23 Déc 2007 - 17:24

Solon fit un léger sourire au jeune homme qui venait de rentrer. Il était un peu étrange. D'une tenue composée d'habits ressemblant fort a des loques si je puis me permettre. Comment ça non on ne permet pas? Non mais oH j'te demande pas ton avis Solon!! Comment ça je suis une piètre écrivaine? D'abord si ecrivaine est dans le dictionnaire...RoOh NON Skye tu ne te mêle pas de ça!!

PARDON DE CE PETIT INCIDENT TECHNIQUE...VEUILLEZ ATTENDRE QUELQUES INSTANTS. Merci de votre compréhension.

Solon regardait donc le jeune garçon qui devait avoir a peut près son age. Il lui tendit son paquet de sablé vers l'étrange jeune homme d'une main et de l'autre main abaissa sur son regard son chapeau, se sentant rougir. En effet, le jeune garçon très peu habitué a la parole était coincé dans son monde. Cette habitude s'était accentuée a la mort de sa mère, s'enlisant dans un silence religieux.
Solon était très pieux, et en voyant l'inconnu, il fut assez surprit de voir pour la première fois quelqu'un d'habillé comme cela. Pourquoi me demandez vous? Parce qu'il n'avait jamais vraiment fait attention aux personnes qui l'entouraient a l'école...au collège...au lycée. On lui demandait conseil, il répondait avec gentillesse. Quelqu'un tombait, il l'aidait a se relever, quelqu'un lui confiait quelque chose, il le protégeait jusqu'a sa restitution. Faisant passer les autres avant lui même mais ne les jugeant jamais en les observant selon leurs visages ou tenues. Résultat, les seuls visages dont il se souvenait étaient ceux de ses amis imaginaire, celui de son père ...et le doux et fin visage de sa défunte mère.
Il se demanda ce qu'il fallait qu'il fasse. Le bras tendu, le paquet de sablé aux formes exentriques en l'air. Il relfechit, peut rassuré par ce sourire inquiettant avant de decider d'appliquer tout de meme les politesses de bases qui contribuent au bon fonctionnement de la societé.


-"B...bonjour..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

La folie des Grandeurs...[Pv premiere personne] _
MessageSujet: Re: La folie des Grandeurs...[Pv premiere personne]   La folie des Grandeurs...[Pv premiere personne] Icon_minitimeDim 23 Déc 2007 - 23:42

Le garçon tendit son paquet de sablé, le saluant timidement. Oui, il semblait timide... Sauf que ça, Ritchie n’y fit pas plus attention que la couleur des chaussettes qu’il porterait demain, ou alors de la quantité de sirop de fraise qu’il avait versé dans son verre ce midi. Bon, certes, il n’avait sûrement pas bu de sirop de fraise, mais c’était une comparaison douteuse de la narratrice qui parle d’elle à la troisième personne du singulier, cette baka. Dans tout les cas, la timidité potentielle de ce pauvre Solon lui passait par-dessus la tête, ça n’avait pas l’air de le préoccuper énormément.
Il savait juste qu’il était censé prendre un de ses biscuits, au moins par politesse...Or, il y avait un problème. Il n’était pas très poli, et quand il employait « censé », ou un mot du genre, ça voulait dire « Non ». Mais il avait faim. Il ne mangeait pas beaucoup, car d'habitude la drogue lui faisait passer la sensation d'avoir le ventre creux...mais la, si, quand même. Donc il en prit deux, remerçiant vaguement le garçon d'un hochement vague de la tête pour ensuite se diriger vers une vieille malle, sur laquelle il s'assit.

Quel étrange endroit, quand même...ça faisait un peu dans le style des vieilles maisons, dans les feuilletons. Enfin, dans les feuilletons en question les gens passent des après midi de pluie à se déguiser avec les trouvailles, ou alors elles trouvent une carte au trésor, rencontrent des pirates, deviennent riche et FIN. Bon, pas tout à fait, mais c’était presque ça parfois.....il ne s’imagineait pas jouer à ce genre de truc ici. Déjà parce que c’était « débile », trouvait-il, et parce que la pièce avait une atmosphère étrange...oui, c’était le mot, étrange.
Presque malsaine.
Pas le genre de lieu ou des gamins se réuniraient dans l’espoir de trouver un coffre au trésor ou un journal intime appartenant à Louis XVI. Bah, il songeait seulement que c’était un peu spécial, ce manoir...et puis c’est tout. La magie ? Il n’y croyait pas du tout. Comment un truc pareil pouvait exister ? Pour lui, c’était pour amuser la galerie et accessoirement se faire de l’argent, voila. On ne l’avait pas mit au courant des « Alter Ego astral » ou des « pouvoirs » qu’ils recevaient quand ils entraient ici. Non, déjà le fait que la porte ne s’ouvre pas, c’était assez énorme...mais il avait eut la preuve que c’était vrai, d’un côté. On lui avait également parlé de « monstres », « chimères » par Rikka...Il restait à savoir si il l’avait crut ou pas. Elle n’avait pas l’air d’une mythomane non plus...Ritchie n’était pas spécialement méfiant, mais cet endroit était tellement tordu qu’il préférait quand même ne pas croire tout ce qu’on lui disait comme un vulgaire pigeon naïf à qui on aurait arraché les yeux par erreur (Hein, comment ça mes comparaisons sont douteuses ? o_o).

Il mordit distraitement dans le sablé de Solon, et il se rendit compte que c'était plutôt bon. A chaque fois qu'il plantait ses dents dans le biscuit, des miettes tombaient parfois sur le sol ou sur son jean noir.
Il s'essuya la bouche sur le bras quand il eut finit la nourriture; toujours avec ce sourire un peu moqueur qui ne l'avait pas quitté (le fourbe).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

La folie des Grandeurs...[Pv premiere personne] _
MessageSujet: Re: La folie des Grandeurs...[Pv premiere personne]   La folie des Grandeurs...[Pv premiere personne] Icon_minitimeLun 24 Déc 2007 - 16:46

Solon lui avait l'esprit qui virevoltait dans sa petite caboche naïve. Son cœur battait de plus en plus vite et ses mains étaient de plus en plus moites mais mis a part cela, il allait tout a fait bien. Le sourire de l'étranger ne le rassurait pas certes, mais il décida de ne pas y faire attention; tout ce qu'il voulait, c'était faire plaisir. Le jeune homme mal fagoté mangea des biscuits peu proprement certes, mais il les mangea. Solon était bien content. Au moins, ils avaient été mangés ces sablés. Le vent soufflait tandis que le soleil brillait...drôle de temps pour la période des fêtes de décembre. Le jeune cuistot aurait bien voulu voir de la neige...
Il s'assied sur le rebord de la fenêtre, face au jeune homme et le regarda, essayant de trouver un sujet agréable. Ses lèvres étaient pourtant scellées. Depuis la mort de sa mère. En cette période de Noël, il se sentait seul. Il imaginait aussi sont père...esseulé. Son cœur de serra. Il avait besoin de parler, de donner, pour oublier.

-"Ils sont bon ? Peu etre qu'avec du chocolat ou desvermicelles de couleurs cela ferait plus gai.

Chocolat...il repensa alors a Inaya. Cette jeune demoiselle a la peau dorée. Elle lui avait apprit les etrangetés que renfermait le pensionnat ou du moins...les bases de cette magie. La magie...cette chose qui paraissait absurde a ses yeux et surtout impossible. Il tritura sa peau qui se decoupa en un bout de pâte. Il deglutit difficilement,sa peau se referma lentement. Le Seigneur n'a jamais Oh grand jamais mentionné cela. Où peut etre que Jesus utilisait la magie pour effectuer les miracles ? Solon tourna la tete de droite a gauche pour sortir cette pensée malsaine.

**Nous sommes...des monstres...et non des Hommes. **

-"Je m'appelle Solon ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

La folie des Grandeurs...[Pv premiere personne] _
MessageSujet: Re: La folie des Grandeurs...[Pv premiere personne]   La folie des Grandeurs...[Pv premiere personne] Icon_minitimeMer 26 Déc 2007 - 13:14

Le garçon s’assied devant lui, sur le rebord de la fenêtre, le regardant. Ritchie ne fit pas attention à cette petite note solennelle, et ne tourna pas la tête, le dévisageant sans gêne comme si il était de dos. Puis Solon lui demanda si ils étaient bon, et donna son avis. Ritchie haussa les épaules avec désinvolture et répondit simplement ;

« Ouais. Puis suite à son commentaire, il continua : Bah, les couleurs ont s’en fiche un peu, nan ?» Remarqua-t-il avec un sourire en coin, le même.

Bon.
Merci mais pour la gentillesse et la politesse, on repassera un peu plus tard. Mais Il faut dire qu’effectivement, si un gâteau à la crème avait l’air plus présentable avec une fraise au dessus ou sans, il s’en contrefichait complètement. Du moment que c’était un minimum mangeable, ça allait. Alors avec ou sans vermicelles...la différence était la même que l’écart entre le bordeaux et le rouge foncé. Quoique, y’a peut-être une différence, je ne sais pas je suis un peu nulle la dedans...bref, la différence était minime.

Puis il se présenta. Solon...il s’appelait Solon. Ah. Il supposa alors que c’était maintenant à lui de décliner son identité, (ça fait plus classe que « dire son prénom » quand même n_n) maintenant. Alors il le fit :


« Ah.. Je m’appelle Ritchie. »

Ritchie...c’était étrange, comme nom. Mais non, inculte, ne pensez pas a Guy Ritchie u_u. Mais à John Simon Ritchie *_*. Sid Vicious en d’autres termes. Bref, je suis un peu hors sujet.

(un peu court, pardon >_<)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

La folie des Grandeurs...[Pv premiere personne] _
MessageSujet: Re: La folie des Grandeurs...[Pv premiere personne]   La folie des Grandeurs...[Pv premiere personne] Icon_minitimeMer 26 Déc 2007 - 19:15

Solon se sentit soudain mieux, il ne sut pourquoi. Peut être que rien que de savoir le nom de quelqu'un met plus en confiance le jeune garçon. Il mangea un sablé et pensa tout bonnement qu'avec du chocolat ce serait bien meilleur.

"Bah, les couleurs ont s’en fiche un peu, nan ?"

Il sourit a la réminiscence de cette affirmation. La population a souvent été bien dure avec la filière des services. En l’occurrence, la restauration a beaucoup souffert de la mauvaise habitude qu'on les gens. Ils viennent se faire servir, ils sont donc, rois, oubliant presque qu'en face d'eux, ils ont aussi des êtres humains. Beaucoup refusent de manger a cause de la "tete des plats" plus concrètement de l'aspect peu reluisant de la nourriture. Il fut alors prouvé que les clients appréciaient plus les plats aux couleurs vives que les plats aux couleurs ternes.

-"Si tu le dit...

Il sourit et croqua dans son gâteau doré. Il laissa régner le silence, son plus fidel ami tout en parcourant la pièce du regard. Elle lui faisait tant penser a la réserve de la brasserie que tenait sa mère dans Paris ..."L'Espoir" .De nombreux cartons, des males et un bureau en bois qu'avait laissé l'ancien propriétaire. Ils aimait sortir les nombreux objet et paperasse qui avaient moisit dans les tiroirs du vieux meuble.
Il élargit sont sourire a cette pensée et croqua de nouveau dans sont sablé. Mais tout le faisait revenir a sa mère. Il secoua la tête, pour chasser le souvenir de l'enterrement et le remplaça par le doux visage illuminé de sa mère servant ses clients
.

-"Tu es ici depuis longtemps demanda t’il soudain, chassant le silence et ce douloureux souvenir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

La folie des Grandeurs...[Pv premiere personne] _
MessageSujet: Re: La folie des Grandeurs...[Pv premiere personne]   La folie des Grandeurs...[Pv premiere personne] Icon_minitimeDim 30 Déc 2007 - 1:05

Oui, c’était plus appétissant quand c’était beau...bon, évidemment, il ne fallait pas que ça soit tout cramé, ou alors tout à fait répugnant...mais du moment que ça avait l’air a peu près potable, ça allait. Faire trop de chichis ne servait à rien, après, d’après lui. Enfin, ça dépendait dans quoi. Mais pas dans la nourriture selon lui. (Pourtant c’est beaux les plats pleins de couleurs *Q* Quel manque de gout vraiment U_U)

« Si tu le dis... » Fit Solon.

[b]Puis il lui posa une question. Etait-il-la depuis longtemps ? Non...quelque jours, une semaine pas plus. Mais il trouvait déjà ça embêtant –en moins poli. Alors qu’est-ce que ça serait dans un mois ? Ou même...un an ?!...Il ne préférait pas imaginer une chose pareille. Un enfermement durant...tout ce temps, c’était un coup à devenir complètement fou...Ou alors il s’y habituerait. Oui, on s’habitue, avait dit Rikka. Mais lui ne pouvait pas s’habituer à un truc pareil ! Se persistait-il à penser. Non, vraiment, ce n’était pas pour lui ça ! Rester cloitrer dans un manoir...et il ne voulait PAS s’y habituer. Ca voudrait dire qu’il se serait résigné à vouloir sortir ! Donc qu’il serait devenu bête, idiot, indéterminé, tout ça...D’après lui, toujours. Enfin ! Il n’espérait pas trop. Tout seul, il ne pouvait pas faire grand chose. Ce n'était pas pour rien que même si il y avait des tonnes de gens ici, personne n’était sortit, d’après ce qu’il avait entendu... Il se rappela de la question de Solon et répondit ;


« Nan, pas trop... »

Il replongea ensuite dans ses pensées...Ca l’énervait...ne pas sortir...ne pas sortir...il devait sans doute commencer par arrêter de se répéter ça. Mais visiblement sa conscience était de mauvaise humeur. Quels idiots, ceux qui avaient décidés que ce fichu endroit ne s’ouvrirait pas...Finalement agacé par toute cette réflexion –hé oui quand on n’a pas beaucoup de neurones c’est dur n’est-ce pas ? la narratrice vous le prouvera =D-, il pesta :

« Raaaaah, c’est débile... »

Il prit une paire de dés, près de lui, et les balança à ses pieds. Il les arrêta avec ses semelles...cinq et trois...huit. (Si, si, il sait compter, j’vous assure). Puis finalement, ça l’énerva (oui il se lasse vite ^^’) et il envoya balader les dés à l’autre bout de la pièce. L’hypothèse que ça puisse atteindre Solon ne parut pas l’effleurer, ou alors le préoccuper gravement.


Dernière édition par le Dim 27 Jan 2008 - 21:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

La folie des Grandeurs...[Pv premiere personne] _
MessageSujet: Re: La folie des Grandeurs...[Pv premiere personne]   La folie des Grandeurs...[Pv premiere personne] Icon_minitimeDim 30 Déc 2007 - 15:39

Solon se rendit compte que meme en ayant beaucoup de conversation, certaines situations ne pouvait etre que ennuyeuses meme si on se donnait du mal pour agrementer tout ces bavardages qui a la fin paraissent totalement futiles. Bien evidemment, ce bavardage comme je l'ai si bien nommé permet ourtant la communication et la survie de l'humanité. Une perte de comprehension entraine ce qui ce passa pour la tour de Babel ce qui n'est pas un tres joli exemple. Le jeune garçon se balançait sur le rebord de la fenetre, sans penser qu'il pouvait tomber. Il regardait amusé Ritchie qu'il aimait bien par sa simplicité d'esprit. Il regarda les dés lancés vers lui, ricochant de part et d'autre de la piece et qui allerent jusqu'a s'ecraser en plein milieu de son front, le faisant basculer, surprit dans le vide de la fenetre.

Le jeune cuistot lacha le paquet de sablés qui s'eparpillerent au sol et se sentit projeter en arriere. Tout son corps passa par la fenetre et le jeune homme se raccrocha au pan du rebord de la fentre dans un dernier elan de survie. Son chapeau resta curieusement collé a son crane tandis que le vent aurait du l'emporter. Solon

-"Ouf, merci mon Dieu!! lacha-t'il en voyant que son chapeau ne tombait pas.

Dans cette realité, il esperait fort ne pas s'ecraser au sol tel un vulgaire pain de mie emmiété mais se preoccupait plus de son chapeau que d'autre chose. Il se hissa sur le rebord difficilement et s'asseya comme si de rien etait. Son chapeau s'envola

-"Oh non!! Mon beau chapeau!!

Il regarda le chapeau tomber dans le vide, tournoyer dans l'air. Solon etira son bras, dans l'espoir naif de pouvoir le rattrapper ainsi. Il vit alors , le coeur serré le present de sa defunte mere s'eloigner de lui en un coup de vent. Il ferma les yeux, le coeur serré. Son bras resté tendu s'allongea, transformé en une pate a pain visqueuse qui s'envola jusqu'au chapeau et s'enroula autour de ce couvre chef.
Solon rouvrit les yeux et ramena a lui son bras et son chapeau bien content.


-"Ahh... soupira-t'il en revetant son precieux chapeau tandis que son bras reprenait une forme normale.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

La folie des Grandeurs...[Pv premiere personne] _
MessageSujet: Re: La folie des Grandeurs...[Pv premiere personne]   La folie des Grandeurs...[Pv premiere personne] Icon_minitimeDim 30 Déc 2007 - 23:08

Oops.
Peut-être que lancer ce dé n’était pas une très merveilleuse idée en fait...Solon bascula pour une étrange raison (surprise ?) et...
...passa par la fenêtre ?! Visiblement. Il ne voyait plus que ses mains sur le rebord de la fenêtre...il était censé faire quoi maintenant ? Il s’approcha tranquillement, comme si la vie du garçon n’état absolument pas en danger, puis jeta un œil curieux par-dessus la fenêtre. F
inalement, Solon réussit à se redresser, et se rendit compte que son chapeau était parti...il brandit son bras vers le vide, comme pour le rattraper...puis il se passa quelque chose d’étrange. Son bras...il était devenu...euh, étrange peut-être ? Il avait changé de couleur, comme pour une espèce de pate gluante et s’était allongé surtout. Jusque à saisir son couvre chef...

Nié ?!! C’était le mot qui résumait parfaitement ce qu’il pensait. Qu’est-ce que c’était que ça ? Puis il se rappela des termes utilisés par certaines personnes. Magie. Pouvoir...Alors c’était vrai ? Ce n’était pas des mensonges grossiers, signe qu’on le prenait pour un idiot ? Il écarquilla les yeux, ne pouvant pas cacher sa surprise. Son incompréhension, aussi. Et puis, le garçon ne semblait pas s’en soucier, comme si c’était absolument naturel ce...petit changement. Alors que Ritchie ne trouvait pas de mot pour définir ça. Si ça se trouve, il pourrait faire des trucs dans le genre, lui aussi ? En tout cas, il trouvait ça un peu dégoutant l’espèce de matière qu’il avait utilisé pour changer son bras. Ca semblait gluant et visqueux, un peu comme avec la pate qui faisait les crêpes ou les gâteaux. Ou le pain ? Ce type semblait s’y connaitre en cuisine. Si c’était bien lui qui avait fait les sablés, bien sûr.


« ....C’est quoi ? C’est zarb.. »

Il ne s’excusa pas, bien que tout ça était un peu de sa faute...c’était lui qui avait lancé le dés, et la situation s’était engendré à cause de cela. Mais non, pas l’ombre d’un regret, ou même un léger sentiment de culpabilité...juste cet air étonné qui ne quittait pas son visage, ses yeux ressemblant à deux ronds de flancs et sa bouche entrouverte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

La folie des Grandeurs...[Pv premiere personne] _
MessageSujet: Re: La folie des Grandeurs...[Pv premiere personne]   La folie des Grandeurs...[Pv premiere personne] Icon_minitimeJeu 3 Jan 2008 - 17:14

Solon le regarda, il avait l'air totalement depourvu de tout sens critique. Les yeux grands ouverts, la bouche entrouverte, surprit. Le jeune cuistot s'avança vers lui et lui fit un leger sourire plein d'excuse. Il s'excusait de quoi? De l'avoir tout simplement mit dans cet etat ci. A quelques centimetres de Ritchie, il redressa son chapeau et entreprit de repondre a cette question. En tant que chretien, Solon n'avait pas a croire en la magie...pourtant, comment nier ce qui nous est montré ?

-"Je sais bien que cette chose n'est pas commode a accepter. Moi meme je repugne a le dire, mais cette batisse est ensorcelée...et elle a fait de nous ses demons qui la hanteront jusqu'a la fin .

Puis il tapota affectueusement l'epaule avant de se baisser pour ramasser les sablés emmietés sur le sol. Le jeune garçon toujours inscouciant sous n'importe quelle couture pensait que le Seigneur en avait decidé ainsi et se contentait de ravaler cette chose que l'on appelle l'horreur pour profiter tout au plus du reste de la vie qui lui etait offerte.

**J'irai jeter ces sablés perdus aux oiseaux et canards tout a l'heure. **

Il se redressa une fois sa besogne finie et se demanda si il etait obligé de continuer a parler. Il avait bien envie de faire plus ample connaissance avec Ritchie...surtout que c'etait le seul garçon qu'il ait rencontré jusqu'a maintenant. En y repensant, il avait meme evolué depuis qu'il etait entré dans cette maudite batisse. Le caractere enjoué et joyeux a toute epreuve de Pan son alter ego astral avait deteint sur lui...si bien qu'il affichait de plsu en plus souvent un visage rejouit.

**....Sacrée Pan...**

Il sursauta en entendant un bruit,une sorte de crissement, une sorte de coffre bougé. Qu'etait-ce ? Sortit si brusquement de ses pensées, il sentit son coeur battre en chamade.

-"C'est ...c'etait quoi?

[Alors la Moll' place a un supra monstre!!Un coffre sur jambes avec d'horribles crocs etc...a toi d'imaginer une bete monstrueuse XD]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

La folie des Grandeurs...[Pv premiere personne] _
MessageSujet: Re: La folie des Grandeurs...[Pv premiere personne]   La folie des Grandeurs...[Pv premiere personne] Icon_minitimeLun 7 Jan 2008 - 21:17

A la grande surprise de Ritchie, Solon ne dit rien. Absolument pas, il se contenta de sourire d’un air désolé et de se rapprocher de lui...rien du tout ?! Il ne hurlait pas, ne criait pas, ne le frappait pas, ne l’insultait même pas ? [-> Ce qu’aurait fait Ritchie si il aurait été a sa place...]. Puisqu’il s’expliqua à propos des pouvoirs...mais rien, pas un mot sur sa potentielle chute ni rien... Ritchie le regarda, un peu ébahi peut-être ;

« Mais...Alors tu dis rien ...? T’as faillit crever et pourtant tu souris comme un bienheureux...tu me frappes pas, tu m’insultes pas ? T’es niais ou quoi ...? »

Sachant que pour Ritchie ça semblait être ; Gentillesse -> Niaiserie ! (..hm Toya est vraiment trop sympa alors ! =D *sors*). Bon, en gros il lui criait dessus car il ne lui avait pas hurlé dessus. A mon avis Ritchie est un peu masochiste mais bon, passons ce petit détail. Ou alors anti-insouciance, on ne sait pas trop ...mais la plus cohérente des hypothèses serait le mélange des deux.

Il sortit son briquet ainsi qu’un paquet de cigarette de sa poche, d’un geste un peu nerveux. Il tenta de l’allumer une fois mais il eut un geste trop brusque et ça ne marcha pas et lui brûla légèrement le bras qui était déjà assez amoché comme ça mais bon. Il eut un long soupir, et recommença...cette fois ci il réussit à l’allumer (bravooo). Puis il porta la cigarette à ses lèvres.

Au bout de quelques secondes, un bruit, comme un grincement...Solon sursauta, et lui tourna brusquement la tête... Un coffre ?! Oui un coffre...sauf que le coffre en question n’avait pas l’air d’un coffre. Déjà il avait des membres. Deux bras, deux jambes. Et ces membres étaient...ou plutôt semblaient...humain ? Humain, oui...rien de très appétissant. Pourtant, chacun de ses pas faisaient comme si on le trainait sur le parquet. Il était fermé ; seule la serrure laissait voir ce qu’il y avait à l’intérieur...vide, peut-être ?... il marmonna de nouveau quelque chose que je ne retranscrirais pas ici de peur de me faire taper sur les doigts.


« Mais je sais pas, moi !»

Il sous entendais légèrement que Solon était censé le savoir plus que lui...censé, parce qu’après tout il semblait lui aussi un peu...surpris ? Si ça se trouve ce n’était pas aussi courant que ça...mais bon. On lui avait parlé de monstres alors il fallait s’attendre à tout ici, semblait-il. Il secoua la tête, et la cendre au bout de la cigarette effleura son bras. Outch. Il se frotta la peau à cet endroit mais n’y fit pas plus attention, fixant la malle devant lui.


Dernière édition par le Dim 27 Jan 2008 - 21:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

La folie des Grandeurs...[Pv premiere personne] _
MessageSujet: Re: La folie des Grandeurs...[Pv premiere personne]   La folie des Grandeurs...[Pv premiere personne] Icon_minitimeSam 26 Jan 2008 - 19:17

Solon tremblait. Ses jambes flageolaient, ses mains devinrent moites tandis que son esprit s'enlisait dans une peur panique. Qu'était -ce? Que fallait-il faire? Son coeur battait la chamade, affolé, il voulut bouger, s'élancer dans les escaliers. Impossible. Ses membres ne répondait plus a l'appel effaré de son esprit. Les ondes se dispersaient dans tous les sens, hurlant d'effroi. Jamais Solon ne se sentit aussi incapable. Une longue goutte de sueur froide lui parcouru l'échine.
N'avez vous jamais ressentit cette angoisse monter en vous dans le noir durant vos premier soirs sans la lumiere du couloir? Du haut de vos 7 ans tout jeunes, vous vouliez faire le grand...dormir dans le noir, sans lumiere artificielle. Et c'est tandis que la noirceur de la nuit vous enveloppe que les bruit de la maison respirant vous font sursauter que vous vous chachez les yeux pour ne plus imaginer, vous vous engouffrez sous les couvertures, tout tremblant...n'osant en sortir pour aller trouver refuge dans le grand lit parental.
Solon avait depassé ce stade je vous rassure ^_^mais il est resté un enfant effrayé, pleurant dans les bras rassurants de son pere tandis qu'on enterrait sa mere, voyant son rayon de lumiere, etre recouvert de terre.
Il etait la, muet, secoué de peur, la gorge nouée d'angoisse tandis que le coffre imitait tout en s'avançant vers eux d'un air gourmant le bruit effrant de la maison grinçant le soir.


**Impossible...Impossible ...que dois-je faire Seigneur? Quelle est cette aberation qui se dresse devant moi?

Il leva sa main toute temblante et en preleva une boule de pate. Il la lança alors vers le coffre. L'etrangeté sursauta, il saisit le bout de pain et l'engloutit, laissant entrevoir aux deux jeunes hommes ses enormes dents lisses et jaunatres.
Solon lacha un petit hocquet de surprise et voyant le coffre lecher ses doigts il tressaillit.


**Courage...**

Du courage; Solon en manquait cruellement. Il recommença maintes et maintes fois ce mouvement, lançant un bout de pate a pain provenant de son corps a la bete...et toujours la meme reaction et le meme sourire...un sourire vorace et heureux. C'est alors que Solon saisit sa chance, il tire une nouvelle petite boulette de sa main et la jete a l'autre bout du grenier. Le coffre dans un enorme bruit assourdissant se jete dans le bain de poussiere a le recherche de la nourriture et Solon s'elance sur Ritchie en lui criant

"On y va !! Je ne peux rien faire de plus!! Allons courage ....fuyons!!

Et c'est tandis qu'il poussait le jeune homme dans les escaliers, la bete se retournait tres peu satisfaite de voir son garde manger s'enfuir dans l'escalier en bois de hetre.
C'est alors que Solon ressentit une vive douleur...une douleur dans la main, traversant son poignet... Il hurla. Le monstre lui arrachait la main goulument. Le jeune homme tira de toutes ses force et tandis que sa main se transformait en une pate degoulinante entre les dents de la bestiole souriant triomphalement, il poussa Ritchie dans l'escalier.


-"Durcis saleté de pain!! Durcis!!

Et le pain durcit....non pas sa main ...non mais dans l'estomac de la bete qui tomba sur le sol, petrifiée, les restes de main gauche de Solon dans la bouche entrouverte ou s'esquissait son sourire affreusement terrifiant.

Solon regarda son poignet au bout duquel rien ne se dressait. Il n'avait plus mal, la pate degouilinait le long de son bras...Mais sa main ne se reformait pas. Il fit quelques pas en arriere avant de tomber a genoux au milieu des miettes de sablés restées eparpillées au sol...Sanglotant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


+

La folie des Grandeurs...[Pv premiere personne] _
MessageSujet: Re: La folie des Grandeurs...[Pv premiere personne]   La folie des Grandeurs...[Pv premiere personne] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

La folie des Grandeurs...[Pv premiere personne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
xX || Pensionnat Interdit || Xx :: .:: Hors-Jeu ::. :: Tiroirs scellés :: Archives :: Sujets de PI v.2-
Sauter vers: