AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Petra Traümer [fini !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sectaire iguano-stellairienne
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Mooney
-
0 / 1000 / 100

• Age : 22
• Pouvoir : Persuasion
• AEA : Marmotte la Marmotte
• Petit(e) ami(e) : EMRYS SULWYYYYYYN <3

RP en cours : LA VIE EN ROSE (Claris Linden)

Messages : 1647
Inscrit le : 09/11/2008

MessageSujet: Petra Traümer [fini !]   Dim 9 Nov 2008 - 16:48

Arrow Personnage:
Nom :
Traümer
Prénom :
Petra Amalia, mais on dit seulement Petra
Age :
Elle a seize ans.
Date de naissance :
Elle est née le 31 juillet 2157.

Histoire :

31 juillet 2157 - Berlin ; Bloc Européen
Dans une salle d'hôpital, une mère de famille était en train d'accoucher, entourée d'une équipe de médecins en blouse verte. De toute leur carrière, aucun d'entre eux n'avait vu une telle difficulté pour mettre au monde un enfant : la mère souffrait et son petit ne venait pas.
L'un des chirurgiens dit quelques mots à travers le masque de tissus recouvrant sa bouche, ses collègues approuvèrent d'un signe de la tête et ils commencèrent alors une autre technique. Rapidement, ils anesthésièrent la jeune femme et se préparèrent à faire une césarienne.

Erich Traümer faisait les cent pas dans la salle d'attente, nerveux. Les médecins l'avaient prévenu que l'opération prendrait plus de temps que prévu, mais il ne tenait plus. Il se rongeait les ongles, un à un, tournant en rond sans cesse, mourant d'envie de pouvoir repartir, tenant sa femme par la main, son enfant dans les bras dès que possible. Rien que pouvoir le voir lui suffirait même : il cesserait alors de s'agiter. Mais en attendant...

Une infirmière posa sa main sur la porte qui s'ouvrit instantanément et pénétra dans la pièce blanche et froide, désinfectée bien plus qu'il était nécessaire. Un homme, présent depuis des heures, se détachant de la couleur des murs grâce à sa chemise noire et à sa chevelure sombre, cessa d'effectuer des rondes tout autour de la pièce pour fixer la jeune femme.
"Herr Traümer, annonça-t-elle. Le docteur Grenze veut vous voir."
Il fit un signe de tête, signifiant qu'il comprenait et la suivit dans le dédale de couloirs d'une pâleur effrayante qui composaient l'hôpital. Ils arrivèrent enfin devant une porte opaque où des lettres digitales noires le nom du chirurgien que l'infirmière toucha du doigt. Alors elle devint translucide, révélant le bureau du fameux homme et s'ouvrit.
Erich y entra et s'assit sur un siège peu confortable, en plastique et en métal. La bouche du médecin s'ouvrit, et des sons en sortirent, sons de l'Enfer, sons de la Fin :
"Toutes mes condoléances, Herr Traümer."

31 juillet 2164 - Stockholm ; Bloc Européen

Cher Journal,
Je ne te connais pas, tu ne me connais pas, mais c'est normal, je viens de t'avoir pour mon anniversaire. J'ai sept ans aujourd'hui. Tu es le cadeau de Papa, un beau journal avec une belle couverture en cuir rose comme on en trouve presque plus. J'ai aussi eu de sa part d'autres trucs, mais tu es le plus joli aujourd'hui. Un vrai journal, avec du vrai papier et une vraie couverture, c'est rare à notre époque. Mais moi, j'aime bien écrire avec. C'est marrant, ça fait ancien.
J'ai aussi eu "beaucoup d'amour" de la part de Maman. C'est Papa qui me l'a dit, parce que Maman ne vit pas avec nous : Papa dit qu'elle est dans un autre monde, et que d'ici plusieurs grosses dizaines d'années, on la rejoindra et on sera tous ensemble. Je n'ai jamais vu Maman, jamais, puisqu'elle est partie juste après ma naissance. Ca a rendu Papa tout triste il paraît - c'est Mamie qui me l'a dit - mais qu'il s'en était remis aujourd'hui et qu'il m'aimait plus que tout. C'est très vrai ça : il m'aime, et j'en suis sûre et certaine.
Je suis un peu fatiguée d'écrire, alors à demain !
Petra


Erich regardait sa fille écrire dans le journal qu'il lui avait offert. C'était tellement touchant de l'avoir vu se jeter dessus en le voyant, le sourire aux lèvres, et de l'avoir aussitôt décoré de son écriture malicieuse et enfantine. Sa mère, Amalia, qui lui avait donné son second prénom, aurait été tellement ravie de voir cette scène. Mais...
Cette pensée lui fit venir quelques larmes aux coins de l'œil, qu'il essuya rapidement : il n'avait aucune envie que sa chérie le voie pleurer, il ne voulait surtout pas lui donner l'impression d'un père fragile, qui pouvait se détruire. Cela risquerait de nuire à son développement, ce qu'il ne se pardonnerait jamais.
Le sacrifice d'Amalia avait été trop fort.

18 septembre 2164 - Stockholm ; Bloc Européen
Cher Journal,
Les autres filles, à l'école, sont méchantes avec moi. Elles se moquent de moi, et je ne sais même pas pourquoi. C'est nul.
Papa est pas encore rentré du travail, je suis toute seule avec Mamie, mais elle dort. Elle dort tout le temps. C'est trop énervant. Mais je t'ai toi, au moins, et aussi Marmotte.
Ah ! Mais il faut que je t'explique qui est Marmotte ! En fait, j'en ai vu une dans un livre sur les animaux disparus, et je trouvais ça tellement mignon que j'ai décidé que j'en aurai une comme amie. Comme je ne savais pas comment l'appeler, lorsque je veux la voir, je dit "Marmotte" et elle vient. Elle connaît bien son nom.
J'aimerais trop avoir un animal de compagnie, mais Papa veut pas : il dit qu'il est allergique. Je sais pas ce que c'est, mais ça l'empêche d'avoir un animal.
Au revoir, Journal, à demain !
Petra
PS : Tu savais que mon prénom complet, c'était Petra Amalia ? Je viens de le découvrir sur mes papiers d'identité. Mais Papa m'appelle toujours "Petra", pareil pour les gens à l'école.


Petra referma son journal intime, et le posa sur sa table de chevet. Elle aimait bien parler avec lui quand elle avait un poids sur le cœur ou un soucis quelconque. Cela lui faisait du bien.Et elle était ravie de partager le secret de Marmotte avec quelqu'un. Elle est tellement gentille, un peu casse-pied quand elle a faim ou quand elle s'ennuie, mais sinon, elle est géniale.


27 juin 2165 - Stockholm ; Bloc Européen
Cher Journal,
Tout à l'heure, avec Marmotte, on est allé au parc.
C'est l'un des derniers endroits aussi verts de la zone habitable. Le reste est soit couvert de béton tout gris, soit de glace ou d'eau. Alors j'en ai profité pour respirer à fond, comme le fond les gens d'il y a un ou deux siècles dans les publicités pour la haute montagne. Et on a pas arrêté de courir derrière les insectes.
Marmotte a eu une superbe idée de jeu : grimper aux arbres pour essayer de voir s'il y avait beaucoup d'animaux dans les parages. Comme ça avait l'air sympa, on y a joué, sauf qu'à un moment, elle a disparu dans les feuillages. Mais elle est vite revenue en me faisant "Bouh !", la coquine.
Je l'adore. Elle est trop géniale.
Au revoir, Journal,
Petra


Erich rentra du travail, encore une fois trop tard. Sa fille était déjà nourrie, lavée, couchée, et lui ne venait que de rentrer. Ses horaires de travail devenaient de plus en plus rudes, et il devait chaque jour passer plus de temps derrière son bureau.
Heureusement que sa belle-mère était là afin de s'occuper de Petra, sinon elle risquerait de se refermer complètement. Déjà que l'équipe pédagogique de son école ne cessaient de répéter qu'elle était peu avec ses camarades, qu'elle ne faisait rien avec eux. Pourtant, elle ne semblait pas souffrir.
Mais il était rempli de doutes.

12 mai 2167 - Stockholm ; Bloc Européen
Cher Journal,
Papa vient encore de piquer une crise. Il est super bizarre : il se met à s'énerver contre moi, très très fort, comme si j'avais tué quelqu'un, puis il va dans sa chambre et fond en larmes. Il doit souffrir de quelque chose... Mais quoi ? Je sais pas quoi faire, c'est atroce, alors quand il est pas là, j'arrête pas de pleurer.
L'autre nuit, je l'ai entendu sangloter en disant "Amalia, Amalia... Pourquoi es-tu parti ?" et plein de trucs de ce genre. Je n'ai pas oser le dire, même pas à toi, même pas à Marmotte, mais là, je tiens plus.

[traces de larmes sur le papier]
Je sais pas quoi faire, je sais même pas qui est cette Amalia et pourquoi elle est partie ? Et quel est le rapport avec moi ? Parce que mon deuxième prénom, c'est son prénom à elle et que Papa, à cause d'elle, il pique des crises contre moi.
J'en ai marre. J'ai envie de partir.
Au revoir Journal,
Petra


Erich s'assit sur son lit et tenta de penser à autre chose, sinon il allait encore pleurer. Encore et encore, fontaine intarissable qui ne cessera jamais de s'écouler. Il ne tenait plus la séparation avec son Amalia d'amour, et Petra, sa Petra, celle qui chérissait de tout son cœur, en subissait les conséquences.

31 novembre 2167 - Stockholm ; Bloc Européen

Cher Journal,
On va bientôt déménager, hors du Bloc Européen. Papa disait en avoir marre. Je suis triste, mais si ça le rend heureux et qu'il arrête de pleurer, ça m'ira.
Au revoir, Journal,
Petra


Petra n'écrivait presque plus dans son journal intime, juste quelques notes par-ci par-là, des informations importantes, mais rien d'autre. La cause ? Un grand nuage de brume l'entourait. Sûrement parce qu'elle avait grandit, qu'elle n'était plus une fillette, qu'elle commençait à mûrir, même en petite dose.
Cela devait être cela parce que Marmotte aussi se faisait délaisser. Fini les grands jeux ensemble, fini les câlins, collées au mur où était intégré le radiateur, fini les douces rêveries entre elles. Fini.
Et le déménagement qui se profilait... Mais qu'importe ? Elle ne s'était pas fait beaucoup d'amies à Stockholm, alors partir ne lui faisait pas ni chaud ni froid. Son père avait parlé de partir aux Etats-Unis -mais les guerres entre le Bloc Oriental et ce pays l'avait finalement dissuadé pour la sécurité de sa fille- alors il comptait s'en aller au Brésil.
Mais qu'est-ce que cela lui ferait ? Les seuls changements seraient l'école et son domicile. Ah si ! Sa grand-mère ne serait plus là, mais son père lui avait promis qu'il serait plus présent à ses côtés là-bas. Elle pourrait essayer de se faire des amis sinon, de se faire apprécier.
Elle pourrait essayer.

3 janvier 2168 - Brasilia : Brésil
Petra pénétra dans l'enceinte de sa nouvelle école, nerveuse. Allait-elle faire de bonnes rencontres aujourd'hui ? Ou serait-ce la même chose que les années précédentes ?
Au départ, ce déménagement à l'autre bout du monde ne lui avait rien fait, mais elle mourrait désormais d'envie d'en profiter pour se refaire une vie entière, tourner la page, en découvrir une parfaitement blanche et écrire. Tout écrire à nouveau.

Erich regarda sa Petra s'éloigner peu à peu, pour finir par rentrer entre les murs gris des bâtiments de son nouvel établissement. Elle semblait confiante, heureuse. C'était tant mieux, car c'était sa faute s'ils étaient partis, et il s'en voudrait si elle ne s'adaptait pas. C'était lui qui, rattrapé par ses souvenirs du passé, ne cessait de repenser à Amalia. C'était lui qui, débordé par son travail en Europe, n'était plus assez à ses côtés. C'était lui qui avait choisi de partir.
Et il portait ce poids sur les épaules.

14 mars 2168 - Brasillia ; Brésil
Un journal intime git dans un carton rempli de vieilles affaires de petite fille. Petra a décidé de le ranger, comme tout ce qui encombrait sa chambre dans la cave. Mais il n'y avait pas que des jouets et ce carnet rempli de confessions enfantines qui part ainsi, car s'en va aussi tous ses souvenirs de Marmotte, cet animal qu'elle s'était inventée pour combler les manques de sa vie. Elle n'a plus besoin d'elle désormais, elle lui est totalement inutile : elle s'est fait des amies, s'est trouvée de nombreuses occupations, s'est totalement faite à sa nouvelle vie.
Alors Marmotte, qui n'était qu'une idée, une invention non concrète, n'a plus qu'à disparaître.

18 septembre 2173 - Brasilia ; Brésil
"Je suis Petra Amalia Traümer. J'ai seize ans et j'ai une vie superbe. Demain promet d'être encore mieux."
Ces phrases sont le petit rituel que, chaque soit, Petra fait avant de s'endormir. Elle se les répète, se les répète, et étrangement, elle se sent motivée pour la journée suivante, même si le programme ne la réjouit pas. Et c'est agréable de pouvoir énoncer cette vérité : oui, elle a une vie superbe, et elle pour rien au monde elle en changerait.

Voilà cinq années qu'elle n'a plus fait parlé d'elle jusqu'à nos oreilles, mais elle n'a pas pour autant disparu. Elle a grandi, elle est devenue une belle jeune fille, a développé son caractère. Elle n'est plus la même.
Fini la période où elle était refermée sur elle-même, où ses camarades se moquaient d'elle, où elle n'avait pour ami qu'un journal intime et un animal depuis longtemps disparus.
Elle était désormais une fille gâtée par la vie, plutôt bonne en cours, ayant connu de fortes amitiés, profitant pleinement de ses seize ans.
Le mois suivant, elle ira prendre l'avion avec sa classe, visiter une région de l'Union Nord-Africain, et elle se fera, comme à chaque voyage, plein de souvenirs magnifiques.

Comment aurait-elle put se douter un moment que sa vie subirait un grand tournant à ce moment là ?

20 octobre 2173 - ??? ; Union Nord-Africain
Petra avait une heure devant elle avant de devoir remonter dans le bus avec ses camarades. Mais pour le moment, elle était totalement libre d'explorer le quartier touristique de la ville où ils s'étaient arrêtés. Désireuse de semer un garçon de sa classe qui se faisait trop collant, elle avait été contrainte de s'engager dans un dédale de rues dans le souk, et avait alors perdu la trace de ses amies. Cependant, elle ne stressait pas, au contraire : elle allait pouvoir déambuler où bon lui semblait pendant un long moment.
Elle sortit alors du marché, ignorant les marchands qui l'apostrophaient, tentant de leur vendre leur camelote, métier qu'ils se transmettaient depuis plusieurs générations. Elle arriva sur une rue assez large, mais vide. Aucune circulation, aucun promeneur. La détente assurée.
Une porte l'intrigua alors : elle n'était pas du même style que celles des habitations du quartier historique. La bâtisse elle-même, n'y ressemblait pas, mais alors là pas du tout. Poussée par sa curiosité, Petra s'en approcha, posa sa main sur la poignée et entra.

Commence alors réellement l'histoire de Petra. Basculée dans un pensionnat étrange, situé hors du temps, hors des frontières, réussira-t-elle à s'adapter ?

Passion(s) :
Petra est passionnée par le théâtre et le cinéma, ainsi que par la peinture -mais elle ne dessine pas. Elle apprécie aussi fortement ce qui touche à ce qui est ancien, de la Renaissance au siècle dernier, sujet fascinant qu'elle pourrait étudier pendant des heures entières. Mais jamais elle ne désirerait vivre comme à ces époques passées.
N'aime pas / Phobie(s) :
Petra souffre de claustrophobie. Elle ne supportera pas l'idée d'être confinée dans une pièce fermée à clé sans qu'elle l'ai, de se retrouver dans un endroit sombre -grotte, tunnel, cave...-, loin de la sortie et diverses autres situations. Si on la laisse trop longtemps dedans, elle risquera de faire une crise de nerf, ce qui tape très vite sur ceux des autres.
Ce n'est toutefois pas sa seule phobie, et la liste est trop longue pour tous les énumérer. Mais il y a parmi eux la peur des araignées, des boutons d'acné, des punks, gothiques et autres, des plats à base de courgette, des monstres des films d'horreur...
Elle n'apprécie pas, sinon, le son du violon -instrument atrocement sinistre et déprimant-, les courgettes et diverses autres petites choses.

Arrow Pour avoir le personnage :
Avez-vous bien lu les règles ?
Bien sûr que oui, bande de non mais ça va pas de nous traiter de code o_o (Aphie) !
Où avez vous trouvé ce forum ?
Via un Top Site des RPG, il me semble.
Est ce votre premier perso...
♦ ...Dans un forum RP ?
Non.
♦ ...Dans ce forum ?
Oui.


Dernière édition par Petra Traümer le Ven 14 Nov 2008 - 22:27, édité 19 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdunecookivore.blogspot.fr/
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Petra Traümer [fini !]   Dim 9 Nov 2008 - 19:40

Welcome Miss!
Revenir en haut Aller en bas
Travesti(e)
avatar

+
Féminin -
0 / 1000 / 100

• Pouvoir : Fait exploser les objets alentours lorsqu'il ou elle ne contrôle plus ses émotions
• AEA : Ironie - Un lionceau blanc
Messages : 2161
Inscrit le : 20/01/2007

MessageSujet: Re: Petra Traümer [fini !]   Dim 9 Nov 2008 - 19:53

Shadow tu n'as pas le droit de poster ici è_é Allez ouste !
J'ai validé le code tu n'as pas à le remettre Petra ! Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prosopopee.skyrock.com/
Sectaire iguano-stellairienne
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Mooney
-
0 / 1000 / 100

• Age : 22
• Pouvoir : Persuasion
• AEA : Marmotte la Marmotte
• Petit(e) ami(e) : EMRYS SULWYYYYYYN <3

RP en cours : LA VIE EN ROSE (Claris Linden)

Messages : 1647
Inscrit le : 09/11/2008

MessageSujet: Re: Petra Traümer [fini !]   Ven 14 Nov 2008 - 19:06

Par manque de place, je met une partie de la fiche dans ce message.

---


Caractère :
Qui est Petra réellement ? Il est dur de répondre à cette question, comme il est dur pour la plupart des personnes peuplant ce monde. Mais il n'est pas très complexe de définir ses principaux traits de caractère, c'est-à-dire le cynisme et l'égocentrisme.

Elle ne peut s'empêcher de faire tourner le monde autour d'elle, sans doute à cause de son père qui l'a trop gâté après leur déménagement, et quand le monde se désintéresse d'elle, elle trouve vite un moyen de recentrer l'attention de son entourage vers ses petits soucis.
Elle calcule souvent ce que les actions qu'elle fait lui apporteront plus tard, mais refuse toutefois très rarement d'aider quelqu'un -seulement quand elle est dans l'incapacité de le faire ou que cela la désavantagerait trop.

Elle est dotée de cynisme et d'ironie, et ne peut s'empêcher de faire des réflexions aux gens de façon railleuse -ou du moins, elle les pense quand c'est une personne qu'il ne faut pas froisser-, et tente de toujours tout voir du bon côté. Mais tenter ne signifie pas réussir... Car parfois, elle déprime trop -ça déprime vite, une adolescente- et a alors des difficultés à voir la vie en rose. Elle s'en remet cependant très facilement.

Elle a un sens de l'humour assez développé, et même si elle sait se tenir, dès qu'elle est libre, elle n'hésite pas à montrer ce trait de caractère. Elle fait des plaisanteries, imite des gens, fait rire... C'est l'une des choses qui a fait sa réputation.
Très sociable depuis son arrivée au Brésil, elle se fait en général facilement de bonnes relations, tant qu'on ne l'énerve pas. Et ne pas l'énerver, ce n'est pas quelque chose de très complexe. Il suffit juste d'éviter de trop la critiquer, de se moquer d'elle, de l'humilier, et cela se passe plutôt bien.

Elle fait très attention à son allure vestimentaire, et tient toujours à apparaître sous son meilleur avantage. En effet, la miss est superficielle. Mais cela ne l'empêche pas de se consacrer de façon sérieuse à son travail entre un cinéma et une séance de shopping.

Très artistique, elle adore regarder des peintures, mais elle a du mal dans cet art. Elle se contente alors de contempler ce que font les autres. Elle a véritable talent pour la scène et joue parfaitement bien la comédie -très utile dans la vie de tous les jours-, ce qui fait qu'elle envisage une carrière dans le cinéma ou le théâtre.

Physique :
Cette petite demoiselle d'un mètre soixante, toise le monde de ses grands yeux bleus sombres, malgré son daltonisme. Ses longs cheveux normalement blonds ont été teint en roses par ses bons soins, sur un coup de tête au départ, mais cette teinte lui a plu. Elle la conserve donc alors, en en prenant bien soin.
Les traits de son visage sont francs, et montrent la confiance que Petra a en elle. Ils correspondent aussi à une grande partie des critères de beauté généraux -grands yeux, jolie bouche, quoique ses lèvres sont un peu trop fines-, mais elle déteste son menton -allez savoir pourquoi. Elle possède une poitrine, certes jolie, mais qui n'est pas ce qui attire les garçons vers elle, un ventre plat, mais cela ne fait pas grand chose, cependant elle a du mal à éliminer la graisse qui apparait sur ses cuisses quand elle se laisse aller. C'est pourquoi elle court deux heures le week-end, afin de ne pas enfler des jambes -ce qui ne risque pas d'arriver vu qu'elle est plutôt mince et qu'elle ne mange pas énormément.
Elle apprécie s'habiller de façon extravagante, avec froufrous, volants, couleurs étranges. Elle peut porter un jour une tenue de style gothique et se ramener le lendemain avec un ensemble très girly, et cela n'étonnera plus personne de son entourage.

Pouvoir :
Petra est dotée d'une capacité à persuader les gens d'un regard. Mais ce pouvoir a tout de même des limites, ce qui fait qu'elle ne peut pas faire croire à quelqu'un qu'il est en réalité un petit lapin, elle ne peut pas influencer les sentiments de quelqu'un envers un autre et elle ne peut pas stopper les convictions fortes -demandes en mariage, envie de meurtres...-, cependant elle peut rallier des gens à sa cause, convaincre son entourage de travailler à sa place quand elle n'en a pas envie ou même faire croire à quelqu'un qu'il a fait une certaine chose -de façon non définitive heureusement, mais de durée indéterminée, selon la résistance des esprits- et diverses petites choses de ce genre.
Alter Ego Astral :
Il s'agit d'une petite marmotte nommée très simplement "Marmotte". Elle et Petra s'adoraient à une époque, mais maintenant que cette dernière a grandi, il n'est pas sûr que leur relation continue aussi bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdunecookivore.blogspot.fr/
Travesti(e)
avatar

+
Féminin -
0 / 1000 / 100

• Pouvoir : Fait exploser les objets alentours lorsqu'il ou elle ne contrôle plus ses émotions
• AEA : Ironie - Un lionceau blanc
Messages : 2161
Inscrit le : 20/01/2007

MessageSujet: Re: Petra Traümer [fini !]   Sam 15 Nov 2008 - 11:01

Parfait ! Je verrouille et je valide, tu peux RP n_n
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prosopopee.skyrock.com/
Contenu sponsorisé


+

MessageSujet: Re: Petra Traümer [fini !]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Petra Traümer [fini !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
xX || Pensionnat Interdit || Xx :: .:: À lire avant tout ! ::. :: Registre :: Fiches acceptées-
Sauter vers: