AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'alcool, c'est bon pour le moral. [PV April] [Grenier]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


+

MessageSujet: L'alcool, c'est bon pour le moral. [PV April] [Grenier]   Mar 19 Aoû 2008 - 18:28

« 15 H 48, JOUR 3. Cet endroit est sinistre, totalement sinistre. Le peu de gens que j'ai pu croiser sont soit asociaux, soit dépressifs, soit psychopathes (Le genre qui te menace de te tailler en pièce dès que tu le regardes.). Je n’ai rencontré qu’une seule fille à peu près sympa ici, quoique distante.
Et puis la faim. J’ai faim. Non pas qu’on ne bouffe pas ici, mais il faut se débrouiller seul, et ce n’est pas du trois étoiles. J’ai eu la chance de tomber sur un paquet de biscuits apéritifs pas entamé, ni périmé (Enfin si, de cinq semaines, mais heureusement ce ne sont que des gâteaux inoffensifs. J’espère.).
Mais ma plus grande fierté, ma plus grande trouvaille, c’est l’alcool. J’ai déniché une bouteille de rhum (à moitié entamée), une gourde de vodka et un peu de vin. Bon, ça vaut pas les cocktails de Californie, mais ça fera l’affaire.
Peut-être que si j’en bois assez, je mourrai. Je serai morte, mais je serai morte ivre. Belle fin en soit. »

Key pouffa de rire comme une pauvre ivrogne. Elle n’avait bu que quelques gorgées de vin, pourtant. Non, ce n’était pas ça qui la faisait s’esclaffer, mais plutôt le film qu’elle se faisait dans sa tête, depuis un petit moment. Comme la rescapée d’un naufrage qui tiendrait un journal sur une île déserte. Elle rigola de plus belle. C’était trop con de faire ça. Mais elle n’avait plus aucun autre moyen de distraction, c’était sa seule issue. Se vautrer par terre, s’empiffrer, boire et se faire des films. Comme sa cousine Tessa, qui était moche et grosse, restait plantée devant son PC. A la différence qu’elle au moins, elle avait Internet. Et le câble.

Aaah, comme les émissions de MTV lui manquaient. Voir ces pouffs se pavaner devant les caméras déclenchait chez elle une hilarité et bien-être…

La jeune femme ouvrit la vodka de sa petite main frêle, et pourtant musclée d’avoir fait tant de fois ce geste au cours de ces quatre dernières années, et en avala une gorgée, d’un seul coup. Elle ferma les yeux et reposa son dos contre le sol, soulevant des nuages de poussières. Les paupières closes, il lui semblait mieux sentir le liquide mentholé descendre dans sa gorge, traverser son corps, la réchauffant de part en part. Elle toussota. Cela faisait au moins une semaine qu’elle n’en avait pas bu, et déjà, son palais ne semblait plus se souvenir de son goût fort et de sa saveur un peu « dentifrice/médicament ».

Son, visage lui brûlait. Pendant quelques secondes, elle crut que c’était à cause de l’alcool, mais en ouvrant les yeux, le soleil lui brûla la rétine. Elle était allongée sous la lucarne, en plein milieu du rai solaire qui y entrait, et où se mouvaient des milliers particules blanchâtres. La jeune captive se souvint, que, étant jeune, elle les arrosait de bombe aérosol. Cela avait pour effet de les faire scintiller, ce qui la captivait toujours. Ah, comme il était facile de se distraire lorsqu’on a qu’une demi-douzaine de printemps à son compteur. Mais après, c’était fichu. Blasée de tout, il lui fallait toujours plus. Fêtes, hommes, alcool, drogue et autres trucs plus illicites les uns que les autres. Si bien que l’Ecstasy lui faisait à présent l’effet de pauvres champignons hallucinogènes. Même si en ce moment, elle aurait fait n’importe quoi pour en respirer un peu.

Key ferma ses yeux maquillés de nouveau. Crever dans cet endroit glauque et aussi rangé et propre qu’un champ de bataille ne lui plaisait plus tant que ça, maintenant. Si quelqu’un la trouvait là, allongée au milieu de cette poussière, des bouteilles d’alcool et des débris, il penserait sûrement avoir affaire à une accidentée de la route. Elle était peut-être vraiment bourrée, alors ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: L'alcool, c'est bon pour le moral. [PV April] [Grenier]   Mar 19 Aoû 2008 - 21:00

April venait egalement de trouver cet endroit. Elle venait d'y poser ses bottes, avait rencontre un type bizarre qu'elle pensait tout d'abord etre un hotelier en pyjamas. Car en effet elle avait songe au premier abord que cet endroit etait un hotel, l'hotel ou ses cousins l'attendaient pour qu'elle les amene chez elle, dans l'ouest. Ah, quelle desillusion, il paraissait que cet endroit etait un pensionnat qui enfermait les gens et ne les relachait jamais. On lui avait vaguement explique qu'elle aurait un pouvoir, un animal ou elle ne savait trop quoi. Ah, foutaises, elle lui en ficherait des pouvoirs ! Tout ce qu'elle avait envie de faire pour le moment etait de trouver ces gens et de les forcer a arreter leur petite plaisanterie, elle avait d'autres choses a faire.

Cependant, au bout de deux jours, sa determination faiblit. Alors, elle allait rester enfermee ici? Pour toujours? Eh, mais son boulot, sa famille, ses amis, ses amants? Tout serait.. disparu? Si elle pouvait remedier au manque d'amants, elle se demandait si des personnes qui la comprendrait logeaient ici. Tous etaient si etranges, avec des vetements tout aussi bizarres. Tous avaient des interets si peu communs. Les hommes se passionnaient toujours autant pour les formes des jeunes femmes, mais aucun ne semblait avoir un minimum de centres d'interets communs avec elle. Si elle n'avait fait la connaissance d'aucun animal et n'avait pas decouvert de "pouvoirs magiques" si stupides a son gout, elle se rendait bien compte d'une chose, elle etait toute seule. Bien entendu elle croisa des gens mais apres les avoir rapidement auges, elle jugeait bon de ne pas leur parler. Montant les marches pour explorer les etages superieurs, April soupira. Y aurait-il seulement quelqu'un, ou trouvera-t-elle seulement un jour les proprietaires? Rien n'etait moins sur.

La fille aux cheveux couleur fauve fit claquer les talons de ses bottes sur les escaliers en bois et ouvrit plus discretement la porte, la faisant bien grincer autour de ses gonds, apres quoi elle entra dans la piece sombre. Elle songea qu'une oou deux bougies feraient du bien a l'endroit, ou une lampe a huile mais elle ne trouva rien de tout cela. C'est alors qu'elle buta dans quelque chose de mou, ce qui la fit presque tomber. Elle ne dut son salut qu'a un meuble qu'elle agrippa. Elle tapa legerement du pied dans ce qu'elle croyait etre un tapis mais un leger rale lui signifia que ce n'etait certainement pas une carpette. Quoique, la metaphore aurait pu convenir a ce qu'elle vit en aissant les yeux. Un tapis humain dont la peau rosee signifiait qu'elle avait du abuser sur l'alcool et les yeux douloureusement fermes n'etaient pas signe de sommeil mais plutot de cette sorte de transe un peu desagreable qui suivait la beuverie joyeuse.

Elle se baissa sur la jeune dame en relevant un peu son chapeau de cuir. Elle etait jolie. Ou plutot, elle devait etre tres belle lorsqu'elle n'etait pas bourree. Ses cheveux d'un brun presque noir lui donnait ce petit air piquant qu'avaient les espagnoles dans son pays. Elle se demandait quel metier elle exercait. Peut etre danseuse de cabaret? Non, elle etait plus elegante...En tout cas, qu'est ce qu'elle avait bien pu boire pour se mettre dans cet etat? La cow girl ne tarda pas a decouvrir l'alcool en question. Ouvrant les volets de la lucarne plus grands pour y voir plus clair, consciente que ce geste devait faire souffrir la pauvre victime de l'alcool, elle finit par s'asseoir pres d'elle, la bouteille de rhum a la main. Apres avoir bu une bonne gorgee au goulot, elle haussa les epaules, fataliste, avant de s'adresser a la femme allongee.

"T'aurais pu en laisser un peu quand meme, t'as presque fini la bouteille... Et t'as vu ton etat apres?"


Autant dire que tout ce qui touchait au respect etait oublie. La fille semblait vaguement emerger, lorsqu'elle dit

"Mais t'as bon gout ! C'est pas de la pisse de chat ! Je m'apelle April, April O'May et toi?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: L'alcool, c'est bon pour le moral. [PV April] [Grenier]   Mar 19 Aoû 2008 - 22:10

Key ne comptait plus les longues lampées de vodka –A moins que ce soit le rhum ?- qu’elle avait goulument avalées, lui procurant une sensation de chaleur intense et une douce ivresse.
Enivrée, engourdit, elle se laissa complètement choir, les yeux clos, en étoile de mer, les membres traînant mollement dans la poussière épaisse du sol. Ca lui faisait presqu’un duvet épais où se lover confortablement pour piquer un somme. Ca y’est, elle délirait.

Les yeux fermés, elle continuait à voir des taches de lumière, non une plus lumineuse que les autres (la lucarne), et tout ce monde coloré tourna dans sa tête. Bizarrement, sans qu’elle puisse se l’expliquer, le visage de Nathanaël Wainwright s’imposa dans son esprit, en couleurs inversées, comme s’il avait été imprimé sur sa rétine. Elle papillota des yeux, mais rien à faire. Il restait incrusté dans sa tête.

Tac schlak. Tac schlak. Un bruit de pas se fit entendre, ressemblant à ceux des bottes de cow-boy des Western. Merde. Elle avait vraiment abusé sur la boisson, cette fois-là. Et pourtant, elle avait fait bien pire, dans le temps. Des souvenirs désagréables lui revinrent. Elle, titubant sur le trottoir, trébuchant sans pouvoir se relever pour finalement vomir dans le caniveau. Elle, nue dans le lit d’un homme qu’elle ne connaît même pas. Etrangement, cela la fit sourire. C’était le bon temps, toutes ces conneries. Et en plus, elle était la reine de la soirée. Pas comme à l’instant présent, où elle buvait seule, reine seulement de sa désolation.



- Aaaïïeee…
maugréa Key.

Elle venait de sentir quelque chose de pointu lui rentrer dans le flan. Agacée, elle ouvrit un œil. Elle ne vit rien, dans cette obscurité à laquelle elle s’était déshabituée, mais elle entendit le bruit sourd de quelqu’un qui chutait contre un meuble. Fais chier. Si la jeune femme était montée se terrer dans un grenier, c’était bien pour cuver tranquille, merde ! Et pas pour être dérangée par le premier crétin qui ne saurait pas faire la différence entre une latte de parquet et une magnifique demoiselle.

Mais c’est que cela ne lui suffisait pas, à l’individu ! Non content de lui marcher dessus, il se dirigea droit vers la lucarne qu’il ouvrit en grand, lui brûlant les yeux qu’elle du se forcer à grader ouverts.


- ‘Foiré…grogna Key à voix basse. Décidemment, l’alcool ne la rendait pas très aimable.

Engourdie, elle s’appuya sur un de ses coudes pour se redresser, et vit…une paire de bottes. Des bottes de cow-boy. En cuir, avec des vrais éperons et des talons qui claquaient quand elle marchait. Ou plutôt, lui foutait des coups de pieds dans les côtes.

* Miiiince alors, je ne rêvais pas ! 0_0*

Son regard continua son chemin vers le haut. Un jean…Une ceinture… Un pistolet… De…Un PISTOLET ? « Sûrement en plastique », se dit-elle pour se rassurer. Une veste type « peau de je ne sais quoi, puis finalement un visage pétillant à la crinière rousse, surmontée d’un chapeau à large bords.
La jeune inconnue (puisque c’était une femme, il fallait être aveugle pour louper ses formes bien féminines, même dans le noir), s’accroupit à côté d’elle et lui fit la morale, ce à quoi lui répondit Key d’un ton aigre :


- C’est permis de s’habiller comme ça, de nos jours ?

Key remarqua qu'elle parlait très familièrement, avec un accent prononcé de je ne sais quelle partie de l'Amérique. Pas californienne, c'est certain.
Enfin, elle se redressa et s’assit en tailleur, reconsidérant la jeune femme. En fait, son look totalement excentrique faisait classe, sur elle. Et d’ailleurs, si on l’observait bien, on apercevait des taches de rousseur piqueter sa peau pale ce qui était tout à fait charmant.
La rousse s’empara du rhum (enfin, ce qui en restait) et après avoir bu quelques gorgées, sembla l’apprécier et finalement se présenta. April O’May. Key ne pu réprimer un sourire. Cela collait parfaitement avec son personnage de cow-girl solitaire.

La brunette se frotta les yeux –qu’elle avait rouges-, et se présenta à son tour :


- Moi c’est Key. Pennywise. Enfin, Key Pennywise. Key c’est mon prénom et Penny…

Pas vraiment dégrisée, la petite Pennywise…8D

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: L'alcool, c'est bon pour le moral. [PV April] [Grenier]   Jeu 28 Aoû 2008 - 13:57

April regardait la femme allongee. Elle ne semblait pas bien vieille, c'etait juste une adolescente grisee par l'alcool. Ah ces jeunes il ne leur en faut pas beaucoup pour se trainer sur le sol a moitie sonnes. Une petite droite ou un petit verre et ils etaient hors-jeu. C'etait assez marrant a voir, en fait, elle aimait bien voir les jeunes blancs-becs fraichement venus dans le metier pretendre tenir l'alcool car ils avaient bu trois gorgees de vinasse auparavant et organiser des concours entre "jeunes" et defier les plus ages pour s'imposer. Elle aimait les voir se ramasser en vomissant leurs tripes. Il y avait quelques annees, elle en faisait partie, jeuen et insouciante, et cet abus d'alcool lui avait coute quelque chose qui ne pourrait pas lui etre rendu. Ce n'est pas qu'elle preferait ne pas y penser, elle assumait bien mais aurait tellement prefere etre plus sobre et s'en souvenir. Ah, les aleas de la jeunesse ! Bon, elle n'etait peut-etre pas vieille a present mais "moins jeune" et savourait moins ces petits tracas. A present qu'elle voyait mieux la jeune fille allongee, elle se dit qu'avec son maquillage elle aurait pu passer pour plus vieille qu'elle ne l'etait, mais ses joues encore douces trahissaient le poids des annees qui ne pesait pas encore sur ses epaules.

En tous cas, lorsqu'elle avait ouvert la fenetre, elle avait cru entendre une timide insulte. Ah, ce n'etait pas l'une de ces filles a papa de l'Est qui s'embarassent dans leurs robes a volants et dont l'insulte la plus grossiere d'apres elles etait "sombre idiot". En meme temps on ne pouvait pas dire que ses habits etaient ceux d'une fille de l'Est... Ni de l'Ouest, a moins que ce ne soit une danseuse. Elle etait un peu jalouse des danseuses de cabaret, elles seduisaient plus facilement alors qu'elle, la plupart des hommes la consideraient comme un "pote" telement elle etait masculine et comme elle faisait le meme metier qu'eux, ils ne pouvaient pas l'emerveiller et faire papilloner ses yeux en contant leurs exploits parfois falsfies. Malgre cette petite pointe de jalousie, elle aimait bien leur compagnie car dans son monde d'hommes il fallait bien quelques copines avec qui pouffer. La fille emergeait peu a peu, se redressa sur ses coudes et demanda en grognant si c'etait permis de s'habiller comme ca de nos jours. Cette remarque fit naitre un sourire mutin a April, et laissa la fille se presenter

Key Pennywise... Elle s'embrouillait tout a fait normalement dans ses propos ce qui fit doucement rire April. Son esprit etait visiblement encore un peu embrume. Le rire d'April n'etait pas tres feminin ni tres discret mais elle se reprit en se disant que le bruit devait gener Key. Elle lui semblait bien sympathique, meme si April avait comme maitre mot de ne jamais se fier a une personne bourree, a part quand c'etait le patron du bar car il donnait des boissons gratuites. Malheureusement, lui, il avait une descente du tonnerre. En tous cas, malgre sa bizarrerie, la presence de Key la rassurait un peu car elle avait deja des habits qui ressemblait un peu a ce qu'elle connaissait. Les autres portaient des trucs tellement bizarres... Elle finit par repondre a la question precedente avec une voix joyeuse

"Enchantee Mamzelle Key. Hm... Bah c'est vrai qu'les filles devraient pas porter de pantalons mais tu vois avec mon job c'est dur de porter des jupes a volants ou des robes a corset comme les chochottes de l'Est... A moins de monter en Amazone mais c'est pas tres pratique."

Elle reflechit un instant, et meme si elle se mefiait un peu des personnes bourrees, elle demanda a mi-voix comme si d'autres personnes pouvaient les entendre

"Eh, c'est quoi c'tendroit? Tu trouves pas que c'est vraiment bizarre? C'est la nouvelle mode a l'est, des maisons qui enferment les gens? Moi j'trouve pas ca tres drole, qu'ils aillent se faire foutre avec leurs idees!"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


+

MessageSujet: Re: L'alcool, c'est bon pour le moral. [PV April] [Grenier]   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'alcool, c'est bon pour le moral. [PV April] [Grenier]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
xX || Pensionnat Interdit || Xx :: .:: Hors-Jeu ::. :: Tiroirs scellés :: Archives :: Sujets de PI v.2-
Sauter vers: