AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Hybride rancunière.
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Angie
-
0 / 1000 / 100

• Age : 25
• Pouvoir : Découvrir le passé des autres.
• Petit(e) ami(e) : Hahahaha. LOL.

Messages : 2932
Inscrit le : 16/02/2007

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Dim 11 Jan 2009 - 1:47

Elle s’était agenouillée devant lui, et empêchait les sanglots qui voulaient éclater de le faire. Il lui prit la main, et la pressa contre sa joue. Ce ne fut pas lui qui senti la chaleur de la main d’Emily, mais Emily qui sentit celle de la joue de Morgan. Elle aurait pu s’écrouler immédiatement sur ses genoux et pleurer qu’on ne l’aimait pas et que c’était injuste, mais il pressa son index contre son front, et lui assura qu’il n’était pas celui qui étancherait ses pleurs.

    « Alors qui ? » marmonna-t-elle, appuyant sa tête contre ses genoux, après qu’il l’ai qualifiée d’idiote.


Elle resta là quelques secondes, reprenant son souffle et tentant de bloquer sa mémoire pour ne pas se repasser le film qui tôt ou tard ressurgirait, ce film de la soirée, Owen qui murmurait à Jessica ce qu’elle était, elle l’avait vu et entendu, ces regards suspicieux de la blondasse vers elle, et le ton bas que prenait le brun.
Elle avait vaguement vu Chiara prendre des photos et espérait qu’elle n’en avait pas eue une d’elle. Elle allait se faire détester. Tout le monde aurait peur d’elle, si ça continuait, ou serait dégoûté. Ben quoi, elle leur avait rien fait…

Un élan de colère la prit, et elle se redressa, et se leva. Elle tendit son cadeau à Morgan, l’extrayant de sa poche, et se détourna. Elle traversa, raide, la salle de danse, ignorant ce qu’elle bousculait, et claqua la porte sans le faire exprès. Elle s’arrêta quelques secondes, et jeta un coup d’œil à sa montre. 23h06. Elle n’avait même pas tenu jusqu’à minuit.

Elle se mit à courir, tapant du pied sur les pas de Nao sans s’en rendre compte, gravissant les escaliers le plus vite possible comme pour fuir cette soirée, pour qu’elle se détache d’elle et cesse de lui coller aux semelles. Elle passa devant le couloir du dortoir des garçons sans y jeter un coup d’œil, et se rua vers celui des filles. Elle poussa la porte de sa chambre, avant de se rendre compte qu’elle était fermée. Elle l’ouvrit, et se trouva confronté à son reflet dans le miroir. Ses yeux, sa bouche…

Elle claque la porte et dévala les escaliers dans l’autre sens, s’arrêtant cette fois un court instant devant le couloir des garçon, jetant un bref regard à la chambre numéro deux, avant de descendre. Elle ouvrit la porte qui conduisait au parc, et, emmitouflée dans un épais pull informe, s’avança vers la forêt.

Un, ça suffisait. Autant ne pas craquer sur quelqu’un d’autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://memoriae.deviantart.com/
Poupée populaire détraquée
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Angie
-
0 / 1000 / 100

• Age : 25
• Pouvoir : Influencer les emotions des gens autour d'elle.
• AEA : Un ecureuil ~
• Petit(e) ami(e) : Un peu tout le monde je le crains.

Messages : 317
Inscrit le : 08/04/2007

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Dim 11 Jan 2009 - 2:08

    « IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIH SALOOOOPE ! »


Le cri strident de Chiara aurait du déchirer les oreilles de Petra si elle-même ne l’était pas. Donc cela n’arriva pas. En revanche, le bras tendu de la Miss s’agitait en tous sens pour protéger son appareil, et elle eut la présence d’esprit – qui se faisait fort rare dans sa petite cervelle, sauf quand il s’agissait de : couples – maquillage – coiffure – fringues – rumeurs – cancans – photos compromettantes et enfin de drague. Quoi que la vivacité de son cerveau était à revoir dans le dernier cas. Elle eut donc la présence d’esprit de retirer la carte mémoire et toutes les photos à l’intérieur de l’appareil et de le cacher dans un endroit stratégique qui ne sera pas cité.

    « Mais dégage, en plus t’es complètement DECHIREE ! »


Elle donna des coups d’escarpin dans la tête de Petra pour la forcer à s’enlever, avant de lui tirer les cheveux et de la griffer avec ses oncles manucurés et vernis avec le Coquelicot Poppy Dior à dix neuf euros et soixante-dix centimes. Elle finit par se dégager, et s’hâta de se relever car sa position précédente était vraiment ridicule d’autant plus qu’elle étai tau milieu de la scène. Rouge, ébouriffée et avec un objet qui n’aurait pas du y être dans son soutien gorge, elle resta quelques instants incapable de bouger avant de se détourner et de se frayer un passage entre les danseurs, manquant de se briser la cheville à chaque pas qu’elle faisait en raison de ses talons de 10 centimètres.


    « Kyoko ! Kyoko… ! » appelait-elle, la cherchant parmi la foule.


Non mais, elle allait pas bien cette grognasse, elle allait se débrouiller pour lui faire payer, surtout qu’elle avait pleins de photos compromettantes d’elle. Espérons qu’elle embrasserait quelqu’un comme elle était déchirée, ça lui permettrait de cancaner.


    « Kyoko ! » fit-elle lorsqu’elle la trouva enfin. « Il faudrait que je te demande un service… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Dim 11 Jan 2009 - 2:55

(Mail)

Lyz a écrit:
Aussi étonnant que cela puisse paraître, Lyz rougit à la remarque de Mail. Pas d'un joli rose nimbé sur les pommettes, non, ça aurait été trop facile pour Lyz. D'un rouge vif du genre dans les mangas où ils ont visiblement plus de vaisseaux sanguins sur le visage que nous. Tellement occupée à se torturer les méninges, elle ne se rendit pas compte qu'il commençait à être sérieusement plus-que-pompette. Elle respira un bon coup, se servit un grand verre de Coca glacé, avant d'être sûre de pouvoir aligner trois mots sans bafouiller, puis se tourna vers Mail :

« Pff tu ... »

La fin du LaLaLa lui coupa la parole, enfin si un silence peut couper la parole. Des platines du DJ vint une voix masculine disant qu'il dédiait à cette chanson à une dénommée Aelan. Passionnant. Qui peut dédier une chanson aussi débile que la précédente ( ce qui ne manquerait pas d'arriver ) à une fille ? N'importe quoi.

Les premières notes emplirent la pièce, et Lyz pensa pendant une fraction de seconde que c'était une débilité du genre LaLaLa. Puis la chanson commença réellement et son coeur rata un battement. Un slow. Si si si si si elle dansait un slow avec lui ça serait ... wahouh quoi. Ouais mais déjà il faudrait qu'ils dansent. Ah mais mais mais il venait de lui dire que ça le dérangeait pas. Avec un mouvement de frange fachons, mais on va pas lui en tenir compte, hein.

« Ouais ... pourquoi pas après tout. On va pas rester comme des cons à regarder les autres danser. »

Excuse bidon, étant donné que dans les fêtes il y a TOUJOURS un bon pourcentage de paumés qui n'osent pas / ne peuvent pas / n'ont personne avec qui danser. Et cette fête ne ferait pas exception à la règle. Mais chut.

Les gens, ils tournaient vite... il avait l’impression de s’être enroulée autour d’une balançoire, la nausée en moins et la curieuse sensation d‘être écervelé en plus. Aussi étrange que cela puisse paraitre, les jeux vidéos paraissaient loin...si on mettait à part la princesse Daisy qu’il avait l’impression d’apercevoir aux mouvements d’une robe trop vive. Il lui décrocha un sourire un peu ahuri, alors qu’il lui saisit sa main qu’il trouva soudainement rafraichissante, la chaleur de l’alcool commençant à lui monter à la tête ; son geste n’était pas dénué de raison, il l’attirait seulement vers la piste de danse aux néons crus d’une démarche lente, les yeux contemplatifs, admiratifs et les sourcils haussés, comme s’il venait seulement de réaliser la présence de tout le monde, insensible au changement de dernière minute –un slow, rien que ça !

Il n’était pas certain que cela convienne a Lyz (mais dans son état actuel, il n’était sur de rien) mais elle avait plus tendance à rejeter ses attitudes nonchalantes que ses preuves d’affection, si lui permettre de rôder dans sa chambre, de piquer dans sa réserve de nourriture et de lui proposer de regarder les feux de l’amour en sa compagnie pouvaient être considérés comme tel...bon, forcément, elle ne suivait pas la série avec l’attention toute particulière que leur destinaient Eva et lui, mais à eux deux ils devaient sans doute représenter les 50% de l’audience, alors bon....

Bref, malheureusement pour lui, les feux de l’amour n’indiquaient pas comment on dansait le slow ; il se replongea mollement dans ses maigres souvenirs en la matière, les boums enfantines et autres fêtes adolescentes, qui contenaient vraiment peu d’information à ce sujet (aux fêtes les enfants passaient leurs temps sur les bancs, mis a part quelques extravertis qui essayaient d’animer la piste à eux tout seuls), s’ajoutant à cela sa capacité intellectuelle réduite par l’alcool. Bref, le jeune homme n’avait guères de connaissances en la matière, juste suffisamment pour ne pas paraitre maladroit au point d’écrabouiller les petits pieds innocents de Lyz. Et encore, son état légèrement « absorbé », pour ne pas dire absent n’arrangeaient pas les choses.

Il écoutait plus du hip-hop, lui, voir un peu de pop, mais ça...disons que c’était un peu trop doux dans son oreille masculine (8D). La danse aussi, était un peu lente, quitte à se bouger, pourquoi ne pas le faire plus vite ? Pour une fois qu’il sortait de son amorphisme !
Enfin, il n’allait pas râler, il avait proposé lui-même, et ce n’était pas comme si c’était une torture absolue que de danser en compagnie de Lyz. Il fallait simplement éviter de l’énerver, à cas ou un brusque mouvement l’empalerait sur une dynamite en titane...cette pensée lui rappela les changements d’avis probable de Lyz, et l’effet que ça ferait si la dynamite en question exploserait dans son ventre, et il préféra s’assurer, d’une voix un peu rêveuse;


« Tu veux toujours danser..., hm? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Dim 11 Jan 2009 - 10:46

Citation :
Sven regarda sa cavaliere et vit une petite moue indefinissable sur son visage. Elle ne devait peut-etre pas apprecie qu'il parle a quelqu'un d'autre, ou alors qu'il lui ai pris un instant son appareil, ou alors... Sven se mordit legerement la levre, entre deux chaises. Ce type etait sympathique mais etait l'une de ces personnes qui ne lachaient pas quelqu'un lorsqu'ils l'avaient trouve... Surtout que visiblement, il ne semblait pas tres attache a sa propre cavaliere... Sven fit un sourire crispe, ne sachant pas trop ou se mettre, ne sachant pas trop ce qu'il devait faire. Il avait envie de fuir, la, maintenant. La, il avait envie de reposer son verre, de dire brievement au revoir a ce... Will, la. Et au revoir a Mikan aussi. Et partir, et rester dans sa chambre. Il avait envie de tout laisser tomber, juste pour eviter que son coeur batte trop fort, pour eviter a ses mains de se triturer nerveusement, pour eviter a son regard de deja fuir, de se perdre dans la foule pour toujours, toujours retomber sur son clone.

C'est alors qu'une troisieme chaise vint suppleer les deux autres. Il faillit remballer violemment la petite main qui s'empara de son bras mais voyant la tete que faisait Aelan lorsqu'elle s'agrippa a lui, il ne trouva pas la force de retirer son poignet de l'etreinte des doigts de la jeune fille. Sven eut a peine le temps de tourner la tete pour dire aux deux autres qu'il revenait tout de suite que Mikan commenca a foncer dans la foule telle une super heroine. Sven plaqua ses deux mains contre sa bouche inquiet de son sort, petrifie par la tournure des evenements. Il la vit tourner vers l'estrade ou une bataille entre le cavalier d'Aelan et le DJ faisait rage, et comprit la nature de la demande de celle-ci. Lorsque sa propre cavaliere sur son fauteuil tomba et glissa sur l'trade, il ne put retenir un cri de panique.


"MIKAN !"

Les yeux ecarquilles, il voyait qu'elle ne bougeait pas pour se relever, peut-etre qu'elle etait blessee ?! D'ici, il ne voyait rien, a part que les deux cretins n'arretaient meme pas leur stupide rixe pour secourir l'handicapee. Sven serra les poings et fit a Will

"Toi tu viens avec moi."

Seul il n'allait certainement pas reussir a les retenir tout en gardant un oeil sur Mikan. Ils traverserent donc tous trois la piste de danse ou un slow conduisaient les couples a devenir moins timides, dans les fetes un tant soit peu... normales. Sven arriva sur le champ de bataille avec Will et Aelan et sa premiere priorite fut de voir si Mikan allait bien. Visiblement oui, elle ne faisait que contempler le desaccord des deux jeunes gens. Soulage, lui adressant un regard desapprobateur sur la peur qu'elle lui avait faite, il l'aida a s'asseoir contre le mur et lui dit qu'ils allaient mettre fin au probleme. Il se redressa et regarda Will de haut en bas. Ce type serait il capable de retenir l'un des deux degeneres? Il n'en avait pas vraiment la carrure. A regarder les deux autres, il en conclut qu'eux non plus ne savaient pas se battre. Et pour Sven... Point faible: Il n'avait jamais appris a immobiliser quelqu'un, ni a assomer ou a etendre quelqu'un par terre. Point fort: En athletisme on faisait aussi du lancer de poids...

Le nordique leva les yeux au ciel et epserait ne pas recevoir de coups. Il fit un signe a Will, comme quoi ils en prenaient un chacun et se debrouillaient pour les calmer. Sven reussit a aggriper... Les cheveux de Nathanael. Il le tira violemment en arriere apres avoir pu attraper l'un des bras du belligerant de son autre main. Comment faire maintenant pour ne pas que le gaillard ne reprenne le dessus et qu'il reprenne la bataille, tout en ne s'engageant pas dans une bataille secondaire...? Nathanael etait etale sur le plancher mais dans une demie seconde, soit il serait retourne sur Allen soit il contre attaquerait Sven... Il choisit de couper le souffle de son adversaire en appuyant son pied sur son abdomen et lui attrapa les poignets en s'asseyant a moitie sur lui. Essai d'immobilisation bien brouillon et tout sauf conventionnel, mais bon, on faisait avec ce qu'on avait. En esperant que Nathanael ne soit pas l'une de ces anguilles qui filent entre les doigts...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Dim 11 Jan 2009 - 12:57

    « Rahhh… putain putain putain c’est quoi ce bordel… » songeait le pauvre Will qui était tiré de force par Sven.


D’abord, ces mecs, il les connaissait pas, et à la limite, une bonne baston pour une meuf… euh, une fille, c’était toujours amusant. Et puis d’abord il avait pas envie de se prendre des coups, grumbl. De mauvaise grâce, il suivit le nordique et traversa la piste de danse. Ha, la petite mignonne, elle était par terre ! Il cligna des yeux et aida Sven à la relever, puis il se fit mater par ce dernier. De haut en bas, en plus.

    « Hm… ? »


Maieuh, arrête de me mater, tu me mets mal à l’aise, débilos. Il suivit le signe de Sven et retroussa ses manches, il n’avait pas très envie qu’elles soient salies par la bouffe qui maculait les deux combattants. A la limite ils finiraient par s’épuiser et ne plus réussir à se battre, c’était pas plus mal. En passant il frôla un combat FEMININ et il ne put s’empêcher de perdre quelques secondes à le regarder, avant que Sven ne commence à attaquer Nathabidule. Il fronça les sourcils et se frotta la nuque, avant de décider à se jeter sur Allen. Il ne savait pas trop par quel côté commencer, ni comment le mettre à terre, tout ce qu'il savait c'est que s'il ne le faisait pas Sven allait le maudire à jamais, et ce serait dommage, parce qu'il avait l'air vachement sympa comme mec. Donc, il se lança sur Allen, qui était encore en train de gesticuler.

    « Mggff ! » fit-il lorsqu’il se prit un coup de poing dans la mâchoire, avec un peu de chance perdu.


Il saisit le bras d’Allen et le tordit. Il reprit son souffle, puis plaqua son bras contre le torse d'Allen et déséquilibra ses pieds avant de le plaquer contre le sol de tout son – petit – poids. Il imita la position de Sven, vu qu’elle avait l’air de mieux marcher que la sienne, et tira les bras d’Allen.

    « Bon, on en fait quoi maintenant ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Dim 11 Jan 2009 - 18:09

Berk, c'était dégueulasse les doigts de geek.
Il s'acharnait pourtant à le garder en bouche comme une sucette de vampire, goûtant la misère de l'ongle, les saletés noires et grasses et la sueur entre les sillons de peau. En même temps il s'acharnait à donner des coups de genoux dans le ventre à Allen, et grognait entre ses dents prises
« Qu'eche 'a echèche je 'alague ?! » que l'on pourrait traduire par "Qu'est-ce t'as espèce de malade ?". Il se fatiguait aussi, peut-être dans un réflex qui sait, à tirer dans tous les sens ses vêtements désormais sales en finissant par lui déshabiller le torse. Il réussit enfin à lui faire assez mal pour le renverser et se trouver au-dessus de son adversaire, lâchant sa main toute rose souffrante. Agenouillé à califourchon sur lui, Nathanaël tenait Allen par un bras et une épaule, et alors qu'il se demandait à toute vitesse ce qu'il pourrait lui faire, sans le blesser gravement mais assez fort pour l'empêcher de continuer la bagarre, il se sentit happé en arrière, tiré par la crinière avec force. De douleur, il se mit à pousser des cris aigus en gesticulant ; il fut traîné à terre comme un sac, et se fit couper le souffle d'un écrasement abdominal par un grand pied scandinave : Sven ! Celui-ci lui tordit les poignets entre ses longues mains noueuses et s'assit sur son corps humilié. Il arrêta progressivement sa révolte, d'abord en tournant et retournant les épaules, puis en se calmant du corps et déliant sa langue.

— TOI ! LÂCHE-MOI, BRUTE ! TU ME FAIS MAL !
Il avançait les mâchoires en vain pour le mordre ainsi qu'il avait mordu Allen. Il tournait la tête dans tous les sens et croisa le regard d'Aelan dont il ne put déchiffrer l'expression. Elle lui semblait désappointée et agacée. Tant que ça... Il réprima un premier sanglot, ne sut pas en retenir un second. Il sentit ses yeux s'emplir de larmes alors il baissa les paupières, cherchant encore de la dignité dans sa personne honteuse. Il donna un coup de tête qui ramena des mèches brunes sur son visage pour cacher ses pleurs, il tenta encore de lutter un peu, pour tromper les autres s'ils y croyaient encore par chance. Il dût se résoudre à la défaite.
— C'est bon, pardon ! Pardon ! J'suis désolé ! Cria-t-il entre ses larmes sans destinataire. Il renifla fortement, et tenta de se rouler en boule ; sans succès évidemment puisque Sven avait pris la liberté de s'asseoir sur lui. Il eut soudain une énorme montée de haine envers cet énergumène blond, qui parlait à sa copine, qui draguait sa copine, qui le ridiculisait devant sa copine. Il heurta son genou avec une grande violence dans le dos de Sven, s'échappa de son emprise venimeuse aussitôt.

— Paysan ! Ne m'approche plus jamais ! Cracha-t-il à son agresseur.
Il prit la fuite, bousculant qui se trouvait sur son passage, en essuyant ses yeux de sa manche. Il claqua la porte à double-battants de la salle à manger avec un grognement enragé.

Quelque chose tomba sur le sol. Il le ramassa et le regardera avec tristesse. C'était un petit paquet bleu foncé fermé par un ruban doré, au bout duquel il avait agrafé une petite carte

Joyeux anni Noël Aélane !
J'espères que sa te fera plaisir ^^


Il défit le papier cadeau qui enfermait sa propre gourmette d'or et la remit à son poignet. En fin de compte il ne la lui avait pas offerte... Elle non plus ne lui avait rien donné. Peut-être qu'elle avait quelque chose, et s'il était resté, probablement il aurait pu obtenir un présent. Il s'éloigna lentement de la salle de fête en se retournant de temps en temps, las, tourmenté, désireux d'oublier la soirée dans du champagne au lit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Dim 11 Jan 2009 - 20:57

    Les coups continuaient de voler dans tous les sens et les cris aussi. Sven l’avait suivie sans trop d’objections. Le mec qui était avec lui et Mikan les avait aussi suivis. L’handicapée s’était alors lancée dans une course comme si un agresseur/voleur/violeur était à ses trousses et se retrouva affalée sur le sol. Aelan observa attentivement les deux garçons la relever. Apparemment, elle allait bien.

    Le grand blond se jeta alors sur son cavalier alors que le sorte de travestis se lançait violemment sur Allen. Ils les métrisaient plutôt bien puisque Nathanaël et le DJ n’arrivait plus à se taper dessus. Aelan resta sans rien faire. Pas qu’elle n’en avait pas envie, mais surtout qu’elle ne savait pas du tout quoi faire… Elle observa autour d’elle : une bagarre de la gente féminine avait commencé. Joyeux Noël, que l’année soit prospère.

    Son cavalier réussi à se libérer de l’emprise de Sven. Des larmes coulaient sur ses joues et un sentiment de culpabilité envahi la jeune fille, lui serrant le cœur et formant une boule dans son estomac. C’était sa faute. Après tout, il n’aurait pas dû changer de musique si elle ne s’était pas éloignée de la piste. Et s’il n’avait pas touché à l’ordinateur du garçon, jamais ils ne se seraient mis à se battre ainsi. Tout était de sa faute.

    Nathanaël sortit de la salle, non sans avoir engueulé le blondinet et l’avoir traiter de tous les noms d’oiseau. Elle jeta un coup d’œil aux gens qui se tenaient près d’elle. Les regardant sans les voir. La boule qui se trouvait dans son ventre ne s’évanouit pas, au contraire, elle semblait grandir au fur et à mesure. Alors, elle réalisa et réagit. Elle accorda un pauvre sourire à Sven, ce n’était pas à cause de lui, c’était à cause d’elle, il l’avait simplement aidée parce qu’elle l’avait demandé et elle le remerciait. En quelques sortes…

    Elle traversa la salle et poussa les grandes portes. Le couloir avait l’air d’être vide. Il était sans doute parti.


    « NATHANAËL ?! »

    Mais elle n’entendit personne répondre. Ou peut-être qu’il l’avait entendue, ou peut-être pas. Pardon d’être si idiote. Pardon d’être si bête. Pardon de gaffer tout le temps. Pardon. Pardon. Pardon. Elle s’appuya sur le mur et ferma les yeux, essayant de ne pas faire sortir les pleurs. Juste une larme réussis à s’échapper qu’elle essuya d’un revers de manche. Il lui en voulait sûrement. Elle ne voulait surtout pas monter dans sa chambre. Remuer de sombres pensées sous sa couette était une chose à éviter…

    Désolée. Vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Mar 13 Jan 2009 - 15:20

Il hoqueta tant il riait, s'etouffant a moitié. Il ne se ressemblait pas, il ne le savait meme pas. Morgan, celui qui ne se deridait que pour afficher une moue meprisante, une grimace de degout ou un rictus de colere, riait aux eclats, ne pouvant plus s'arreter. Morgan, quoi. Ce n'etait pas possible. Les personnes etant enclines a le connaitre et l'apercevant affale contre le mur, regardant le carrelage et semblant le trouver irresistiblement drole devaient s'eberluer, ne pas le reconnaitre, ce pauvre poivrot. Le jeune homme essayait de parler, essayait de se relever mais ne pouvait balbutier que d'incomprehensibles babillement semblables aux gazouillements d'un bebe et n'arrivait pas a tenir sur ses jambes. Il tomba finalement completement, reple sur lui meme, agite de soubresauts presque nerveux tandis qu'il se tordait de rire.

Il resta un petit moment ainsi, avant d'entendre une voix familiere crier, il reussit a avoir la presence d'esprit de relever la tete et apercut des cheveux roses, des cheveux rubiconds, deux filles qui se battaient... Et il en sourit beatement. Il resta assis a les regarder se tirer les cheveux jusqu'a ce que l'une des deux ne parte. Tout se melangeait. Les couleurs, les traits, les sons... Il ne savait pas vraiment ce qu'il se passait, il ne comprenait meme pas, il ne voulait meme pas comprendre. Il se leva soudainement, trouvant la musique entrainante, et decida qu'il devait danser. Seul sur un slow enivrant...

Alors que le rythme etait lent, ses pas etaient prompts, alors que les couples dansaient lentement sur la piste, comme endormis l'un sur l'epaule de l'autre, il s'agitait vainement, seul, un large sourire imprime sur le visage. Il tournoyait dans un sens, revenait dans l'autre, il etendait les bras, manquait de bousculer les autres, il trebuchait, se rattrapait aux epaules d'autres danseurs, ses jambes tremblantes le soutenant avec grande peine. Il resta ainsi une grande partie de la chanson sur la piste a s'agiter inutilement, a se croire en musique contemporaine/moderne et a effectuer des gestes contradictoires, a changer de rythme d'un coup... C'etait son propre rythme, sa propre musique, ses propres illusions... Il se sentait euphorique et n'y etant absolument pas habitue, il fallait sortir toute cette joie. Il leva les yeux au ciel, ou les projecteurs eclaraient faiblement la piece... Il sourit , etendit les bras comme pour les toucher et hurla

" PINK HAIIIIIIIIIIIIIR JE T'AIIIIIIIIIME ! "

Celle ci etait arrivee dans sn champ de vision, et ce cri spontane etait venu a ses levres sans qu'il n'y pense. Il voulut la rejoindre pour la serrer dans ses bras mais ses jambes dereglees, son tempo desajusté, sa tete detraquee l'amenerent vers le buffet, encore a une vingtaine de metres de sa cible ( elle avait sans doute entendu, la voix de Morgan ayant sonne incroyablement fort compare au volume habituel)

Entre le buffet et les toilettes, il croisa une autre fille qui dansait toute seule et s'ecroula, il rencontra surtout... l'un de ses colocataires. Il s'y cogna violemment en se mettant a courir et s'excusa, d'une voix qui derapait elle aussi sous le coup de son ivresse


"Pardon hihi je t'avais pas vuuu...."

Le jeune homme posa un sourire, il reconnut enfin la personne qu'il avait percute et rigola betement avant de dire

"AAAAH ! Ritchie, t'inquietes pas t'es cool aussi! Meme si tu serais mieux en vert qu'en bleu... Le bleu ca t'va pas...."

Et l'alcool n'allait pas a Morgan....

" Fais pas cette tête, t'es bien comme ca... Tu vois je t'aime aussi..."

Et l'enlacant presque brutalement, ne controlant pas la force qu'il mettait dans ses gestes, rayant toute echappatoire, ses douze doigts s'emparant du visage de son interlocuteur, Morgan pressa ses levres contre celles de Ritchie.

(et mourut dans d'atroces souffrances a cause des radiations)
Revenir en haut Aller en bas
Pensionnaire
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : DD (DarkD)
-
0 / 1000 / 100

• Pouvoir : Cyberpathie
Messages : 1412
Inscrit le : 17/05/2007

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Ven 16 Jan 2009 - 7:51

      • ( Allen Winters )


    Hurmpf. Quelle pagaille ... pas capable de rester tranquille ces garçons ? Le combat entre Allen et Nathanaël était si catastrophique qu'il fallait en venir à appeler la police ? Ils ne virent rien venir. Pour sur ! C'était vraiment le brouillard autour du geek. Il entendait vaguement des cris, des paroles dérangeantes comme des bourdonnements de mouches pendant qu'il tentait de se dégager de son assaillant l'adolescent pleins d'acné ! Heureusement, il n'y avait pas d'autres blessés que les principaux acteurs du carnage ... m'enfin, ça aurait été difficile vu leurs carrures à chacun. Même un travesti un un sosie de Fay pouvait arrêter les deux garçons, tentant de se débattre comme des poissons hors de l'eau. Les insultes, sobriquets et onomatopées fusaient, causés surtout par la colère et l'humiliation des deux adolescents.

    « Nraaaa ... lâcheuh moiiiiii ... »

    Il ne cherchait plus à taper sur fort dans le face de Nathanaël. Son esprit anciennement confus revit, comme, la lumière. Les visages de personnes connues ou inconnues se dressaient au-dessus de lui ... il se sentait comme un animal de zoo qu'on a humilié et jeté aux petits gamins du villages. Les muscles tordus, Allen pensait à tout ça tout en continuant de gigoter comme pour une ... chevauchée sauvage (*brique*) jusqu'au moment où tout à coup il s'arrêta net. Comme s'il s'était cogné la tête et évanoui tout d'un coup sur le sol ... Des voix, encore des voix ...

    « TOI ! LÂCHE-MOI, BRUTE ! TU ME FAIS MAL ! »
    « Kyoko ! Kyoko… ! »
    « Bon, on en fait quoi maintenant ? »

    Le geek reprit sa respiration et dans une poussée d'adrénaline roula pour déséquilibré celui qui s'était assis sur lui et ainsi être libéré de son étau. Au même moment, Nathanaël s'était mis à crié, à lancé un coup au sosie de Fay et à réussir à s'échapper – quelle violence. Les deux amis étaient, d'une certaine façon, calmés à présent ... Bien que Nathanaël s'enfuit en cachant ses larmes et que Allen sans plus de cérémonie marcha à sa suite à grands pas ! Ce n'était bien sûr pas pour continuer la bagarre en dehors de la cérémonie de noël, mais pour se changer et tenter de tourner la page sur cet événement (quoique ce n'était pas le pire, vu ce que Morgan fit après le départ des deux garçons).

    [ Grumbl, la fin est baclée T_T" ]



• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •



ESC:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Ven 16 Jan 2009 - 22:58

Aelan a écrit:

    FAUX ! Une chose simple que Jessica ne comprenait pas : Manger. Comment les gens pouvaient-ils s’engraisser ainsi en engloutissant des chips et des trucs gras ? Bon, d’accord, elle était quand même obligée de se nourrir de temps à autre, mais que des trucs à base de soja qui sont tout dégueu, mais qu’elle mange quand même.
    Et c’est ainsi qu’elle était devenue aussi mince...

    Owen commença son récit, après plusieurs inspirations et expirations, mais la pauvre Jessica ne connaissait pas la différence entre les deux.


    Ow’lala x) a écrit:
    Eh bien ... fais au moins semblant de me croire

    Ha, bah, je vais faire ce que je peux heiin.

    Elle fit oui de la tête. Signe qui disait qu’elle ferait ce qu’elle pourrait.
    Pauvre petit cerveau ! Il n’était que très rarement utilisé et n’avait guère l’habitude de servir autant d’un seul coup. Pauvre, pauvre petit cerveau.


    « Je… vois. »

    Emily était un vampire. Nao était un imbécile. Owen était un chasseur de vampire.

    Ca ne ressemblait à rien. Mais bon. On lui avait parlé d’un pouvoir et d’un alter égo. Mais jamais de vampire et de sang. Sang qui, entre parenthèse, avait taché ses chaussures et sa robe. Mais, elle l’avait déjà oublié.

    La musique changea et devint plus douce. Un slow accompagné d’une romantique déclaration d’amour. Beaucoup de gens devaient trouver ça TROP MIGNON ! mais Jessica le voyait d’une toute autre manière. Ça ne lui était pas destiné, donc ce n’était pas bien

    Elle tira Owen sur la piste et accrocha ses mains derrière son cou.


    « D’accord, d’accord. Admettons que Emily soit un… vampire et toi, un chasseur de vampire. Pourquoi tu ne la chasse pas alors ? C’est ton boulot non ? »

    Wouaw ! Elle avait fait marcher ses méninges étonnement vite. En fait, tant qu’on lui laissait Owen, elle se fichait un peu du reste. Elle pouvait crever…

Souriant ( cette fille ne perdait vraiment pas le nord ), il passa ses mains dans le bas du dos de Aelan, et pendaient qu'ils dansaient sur la musique sirupeuse, il s'étonna de la vitesse à laquelle cette fille plutôt cruche avait fait fonctionner ses méninges :

Oui mais ici, c'est plus mon job. Je ne suis pas responsable. Et puis ... oh, non rien. Oublions cette crétine. Elle ne vaut pas la peine qu'on se torture l'esprit avec elle.

Parce que je l'ai aimée. Parce qu'on ne tue pas les gens qu'on a aimé. Un point c'est tout. C'est une question deee... d'honneur peut-être ? Bref. Et même si maintenant il la considérait comme il en parlait, un monstre, une crétine, une erreur de la nature, elle était pour lui une personne à part. Pas un de ces vampires qu'il chassait. De toute façon, d'après ce qu'il avait compris, il y avait plusieurs " classes " , " races " de vampires. Et elle ne faisait pas partie de ces individus blanchâtres aux yeux charbonneux qu'il tuait sans état d'âmes. Elle était .. Emily. Une crétine ouais. Mais un touuut petit peu particulière à ses yeux, quand même. Rien qu'un peu. Bref. Il soupira, cligna des yeux, entrouvrit la bouche, bref regroupa en dix secondes tous les clichés que ramène les gens en manque de lignes.
De toute façon, aucune importance de ce que croyais Jessica, ce qu'elle ne croyait pas. Il s'en fichait. Et elle était bien obligée de le croire, du moins pour Emily. Vu qu'elle l'avait vue en train de bouffer une main.

D'ailleurs, en parlant d'Emily, il espérait qu'elle ne viendrait pas à savoir. Histoire de ne pas avoir à se bastonner avec elle sur le thème " Mais tu lui as balancé mon secret ! ". Elle n'avait que ce qu'elle méritait, mais Owen était un lâche, c'est bien connu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Sam 17 Jan 2009 - 1:24

Helen Machiaviel a écrit:

      « Hum, si tu as des idées de sons pour plus tard, Helen, je suis tout ouïe… Mais je ne veux pas de ton avis Marie-Jeanne ! »


    Là, elle se sentait tout de suite mieux. Elle n’avait plus à être Helen, la fille ordinaire et seule, elle n’avait plus à penser à Ritchie, Eva, et tous les autres qu’elle enviait ; elle pouvait tout à fait jouer comme à son habitude Helen, la petite amie de Marian, un peu folle, sociable et enjouée. En tout cas, à cette remarque, elle pouffa de rire, et adressa un sourire éclatant aux deux garçons. Remettant en place ses une mèche rebelle (haaan, trop sexy), elle fit mine de réfléchir quelques instants, tentant de faire abstraction des La la la la qui retentissaient dans la salle, avant de mimer l’illumination et de proposer, ironique :



      « Tiens, ça me dirait bien, une valse ! »


    Elle adressa un regard d’amoureuse complice à Marian, avant de se pencher vers l’écran d’Allen, pour consulter un peu les chansons qu’il avait, en prenant soin de ne point toucher à la machine divine – elle avait fini par le connaître suffisamment pour savoir qu’il valait mieux éviter d’approcher l’engin à moins d’être suicidaire, ce que ne tarderait pas à être un autre personnage surgi de nulle part, mais nous y reviendrons dans quelques lignes. Les titres des chansons défilants sur ses yeux, elle en repérait certain qu’elle connaissait, mais la plupart lui était inconnus.


      « Oh, j’aime bien cette chanson, fit-elle quand elle lu “I’m Yours”, qui passait souvent à la radio à une certaine période, mais je ne crois pas qu’on peut danser dessus… Je peux te piquer un muffin ? »


    Sans attendre de réponse, elle se servit, et commença à l’entamer en observant les danseurs. Certains avaient le sens du rythme, c’était évident, mais on voyait bien que d’autres n’y connaissaient rien… C’était ridicule, surtout ce couple si formel, dont la femme semblait accoutrée d’une robe bleue sortie d’elle-ne-savait-quel siècle…
    Enfin, ne critique pas les autres, Helen, eux au moins sont sur la piste, ils ne restent pas comme toi à l’écart…
    Cette réflexion lui fit réaliser qu’un blanc s’était installé entre les trois adolescents – le geek, le mec mystérieux et sa petite amie paumée –, et qu’elle ne savait pas du tout comment s’y prendre pour réengager la conversation.



      « Euh… » commença-t-elle, hésitante.


    Enfin, elle n’eut pas à se creuser les méninges davantage, car une dispute sembla éclater non loin d’eux. Elle reconnut, derrière les silhouettes qui remuaient, Emily (la vampire, c’était certain maintenant qu’elle avait relu certains passages du cahier), Nao (le dragueur pervers, si seulement elle avait pu ne pas pouvoir entrer dans ses pensées grâce au même carnet que cité précédemment), Owen (un mec dont le nom lui était familier, mais elle ne se rappelait plus à quel statut le rattacher), Jessica (une bimbo)… Cela lui suffit pour trouver l’indicent intrigant. Elle se rappelait vaguement des diverses relations dissimulées qui liaient les différents protagonistes, et essaya d’attirer l’attention de Marian dessus :



      « Hum ? On dirait qu’il y a une bagarre… »


    Mais sa piste de sujet de conversation fut troublée par un Nathanaël triomphant qui débarqua sans prévenir, et poussant négligemment Allen, prit le contrôle de l’ordinateur pour mettre… un slow. Dédié à sa petite amie.

      *Trop romantique !* pensa-t-elle, envieuse.

    C’était sûr que ce ne serait pas Marian qui ferait quelque chose de pareil. Il lui aurait offert une valse, à la limite. Bah, elle se perduada qu’une valse c’était mieux – plus magistral, classe, et tout et tout – avant de se tourner vers Marian, comme attendant ou plutôt, attendant une invitation à danser.

    Perdue dans ses espoirs de jeune fille transie d’amouuuur, elle ne remarqua pas la bagarre qui débuta entre Nath’ et Allen. (Oui, elle est aveugle et sourde et ce que vous voulez)


Oh quelle joie de savoir ses goûts partagés. Bien que ce ne soit pas tout à fait le cas, mais heureux de l’intention il rendit à son tour un regard éloquent, désignant la tendresse, l’amourache d’adolescents jeunes innocents, et plein de vitalité et de vitamines sunny delight. D’ailleurs il songeait à aller s’en prendre un verre, mais décida de le réserver pour plus tard, ne désirant pas délaisser et se laisser passer pour un vil goujat.

Kidnappant à son tour un coo…non finalement un muffin à Allen, puisqu’après tout il était l’unique personne, la jeanne d’arc à qui on devait la glorification de ce joli buffet joliment posé sur la table du Didier .
Et au plus grand malheur de ce pauvre festin, qui n’avait rien fait au monde à part encombrer l’endroit où reposait l’ordinateur vénéré. Et un jeune homme, contre lequel il n’avait aucune animosité et qu’il trouvait dirons-nous sympathique, dans un élan de gentillesse précipité pour sa petite amie causa le désastre. Helen semblait adhérer, mais Marian compatissant pour son fidèle ami tendit vainement une main vers lui avant qu’il ne lui échappe.


« Mince, dire que tout commençait dans la joie et la bonne humeur.»

Soupira-t-il, avant de remarquer la tentative de la brune à ses côtés. Ses doigts saisirent les siens, et l’invita d’abord à s’éloigner de la zone dégoulinante de pauvre nourriture gâchée (quoique quelques rescapés), et de l’impulsivité retentissante des jeunes garçons.

Arrivé dans un coin tout juste bien pour faire une tentative de danse improvisée, il passa son bras à la taille d’Helen, et engagea un premier pas, avant de s’arrêter.


« Tu veux danser ? »

____

[Message naze et pas proportionnelle à celui de Miss, double combo : D]
Revenir en haut Aller en bas
Trù3 r3b3l $4t4n1$t3 !1!!11
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Elthy
-
0 / 1000 / 100

• Age : 135
• Pouvoir : Faire apparaître de l'eau sucrée à la fraise
• AEA : Lé shiouaoua c tro kawaii surtou av3k dé z4b1t de rebelz lol !!
• Petit(e) ami(e) : UN SEUL ? Mais vous me prenez pour qui ?

Messages : 787
Inscrit le : 12/05/2008

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Sam 17 Jan 2009 - 11:40

Il n'y avait qu'un seul mot pour décrire ce que ressentait Sindy à ce moment précis : ohmygodwhatthehell o_o Essayons de récapituler pour la postérité. Beau Gosse le blond avait interpellé une naine aux cheveux rouges, avait fait des trucs douteux avec un morceau de verre (non, ce n'est pas ce que vous pensez bande de pervers), roulé une pelle à un beau brun ténébreux, la naine lui avait bouffé la main (au total beau gosse blond, pas au beau brun ténébreux), Petra était partie vomir dans un coin, le beau blond sur qui les deux demoiselles avait flashé était sorti, Petra s'en était allée saoûler un garçon qui pleurait, qui était après parti embrasser quelqu'un d'autre. MAIS QU'EST-CE QU'IL SE PASSAIT A LA FIN ? L'étrangeté des évenements ne la dérangeait pas autant que le fait qu'elle ne soit pas au centre de l'attention. Et où donc était parti cet imbécile qui lui servait de cavalier ? Plein d'autres gens rentraient, sortaient, le seul avantage de cette situation c'est qu'elle avait l'impression d'être dans un de ces feuilletons américains qu'elle regardait avant d'être enfermée dans ce pensionnat. Elle en regardait ces feuilletons seulement parce qu'il y avait toujours un personnage un peu gothique, bien sur. Aucunes autres raisons, non non vraiment, pourquoi aurait-elle eu envie de regarder les déboires amoureux d'un super beau garçon et de ses trois petites amis au top de la fashion attitude ? Et c'était quoi cette musique bizarre, ce slow douteux ? Les slows, ce n'était bien que quand Sindy était au centre de la piste de danse et que tous les garçons mourrait d'envie de l'inviter. Le reste du temps, ce n'était ni assez gothique ni assez rebelle pour elle.

vieux post d'Owen que j'ai envie de citer a écrit:

« Eh bien ... fais au moins semblant de me croire. Je sais que ça peut paraître bizarre, hein mais ... bref, Emily, tu sais, la rousse, c'est un vampire. »

Bon, ce n'était pas à elle que ces paroles s'adressaient, mais elle n'allait tout de même pas laisser passer uen occasion d'être au courant des rumeurs et potins de ce pensionnat. OMG VAMPIRE ? So, so dark. Et mortel. Parce que tous les gothiques passent leur vie à dire "dark" ou "mortel", d'abord. Sindy exprimait ainsi son ébahissement à l'égard d'une telle créature. Aaaah les vampires... dans tous ses romans, ils étaient, beaux, éternellement jeunes, pâles comme des cadavres mais beaucoup plus romantiques, avec des yeux d'ambres et de feu, le tout avec un incroyable sex-appeal qui faisait tomber toutes les filles. Bon, évidemment, la naine rousse ne donnait pas cette impression, mais c'était une vampire FILLE alors elle n'interessait pas Sindy qui se contrefichait de savoir si le vampirisme apportait la beauté aux femmes. Puisque même si elle rêvait d'en devenir une (tellement REBELLE), il était physiquement impossible qu'elle ne devienne plus belle qu'elle ne l'était déjà. Bref, le fait que son nouveau foyer abritait en son sein de telles personnes la remplissait de joie. Oh, comment un vampire pourrait-il s'empêcher de tomber amoureux d'une fille comme elle ? Elle, Sindy, assurément la plus jolie fille de cet endroit. En tout cas plus jolie que Jessica, pensa-t-elle avec mépris. Certes, elle n'avait pas la même taille de poitrine ni les mêmes courbes (et encore...), mais la gothique trouvait que cette dévergondée de Jess était d'une vulgarité obscène. Sauf qu'elle ne phrasait pas ses insultes avec autant de respect. Ni avec autant de mots, d'ailleurs. Si vous voulez absolument savoir, ses pensées au sujet de la petite amie d'Owen était plus du genre de 'omg, sale pute' (excusez tant de vulgarité je vous prie).

Bon. D'autres gens entraient. Des beaux garçons, tous en couples. Et personne ne l'invitait à danser. Elle était seule, elle, Sindy reine des fêtes et briseuse de coeur, connue pour sa multitude de petits amis. Et pourtant, elle ne dansait PLUS. Son cavalier avait disparu de son champ de vision et les autres imbéciles n'avaient visiblemment pas assez de goût pour l'inviter. Désespérée, elle passa ainsi son temps à faire de brefs aller-retours entre le buffet et la piste de danse, pulvérisant ainsi le record du nombre de verres de vodka ingurgités en moins d'une heure. Une vodka, deux vodkas, quatres vodkas... Sindy se sentait de mieux en mieux. Elle avait de chanter très fort, de danser, de balancer ses chaussures à tarvers la pièce, bref, elle était heureuse. Mais si, mais si elle était parfaitement lucide, que croyez-vous ? Mais pourquoi les gens la regardait aussi étrangemment ? Ce n'est pas comme si elle ne marchait pas droit, voyons. Le monde tanguait autour d'elle, qu'est-ce que ça pouvait être amusant! Lalalalala, dansons, dansons ! Sindy ne lutta pas contre les envies subites qui la prenait et hurla aussi fort qu'il était possible que le monde était beau, gentil et qu'elle voulait la paix dans le monde. My god, qu'est-ce que cette vodka était bonne ! Elle se sentait dans son élément, et si sa tête lui donnait l'impression de tourner, c'était que les gens faisaient trop de bruit, voilà tout. Elle voulait voler, elle voulait sauter... elle voulait embrasser tout ce qui bougeait ! Ce qu'elle fit aussitôt que l'envie lui prit. Attrapant la première personne qui passait, elle colla ses lèvres contre celle de l'inconnu(e ?), dans un baiser fougueux et passionné. Cela aurait une parfait scène romantique si elle avait su qui était la personne qu'elle était en train d'embrasser. Blonde, forte poitrine, ce visage lui disait quelque chose... oh, ce n'était pas quelqu'un qu'elle n'était pas censée aimé? Et puis y'avait un garçon à côté de la blonde que Sindy était en train d'enlacer qui la regardait bizarrement. Un beau garçon brun à lunettes. Ce visage lui disait quelque chose...c'était peut-être un de ses ex petits amis ? Et pourquoi avait-il l'air aussi choqué ? Paix et amour dans le monde: Sindy l'embrassa lui aussi, le serrant tendrement contre elle, avant de lui piquer sa cravate et de partir en sautillant. Le tout en reprenant les airs du Magicien d'Oz. Ce beau brun allait forcément être heureux d'avoir été embrassé par une fille comme elle! Et en plus, elle avait sa cravate, omg lol quoi. Sindy en était maintenant à entamer le générique des Bisounours et faisait tournoyer la cravate. Une idée absolument géniale lui vint : à l'aide d'un couteau récupéré d'on ne sait où (mais sûrement le buffet), elle entreprit de découper la cravate en une multitude de confettis. C'était bizarre, jamais elle n'avait réalisé qu'une cravate pouvait être aussi difficile à couper. Les résultats furent en-dessous de ses espérances, mais peace and love oblige, elle balança quand même les morceaux dans toute la pièce. C'était joli, une pluie de bouts de cravate. Une fois les morceaux retombés, elle les relança encore et encore en chantant 'Je vous souhaite un joyeux Noël et une bonne année', tout en affichant un sourire digne d'une chanteuse de J-pop.
Aller, encore un verre de vodka pour la route.


"La La La La I'm SINGIIIIN INE ZE REINE JEUSTE SINGUIN INE ZE REIIINE JE VEUX ETRE UN BISOUNOUUUURS ET UNE BONNE ANNEEE. ET LE LION TOMBA AMOUREUX D'UNE GAZELLE EPILEPTIQUE LLLLLLAALAAA PETROUCHKALOULAAAHAHAHA ? PINKHAIR T'ES OUUUUUU ? POINTEZ CONTRE CAVALERIE EN AVANT TOUTES OU EST MON CHAPEAU NOUS SUBISSONS UN ASSAUT A L'ATTAQUE EN GARDEEEEEEEUUUH LES BONHOMMES DE NEIGE NOUS ASSIEGENT ! OU EST MON TOURNE-VIS SONIIIIQUE ?"

Ce qui, traduit en français correct, ne signifierait rien. Assurément, Sindy était en état ivresse avancée, c'était la seule manière d'expliquer qu'elle fasse d'obscures références à Cyrano de Bergerac (elle avait dû le lire en 3ème), à Doctor Who (elle était allée à Londres en 2007) et à la paix dans le monde. Sans parler en plus des Bisounours. Subitement, elle se sentait attirée vers le sol, ses vêtements lui collait à la peau, bien trop lourds. Eh bien, si c'était comme ça, elle s'en débarasserait ! De plus, elle attirait l'attention, cela la faisait frémir de joie. Lentement et avec volupté, comme si elle avait fait ça toute sa vie, Sindy commença par retirer ses chaussures, l'image même de l'adolescent devergondée. Elle envoya ses talons aiguilles valdinguer à travers la piste de danse, tandis que l'on voyait apparaître ses orteils aux ongles enduits de vernis noir et rose. Sindy n'était pas très couverte ce soir-là; ainsi, pour faire durer le spectacle dans la paix et l'amour, elle décida de commencer par retirer un à un tous ses bijoux, avec toute la sensualité d'une adolescente ivre. Lentement, elle monta les mains à son cou et retira son premier collier d'argent massif et le lança vers Petra. Son deuxième collier, orné d'une pierre précieuse de taille non négligeable, vola dans la direction de la blonde dont le nom lui échappait mais qui embrassait quand même extrêmement bien. Elle distribua ainsi ses bijoux à tous les invités, égratinant au passage le visage de certains qui ne s'attendait pas à recevoir un bracelet à pique en pleine figure. Une bague en rubis finit dans l'oeil d'une autre personne (hey si quelqu'un veut que son personnage devienne borgne il saura quoi dire =P). Ce n'était pas de la faute de Sindy si ils ne savaient pas profiter de sa générosité. Peace and love in the world. Ce fut maintenant au tour des mitaines d'être retirées. Comme avant, Sindy en fit tout un spectacle, exécuta quelques pas de danse avec indolence, tant et si bien qu'elle mit plus de dix minutes pour les enlever. Elle s'attaqua alors à son collant couleur chair, le retirant petit à petit tout en s'attirant les regards des garçons du pensionnat. Comme avec feu la cravate du beau brun ténébreux, elle eu une envie subite d'en faire des confettis, et ne se gêna pas pour le faire. Joyeux Noël, bonne année, peace and love, Sindy aime tout le monde, et caetera et caetera. Avouons que les lambeaux de collants couleur chair étaient un peu plus embarassant que les bouts de cravate, mais étant en état d'ébriété, Sindy ne s'en souciait guère. Comme elle ne s'avait plus quoi faire de ce qui restait de ses collants, elle entreprit donc d'ôter les rubans ornants sa robe gothique. Ce fut rapidement fait, et une fois une dizaine de rubans dont elle ne savait que faire dans les mains, la gothique saoûle devenue hippie strip-teaseuse s'arrêta un instant pour trouver une utilité à ces bouts de tissus.

" DES RUBAAAANS QUI VEUT DES RUBAAAAAAAAAANS PAS CHER MES RUBANNNNNS BEAU RUBANS QUI VOYAGENT DANS LE TEMPS ET QUI VEULENT LA PAIX DANS LE MOOONDE, QUI VEUT MES RUBAAAAAANS ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mlle Rose~Bonbon
avatar

+
Pseudo Hors-RP : Mif (Mistral)
-
0 / 1000 / 100

• Age : 24
• Pouvoir : Se transformer en hirondelle (si c’est pas mignon)
• AEA : Un petit lapin blanc tout mignon (hiiii) appelé Banane (raison inconnue)
• Petit(e) ami(e) : C'est (KU-) un (-RO-) secret (-GANE) *O*

Messages : 65
Inscrit le : 05/05/2007

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Sam 17 Jan 2009 - 19:32

    Liam Kirsten a écrit:
    [...]
    Il tourna la tête, un peu sceptique d’avance. Nathanaël...c’était le genre de garçon qu’il saluait vaguement, paf, poignée de main, ça va, et ta copine, ouais bon, ben bye hein.
    Bref, si lui remontait dans l’estime de Toya, il descendait en flèche dans celle de Liam ; non mais, un peu d’amour propre, quoi ! Le ridicule ne tuait peut-être pas, mais dès fois il fait très mal quand même...Et l’autre qui le regardait limite en transe, ce qu’il ne fallait pas faire...il leva les yeux au ciel, une grimace de dégout feint. En réalité, les slows ne le dérangeaient pas énormément...simplement, il n’était pas sur de danser parfaitement bien. D’un autre côté, il jaugea avec impuissance le peu de taches qui lui restait à faire (1) remplir des verres, 2) nettoyer les cochonneries 3) réapprovisionner en cas de manque de nourriture, ou de boisson 4) se moquer d’Allen).

    Le choix ne fut pas très difficile, et c’est avec un sourire faussement contraint qu’il hasarda auprès de Toya, en haussant vaguement les épaules, le ton léger et railleur ;


    « Allez, ramène-toi, du moment que tu m’obliges pas à m’accrocher un sabre dans le dos...»

    Il saisit sa main avec assurance, et l’entraina un peu plus loin, vers la piste –B A du jour.



      « Allez, ramène-toi, du moment que tu m’obliges pas à m’accrocher un sabre dans le dos...» fit une voix à ses côtés.


    La voix de Liam, en fait. Mais sur le coup, elle n’en avait pas été tout à fait sûre : Liam ? L’inviter ? Non, elle venait de s’en faire la réflexion intérieure : c’est deux éléments n’allaient pas du tout ensembles. Tournant vivement la tête pour examiner la figure du serveur, afin de savoir s’il était en train de rigoler (comme à son habitude) ou non, elle le dévisagea stupéfaite et interrogative, se laissant machinalement prendre par la main et emmener sur la piste de danse.

    Et le buffet ? se demanda-t-elle un instant. Bah, le buffet pouvait attendre, ils avaient rempli suffisamment de verres, garnis suffisamment la table, lui aurait-il répondu, se serait-elle répondu, d’ailleurs. Son visage se fendit soudain d’un radieux sourire, comme si elle était la gagnante d’un jeu télévisé quelconque et qu’elle venait de le réaliser. Le dos droit, la tête haute, elle suivait fièrement Liam, comme pour se convaincre qu’elle devait être la princesse de la fête – sans pour autant mépriser les autres, Toya était incapable de la moindre méchanceté sauf envers ceux qui approchaient Kurogane (et encore, cela dépend de sa définition de “méchanceté”).

    Arrivés à une distance respectable du buffet sur lequel ils étaient censés veiller (ouh, ils font pas leur boulot ces délinquants franchement les jeunes c’est plus ce que c’était), ils finirent face à face, et un peu gauche, elle le laissa entourer sa taille de ses bras de gringalet – tiens, c’était vrai qu’il n’avait que seize ans, en fait, il était vraiment un ado attardé type (enfin, elle pouvait parler, avec son air de gamine alors qu’elle avait un an de plus) – et noua délicatement ses mains frêle autour du cou du garçon, posant sa tête contre son épaule (ou peut-être son torse, j’évalue mal les distances, mais si Liam fait 1m75 et elle 1m54 ça fait quand même 21 centimètres de différence). Heureusement que les autres filles s’étaient souvenu de lui apprendre ce qu’était un slow, quand même ! “Une danse qui ne sert qu’à être collées-serrées à un mec, beau de préférence”, se souvenait-elle. A vrai dire, en “beau mec”, pour parler d’jeunz, elle aurait plutôt pensé à Kurogane, qui… était d’ailleurs occupé avec cette autre midinette en robe bleue, qui semblait d’ailleurs un peu trop en profiter.

    Gênée par la vision de ces deux probables tourtereaux (que le monde était injuste !) elle enfouit sa tête contre le torse de Liam, fermant les yeux. Tiens, ça sentait le parfum. Cette constatation sembla la diversion parfaite pour son esprit : elle pouvait se concentrer sur autre chose. Elle ne savait pas quel parfum, ne l’avait jamais vraiment remarqué, à vrai dire. Si ça se trouvait, il n’en avait mis exprès que pour aujourd’hui, histoire de faire le bel homme qui prend soin de lui. Quoique, après tout, ça lui disait quelque chose… Ah, c’était bien les garçons, de nos jours, à trop se féminiser ! Non mais, les hommes, les vrais, ça sentait bon la sueur virile, ça faisait rouler les muscles et ça se vantait de ses tablettes de chocolat ! …C’était Kurogane, quoi. Ou presque.

    Enfin, il fallait s’adapter, après tout, se dit-elle, lasse de constater que toutes ses tentatives n’aboutissaient qu’à un retour sur le samouraï. Soupirant paresseusement, elle desserra légèrement son étreinte autour du cou de Liam.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Sam 17 Jan 2009 - 20:01

La bouche en cœur et sa fureur étouffée, Garry se remaquillait avec application en s’efforçant de ne pas déborder de ses lèvres charnues ; elle savait que si elle loupait, sa colère refluerait d’autant plus, le miroir aurait été barbouillé de rouge à lèvre rose pastel, le fond de teint vidé sur sa robe, et probablement, elle aurait écrit des insultes à l’eye-liner sur la commode dont elle se servait pour étaler les cosmétiques en question. Fort heureusement, dans ses rares moments de concentrations et de presque-calme, Garry se montrait plus ou moins douée ; et la force de l’habitude avait fait que sa séance remaquillage avait été un succès qui eut l’effet de calmer sa rancœur.

Elle réfléchissait à présent à la façon dont elle allait revenir : Nao serait sans doute avec une autre femme, ou saoule, en train de brailler des chants paillards ...ça lui était égal, trancha-t-elle avec brusquerie ; ce n’était ni plus ni moins le pass qui lui avait permis de participer au bal, et elle aurait retroussée énergiquement ses manches si elle en aurait eut. Elle enfila de nouveaux ses chaussures rouges, qu’elle avait balancées contre la porte sous l’effet de colère, et prit une dernière fois la pause devant le miroir des toilettes...elle fit gonfler ses cheveux, et s’assura que sa frange tombait sur ses yeux ; le profil, ça allait, de face et de trois quart aussi, et elle s’adressa un sourire triomphant.

Elle accéléra le pas, une excitation adolescente peut-être, ou était-ce simplement sa tension qui retombait...ou l’appréhension ; si elle n’avait plus de cavalier, que ferait-elle? Danser seule, c’était peu enthousiasmant dans la mesure où quand les slows viendrait, elle n’aurait plus qu’a allée boire seule...elle trouverait bien quelqu’un ! Ou elle rejoindrait Petra, la jeune fille aux cheveux rose qui lui avait semblée sympathique...c’était bien la première, tiens !
Elle ouvrit la porte le menton légèrement en avant, les lèvres entrouverte et le regard assuré, et constata qu’effectivement, Nao était parti. D’une façon égoïste, elle en fut satisfaite ; alors, c’est qu’il n’avait rien eut à faire ? Elle se trompait de beaucoup, mais son songe était agréable. Elle resta un moment interdite, et se souvint de la raison de sa présence –s’amuser, comme elle en avait peu l’occasion depuis qu’elle était coincée la dedans...à coté de son train de vie actuelle, les mois précédents étaient une course à la débauche.

Elle jeta un regard à la foule, en repérage, comme on disait, mais elle avait la politesse d’éviter les gens qui semblaient accompagnés ou occupés, et ça en excluait une foule. Elle voulut trouver Petra, pour constater qu’elle se heurtait avec une autre jeune fille...elle avait du boire, conclut elle, mais au moins, elle était restée ici...ses pas étaient moins confiant à présent qu’elle se rendait compte qu’elle ne connaissait pas les trois quart des personnes présentes, mais ils suffirent à la conduire vers la jeune fille aux cheveux roses, en lui hasarda:


« Tu as dansée, finalement ? »
Revenir en haut Aller en bas
Sectaire iguano-stellairienne
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Mooney
-
0 / 1000 / 100

• Age : 22
• Pouvoir : Persuasion
• AEA : Marmotte la Marmotte
• Petit(e) ami(e) : EMRYS SULWYYYYYYN <3

RP en cours : LA VIE EN ROSE (Claris Linden)

Messages : 1647
Inscrit le : 09/11/2008

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Dim 18 Jan 2009 - 11:54

La peste ! La miss à l’appareil photo se débattait bien. Trop bien même. Alors pour Petra, c’était impossible tout en restant bourrée. Mais elle se jura de se venger.
En plus, le cri de la fille lui avait bousillé les oreilles. La jeune fille aux cheveux roses ne comprenait pas ce qu’elle disait, mais cependant, ses coups d’escarpins et ses mains tirant sa sublime chevelure, elle les sentait bien. Et au final, cette pouffe avait fini par se tirer avec l’appareil photo comportant des images terriblement compromettantes, tout en criant : « Kioco ! Kioco ! » Cela voulait dire quoi, « Kioco ? » Peut-être avait-elle aussi bu de la palinka aux abricots ?
Petra enleva la pince qui retenait ses cheveux, qui étaient totalement décoiffés à cause de l’autre pimbêche, se passa rapidement la main dans les cheveux pour défaire les nœuds et remit la pince convenablement. C’est alors que la jeune fille réalisa que le Saule Rieur avait disparu. Merde. Peut-être était-il allé chercher d’autre palinka ? Trop cool ! C’était tellement bon, ça...


" PINK HAIIIIIIIIIIIIIR JE T'AIIIIIIIIIME ! "


Ce cri attira immédiatement l’attention de Petra : c’était la voix du borgne. Et il n’y avait pas grand monde pouvant se faire appeler « Pink Hair » dans le pensionnat. C’était donc très probablement à elle qu’il s’adressait vu qu’elle ne l’avait pas vu parler avec Sindy. Tiens, elle était où, Sindy ? Peut-être partie chercher de la palinka, elle aussi.
L’adolescente tourna la tête et regarda vers la piste de danse, l’endroit d’où partait la voix de Morgan. En effet, il y était, tout en dansant comme un taré. Il écarta les bras, puis partit vers le buffet. Petra conclut alors qu’il n’était toujours pas parti lui chercher de la palinka. Trop nul...
C’est à ce moment que Petra repéra Sindy, qui s’amusait comme une folle. Trop mega cool de rebelle de top génial ! Elle embrassa plein de gens –trop rebeeeeeeeeeeeeelle !- et réduit en morceaux la cravate d’un des gars. La fille aux cheveux entièrement roses était épatée : c’était ça, être une fille cool avec des cheveux roses au XXIème siècle ? Trop cool. Elle avait envie de faire pareil.
Au moment où la miss s’apprêta à reproduire les actions de sa meilleure amie, une voix qui lui était légèrement familière se fit entendre près d’elle... La petite amie du super top-canooooooon ! Elle était revenue ! Totalement saoule, Petra lui répondit, sur un ton rieur, délirant, d’ivrogne :


« Ouaaais ! Mais Edou m’a trop ratissé ! J’suis dégoûtée. Et pis après j’ai rencontré une fille trop trop sympa trop trop cool trop trop fashiion trop trop rebelle, puis j’ai dégueulé, puis j’ai but un super bon truc et... »


Si Garry arrive à comprendre parfaitetement ce que lui disait Petra, je lui dit « chapeau. » Parce que, non seulement la syntaxe et certains mots étaient bizarres, mais en plus, la jeune fille avait débité ces paroles à grande vitesse, changeant de tons à divers moments, sans raison apparente, à cause de l’alcool.
Soudainement, Petra s’arrêta, réfléchit un moment et rajouta :


« Attends moi une minute ! »


Elle l’embrassa sur les lèvres –pour faire comme Sindyyyyyyy !- en guise d’au revoir puis parti en direction du buffet, prit un maximum de bouteilles de palinka à l’abricot dans ses bras et revint en direction de Garry dont elle ignorait toujours le nom, un grand sourire aux lèvres. Elle tendit l’une des nombreuses bouteilles de verre qu’elle avait dans les mains à la blonde.

« J’ai oublié de prendre des verres, mais pas grave ! Prends-en, c’est mégaaaa bon ! »


Petra ne laissa pas le choix plus longtemps à Garry et lui flanqua la bouteille dans les bras, suivie d’une deuxième sinon elle risquait de toutes les faire tomber et ce serai trop dommage de gâcher autant de bonne boisson !
C’est alors qu’une des bouteilles qui était encore dans les bras de l’adolescente aux cheveux roses éclata, couvrant de palinka sa robe. Par réflexe, Petra ouvrit grand les bras, ce qui eu pour effet de toutes les faire tomber, répandant le sol sous ses escarpins d’alcool à l’abricot. Et, au milieu des débris trônait un collier en argent super joli, qui avait probablement dû coûter une fortune à sa propriétaire. Elle se pencha pour le ramasser puis se releva, le regarda un moment puis le tendit à Garry pour qu’elle donne son avis.
Elle était sûre de l’avoir déjà vu, mais où ? Ah oui ! Au cou de Sindy ! Elle tourna la tête vers la piste de danse et vit sa meilleure amie aux mèches roses enlevant ses bijoux, ses vêtements tout en dansant. Trop rebeeeeeelle !
Elle mourait d’envie d’aller faire comme elle ! Mais abandonner Garry, c’était peut-être un peu méchant... Peut-être qu’elle pourrait essayer d’initier la blonde entièrement blonde au déshabillement tout en dansant, pour qu’elles s’amusent toutes les trois comme de vrais rebelles de la life !
Petra n’était absolument pas furieuse contre Sindy qui, à cause de son pendentif, avait brisé toutes ses bouteilles de palinka : en effet, elle était l’essence même du rebelle, et si les bouteilles avaient été brisées par sa volonté, cela signifiait que c’était trop classe et trop rebelle d’avoir de l’alcool à ses pieds et sur sa robe ! Trop cool alors ! Et heureusement, Petra avait pensé à donner deux litres de sa boisson favorite à Garry.


« Excuse-moi, j’en reprends une ! »

Elle reprit donc l’une des bouteilles qu’elle ouvrit, puis porta le goulot à sa bouche, avala d’une traite au moins la moitié de la bouteille, puis la posa à ses pieds, refermée, shoota dedans. Allez savoir pourquoi... Sans doute parce qu’elle trouvait ça fun, qu’elle trouvait ça rebelle, qu’elle était tout simplement bourrée comme pas possible...
La bouteille dans laquelle elle avait shootée, en tout cas, était partie une dizaine de mètres plus loin et s’était brisée, répandant un demi-litre d’alcool sur la robe d’une autre fille, peut-être la pouffe de tout à l’heure. Mais Petra s’en moquait.


« J’ai envie de m’amuser ! On va rejoindre Sindy ? »


Petra ignorait totalement si Garry appréciait Sindy, et même si elle la connaissait. Mais elle s’en moquait pas mal, en fait. Elle voulait rejoindre sa best friend, s’éclater avec elle, et si possible avec l’autre blonde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdunecookivore.blogspot.fr/
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Dim 18 Jan 2009 - 14:42

    « Putain quelle bande d’alcoolos… » marmonna Will en se relevant.


Il libéra Allen qui se débattait depuis longtemps et s’étirant, manquant de tomber de l’estrade avec ses semelles compensées de 8 centimètres. Que le monde était injuste quand on était petit.

Il tituba en direction de la piste, encore engourdi par cet effort, et jeta un coup d’œil à Sven. Il n’eut pas le temps de l’apostropher qu’une fille rose complètement ivre passa devant lui, tirant une blondinette plutôt mignonne. Il ne la connaissait pas, autant se faire des amis, et c’était encore mieux si c’était des amies.


    « Hey ! » fit-il, abordant la blonde. « M’appelle Will, et toi ? »


Certes, son prénom complet était Wilhelm, mais ça, en général, il le passait sous silence, c’était trop long et les trois quarts des gens le prononçaient avec un accent louche, alors on dit Will, et puis voilà, c’est plus simple pour tout le monde.
Il regarda de nouveau en arrière et surveilla le nordique du coin de l’œil, pour ne pas le laisser seul. Il avisa ensuite la fille aux incroyables cheveux roses, et lui sourit.


    « Salut ! »


Bon, comment se faire des amis en trois leçons par Will : un, les accoster. Deux, se présenter. Trois, leur sourire, et pif paf pouf ça vous fait des Chocapics des amis. C’était un peu sommaire comme méthode, mais ça marchait à tout les coups, et après il était copain avec tout le monde. Pour le pire comme pour le meilleur, ceci dit. Il cala une main dans sa poche, posant tout son poids sur sa jambe gauche, prenant une pose plus-efféminée-tu-meurs. Il n’avait pas encore le sac Longchamp mais ça n’allait pas tarder, hem.
Donc, la fille blonde était mignonne. Problème : ELLE FAISAIT SA TAILLE. Ou du moins en était très proche. OR, il avait une dizaine de centimètres grattouillés avec des semelles compensées, donc, elle était plus grande que lui.
La loose.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Dim 18 Jan 2009 - 15:14

    Jessica et Owen dansaient sur le slow langoureux, les mains de la jeune fille derrière la nuque de son cavalier et celles du garçon à sa taille. Comme dans les films quoi ! C’est vrai, oublions Emily, oublions que nous sommes là, oublions les gens autour et profitons du moment présent. Profitons de la musique et profitons des mains sur ses hanches. Elle sourit. Et puisque c’était la fête, elle déposa sa tête sur l’épaule du jeune homme. Se laissant bercer par le rythme de la chanson. C’était presque Noël. Encore une heure, un peu plus ou un peu moins. Elle avait laissé son téléphone portable dans sa chambre. De toute façon, il ne fonctionnait plus. Dés qu’elle essayait d’appelé quelqu’un, il se bloquait. Comme si le pensionnat faisait en sorte que personne ne puisse être prévenu.

    Ils dansèrent ainsi encore quelques secondes quand, tout à coup, une blondasse à mèches roses vint l’embrasser goulument. Jessica se débâtit comme elle pouvait, mais la pétasse s’accrochait à ses lèvres comme si sa vie en dépendait. Pétasse car elle avait pu croiser le regard de la fille et il s’était avéré que c’était Sindy. Avouons-le, Jessica gardait un œil sur elle depuis le début de la soirée pour « si jamais ». Mais elle avait baissé la garde pendant quelques instants, se disant sans doute qu’elle ne pourrait plus rien faire maintenant. Sauf que c’était faux. Elle se décrocha enfin du visage de la jeune fille et Sindy s’attaqua à Owen. Comment osait-elle ? La pauvre Jessica n’avait même pas encore embrassé son cavalier et deux personnes s’étaient permises de le faire avant elle. La cravate du garçon disparu bientôt en confettis et la pétasse qui embrassait tout le monde avait décidé de faire un strip-tease.

    Et là, Jessica réagi. Elle se dirigea d’un pas furibond jusqu’à Sindy. Et là, elle la gifla de la main droite, sans lâcher Owen qu’elle tenait de la main gauche.


    « ESPECE DE SALOPE ! LACHE TES RUBANS A LA CON ! TU TE RENDS COMPTE DE C’QUE T’AS FAIT ? GROSSE PETASSE ! SALE PUTE. »

    Veuillez excuser la vulgarité de ces propos. Elle attrapa la fille aux mèches roses par le pull pour l’amener près d’elle et ainsi mieux l’engueuler. Elle avait l’aire de ne plus avoir envie de s’ouvrir les veines avec le manche d’une cuillère en bois. Quel dommage. Elle la préférait quand elle ne s’amusait pas à aller mettre sa langue n’importe où. Et seul Dieu savait où celle-ci était allée se baladé avant d’entrer dans la bouche de Jess.

    D’accord, ce n’était peut-être pas de sa faute mais celle de l’alcool servit à cette fête qui commençait sérieusement à l’emmerder. Elle aurait préférer rester coller à un garçon plutôt que devoir remettre Sindy à sa place. Elle aurait même préféré devoir s’enfilé un paquet de chips à l’ail. Cette prostituée la foutait en rogne.


    « ET PUIS D’ABORD, C’EST MON CAVALIER ! T’AVAIS QU’AS T’EN TROUVER UN ! JE TE PERMETS PAS DE FOURRER TA LANGUE DANS N’IMPORTE QUELLE BOUCHE ! SURTOUT SI TU LA METS DANS LA MIENNE ET DANS LA SIENNE ! »

    Vive le vent, vive le vent, vive le vent d’hiver…

    C’était comme si elle parlait à un mur. Rien ne semblait déranger Sindy… A moins que l’information doive d’abord arriver au cerveau. Ce qui avait l’air très, très looooong…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Dim 18 Jan 2009 - 16:01

Oh oui, elle avait bue, plus que largement, même. Les sourcils haussés, elle tentait de comprendre un mot a son discours, dont elle ne compris que trop, fashion, rebelle, super, et elle se contentait donc d’hocher vaguement la tête à ses exclamations, qui étaient plutôt nombreuses. En guise d’en revoir, elle lui souffla son haleine alcoolisée au visage, en y déposant un baiser qui ne la surprit pas tant que ça ; elle se contenta d’essuyer sa bouche d’un revers de bras peu distingué, mais si rapide, et d’attraper par la suite les bouteilles qu’elle lui tendait. Elle eut un vague sourire décidé, et porta le goulot aux lèvres, en espérant ne pas finir dans le même état que Petra...elle tenait assez bien l’alcool, force de l’habitude, a vingt ans on aime sortir, mais elle n’était pas revenue afin de se saouler !...Enfin, après mure réflexion, elle n’avait eut aucune raison de venir et elle sirota avec plus d’insistance la palinka, en désespoir de cause.

Elle dut quitter la bouteille au bout du tiers, quand une de celles que l’adolescente tenait se brisa, puis les autres qu’elle avait lâchés par reflexe, et il s’avérait que la source du carnage était...un collier en argent. Un joli et cher collier en argent, qui provenait...d’ELLE ? C’était la danseuse de tout à l’heure, la frimeuse, et elle se prenait pour qui avec ses mèches roses, hein, et puis, cette robe était dépassée, de toute façon le jaune et le blond c’était le mieux, elle n’y connaissait rien, elle savait juste se mouvoir, rien de plus, pas comme elle, elle savait faire beaucoup plus de choses, d’abord ! Sa crise de jalousie monopolisant ses pensées, elle lui tendit sans plus de cérémonie la deuxième bouteille, en marmonnant un
« Ouais, ouais. » [/b] la bouche pincée et le port vaniteux, plus difficile à adopter maintenant que l’alcool parcourait son sang. Alcool qu’elle reporta à sa bouche, la gorge brulante, en pensant un bref instant au sucre qu’il contenait, a ses calories et aux effets secondaires qu’elles auraient sur son poids ; tant pis pour cette fois, trancha-t-elle rageusement, mais elle reposa tout de même la bouteille dont il ne restait plus qu’un pauvre tiers, sur le bord de la piste.
AU moment ou elle allait rétorquer a Petra qu’elle ne ferait pas une chose pareille avec une illuminé dans le genre de cette blondinette aux teintes suspectes, un jeune homme fit son apparition, et coup de chance c’était pile ce qu’il lui fallait pour échapper au supplice -et elle ne tenait pas à perdre sa seule et unique amie, la chaleur de l’alcool avait peut-être raison de son maintien et de ses pensées, mais il fallait rester un minimum présente !
Les cheveux bruns, désordonnés et longs, et les yeux ambre, encadrés par des cils lourds et interminables de filles, elle ne remarqua pas sa petite taille mais plutôt les caractéristiques citées si dessus, et c’est en s’efforçant de paraitre sobre, qu’elle répondit au garçon avec un sourire :


« Garry, elle hocha la tête, et répéta (au cas où il aurait mal compris, on sait jamais) je m’appelle Garry. » Se retournant vers Petra, elle ajouta avec insouciance (alcoolisée, l’insouciance), contente d’échapper au strip-tease avec « l’autre » : «Heuum... Vas-y.»

Attrapant la manche de la chemise du garçon, elle s’éloigna un peu et tiqua ;

« Vous n’avez pas de cavalière ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Mer 21 Jan 2009 - 15:19

- Oh, la classe !

S’écria Mikan, admirative, en voyant son cavalier défoncer scalper le pauvre Nathanael (qui se battait de manière scandaleuse la veille de noël). Elle sentait pourtant qu’elle aurait mieux fait de se taire, vu le regard que ce dernier lui avait jeté en l’aidant à s’asseoir de manière à peu près correcte, et qui lui avait fait monter la moutarde au nez.

Mais tout ceci ne l’empêchait pas d’être trèèèèèèèèèès impressionnée par la force plus qu’insoupçonnable de Sven (il fallait avouer qu’il n’avait pas la carrure de Arnold Schwarzenegger) et qu’il avait remonté en flèche dans son estime. Elle regarda donc les deux garçons, son cavalier, et le type louche du buffet, se lancer dans la bataille pour tenter de séparer les deux catcheurs improvisés.

Lorsque, finalement, les deux garçons furent séparés contre leur gré, et que Nathanael eu crié « paysan » à Sven, (Mikan crut qu’elle allait d’ailleurs lui envoyer son appareil photo dans la figure) le bal reprit plus ou moins allure de fête limite correcte. Le DJ se releva, bien que péniblement, Sven et Will ne semblaient pas avoir une égratignure, tandis que la pauvre cavalière de Nathanael, Aelan, se tenait tout près, l’air horriblement gênée d’une fille qui ne savait plus du tout où se mettre.

Mikan sentit une vague de honte la submerger, surtout quand elle vit Nathanel reprendre son cadeau de noël, et sortir de la salle, honteux et perdant devant sa dulcinée. La moutarde lui monta vitesse grand V au nez, et elle sentit un liquide brûlant couler le long de ses joues. Elle tourna son visage vers celui de Sven, qu’elle distinguait à peine à travers le torrent de ses larmes.


- S…Sveeeeeeeen ! *Ouin* Je…Je…suis…une… très vilaine fille ! *ouin* Le pauvre Nathmachin, et ben, et ben, il vient de se faire jeter par ma fauuuuuuute !

Articula-t-elle en laissant libre cours à ses émotions, aussi envahissantes et gênantes soient-elles…

[vite fait mal fait xD]
Revenir en haut Aller en bas
Sectaire iguano-stellairienne
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Mooney
-
0 / 1000 / 100

• Age : 22
• Pouvoir : Persuasion
• AEA : Marmotte la Marmotte
• Petit(e) ami(e) : EMRYS SULWYYYYYYN <3

RP en cours : LA VIE EN ROSE (Claris Linden)

Messages : 1647
Inscrit le : 09/11/2008

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Ven 30 Jan 2009 - 20:30

Petra buvait gorgées d'alcool sur gorgées, sans fin. Mais elle fut arrêtée vers les deux tiers de sa dernière bouteille de palinka par la venue d'un jeune homme, aux cheveux bruns, plutôt joli... L'esprit embrumé, un petit déclic fit "clic" dans le cerveau de la jeune fille aux cheveux roses.
Edward ?
Quoi ? J'ai jamais dit que c'était un petit déclic qui fait "clic" qui soit intelligent, sérieux et vrai !
Donc, reprenons : Edward ?
Il lui ressemblait vaguement... Une chevelure brune assez proche, des yeux aussi -sauf qu'il avait l'air de s'être mis du mascara entre temps- et l'éclairage et le voile fumeux entièrement composé d'alcool qui entourait la demoiselle l'empêchait de remarquer à quel point il était différent de lui. Elle ne se rendait pas compte que ce n'était pas du tout la même coupe, les mêmes traits, les mêmes attitudes, la même taille...
Donc : Edward ?

Edward ? Edward ! Il était revenu ! Il avait oublié cette pouffe de sangsue voleuse de petit copain, et il était revenu ! Il voulait s'excuser, retourner avec elle et passer une soirée des plus normale ! Petra, sous le choc -et sous l'alcool-, ne comprit pas les paroles qui lui disait, mais quand Garry lui fit signe d'y "aller", elle sut immédiatement ce qu'elle devait faire. L'action de la jeune blonde lui donnait même sa bénédiction. Pink Hair bondit alors sur "Edward" et échangea sa salive et ses microbes avec lui, explora l'intérieur de sa bouche, entra par effraction entre ses mâchoires... Bref.
Les bras pendus autour du cou de "Edward" -elle le trouvait un peu plus petit qu'avant d'ailleurs-, elle l'embrassa pendant encore une belle poignée de minutes, puis décrocha ses lèvres de celles de sa victime. Ce fut seulement à ce moment là que Petra réalisa qui était le propriétaire de la bouche qu'elle avait tant exploré :


"Merde ! Je t'ai pris pour mon cavalier !"


Cette grande exclamation fut suivie, un peu à part, de la remarque suivante :


"J'me disais bien qu'il avait été rétréci..."


Rapidement, elle enleva les bras du corps de l'inconnu, recula d'un pas et lança un regard rempli d'interrogations à Garry. Que devait-elle faire, au juste ? Faire comme si de rien était ? Se terrer dans son coin ? Elle n'avait aucune idée. Alors machinalement, elle ouvrit la bouteille qu'elle tenait toujours dans l'une de ses mains, la porta à ses lèvres en but quelques gorgées.
Déjà, ça allait mieux.

Une série de cris attirèrent l'attention de Petra qui, immédiatement, détourna la tête. La pouffe qui sortait avec le pouffion qui avait frappé la pouffe qui avait tenté de pouff... euh... bouffer la main de Top Canon était en train de hurler sur la seconde personne la plus géniale de la soirée après elle-même, pour une raison que la jeune fille aux cheveux roses ignorait. Mais pour qui elle se prenait, c'te pouffe ? On agressait pas sa meilleure amie comme ça, non mais ?
Petra s'apprêta à lui bondir d'un bond au visage, lui lacérer la peau, lui arracher les vêtements et lui scalper la tête, quand elle se rappela la présence de la petite amie de Top Canon. La soirée n'avait pas dû être des plus agréables pour elle... Devait-elle voler au secours de sa meilleure amie de la vie pour toujours qui arriverait peut-être à se débrouiller seule ou s'occuper de sa seconde meilleure amie de la vie pour toujours qui avait probablement besoin d'une épaule pour être consolée, en considérant toutefois le fait qu'il y avait aussi le pseudo-Edward... ?
Rude dilemme dans l'esprit de la demoiselle.
Elle avait l'impression d'avoir, comme dans les vieux dessins animés des XXème et XXIème siècles, deux petites "pensées", un diablotin et un angelot, lui dictant la conduite à avoir. Bien qu'elle aurait aimé suivre le conseil de l'angelot, elle se trouvait incapable de faire un choix : en effet, ces deux consciences se battaient à l'intérieur de son crâne pour que l'autre aille du côté du diablotin, et ainsi être considéré comme le bon choix. Lequel écouter ?
Rude dilemme bis.
Ces deux êtres fictifs obnibulaient l'esprit de la miss qui se retrouvait alors incapable de réfléchir correctement, tant leur bataille était féroce. Ce fut pour cette raison que les différents couples du bal eurent droit à voir une jeune fille à la chevelure très voyante tomber au sol, à genoux, ses mains tiraillant ses cheveux, le visage décomposé par la douleur, qui hurlait :


"Taisez-vous, vous deeeeeuuuuuux ! TAISEZ-VOOOOUUUUUUS ! J'veux plus vous enteeeeeendre !"


Petra sentit alors une sorte de flaque d'un liquide poisseux à ses genoux, salissant son collant. Il fallut quelques instants à notre pouffinette préférée pour penser à baisser le visage vers le sol, et ainsi se rendre compte que...


"Noooooooon ! Calamité absoluuuue ! Mon jus de fruit vient de se scracher au sooool ! J'en aaaai plus ! C'est la fiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiin du moooooonde ! Passez moi un couteau, que je me taillade les veeeeiiiiiines !"


Merci à Morgan Poulenc pour avoir fait découvrir à Petra les joies de l'alcool.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdunecookivore.blogspot.fr/
Goinfre Gameuse Populaire ★
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Mif (Mistral)
-
0 / 1000 / 100

• Age : 25
• Pouvoir : Influer sur la température
• AEA : Un petit chat noir nommé Blacky, qui passes ses neuf vies à dormir au fond de son sac.
• Petit(e) ami(e) : Sven Erikson (aka le prince charmant, parce qu'il est trop parfait hihi *O* ...Contrairement à ce vieux geek décérébré...)

Messages : 659
Inscrit le : 17/03/2007

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Sam 31 Jan 2009 - 22:56

Chiara Raffaeli a écrit:
    « Kyoko ! Kyoko… ! » appelait-elle, la cherchant parmi la foule.


Non mais, elle allait pas bien cette grognasse, elle allait se débrouiller pour lui faire payer, surtout qu’elle avait pleins de photos compromettantes d’elle. Espérons qu’elle embrasserait quelqu’un comme elle était déchirée, ça lui permettrait de cancaner.


    « Kyoko ! » fit-elle lorsqu’elle la trouva enfin. « Il faudrait que je te demande un service… »

        « Hum, ah, moui ? »


    C'était des mots stupides, pour une fille populaire expérimentée. Elle se surprit elle-même en s'entendant, et réalisa qu'elle était restée, depuis tout à l'heure, un flûte vide à la main. Il lui semblait pourtant s'être dit qu'elle voulait la remplir. Ah ! Quel malheur ! Aurait-elle fait un blocage ? Serait-elle demeurée immobile, ainsi pendant plusieurs minutes son verre à la main à fixer le vide ? Et cette musique, c'était un slow ? Mais il lui semblait pourtant qu'elle était en train d'écouter les Lalala d'ATC... Enfin, c'était pourtant clair dans son esprit, elle était arrivée à la fête, avait préparé la salle en compagnie de son éternelle acolyte, avait échangé deux trois mots avec le geek en suivant sa partie, avait salué un à un tous les invités et coché leurs noms dans son carnet pour savoir qui s'était défilé et méritait un gage, était allée se mêler à aux groupes qui s'étaient mis à danser, aguichant quelques garçons au passage (hum, pas assez mignons pour qu'elle les accoste sérieusement), observer en même temps ce qui se passait autour d'elle pour pouvoir enrichir ses sujets de conversation potins, et s'était finalement servi une ou deux coupes de champagne... Et puis après, plus rien. Le grand blanc. Et contrairement à certains alcoolos, on ne pouvait pas mettre la faute sur le champagne, qui ne perturbait en rien les sens, et puis elle était une habituée des soirées et tenait bien l'alcool en général - du moins mieux que la majorité des gens ; ça devait être parce qu'elle jouait déjà les fofolles en permanence. En bref, l'appel de sa chère amie Miss Chichi la rappela à la réalité.

      « Hé !? Ah, merci, c'est toi Chichi ! Heureusement que t'es là, je crois que Kyoko a eu un énoooorme bug, pendant quelques instants, c'est complètement débile. Ah, t'as suivi tout à l'heure ce qui s'est passé ? On a eu le droit à pleins d'embrassade, c'est fraiiiis ! On aura pas mal de potins à faire circuler, je crois. »

    Il fallait croire que la tendance à aligner plusieurs phrases à la suite sans respirer était commune à toute les bimbos... (Clin d'oeillage à certaines jeunes filles en fleur aux cheveux roses (totalement ou partiellement)) En tout cas, elle alignait les mimiques qui allaient avec ses mots, et à la voir ainsi, un peu gentiment déjantée, on avait peine à croire qu'il s'agissait de cette même fille de tout à l'heure, si perdue dans ses pensées qu'elle n'avait pas vu les minutes s'écouler. Enfin, elle se remémora la question, ou plutôt le service que désirait lui demander la miss en face d'elle. Encore un plan foireux ? (cette phrase n'était pas à prononcer avec une voix lasse, mais plutôt un ton excité, car ces deux folles étaient des fanatiques de plans foireux. Plus c'est débile, mieux c'est (mais attention, il fallait quand même réussir à garder une certaine image, c'est pas facile d'être connue)).

        « Aw, sorry ! What can I do for you, Deaaaar ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Mer 4 Fév 2009 - 21:03

Jessica Hydilles a écrit:
    Jessica et Owen dansaient sur le slow langoureux, les mains de la jeune fille derrière la nuque de son cavalier et celles du garçon à sa taille. Comme dans les films quoi ! C’est vrai, oublions Emily, oublions que nous sommes là, oublions les gens autour et profitons du moment présent. Profitons de la musique et profitons des mains sur ses hanches. Elle sourit. Et puisque c’était la fête, elle déposa sa tête sur l’épaule du jeune homme. Se laissant bercer par le rythme de la chanson. C’était presque Noël. Encore une heure, un peu plus ou un peu moins. Elle avait laissé son téléphone portable dans sa chambre. De toute façon, il ne fonctionnait plus. Dés qu’elle essayait d’appelé quelqu’un, il se bloquait. Comme si le pensionnat faisait en sorte que personne ne puisse être prévenu.

    Ils dansèrent ainsi encore quelques secondes quand, tout à coup, une blondasse à mèches roses vint l’embrasser goulument. Jessica se débâtit comme elle pouvait, mais la pétasse s’accrochait à ses lèvres comme si sa vie en dépendait. Pétasse car elle avait pu croiser le regard de la fille et il s’était avéré que c’était Sindy. Avouons-le, Jessica gardait un œil sur elle depuis le début de la soirée pour « si jamais ». Mais elle avait baissé la garde pendant quelques instants, se disant sans doute qu’elle ne pourrait plus rien faire maintenant. Sauf que c’était faux. Elle se décrocha enfin du visage de la jeune fille et Sindy s’attaqua à Owen. Comment osait-elle ? La pauvre Jessica n’avait même pas encore embrassé son cavalier et deux personnes s’étaient permises de le faire avant elle. La cravate du garçon disparu bientôt en confettis et la pétasse qui embrassait tout le monde avait décidé de faire un strip-tease.

    Et là, Jessica réagi. Elle se dirigea d’un pas furibond jusqu’à Sindy. Et là, elle la gifla de la main droite, sans lâcher Owen qu’elle tenait de la main gauche.


    « ESPECE DE SALOPE ! LACHE TES RUBANS A LA CON ! TU TE RENDS COMPTE DE C’QUE T’AS FAIT ? GROSSE PETASSE ! SALE PUTE. »

    Veuillez excuser la vulgarité de ces propos. Elle attrapa la fille aux mèches roses par le pull pour l’amener près d’elle et ainsi mieux l’engueuler. Elle avait l’aire de ne plus avoir envie de s’ouvrir les veines avec le manche d’une cuillère en bois. Quel dommage. Elle la préférait quand elle ne s’amusait pas à aller mettre sa langue n’importe où. Et seul Dieu savait où celle-ci était allée se baladé avant d’entrer dans la bouche de Jess.

    D’accord, ce n’était peut-être pas de sa faute mais celle de l’alcool servit à cette fête qui commençait sérieusement à l’emmerder. Elle aurait préférer rester coller à un garçon plutôt que devoir remettre Sindy à sa place. Elle aurait même préféré devoir s’enfilé un paquet de chips à l’ail. Cette prostituée la foutait en rogne.


    « ET PUIS D’ABORD, C’EST MON CAVALIER ! T’AVAIS QU’AS T’EN TROUVER UN ! JE TE PERMETS PAS DE FOURRER TA LANGUE DANS N’IMPORTE QUELLE BOUCHE ! SURTOUT SI TU LA METS DANS LA MIENNE ET DANS LA SIENNE ! »

    Vive le vent, vive le vent, vive le vent d’hiver…

    C’était comme si elle parlait à un mur. Rien ne semblait déranger Sindy… A moins que l’information doive d’abord arriver au cerveau. Ce qui avait l’air très, très looooong…


Iiiiih ! Pauvre Owen quoi ! Après Nao, la boulette blonde aux mèches roses. Il allait finir violé ou quoi ? Non parce qu'elle était bien mignonne cette fille, mais il lui avait rien demandé hein. Et en plus elle puait l'alcool. Bon, il faut dire que ça l'avait bien fait rire quand la jeune dévergondée avait embrassé Jessica. Mais il aurait bien aimé qu'elle se passe de l'embrasser lui aussi. Et aussi qu'elle lui déchiquète sa cravate. Et puis qu'elle fasse un strip-tease, aussi.
Le faisant sursauter, Jessica empoigna sa main, et la tenant fermement, se mit à invectiver la bimbo en voie de dénudation.
Bizarrement, personne ne semblait tiquer à cet étrange spectacle. Cette petite fête tournait en eau de boudin, visiblement. Quasi tout le monde était bourré ou juste totalement excité. Owen devait être un des seuls à rester sobre et froid, comme le vrai Gary-Tsu qu'il était. Eh ouais, n'essayez pas d'imiter sa classieuse classitude, vous ne pourrez pas, vous n'êtes pas le parfait-petit-Owen, le super Gary Tsu, désolé.
Le jeune homme en question n'avait pas envie de passer sa soirée à regarder une engueulade entre deux bimbos, tandis qu'il pouvait en profiter ( hu ) avec l'une des bimbos en question. Il tira doucement sa cavalière vers lui, et dit :


Allez Jessica. Tu vois bien que cette pauvre fille est totalement bourrée. On ne va pas gâcher notre soirée pour elle ... n'est-ce pas ?

Belle tirade accompagnée d'un clin d'oeil séducteur et d'un sourire charmeur. A la bonne heure ( eur eur ). Sans attendre de réponse, il l'entraîna au centre de la pièce, posant ses mains sur les hanches de la jeune fille, lui adressant une mimique d'excuse dans le genre " Désolé mais c'était nécessaire ".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Dim 8 Fév 2009 - 0:12

Liam Kirsten a écrit:
(Mail)

Les gens, ils tournaient vite... il avait l’impression de s’être enroulée autour d’une balançoire, la nausée en moins et la curieuse sensation d‘être écervelé en plus. Aussi étrange que cela puisse paraitre, les jeux vidéos paraissaient loin...si on mettait à part la princesse Daisy qu’il avait l’impression d’apercevoir aux mouvements d’une robe trop vive. Il lui décrocha un sourire un peu ahuri, alors qu’il lui saisit sa main qu’il trouva soudainement rafraichissante, la chaleur de l’alcool commençant à lui monter à la tête ; son geste n’était pas dénué de raison, il l’attirait seulement vers la piste de danse aux néons crus d’une démarche lente, les yeux contemplatifs, admiratifs et les sourcils haussés, comme s’il venait seulement de réaliser la présence de tout le monde, insensible au changement de dernière minute –un slow, rien que ça !

Il n’était pas certain que cela convienne a Lyz (mais dans son état actuel, il n’était sur de rien) mais elle avait plus tendance à rejeter ses attitudes nonchalantes que ses preuves d’affection, si lui permettre de rôder dans sa chambre, de piquer dans sa réserve de nourriture et de lui proposer de regarder les feux de l’amour en sa compagnie pouvaient être considérés comme tel...bon, forcément, elle ne suivait pas la série avec l’attention toute particulière que leur destinaient Eva et lui, mais à eux deux ils devaient sans doute représenter les 50% de l’audience, alors bon....

Bref, malheureusement pour lui, les feux de l’amour n’indiquaient pas comment on dansait le slow ; il se replongea mollement dans ses maigres souvenirs en la matière, les boums enfantines et autres fêtes adolescentes, qui contenaient vraiment peu d’information à ce sujet (aux fêtes les enfants passaient leurs temps sur les bancs, mis a part quelques extravertis qui essayaient d’animer la piste à eux tout seuls), s’ajoutant à cela sa capacité intellectuelle réduite par l’alcool. Bref, le jeune homme n’avait guères de connaissances en la matière, juste suffisamment pour ne pas paraitre maladroit au point d’écrabouiller les petits pieds innocents de Lyz. Et encore, son état légèrement « absorbé », pour ne pas dire absent n’arrangeaient pas les choses.

Il écoutait plus du hip-hop, lui, voir un peu de pop, mais ça...disons que c’était un peu trop doux dans son oreille masculine (8D). La danse aussi, était un peu lente, quitte à se bouger, pourquoi ne pas le faire plus vite ? Pour une fois qu’il sortait de son amorphisme !
Enfin, il n’allait pas râler, il avait proposé lui-même, et ce n’était pas comme si c’était une torture absolue que de danser en compagnie de Lyz. Il fallait simplement éviter de l’énerver, à cas ou un brusque mouvement l’empalerait sur une dynamite en titane...cette pensée lui rappela les changements d’avis probable de Lyz, et l’effet que ça ferait si la dynamite en question exploserait dans son ventre, et il préféra s’assurer, d’une voix un peu rêveuse;


« Tu veux toujours danser..., hm? »

« Je crois qu'on est bien parti pour, hein. »

En effet, les mains de Mail étaient déjà posées vaguement sur ses hanches, et elle avait passé maladroitement ses mains autour du cou du jeune homme. Elle n'était pas experte dans la catégorie, mais le slow n'était pas exactement le genre de danse le plus difficile à apprendre. Un, deux, un, deux. Ils tournaient comme des crétins sur la piste de danse, beaucoup trop lentement au goût de Lyz, mais bon. Quelques couples dansaient aussi, d'autres personnes se bourraient la gueule ou se battaient. Ambiance un peu pourrie, mais à la limite c'était normal. Ce qui était moins normal, c'était le fait qu'elle n'arrive pas à s'arrêter de rougir. Enfin, elle s'en foutait d'être rouge, à part qu'avec ses cheveux bleus ça jurerait un peu. C'était surtout le fait de sentir de plaques brûlantes sur ses joues et dans son cou. Et quand je dis brûlantes, je pèse mes mots. Bref, c'était une sensation très désagréable, qui énervait Lyz encore plus que d'habitude. Mail ne savait pas qu'il tenait une bombe dans ses bras. Une bombe, mais pas dans le bon sens du terme ...
Elle avait l'impression que ses mains étaient de plus en plus moites, que celles de Mail laissaient des traces brûlantes sur ses hanches. Elle avait un goût âcre dans la bouche, le coeur qui battait à mille à l'heure. Qui ratait un battement quand elle croisait un regard de son cavalier. Et puis qui repartait. Elle ne se posa pas la question cliché des romans à l'eau de rose est-ce-que-j'ai-de-la-fièvre-? Elle n'avait que bien trop peur de savoir ce qui lui arrivait.
Un sentiment qu'elle ne voulait pas admettre. Qui avait grandi en elle depuis leur rencontre. Au départ elle le détestait, ce crétin. Comme elle détestait tout le monde. Et puis, elle s'en était fait un ami. Bizarrement, grâce à cet asocial de première, Lyz s'était ouverte au monde. De temps en temps elle le traînait au GGL, juste pour le plaisir de le traîner quelque part. Et puis y avait les types de sa chambre, où elle passait quasiment plus de temps que dans la sienne. Et y avait Eva aussi. La jeune fille se remémora le nombre de fois où elle s'était sentie jalouse de la connivence de ces deux là, Eva et Mail, devant les Feux de L'Amour. C'était bien crétin parce qu'ils ne faisaient que regarder comme des moules sans cerveau ( logique ) la petite télé. Mais bon. Quand même.
Bref, elle le voyait comme son meilleur ami. Meilleur ami ... dire qu'avant, elle n'en avait même pas un. C'était un net progrès.
Mais ce n'était pas que ça. Elle ne se sentirait pas comme ça dans les bras de son meilleur ami. Elle avait assez regardé les Feux de l'Amour ( bien qu'avec moins d'attention et de rigueur que Mail et Eva, j'avoue ) pour savoir que ce n'était pas que de l'amitié. Oh Brad, je ressens plus que de l'amitié pour toi. N'est ce pas ?


« Hey Mail ... tu sais que... Enfin, je sais c'est pas mon genre, mais ça doit être l'ambiance .. bref.. je voulais te dire que je t'aimais ... bien. Enfin, t'es un pote. »

HEY ? Mais qu'est ce qu'elle racontait là ? De un, il allait la prendre pour une crétine, de deux, ce n'était pas DU TOUT ce qu'elle voulait dire. Elle voulait décharger son coeur. Mais merde, ce n'était pas facile pour Lyz, 15 ans et demi, sadique, bourrine et vulgaire, d'être SENTIMENTALE, et plusse même, ROMANTIQUE, pour la première fois de sa vie. Elle prit une inspiration, tentant de chasser la chaleur qui reprenait le dessus, qui lui martelait la tête.

« Enfin ... je... Mail. J't'aime. »

Elle piqua un fard. ELLE L'AVAIT DIT ! NON NON NON ! SURTOUT PAS ! NOOON ! Qu'est ce qu'il lui avait pris ?

« Ouais voilà je t'aime. »

Stop stop stop on se calme. Lyz s'arrêta, se dégagea de la danse langoureuse. Elle recula de quelques pas, plaqua sa main contre sa bouche. Elle le voyait, pour la première fois depuis le début de la soirée comme il était vraiment. Plutôt pompette. Même sérieusement bourré d'ailleurs. Demain il ne s'en souviendrai plus. Pitié, qu'il ne s'en souvienne plus. Elle n'avait pas bu elle, pas d'excuses... qu'est ce qui lui avait pris ?

« ... enfin non enfin .. tu vois ... enfin... putaiiin. »

Elle sentait des larmes monter, les réprimait comme elle pouvait. Surtout, ne pas pleurer, ne pas pleurer.

« Enfin, t'as compris. »

Elle fit volte-face, hésita à partir en courant, resta comme une crétine à un mètre de Mail, lui tournant le dos. Elle n'arrivait pas à pleurer, n'arrivait pas à sécher ses yeux humides. Elle était perdue. Elle ne se sentait plus elle, plus Lyz. Elle avança d'un pas, recula à moitié. Elle voulait savoir, ce que lui pensait d'elle, qu'il ne la jette pas, pitié non ... mais en même temps il était SOÛL ! Tout ce qu'il disait ne comptait pas. Elle ne voulait pas se faire du mal. Elle ne voulait pas ressembler à une héroïne des Feux de l'Amour ou autre niaiserie du genre. Elle voulait être la bonne vieille Lyz qui n'aurait pas accepté de danser, et qui aurait frappé Mail au beau milieu de ce slow. Elle ne voulait pas être la jeune fille perdue en plein milieu de la piste, des larmes dans les yeux qui refusaient de couleur. Elle ne voulait pas être une adolescente crétine, comme certaines filles du manoir.
La seule chose qu'elle voulait, c'était effacer ces dernières minutes de sa vie. Pitié.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Dim 8 Fév 2009 - 1:27

Garry Morton a écrit:
Oh oui, elle avait bue, plus que largement, même. Les sourcils haussés, elle tentait de comprendre un mot a son discours, dont elle ne compris que trop, fashion, rebelle, super, et elle se contentait donc d’hocher vaguement la tête à ses exclamations, qui étaient plutôt nombreuses. En guise d’en revoir, elle lui souffla son haleine alcoolisée au visage, en y déposant un baiser qui ne la surprit pas tant que ça ; elle se contenta d’essuyer sa bouche d’un revers de bras peu distingué, mais si rapide, et d’attraper par la suite les bouteilles qu’elle lui tendait. Elle eut un vague sourire décidé, et porta le goulot aux lèvres, en espérant ne pas finir dans le même état que Petra...elle tenait assez bien l’alcool, force de l’habitude, a vingt ans on aime sortir, mais elle n’était pas revenue afin de se saouler !...Enfin, après mure réflexion, elle n’avait eut aucune raison de venir et elle sirota avec plus d’insistance la palinka, en désespoir de cause.

Elle dut quitter la bouteille au bout du tiers, quand une de celles que l’adolescente tenait se brisa, puis les autres qu’elle avait lâchés par reflexe, et il s’avérait que la source du carnage était...un collier en argent. Un joli et cher collier en argent, qui provenait...d’ELLE ? C’était la danseuse de tout à l’heure, la frimeuse, et elle se prenait pour qui avec ses mèches roses, hein, et puis, cette robe était dépassée, de toute façon le jaune et le blond c’était le mieux, elle n’y connaissait rien, elle savait juste se mouvoir, rien de plus, pas comme elle, elle savait faire beaucoup plus de choses, d’abord ! Sa crise de jalousie monopolisant ses pensées, elle lui tendit sans plus de cérémonie la deuxième bouteille, en marmonnant un
« Ouais, ouais. » la bouche pincée et le port vaniteux, plus difficile à adopter maintenant que l’alcool parcourait son sang. Alcool qu’elle reporta à sa bouche, la gorge brulante, en pensant un bref instant au sucre qu’il contenait, a ses calories et aux effets secondaires qu’elles auraient sur son poids ; tant pis pour cette fois, trancha-t-elle rageusement, mais elle reposa tout de même la bouteille dont il ne restait plus qu’un pauvre tiers, sur le bord de la piste.
AU moment ou elle allait rétorquer a Petra qu’elle ne ferait pas une chose pareille avec une illuminé dans le genre de cette blondinette aux teintes suspectes, un jeune homme fit son apparition, et coup de chance c’était pile ce qu’il lui fallait pour échapper au supplice -et elle ne tenait pas à perdre sa seule et unique amie, la chaleur de l’alcool avait peut-être raison de son maintien et de ses pensées, mais il fallait rester un minimum présente !
Les cheveux bruns, désordonnés et longs, et les yeux ambre, encadrés par des cils lourds et interminables de filles, elle ne remarqua pas sa petite taille mais plutôt les caractéristiques citées si dessus, et c’est en s’efforçant de paraitre sobre, qu’elle répondit au garçon avec un sourire :


« Garry, elle hocha la tête, et répéta (au cas où il aurait mal compris, on sait jamais) je m’appelle Garry. » Se retournant vers Petra, elle ajouta avec insouciance (alcoolisée, l’insouciance), contente d’échapper au strip-tease avec « l’autre » : «Heuum... Vas-y.»

Attrapant la manche de la chemise du garçon, elle s’éloigna un peu et tiqua ;

« Vous n’avez pas de cavalière ? »



La fille le tira vers elle avec sa manche, et il ne put qu’en sourire. Garry. Pas très féminin comme prénom, hein. Voire carrément masculin, en fait.
Ensuite elle aborda le thème de la cavalière. Hm, il l’avait laissée en plan, Alexa, ou, faut dire, ils s’étaient mutuellement laissés en plan pour allez voir ailleurs si y’avait des gens plus intéressants – du genre de ceux qui attendent pas H+2minutes pour trouver une cavalière devant le couloir, PAR EXEMPLE.

« Nap ! » fit-il, croisement en le « nan » et le « nop », d’ailleurs il avait sans doute fourché.

Il fit mine de chercher quelqu’un autour d’elle, mais à vrai dire, qu’elle ait un cavalier ou pas, il s’en foutait complètement.


« Et toi, t’en as pas ? »


D’ailleurs, à y bien regarder –et à y bien sentir- elle avait l’air légèrement bourrée. Hm hm. Hin hin. Glissant furtivement la main sur la hanche de la pauvre fille avant de la plaquer contre lui, côte à côte, il afficha un léger sourire – ne me laisse pas seul, hein ?
Elle était jolie, à moitié bourrée et en plus semblait sympathique. Et puis c’était son amie, non ? Au diable l’avarice – et les préjugés ou les scrupules cela dit, amusons-nous !

« Quel con » répondit-il à la pauvre fille esseulée (même si c’était elle qui était partie la première).

Il la guida subrepticement vers la piste de danse, espérant qu’elle serait assez saoûle pour ne pas s’en rendre compte. Il souriait à ses remarques et jetait de brefs coups d'œils aux gens autour.


« Ça fait longtemps que t’es là ? T’as quel âge ? Tu sais quelle heure il est ? … T’es pas un peu bourrée là ? Fais gaffe, tu tombes ! T’as trébuché sur ça, là… Ah, c’est Chiara, qu’est-ce qu’elle fout par terre ? Viens on va par là… Haaa pas si vite, hey oh, calmos ! Aïeuh bordel Petra fais gaaaffe, tes talons y font trop mal ! Garry ? Hey, Garry, t’es là ? Youhou ? HEY pose cette bouteille… Nan, file la moi ! Allezzz ! »

C’est ainsi qu’il porta le goulot à ses lèvres, ignorant les protestations des autres et surtout en n’ayant aucune connaissance de ce qu’il buvait. Il tenait toujours le top model par sa taille fine et la pressait contre lui. Elle s’était enivrée, ils étaient presque tous enivrés, rejoignons les, c’est pas drôle sinon…

Sa vision se troublant quelques peu, il jeta à moitié la bouteille sur la table, et rattrapa la main de sa cavalière improvisée attrapée sur le tas, et l’entraîna dans un autre coin de la pièce, sinon ils allaient finir complètement déchirés.

Le seul problème, c’est que, le temps qu’ils reviennent [flemme de recommencer mon message, pardonnez moi ç_ç] Pink Hair, la copine à qui il avait chipée Garry, semblait le prendre pour Ronald son amour fou parti à la guerre car elle lui sauta dessus avec tant de véhémence qu’il en lâcha Garry. Elle décida ensuite de violer gaiement ses lèvres, sa bouche. Hey, euh, du calme… Il cligna des yeux, mais bon, il était à moitié bourré à présent, et puis elle semblait vaguement jolie d’après ce qu’il se souvenait, il allait pas cracher dessus, hein…

Ses yeux croisèrent le regard d’une blonde visiblement furibonde.
Oups. Garry.

Il repousse faiblement la fille rose, tentant de se libérer d’elle, mais elle était un peu trop forte pour lui, la crevette. Il fronça les sourcils et tenta encore de la repousser, sentant que l’alcool n’aiderait pas Garry à se contrôler – rah et merde c’était pas sa possession non plus !
Au moment où il abandonna, la fille se détacha d’elle-même, et remarqua enfin qu’elle s’était gourrée.


« Hm… Ouais j’crois bien. »

Il essuya sa bouche d’un revers de manche, et regarda Garry. Qui n’avait pas l’air bien disposée.

« ‘Ry ? S’va ? » balbutia-t-il.





[Putain chuis rouillée x___x]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Dim 8 Fév 2009 - 18:41

Spoiler:
 

(Mail)

Lyz était plus menue que ce qu’il pensait jusque alors ; dans son esprit, elle tenait plus d’une amazone farouche que de la gracieuse danseuse, mais il n’était de toute façon pas dans l’état de faire la différence. Ses mains posées sur les hanches de Lyz, ses gestes étaient clairement plus confiant que lors du début ou il s’imaginait déjà tranché à la verticale au moindre faux mouvement...ce n’était pas pour tout de suite; Il sentait ses mains tièdes soutenir sa nuque, un peu moins assurée que les siennes, c’était surprenant. La musique était peu entrainante, mais suffisamment pour qu’il puisse guider les déplacements ; il était inutile de compter sur Lyz pour ce genre de chose, repérer le buffet d’accord, mais orchestrer une danse...bon, il n’était pas un expert à ce sujet, les filles avaient un peu de mal à accepter de se faire comparer avec la princesse Peach.

L’effervescence de l’alcool pesant sur ses paupières, il concentrait alors ses yeux sur n’importe quoi, à commencer par sa cavalière empourprée qu’il regardait a présent avec une moquerie : Lyz la chaste angélique, c’était plutôt comique, pour ne pas dire « a-enregistrer-sur-un-téléphone-portable-et-a-mettre-sur-youtube-dans-les-48-heures ». Elle avait un vague air de Marie-Cintya après sa déclaration à Kévin, juste après que Brandon ait essayé de s’immiscer entre leur amitié qui était en réalité plus qu’une amitié, puisque c’était de l’amour, et ça ne promettait rien de bon ; dans une situation ou il y aurait eut moins d’alcool en jeu il aurait sans doute eut assez de sagesse pour dire quelque chose, mais de toute façon, l’explication de Lyz arrivait trop vite pour son cerveau noyé de gin :


« Hey Mail ... tu sais que... Enfin, je sais c'est pas mon genre, mais ça doit être l'ambiance .. bref.. je voulais te dire que je t'aimais ... bien. Enfin, t'es un pote. Enfin ... je... Mail. J't'aime. Ouais voilà je t'aime.... enfin non enfin .. tu vois ... enfin... putaiiin... Enfin, t'as compris. »

Il n’en était pas tout à fait sûr. Ou plutôt, si, mais c’était franchement soudain ; il s’en doutait que ça finirait par arriver, mais pas aussi tôt. Par malheur, si il aurait pu il y a quelques heures répondre avec sa nonchalance habituelle, son état d’ébriété nuisait à son intelligence, ou à son potentiel sympathie. Autrement dit, son sourire sardonique n’aurait peut être pas été affiché sur ses lèvres alors qu’il s’approchait de Lyz. Il posa ses mains sur ses épaules nues, qu’il trouvait plus chaudes que tout à l’heure –le gêne ou la colère peut-être – et approcha son visage de ses joues, en glissant dans un murmure exagérément navré :

«Hm, j’ai l’oreille qui siffle, tu as dis quoi? »

Il avait entendu, mais une brutale malveillance s’était manifestement réveillée, ou une envie de lui faire payer gentiment, et avec un tact plus ou moins présent, toutes ses parties de jeux vidéo à jamais inachevées. Parce qu’il avait été trainé dans la forêt, par exemple, afin d’y faire fuir des écureuils a coups de chips...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


+

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
xX || Pensionnat Interdit || Xx :: .:: Hors-Jeu ::. :: Tiroirs scellés :: Archives :: Évènements terminés :: Bal de noël-
Sauter vers: