AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le parc, endroit dangereux ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Le parc, endroit dangereux ?   Sam 3 Mai 2008 - 21:10

Invité a effectué 1 lancé(s) d'un Dé Décisif (Image non renseignée.) :
Invité a effectué 1 lancé(s) d'un Dé Dégâts (Image non renseignée.) :
Invité a effectué 1 lancé(s) d'un Dé Dérobé (Image non renseignée.) :
Revenir en haut Aller en bas
Pensionnaire
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : DD (DarkD)
-
0 / 1000 / 100

• Age : 23
• Pouvoir : fuuuusiiiiooon !
• AEA : Un faucon rouge
• Petit(e) ami(e) : Pourquoi se contenter de ça alors qu'on a carrément un harem à sa disposition ?

Messages : 2065
Inscrit le : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Le parc, endroit dangereux ?   Sam 3 Mai 2008 - 21:24

- 2 p. vie pour Angel Nico
- 1 p. vie pour Kurogane


Kurogane : 3/5
Angel Nico : 3/5


Kurogane a effectué 1 lancé(s) d'un Dé Décisif (Image non renseignée.) :
Kurogane a effectué 1 lancé(s) d'un Dé Dégâts (Image non renseignée.) :
Kurogane a effectué 1 lancé(s) d'un Dé Dérobé (Image non renseignée.) :



• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Le parc, endroit dangereux ?   Sam 3 Mai 2008 - 21:44

Invité a effectué 1 lancé(s) d'un Dé Décisif (Image non renseignée.) :
Invité a effectué 1 lancé(s) d'un Dé Dégâts (Image non renseignée.) :
Invité a effectué 1 lancé(s) d'un Dé Dérobé (Image non renseignée.) :
Revenir en haut Aller en bas
Pensionnaire
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : DD (DarkD)
-
0 / 1000 / 100

• Age : 23
• Pouvoir : fuuuusiiiiooon !
• AEA : Un faucon rouge
• Petit(e) ami(e) : Pourquoi se contenter de ça alors qu'on a carrément un harem à sa disposition ?

Messages : 2065
Inscrit le : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Le parc, endroit dangereux ?   Sam 3 Mai 2008 - 21:47

- 1 p. vie pour Angel Nico

Kurogane : 3/5
Angel Nico : 2/5


Kurogane a effectué 1 lancé(s) d'un Dé Décisif (Image non renseignée.) :
Kurogane a effectué 1 lancé(s) d'un Dé Dégâts (Image non renseignée.) :
Kurogane a effectué 1 lancé(s) d'un Dé Dérobé (Image non renseignée.) :



• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Le parc, endroit dangereux ?   Sam 3 Mai 2008 - 21:54

Invité a effectué 1 lancé(s) d'un Dé Décisif (Image non renseignée.) :
Invité a effectué 1 lancé(s) d'un Dé Dégâts (Image non renseignée.) :
Invité a effectué 1 lancé(s) d'un Dé Dérobé (Image non renseignée.) :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Le parc, endroit dangereux ?   Sam 3 Mai 2008 - 23:19

Les dernières étapes de ma vie furent bien grotesques... Au final j'aurais pas aidé Fay longtemps. Lui qui semble même me haire maintenant. A croire que je ne suis vraiment bon à rien... Cela fait du mal de l'avouer mais c'est la vérité. Au fond il a raison de se ranger au côté des forts. C'est toujours mieux que moi pauvre hurluberlu qui chante quand il a le temps... Me voila jeté dans le fosse telle un esclave au temps des romains. Sauf que pour moi l'arène sera qu'un parc sombre et morbide, mes spectateurs des pauvres pensionnaires, mon adversaire un grand samouraï, César une famille magique qui dirige ce pensionnat d'une main de maitre et que je n'ai jamais vu.

Cette pauvre miss flash n'eut même pas le cœur à me faire sa demande. Je devrais me contenter dans petit bon courage et d'un grand soutien de l'ennemi. Cette pauvre miss qui ne peu même pas se lever tiendra alors plus de temps que moi... Pauvre niai romantique dans un jeu morbide...

Je fis signe à Kurogane de se diriger vers la berge avec moi. Le lac était d'un noir encre. Un fine pluie se mit à tomber. Mes cheveux me tombèrent sur le visage. Kurogane pris la tête d'un pat décidé et fendit le petit groupe que formait les trois autres... Je le suivis d'un pas lent. Miss flash me regarda passer devant elle avec le même air triste qui accompagne le cercueil d'une personne qu'on ne connait pas très bien. La jeune femme au cheveux de braise me regarda quelle que secondes dans les yeux avant de les river sur le sol. Ces cheveux semblaient tomber indéfiniment. Fay me lança un regard profondément triste mais soulagé. Il me regarda dans les yeux jusque je ne puisse plus tourner la tête. Il m'esquissa même un sourire que je ne lui renvoya pas trop perturbé par la situation présente.

Kurogane tourna a droite parallèlement à la rive. Je pris la gauche. Au bout de trois pas je fis volt-face. Kurogane était face à moi le même regard déterminé qu'au par avant. Il sortit son sabre de son fourreau dans un bruit métallique telle celui de la hache d'un bourreau. Je saisis le bout de verre que j'avais ranger dans ma poche. Arme pitoyable pour existence pitoyable... Du sang perla quand mon poing se referma dessus. Kurogane chargea... Je vis le monde tourner, c'était mes derniers instants... D'un bond sur la droite je parvins à éviter son premier coup, son sabre se planta dans le sol. D'un coup de mon miroir je lui trancha l'épaule droit. D'un coup de pied dans le torse Kurogane me fis reculer le temps de retirer son épée. Son deuxième coup me lacéra la cuisse. La douleur me fis frissonner. J'avais froid... Je mis tout mes forces dans un coup de poing qui lui coupa la joue et le fit saigné du nez. Le voyant sonné je lui coupa profondément le ventre. Il saignait... Puis je me pris de nouveau un grand coup de pied dans l'estomac mais quand je rouvris les yeux je vis le sabre Kurogane s'abattre sur mon épaule. Je crus voir dans le ciel un jeune homme avec une couronne de laurier tendre sont pouce vers le bas. Humour noir ou celui d'un fondateur... Le sang gicla...

Je baissas les yeux vers Kurogane. Je vis de nouveau se regard à vous glacer tout entier. J'ai mal... Il était couvert de sang. Je suivis la lame de son sabre. J'ai mal... Je la vis alors profondément enfoncé dans mon épaule gauche. J'ai mal... Il la retira alors d'un violant coup qui me raidit. Puis il enfonça de nouveau sa lame ensanglantée dans mon corps au niveau de l'estomac. Je la sentis ressortir de l'autre côté de mon corps. Puis il l'a ressortit et laissa la pointe toucher le sol. La douleur me foudroie de toute parts. Du sang coule de toute ma personne. Mon cœur se vide. Il neige...

Je lève ma main droite dans Kurogane et l'ouvre. Le mince bout de cristal ensanglanté tomba dans ces mains. J'esquissais un mince sourire puis dans un intense effort je lui tourna le dos et commença à marcher. Derrière moi une longue trainée de sang rouge disparaissait par endroit pour reprendre de plus belle. Les quelques flocons qui tombaient couvrir l'herbe pour ne plus laisser que ma trace de sang.

Dans un l'ultime effort, je me mis à chanter du plus fort que je pus :


"A St Petersbourg, la neige tombe, C'est dieu qui pleure l'histoire du monde, des perles qui tombent, comme si le sang du ciel couvrait le siècle rouge d'un drapeau blanc.
A St Petersboug la neige tombe, pour penser de conton, le pauvre monde, mais le monde c'est mes hommes, les pays, les bons Dieux et les perle qui tombent et qui vous montent aux yeux.
A St Petersbourg on a perdu la guerre, pas celle des canons mais celle des idées."
Je commence à plus y voir clair. Je sens mes jambes trembler... Je plonge une main dans ma poche et sort le grigri à Dopple...

"Y Ogla la blonde, celle qu'on apelle espoir et celle qui espère de refaire le monde. Un monde fait de lumière, et de neige en été et de soleil d'hiver et de nuit d'amour.
A St Petersbourg, moi je n'irais jamais. Et plus je te regarde et plus je sais que je t'aime ma princesse, mon amour, puisque l'âme est la richesse à St Petersbourg,"
Alors jamais je ne pourrai faire des pâtes à Dopple, n'y lui faire écouter de la musique, n'y passer du temps avec elle... Au final je l'aimais peu-être plus que comme amie.

"A St Petersbourg, la neige tombe, c'est Dieu qui pleure le sang du monde meilleur.
Olga la blondecelle qu'on apelle espoir et celle qui espère de refaire le monde."
Oui. Je t'aimais Dopple. C'est bien triste de m'en apercevoir maintenant. Dopple, continue à trainer dans les couloirs en ma mémoire. Dopple, je t'aime comme je n'ai jamais aimé une autre personne. J'aurai voulu plus en connaitre sur la vie. Dopple...

"Un monde fait de lumière, et de neige en été,... et de soleil d'hiver et... de nuit... d'amour.
Dop..."

Le grigri de Dopple tomba au sol dans un bruit sourd. Angel Nico tomba dans l'eau sans une vague et disparut. Seule une plume remonta à la surface. Cette plume était rouge...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Le parc, endroit dangereux ?   Jeu 8 Mai 2008 - 19:12

Message bâclé, désolée. Vite fait mal fait comme on ne dit pas.
..............................................


Angel, malgré sa chétive apparence, se battait avec grâce et beauté. Il y allait fort, il y allait bien. Pourtant il n'était armé que d'une brisure de miroir, face à l'imposant sabre de Kurogane le samouraï. Il aurait très bien pu avoir l'air ridicule, mais il n'en était rien. Peut-être s'agissait-il de l'augure de la mort qui le rendait si majestueux...

Fay regarda, sans sentiment, ni haine ni amour, ni affection ni pitié, rien, rien, rien du tout dans le corps dans l'esprit dans l'âme ou le regard, non il ne fit que regarder Angel dans les yeux qui se dirigeait vers la berge. Il les savait montant, les larmes, il avait les yeux qui piquaient, mais il ne s'en rendait pas compte évidemment. C'est quand Angel lui tourna le dos qu'il éclata en sanglot, silencieusement. Il eut un haut le corps, son cou s'avança violemment et sa mâchoire se crispa, et il se mit à pleurer. Pathétique... Pitoyable...

Heureusement, il tournait le dos à Moewyn et à Mikan. Les deux combattants étaient bien trop occupés pour le remarquer qui pleurnichait. Il n'avait pas envie que Moewyn s'approche de lui d'un air de dire "qu'y a t-il, Fay ?", triste elle aussi, il n'avait pas envie non plus que les grands yeux de Mikan, pleins de questions, se tournent vers lui.

Finalement, l'androgyne n'avait pas envie que Kurogane et Angel se battent. Il ne voulait pas que l'un d'eux meure. Il n'avait aucune idée de pourquoi il avait été si haineux envers son co-équipier, tout à l'heure. Pourquoi il avait méprisé son étrangeté. Il ne comprenait pas pourquoi il changeait. Certes il avait voulu changer, mais... Mais pas en mal ! Pas en quelqu'un qui regardait de haut une personne perdue et incohérente qui agissait spontanément, complètement, vraiment spontanément. A y bien réfléchir, Angel était le seul être réellement spontané qu'il eut jamais rencontré. Et le voilà au bord de la mort.
Et Kurogane. L'escargot l'aimait profondément. Comment, dans quel sens, il n'en savait rien. Mais il tenait à lui. Et le voir prendre la vie d'un autre pour conserver la sienne, c'était trop horrible, trop laid, trop mal.

Fay avait trop mal. Voilà, c'était ça.

Avant il le disait, il disait "j'ai mal". Ca lui suffisait, il croyait être conscient. Non en fait il n'avait pas mal, il avait trop mal. La différence, elle était là. Qu'allait-il faire à présent qu'il se trouvait au courant ?

La lame argentée s'enfonça et se retira vivement du corps fébrile d'Angel. Une main s'approcha d'une autre, les deux s'ouvrirent et tomba de la première un éclat brillant. Angel, dégoulinant de sang, tituba, se retourna avec difficulté, et il s'éloigna en chantonnant, encore. Il allait vers l'eau. Fay regardait, les yeux pleins de larmes, il ne prenait pas conscience, son cerveau de recevait pas. Et plouf. Le corps sombra et créa un nuage sombre et rouge dans l'eau.

Il tenta de crier. Deux fois, il n'y eut qu'une espèce de toussotement. La troisième, il eut un cri étranglé.


"Angel..."

Il regarda Kurogane, les ondes sur l'eau, Kurogane, Moewyn, Mikan, l'eau.


"Kurogane..." Souffla t-il sans force, la voix cassée. En même temps, il fit quelques pas en arrière. Il se retourna, la tête toujours vers Kurogane, son regard accroché par le sabre ensanglanté. Il disparut dans l'obscurité.

[=> ici]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Le parc, endroit dangereux ?   Sam 17 Mai 2008 - 14:57

Tout se passa si vite, trop vite.
Kurogane avait le dessus sur Nico qui pourtant se défendait bien.
Et en un instant, une fraction de seconde, le destin du jeune homme fut scellé.
Un coup bien placé, puissant et s'en était fini du jeune protecteur de Fay.
Comme une poupée de chiffon, le corps lourd, il s'effondra dans les eaux du Lac.
Moewyn porta sa main à sa bouche, effarée.
Elle ne le connaissait pas c'était une fin bien malheureuse, il était si jeune.
Il n'avait pas vu grand chose de la vie finalement.
Moewyn se tourna vers Fay, les larmes aux yeux et l'entendit dire le prénom du jeune homme puis jeter un regard vers Kurogane avant de s'en aller.
On ne pouvait pas laisser Fay partir ainsi.
Moewyn ne connaissait pas son pouvoir mais elle connaissait un minimum Fay pour savoir qu'il allait se trouver en grand danger.
Elle serra les poings à s'en enfoncer les ongles dans la paume puis se tourna violemment vers Kurogane.


"..." elle n'allait pas le féliciter. Ce n'était pas quelque chose de grandiose de tuer quelqu'un.
Mais elle savait que si Kurogane l'avait fait c'est qu'il y avait une raison.
Ils en discuteraient plus tard. De toute façon il fallait qu'elle lui parle de quelque chose de capital.
Elle desserra les poings et dit d'une voix rocailleuse qui ne lui était pas commune:

"Je vais aller chercher Fay, attendez nous ici."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Le parc, endroit dangereux ?   Lun 26 Mai 2008 - 15:56

Mikan regarda le combat jusqu'au bout.

Une chose qui la rendait malade.

Elle ne cligna même pas les yeux. Elle affronta la vie jusqu’au bout.
Elle estima que, si quelqu'un paya de sa vie, dans ses derniers instants, il ne devait pas voir des visages qui se détournaient, honteux. Elle regarda jusqu'au bout. Le corps d'Angel Nico retomba soudain, engloutit dans les eaux sombres et froides du lac. Elle ne put réprimer un hoquet d'horreur. C'était...ce n'était pas possible. Son sauveur ne pouvait avoir fait une chose pareille. Elle n'arrivait pas à le croire.

Une personne était morte sous ses yeux, et comme d'habitude, elle n'y pouvait rien. Elle aurait voulut...pouvoir les stopper, les arrêter. En avoir le pouvoir. Mais, dans ce monde où les hommes étaient classé soit chez les forts, soit chez les faibles, Mikan faisait partit des faibles. Elle ne pouvait rien faire. Elle n’était qu’une éternelle spectatrice de son destin, condamnée à regarder les choses se produire sans rien faire. Inutile. Elle était inutile.

Elle resta là, dans l'herbe, son appareil photo à la main, ses larmes dégoulinant sur ses joues. Elle n'y pouvait rien. Comme toujours, elle était spectatrice. Et rien d'autre. Fay s'éloigna soudain, et elle réagit au quart de tour, le suivant des yeux jusqu'à ce que le noir l'enveloppe complètement. La rousse ajouta quelque chose, et disparut à son tour, la laissant seule, avec Kurogane.


Dernière édition par Mikan Eisenstein le Mer 4 Juin 2008 - 14:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pensionnaire
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : DD (DarkD)
-
0 / 1000 / 100

• Age : 23
• Pouvoir : fuuuusiiiiooon !
• AEA : Un faucon rouge
• Petit(e) ami(e) : Pourquoi se contenter de ça alors qu'on a carrément un harem à sa disposition ?

Messages : 2065
Inscrit le : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Le parc, endroit dangereux ?   Mer 4 Juin 2008 - 9:32

[ Bon, un peu nul le poste T_T ]

Les deux combattants s'étaient dirigés vers la berge ... puis tout se passa rapidement. Comme attirée par le sang et le désespoir, la pluie s'était mise à tomber finement. Droit et fier, Kurogane regardait Angel et Angel regardait Kurogane. Ce n'était pas la première fois qu'il combattait, étant un samouraï plus ou moins expérimenté. Souvent pour sauver des personnes, parfois pour montrer sa valeur ou encore s'entraîner. Aujourd'hui, c'était différent. Il ne voulait sauver personne, il ne voulait pas montrer sa valeur et c'était loin d'être un entraînement. Au contraire ! Il faisait ça pour percer à jour la force de Angel, voir ce dont il était capable. Voir si ce gringalet avait le pouvoir de sauver Fay en cas de problème ... Kurogane se mit en garde, sortit son sabre et attendit que son opposant sorte son 'arme' avant de charger ! Il n'avait pas mis mis toute sa force dans le combat, on pouvait le sentir. Il sous-estimait les autres pensionnaires, et puis il n'avait pas vraiment envie de tuer un innocent ... Soudain, une vive douleur dans l'épaule se fit sentir, Kurogane avait réussi a se faire toucher ! Il semblait avoir sous-estimer ce gamin, c'est pourquoi il passa à la vitesse supérieur et lacéra la cuisse de l'ange. Le combat dura exactement quatre minute. Le samouraï avait fini par trop prendre au sérieux la partie, et avait fini par transpercer l'épaule de Angel.

Le sang coulait. L'herbe cramoisie était souillé d'hémoglobine. Un vrai festin. Yeux dans les yeux, Kurogane et son adversaire s'observait. C'était inévitable. Abandonnant la partie, Angel lâcha son miroir dans la main du 'gagnant' puis utilisa ses dernières forces pour marcher, chanter ... puis couler au fond des eaux du lac. À ce moment, ce n'était plus un idiot que le samouraï voyait mourir, mais un homme. Il s'approcha de la rive, regarda l'eau noire et glacée, puis lança un regard vers le groupe de 'femmes'. Femmes, oui, Fay avait disparu ! Il partait en courant vers la forêt !


« F... !
Je vais aller chercher Fay, attendez nous ici. »

Avait prononcé Moewyn avant de partir à son tour ... C'était compréhensible, elle n'avait jamais vu de véritables combats sanglants. Kurogane, lui, n'avait vécu que dans ça ... La seule restante était Mikan, celle qui ne pouvait pas courir ... On se doute que s'il elle le pouvait, elle aurait rejoint la jeune rousse et le petit blondin ... Il s'approcha d'elle, la jaugea du regard un instant et prononça calmement :

« Tu as peur ? »



• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Le parc, endroit dangereux ?   Mer 4 Juin 2008 - 14:22

Incapable de bouger, Mikan laissa son esprit sombrer dans l’inconscience, espérant ainsi échapper à la réalité. Elle devait laisser son esprit la protéger. Oublier ce qu’elle venait de voir. Oublier qu’elle venait de voir mourir quelqu’un, oublier qu’elle venait de voir quelqu’un en tuer un autre. Cela en faisait trop. Elle n’était qu’une pauvre petite handicapée, après tout. Qui ne connaissait rien du monde extérieur. Qui ne vivait que pour son appareille photo, auquel elle s’accrochait comme un naufragé s’accroche à une bouée, au milieu de la tempête.

Mais cela ne fonctionnait pas. Elle était de plus en plus consciente de la réalité. Elle ne pouvait se voiler la face, c’était inutile. Son esprit ne se protéger pas, il ne faisait que l’enfoncer encore plus dans sa vision. Elle resta un instant là, le regard dans le vague. Elle devait se ressaisir. Nico avait peut-être réussi à blesser Kurogane, qui sait ? Et, de plus, ce n’était pas fair-play de pleure Nico devant ce dernier. Enfin, c’est ce qu’elle pensait. Elle avait toujours était sotte, naive. Le monde n’était pas comme dans les livres. Elle devrait le savoir, depuis le temps.


« Tu as peur ? »

Elle le regarda. Ne vit rien. Elle mit un instant avant de comprendre pourquoi, et s’essuya les yeux d’un revers de main. Elle cligna des yeux une fois, deux fois, et se souvint soudain comment on utilisait ses cordes vocales.

- Tu…Tu n’es pas blessé ? Tu n’as rien ? Tu…vas bien ?

Demanda-t-elle d’une vois plus aigue que l’ordinaire, en serrant contre elle son appareil.

____
Du moment que tu réponds, je me fiche comme d'une guigne que tu ne répondes que 8 lignes! C'est nul, parce que je suis jamais inspirée avec Mikan...Seulement avec Ema! T_T
Revenir en haut Aller en bas
Pensionnaire
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : DD (DarkD)
-
0 / 1000 / 100

• Age : 23
• Pouvoir : fuuuusiiiiooon !
• AEA : Un faucon rouge
• Petit(e) ami(e) : Pourquoi se contenter de ça alors qu'on a carrément un harem à sa disposition ?

Messages : 2065
Inscrit le : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Le parc, endroit dangereux ?   Sam 7 Juin 2008 - 21:14

« Tu…Tu n’es pas blessé ? Tu n’as rien ? Tu…vas bien ? »

Oui. Elle semblait avoir peur. Avec des larmes coulantes en veux-tu en voilà, les questions idiotes se succédèrent et atteignirent le nombre de trois. La première était inutile, vu le sang qui coulait de l'épaule de Kurogane. Il ne prit pas la peine de répondre et continua de regarder Mikan. « Tu vas bien ? » a toujours été une question inutile mais qui témoignait d'une bonne intention. On l'emploit souvent lorsque l'on retrouve quelqu'un, juste après l'avoir saluer ! C'est inutile, mais certaines personnes se fâchent quand on ne leur demande pas si leur état est normal.


« Ça se voit, non ? »

Il y eu un silence. Kurogane n'avait fait que murmurer de bien glaciales paroles. Les yeux de son interlocutrice handicapée étaient brillants, prêts a donner encore et encore des larmes.


« Tu sais, il ne faut pas le pleurer. Il est mort en homme. C'est triste, mais c'est ain-... ainsi. »

Lors de sa dernière réplique, l'épaule lacéré du samouraï le lança soudainement. Il la serra avec son autre main pour tenter d'apaiser la douleur. Le sang continuait de se répandre, il fallait qu'il l'arrête. Kurogane retira sa chemise inutile et la déchira de tout son long pour faire un bandage improvisé avant de tenter de l'enrouler fermement autour de la douloureuse blessure. Seulement, il est plutôt dur de s'attacher avec une seule main ... il lança un regard vers la forêt, là où le monstre rodait. Fay et Moewyn s'étaient dirigés là-bas ! Il faut qu'il y aille, avant qu'il ne leurs arrive quelque chose. Pas qu'il n'ai pas confiance, mais si des pensionnaires particulièrement forts et nombreux se montraient ?


« Pas le temps d'attendre, il faut les rejoindre ... »

Pensa-t-il tout haut en tentant une fois encore d'attacher le bout de tissu sombre.



• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Le parc, endroit dangereux ?   Ven 13 Juin 2008 - 7:42

« Ça se voit, non ? »

Evidement. Mikan se mordit la lèvre inférieure. Encore une fois, en moins d’une heure, ce type l’avait fait passer pour une demeurée. Elle devait passer si souvent pour que ça, que, d’ailleurs, elle devait en être une. Pas d’autre explication rationnelle. Handicapée, moteur, handicapée cérébrale. La belle affaire. Inutile. Elle était comme toujours inutile. C’en était à se demander ce qu’elle faisait encore en vie ici. Les gens inutiles n’avaient pas leur place dans ce monde.

« Tu sais, il ne faut pas le pleurer. Il est mort en homme. C'est triste, mais c'est ain-... ainsi. »

Ne pas pleurer ? C’était un peut tard pour lui dire ça, non ? En une heure, un fantome avait eu le temps de leur annoncer qu’une sorte de traque se préparait, un samourai l’avait « enlever » (mais ça ne comptait pas vraiment, il l’avait fait pour son bien, et elle préférait quand même être ici qu’avec le monstre), et elle avait vu mourir un garçon… C’en était un peu trop pour la pauvre Mikan, dont l’imper-sensibilité, qui déclanchait implacablement ses larmes, pourrait lui servir d’arrosoir.

« Pas le temps d'attendre, il faut les rejoindre ... »

Cette phrase eu au moins le mérite de stopper court ses pleures. Elle regarda Kurogane avec un air de franche panique, serrant son appareil contre elle.

- Tu vas…Me laisser toute seule ?!

Demanda-t-elle, horrifier.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Le parc, endroit dangereux ?   Sam 14 Juin 2008 - 15:48

Kurogane n'eut pas besoin de laissé la jeune fille toute seule et sans défense.
Moewyn apparut, accablée et le visage pale, tenant quelque chose qui ressemblait à un corps entre ses bras.
Lentement elle s'agenouilla et deposa le plus delicatement possible cette charge qui semblait peser si lourd.
Puis, elle posa ses yeux humides et rouges sur le visage du samouraï et lui dit d'une voix étanglée:


- Il est mort....Je...je suis désolée...Je n'ai rien pu faire....Trop tard...Il était déjà comme ça...

Elle martela le sol de ses poings et se jeta sur le corps inerte qui gisait à ses pieds.
Secouée de spasmes, Moewyn pleurait sans plus s'arreter.
Elle connaissait le connaissait si peu, mais elle l'avait tout de suite aimé.
Un être si pur et tellement torturé...
Moewyn ramena le corps contre elle et le serra de toutes ses forces.
Non, elle ne voulait pas l'abandonner, pas comme ça, elle voulait lui donner au moins une belle fin.
Revenir en haut Aller en bas
Pensionnaire
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : DD (DarkD)
-
0 / 1000 / 100

• Age : 23
• Pouvoir : fuuuusiiiiooon !
• AEA : Un faucon rouge
• Petit(e) ami(e) : Pourquoi se contenter de ça alors qu'on a carrément un harem à sa disposition ?

Messages : 2065
Inscrit le : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Le parc, endroit dangereux ?   Sam 14 Juin 2008 - 18:40

« Tu vas…Me laisser toute seule ?! »

Devant la mauvaise mine de Mikan, Kurogane fit l'un de ses sourires sadiques pour faire peur à la pauvre jeune fille ... Mais soudain, alors qu'il allait répondre, arriva Moewyn accompagné d'une odeur familière qui avait empli un peu plus tôt les narines du samouraï. Dans ses bras se trouvait un corps, inerte. Un corps semblant aussi fragile qu'une poupée de porcelaine ... une poupée blonde.

« F-Fay ?! »

Complètement largué, la bouche ouverte ; il ne put que rester là, les yeux fixés sur le cadavre de celui pour qui il avait sacrifié une vie. Plus tôt, il avait tué Angel pour évaluer sa force ... pour voir s'il serait capable de vraiment 'sauver' Fay. Et voilà que celui-ci était mort. Ironie du sort. Là haut il devait bien rire ! Ha ha. Moewyn semblait énormément secouer, des traces de larmes essuyés souillaient son visage ... c'était la première fois qu'il la voyait ainsi. Tout d'abord, elle s'agenouilla et allongea le corps du jeune blond devant elle, bien en vue des deux autres personnes présentes sur les lieux de l'ancien crime.

« Il est mort....Je...je suis désolée...Je n'ai rien pu faire....Trop tard...Il était déjà comme ça... »

Ce n'était pas sa faute, c'est certain. C'était plutôt à cause de Kurogane qu'il était mort ... enfin c'est ce qu'il pensait. Dégouté, le samouraï serra son poing, le même point qui a été ensanglanté dans la douche des garçons par la faute de la simple présence de l'androgyne à présent mort. La rousse prit Fay dans ses bras et le sera bien fort. Assez ... arrête. Prit de fureur après avoir perdu un 'ami', il se mit à genoux aussi et poussa Moewyn suffisamment fort pour qu'elle arrête de serrer la victime de la mort. Enfin, il regarda son visage ... sa blessure mortelle ... étrangement, il semblait que quelque chose avait été enfoncé dedans ! L'arme du crime ? Un bout de miroir appartenant à celui ou celle qui avait tué Fay sûrement ... puis Kurogane le fouilla pour trouver un morceau visible de miroir. C'était un acte ignoble de dépouiller ce mort ? Vous trouvez ? ...

Bref, en silence, sans mot, il suivit à pas vif les traces de pas laissées par Moewyn. Par fierté, il se devait de retrouver le coupable. La jeune femme et Mikan restèrent avec Fay.



• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Le parc, endroit dangereux ?   Sam 21 Juin 2008 - 17:28

Mikan regarda Kurogane d'un air horrifier, qui avait eu le mérite de stopper court à ses pleurs, et sursauta –d'une manière assez violente, je dois l'avouer, en voyant le sourire que lui adressa le samouraï. Ce dernier sembla se figer (d'horreur?) soudain, ses yeux fixer sur un point que Mikan était incapable de distinguer. Une silhouette avec des cheveux de feu lui apparut enfin, charger d'un assez long "paquet". Un paquet?

Mikan eu un hoquet en reconnaissant dans le "paquet" Fay, la personne qui l'avait accueillit, et qui était accompagné quelques instants auparavant d'Angel, le perdant du combat contre Kurogane.

Vu le comportement très émotif de la gamine, on aurait put penser que le flot de ses larmes auraient reprit de plus belle. Mais sil n'en fut rien. Elle était trop choqué pour pleurer. C'était quelqu'un qu'elle ne connaissait pas, certes, mais plus que cet Angel. La personne qui lui avait apprit l'horrible vérité sur le lieu où elle était. Un lieu impitoyable. Où la loi de la jungle s'appliquait à tout moment. Elle n'arrivait pas à y croire. C'était "manger ou être mangé, tel est question". Sauf qu'elle connaissait déjà la réponse. Le samouraï et la grande rousse échangèrent quelques propos dont elle ne réussit pas à saisir le sens. Elle resta là, pétrifiée, la bouche ouverte, un air horrifier sur le visage et les yeux écarquillés. S'en était trop pour une enfant de treize ans qui se transformait en fontaine au moindre pépin. Trop en une seule journée.

Moewyn tomba dans l'herbe et y déposa le corps si parfait du (à moins que se soit de la?) défunt(e?) Fay, tandis que Kurogane se penchait vers le corps, pour faire elle ne sait quoi. Il finit par se relever, et à la grande horreur de Mikan, s'en aller, se dirigeant –lui semblait-elle, vers l'endroit d'où venait la jeune femme et Fay –ou, du moins, ce qu'il en restait. Mikan jeta un regard au corps reposant dans l'herbe, avant de regarder son interlocutrice.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Le parc, endroit dangereux ?   Mer 2 Juil 2008 - 21:57

Moewyn regarda la jeune fille, des larmes pleins les yeux.
Decidemment les I s'amusaient a les faire souffrir.
Drole de façon de faire connaissance avec quelqu'un.
Et le corps de Fay qui reposait là....
Que faire? L'enterrer? Cacher le corps avant de lui donner les funerails qu'il mérite?
Et puis ce qui importait pour le moment c'était leur survie à elles d'eux.
Moewyn essuya ses larmes, étalant un peu plus la boue qui se trouvait déjà sur son visage puis soupira.
Lentement elle se redressa, enveloppa du mieux qu'elle put le corps de son ami dans ce qui fut son linceul et l'emmena à 'abri au pied d'un arbre.
Sa magie ne pouvait rien , ne pouvait plus rien à présent.
Si elle n'avait pas pu sauver Fay, elle essayerai de sauver la jeune fille.
Coute que coute, même si elle devait mourir.
Elle revint sur ses pas et s'agenouilla devant elle.


- Les circonstances ne se prêtent pas vraiment à la situation mais... comment t'appelles-tu?
Ce serait mieux que je le sache pour la suite.
Nous allons changer d'endroit, rester ici ne me dit rien qui vaille.

Moewyn essaya de lui sourire malgré tout.
Fay n'était pas mort en homme libre mais si elle avait bien saisi il serait là sous forme d'un fantôme, donc il ne les avait pas totalement quitté.
Moewyn attendit la réponse de la jeune fille tout en essayant de remettre de l'ordre dans ses esprits.


(Nul sorry)
Revenir en haut Aller en bas
Pensionnaire
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : DD (DarkD)
-
0 / 1000 / 100

• Age : 23
• Pouvoir : fuuuusiiiiooon !
• AEA : Un faucon rouge
• Petit(e) ami(e) : Pourquoi se contenter de ça alors qu'on a carrément un harem à sa disposition ?

Messages : 2065
Inscrit le : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Le parc, endroit dangereux ?   Jeu 3 Juil 2008 - 13:37

[ penaise que c'est court .... Oo ]

[ Suite de la forêt ]

En à peine quelques heures ... qui d'autres étaient morts en ce moment même ? Combien d'autres pensionnaires étaient vivant ? Est-ce que ... un nouveau meurtrier allait frapper ?


« Où.... où va-t-on ? »

La réponse était toute tracée, on allait rejoindre Moewyn et la gamine dans le parc. Puis on changerait de place ... Avec cette forte odeur de sang il était certain que la bête allait venir, et peut être même qu'elle était déjà là, toute proche ... Sans répondre au jeune (enfin, jeune, il était plus vieux que Kurogane) condamné à mort, la samouraï ramassa son arme encore sanglante puis le fit un signe de tête qui voulait sûrement dire : « Suis moi. » ... ou peut être même quelque chose d'autre dont le sens était similaire à « Suis moi. » ... Enfin bref, dans tous les cas Keiko allait devoir le suivre.

Ce fut donc en pressant le pas que le duo masculin se dirigea vers le parc, ou plus exactement près du lac. De loin il voyait encore Moewyn, Mikan et quelque chose d'autre qui devait encore être le cadavre de Fay ... à cette pensée, le poing gauche de Kurogane se ressera et il jeta un coup d'oeil furtif vers Keiko avant de lever le nez vers le ciel, pensant que le monstre assoiffé de sang était en train de tourner au dessus d'eux. Quelle douce pensée.

« ... »

Enfin, arrivé devant les deux jeunes femmes, Kurogane ne dit rien. Pas une salutation, c'était normal. Pas un regard vers " Fay ", c'était normal. Pas une seule explication sur la présence du grand "dadet" à la longue écharpe. Et encore moins d'explication pour le sang nouveau sur son sabre ... Kurogane imaginait le regard de celle qu'il avait sauvé, du dégoût mêlé à la peur. Donc comme si de rien n'était, d'une voix morne mais autoritaire, il dit tout bonnement :

« On doit bouger. »



• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~ Fondateurs ~
avatar

+
Pseudo Hors-RP : /
-
0 / 1000 / 100

Messages : 271
Inscrit le : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Le parc, endroit dangereux ?   Mar 8 Juil 2008 - 8:48



    Kurogane avait raison. Le fait d'être resté ici trop longtemps avait bien alerté la bête. Il venait de sortir du temple après avoir poursuivi la jeune Spy Talimaru et dévoré entre temps Ritchie Sprangen et Rikka Boyd. Il était ensuite revenu au parc où il avait un peu plus tôt avalé toute crû la belle Smaragd Insume ... Dans son champs de vision il vit un petit groupe de quatre personnes en bas ... Enfin il allait sûrement bien se faire une gentille roussette ! C'était nouveau, ca changeait des blonds ! Il plongea donc sur Moewyn Nightblack et comme Smaragd – et tant d'autres -, la croqua devant les yeux des trois autres ... S'ils ne couraient pas vite ils allaient vite suivre le même sort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Le parc, endroit dangereux ?   Mer 16 Juil 2008 - 11:48

Mikan ne vit pas le monstre arriver. Elle essayait de suivre la conversation, mais, ne les connaissant pas vraiment, ne se permit pas de les interrompre –surtout qu’elle, contrairement aux autres, ne pouvait strictement rien faire. On aurait dit une de ses pleureuses des temps anciens que l’on engageait pour verser des larmes lors des enterrements. Dans ce cas, elle était la « pleureuse » de ce –cette- defunt-e- Fay. Quelque peu réconforter par cette pensée, elle essuya son miroir, et passa la lanière de son appareil photo autour de son coup. Elle redressa la tête, et souris à Moewyn.

- Oui, bien sur…Je m’appelle Mikan. Enchantée.

Elle ne sus jamais le nom de la ravissante rousse. Quelque chose, d’un genre indéfinissable, fondit sur la jeune femme. Mikan n’eut que le temps de cligner des yeux. La bestiole avait déjà avalé son casse-croute. Elle se plaqua les mains sur la bouche pour ne pas crier, et la seule phrase qui lui traversa l’esprit fut »Faites qu’il ne veule pas de dessert, faites qu’il ne veule pas de dessert… ». Elle était piégée, à coup sur. Clouée au sol, elle ne pouvait rien faire, à part se figer d’horreur en attendant l’heure dernière. Elle ne pouvait même pas rampe. Paralyser jusqu’au niveau du bassin, elle était offerte au monstre un plateau d’argent.

Mais Kurogane parut plus rapide d'esprit qu'elle, et eut vite fait de la saisir fermement pour l'emmener ailleurs en courant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


+

MessageSujet: Re: Le parc, endroit dangereux ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le parc, endroit dangereux ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
xX || Pensionnat Interdit || Xx :: .:: Hors-Jeu ::. :: Tiroirs scellés :: Archives :: Évènements terminés :: [évènement] Parc et Lac-
Sauter vers: