AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ouvrez moi cette porte où je frappe en pleurant [Pv Spy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Baka Purple
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Periple
-
0 / 1000 / 100

• Age : 26
• Pouvoir : Pâte à modeler
• AEA : Un balbuzard pêcheur nommé Aï
• Petit(e) ami(e) : Diantre! Quelle question embarrassante!

Messages : 2325
Inscrit le : 24/01/2007

MessageSujet: Ouvrez moi cette porte où je frappe en pleurant [Pv Spy]   Sam 26 Jan 2008 - 20:04

[Cette phrase est d'Apollinaire][HS je la joue comme si elle n'avait pas encore revu Eliot, vu qu'on a pas finit le topic ^^ A lire avec Metallica The Unforgiven II]

Skye montait une a une les marches de la vis. Lentement elle escaladait sans hate la tour. Ses doigt frigorifiés frolaient de temps a autre le pilier principal et dans son effort elle ne pensait a rien d'autre qu'a la souffrance qui tiraillait son coeur. Enfin elle posa le pied sur la derniere des marches poussiereuses, delaissant l'escalier pour les remparts esquintés. Le vent la submergea tandis qu'elle avançait sur la plate forme circulaire, le nez en l'air, regardant le ciel avec melancolie, les yeux brillants de tristesse. Ses pas resonnaient froidement sur les vielles pierres grisatres dans un bruit de cliquetis ressemblant fort au tintinement triste des cloches apres la celebration aux morts. La jeune Periple avancait comme si elle etait dans un cortege de deuil rendant la scene encore plus impressionnante ou etonnante a voir.
Le vent soufflait fort ce jour la, il soufflait dans les arbres nus et dans les toits de la batisse qui tressaillait de froid. C'etait le milieu de l'hivert et Skye venait de passer un 24 janvier des plus malheureux. Le 24 Janvier etait le jour où elle eut le malheur de penetrer en ces lieux. Des plus malheureux car elle se voit privée de ses amis morts a ce jour...Un an deja ...un an ...
La jeune femme frissonna, le vent s'engouffrait dans son armure, s'introduisait dans ses cheveux et s'amusait a lui frigorifier les entrailles.
Elle s'appuya sur les rempart et fixa l'etendue de brouillard blanche qui s'ecartait au loin au dela de la foret, laissant entrevoir un timide rayon de soleil repoussant tant bien que mal les quelques nuages noiratres qui s'agglutinaient sur son passage. Skye laissa echapper un long soupir emplit de tristesse, elle etait la, esseulée, avec ses plus noires pensées. Et comme une enfant desillusionnée qu'on eut introduit dans le monde des adultes trop vite elle se mit a s'imaginer qu'elle aurait ete sa vie, la grandeur de ses actes si elle n'avait pas ete poussée dans cette mechante realité.
Alors digne de sa naiveté la petite fille d'avant songea a Eliot, peut etre qu'elle l'aurait retrouvé en ce moment si cette batisse ne l'en avait pas empechée. Et ses pensées vagabondaient ainsi tout au loin du paysage aux courbes genereuses qu'elle suivait de ses yeux puerils.
Elle fut tirée de ses pensées par un vol d'oiseau qui passa au dessus d'elle. La jeune demoiselle en armure les regarda, de leurs ailes ils s'en allaient au loin...libres. Skye abaissa son poing sur la pierre froide dans un furieux cliquetis. Non! Pourquoi? POURQUOI ?
Et elle resta la, avec peine et fureur, haletante dans le froid tandis que sa respiration formait de petit nuages de buées...Tel la fumée d'un train fulmineux qui tiraillait ses chaines pour aller courir dans le vent de la liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lireenmarchant.canalblog.com/
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Ouvrez moi cette porte où je frappe en pleurant [Pv Spy]   Sam 26 Jan 2008 - 20:31

Alors que Skye était perdu dans ses tristes pensées, Spy faisait la même chose. Cela faisait une journée qu'elle était sortit de sa chambre. Résultat des courses : une entrée et rien d'autre. Yume était mort, comme Reyquiem. Ses deux seuls ami de sexe masculin était partit loin ... Spy était même certaine que les autres personnes qu'elle connaissait à ce jour était au même endroit, dans l'au delà ! Enfin, d'après elle. Si elle savait que le jeune garçon et Satsuki vivaient à l'état de fantômes dans la salle des esprits, je suppose qu'un sourire arborerait son visage blême et, pour le moment, vide d'expression.
Vagabondant toujours dans les couloirs, elle finit par apercevoir un escalier. Un long escalier de pierre aux parois étroites. Où cela pouvait il mener ? Ah, oui ... Dans le point le plus haut du pensionnat interdit, là où l'on pouvait voir toute la zone affectée par le bouclier qui nous 'protége' du monde réel. Pour se changer les idées et peut être tenté de se suicider -euh, non, quand même pas-, Spy monta les marches, lentement. Ses pas résonnaient sur la dalle froide. Un vent frais parcourut les cheveux blond de la jeune fille, l'incitant à rejoindre le sommet de la tour. En même temps, Spy se rappellait son entrée, la première chose qu'elle avait vu : le manoir. En arrivant, elle n'avait pas remarqué la tour. Ce qui était drôle, puisque ce genre de granduosité devrait normellement être la première chose que le puisse voir. Peut être que, le jour où elle avait franchi ses portes maudites, son esprit était trop embrouillé pour regarder autre chose que la façade de la batisse sombre.
Enfin, Spy posa le pied sur la dernière marche. Du givre ornait les remparts et de la neige ornait la tour. La jeune fille fut vraiment très surprise en voyant une autre personne. Et cette personne lui était familière ! La pré-adolescente se rapprocha lentement et cassa le silence en faisant un salut psychique :


° ... Bonjour, Skye ... °

Enfin ! Enfin elle voyait quelqu'un qu'elle connaissait ! Un visage familier ... même si la personne du prénom de Skye n'était pas très proche de Spy, cela faisait toujours du bien de reconnaître ... une amie. A ce moment, précisement, la jeune fille, de quatorze ans à ce jour, avait une grande envie de pleurer. Elle se dit qu'elle avait été stupide de fuir les personnes qui lui était cher ! Yume ... Satsuki ... Seulement, elle se retind de fondre dans un grand effort psychologique et leva la tête pour regarder la guerrière du Moyen-Age plus ou moins dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Baka Purple
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Periple
-
0 / 1000 / 100

• Age : 26
• Pouvoir : Pâte à modeler
• AEA : Un balbuzard pêcheur nommé Aï
• Petit(e) ami(e) : Diantre! Quelle question embarrassante!

Messages : 2325
Inscrit le : 24/01/2007

MessageSujet: Re: Ouvrez moi cette porte où je frappe en pleurant [Pv Spy]   Dim 27 Jan 2008 - 18:12

Skye se retourna, surprise. Son souffle fulminant s'estompa pour rester coincé dans sa trachée. Etait-ce possible? Cela faisait tellement longtemps! Mais comment oublier? Elle dévisagea le visage pale et s'arrêta un moment sur ses yeux bleus.(j'espère qu'elle les a toujours bleus XD) Le vent tourbillonna autour d'elles, soulevant les mèches blondes sur la tête de la jeune fille muette. La jeune Periple fit quelques pas en avant, regardant toujours Spy avec une pointe d'attendrissement au fond de son cœur ballotté entre les mers. Cela faisait bien des mois et des mois qu'elles ne s'étaient pas croisées. Leurs propres chemins en avaient décidés ainsi et pourtant elles avaient du traverser les même épreuves séparément. Elle soupira et étira sur son visage un sourire, aussi pauvre était-il, c'était tout de même un sourire. Skye avait oublié a quel point cela était plaisant de retrouver une connaissance. Dans un sens, proche ou non, amitié ne rime pas forcément avec une connaissance hors pair en la personne que l'on considere comme tel. On crois tout savoir de ses amis, et c'est ainsi qu'on tombe de tres...tres haut. L'amitié est frivole, vorace, elle se nourrit d'une relation du jour le jour entre deux personnes. Et c'est un jour comme les autres que celui qui vous est devenu indispensable s'en va... Et l'on reste inconsolable de cette perte si precieuse.

-"Sp.....Spy! Balbutina la jeune demoiselle.
C'est ainsi qu'elle se souvenut de la piscine, du labyrinthe et de la dette qu'elle avait envers la jeune pensionnaire aux pouvoirs psychiques.
Elle s'inclina bien bas, le plus bas possible...apres tout, elle lui devait la vie. Ainsi dans un bruit de ferraille elle se releva et la contempla, les yeux brillants d'emotion.


-"....je ...Ce serait un peu insensé de vous demander comment vous allez ... Mais...

Que dire dans des moments si delicats? Souvent les gens de votre entourage ne savent pas eux meme comment vous reconforter. Les mains malhabiles vous tapotent l'epaule, quelques murmures inaudibles passent a coté de vous avec des airs faussement desolés... puis la vie continue, ils pensent que vous avez oublié tandis que petit a petit vous vous enfermez dans le silence, maudissant cette inscouciance que les autres on encore. On aurait tant voulu, presser de nouveau cette epaule disparue. On aurait tant desiré pouvoir ressuciter ces etres qui nous manquent tant. Quand l'amitié fait vivre et qu'elle sombre dans les bras de la tenebreuse mort. On a mal, si mal ... un gout amer au fond de la gorge et l'envie de secouer les autre en hurlant de desespoir. Mais on se contient et on fait mine d'avancer sur le chemin.
Pourtant tout nous devient futile, la vie perd sa saveur et on s'essuie le coin de l'oeil on observant le sourire innocent des autres. C'est en perdant ce qui nous est cher qu'on se rend compte de l'importance que cela avait dans sa vie.
Skye s'en est rendue compte bien assez tot, avec la perte de l'amour, celle de Yume, Satsuki....et celle de Yuko. Elle n'avait jamais reussi a comprendre pourquoi les deux derniers cités avaient decidé de s'oter la vie. Une question lui etait venue a l'esprit et une certaine culpabilité stagnait dans son esprit. Pourquoi? Simple question qui peut parraitre pueril mais qui, dans ces circonstance est plus que vitale. Malheureusement, jamais oh grand jamais aucun mort ne donnera une reponse satisfaisante...surtout venant de six pieds sous terre.


-"Cela fait longtemps que je ne vous avez pas croisé...lacha-t'elle nerveusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lireenmarchant.canalblog.com/
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Ouvrez moi cette porte où je frappe en pleurant [Pv Spy]   Mer 30 Jan 2008 - 16:12

« Sp.....Spy! »

Venait de balbutier la jeune connaissance. Elle n'avait pas changer, elle était comme Spy l'avait connue, aucunes rides n'était apparues sur son humble visage. Soudain, réaction innatendue, Skye se baissa jusqu'à atteindre le sol. Elle semblait s'incliner ... pour elle ? La pré-adolescente était fortement surprise, pourquoi la jeune femme faisait ça pour elle ? Avant que Spy ne puisse réagir, Skye se releva dans un bruit de ferraille et continua à parler avec émotion :

« je ...Ce serait un peu insensé de vous demander comment vous allez ... Mais... »

... Elle savait. Elle savait que Yume était mort. Et il semblait, d'après sa mine qu'il n'y avait pas que ça ! Qu'est ce qui à bien pus se passer durant l'abscence de la blonde muette ? Une vague de remord la submergea. Ce n'était pas sa faute si le destin de son ami s'était arrêté, mais elle se disait qu'elle aurait pus vivre encore plus de bons moments avec lui... Elle aurait pus lui dire au revoir. Mais à présent, il était trop tard. Sa pensée d'être stupide s'intensifia et Spy avait du mal à regarder son interlocutrice dans les yeux.

« Cela fait longtemps que je ne vous avez pas croisé... »

Venait de lâcher Skye nerveusement. Cela aida la jeune muette à sortir de ses noirs pensées. Celle ci balbutia psychiquement :

° Je... Je... Oui... il est vrai, je ...°

Qu'allait-elle bien pouvoir répondre ? Raconter que pour une raison stupide sans fondement, elle s'était enfermée dans sa chambre en rejetant ses amis et même son alter ego astral ? Là, elle ne put suporter plus. Des larmes perlèrent de ses yeux, coulant sur ses joues et s'écrasant lamentablement sur le sol dallé de la Tour. Vivement, elle s'essuya les joues jusqu'à ce qu'elles soient rouges. Seulement, les larmes ne s'arrêtèrent pas pour autant. Devant Skye, enfin, elle tenta de se justifier :

°Désolée ... je ...°


Non. Elle n'arrivait pas à formuler sa phrase psychiquement. Son esprit était trop embrumé par ses erreurs. Elle pleurait, pleurait tout ce qu'elle avait depuis ses dernières années. Elle n'avait pas pleuré comme ça depuis la mort de Reyquiem, son premier vrai ami ...
Revenir en haut Aller en bas
Baka Purple
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Periple
-
0 / 1000 / 100

• Age : 26
• Pouvoir : Pâte à modeler
• AEA : Un balbuzard pêcheur nommé Aï
• Petit(e) ami(e) : Diantre! Quelle question embarrassante!

Messages : 2325
Inscrit le : 24/01/2007

MessageSujet: Re: Ouvrez moi cette porte où je frappe en pleurant [Pv Spy]   Mar 5 Fév 2008 - 19:41

Skye sentit son cœur se soulever, son esprit s'embrouilla et ses mains tremblèrent d'impuissance. Comment se retrouver du coté de ces mains malhabiles qui vous caresse le dos sans savoir comment vous consoler? Dans un élan de compréhension elle entoura alors la jeune Spy de ses bras métalliques. Un léger tintement de ferraille elle enlaça la petite fille blonde et la serra contre elle. Ni les paroles ni les caresses ne peuvent consoler la perte d'un être cher...mais c'est en sevrant cette ancien besoin qu'on arrive a se relever doucement. Se relever est une chose, Spy avait réussi a faire cela en sortant de sa chambre; mais recommencer a avancer sans pleurer ce manque est une chose qui prend plus de temps...certaines plaies mettent toute une vie a se refermer. L'entourage est aussi une présence non négligeable, Spy en restant seule c'est enfermée sur elle même sans pouvoir se confier a un être autre que sa conscience. Skye ne parlait plus, elle vivait tel un fantôme désœuvré sans plus aucune raison de vivre. Au fond...du gouffre.
Skye passa sa main droite dans les cheveux blonds et sentit les larmes monter en elle. Pourtant elle se l'était promis: de ne plus pleurer. Quand elle cligna des yeux deux grosses larmes perlèrent le long de ses joues, glissèrent sur son cou et roulèrent sur l'acier froid de son armure avant de finir leur parcours, écrasées sur le dallage de la tour. La jeune Periple ne pouvait plus parler, sa gorge était nouée d'émotion. Elle resserra son étreinte sur Spy, cela faisait si longtemps, qu'elle n'avait pas pleuré ainsi, cela faisait si longtemps qu'elle n'avait pas eu a se consoler...qu'elle n'avait pas rencontré quelqu'un qui savait ce qu'elle ressentait.
Le vent soufflait, les englobant d'une douceur infinie comme pour les consoler de leur peine.


_"...aller ...moi aussi ils me manquent mais je suis sure qu'il ne voudraient pas te voir pleurer.Dit Skye en essuyant rapidement sa joue en relachant Spy avec un timide sourire peut consolant. La jeune demoiselle avait en tête que Spy savait pour la mort de Satsuki mais elle se trompait. Ainsi, la phrase qu'elle avait prononcé n'avait aucunement d'indice pour mettre sur la voie la jeune Spy étant donné qu'au singulier, cette même expression a la même intonation.

Skye avait revu Satsuki a la salle des esprit, d'ailleurs, elle y avait emmené Eva.
C'est toujours un choc d'apprendre la mort d'une personne chere. Mais il est toujours plus deconcertant quand on peux avoir reponses aux inombrabres questions meme si fantomes, les morts on aussi leurs secrets bien cachés. La mort est ainsi dans le pensionnat interdit un fer de plus a la liberté. Tout comme Rousseau l'a écrit dans le contrat social, "L'Homme est partout dans les fers". Ainsi, ici ou ailleurs, la liberté n'est donc que fictive ? Ce cercle viscieux qu'est la vie est controlé par la société? Cette theorie peu paraitre saugrenue, c'est pour cela que je ne m'y arreterais plus. Mais les morts on gagné une seule chose au Pensionnat interdit, une enveloppe transparente de fumée et le droit de ne plus....esperer.


-"Tu sais Spy ...articula doucement Skye, tu m'a manqué.

Cette phrase etait sortie toute seule de la bouche de la jeune Periple. Spy avait été la premiere personne en laquelle elle avait toute confiance. Peut etre parcequ'elle l'avait sauvé de la piscine quelques jours apres son arrivée. Peut etre aussi etait-ce grace au epreuves qu'elles aurait put traverser ensemble qui les rapprochaient en ce moment.
A ces mots; elle s'eloigna de Spy de quelques pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lireenmarchant.canalblog.com/
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Ouvrez moi cette porte où je frappe en pleurant [Pv Spy]   Dim 9 Mar 2008 - 10:23

[Désolée, Désolée, triple Désolée pour le retard et ce message minable ^^"]

« ...aller ...moi aussi ils me manquent mais je suis sure qu'il ne voudraient pas te voir pleurer. »

C'était étrange. Étrange de se faire étreindre de cette manière alors que Spy avait fuit le contact humain. Ce changement soudain ... C'était agréable. Un sentiment de bien être avait envahi la jeune fille, colorant un peu plus son teint déjà très pâle. Elle aurait tant aimé que ce sentiment dure encore ... encore ... encore. La chaleur d'un corps familier (même si ce corps est fait de métal) qui se colle avec tendresse sur notre peau, c'était si fortifiant. Mais le bonheur fut de courte durée, malgré le fait que Spy sentait encore le souvenir de l'étreinte, son sentiment retomba aussi vite qu'il fut venue.

« Tu sais Spy ...articula doucement Skye, tu m'a manqué »

Cette phrase fit écho dans l'esprit de Spy. Pour la première fois, elle fit un sourire, un petit sourire peu visible, mais un sourire quand même. Periple Skye avait fait le premier pas, c'était à son tour. La pré-adolescente s'approcha et leva la tête pour regarder une fois de plus la belle guerrière du Moyen-Age. Il y avait une telle douceur dans ses traits ...

° Toi aussi ... °

Reformant une courbe avec ses lèvres, Spy pris la main gauche de Skye et lui chuchota psychiquement :

° Et si l'on rentrait se réchauffer ? °

Durant l'entretien, la neige s'était un peu calmé et le soleil avait commencé à montrer le bout de son nez. Malgré ça, Spy grelottait un peu, ce n'est pas sa jupe courte qui allait l'empêcher d'avoir un rhume.
Revenir en haut Aller en bas
Baka Purple
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Periple
-
0 / 1000 / 100

• Age : 26
• Pouvoir : Pâte à modeler
• AEA : Un balbuzard pêcheur nommé Aï
• Petit(e) ami(e) : Diantre! Quelle question embarrassante!

Messages : 2325
Inscrit le : 24/01/2007

MessageSujet: Re: Ouvrez moi cette porte où je frappe en pleurant [Pv Spy]   Lun 24 Mar 2008 - 18:25

Skye faillit sursauter de surprise, elle n'avais plus l'habitude de tant de mouvements aussi imprevisibles. Dans sa vie, tout etait devenu triste et monotone si bien que les jours perdaient leurs saveurs comme quand le chocolat est top abondant et qu'on en perd le plaisir d'en manger. La difference c'est que la le gout se perd par manque et non par abondance...voila tout.
Le tout est tout de meme pas si joli a voir quand le manque devient oppressant.
L'air avait apporté quelque chose de nouveau, le printemps etait venu s'engouffrer quelque part dans les coeurs. Non pas pour les rechauffer oh non une saison ne peut pas faire grand chose pour les Hommes surtout physiquement mais certainement psychologiquement, savoir que les rayons du soleil perçent de nouveau cette couche nuageuse grisatre ne peut que rejouir les ames.
L'ame de Skye etait aussi nuageuse que son moral et etrangement Spy agissait sur la couche grisatre comme un rayon de soleil. La jeune demoiselle en armure esquissa un sourire en sentant la main chaude blottie contre la sienne. Depuis quand n'avait-elle pas eut de contact aussi calme et anodin que celui ci? Tenir quelqu'un par la main...Skye avait certainement oublié ce que c'etait depuis qu'elle avait touché de la main la mort.
Allait-elle un jour decouvrir que Spy ignorait la mort de Satsuki? Mystere ...d'une maniere ou d'une autre de toute maniere il faudra un jour certainement aborder le sujet.


- D'accord, comme v...tu le souhaite.

Elle commença a avancer a longueur de pas de la jeune demoiselle dans un cliquetis repetitif metallique. Le soleil accompagnait de nouveau les ames tristes dans le but d'eclairer leurs chemins jusqu'a un ciel plus doux. Skye abandonnait volontiers les bras de la tourmente pour suivre ce nouveau soleil qui lui offrait un fol espoir de sortir des tenebres.

~Vers un horizon plus beau~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lireenmarchant.canalblog.com/
Contenu sponsorisé


+

MessageSujet: Re: Ouvrez moi cette porte où je frappe en pleurant [Pv Spy]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ouvrez moi cette porte où je frappe en pleurant [Pv Spy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
xX || Pensionnat Interdit || Xx :: .:: Hors-Jeu ::. :: Tiroirs scellés :: Archives :: Sujets de PI v.2-
Sauter vers: