AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Agonie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Hybride rancunière.
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Angie
-
0 / 1000 / 100

• Age : 25
• Pouvoir : Découvrir le passé des autres.
• Petit(e) ami(e) : Hahahaha. LOL.

Messages : 2932
Inscrit le : 16/02/2007

MessageSujet: Agonie.   Jeu 27 Mar 2008 - 13:17

Rikka avait réussit à fuir. Elle avait attrapé le bout de miroir, qui s’était immédiatement fusionné avec sa paume gauche. Elle avait grimacé, songeant que ça lui détruisait peut-être la main. Mais en même temps, c’était peut-être devenu uni avec son corps, et donc cela faisait entièrement parti d’elle, pas comme un caillou qui entrait dans le corps par une plaie. Elle avait donc courut, trébuchant parfois. Elle était heureuse d’avoir mis des chaussons. Il faisait un peu froid, en ce moment, dans le manoir. Elle était néanmoins gelée. Le simple pyjama ne suffisait pas. Pas même le pull. Elle sentait ses poils se hérisser sur ses bras, la chair de poule envahir son corps. Elle commença à tousser. Puis elle s’arrêta.

Elle était mal.

Elle était près du temple. Elle entendait des personnes parler à l’intérieur. Elle passa sa manche sur son front humide, et se demanda comment elle allait s’en sortir. Car elle voulait vivre, bien sur. Elle voulait absolument faire partie des gagnants. Elle voulait sortir et vivre sa vie. Elle en avait une, bien sur, à l’intérieur du manoir. Mais ce n’était pas pareil. Elle ne pouvait pas aller au cinéma, par exemple, ou alors se promener dans les rues d’une ville, acheter des trucs inutiles qu’elle jetterait après. Elle s’effondra, et s’assit.
Elle était toute seule.
Elle était faible.

Quels que soient ses rêves, elle allait mourir. Elle le savait. Elle n’était pas de taille à affronter qui que ce soit. Elle avait bien sur un pouvoir pratique dans ces situations, mais elle ignorait comment s’en servir. Ou plutôt, elle avait peur de faire une erreur en s’en servant. Peur de se louper, et de tuer la personne.
Or, n’était-ce pas le but ? Tuer la personne adverse ?
Mais elle s’y refusait. Elle ne pouvait même pas s’imaginer tuer quelqu’un. La légitime défense, hein… non, elle n’y croyait pas. Elle n’y croyait plus. Mais pouvait-elle décemment s’abandonner à son sort ?
Ils étaient forts.
Elle était faible. C’était inchangeable.
Mais elle toussa une seconde fois, et, prenant appui sur un arbre, elle se releva. Juste à temps pour entendre les pas précipités de quelqu’un. Instinctivement, elle se retourna vers la provenance du bruit.



[Ritchie en premier siouplaît, et après vous pourrez répondre '-']
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://memoriae.deviantart.com/
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Agonie.   Jeu 27 Mar 2008 - 13:48

Ritchie avait quitté l'endroit du départ. Il avait l'impression de nager en plein délire. C'était peut-être le cas, qui sait, ou ça l'était même sûrement, mais le seul problème c'était que ce délire ci, il était dangereux, encore plus que les délires qu'il avait après s'être shooté au LSD ou a un quelconque hallucinogène. Parce que dans ces cas la, tot ou tard, il y aurait un moment ou il redeviendrait a peu près normal, que la, maintenant, le seul état ou il pourrait revenir...c'est mort. Soyons réaliste ; il n'avait pas grande chance de survivre la dedans, avec tout les psychopathes qui se baladaient en libertés. Certes, Ritchie n'était pas tout à fait normal, un peu violent, mais tuer la moitié du pensionnat tout seul...non, il ne pouvait pas. Peut-être, s'il aurait eut la carrure et la force de Superman, mais malheureusement pour lui, ce n'était pas le cas. Alors il se contentait de marcher, de trouver un quelconque endroit ou aller…Ou même une vague connaissance, qui sait, ça devrait suffire.

Bon, déjà, tout ça, c’était un problème. Le deuxième de Ritchie, c’était qu’il n’y avait pas de drogue, ici. Futile pour quelqu’un d’autre qu’un drogué, mais s’en était un, et par logique, ce n’était pas futile. Evidemment, le manque n’était pas bienvenu du tout, surtout dans ces moments là, quand il était censé être concentré, voir DISCRET, maitre de lui ou quelque chose comme ça. Il était nerveux. Très nerveux. Il tenait entre ses doigts le morceau de miroir, ce qui avait tendance à lui couper la main a chacun de ses mouvements...comme il marchait, ce ne fut pas très long de voir du sang couler le long de ses doigts. De temps a autre, une goutte tombait par terre, et quelques taches vermeilles tachaient le sol.

Après un nouveau juron, le dixième sans doute depuis le commencement, il essuya sa main poisseuse sur sa veste noire et fourra l’éclat de la glace dans la poche de son jean. Il s’arrêta subitement quand il vit Rikka. Il l’avait croisé une fois ; et elle avait été plutôt sympathique, mais... ? Etait-ce vraiment une bonne idée ? Il fit quelques pas, mais s'arrêta, l'air buté, quand elle se retourna vers lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Agonie.   Jeu 27 Mar 2008 - 13:57

« Ritchie ? »

Bien sur que c’était lui. Il était difficile de le confondre avec quiconque étant donné ses pupille comme des têtes d’épingle tellement elles étaient rétractées par la drogue, ses piercings un peu partout et ses superbes cheveux bleus ciels en une explosion. Elle se tordit les mains. Il n’avait pas l’air hostile, pour le moment. Mais il semblait… nerveux. Comme la dernière fois, lorsqu’il était en manque.
Elle avait un peu peur, d’ailleurs. Elle se demandait comment il arriverait à gérer tout le stress qu’il devait lui aussi sentir le submerger. Elle était un peu sur les nerfs, elle aussi. Elle ignorait comment Ritchie allait l’accueillir ; en théorie, ils étaient ennemis. En pratique, c’était peut-être un allié. Mais un allié à double face. Elle doutait qu’il soit du genre à demeurer fidèle ami de quiconque. Elle recula d’un pas, tremblante.


« Tu… ne comptes pas te battre, hein ? »

Elle avait la voix hésitante. Elle était presque affolée. Elle était plus petite que lui. Elle n’avait jamais appris à se battre. Elle connaissait quelques trucs, bien sur, comme la superbe claque ou bien les coups de poings ou de pieds aux endroits sensibles masculins. Comme toutes les filles.
Mais c’était tout.
Elle ne faisait clairement pas le poids. Elle sentait une boule se former dans sa gorge. Elle ignorait comment sortir de cette situation…
Même si elle n’était pas encore catasphorique.
Elle tenta de se calmer.
D’accord, il était instable. Mais pour l’instant tout allait bien, il n’avait pas l’air de vouloir lui voler son bout de miroir. Tant mieux, elle ne comptait pas le lui donner. Mais elle aurait bien aimé prendre le sien… mais si jamais elle perdait, c’en était fini d’elle.
Rikka était inutile, comme toujours, songeait-elle avec amertume.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Agonie.   Jeu 27 Mar 2008 - 14:17

Oh, ça avait l’air d’aller.
Enfin non, elle n’allait pas bien, mais justement, même si c‘était cruel a dire, c’était mieux comme ça. Si elle aurait été de bonne humeur, joyeuse, ou même confiante, dans ce cas la il aurait put avoir peur. Alors que la, elle était paniquée. Aussi étrange que cela puisse paraitre, c’était...soulageant ? Oui, ça le soulageait de la voir comme ça.


« Nan, nan. »

Etait-ce tout à fait vrai ? Il ne savait plus très bien lui-même...ça paraissait si facile, avec quelqu’un comme Rikka...elle semblait frêle, avait peur. Quoi de plus simple, après tout ? Pouvait-elle vraiment se défendre convenablement, avec cette attitude ?

Non, il ne devait pas penser comme ça.

Il fallait qu’il se calme, c’est tout. Faire attention, et puis voila...il pourrait peut-être éviter la mort, comme ça ? Mais ce n’était pas la solution la plus simple...et puis, qui sait, peut-être que Rikka mentait ? Si ça se trouve...
Se calmer.
Il arriva à la hauteur de Rikka, l’air toujours aussi renfrogné, mais on pouvait remarquer également qu’il était également tendu. Il passa devant elle, et s'assied avec nonchalance le long des marches.
Il fronça les sourcils, et marmonna :


« Rah, bordel...Qu’est-ce que tu vas faire ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Agonie.   Jeu 27 Mar 2008 - 14:32

Ha, cool. Il n’avait pas l’intention de se battre. Elle se serait mise une claque d’avoir autant flippé pour rien, mais se contenta de ses pincer le poignet. Elle regarda la bague qui luisait à son annuaire gauche. Hm. Elle avait des chances de la perdre… ou de la casser. Voire les deux. Elle grogna à cette idée, et l’ôta de son doigt pour l’accroche à sa chaine, en la faisant glisser, le fermoir ouvert. Elle le ferma ensuite, puis regarda Ritchie. Entre temps, il s’était assis sur les marches. Elle l’imita, se mettant de biais, afin de pouvoir couvrir un champs de vision le plus large possible.

« Ben… fuir. Et finir dans les gagnants, si possible. Mais j’veux pas tuer de gens. »

Elle n’avait pas parlé très français, mais elle songeait qu’il comprenait mieux ce langage que les autres. Un langage peu châtié, presque vulgaire. Presque. Elle n’en était pas encore aux « wesh ziva casse-toi d’mon ‘rittoire s’nan j’vais te péter la chetrooon ! ». A dire avec l’accent marseillais puissance quarante.
Elle posa son menton sur son genou gauche, redressé et contre elle. Elle grogna, puis le regarda de nouveau.


« Hem, et sinon, ut vas mieux que la dernière fois ? »

Elle sous-entendait : « tu n’es pas en manque, hein ? ». Mais elle se demandait s’il était plus lucide en manque ou alors shootée. Surtout qu’il avait l’air d’être un gros consommateur, à en juger par le nombre de piqûres sur ses avant-bras dénudés, comme d’habitude.
Elle frissonna, tandis qu’un vent frais lui passait dans le dos. Elle toussa une nouvelle fois, congelée.
Il faisait tellement froid dans cette maudite forêt, et les échos des conversations d’au moins deux personnes –normal, sinon on appellerait ceci un « monologue »– lui parvenant régulièrement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Agonie.   Mer 2 Avr 2008 - 14:13

Soren pleura, encore et encore... il ne pouvait plus rien faire...
Il ne savait pas se défendre, et encore moins se battre, et voila qu'il devait tuer d'autres personnes... Il avait bien tenté d'être aidé par d'autres... mais rien n'y fit, son peu de civilisation acquis lui permis de mal mentir et de laisser les autres lire en lui comme dans un livre ouvert.
Il ne put s'empêcher d'exprimer sa défaite en pleurant.
Il courait il ne savait où, ayant peur de mourrir... il trébucha permettant d'agraver la bosse rouge qu'il avait essayé de camoufler dèrrière ses cheveux. Il se releva et regarda le ciel...
Il ne comprenait pas, comment ce si beau monde à-t-il put être détruit en si peu de temps... Comment les humains ont-ils changés de caractères en un instant...
Ce n'était pas aussi facile d'y répondre qu'un des problèmes de math que Soren à l'habitude de vite résoudre.
Nan, cette question, il révait de pouvoir y répondre...
Il continua sa route, de la boue sur ses habits, mais il ne s'en préoccupait pas, ce qu'il cherchait c'est ce qu'il n'a jamais croisé... des amis.
Il s'arrêta alors qu'il entendu des voix... il s'empressa de voir qui était la, et cette fois, il ne se cacha point... il remarqua d'abord la personne que tous à l'heure il avait doublé.
Une autres personne, cette fois feminine, qui semblait être l'ami du premier présent.
Il s'avança lentement, avec ses habits bons pour à être jetés, et il demanda:

"Je vous en pris... aidés moi, je ne sais ni me battre, ni me défendre... J'ai... j'ai peur! Je ne veux pas mourrir..."
Ses jambes tremnlèrent, il savait demandé de l'aide, aussi bien que mentir.
Il tomba, surement dut à son épuisement... et à ses conditions physiques inéxistantes...
Mais la seul certitude, c'est qu'il était a bout de force...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Agonie.   Dim 6 Avr 2008 - 1:46

Allait-il mieux ? Oui, enfin, ce n’était pas très dur ; la dernière fois il était bien amoché, et c’était un peu à cause d’elle, en plus. Il hocha vaguement la tête. Il y eut un léger silence, car il n’ajouta rien, mais il fut rapidement troublé.

Quelqu’un venait d’apparaitre.

C’était un gamin vêtu de guenilles boueuses. Il avait de longs cheveux sombres, et des larmes séchées formaient des sillons sur ses joues foncées par la poussière. Il semblait épuisé, et tremblait. Il s’avança lentement vers eux, et dit ;


«Je vous en pris... aidez moi, je ne sais ni me battre, ni me défendre... J'ai... j'ai peur! Je ne veux pas mourir... »

Ritchie ne bougeait pas, et arqua un sourcil. Hein ?! Il était débile, ou quoi ? Il aurait pu tomber sur n’importe qui qui l’aurait tué sur le champ. En fin de compte *Warning jeu de mot débile* soustraction, HAHA, c’est très fin* les jambes tremblotantes de Soren le lâchèrent, et il tomba sur le sol –et la, c’était normal que ses vêtements soient dans un tel état si c’était quelque chose qu’il faisait fréquemment.

« Rah nan, un brailleur niais... » Lacha-t-il à mi-voix.

Il manquait plus que ça, songea-il. Enfin, ce ne fut pas ce qu’il pensa précisément, la version originale se rapprochant plus de « mais qu’est-ce qu’il fout la, lui ? », mais l’idée était la. L’air peu avenant, il le regardait, agacé : C’était un fardeau, ce type la. Il ne savait pas se défendre et crevait de peur au point de demander de l’aide aux premiers venus. Premiers venus qui n’avaient pas l’air rassurant. Elle, avec sa peau pale et son expression nerveuse, et lui avec ses vêtements étranges et son air butée. Certes, Ritchie n’était pas rassuré non plus et n’était pas expert en combat, mais à ce point...c’était de la naïveté pure et simple.

Qu'allaient-ils faire, maintenant ? Qu'allait-IL faire ? Ils n'étaient pas la pour parler, discuter, se plaindre, rire ou quoique ce soit, ils étaient la pour tuer et récupérer des miroirs. Ritchie n'avait que le sien, mais il ne savait pas si c'était le cas pour les deux autres. Rikka ne projetait pas de se battre, alors non, sans doute pas, et le gamin aux cheveux bleus....c'était impossible, pas lui.
Bon, il ne devait pas s'inquiéter, ça venait de commencer...n'est-ce pas ? Il avait le temps de trouver des miroirs avant qu'il ne soit trop tard et qu'il contribue a faire gagner les autres plutot que le contraire, ce qui risquait pourtant d'être le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Agonie.   Lun 7 Avr 2008 - 7:51

Rikka demeura silencieuse. Qu’avait-elle à perdre ? Tout d’un coup ou rien du tout, cela dit. Elle doutait qu’ils puissent se faire tuer. Elle regardait le nouveau venu, et se recula un peu. Elle aimerait bien sortir, mais pas dans ces conditions là. Le manoir était un refuge, pour beaucoup d’entre eux, après tout. Ceux qui étaient déjà en délits, entre autres.

« Moi non plus je ne veux ni tuer, ni avoir à me défendre » murmura-t-elle. « Pourtant, j’en serai obligée. »

Elle détourna les yeux vers la forêt, où elle avait entendu un craquement. C’était un animal, visiblement, rien de plus… enfin, lorsque les animaux en questions sont du genre des ours, ce n’était pas rien. Mais heureusement pour la jeune Rikka, ce n’était pas un de ces ours bruns qui peuplaient la forêt en se nourrissant d’un peu tout ce qui leur passait sous la main, humains ou pas. Elle n’avait encore jamais entendu parler d’un pensionnaire tué par des ours, mais sait-on jamais ?
Elle remit une mèche de ses cheveux noirs derrière son oreille, puis se mordilla la lèvre.


« On fait quoi, alors ? »

Elle entendait clairement ; « on est alliés ou pas ? »
En effet, la jeune fille voulait des alliés. Sinon, elle était certaine de ne pas y survivre. Or, elle ne voulait pas mourir. Enfin, elle ne voulait plus mourir.
Elle grelotta lorsque le vent passa dans son dos. Le simple pyjama et son pull étaient loin de suffire à ce qu’elle ait chaud.

Elle songea que si elle ne mourrait pas assassinée, alors ça serait d’hypothermie. Il faisait quasiment nuit, à présent. Elle avait toujours son morceau de miroir, pour le moment. Que ferait-elle si jamais on le lui enlevait ? Que se passerait-il ? Elle en mourrait ? Ha, le fantôme n’avait-il pas dit qu’il fallait que la cible soit morte pour récolter un morceau de miroir… ?

Elle regarda Ritchie, et se demanda s’il serait capable de la tuer pour avoir ce morceau. Soren, elle en doutait. Il était tellement faible, à pleurer comme cela. Mais en même temps, n’était-ce pas elle qui paraissait faible, à être un peu trop sure d’elle ?
Elle ne faisait que jouer la comédie, après tout. Elle ne faisait qu’essayer de dissimuler le nœud qui lui serrait la poitrine, la faisait parfois même haleter.

Elle n’était pas vraiment faite pour les pressions psychologiques, après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Agonie.   Mer 9 Avr 2008 - 12:16

Les larmes de Soren ne cessaient de glisser sus ses joues avant de rencontrer le sol de mère nature.
Le garçon murmura quelque chose... et même sans avoir son intelligence, on pouvoit savoir que c'était pas très amical.
Il releva la tête qui regardait le sol il n'y a pas si longtemps, et regarda la tête des deux personnages.

« On fait quoi, alors ? »
Pour Soren la réponse qui serait bien ce serait: "On reste tous les trois ensemble"
Cependant ce ne sera pas si simple. Pourquoi ces deux inconnus accèpteraient un nouveau comme sa.
Soren cria en guise d'aide pour les dissuader des les prendre dans "l'équipe":

"Je vous en supplie! Je suis prêt à tous pour que vous m'aidiez... même à tuer... même si sa ne m'enchante point..."
Son coeur battait vraiment vite... Soren avait même l'impression qu'il allait sortir de son torse, même s'il savait que ce n'était possible.
Le réponse ne devait être que positive, si celle-ci ne l'était point... si même une équipe incomplète ne voulait pas de lui... Qui l'accepterait?
Il n'y avait aucune autre solution...
La vie de Soren allait elle finir dans le paradis qu'il pensait enfin avoir trouvé, ou serais-ce plutot l'enfer qui le plongera dans sa propre perte.
Lui qui n'a jamais eu la vie facile... allait-il toucher son dut mérité...
La vie est elle si cruel...
Ou serais-ce juste le destin du pauvre Soren... il faut croire que la Happy end des livres est dur à atteindre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Agonie.   Lun 21 Avr 2008 - 0:04

« On fait quoi, alors ? »

La question que tout le monde se posait. Ritchie avait une vague envie d’être désagréable avec elle, histoire de la faire taire quelques minutes avec ses questions qu’il trouvait inutiles puisque tout le monde se les posait déjà, et de toute façon si quelqu’un avait la réponse il l’aurait déjà proposé, mais il se contenta de ne pas répondre et de se contenter d’un vague haussement d’épaules, pour paraitre encore plus énervant encore. Soren, lui, continuait à pleurer, mais eut la politesse dé répondre, sûrement parce qu’il avait déjà une idée derrière la tête sur ce qu’il désirait –ou pas- faire.

« Je vous en supplie! Je suis prêt à tous pour que vous m'aidiez... même à tuer... même si sa ne m'enchante point... »

La première réaction de Ritchie fut de se dire qu’il avait vraiment « une façon de parler de bourge », mais resta silencieux tout de même, pas pour être fidèle a l’idée de se taire mais plutôt car il n’avait rien a ajouté. Bon, alors ce garçon devait vraiment être désespéré. A un point que s’en était presque pitoyable, cet adolescent qui ne comptait que sur un junkie et une dépressive pour s’en sortir. Il y avait mieux, comme équipe, non ? Plus fort, plus sympathique, aussi...et plus complet. Les gens avaient sûrement déjà dut se rassembler entre eux...Et Soren était seul.

« Comment tu veux tuer si tu sais pas te défendre, crétin ?! »

Plus sympathique, je l’ai déjà dit. Bon, il y avait toujours Rikka pour rattraper. D’ailleurs, le drogué jeta un regard a cette dernière, les sourcils légèrement froncés sous entendant qu’il avait plus confiance pour le don de Soren à s’attirer des ennuis que sur celui à tuer quelqu’un de sang froid...était-ce une bonne idée de le garder ici ? Il n’avait pas d’utilité, et ici, dans cette situation, on ne choisissait pas un ami et sa gentillesse, mais une personne pour ses capacités. Il n’en avait pas. Mais d’un côté, c’était beaucoup trop cruel, comme sort, de le laisser la...seul. Non, déjà qu’a deux ils étaient mal barrés, alors tout seul le risque de survit était faible. Surtout si des psychopathes participaient. Et Soren n’étaient qu’un gamin. Enfin non, il avait presque l’âge de Ritchie mais ce dernier ne le savait pas.

« Putaaain... » Songea-t-il. Puis la, une nouvelle pensée lui traversa l’esprit, plus malsaine que les autres, cette fois ci.
Soren possédait un morceau de miroir.
Oui. Il pleurait, il était fatigué, mais comme tout le monde, comme Rikka, comme lui, il possédait un morceau de miroir, c’est à dire une petite partie de ce qui pouvait l’aider à sortir de ce jeu...Si on le tuait.
Mais fallait-il le faire pour autant ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Agonie.   Mar 22 Avr 2008 - 9:58

Soren continuait de pleurer et pensait que comme dans tous les livres le héro allait être reçu... Seulement encore une fois, l'arrivée de Soren n'était pas la joie de tous? Le monde est si cruel, et surtout ses habitants:
« Comment tu veux tuer si tu sais pas te défendre, crétin ?! »
Cré... tin? Pourquoi? Car il ne sait pas se battre? Quel est le rapport entre l'intelligence et le combat? En d'autres termes, Soren ne bougeait plus, il ne comprenait plus, on venait de le renier encore une fois?
On venait de lui donner un grand coup dans le mental, et celui-ci ne comprenait pas... Il regrettait sa maison... il regrettait son professeur...
Cette endroit était l'enfer... il l'avait enfin compris.
Il se releva toujours le regard dans le vide, et en un mouvement, il visa des yeux le drogué qu'il pensait gentil, un regard terrifiant, froid, sans âme:

"Pourquoi? Pourquoi j'ai une vie aussi pourri? Pourquoi j'ai été privé de toutes mon enfance? Pourquoi êtes vous si cruel? Pourquoi tu t'acharne sur moi? Pourquoi personne ne veux de moi?"
Il n'en pouvait plus, il n'avait pas encore combattu, il n'avait pas encore tuer, cependant il avait déjà mal... La rage montait encore et encore jusqu'à ce que Soren eu une idée, oui c'était très ingénieux...
Il y'avait de forte probabilité que sa marche... environ 50%
Et au pire, il en finira... nan dans tous les cas il mourra après ce plan... Alors autant essayé... D'ailleurs il n'y avait que 5% de chances qu'il fasse parti des trois gagnants.
Alors autant essayer, Soren donna son plan au sale drogué è__é :

"J'ai fait un calcul, vue que personne ne veut de moi... je vais devoir survivre seul... Contre plusieurs groupes je n'aurais aucune chance...
je n'ai que 5% de chance de gagner, je mourrais bien un moment ou un autres... Alors autant en finir tous de suite, je vais me battre contre toi!
Si par hasard je gagne, je me planterai ton bout de miroir dans le coeur...
Avant de partir, je veux en finir avec toi! Tu symbolise la méchanceté, pourquoi ne peux-tu pas être gentil avec les autres? Obligé de faire ton malin? Tu me fais pitié..."
Juste après ces paroles Soren saisit la pierre en pointe qu'il avait trouvé, il avait l'avantage, lui au moins, avait une arme.
Il courut vers sa cible... Bien décidé à débarassé de la terre, ce corps remplit de méchanceté. Poussé par l'âme des héros de ses livres.


---------------------------


Invité a effectué 1 lancé(s) d'un Dé Décisif (Image non renseignée.) :
Invité a effectué 1 lancé(s) d'un Dé Dégâts (Image non renseignée.) :
Invité a effectué 1 lancé(s) d'un Dé Dérobé (Image non renseignée.) :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Agonie.   Mar 22 Avr 2008 - 15:09

Hein ?! Ce garçon prenait les choses beaucoup trop à cœur !

"Pourquoi? Pourquoi j'ai une vie aussi pourri? Pourquoi j'ai été privé de toute mon enfance? Pourquoi êtes-vous si cruel? Pourquoi tu t'acharne sur moi? Pourquoi personne ne veux de moi?"

...nié ? Fallait qu’il se calme sur la coke, celui-ci, non ? (dit-il... <_<). Ce n’était qu’une vague insulte...rien de grave, si ? Et il parlait déjà de mort, s’il en croyait ses paroles suivantes ;

« J'ai fait un calcul, vue que personne ne veut de moi... je vais devoir survivre seul... Contre plusieurs groupes je n'aurais aucune chance...
je n'ai que 5% de chance de gagner, je mourrais bien un moment ou un autres... Alors autant en finir tous de suite, je vais me battre contre toi!
Si par hasard je gagne, je me planterai ton bout de miroir dans le coeur...
Avant de partir, je veux en finir avec toi! Tu symbolise la méchanceté, pourquoi ne peux-tu pas être gentil avec les autres? Obligé de faire ton malin? Tu me fais pitié..."


Le symbole de la méchanceté, rien que ça ? Ritchie l’écoutait, les sourcils haussés. On aurait dit qu’il délirait, mais, non, il était simplement énervé...a cause d’un simple mot ? Bon, Ok, c’était une insulte et ce n’était pas très malin de sa part de l’avoir dit, mais à ce point là...
Il n’eut pas le temps d’y penser trop longtemps, car Soren venait de saisir...un objet ? Ce n’était pas un couteau, ou quelque chose comme ça ? ... OH, non, une pierre. Une pierre pointue, par contre. Et il projetait sans doute de l’attaquer avec. Euh...hein ??




Invité a effectué 1 lancé(s) d'un Dé Décisif (Image non renseignée.) :
Invité a effectué 1 lancé(s) d'un Dé Dégâts (Image non renseignée.) :
Invité a effectué 1 lancé(s) d'un Dé Dérobé (Image non renseignée.) :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Agonie.   Mar 22 Avr 2008 - 15:11

Invité a effectué 1 lancé(s) d'un Dé Décisif (Image non renseignée.) :
Invité a effectué 1 lancé(s) d'un Dé Dégâts (Image non renseignée.) :
Invité a effectué 1 lancé(s) d'un Dé Dérobé (Image non renseignée.) :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Agonie.   Mar 22 Avr 2008 - 15:25

Invité a effectué 1 lancé(s) d'un Dé Décisif (Image non renseignée.) :
Invité a effectué 1 lancé(s) d'un Dé Dégâts (Image non renseignée.) :
Invité a effectué 1 lancé(s) d'un Dé Dérobé (Image non renseignée.) :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Agonie.   Mar 22 Avr 2008 - 15:29

Invité a effectué 1 lancé(s) d'un Dé Décisif (Image non renseignée.) :
Invité a effectué 1 lancé(s) d'un Dé Dégâts (Image non renseignée.) :
Invité a effectué 1 lancé(s) d'un Dé Dérobé (Image non renseignée.) :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Agonie.   Mar 22 Avr 2008 - 15:34

Invité a effectué 1 lancé(s) d'un Dé Décisif (Image non renseignée.) :
Invité a effectué 1 lancé(s) d'un Dé Dégâts (Image non renseignée.) :
Invité a effectué 1 lancé(s) d'un Dé Dérobé (Image non renseignée.) :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Agonie.   Mar 22 Avr 2008 - 15:37

bon...
Ritchie: 4 points de vie
Soren: 2 points de vie ;_;


Invité a effectué 1 lancé(s) d'un Dé Décisif (Image non renseignée.) :
Invité a effectué 1 lancé(s) d'un Dé Dégâts (Image non renseignée.) :
Invité a effectué 1 lancé(s) d'un Dé Dérobé (Image non renseignée.) :

Allez vas y Soren è__é
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Agonie.   Mar 22 Avr 2008 - 15:38

Invité a effectué 1 lancé(s) d'un Dé Décisif (Image non renseignée.) :
Invité a effectué 1 lancé(s) d'un Dé Dégâts (Image non renseignée.) :
Invité a effectué 1 lancé(s) d'un Dé Dérobé (Image non renseignée.) :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Agonie.   Mer 7 Mai 2008 - 22:41

Soren s’était jeté sur lui, et avait effectivement pu le blesser. Malheureusement pour lui, Ritchie avait put se défendre un minimum, donnant un coup de coude pour s’écarter. Les bracelets à piques ça doit aider, aussi. Soren tentait de l’attaquer, parfois, tandis qu’il ripostait simplement, lui causant tout de même quelques dommages. Finalement, après quelques minutes, il parvint à attraper le bout de miroir qu’il avait fourré dans sa poche, et d’un geste assez incertain, lui trancha la carotide.

Quelques secondes après, il tenait un deuxième miroir dans les mains, et contemplait le cadavre du garçon. Ses traits s’étaient figés, mais paraissaient se détendre peu à peu, tandis que le sang se glissait dans son cou, sur ses épaules, puis sur le sol. C’était assez sanglant, comme spectacle, et le drogué se contentait de l’observer en haletant. Finalement, il lâcha ;


« Putain, c’est dégeu. »

Ce n’était pas beau à voir, non. Mais. Ce n’était pas totalement de sa faute, n’est-ce pas? C’était lui, qui avait commencé...qui s'était jeté sur lui avec son espèce de pierre...Bon, au moins il y avait une réponse a la question ; "on est alliés ou pas ?" mais toujours pas au "qu'est-ce qu'on fait ?"

...Mais il avait l’air d’un pauvre gamin, ce qui avait tendance à le faire culpabiliser...
... Non, ce n’était pas de sa faute...
...Mais quand même...
...Il l’avait tué.

Le pire, ça devait être qu’il avait moins peur, maintenant. Bien que l’adolescent avait réussit à lui faire mal au bras gauche, dans ses tentatives pour le tuer. Ce n’était pas trop handicapant, mais c’était néanmoins plutôt gênant...
Finalement, il lâcha un nouveau juron et se tourna vers Rikka, la mine sombre et un demi-sourire qui paraissait moqueur apparut sur ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Agonie.   Jeu 8 Mai 2008 - 0:15

Rikka regardait, totalement pétrifiée.
Elle regarda Soren se jeter sur Ritchie, qui se reçu un magnifique coup dans les côtes. Elle se sentait inutile, une fois de plus, tandis que le jeune drogué répliquait. Elle ne servait à rien, elle n’étaitp lus assez suicidaire pour se jeter entre eux deux. Si ça avait été deux autres personnes, elle l’aurait peut-être fait. Mais ce n’était pas eux. Et elle était tellement tétanisée par son imagination qui s’emballait et explorait des songes inconnus, atroces et surtout fantasmagoriques qu’elle n’arrivait pas à faire bouger le moindre muscle. Elle ne contrôlait plus son cerveau, comme si les sens avaient pris l’avantage sur la raison. Son premier réflexe fut de porter ses doigts à sa bouche, et de se mettre à crier. Un cri court, aigu, qui dura à peine une seconde, avant que Soren ne tombe par terre.

« Ritchie ! »

Elle tomba à terre sur ses genoux, et sentit le sol sous ses doigts. Elle le tâta pour être sure de bien être dans la réalité, puis s’avança, comme contrôlée, vers Soren. Elle avait l’impression qu’il continuait à respirer… peut-être… Mais lorsqu’elle vit Ritchie avec le miroir dans ses mains, elle s’arrêta à quelques dizaines de centimètres du cadavre. Le sang lui maculait le cou, la gorge. Elle pouvait humer l’odeur de fer qui emplissait l’air, qui l’oppressait, qui lui donnait envie de vomir.
Elle sentit une goutte de sueur glisser sur sa nuque et avait soudainement l’impression d’une bouffée de chaleur.


« Il est mort » murmura-t-elle dans un souffle.

Elle se releva, totalement médusée. Cela allait lui arriver, à elle aussi ? Ou elle allait réussir à survivre ? Elle ne voulait pas mourir. Lui ne mourrait pas. Alors pourquoi elle, hein…
Elle sentit ses yeux la picoter, sa gorge s’enrouer. Elle sentait une piqûre à l’intérieur de son nez, puis une autre… et elle se mit à pleurer, ignorant Ritchie qui devait la considérer comme une idiote. Elle s’en fichait, elle pleurait. Les larmes glissaient doucement sur ses joues, avant de tomber sur le sol ou dans le creux de sa bouche avant d’y être aspirée par sa langue.


« Ça va nous arriver, à nous aussi ? » marmonna-t-elle entre deux sanglots.

Elle était totalement démunie et elle le savait parfaitement. Ritchie blessé, elle glacée et bien plus faible que la plupart des « participants ». Elle releva la tête vers mister Spangen, et passa ses doigts aux bords de ses yeux afin d’en chasser les larmes, tremblante.


« Ta blessure… ça va ? »

Elle se sentait ridicule, et Ritchie devait penser la même chose. Mais après tout, l’avis du jeune homme était-il important ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Agonie.   Ven 9 Mai 2008 - 11:02

Elle s’était mise à pleurer. Et pas que quelques larmes, comme ça, non. Et IL Semblait que c’était de sa faute, non ? Il décida d’ignorer ça pour le moment, puisque elle avait posé une question autant en profiter pour changer de sujet... C’était assez tordu, mais pas tout à fait bête ; allaient ils mourir également ?...sans doute, non ? Il était légèrement affaiblit, et puis avoir réussit à tuer Soren ne voulait peut-être rien dire, puisque celui-ci semblait assez frêle. Il ne répondit donc pas, laissant la pauvre Rikka s’inquiéter, jusque à sa deuxième question, un peu plus simple.

« Ouais, ouais. »

Il n’était pas très causant, mais il n’avait rien à ajouter. Ca le lançait surtout, et ça saignait un peu, mais en faire un drame n’aurait pas été très...hem, viril et très courageux. Surtout que ce n’était pas le moment, et puis ce n’était pas une blessure tout à fait dangereuse il aurait juste fallut des pansements et des médicaments...
Ca lui rappelait quelqu’un.
Eva...elle devait être la, aussi. Est-ce qu’elle était déjà morte ? Il l’imaginait mal sans vie, bien que son aspect ressemblait fortement à un cadavre. Ou du moins a comment il imaginait un cadavre. Pâle, maigre plein de pansement partout Mais bon, elle n’était pas méchante et même gentille, elle lui avait tout de même donnée des médicaments : D. Et pendant qu’il était aux personnes de sa connaissance, brusquement, il se rappela qu’il avait toujours l’écharpe d’Helen en sa possession et qu’il fallait la lui rendre un jour ou l’autre...
... Puis il se dit que peut-être n’allait-il pas en avoir l’occasion.

Enfin, les pleurs de Rikka et le bruit des larmes s’écrasant par terre (genre ça s’entend bien / les larmes de Rikka sont en béton) le fit revenir à la réalité, et il lâcha :


« Rah, mais pourquoi tu chiales ? »

Ce n’était pas très agressif, enfin si quand même, mais juste quelque chose lancé comme ça, peut-être pour combler le silence ou pour simplement dire quelque chose. Il se doutait bien de la raison pour laquelle elle pleurait, bien qu’elle semblait un peu trop émotive quand même.. Enfin, il supposait que ce n’était pas de sa faute, ou qu’elle était sensible, ou choquée, ou n’importe quoi. Lui aussi l’était un peu, choqué mais il jugea qu’il n’avait pas trop le temps d’y réfléchir (quoique lui, il ne réfléchit pas souvent)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Agonie.   Sam 10 Mai 2008 - 0:32

Rikka Boyd regardait cette idiote qui pleurait, là, avec son bout de miroir. Il renvoyait l’image d’une princesse ternie, au visage émacié et au teint habituellement blanc amis devenu rouge autour de ses yeux noirs. Une cicatrice fine traversait sa joue, causée par une branche traîtresse qui avait décidé de la faire saigner lors de sa course pour échapper à cette saleté de monstre. Elle ignorait si certains y étaient restés, et ne désirait pas le savoir. Tout ce qu’elle voulait, c’était en sortir vivante. Et avec quelqu’un qu’elle connait, si possible. Même si c’était Ritchie, au moins, elle ne serait pas perdue au milieu de deux autres inconnus.

« Je… sais… pas. Je veux pas mourir. Et surtout je veux pas tuer de gens. C’est horrible, horrible, horrible. Forcer les gens à s’entre tuer. Les I ont des tarés. »

Elle passa sa manche sur ses yeux, pompant ses larmes, afin de se sécher le visage. Elle continuait de trembler, mais de froid, cette fois. Elle releva la tête vers Ritchie, qui la regardait vers elle, après lui avoir demandé très peu élégamment pourquoi elle pleurait. Ce à quoi elle avait répondu avec un superbe « je ne sais pas ».

« Mais tu t’en fous, hein ? »

Elle eut un faible sourire, et se redressa de l’arbre sur lequel elle s’était appuyée. Elle regarda Ritchie, comme si elle essayait de deviner ce qu’il pesait à ce moment là. Elle l’ignorait totalement, et ne trouvait pas la réponse à sa question muette. Elle redressa le regard, et prit une grande inspiration.

« Bon, on reste là où on bouge ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Agonie.   Dim 22 Juin 2008 - 17:49

Tout s'était passé à une telle vitesse ... Smaragd lui était apparue, comme ça. Oui, le hasard ... faisait mal les choses. Le fait d'avoir retrouver la jeune nouvelle pensionnaire, une connaissance à présent, allait encore plus dérouter Spy. Encore plus que lorsqu'elle était enfin sortie de sa chambre pour retrouver ses amis ... alors que ceux-ci sont morts.

« Bonsoir, Spy. Je suis censée te tuer, je crois. »

Ces paroles choquèrent Spy. La tuer ? Pourquoi ? Était-ce une règle de ce 'jeu' ? Elle allait donc ... mourir, oui, sûrement ... Smaragd allait elle vraiment la tuer ? Pas maintenant, semblerait-il. La brune reprit en expliquant ce qu'elle pensait de l'évènement. Elle avait parler de 'leur', elle devait sûrement parler des 'fondateurs' ... Pleins de questions se bousculèrent encore plus dans la tête de la jeune blonde muette. Intensément, elle tenta de refermer son esprit pour ne pas que Smaragd soit assaillis par tant de pensées. Mais alors elle ne pouvait que moins bien suivre son interlocutrice. Ses paroles devinrent inaudibles aux oreilles de Spy qui commencèrent à bourdonner. L'adolescente posa ses mains sur ses tempes et fit une grimace de douleur. Dans son fort intérieur, elle sentait ce que pensait Smaragd, elle sentait aussi très bien ce que pensait les autres pensionnaires autour d'elle ! Il y en avait, pas très loin ... un mort aussi, déjà !? Une question .... un mort ... quatre personnes ... trois ...

° je ... non ... °

« ... première... cr... de...e ...on...tre ? »

Tout se passe trop vite ... Stop ! Alors que Smaragd avait posé sa question que Spy ne comprit en rien, un cri surhumain se fit entendre ... Horrible ... Affamé. Surprise et effrayée, l'adolescente leva la tête, oubliant toutes ses voix qui lui écrabouillait la cervelle. Un autre mort, encore ... Sans savoir pourquoi et dans un instinct de survie qui lui était inconnu, Spy se remit à courir en oubliant Smaragd. Elle couru ... couru ... encore ... encore ...

... Jusqu'à arrivée au temple. Encore une fois, elle respirait difficilement à cause de la course. Le monstre avait disparu ... et Smaragd aussi. Spy l'avait lâchement abandonné. De grosses larmes provenant de ses yeux coulèrent sur ses joues avant de s'écraser au sol. Encore une fois, l'une de ses connaissance était sûrement morte ! C'était horrible, cette sensation ... et si Skye avait aussi recu le même sort ? Un frisson se fit sentir, elle se retourna paniquée, sentant encore des pensées vagabondes ... elle ressentait du froid car ... elle était en pyjama ? Ce n'était pas ses pensées, quelqu'un était proche. Spy sentait aussi l'esprit d'une autre personne ... seulement celle-ci ne ressentait rien on dirait. Chancelante, les jambes flageolantes, l'adolescente se sentit attirer par le temple qui abritait pour le moment plusieurs personnes ...

Après quelques pas incertain, elle entendit des voix :

« Bon, on reste là où on bouge ? »

° Ah ! °

Fit la petite voix intérieur de Spy avant de glisser sur une pierre mal mise en place. Elle roula sur le sol dallé et finit par s'arrêter lorsqu'elle tamponna Rikka. Enfin, étant plutôt légère, Rikka ne tomba pas sur Ritchie qui ne la viola donc pas. (D'après Bella)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Agonie.   Mer 25 Juin 2008 - 14:14

Est-ce qu’il s’en fichait ? Non, pas vraiment, il avait posé la question, mais c’était plus par curiosité que par gentillesse.
Ce fut pour cette raison qu’il grimaça quand elle se lança dans son discours sur la cruauté des I, et de leurs tendances à tout faire péter (ou plutôt à tout massacrer), du coup, il s’empressa de répondre après sa question, histoire d’éviter de nouvelles larmes :


« Chais pas, putain... c’est chiant ce truc, bordel de... »

Il n’eut pas le temps de finir sa phrase (heureusement, ça aurait pu finir dans les oreilles d'une personne innocente qui dort dans le même pièce que son tendre amour dans un lit de camp, Haha) qu’une personne fit son apparition. C’était une blonde aux yeux bleus, le genre de fille que Ritchie aurait qualifiées de « baisable » dans d’autres circonstances, ou alors si elle aurait eut un peu plus de poitrine.
Or, ce n’était pas le cas et il passa à autre chose ; qui était-ce ? Cette question existentielle le préoccupant certainement il la posa à voix haute, pas a la principale intéressée, mais à Rikka :


« Euh...qui c’est ? »

Elle ne devait sans doute pas en savoir grand-chose, mais il sous-estimait légèrement le mental de Spy –après tout, il était difficile de se forger un avis positif sur une adolescente qui arrivait en roulant sur le sol. Il ne se doutait pas qu’elle avait trébuchée pour sa défense, mais il préférait quand même poser la question à Rikka quitte à ne rien savoir du tout.

[heuh c'est court, pardon T_T
Ohohoho il est 14:14 *O*]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Agonie.   Lun 30 Juin 2008 - 23:16

Une adolescente blonde, visiblement stupide et paumée, lui tomba dessus. Si Rikka avait été Ritchie, elle l’aurait sans doute arrosée de grossièretés.
Mais il n’en était rien, alors elle se contenta de lui donner un léger coup de pied pour qu’elle se pousse.


« Héé !! »

Elle se recula, regardant tour à tour chacun d’entre eux. Elle se demandait la marche à suivre. Qu’elle le refuse ou non, elle serait poussée à se battre à un moment ou à un autre… Ritchie était, après tout, diminué et l’autre fille n’avait pas l’air futée.
Elle secoua la tête.
Non, non, il ne fallais pas penser à cela, ne pas finir comme eux… ces pauvre humains qui étaient tellement perdus qu’il ne trouvait de salut que dans la violence et la haine, ces pauvres vampires qui étaient persuadé de leur suprématie, de leur supériorité et qui pensaient qu les autres n’étaient qu’un exutoire à leur haine. Ceux là étaient perdu, perdus dans leur vie, sans aucun avenir autre que celui de mourir. Ritchie et l’imbécile à ses pieds en méritaient un, non ?
Mais après tout, elle en méritait un aussi ! Et si ce n’était pas eux qui mourraient, ça pourrait être elle ! Qu’avait-elle à y perdre, sinon tout d’un coup ? C’était comme si elle jouait au poker, et qu’elle n’avait que l’option « tapis ». Une option bien d »plaisante pour celle qui ne savait jouer…

Elle s’assit sur les marches, et regarda Spiky
.

« Je sais pas » répondit-elle à la question posée une dizaine de seconde auparavant.

Elle tourna la tête vers la blondinette, et haussa les sourcils. Elle avait l’air stupide. Elle l’était surement. Elle ne l’aimait pas.


« T’es qui ? » lui jeta-t-elle.

Elle n’avait pas plus confiance en elle qu’en Sakura. C’est pour dire. Peut-être parce qu’elle était en état de stress avancé, qu’elle ne savait plus ce qu’elle voulait, ce qui était bon ou pas, ce qu’elle désirait ou ce qui la révulsait. Elle n’était plus qu’elle-même là où elle avait perdu. Elle ne s’en sortirait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


+

MessageSujet: Re: Agonie.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Agonie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
xX || Pensionnat Interdit || Xx :: .:: Hors-Jeu ::. :: Tiroirs scellés :: Archives :: Évènements terminés :: [évènement] Temple-
Sauter vers: