AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pensionnat Hanté ? mais bien sur . . .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


+

MessageSujet: Pensionnat Hanté ? mais bien sur . . .   Mer 18 Juin 2008 - 19:16

VVVRRRRRIIIiIiIiIiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii bobof ! !

Hum ?

Sakura était allongée sur la banquette du train moyen-ageux qui l'avait emmener dans cette étrange ville , elle l'avait prit dans une petit gare déserte d'un petit village d'agriculteur ou d'ailleurs elle n'avait croisée personne . . .
Sakura pensée que la ligne serait direct en partance de Tokyo .. mais visiblement ce n'était pas le cas .
Elle était seul dans ce très vieux train , peut être était-ce un train des année 50 voir plus vieux ! et Sakura n'avait pas été très rassurée lorsqu'elle y était montée .
Elle n'avait prit avec elle que quelque vêtement de rechange ainsi que son appareil photo , celui avait lesquelles elle compter bien mitrailler les moindre recoin de ce fameux pensionnat hanté !
Elle était venue ici pour l'un des article de son blog , Sakura avait entendu parler de ce Pensionnat sur internet mais elle avait trouvée aucun photo et voulait donc remédier a cette petite erreur . . .

Bref plus le temps de penser pour elle , elle venez d'être réveillée par l'horrible grincement mettalique que le train avait emit lors de son arrêt .
L'intérieur de wagon était bercer par une lugubre couleur orangé du au soleil couchant , il était probablement 18heure Sakura avait pas mal dormit .
Finalement elle se leva en recoiffant sa frange au dessus de son front , elle se saisit ensuite de son sac a bandouillére et de se diriger vers la vieille porte . . .

Bobom Bobom !!

Hééééééééééééé ! ! !

Le train venez de se remétre en marche ! et Sakura était sur les marche qui descendaient sur le quai !

Argh ! kyhaaaaa !! !! !

Les main de sakura qui étaient occupaient a replacer la lanière de son sac sur son épaule ne purent l'aider a se remètre en equillibre , les secousse du train en marche avez fait chavirer ses jambes qui se dérobèrent sous elle .
La jeune fille eu quand même le temps de pousser sur ses talon afin de na pas tomber trop prêt des raille . . .

Papaf !

Sakura chuta violament sur les pavet du quai avant de rouler plusieurs mètre plus loin

Aie !

Sakura s'assit tant bien que mal sur ses fesse les main posées sur son genoux égratigné . . . Au loin le repartait doucement .

Train de merde ! !

cria Sakura avant de se relever . . .
Elle portait un petit débardeur bleu turquoise sous un petit gilet rose pâle , une petit jupe en jean ainsi qu'une paire de converse couleur jean sur une paire de loose sock . . .
Elle fouilla dans son sac et en sortit un petit paquet de mouchoir jetable a l'effigie du personnage " Cinnamoroll " qu'elle avait achetée dans un petit bureau de tabac de la gare de Tokyo .
Elle s'essuya ensuite la petite blessure sur sont genoux avant de jeter le mouchoir légèrement ensanglanté sur la voix ferrée .

Bon bon .. maintenant que je suis arrivée il faudrait que je trouve ce fameux pensionnat . . .


Elle constata avec étonnement que la " gare " était en faite un simple quai de pavet désordonnées . . . au alentour se trouvai un petit chemin qui descendait en contrebas que Sakura décida de suivre , un légé vent souffler , en général elle trouver juste le vent ennuyeux mais la , elle ne pouvait s'empêcher d'associer le vent a un étrange atmosphère sinistre qui lui glaça le sang . . .
loin de l'autre côtés de la voix férée se trouvait une immense forêt de pins , les forêt de pin n'était vraiment pas courant au japon . . . et cette même forêt lui inspirait les vieux compte occidentaux que sa mère lui racontait avant de se coucher . . .
Finalement après une dizaine de minute de marche Sakura aperçue enfin l'immense bâtiment du Pensionnat , c'était un très vieux bâtiment de style 18em siècle occidentale qui illustrer parfaitement l'image de " pensionnat" hanté " que s'imaginait Sakura !
aucun signe de vie au alentour . . . et elle ne pu s'empêcher de sortir son appareil photo pour prendre plusieurs clichés !

Hihi ! c'est dans la boîte .. allons voir ça de plus prés !


Sakura continua donc sa petit route et après quelque minute de marche elle se retrouva devant l'immense porte d'entrée du Pensionnat ! d'architecture rappelait a Sakura les manoir hanté qu'elle avait vue des dizaine de fois dans les film d'horreur de mauvais gout . . .

Bouhouuu fantôme et vampire gare a vous ! sakura arrive hahaha !

Vrrrooouuuuu

La grande porte fît un indescriptible grincement lorsque Sakura la poussa avant de pénétré a l'intérieur . . .

Woaaa !

Le Hall d'entrée était immense et Sakura ne pu s'empêcher de faire le rapprochement entre ce hall et le hall d'entrée de poudlard , l'école de sorcier du roman harry potter . . .

Elle emprisonna tout de suite son regard dans l'objectif de son apareil avant de mitrailler la salle .. de flash . . . .


[EDIT ADMIN : Tu dois attendre la validation de ta fiche pour poster ton entrée. Ce sujet est verrouillé jusqu'à ce que tu sois en règle !]

[EDIT de Modérateur: Fiche correcte, sujet deverrouillé]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Pensionnat Hanté ? mais bien sur . . .   Jeu 19 Juin 2008 - 14:39

Emanuelle marchait. Comme tout être humain capable de ce déplacer, d'ailleurs, ou qui possédait des capacités motrices en bon état.

Le Hall. Elle y était passée souvent ses derniers temps.

Lieu par lequel elle-même était déjà passée. Elle y avait rencontré Solo, pauvre ange échoué et perdu dans les ténèbres. Elle s'était prise malgré elle d'affection pour lui, car il lui ressemblait, quand elle était jeune, au même âge, avec, certe, beaucoup de péchés en moins.

Il en fallait beaucoup pour émouvoir Ema. Responsable de l'accident qui avait tué sa soeur, elle en avait vu dans sa vie. Elle n'était pas une mauviette. Elle savait comment le monde fonctionnait, et comment le contrôler. Elle aimait tout contrôler.

Pourtant, aussi étrange soit-il, elle aimait l'idée que, quelque part dans le ciel, Dieu les observe, comme un père veillant sur ses enfants en train de jouer. Aussi irrationnelle soit-elle, cette idée lui plaisait. Sans doute la devait-elle à son éducation, une éducation religieuse plus poussée que celle que l'on donne aux enfants « normaux », élevés avec une mère, un père, et parfois même, des frères et sœurs. Des enfants qui avaient des amis. Elle était seule sur Terre, mais avec Dieu par la pensée.

Emanuelle Logan était soeur.


- Bonjour, ma fille… !

Dit-elle de sa voix calme et sereine, (mais qui plongea dans les aigue vers la fin) à la personne qui se tenait devant elle dans le vestibule, non loin de la porte, situation qui ne laissait pas place aux conjectures. Une nouvelle prisonnière. Prisonnière de ce tombeau. Car c’était un tombeau. Ils ne pouvaient techniquement pas en réchapper. Evidement, N’Ema était persuadée du contraire, on ne la ferait pas changer d’avis. Dieu ne la laisserait pas mourir ici, du moins pas sans explication. Si ce lieu devait être sa sépulture, elle en saurait la raison. A coup sur. Mais pour le moment, elle était seule dans un vestibule avec une nouvelle victime des « I ». Plus le temps de s’apitoyer sur son sort. Oui, bonjour. Elle salua la jeune fille…Avant de se retrouver agresser par une lumière aveuglante et des crépitements, avec l’impression d’être une de ces stars sur le tapis rouge, à Cannes, assistant en avant-première à je ne sais quel films de réalisateur Américain…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Pensionnat Hanté ? mais bien sur . . .   Jeu 19 Juin 2008 - 18:36

Sakura tournait sur elle même au centre du hall d'entrée , mitraillant sans relâche les moindres recoins de l'immense pièce !
de toute façon il ne serait pas difficile de supprimer les photo en trop une fois chez elle , et Elle préférée s'assurer de ne pas avoir manquer un détail .
Le cadrant de sont appareil semblait faire office de viseur et ce dernier avait balayer la totalité du hall jusqu'à ce qu'il cadre le portrait d'une jeune femme qui visiblement l'avez interpeller , mais Sakura avait était assourdie par son appareil et elle ne pu s'empêcher de lui envoyer impunément une bonne demis douzaine de flash en pleine figure avant de retirer son objectif de devant son visage , tout en affichant un sourire gênée


Bonjour ! heu désoler pour les flash . . .

Sakura rangea ensuite soigneusement son appareil a l'intérieur de son sac , puis s'avança plus prêt de cette femme qui était d'ailleurs plutôt jolie malgré son regard légèrement sérieux et ses vêtement .. on ne peut plus lugubre .
Effectivement elle portrait un longue robe noir semblable a celle des bonne sœur occidentale . . .
Ces cheveux était noir et plutôt court .


Moi qui croyais être seul . . . vous habitais ici ?

Par l'une des grande fenêtre , Sakura pu constater que le soleil c'était presque complètement couché . . . Et elle devrait certainement dormir ici comme elle l'avez plus ou moins prévu . . .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Pensionnat Hanté ? mais bien sur . . .   Dim 22 Juin 2008 - 20:54

Complètement aveuglée, déstabilisée par ce flash de lumière bien soudain, trop soudain pour être la lumière menant au Paradis. Elle balbutia, les yeux pleins d'étoiles, et, en voulant s'appuyer sur quelque chose, se prit le mur, et s'effondra sur le plancher ciré. Elle resta K.O une bonne minute, avant d'inspirer un grand coup, et de battre des paupières. Le rouge lui monta aux joues, chose rare, mais c'était moins par gêne que par orgueil : elle s'était laissée surprendre par…Une gamine avec un appareil photo! Si elle était au couvent, elle aurait hurler "ROULIETTE!" avec l'accent espagnol, et courut après une gamine blonde et horriblement machiavélique. Mais elle n'était pas à Sainte-Marie, et Juliette n'était pas là.

Ils étaient tous prisonnier d'un cauchemar. Un cauchemar nommé "Pensionnat Interdit", qui leur pourrissait l'existence, à tous, autant qu'ils étaient. Mais, revenons-en à nos moutons.

Emanuelle se releva tant bien que mal, s'épousa, et se tourna vers la jeune fille, son grand sourire serein sur son visage, comme un masque de carnaval, qui ne change pas, sauf quand on le retire.


- Plus de peur que de mal, ma fille. Ce n'est rien, je vous l'assure.

La rassura N'Ema de cette qui appartenait aux adultes responsable, une voix à la fois douce, calme, mais empreinte d'autorité, qui ne laissait en générale pas de place aux protestations. Elle lui adressa un nouveau sourire, et alla s'adosser au mur lambrissé du couloir majestueux. Elle resta là, une minute sans rien dire, puis eu un petit rire, et daigna répondre à la seconde question.

- On peut dire ça comme ça. Oui, j'habite en effet ici, ma fille. Soyez la bienvenue au Pensionnat Interdit, sans doute votre dernière demeure. J'espère que vous vous y plairez, et que la raison pour laquelle vous êtes entré vaut la pêne de rester prisonnière de ce murs à jamais, car il est impossible d'en sortir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


+

MessageSujet: Re: Pensionnat Hanté ? mais bien sur . . .   

Revenir en haut Aller en bas
 

Pensionnat Hanté ? mais bien sur . . .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
xX || Pensionnat Interdit || Xx :: .:: Hors-Jeu ::. :: Tiroirs scellés :: Archives :: Sujets de PI v.2-
Sauter vers: