AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (n°2) Hallucinations suite \o/ [Mail]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
B.N.B.B.
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Shad
-
0 / 1000 / 100

• Age : 25
Messages : 1226
Inscrit le : 23/01/2007

MessageSujet: (n°2) Hallucinations suite o/ [Mail]   Dim 8 Juin 2008 - 15:21

Avec ses dernières pensées encore nettes, Eva sentie son corps devenir subitement moins lourd, était-ce la brume grise malodorante qui la soulevait ainsi en l'enveloppant? Oh oui un petit nuage gris comme refuge, certes avec un air peu agréable mais un petit nuage quand même. Sauf qu'en l'occurrence le dit petit nuage était à rayures et savait parler. Un nuage savant alors. Ou juste un Mail qui n'a rien à faire de sa journée et qui se porte volontaire pour transporter une pauvre jeune fille qui vient de l'agresser avec une bouteille de vinasse, mais qui se trouve hélas dans un état fort déplorable qui l'empêche de marcher.
Elle souffla un merci presque inaudible et se retint de tousser. Ils arrivèrent dans l'allée des dortoirs féminins, elle entendit les planches grincer sous les pas du geek . Elle n'avait jamais croisé grand monde dans cette allée, sauf Helen. Etait-elle dans sa chambre à cette heure-ci? L'apercevrait-elle? Serait-elle suspicieuse de voir un garçon dans ce couloir? Peut-être qu'elle se maquillait ou se lavait. Mais vu l'heure peut-être que non. L'heure? Quelle heure était-il d'ailleurs?
Cette foule de questions fut interrompu par celle de Mail. Un signe de reconnaissance pour sa chambre? Bonne question, elle tenta de se remémorer vaguement le nombre de sa porte, et se souvient que son prénom était dessus.


"...Evae, il y a...marqué Evae dessus." Murmura-t-elle lentement. Pourquoi Evae? Parce que la jeune fille avait réussi à arracher toutes les lettres après le dernier "e" mais pas lui. L'ancien prénom qui figurait dessus ne lui plaisait pas.
Ses yeux s'ouvrirent, quoique l'un était constamment ouvert mais caché donc rectifions : son œil s'ouvrit il ne faisait pas très clair. Fouillant du regard où se trouvait sa chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: (n°2) Hallucinations suite \o/ [Mail]   Mer 18 Juin 2008 - 15:32

Eva paraissait de plus en plus lourde, malgré qu’elle ne le soit franchement pas ; elle commençait à peser sur ses bras. Il ne préféra tout de même pas accélérer ses pas vu l’état dans lequel elle se trouvait. Maintenant qu’elle commençait à revenir à elle, c’aurait été bête de lui donnée la nausée, surtout qu’elle ne semblait déjà pas en très grande forme.
Elle murmura avec lenteur les indications qu’il avait demandées :


"...Evae, il y a...marqué Evae dessus."

Evae...ce n’était pas Eva, son prénom ? Il mit cela sur le coup du malaise, même si il n’y croyait pas énormément. Jusque à ce qu’il trouve enfin la porte en question, et effectivement, le « Evae » inscrit dessus. Il paraissait surpris...alors, c’était ça, son vrai prénom ? Ou plutôt ; ça existait, ce prénom la ? Il n’en avait jamais entendu parler...A moins que les taches plus claires sur la porte étaient souvenirs d’autres lettres disparues ou retirées...enfin, ce n’était pas la question du moment; il fallait entrer.

Ayant la chance d’être agile de ses mains grâce à ses amis les jeux vidéo, il put ouvrir la porte sans trop de difficulté, cette dernière n’étant pas verrouillée...ça aurait été un comble. Il poussa la porte du pied, et entra. C’était un sacré bazar. La première chose qu’il aperçut fut un miroir brisé était accroché sur le mur...sept ans de malheur ? Il eut un léger sourire (hem, Mail a un humour spécial on dirait 8D *sors*). Elle n’avait décidemment pas besoin de ça pour avoir la poisse.

Il parcourut la chambre du regard. Il y avait des livres partout, éparpillés aux quatre coins de la pièce, mais les objets les plus présents étaient les éclats de verre. Il ne chercha pas de les éviter, étant chaussé de botte, et finit par trouver le lit, coincé entre une table de chevet a la lampe déglingué et le mur au papier peint délavé. Il la posa dessus, et s’écarta ensuite, les bras ballants pas vraiment sur que ce soit le lieu le plus confortable pour se soigner. Après, elle faisait ce qu’elle voulait, tant qu’elle ne tentait pas de le tuer a coup de bordeaux.
Revenir en haut Aller en bas
B.N.B.B.
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Shad
-
0 / 1000 / 100

• Age : 25
Messages : 1226
Inscrit le : 23/01/2007

MessageSujet: Re: (n°2) Hallucinations suite \o/ [Mail]   Sam 21 Juin 2008 - 0:04

Pour le plus grand bonheur de ses bras, bien que le paquet ne fut pas lourd, Mail trouva en toute simplicité la fameuse chambre "Evae". Il entra sans broncher face au désordre des lieux, et avança sans se soucier de rien au milieu de obstacles. Le "paquet" en question ne chercha pas à le prévenir de quoique ce soit, visiblement il était insouciant de ce que n'importe quel homme normal trouverait étrange. En même temps c'était une bonne habitude à prendre dans le pensionnat.
Il l'a déposa sur le lit, elle ouvrit les yeux et se leva aussitôt. Traversant le petit espace par petits bonds. Arrivée devant une petite armoire qu'elle ouvrit brutalement et y attrapa toutes sortes de boîtes et de flacons. Ainsi équipée elle se laissa tomber à genoux et tourna le dos au geek . Avec gaucherie elle s'empressa d'avaler des pilules un liquide étrange des pastilles et boire encore quelque dont l'identité était à mettre en question. Un déglutissement peu élégant suivit ce "festin", avec prudence ses doigts vinrent dénouer son bandage tâché d'alcool. La jeune fille s'abaissa un peu plus afin de laisser tomber ses cheveux en rideau, et faire glisser doucement ce qui cachait l'ignominie de son visage.
Et c'est tout en dénouant d'autres bandelettes pour se faire un nouveau cache-misère, que sa voix s'éleva en un haut murmure.


" ...Dites vous ne craignez rien à transporter une hystérique dans ce pensionnat? Il est effrayant on y ..." Elle n'osa pas dire les derniers mots : perd la vie facilement.

Oui, ce garçon était étrange. Ou alors c'était plutôt elle qui ne se rendait pas à quel point son enfermement la rendait craintive et paranoïaque. Elle avait parlé très doucement, comme pour expliquer quelque chose d'assez ardu. Ayant quelques soucis a fixer son bandage ainsi positionnée, elle rampa jusque devant le miroir brisé en abaissant toujours la face afin qu'on ne puisse apercevoir un quelconque tableau d'horreur. Un léger ricanement nerveux échappa à ses lèvres blêmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: (n°2) Hallucinations suite \o/ [Mail]   Dim 19 Oct 2008 - 2:29

« … T’as pas l’air très agressiVE, si tu veux mon avis. »

Juste paranoïaque, morte, pitoyable, pathétique petite fille un peu dingue, mais on ne se moque pas des fous, encore moins d’Eva : il la regardait se trainer par terre avec un curieux mélange de curiosité et de...de quoi au juste ? De pitié peut-être, ce n’était pas très gentil, mais elle offrait une vision assez ravagée de sa personne. Surtout en ce moment, à s’empiffrer de médicaments...bon, il était habitué avec un compagnon de chambre tel que Ritchie, qui en avait fait voir des vertes et des pas mures, tel que «je fais ce que je veux d’abord » (enfin, en vrai c’était un peu moins distingué) ou « tais-toi» (qui était encore moins distingué)….mais comparer Eva avec lui relevait de l’insulte. Pas qu'il n'aimait pas Ritchie, disons qu'il était supportable, mais c'était un de ces individus peu agréables dont se lier avec relevait du masochisme....d'un certain côté, rester ici avec Eva qui faisait on ne sait quoi n'était pas l'acte de quelqu'un qui avait une bonne santé mentale.

Finalement, ne sachant pas quoi faire, il sorti de sa poche sa fidèle Nintendo DS, sujet de tant de conflit, et s’allongea sur le lit d’Helen comme si c’était le sien ; la chambre était vide de monde autant en profiter.


«hm.. Miranda n’a pas été très sympa avec Kevin. »

Pas vraiment sur le ton de conversation, plus pour vérifier si elle était toujours en vie consciente, parce que si la trimballer à travers le pensionnat sur son dos était à peu près aisé, du moment qu’elle ne prenait pas dix kilos dans les minutes a venir, mais la réanimer était une tâche dont il n’excellait pas ; les cours de secourismes n’étaient pas ceux qu’il suivait avec le plus d’attention.

A vrai dire, il ne suivait pas grand-chose avec attention, à part les sorties des derniers Mario et les épisodes des feux de l’amour. Et actuellement le chemin que prenait Luigi pour trouver la sortie de ce fichu niveau.
Revenir en haut Aller en bas
B.N.B.B.
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Shad
-
0 / 1000 / 100

• Age : 25
Messages : 1226
Inscrit le : 23/01/2007

MessageSujet: Re: (n°2) Hallucinations suite \o/ [Mail]   Dim 19 Oct 2008 - 2:52

Effectivement Eva n'était pas de ce qu'il y avait de plus à craindre dans le pensionnat, sauf si elle était de méchante humeur et se trouvait dans la bibliothèque à côté d'un malotru. L'expression était petite.
Elle acquiesça en souriant légèrement, puis enroula maladroitement son bandage, laissant glisser ses mèches blondes afin de faire passer toute la bande sur sa moitié de visage.
Ses oreilles écoutèrent attentivement la question de Mail, quand il s'agissait des feux de l'amour son écoute ne pouvait être qu'au summum, car pour bien comprendre ce feuilleton sans-fin, même ciller un instant serait dangereux pour bien suivre le déroulement de l'histoire. Et tout en faisant claquer sa langue contre son palais, l'adolescente se mit à chercher quelques vêtements dans son armoire. Le vin moisi depuis des siècles dans la cave c'est pas très glamour.


"Oui mais Kevin, commença-t-elle en se dirigeant vers la salle de bain pour y disparaitre, on y entendit des glougloutements d'eau sortant d'un robinet, elle éleva la voix, mais Kevin avait pas avoué à John qu'il sortait avec Miranda, parce qu'elle venait de gagner au loto c'est ça?". Nouvelle interruption, cette fois-ci les bruits se firent discrets. Après apparition d'Eva en gros polaire en laine mauve immonde qui lui tombait jusqu'aux genoux, visiblement elle avait fait un nettoyage rapide avec le lavabo vu la qualité du séchage.
"Et Kate comme elle dirigeait une entreprise de pâte à dents elle a pas non plus désiré informer John, étant jalouse de Miranda. Mais c'est vrai que Miranda a vraiment été sal...méchante sur ce coup-là."

Elle se laissa tomber à son tour, mais sur une chaise devant lui, essoufflée. Visiblement ce petit monologue lui avait demandé un peu d'effort, Eva t'es qu'une fainéante.

"Il est étrange ce bonhomme." Conclut-elle en regardant un peu perplexe le petit "plombier" ( ben désolée un plombier qui saute sur des champignons et converse avec un dinosaure...), c'était vraiment étrange ces jeux, on n'avait même pas besoin de tourner la page, songea-t-elle dans une seconde de débilité profonde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: (n°2) Hallucinations suite \o/ [Mail]   Dim 19 Oct 2008 - 12:14

Eva commença donc à monologuer, et c’était agréable de la voir réveillé, même pour parler des feux de l’amour. Surtout pour parler des feux de l’amour. Néanmoins il se contentait d’hocher la tête, parce que parler revenait au même ; oui c’est vrai, j’avoue que, alors la ouais quand même ; ses paroles auraient manquées cruellement d’intérêt. Déjà qu’il n’était pas très captivant...

« ...Pas du tout, se défendit-il, vexé ; il ne faut jamais sous estimer Mario. » Assura-t-il.

A peine, quand même. On s’attendait presque à ce qu’il parle de son idolâtrie pour le style grunge de sa salopette, son ambition visant le métier de plombier, ou alors que grâce à Mario kart il avait retrouvé la foi, ou trouvé l’amour auprès d’une princesse niaise. Non, il leva juste la tête, subitement, pris d’un doute quasi palpable alors qu’il fouillait la pièce du regard d’un air méfiant ;
« Ou est Tabby ? »

Il en gardait un drôle de souvenir, pour un drôle d’oiseau ; un peu hostile quand même...bon, sa petite protégé venait d’embrasser un tout à fait inconnu, mais aussi précisément qu’il puisse se souvenir (ça faisait un an et demi pratiquement) elle ne l’avait pas fait de sa pleine initiative, juste pour une misérable cigarette. Cigarette, cigarette...il fumait plus qu’avant, mauvaise habitude qu’il ne daignait pas de perdre : « ça va te tuer », disait-on, et même si mourir ne l’emballait pas, il balayait les paroles d’un « hm » peu concerné. Chose qu’il se rappellerait quand il tousserait à en vomir ses poumons à chaque mauvais rhume. Enfin, il en extrayait une de sa poche, alors qu’une situation problématique intervenait : est-ce qu’il devait mettre pause à son jeu, ou pas ?

Il trouva finalement un compromis, c'est-à-dire, après avoir mit une cigarette entre ses lèvres, qu’il tendit a Eva un vieux briquet rouillé (il l’avait trouvé au fin fond des tiroirs de la cuisine étant donné que le « Glossy gloomy loveyou » ne fournissait pas plus de briquets que de tabac...il était un peu crasseux et graisseux, mais il ne pouvait pas se payer le luxe de sortir du pensionnat pour en acheter un autre)


« Tu veux bien l’allumer? »

Mail avait le don d’être un peu sans gêne, ou alors considérait-il Eva comme une amie suffisamment proche pour ne pas prendre la peine d’être excessivement poli en sa compagnie. Déjà qu’il ne l’était pas avec des inconnus (il arrivait qu’un pensionnaire teste la méthode « un-sale-geek-joue-avec-le-volume-a-fond-dans-la-même-pièce-que-moi-nom-d’une-pipe ») ...
Revenir en haut Aller en bas
B.N.B.B.
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Shad
-
0 / 1000 / 100

• Age : 25
Messages : 1226
Inscrit le : 23/01/2007

MessageSujet: Re: (n°2) Hallucinations suite \o/ [Mail]   Dim 19 Oct 2008 - 14:16

Eva haussa un sourcil, elle avait touché une corde sensible? Elle ne se défendit pas comme quoi il était bizarre, de un parce qu'elle était mal placée pour dire ça, de deux parce qu'elle ne tenait pas à se lancer dans un long débat sur ce Mario. D'ailleurs ce prénom était un peu louche aussi mais elle ne souffla pas un mot.
Et puis comme le veut la loi de l'échange équivalent, Mail aussi fit vibrer une corde sensible. Elle n'en savait strictement rien où était Tabby, et encore moins si il se cachait quelque part. Ses mains s'entortillèrent l'une dans l'autre, comme pour façonner une réponse correcte avec ses doigts.


"Je ne sais pas, ça fait plusieurs mois qu'on ne se voit plus. Je crois qu'il me fait la tête." Dis comme ça on aurait pu croire qu'elle parlait de son ex-fiancé, elle aurait pu y rajouter "ce salaud il vient même plus voir les gosses", comme ça elle aurait gagner un rôle amateur dans les feux de l'amour. En tout cas en son absence bien des choses se sont passées, et quelques personnes seraient à rajouter à sa liste des malfrats à dézinguer qui font du mal à Evachoute. Et même ceux qui lui faisaient du bien.
Elle conclu sa réponse par un raclement de gorge.

Heureusement Mail ne comptait pas en demander plus peut-être, elle regarda l'objet étrange qu'il lui tendait, il devait être aussi gras que les cheveux de Ritchie.
Elle acquiesça, et se mit à genoux au sol pour saisir le briquet. Parce qu'elle craignait de perdre l'équilibre en avançant le dos et de mettre le feu à Mail et au pensionnat ( en plus les cheveux brûlés ça sent mauvais ). Saisissant l'objet, ses doigts tremblaient un peu, et elle appuya doucement sur le bouton poussoir, et une étincelle, puis une flamme jaillit. Elle retint son souffle pour éviter de la faire danser et l'approcha de la cigarette. Que de souvenir les cigarettes du geek. Concentrée, pas un cil ne frémit durant ce court temps, et enfin la cigarette s'enflamma. Ou s'alluma plutôt, la fumée lui caressa les narines. Poussant un soupir de soulagement, elle recula l'appareil pyrotechnique, et en oublia de déserrer le pouce.


"Aoutch!" Se plaignit-elle en relâchant le briquet après s'être brûlé un doigt. Au moins ça ne fera qu'un blessé pas bien grave.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: (n°2) Hallucinations suite \o/ [Mail]   Dim 26 Oct 2008 - 22:03

Il eut un vague sourire en la voyant s’agenouiller, sans trop savoir si c’était du à son jeu, à l’impression d’être le roi du monde, à des pensées peu catholiques, ou à des souvenirs divers et variés. Enfin, elle l’alluma, son briquet, et il fit un « merci »nonchalant avant d’en tirer une bouffée. S’en suivit un léger silence, qui ne dura pas longtemps , il faut croire que Mail était d’humeur bavarde ;

« ...hm, c’est pas à cause de ...»

Il cracha de la fumée tout en gardant la cigarette dans sa bouche grâce à une moue des lèvres peu sulfureuse. Malheureusement, sa technique n’était pas très au point car il se mit à tousser à s’en déchirer la gorge, tant et si bien que la cigarette tomba à ses pieds. Il colla son poing ganté à sa bouche pour étouffer sa toux sèche de vil fumeur, tentative vaine ; autant essayer de gagner a Mario Kart sans peaux de bananes.

Après une ou deux minutes à malmener sa gorge, il parvint à retrouver la parole, pour dire quelque chose de fort peu intelligible, puisque sa voix s’était légèrement cassée dans l’effort;


« Dé...., Il s’éclaircit la voix, et reprit ; désolé. »

Il fronça les sourcils, histoire de se rappeler de quoi il parlait, ignorant le mégot qui s’était fait allumer au prix de Ô combien dangereux risques, et désormais éteint, piétiné au passage par le talon de sa botte. Il s’était aussitôt remit à jouer à sa console, ce qui ne l’empêcha pas de continuer :

« Hm, à cause de la tour? » Il eut à nouveau un sourire de quelqu’un qui a trop fréquenté Nao; « Avec la cigarette, hm ?»

Développer l'aurait peut-être mit dans l'embarras, situation plutôt facheuse.
Revenir en haut Aller en bas
B.N.B.B.
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Shad
-
0 / 1000 / 100

• Age : 25
Messages : 1226
Inscrit le : 23/01/2007

MessageSujet: Re: (n°2) Hallucinations suite \o/ [Mail]   Dim 26 Oct 2008 - 22:22

Sa maladresse était peut-être contagieuse, au lieu de s'en inquiéter ça la rassura presque. Mais elle tendit tout de même une main salvatrice vers le pauvre Mail, normal quand on est pas habitué à parler il faut y aller mollo. Sa toux ne semblant pas vouloir s'éteindre, elle se retourna et essaya de trouver une bouteille d'eau qui aurait par miracle trainée par ici. Heureusement pour le geek, ce ne fut qu'après que son mal de gorge que Eva dénicha une bouteille de jus d'orange-banane-citron-menthe frais. Elle murmura un rapide "ça va aller?", qu'elle oublia aussitôt en se rendant compte avec surprise qu'il venait de s'excuser. C'était assez rare, enfin ce n'était pas comme si il devait se désoler de beaucoup de choses fréquemment. Mis à part de toujours monter le son de sa console à fond.
Le souvenir de la tour lui revint avec amertume, effectivement le sombre volatile était bien énervé ce jour-là, finalement à propos de pardon elle ne s'était jamais excuser d'avoir utilisé Mail comme machine à suicide express. De plus qu'elle avait vu un mystère des quatre océans cette soirée, ses yeux. Frustrée de ne pas se souvenir de leur couleur, elle en revint à la question qu'on lui posait.

"Hum peut-être, mais ça doit être aussi parce que...Abaissant le regard, légèrement froissée de devoir révéler une honte pareille, ses doigts se crispèrent sur son ignoble polaire, j'ai été ...désagréable avec lui, assez désagréable. Si je me souviens bien je lui avais même envoyé un oreiller en espérant de l'assommer."

La fin de sa phrase fut murmuré, gênée de devoir dire à quel point elle pouvait se trouver stupide et violente envers ceux qui s'inquiétaient pour elle. Ceci dit, ce souvenir ne devait pas être le plus honteux qu'elle désirait cacher à Mail. A cette idée, sa bouche frémit, et si il savait?

"Hem, et j'ai dû faire des choses déplaisantes." Eva évita soigneusement de dire "j'ai fait", testant les connaissances de ragots de Mail, mais il n'était pas comme Chiara, ça ne devait pas l'intéresser. Elle composa une prière rapide avec cette pensée d'espérance."Et puis il est rancunier." Ajouta-t-elle, ne voulant pas se donner l'entier statut de fautive ( bien que ce soit en parti le cas ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: (n°2) Hallucinations suite \o/ [Mail]   Dim 26 Oct 2008 - 23:39

...Et alors ? Aurait pu dire le geek, si toutefois il avait daigné de lever les yeux de sa console et de couper la parole à la pauvre Eva.
A force de fréquenter les fous avec qui il vivait actuellement (et puis comment faire autrement de toute façon ?) certaines choses ne l’étonnaient plus, lui qui était déjà pas mal blasé avant ; ainsi, son taux d’étonnement/d’affolement/effarement approchaient nettement plus les 0% que le 100 : Voir Nao en short en cuir était un spectacle suffisamment consternant, il n’avait plus besoin de s’étonner de rien.

Bref : qu’un de ses compagnons de chambre tente d’en assommer un autre avec un oreiller était banal, si on excluait le fait que Tabby ne faisait même pas le quart de leur taille. Un peu comme une mouche qui se ferait broyer entre un mouchoir et une vitre, la blessure du corbeau risquait d’aller au delà qu’une plume coincée dans la bouche.


« ...Ah bon. »

Lâcha-t-il a la suite de son long monologue ; c’était peut-être une question au départ, mais le manque d’intérêt était un peu trop palpable, au point que le ton avait comme qui dirait transformé la phrase. Ahbondaccord. Pour meubler le silence peut-être ; il fallait éviter qu’elle s’arrête de parler. Pas pour son bien personnel, mais pour la maintenir éveillée principalement.

Rancunier...hum hum, c’était donc un AEAPR l’Alter Ego Astral à ne Pas Rencontrer, liste exclusivement composée de Chu, aka la bestiole de Nao, et de Tabby donc, aka le corbeau diabolique que des AEA de persos de Shad comme c’est étrange, ouais .


« Hm, t’as entendu parler du...Glossy gl...il s’arrêta au beau milieu de sa phrase, comme si il avait soudainement décidé que « dire glossy gloomy lovyou, c’est trop la honte ! » ou lâcher un mot à ne pas dire (tel que « lamourpourtoujours » devant une femme trompée), GGL ? »
Revenir en haut Aller en bas
B.N.B.B.
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Shad
-
0 / 1000 / 100

• Age : 25
Messages : 1226
Inscrit le : 23/01/2007

MessageSujet: Re: (n°2) Hallucinations suite \o/ [Mail]   Lun 27 Oct 2008 - 0:54

Elle retint un soupir à l'entente de la courte réaction sonore de Mail, en même temps ce n'était pas comme si il était du genre à énormément prolonger ce genre de discutions. Légèrement ailleurs, elle avala inconsciemment une grande gorgée de la boisson peu rassurante qu'elle tenait dans les mains. Et grimaça bien entendu, elle aurait souhaité tout recracher mais ferma sévèrement sa bouche pour ne pas se le permettre.
En parlant de boisson, il en vint au sujet du fameux bar qui avait ouvert récemment. Assez conviviale à son bon souvenir, mais la décoration faisait tout de même un peu mal aux yeux/à l'œil.


"Oui, j'y suis allée une ou deux fois, c'était bien." Bien et particulier. Mais le plus louche dans cet établissement tenu par une étrange occidentale rose bonbon, une italienne flower power et un garçon qui ne la portait pas dans son coeur ( ça rime ), c'est que des gens y venaient. Mais pas n'importe quel personne, des geeks, des râleurs, des foufous comme on en trouvait partout dans le pensionnat. Et cette bande d'excentriques personnages osaient s'asseoir sur des sièges hybrides, moitié guimauve moitié accessoire petit poney, et s'y asseyaient...sans broncher! Encore un mystère du pensionnat.

"Et vous vous y êtes..."

Bzzzzfrgrbram!
Non non, Eva ne vient ni de tomber ni de s'enflammer, ni de se transformer en abeille mutante après avoir bu son jus de fruits. C'était juste, les alentours qui venaient de plonger dans les ténèbres, assombrissant les recoins déjà sombres, formant des ombres inquiétantes. En clair il y avait une panne d'électricité.
Elle n'avait jamais songé que ce genre de chose banale pouvait arriver au pensionnat, mais si ça se trouvait ce n'était pas du tout une simple panne. Son œil se referma.


"Ma...Mail? Euh vous êtes là? " Ses jambes la levèrent lentement, sa main se lança dans le noir, tâtonnant devant elle dans l'espoir de bien y trouver un humain et pas un monstre de deux mètres de haut nommé Dark Winnie "Bonjour ma petite j'ai très faim de chaire humaine.". Ou quelque chose dans le genre.
"Je n'y suis pour rien cette fois-ci." Assura-t-elle en riant jaune, la situation n'était pas pleine d'aisance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: (n°2) Hallucinations suite \o/ [Mail]   Mer 5 Nov 2008 - 0:29

Mail écarquilla les yeux ; panne de courant, hein... C’était le retour de sa vieille ennemie : oh, encore un diabolique personnage ; combien de parties de GTA il avait perdu comme ça –Carl Johnson devait s’en souvenir amèrement, comment peut-on être condamné à refaire DEUX FOIS une mission ? Enfin, il ne fallait pas céder aux fantômes du passé dans une telle situation ! Situation pour le moins étrange, d’une parce que Eva n’y était pour rien, de deux parce que ça n’était jamais arrivé auparavant, le pensionnat était certes louche et délabré, mais il semblait...intouchable, complètement insensible, bref, invulnérable à une stupide panne de courant. Eh bien, il faut croire que non.

Mail s’était mit debout : il semblait que le reflexe Ô combien étrange de se mettre debout lorsqu’il se passe quelque chose d’important ait eut raison de lui et il fit quelque pas au hasard en essayant de visualiser la pièce avec la lumière, mais ce fut peine perdue ; il n’y avait pas vraiment fait attention, avec sa console...console qu’il plongea dans sa poche : on ne rigole pas avec ces choses la...D’ailleurs, l’objet aurait pu servir de lumière, mais non, vraiment, quelle idée idiote ! C’était...DESHONOREE une console de s’en servir de cette manière, jugea-t-il, et puis au pire il suffirait de sortir, hein ? ce n’’était peut-être pas général...


« Hm, hm, Ouais ouais. » Assura-t-il en hochant la tête : geste idiot puisqu’on ne pouvait pas le voir.

Il avança encore un peu et ses semelles croustillèrent mais il ne préféra pas savoir ce qu’il avait écrasé : un cafard mort est si vite arrivé. Puis, il retrouva Eva puisqu’il avait manifestement posé sa main sur son épaule : il lui attrapa vaguement le bras, comme à un ami que l’on veut retenir afin de raconter la superbe blague de paf le chien.
Il n’avait pas très peur, ou alors la sensation était noyée dans son envie de rejouer à Mario, mais était assez interloqué -bien que pour Mail « interloqué » se réduisait à froncer les sourcils.


«C’est zarb. continua-t-il, puisque Mail parlait couramment le langage djeun’s : J’veux dire, hm, c’est jamais arrivé. »
Revenir en haut Aller en bas
B.N.B.B.
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Shad
-
0 / 1000 / 100

• Age : 25
Messages : 1226
Inscrit le : 23/01/2007

MessageSujet: Re: (n°2) Hallucinations suite \o/ [Mail]   Mer 5 Nov 2008 - 14:25

"A mon avis, c'est une fausse panne." Elle rouvrit son seul oeil, disponible, mais tout restait profondément obscur autour d'elle. L'impression d'être noyée dans une tasse de café, ( comme l'histoire de l'homme qui rentre dans un café et...plouf ) ce qui était pour le moins désagréable. " Enfin je veux dire, encore un tour bizarre du pensionnat..." Un toussotement rauque accompagna cette conclusion. Vu les circonstances, elle n'hésita pas trop longuement à s'agripper à la manche de Mail, et déglutit difficilement avant de faire quelques pas vers là où aurait dû se trouver la porte.
"Il doit rester de la lumière dans le couloir." Murmura-t-elle. Sa main effleura l'encadrement en bois, et tâtonna quelques temps avant de saisir une poignée. Soupir de soulagement, sans se douter de la suite, oubliant que le pensionnat était tellement tordu
qu'il en donnerait mal à la tête aux dolipranes, la pauvre jeune fille ouvrit innocemment la porte espérant voir devant elle le mur sombre tapissé de portes de chambres.
Il y avait effectivement de la lumière, une lourde lumière blanche n'émanant non pas d'un couloir, mais d'une chambre. Précisément une pièce recouverte de matelas capitonnés, décorés par des dizaines de graffitis à moitié illisibles. Un petit poste radio était posé au milieu de la pièce, chantant un air des moins avenants. Un long câble serpentait sur le mur et rejoignait on ne sait quel endroit.*

Un violent coup de vent les fit malheureusement entrer, et comme dans un scénario de film d'horreur mal étudié, la porte se referma en claquant bruyamment l'air de dire "Ah ah ah pwned" sur eux, pour ne plus s'ouvrir évidemment.


"...Mince." Un air dépité se peignit sur son visage, elle serra avec accablement un pan de son polaire mauve, et avisa rapidement la pièce d'un seul regard. Visiblement pas de sortie, ceci dit les inscriptions aux murs l'empêchaient de distinguer quoique ce soit. Inquiète elle remarqua de plus, que son encas favori avait été oublié dans la chambre, autrement dit elle était privée de calmants/tranquillisants/somnifères/etc...

___

*Submachine? Non connais pas. 8D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: (n°2) Hallucinations suite \o/ [Mail]   Jeu 6 Nov 2008 - 19:18

La lumière l’aveugla, si bien que les lunettes aidant, il ne distinguait qu’un mur orange qui faisait mal aux yeux non Mail, on ne pique pas le LSD a Ritchie . Donc il fit la chose la plus bête qu’il soit quand on possède des lunettes qui protègent un temps soit peu de la lumière : il les repoussa sur son front, et cligna des yeux : pas de chance, la porte se referma a ce moment la.

« ... merde, soupira-t-il fort poliment, c’est fermé. » cru-t-il bon de constater.

Fermé, fermé, fermé...comme beaucoup de choses ici, à l’exception faite que la pièce n’était pas très large, pas très grande non plus ; une foutue radio d’origine inconnue qui leur balançait des borborygmes en occupait une certaine partie, lui une autre, et Eva, plus petite...lui qui n’était déjà pas un type à sacrifié sur l’autel de la déesse virilité -1m68, 1m68 bordel!-

Il se tournait vers cette dernière jusque a ce moment la ; un des gribouillis incompréhensible sur le mur prit une tout autre forme, et on aurait vaguement dit qu’un gamin tentait d’écrire son prénom avec une ficelle.Ca sent le cramé, non ? Il haussa les sourcils, et il pâlit faiblement dans un frisson qui lui fit hausser les épaules ; les charognes. Il s’apprêta à pester, mais sa gorge se noua, et il toussa de nouveau: néanmoins, il prit la peine d’avaler ses microbes alors qu’une nouvelle phrase se formait. Tu devrais sortir d’ici. Il frémit, et lança, un peu moins nonchalant a Eva en désignant le mur:


«...C’est plus facile à dire qu’à faire, hein ? »

Ceci dit il extirpa de sa poche son paquet de cigarettes : malchance, il était vide.Ca serait bête de vous jeter dans le feu.
Il avait pali, et il jeta un regard a Eva, comme si elle allait se faire écarteler par une main invisible sur le champ. Ou si ELLE allait l’écarteler ; Il se souvenait de son pouvoir comme qui dirait « particulier », mais il semblait qu’elle avait perdue ses capacités, avait-il pu observer : enfin, ils étaient dans une pièce close, rien ne devait leur arriver...normalement.
Revenir en haut Aller en bas
B.N.B.B.
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Shad
-
0 / 1000 / 100

• Age : 25
Messages : 1226
Inscrit le : 23/01/2007

MessageSujet: Re: (n°2) Hallucinations suite \o/ [Mail]   Jeu 6 Nov 2008 - 19:51

L'ambiance était étrange, tellement étrange que même Mail en devenait étrange. Alors qu'elle parcourait vaguement du regard les murs tapissés de gribouillis illisibles ( normal ce sont des gribouillis ), il l'interpella. Elle tourna la tête vers le message qu'il lui indiquait, et pendant une seconde son sang avait dû faire tout le sens inverse de sa circulation. Ses poils se hérissèrent, et même la paupière sous son bandage se déplia légèrement sous la stupeur.

"Rends-moi ma tête Maman." Les lettres se bousculaient les unes contre les autres, et avaient toutes une légère teinte de rouille. Sa respiration s'abaissa d'un coup, pour remonter aussitôt. Un soupir lui échappa et elle baissa la tête, tentant vainement de se persuader que cette pièce allait disparaitre à un moment ou un autre.

"Oui c'est dur à faire..."

Son visage se releva, tordu dans une expression partagée entre l'effroi et la bonne aisance simulée, sourire nerveux dont le pli des lèvres tremblaient sans cesse. La pauvre épouvantée se rapprocha de son colocataire de chambre d'asile, et arrêta net sa marche en voyant des lézardes parcourant les murs capitonnées pour former une nouvelle phrase.

"Ne regarde pas tes mains." Et à peine l'ordre lu, son regard s'abaissa indiscrètement vers l'interdiction.
Une adorable petite tête chevelue, chevelure bleue très exactement, se trouvait entre ses doigts tremblants, lui souriant niaisement. Sur son crane un nouveau message amical s'y dessina.

"J'avais prévenu connasse." Et à peine avait-elle vidé ses poumons pour hurler autant qu'un cochon qu'on égorge, que la grande gueule de l'innocente visage de petite fille, s'ouvrit pour lui dévorer à son tour le haut du cou. Elle recula vivement en criant et tomba au sol, pour se replier sur elle-même sans remarquer que heureusement elle était entière et qu'aucune tête décapitée ne trainait dans les parages.
Troublée elle ne bougea pas d'un pouce de sa posture tortue, respirant d'une souffle saccadé, sans même oser lever un regard vers Mail dont elle avait presque oublié la présence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


+

MessageSujet: Re: (n°2) Hallucinations suite \o/ [Mail]   

Revenir en haut Aller en bas
 

(n°2) Hallucinations suite \o/ [Mail]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
xX || Pensionnat Interdit || Xx :: .:: Le Premier Étage ::. :: Dortoir féminin :: n°1 à n°5-
Sauter vers: