AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
B.N.B.B.
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Shad
-
0 / 1000 / 100

• Age : 25
Messages : 1226
Inscrit le : 23/01/2007

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Lun 22 Déc 2008 - 21:34

  • Nao


Elle n’avait pas tort, c’était un plan foireux. D’ailleurs ça devait être pour cela qu’il trouvait son idée si attirante. Le refus de n’eut pas de réponse, juste un sourire qui disait sans doute qu’il ne comptait malheureusement pas s’en arrêter là. Mais le temps s’offrait à lui, dommage que le temps ne soit pas une jolie femme pulpeuse ou un beau jeune homme. Mais même si les horloges lui appartenaient, visiblement il ne risquait pas pour le moment de les faire plier à ses ordres, par contre Garry si.

« D’accord d’accord pas maintenaaant. »

Soupira-t-il en se laissant emporter par la les branches noueuses qui composaient l’extrémité du bras de la demoiselle, qui proposait d’aller discuter avec une sympathique jeune fille. Son bon goût n’était plus à remettre en question.
Vêtue de sombre, élégante discrétion, il n’eut le droit qu’à quelques misérables secondes pour pouvoir admirer la pauvre solitaire qu’elle était.


« Bonsoir Petra, enchanté, comment se nomme le fourbe personnage qui vous laisse là à la proie de tous ? »Proie, quel mot petit pour désigner toutes les caricatures et personnes étranges présentes dans la salle, bien que non agressives ( ou pas ). Il fallait bien venir de lieux aux noms grotesques pour avoir une idée telle qu’abandonner une frêle jeune fille au beau milieu de cette horde de chiens ( je tiens à souligner que c’est le point de vue caricaturale de l’auteur et non pas celui de Nao qui est amplement d’accord pour qu’on lui abandonne la chair fraiche ) et Nao ne venait pas de Krung Thep Mahanakhon Amon Rattanakosin Mahinthara Ayutthaya Mahadilok Phop Noppharat Ratchathani Burirom Udomratchaniwet Mahasathan Amon Piman Awatan Sathit Sakkathattiya Witsanukam Prasi ni de Taumatawhakatangihangakoauauota-mateaturipukakapikimaungahoronukupokaiwhenuakitanatahu ou même de Llanfairpwllgwyngyllgogerychwyrndrobwllllantysiliogogogoch


Dernière édition par Eva le Mer 24 Déc 2008 - 15:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pensionnaire
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : DD (DarkD)
-
0 / 1000 / 100

• Age : 23
• Pouvoir : fuuuusiiiiooon !
• AEA : Un faucon rouge
• Petit(e) ami(e) : Pourquoi se contenter de ça alors qu'on a carrément un harem à sa disposition ?

Messages : 2065
Inscrit le : 08/02/2007

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Lun 22 Déc 2008 - 22:26

      • ( Allen Winters )

    Kyoko Maeda a écrit:
      « Pfuuuuh… Kyoko ne comprend toujours pas comment t’as fait pour te trouver une cavalière, toi, souffla-t-elle en faisant la moue, c’est physiquement impossible, avec une tronche pareille. »
    Assied sur une chaise de ministre, Allen s'occupait dans une activité qui ne lui était pas inconnue : le jeu. Armé de son ordinateur portable, le garçon s'amusait dans un grand sourire fier fr frapper avec fourberie dans le dos, ou avec bourrinerie en pleins, dans un ennemie. Il ne tiqua vraisemblablement pas à la remarque de Kyoko, l'organisatrice avec Chiara du bal de ce soir. Comment il avait fait pour trouver une cavalière ? En voulant rendre service. De toute façon, lui et sa dite partenaire n'étaient que des connaissances ... rien de plus.

    Bref, Allen était donc en train de se réjouir seul, ça on le sait !, mais en même temps il se préparait psychologiquement pour les étapes à venir. Ce soir, Allen ne serait plus le geek que nous connaissons. Il évoluera en DJ ! Bien sûr, il ne sûrement pas aussi doué que Martin ou David : mais il n'y avait que lui. Toujours avec son ordinateur et un casque, il allait tenter de faire bouger des adolescents sur des musiques de djeunz' ...


    Kyoko Maeda a écrit:
      « C’est pas comme si Kyoko n’avait pas réussi à se trouver de mec, hein, mais les organisateurs sont pas censé être accompagnés, d’abord ! »
    Lorsque Kyoko parti retrouver Chiara juste après cette réplique, un tout autre sourire se peignit sur le visage du jeune homme. C'était de la jalousie qu'éprouvait la jeune fille, là ? Haha.

    Petit à petit, des gens venaient. Beaucoup de gens. Bon sang, la qualité graphique des affiches était si marquante ? Ça se voyait que les pensionnaires manquaient de vie sociale, hum ... Abandonnant son jeu en pensant qu'il allait sûrement bientôt devoir annoncer le début du show time, il observa. Tous était habillés assez simplement, comme lui dirons nous. Un débardeur noir, une veste blanche, un jean et des chaussures assortis ... Enfin, bref, de toute façon ça n'a pas grande importance.


    Marian a écrit:
    "Hey Didier. Le début de la soirée te va? Un cookie?"
    « Délicate attention Marie-Jeanne. »

    Sobriquets en sobriquets, l'amour qu'éprouvaient Allen et Marian l'un l'autre se dévoilaient. Alors que la foule continuait d'affluer, Allen haussa un sourcil : il ne reconnaissait que très peu de gens ! Ce manoir cachait vraiment bien son jeu ... La plupart des filles étaient vêtus de simples robes fashions, sauf une. Il ne la reconnut pas tout de suite, mais était certains de l'avoir déjà croisée ... ses soupçons furent tout à fait justifier quand juste derrière la blonde apparut le grand samouraï ! ... En tout cas, ce n'était pas le grand baraqué qui attirait le plus l'œil expert du jeune homme, mais la manière assez voyante dont s'était affublée Fay. D'ailleurs ...

    « T'es pas avec ta copine ? Elle t'a abandonné en cours de route, 'chouplala ? Hum, je compatis, vraiment ! »

    Le nombre de présents semblait parfait. Allen pouvait bel et bien débuté le bal à présent. Il ouvrit sa playlist de musique et fit quelques modifications avant de mettre son casque et de parler dans un petit micro.

    « Test-euh, vous m'entendez ~ ? Bien, bon bon, bienvenue au bal des KyoChi's ... quel nom stupide ... Hum, bref, place à la musique ! Égal dé ! »

    Au même instant, un doux son que tout le monde doit connaître (et si ce n'est pas le cas vous n'êtes que des incultes) se mit à sortir des enceintes.


    Découvrez ABBA!


    La fête pouvait commencer !

    « Dis dis, Marian, tu vas me prendre un truc à manger ? Tant que t'es là ! »



• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •



Dernière édition par Kurogane le Mar 23 Déc 2008 - 8:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Lun 22 Déc 2008 - 23:26

Sans vraiment bien comprendre et encore bien trop déboussolée par la tournures des choses, elle sentait les douces lèvre d'Edward s'arrêter lentement sur sa joue, puis parcourant sa peau jusqu'à son coup. Un frisson la parcouru délibérément et elle sentait en elle un désir fou la submerger.. Une terrible envie de l'embrasser. Elle se laissa faire par ce garçon, lui laissant libre choix de sa peau, de ses gestes. Son souffle avait furieusement prit des allures impressionnantes, changeant tout le temps d'un rythme à l'autre. Elle n'était pas certaine que tout ça soit bon pour son état mental. A n'en plus pouvoir s'en contrôler, elle serra ses mains sur les bras du jeune homme. Elle ne pouvait le regarder, de peur de lui sauter dessus comme une sauvage assoiffée, et d'éveiller la curiosité de tout les pensionnaires. Une fois que son rythme cardiaque s'était enfin stabilisé et qu'il avait cesser de mettre la pagaille dans son estomac et dans ses poumons. Elle se mordit les lèvres un bon coup histoire de se préparer à affronter le regard du jeune brun, tout en essayant de ne plus penser à son souffle contre son coup. Ce délice qui l'avait parcouru intensément. Elle releva enfin la tête, et un sourire inexplicable bordait ses lèvres. Un regard pétillant et pleins de désir encombrait son visage. Elle l'entraina un peu plus dans la salle.


Lye admirait les somptueuses robes de toutes les occupantes du pensionnat, ainsi que les splendides tenues des garçons. Tout était déjà un peu trop parfait à son gout. Elle avait ce garçon, avec qui elle se sentait parfaitement bien, comme si elle avait enfin trouvé un sens à sa vie, ces gens, tous d'une beauté exemplaires, et cette tranquillité qu'elle avait longuement cherché. Lye en balayant la pièce du regard aperçue Allen. Il était très beau habillé en blanc. Bien plus qu'à leur dernière rencontre bien qu'elle ne s'était pas attardé sur ses vêtements vu la situation qui la tenait. Il s'apprêtait à mettre de la musique et cela la fit sourire intérieurement. Ce garçon et le dernier cri, était tout bonnement fait pour s'entendre. A L'origine, il était son cavalier. Mais ils savaient tout deux que ce n'était que par bénéfice qu'ils s'étaient arrangé comme cela. A la base, Lye se fichait d'aller à se bal. Si elle s'y rendait, ce n'était que pour essayer de se faire quelques connaissance, elle qui était nouvelle. Mais désormais, elle en avait de moins en moins envie. Comme si la seule présence du garçon lui offrait tout ce dont elle avait besoin, et qu'elle ne voulait rien de plus. Mais elle aurait tout de même aimé rencontrer quelques personnes..


Lye s'était en fin de compte fait accompagner par le jeune homme eu regard ténébreux et remplie de .. Passion ? C'est l'impression qu'eut Lye en se retournant vers lui. Il la regarda avec une telle fusion qu'elle se sentait transpercé, comme si il la détaillait. Cela la fit sourire une fois de plus. Elle qui ne souriait que rarement, et pourtant remplie d'une telle joie de vivre. On se rendait facilement compte qu'elle et Edward était d'une grande différence, mais aussi que nombres de points communs les associait parfaitement. Elle aimait ce regard de désir qu'il posait sur elle. S'en rendait-il compte ? le faisait-il exprès ? Lye lui rendit se regard pleins de désir et se rapprocha de lui doucement, sentant encore sa mains dans celle de son compagnon. Elle ferma les yeux, plongeant son imagination au cœur de ses rêves. C'était bon d'imaginer ses envies. De les sentir, de les toucher de les .. Lye pensa subitement au fait que son cavalier n'était pas à l'origine le sien et qu'il avait une cavalière. Presque instinctivement, elle le lâcha et son regard perdit tout éclat.
Elle balaya de nouveau la pièce du regard, cherchant une Agréable et jolie fille qui aurait pu être la compagne du garçon, et elle ne trouva rien qui soit à la hauteur du jeune homme.


- Mon bel inconnu. J'attends encore ton Prénom, je me permet donc de t'appeler comme je le désire en attendant que tu te décides à me le donner. Je me demandais .. si je ne devais pas te laisser rejoindre ta cavalière .. Je ne sais pas qui elle est, mais elle doit t'attendre j'imagine .. ' Un long silence s'installait avant qu'elle ne reprenne. ' J'ai tellement envie de te garder près de moi ... J'ai tellement pas envie de te laisser partir ... je peux pas en faite je crois bien .. te laisser aller voir quelquun d'autre. '


Et sans même s'en rendre compte, elle resserra ses mains bien plus fermement qu'elle avait prit au cour de sa prise de parole, et comme pour lui faire comprendre qu'il ne devait pas partir, elle resserra ses mains autour de celle du jeune homme. Tout cela, s'en même s'en rendre compte, c'était instinctif, elle n'y pouvait rien .. Ses yeux étaient profondément ancré dans ceux de l'ange qui l'avait accompagné. Elle le regardait, avec ce genre de regard, qui vous prend aux tripes, ce genre de regard condamné à vous aimez pour l'éternité. Ce regard flippant, et rassurant en même temps. Elle le regardait comme cela, avec un franchise bien surprenante, et un cœur au bord des lèvres. Elle se rapprocha du garçon, toujours et encore les yeux dans les siens, Un stupide fragment de vie naissant encore dans son visage, Ce stupide sentiment qui vous ligote pour toujours, qui vous maltraite, que l'on déteste mais que l'on désire et cherche vainement toute son existence. Ce besoin stupide de souffrir par bonheur. Ce délire masochiste dont les humains sont remplie. On parle ici simplement d'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Sectaire iguano-stellairienne
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Mooney
-
0 / 1000 / 100

• Age : 22
• Pouvoir : Persuasion
• AEA : Marmotte la Marmotte
• Petit(e) ami(e) : EMRYS SULWYYYYYYN <3

RP en cours : LA VIE EN ROSE (Claris Linden)

Messages : 1647
Inscrit le : 09/11/2008

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Lun 22 Déc 2008 - 23:55

[Aucun problème Sindy ! XD J'étais explosée de rire devant l'écran en lisant ton post]

Alors qu'elle regardait le compagnon de la jeune fille qui l'avait abordé, un garçon qui devait avoir moins de dix ans, avec une tignasse brune sur le crâne, courut vers Petra en lui hurlant, euphorique, que sa cavalière avait un pistolet. Plusieurs questions accoururent dans son esprit à la même vitesse que le gamin possédait pour bondir sur une autre invitée lui annoncer la nouvelle : tout d'abord... Un PISTOLET ? Mais sa cavalière était totalement malade ! Un pistolet... Quoique c'était son droit, il fallait bien se défendre, mais tout de même... Ensuite, que faisait sa cavalière, si c'était une demoiselle possédant un pistolet -elle se demanda un moment si ce n'était pas la fille en tenue très dénudée qu'elle avait aperçu plus tôt dans la soirée- avec un gamin de cet âge là ? Elle avait trouvé personne d'autre ? La pauvre... Et ensuite, dernière question : qu'est-ce qu'il faisait là, le petit !? Il devait avoir entre quatre et huit ans vu sa taille, et il était à une fête d'adolescents, accompagné d'une sorte de strip-teaseuse de plus.
Le monde était fou. Fou, fou, fou...
L'enfant parti, le beau blond qui accompagnait la belle blonde salua à son tour Petra et lui demanda qui l'avait abandonné ainsi. Elle ne put que répondre, en pointant discrètement du doigt le couple baveux qui s'enlaçait et qui se faisait des baisers dans la salle :


"Edward Lee Faber."

La grande classe : elle avait apprit son nom en entier, par cœur ! Elle aurait put juste apprendre "Edward", mais non, elle avait préféré tout savoir, sur le bout des doigts. Et comment on la remerciait, hein ? En la jetant sèchement dans un coin de la salle.
Elle reprit :


"Mais il y a une autre pouffe qui s'est jetée sur lui tandis que j'avais le dos tourné."

L'expression n'était pas très gentille, mais elle exprimait parfaitement ce que sentait Petra au fond d'elle. D'accord, elle n'était pas un ange, elle n'était pas parfaite, elle avait des défauts, mais elle avait aussi beaucoup de qualités. D'accord, elle n'était pas une déesse, elle n'était pas parfaite, elle avait des imperfections, mais son corps était néanmoins très gracieux, très beau.
Pourtant, on l'avait jeté pour une sangsue qui couvrait de sa salive le beau brun ténébreux. Pour qui il se prenait, d'ailleurs, lui ? Un gros prétentieux, qui s'habillait la plupart du temps très mal, un imbécile qui était incapable de passer rien qu'une soirée avec une fille à qui il a promis sa présence pour partir à la conquête d'une autre.
Elle le détestait désormais.
Le DJ, habillé de façon très sobre mais très classe, commença à passer une musique rythmée, ringarde mais agréable. Si quelqu'un venait lui proposer de danser, Petra accepterait. De plus, cela montrerait à Edward et à Machine qu'elle ne se lamentait pas sur son sort, au contraire. Mais d'abord, elle avait envie d'en savoir plus sur les deux blonds qui lui avaient parlés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdunecookivore.blogspot.fr/
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Mar 23 Déc 2008 - 2:43

  • Marian


Marian renifla, un sourire amusé aux lèvres. C'est vrai que sa petite amie actuelle n'était pas encore présente, sans doute en proie à quelques préparations féminines, un genre de rite à effectuer avant chaque fête. La plupart des jeunes filles en fleur se trouvaient déjà fleurissantes dans la pièce, donc soit elle venait de rater le sacrifice de son rite, soit elle avait peur de mal soigner sa tenue, soit le chat de chester avait débarqué à l’improviste pour lui faire une leçon sur les pléonasmes.
Mais étant patient, et confiant, et pas vraiment du genre à surveiller l’horloge d’un œil torve qui dirait "ouin elle n’est pas là elle ne doit plus m’aimer de dedans son cœur", le jeune homme semblait assez détendu.


« Helen ma petite amie arrivera plus tard, oui ma petite amie va venir t’en fais pas, elle est sympa ma petite amie, je suis certaine que ma petite amie viendra te dire bonjour, c’est bien d’avoir une petite amie, heureusement que Helen est ma petite amie. »

Dans les dents l’éléphant. Il comptait continuer ses répétions jusqu’à ce que le panneau "lol pwned" s’affiche au-dessus de sa tête, mais son cher Didier entreprit de tester le son à la manière d’un animateur club med’, très classe Allen dans son rôle, dommage que le smiley verbale trahisse sa nature. Très classe donc.

« Bon choix. » Acquiesça-t-il en entendant la suédoise des 70-80 élever son timbre pop-référence, culte.

Il lança un regard au buffet, manger dès le début de la soirée ? Allen avait peut-être peur d’épuiser ses forces de no-life à trop bouger les bras.

« Bien entendu il faut vaincre contre la famine, sus Allen-mie. Bon, une tarte, des chips triangles guacamole, du coca, une brioche, des fruits –c’est bon pour ton organisme-, des cacahuètes et …des cookies, c’est noté je reviens. »
Sans attendre nulle réponse, s’élançant vers le buffet, il attrapa une jolie assiette en carton rose, dans laquelle il mit effectivement la petite liste de course précédente, en faisant un smiley avec la sauce verte et les chips. Le tout tenant telle la tour de pise en plus soft, ses jambes le guidèrent à pas lent, et l’atterrissage des denrées et du verre de soda se fit sans encombre.

« Et voilà Didier Allen, ou à coton comme tu veux. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Mar 23 Déc 2008 - 17:00

A peine qu’elle eut ouvert la bouche que Nao se jeta sur elle, lui et ses misérables phrases idiotes. Même accompagné il ne pouvait pas abandonner ses manières précieuses ? Elle eut un léger grognement alors qu’elle lui écrasait le pied, geste peu innocent lorsqu’on constatait les 10 centimètres de talons et la largeur de ceux-ci. Puis un gamin d’une dizaine d’année vint rompre le climat plus ou moins calme qui régnait alors, posant au passage une question muette de Garry ; d’où venaient ses cheveux ? ... Une teinture, vraisemblablement, mais à présent qu’elle était ici, elle se méfiait des explications « logiques ». Le petit abandonna de toute façon sa question, puisqu’il repartait aussitôt vers une sombre inconnue aux airs de Sven, vêtue comme une princesse et accompagnée de...Kurogane : quel gâchis ! Ses pensées plus ou moins sympathiques s’interrompirent sous les paroles de Petra à qui elle afficha un léger sourire compatissant, dans la mesure ou Garry pouvait compatir, alors que ses yeux s’animèrent d’une lueur qui mélangeaient l’horrification, la détermination et le mépris. Telle une d’Olympe de Gouges des temps modernes elle proposa énergiquement:

« Va le chercher et oblige le à danser !»

Bon, peut-être n’était-elle pas aussi sans gêne qu’elle, quoique « pouffe » ne semblait pas venir d’une bouche innocente. D’un air entendu elle se tourna vers Nao, sous entendant peut-être « qu’en pensez-vous mon cher Watson ? »

***
Ritchie

Ne pas s’énerver...restez calme, elle n’a rien fait la pauvre fille, c’est juste une cruche, une imbécile, une abrutie une idiote, une conasse et une salope et une putain de bonne a rien, c’était juste Eva la blondasse borgne, mais c’était quand même sa cavalière et elle venait de lui offrir du dentifrice. Malgré ses tentatives de changer de sujet Ritchie hésitait entre arracher le cadeau des mains –les gants, donc-, et de le bruler dans la cheminée la plus proche, lui cracher sur l’œil valide ou lui éclater son dentifrice dans la figure. Malheureusement s’il faisait une telle chose ça risquait de lui retomber dessus, et en considérant le fait que Mail possédait un revolver dans ses poches et que Nao faisait partie de la ligue de soutiens d’Eva ( Cool) une telle chose aurait été du suicide.

« Tu vas le garder, d’accord ? »

Le ton légèrement menaçant son regard signifiait également « grubmbleuh si je serais toi je serais contente de pouvoir en avoir un c’était pas comme ça dans mon temps nom d’un p’tit bonhomme ». L’accident clos et le visage bien plus renfrogné qu’auparavant, il répondit vaguement à la question d’Eva ;

« Ouais chais pas, il eut un vague sourire en coin ; mais elle doit se les cailler. »
Revenir en haut Aller en bas
Sectaire iguano-stellairienne
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Mooney
-
0 / 1000 / 100

• Age : 22
• Pouvoir : Persuasion
• AEA : Marmotte la Marmotte
• Petit(e) ami(e) : EMRYS SULWYYYYYYN <3

RP en cours : LA VIE EN ROSE (Claris Linden)

Messages : 1647
Inscrit le : 09/11/2008

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Mar 23 Déc 2008 - 17:42

Petra remarqua le regard que la jeune femme inconnue avait porté à ses cheveux, tout comme le petit brun et bien de gens auparavant. Personne ici avait eu la chance de voir une teinture de malade super bien réussie ? Ah oui, c'est vrai : la plupart d'entre eux venaient du XXIème siècle... Ils voyaient donc très probablement les couleurs vives sur la chevelure d'un très mauvais œil. Crotte. La jeune fille aimait cet effet, pourtant... Mais revenons à la fête...
Garry -Petra ignorait encore son nom, mais par soucis de clarté, on va tout de même l'appeler Garry- conseilla à la jeune fille d'aller le chercher et de le forcer à danser avec elle. Cela ressemblait plus à un ordre qu'à un conseil, d'ailleurs... Mais l'idée était bonne. Culottée mais vraiment très bonne. Cette femme avait un esprit géniallissime ! Le visage de l'adolescente s'illumina, et elle lança à sa "sauveuse" :


"Mais tu es géniale toi ! Je vais pousser cette guenon collée à lui, je reprends mon cavalier, je danse avec lui puis... puis je reviens."

Elle se voyait difficilement continuer de danser avec quelqu'un qu'elle ne supportait pas et qui ne la supportait pas durant toute la soirée. Mais elle pouvait toutefois montrer à la sangsue-guenon qu'elle ne se laissait pas faire, qu'Edward était à elle.
Petra finit par faire un câlin à la jeune blonde, tant elle était heureuse de l'idée que Garry -dont elle ignorait encore le nom- lui avait donné, et elle trottina sur ses jolis escarpins avec grâce et légèreté en direction de son cavalier et de la vile créature située à ses côtés.
Elle se rapprocha d'eux par l'arrière, sans qu'ils ne la remarquent, puis bouscula la mocheté qui, une fois séparée de quelques centimètres de sa victime, se prit un grand coup de coude dans l'estomac. Petra s'accrocha alors à l'épaule d'Edward qu'elle écarta judicieusement en le poussant en douceur, tout en lui murmurant ces paroles à l'oreille, d'une voix douce et agréable, sur la pointe des pieds -fichue différence de taille !- :


"Ah... Edward... Je te retrouve enfin. Je te cherchai..."

Tissus de mensonges : elle l'avait repéré il y a une belle dizaine de minutes. Elle continua, en l'entrainant sur la piste de danse, mais sans lui murmurer, cette fois-ci, elle lui dit, en se mettant face à lui et en prenant ses mains :

"Cette musique a l'air sympa. On danse ?"

Elle avait plongé profondément ses yeux dans les siens, lui indiquant qu'il n'avait pas vraiment le choix, qu'elle le forcerait aussi longtemps qu'il faut jusqu'à ce qu'il cède.
Après tout... On disait d'elle qu'elle avait un bon talent de persuasion.


"J'espère que tu danses bien, au moins."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdunecookivore.blogspot.fr/
Miss Machiav(i)élique
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Mif (Mistral)
-
0 / 1000 / 100

• Age : 24
• Pouvoir : Annuler celui des autres par sa présence.
• Petit(e) ami(e) : Disparu o/

RP en cours :
- Parce que se jeter du haut d'une tour, c'est romantique !... (Volke)
- Des camélias rouges (Alea Miller)
- Souvenirs indésirables (EVENT - Corpse Party)


Messages : 2200
Inscrit le : 05/06/2007

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Mar 23 Déc 2008 - 18:02


      « Ah, Eva, att… »


    La porte s’était déjà refermée doucement.

    Helen soupira. Peut-être n’aurait-elle pas du la forcer à venir, en fait. Bon, il fallait avouer qu’à part elle-même, elle doutait qu’un grand nombre de personnes auraient été enchantés d’avoir Ritchie pour cavalier… Mais bon, l’amour rendait aveugle, hein ?Pas assez, cependant, pour ne pas se rendre compte qu’entre une borgne dépressive et un junkie vulgaire, le courant ne risquait pas de passer si bien que ça. Enfin bon, tant pis, après tout, ils étaient tous ensembles dans ce pensionnat depuis des mois, ils se connaissaient tous un peu, il n’y avait pas de raisons qu’ils se fassent la gueule pendant toute la fête, et puis de toute façon à la limite ils n’étaient pas obligés de rester collés l’un à l’autre, parce que bon, et puis sans oublier que…

    Elle mit un terme aux réflexions embrouillées qui se bousculaient dans sa tête, pour admettre que même si c’était elle qui avait arrangé le truc, elle se sentait un peu jalouse. Si seulement c’était elle qui avait pu être la cavalière de Ritchie (Entre nous, je me demande pourquoi elle s’est tant entichée de lui, mais passons) ! Mais tout était compliqué – bon, pas autant que les relations entre les protagonistes de la série débile mais culte que suivaient Mail et Eva tous les jours, pas autant que Johnny qui désire ardemment épouser Brenda mais qui ne peut se résoudre à la choisir en fanatique de luxe quand il y a la richissime héritière Olivia qui lui court après, et peut-être pas autant que Mike et Johanna qui ne peuvent vivre en paix leur passion car Lise la mère de Johanna lui défend de l’approcher, peut-être autant difficile que tout cela, mais, euh, à une échelle moins élevée, peut-être. Par rapport aux liens ambigus qui soudaient tous les personnages des Feux de l’Amour précédemment cités, leur cas était relativement simple : Helen était éperdument amoureuse de Ritchie (et Chuck Norris seul savait comment une telle flamme avait pu naître tant le drogué était imbuvable) mais sortait avec Marian (parce qu’ils s’entendaient bien, et tout, et tout), cependant Eva – la meilleure amie d’Helen – avait couché avec Ritchie sous l’emprise de l’alcool alors qu’Helen n’en était pas au courant (et ne l’est toujours pas), et maintenant Helen se rendait au bal avec Marian parce que c’était son petit copain officiel, mais avait vraiment envie de pouvoir danser rien qu’une fois un slow avec Ritchie, mais donc pour cela il fallait qu’il puisse venir au bal, et sans cavalière c’était mort, alors elle avait finit par convaincre Eva d’y aller avec lui, et lui d’y aller avec Eva, et bim ! tout était joué, vous avez le droit d’applaudir le génie dont elle avait fait preuve. *Clap clap clap*

    Voila pour le résumé de la situation. Helen se trouvait donc dans sa chambre, en train d’apporter les dernières retouches à son maquillage. Les lèvres d’un rouge de la même couleur que le serre-tête qui trônait sur ses cheveux de jais, elle ne fit que souligner d’un mince trait de crayon ses yeux noirs. Avec une bouche dont la couleur se voyait à trois kilomètres, mieux valait ne pas alourdir encore plus ses paupières. Elle cacha impeccablement les quelques boutons qui parsemaient son front avec du fond de teint, comme Key le lui avait appris, bien que ses mèches les rendent invisibles, et songea que ça irait.

    Vêtue d’une simple robe noire joliment froissée, qui tombait élégamment sur ses genoux, elle enfila plusieurs bracelets fins sur le poignet gauche, et songea qu’il fallait mieux ne pas porter davantage de bijoux. Si le maquillage n’était pas surchargé, la tenue devait rester plutôt sobre aussi.

    Tout d’un coup, elle réalisa ce qu’il lui manquait. Les chaussures ! Ah, heureusement qu’elle les avait préparées la veille, en les laissant au pied du bureau. Elle s’y pencha, pour attraper la paire de ballerines, et ses mains attrapèrent… Le vide. Pardon ? Il y avait un problème ! Ses yeux se figèrent sur l’endroit où elle était certaine de les avoir laissées, pour constater qu’elles n’y étaient effectivement plus.

    Malédiction ! Quelle horreur ! Comment allait-elle faire ? Elle ne pouvait tout de même pas se rendre à la fête les pieds nus, cela aurait été ridicule ! Elle n’avait donc plus qu’à se terrer dans la pièce, sans vouloir en sortir, pour ne pas avoir à affronter le regard déçu et honteux de Marian – et celui indifférent de Ritchie ?

    Voilà le genre de malheur qui pouvait maintenant s’abattre sur la pauvre demoiselle. Il fallait croire que malgré son expérience qui lui avait fait côtoyer la mort elle-même, Helen Machiaviel était restée ce qu’elle était, c’est-à dire une adolescente simple aux problèmes ordinaires, voire ridicules.

    En tout cas, c’est ce moment là que choisit le petit ami pour toquer quelques coups contre la porte de la chambre.



      « Marian ?
      - Ouais. Tu viens ?
      - Euh… Ah… Non, je… Enfin, écoute, je suis pas prête du tout, t’as qu’à partir devant, je te rejoindrais plus tard là-bas, vas-y !
      - …Bon, ok.
      - A tout à l'heure ! »


    La pauvre jeune fille déboussolée se remit en quête de souliers convenables, dès qu’elle eut entendu les bruits de pas de son cher et tendre s’éloigner. Helen décida donc de piquer une paire à une de ses colocataires – de toutes façons, elles étaient toutes déjà parties, ça pouvait pas les tuer. Elle dénicha une paire de sandales noires à talons de sa pointure – heureusement que Key était passée la voir avec toutes ses affaires pour lui faire une leçon de bon goût, avait oublié là quelques accessoires, et faisait la même pointure qu’elle (et c’était là leur seul point commun, tant la différence entre la divine jeune femme et la banale petite adolescente était flagrante) – et sourit en constatant qu’elles lui allaient parfaitement. C’était peut-être même mieux que les ballerines. Les talons étaient un peu plus grands que ceux qu’elle avait l’habitude de porter, mais il fallait croire que les entrainements de Key avaient portés leurs fruits, car elle n’éprouva pas de difficulté à aligner correctement ses pas à travers la chambre.

    Helen Machiaviel était (enfin) prête.

    Il n’y avait plus qu’à espérer que Marian ne lui en voudrait pas de l’avoir fait attendre seul (enfin, seul, il ne l’était pas vu la charmante discussion qu’il avait engagée avec son pote Didier, mais ça elle n’était pas en mesure de le savoir), le pauvre ! Elle s’engagea dans le couloir, refermant doucement la porte, puis se dirigea à la hâte vers la Salle à Manger.

    Dès qu’elle traversa la porte, elle fut confrontée à l’obscurité. Enfin, pas vraiment, avec tous les spot lumineux et les bougies disposées sur les tables du buffet, mais par rapport à la belle clarté du corridor… Elle laissa ses yeux s’accoutumer un instant, avant de chercher des yeux Marian. Elle le repéra au fond de la salle, en train de parler au DJ – A… Allen ? Elle ne distinguait pas trop son visage – et partant le rejoindre, elle remarqua Eva et Ritchie sur le côté. Ils s’offraient des cadeaux ? Eve lui offrait un cadeau ? Il lui offrait un cadeau ?
    Elle leur accorda que quelques coups d’œil dérobés, avant de se concentrer sur Marian, pour réprimer la jalousie qui se saisissait peu à peu d’elle. Rah, Eva était sa meilleure amie, après tout, quoi ! Et puis, c’était elle qui les avaient forcés à y aller ensembles ! S’il y avait une débile, c’était bien elle.

    Elle sourit pour elle-même, satisfaite de la conclusion (Oui, oui, elle doit être maso).


      « Marian ! Je te cherchais. Tu me trouves comment ? » fit-elle en papillonnant des yeux comme elle avait appris à le faire, attendant une réponse exclusivement positive. « Oh, salut Allen ! C’est cool comme chanson, t’as prévu de mettre quoi après ? »



Spoiler:
 

J'ai fait mon post du mois, maintenant je me repose \o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
B.N.B.B.
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Shad
-
0 / 1000 / 100

• Age : 25
Messages : 1226
Inscrit le : 23/01/2007

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Mar 23 Déc 2008 - 18:58

  • Nao


Pauvre petite converse innocente. D’accord Garry ne la portait pas dans son cœur mais tout de même, aller jusqu’à lui embrocher le pied. Mauvais action lui arrachant d’ailleurs un gémissement insonore, il se mordit cruellement la lèvre. Dégageant sa chaussure de la broche flamboyante, il fit un pas en arrière alors que sa cavalière faisait volte-face, peut-être aurait dû elle aussi venir en santiag et chapeau de cow-boy. Mais les réflexions n’étaient pas à ce sujet, on lui posait une question, ou plus exactement on lui demandait de façon oculaire d’approuver une réponse.

« Si ça se trouve il ne sait pas danser et elle en sera d’autant plus…humiliée. » Murmura-t-il seulement à l’adresse de Garry. La contraignant juste pour le plaisir. Sans oublier de faire glisser sa seconde jambe en arrière, regrettant ses cuissardes.
De toute manière l’autre charmante Roseline approuvait totalement l’idée, et après avoir embrassé sa bienfaitrice partait déjà vers l’espèce d’intrépide goujat pour tester sans doute sa fourberie.

« Mince si j’avais approuvé j’aurais peut-être été embrassé aussi, non mais quelle manière de voler les partenaires des autres dites donc. » Prenant la main de la jeune blonde et l’emmenant autre part -les rôles s’inversent-, précisément dans un coin sombre de l’autre côté du buffet, n’ayant pas vraiment la folle envie d’entendre le récit de sa danse pitoyable avec ce Edward Lee Faber de la part de Rosedy.

Seulement la mélodie –après un léger discours poignant de Allen- venait de s’enclencher, qui dit mélodie qui s’enclenche dit petite danseuse qui tourne sur elle-même doucement sans bouger.

« Tiens un classique, prenant une coupe…d’eau, Nao avala la digne flotte en faisant tinter ses ongles sur les rebords, dois-je t’inviter ou attendre que tu le fasses pour me plier à tes ordres ? »
_
  • Eva


Certes son choix n’avait pas été judicieux, mais ce n’est pas comme si elle avait pris connaissance de ce que Ritchie aimait, il lui avait semblé impossible qu’il fut passionné par grand chose –sauf certaines qu’on ne citera pas-, il s’ennuyait souvent, normal venant de quelqu’un qui sait ( ou devrait savoir ) que la faucheuse a déjà son numéro de téléphone et aucune demande de grâce de la part de quelques amis.
Cependant embarrassée, et aussi vexée, et aussi un peu agacée, mais se rendant bien compte qu’elle était dans son tort. La nigaude rangea en vitesse le truc à proprement dit DEBILE ( une soudaine envie de le noter en grand ) dans la sacoche enchantée.


« Pardon. » Murmura-t-elle en ouvrant doucement les papiers mal fichus, déchirant délicatement les rebords.

« Hm oui il fait froid…mais j’aime bien son dé…Sa tenue, oh. » Découvrant le cadeau, oui parce que c’était bel et bien un cadeau, en plus c’était joli. Froissant l’emballage qu’elle mit dans le sac, et pinçant sa lèvre inférieure, elle commençait à vraiment sentir le remord lui faire courber l’échine. Dégageant ses cheveux de son visage, comme si une vue complète pour son œil l’aiderait à enfiler les mitaines, tenant sa tête basse afin qu’on ne remarque pas : que son sourire ressemblait vaguement à celui de Ronald avec un peu moins de dents ( je veux dire qu’elle a la bouche fermée ), que ses joues s’empourpraient légèrement ( de honte ), et aussi pour regarder ses mains ciselées de manière à être décharnée recouvertes ( ou a moitié ) du sympathique présent.

« Merci beaucoup, je te trouverai autre chose -car j'avoue que c'était vraiment naze-…il n’y a pas quelque chose que tu aimes bien ? » En plus de s’aider, elle allait découvrir un point culminant du phénomène Ritchie. Aimait-il quelque chose mis à part se trouer la peau et avoir la tête dans les nuages poudreux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Mar 23 Déc 2008 - 21:36

Vengeance. Désir. Méfaits. Douceur.


Il se sentait si bien contre elle, près de son corps chaud. Sa respiration se mêlait à la sienne, ne faisant qu'une vague fraiche digne d'un vent printanier, transportant avec lui le parfum de fraiches fleurs à peine naissantes. Edward se croyait dans un rêve, un rêve dont il s'imprégnait de chaque moments, chaque secondes.
Elle également n'avait pas l'air de se déplaire contre lui. Son visage rayonnant pouvait réparer toutes les erreurs que les humains avaient commis. Grâce à elle, son existence, son caractère, son tout, le monde pourrait devenir saint.
Edward s'approcha de son oreille, retirant de sa main les quelques mèches la recouvrant ladite partie. Il commença à lui susurrer des mots doux, déposant quelques baisers sur son lobe, le cou, laissant son autre main libre se balader tendrement sur sa nuque.
La bulle qu'ils avaient crées était indestructible, du moins, c'est ce qu'il croyait dur comme fer. Les autres n'étaient plus qu'une futile portion de lui. Encore, c'était une attribution généreuse.


Une pensée le traversa, rapidement certes, mais le surprit. Petra. Elle était sans doute en train de les observer en faisant l'hypocrite ainsi qu'en cherchant un plan machiavélique, ou pas, pour les nuire. Il ferma les yeux, las. Las de son comportement d'enfant capricieux.


La douce voix de Lye le ramena à la réalité, quelle femme sublime. Face à Petra c'était la perfection incarnée, elle ne parlait pas pour rien dire, son caractère imposant et indomptable la rendait si....si sauvage. Comment pouvons nous comparer l'incomparable ? Stupide blasphème. Néanmoins, il ressentait quelque chose pour Petra, quelque chose de fort, très fort. Il qualifierait ça de relent gastrique, d'un dégout profond, comme lorsque que son ancienne mère lui préparait à manger. Ce n'était pas son rôle, elle n'avait jamais pratiquée quoique ce soit, donc c'était infecte. Elle, elle était infecte jusqu'à la moelle.
Parfois, c'est plutôt sympa de faire un commentaire prétentieux, mais au point de descendre les gens plus bas que terre sous prétexte que leur vêtements plaisent pas à sa majesté, était simplement inconcevable.



- Mon bel inconnu. J'attends encore ton Prénom, je me permet donc de t'appeler comme je le désire en attendant que tu te décides à me le donner. Je me demandais .. si je ne devais pas te laisser rejoindre ta cavalière .. Je ne sais pas qui elle est, mais elle doit t'attendre... J'ai tellement envie de te garder près de moi ... J'ai tellement pas envie de te laisser partir ... je peux pas en faite je crois bien .. te laisser aller voir quelqu'un d'autre. j'imagine ...


Il leva brièvement les yeux, croisant les émeraude de sa bien aimée, mais ne s'y arrêta point. Son corps se redressa, faut dire, Lye est plus petite, ses yeux scrutèrent l'ensemble de la salle. Personne. Pas de coupe style "barbe à papa" dans le quoi.
Lorsqu'il ouvrit la bouche, une personne les bouscula, les sépara, explosa cette bulle si parfaite. Énervé, il se retourna vers elle, pendant que cette même personne lui prenait la main et donna un coup de coude dans le ventre de Lye. Petra...cette fille...


C'est alors que tout se passa très vite. Elle lui parla, il n'écoutait pas, s'approchant de Lye, pour voir comment elle allait. Une affreuse grimace de douleur était dessinée sur son doux visage. Ses yeux s'agrandirent, il tentait de retirer sa main de celle de Petra, mais celle-ci se planta devant lui, le regardant dans les yeux, le forçant à regarder. Son corps mut, pas dans même direction cependant, il allait vers la piste de danse. Comme le voulait sa majesté. Un combat faisait rage en lui, il voulait détruire, détruire la chose qui avait fait du mal à son ange. Ses bras enlacèrent la taille de Petra, pourtant ses mains étaient tellement serrées qu'il en saignait. Le sang, son sang bouillonnait de haine. La danse commença. Ses mouvements étaient fluides, simples, il menait. Inconsciemment, pendant que son enveloppe était prisonnière, son sang prenait forme, une lame, certes petite mais c'était le résultat d'une matérialisation de ses sentiments. Edward tremblait, de tout son être, son esprit se débattait pour ne pas qu'il touche cet être abjecte et égoïste:


"Es-tu heureuse ? Tu m'as. Je te hais, tu me dégoutes, je ne veux que ta souffrance, tu souffriras, tu pourriras, seule. Je te le jure."



Il s'était baissé pour lui murmurer ces mots dans l'oreille. La pointe de la lame de sang s'appuya contre le bas du dos de Petra. Deviendrait-elle un esprit qui lui infligerait cauchemars et douleur ? Non, c'était à elle de souffrir. Pourtant, Lye méritait qu'il souffre pour sa vengeance. Durant cette pensée, la lame eut le temps de disparaitre en plusieurs gouttes de sangs.
C'est après quelques minutes qu'il reprit plus ou moins le contrôle de ses mouvements, il recula violemment, repoussant cette chose. Il évita son regard, les poings serrés.


Sa main vînt s'ecraser agressivement contre sa joue, laissant une trace ensanglanté sur celle-ci. Edward se retourna, lui montrant donc son dos:



"Tu es lamentable. Ne t'avise plus de la toucher !"


Ses mots n'étaient, cependant, audible que par Petra et lui-même. Il rejoignit Lye, la vision embrumée, mais ne s'arrêta pas, se dirigeant dans un coin épargné par la lumière...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Mar 23 Déc 2008 - 22:29

Morgan ne voulait que l'eloigner de la, il voulait soit la faire fuir soit la faire s'interesser a autre chose, tant qu'elle n'etait plus dans les parages... Le garcon au bandage froncait les sourcils, visiblement mecontent de cette presence. Ses cheveux roses le revulsaient, il n'y avait pas idees d'etre aussi stupide, choisir une couleur aussi vulgaire meritait mepris et degout. Tous, tous les invites ne meritaient que mepris, il y avait bien quelques personnes qui pourraient echapper au joug de son indifference mais elles etaient bien rares et il n'etait plus d'humeur. Si il ne se laissait pas envahir par la colere, toujours maitre de ses emotions, il montrait sa desapprobation par un pincement de levres significatif pour qui le connaissait. Il se retenait bien de lancer une pique humiliante qui lui aurait fait passer l'envie de revenir a une soiree durant le reste de la vie mais choisit de se taire, par egard pour Emily a qui il voulait donner une soiree sans accrocs.

La jeune fille lanca une derniere pique avant de s'eloigner. Morgan poussa un profond soupir et dit a sa petite cavaliere aux cheveux rouges, avec un air blase

"Bon je pense qu'elle nous laissera tranquille pour le moment. Hors de question qu'on danse... Enfin ca depend du style de la musique, je t'accorderai sans doute une valse mais pas de danses modernes."

Il designa de la tete le gaillard qui s'occupait de la musique. Celui ci n'avait pas encore mis de musique, et semblait s'emmeler avec ses CD. Morgan detourna le regard et ils se mirent sur le cote de la piste de danse qui etait un petit peu trop surchargee a son gout et il commenca deja a se mettre a l'ecart d'Emily. Son air renfrogne trahissait une reflexion quant a ce qu'il s'etait passe il y a quelques instants. Morgan regarda un peu sa veste. Qu'est ce qu'elle avait, sa veste? Elle etait tres bien, sa veste. Il l'avait choisie pour paraitre un peu plus se soucier des affaires humaines et voila qu'on critiquait ses gouts ! Il s'en fichait de toutes facons, des gouts des autres ! Et puis de toutes manieres lorsqu'on a les cheveux de cette couleur on ne peut se permettre de faire la lecon a qui que ce soit, quelle faute de gout ! Mais ca l'embetait quand meme. Si une fille pareille le disait, peut-etre que d'autres le pensaient aussi et que leur hypocrisie leur en empechait. Il fronca ses fins sourcils blonds et se detacha du mur auquel il etait adosse. Il dit alors a Emily a voix basse

"Je reviens."

Morgan traversa la salle d'un pas rapide et la quitta. Elle l'enervait, cette fille ! Elle n'avait pas de gout et elle osait... Stupide, cretine, imbecile ! Ils etaient tres bien, ses gouts ! Elle allait voir, et puis de toutes manieres elle n'aurait pas de cavalier qui puisse la supporter, avec un caractere comme celui la... Il croisa Mail et Lyz -deux degeneres aussi, ceux la- et arriva a la chambre 2, la "chambre des fous" d'apres pas mal de monde. De toutes facons, il s'en fichait de ce qu'elle disait.

Il reparut quelques minutes plus tard, vetu plus sobrement d'une chemise blanche et d'un pantalon noir, double d'une veste noire tres simple. Il etait bien plus "normal" a present, et il esperait bien qu'on n'allait plus aller le chercher avec des insinuations stupides. Alors qu'il allait retourner aux cotes d'Emily, il vit pink-girl inviter quelqu'un a danser. Il devina que cela devait etre son cavalier. Ils s'avancerent vers la piste de danse. Morgan aurait pu trouver cela normal mais il y avait quelque chose qui n'etait pas naturel dans la demarche des deux danseurs. Pas d'abandon niais des jeunes couples, pas de regard langoureux, pas d'etreinte, juste une demarche raide et un regard dur... Morgan continua de les regarder, intrigue. La jeune fille souriait plus librement, comme victorieuse... Elle etait bien plus jolie ainsi que meprisante comme elle l'etait tout a l'heure. Le borgne sentait neanmoins la catastrophe arriver, et elle arriva. Une etreinte trop raide, une ombre sur le dos de la jeune fille... La lame. Et le rejet, atroce et visceral, soudain. Les pieds du jeune homme furent diriges vers Petra, qu'il empecha de tomber juste a temps, lorsqu'Edward se retourna, sans plus jeter de regard a la jeune fille. Elle n'avait rien fait. Elle s'etait juste dirigee vers cet homme, elle lui avait juste pris la main, elle avait juste tente de prendre son cavalier, ou du moins cet homme qu'elle semblait apprecier... Du moins, meme pour un spectateur qui ne savait rien d'elle ou d'eux comme lui, cela etait inacceptable. Il dit, bien plus haut qu'il ne l'aurait voulu, a l'encontre de l'homme qui avait si mal agi selon ses preceptes.


" Ah, c'est charmant. Un bal, une fete, et deja l'on s'amuse a agir ainsi ! Qu'importe l'action qu'elle aie fait, on ne se permet pas une telle humiliation publique, lorsque l'on est un homme correct. Pitoyable personnage dont la ridicule silhouette fait rougir l'ombre, il m'aurait ete agreable de ne pas voir vos agissements dans une fete qui s'annoncait supportable."

Morgan s'etait un peu laisse emporter pour il ne savait quelle raison, mais d'apres lui l'humiliation devait se solder par l'humiliation en retour, par les regards se braquant sur l'impudent, par les rires et les chuchotements...

"A present, làs, ma vue se brouille lorsqu'elle croise votre reflet et j'espere ne pas revivre ces difficultes de vue de la soiree..."

Morgan se retourna vers Petra, droit comme un piquet mais risqua un sourire lorsqu'il lui demanda

"A present si ma tenue est plus presentable pour vous... Voulez vous bien... M'accorder cette danse?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Mar 23 Déc 2008 - 23:10

Lye regardait une fois encore le somptueux visage de son interlocuteur. Elle aimait sentir ses baisés contre sa peau, sentir ses lèvres caresser son épiderme. Elle sentit le regarde de son cavalier sur le sien, mais ce fut d'un breveté étonnante, en effet, le jeune homme scrutait la pièces des yeux, comme si il y cherchait quelque chose de bien particulier, ou quelqu'un ? Lye tourna son regard un peu partout dans la salle, ne sachant quoi chercher, mais le cherchant quand même. Alors elle reposa ses yeux émeraudes sur le jeune homme. Il la regardait à nouveau, et cette fois avec autant de plaisir qu'il pouvait le laisser voir. Cela lui étira le cœur, provoquant chez elle un désir éprouvant. Comment pouvait il avoir un pouvoir si attractif ? Si impressionnant ? Il suffisait qu'il dépose ses yeux sur son visage, il suffisait simplement qu'il dépose ses bras sur elle, pour que Lye se sente rassurée, voir apaisée. Ce bien-être qui la surprenait à chaque fois qu'elle avait un contact avec ce bien-aimé. Mais alors qu'à nouveau elle s'enfermait dans un mutisme entre elle et lui, les choses ne se déroulent pas toujours selon nos désirs. Et ça Lye ne le sait pas encore, mais presque.


Alors qu'elle fixait inlassablement son cavalier, les évènements virent la dépasser facilement. Alors que quelques secondes auparavant elle sentait encore le souffle de garçon contre son cou, désormais elle sentait l'étrange vide qui les séparait. Effectivement, une jeune fille que Lye qualifierait de Poupée barbie à Poil rose vient les bousculer et entrainer Edward, laissant au passage son coude entrechoquer son estomac. Lye sentait la douleur s'interposer à sa pensée et fermât les yeux, durant un infime temps, elle fut projeter au sol douloureusement. Lorsqu'elle rouvrit les yeux, elle sentait une douleur plus forte la submergé. La jalousie commençait à la ronger. Encore plus difficile à contrôler lorsque c'en est mental que physique. Elle voyait la main de son cavalier posé contre la taille de la pin-up à la touffe pink, et cela l'exaspérait. Tout en devint insupportable, et en se relevant, elle vu le garçon parler à la barbie. Mais Lye ne perçu cependant aucun son, aucune parole. L'étau qui resserrais la cage thoracique de Lye devint si atroce, qu'elle finit par se décider à reprendre en main la situation. Qui pouvait-être cette fille ? La cavalière d'origine du garçon ? Elle ne voyait personne d'autre. Ce n'était pas une raison pour être aussi peu courtoise. Alors que Lye se décidait à avancer, une fois ses esprits reprit, elle fut interrompu par une image excitante et impressionnante. Le garçon venait de lui décoller un gifle en pleine tête. Dommage qu'il n'y ai déjà plus rien à déformé, vu que tout l'était déjà chez la poupée barbie model raté. Lye ne s'attardant que très peu aux détails, elle sentit l'envie de s'immiscer dans l'acte de du garçon, mais déjà il revenait vers elle, laissant quelques gouttes de sangs se disperser sur le sol, marquant son délacement.


Alors que Lye suivit le brun énervée, et encore un peu prise par la douleurs dans son estomac, un autre jeune homme s'écria à l'intention de celui qu'elle aimait. Et là, prise d'une poussée de colère ahurissante, elle se retourna et lui répondit sur un ton froid et sec.


- Parce que tu crois que la miss que tu tiens dans tes bras à été d'un comportement charmant en interposant son coude dans mon ventre? Tu trouves que c'est charmant ça ? Tu trouves qu'elle à été charmante également en extirpant ce garçon sans son avis vers la piste de danse, laissant une autre fille par terre ? Serais tu aveugle de ne pas remarquer cela ?


Lye sentait sa voix s'emporter et enfin elle ferma sa bouche. L'humiliation qu'avait voulu causer le garçon blond, lui était venue en pleine face. Il était temps que certain ouvre les yeux et comprenne enfin qu'il ne suffit pas de parler de choses qu'on ne connait pas, on ne peu se permettre de critiquer ce qu'on ne connait en petit bout. Qu'importe de toute manière. La jeune fille à poil rose avait été remise à sa place & c'était prise ce qu'elle avait donné. Ce qui la dépassait, c'est que les gens puissent croire que la fille qui venait de lui offrir son jolie coude dans son anatomie était une victime. C'était faux, il fallait le savoir. & ça Lye, ne voulait pas le laisser passer. Elle rejoignit son beau brun dans un coin ombragé et posa sa main sur son visage. Elle dut légèrement plisser les yeux pour apercevoir les siens légèrement humidifier. Elle ne dit rien et passa l'une de ses mains dans ses cheveux, et l'autre dans son cou. Elle voulait simplement sa présence, puisqu'elle serait la seule à pouvoir lui faire oublier la douleur qu'elle éprouver sur son ventre. Puisqu'il était le seul qu'elle ne pouvait quitter, et qu'elle espérait que cela était de même à son égard.
Revenir en haut Aller en bas
Hybride rancunière.
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Angie
-
0 / 1000 / 100

• Age : 25
• Pouvoir : Découvrir le passé des autres.
• Petit(e) ami(e) : Hahahaha. LOL.

Messages : 2932
Inscrit le : 16/02/2007

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Mar 23 Déc 2008 - 23:40

Emily jeta un regard dédaigneux à la fille-aux-cheveux-roses-dont-elle-ne-connaissait-même-pas-le-nom, et attendit sa répartie. Pour qui elle se prenait, celle là, aussi ? Non mais franchement, on avait tout vu. Depuis quand on allait critiquer les tenues des gens qu'on ne connaissait pas ?Elle avait appris les bonnes amnières où, cette piche ? Non, c'était même pas une piche, là c'était carrément la gourde croisée avec l'ornithorynque lombectomisé. Et encore. C'était généreux de lui accorder ça. Non, en fait...
La réponse de l'imbécile la coupa dans ses pensées un peu décousues.

    "..."

Elle jeta un coup d'oeil à ses chaussures. Ben quoi? Bon, son collant blanc faisait un peu louche - de toutes façons, ses fines gambettes étaient aussi pâles - ou presque - avec ou sans collant, alors sa seule utilité était bien de lui tenir chaud plutôt que de faire joli. Ah, si, les cicatrices moches sur sa jambes, ça permettait de les cacher un petit peu... - mais il n'y avait pas mort d'homme de mettre des baskets de ville avec un robe, quand même... Surtout que celle ci n'était pas des plus distinguées non plus. Elle n'était pas du genre robe de soirée, pas comme l'autre.

    "Et toi, ta robe, tu te crois à Cannes ou quoi ? On s'appelle pas Belluci and co, hein... au cas où tu ne l'aurais pas remarqué, parce que t'as pas l'air d'avoir inventé l'eau chaude."


Elle tira Morgan pour lui signifier "qu'ils n'avaient plus rien à faire avec une débile comme ça". Lorsqu'elle tourna la tête, elle croisa le sourire de Nao qui, comme elle le savait, ne présageait rien du tout de bon. Elle nota du coin de l'oeil l'arrivée de Keiko, un niais pas possible mais assez gentil, donc ça compensait. Elle se laissa entraîner par Morgan dans un autre coin de la pièce, et suivit sans broncher. Bon, bon, fais comme tu veux, petit... je te suis.

Elle s'hasarda à jeter une énième oeillade à Nao, et se rendit compte que ce sourire qu'elle avait surpris la troublait bien plus qu'il n'aurait dû. Pourquoi souriait-il ainsi... ? Une sensation de malaise s'insinua dans son ventre, serpentant entre ses organes pour perforer ses poumons, les bloquant un peu, réduisant légèrement son rythme respiratoire. Qu'est-ce qu'il ? Que comptait-il faire ?
La phrase de Morgan, comme celle de la pétasse aux cheveux roses, la tira de ses conjectures légèrement déraisonnées.


    "Hein ?"


Elle n'eut pas le temps de tourner la tête qu'il sortait déjà. Elle fronça les sourcils. Il allait faire quoi ? Il avait un problème avec sa... veste ? Pourtant, elle était bien, sa veste, c'était pas de sa faute si l'autre conne n'avait aucun goût, hein... Elle s'appuya contre le mur et balaya, un air boudeur sur son visage, incrusté comme la saleté dans les interstices entre les pierres, la salle d'un regard morne. Elle s'était faite joliment lacher par Morgan, merci mon brave, ça fait toujours plaisir. Elle tripota son collier de fausse ambre, et attendit, les lèvres pincées, que Morgan revienne.

Gimme gimme gimme...

Elle releva la tête. Oh, cette musique ! Elle la reconnaissait. Elle l'aimait moyennement, mais bon, elle avait au moins adopté un repère dans cette masse d'inconnus. Elle tiqua lorsqu'une atroce chevelure rose -et sa propriétaire- passa dans son champ de vision. Elle tapota du pied sur le sol, et lui jeta le regard numéro 3 : "je t'emmerde, va te faire foutre et dégage de ma vue". Le regard hautain, quoi.

Morgan revint à ce moment là, et elle fut surprise par son changement d'habits. C'était à cause de ce que cette fille lui avait dit ? Elle fit la moue, et lui tripota un peu le coin de sa chemise, la retournant entre ses doigts, lorsqu'il revint prêt d'elle.


    "Je te préférais avant"chuchota-t-elle, "mais tu es pas mal comme ça aussi !"


Il ne semblait pas vraiment l'écouter, et elle détourna le regard. Elle suivit celui de son cavalier - même s'il avait précisé qu'ils ne danseraient pas, ce à quoi Emily avait répliqué par une grimace - et tomba sur ce qu'elle craignait, c'est à dire Barbie va chez le coiffeur. Elle contempla son cavalier qui se tenait raide derrière elle, et elle croisa les bras. Elle vit la main pousser le dos de la garce, et elle n'amorça aucun geste pour la sauver.
Elle, non.
Mais Morgan, oui.

Elle eut un mouvement de recul lorsqu'elle vit son cavalier à moitié albinos et complètement borgne se jeter - ou plutôt s'élancer, se jeter ne serait pas assez raffiné pour lui - et rattraper la belle au bois dormant qui fait comme Cendrillon et paume un soulier. Quelle conne.

    "... Mais qu'est-ce que tu fous ?!" fit-elle, complètement ignorée, autant par Miss-la-reine que par Morgan.

Elle resta plantée là, complètement abandonnée par son cavalier, qu'elle vit avec horreur insulter l'autre pauvre type (quoi que ça ça lui plaisait, en plus il savait être méprisant avec distinction, contrairement à elle) et ensuite...


"... quoiiii ?!" marmonna-t-elle lorsqu'il lui...

...
Proposa de danser.


    "L'enfoiré !" souffla-t-elle, recroisant ses bras juste en dessous de sa poitrine, sa mine s'assombrissant de secondes en secondes.


D'abord elle le rabaissait, ensuite elle LA rabaissait, puis il allait se changer pour SES beaux yeux sans même prêter une seconde d'attention aux pensées d'Emily, et enfin il lui disait qu'il ne danserait pas avec elle pour proposer à cette POUFFE ?

Putain. Putain. Putain.
Enfoiré, enfoiré, enfoiré, enfoiré, enfoiré.

Elle grommela et resta plantée là, à admirer ce parfait crétin en train de faire le bellâtre devant cette imbécile de pimbêche.


    "Je te retiens, enflure."


Joie dans vos coeurs et flower power dans vos esprits, youpi !


_______________
31 minutes, c'est Deki qui a gagné car il avait dit que j'aurais terminé en une demi heure 8D
Pitoyable, mais bon, c'est mieux que rien.
Pardon pour les guillemets tous moches, mais j'ai écrit sur WORDPAD x_x
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://memoriae.deviantart.com/
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Mer 24 Déc 2008 - 0:03

Aelan a écrit:

    Danser… Oui, pourquoi pas. Quoique, la robe qui trainait se le sol n’allait pas l’aider. Mais au moins, on voyait ses belles cuisses, toutes fines grâce (ou à cause, c’est comme vous voulez) des régimes qui rendent les adolescentes presque anorexiques de peur de prendre trois grammes au cours d’un repas… Rhalala.

    « Heu, ouais. Ok »

    Danser. Sur quelle sorte de musique ? Vaaaalse ? Slooooow d’amour ? ou rock ?
    Heu… le DJ pouvait choisir. Elle dansait sur toute les sortes de musique (mettons nous d’accord, le rock n’était pas se qu’elle préférait, surtout si elle devait danser avec un garçon.)
    Elle observa les couples autour d’elle. Ils parlaient, eux.


    « Tu veux pas parler ? »

    Non, en fait. C’était mieux de gigoter sur la musique comme une idiote, parce qu’elle n’avait absolument rien à lui dire. Et comme si son vœu se réalisait, une chanson plus ou moins potable commença. Elle l’entraina sur la piste de danse, se colla à lui et faillit se casser la gueule à cause de sa robe qui trainait à terre commença à se trémousser sur la mélodie. Y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis...

    « Tu sais danser au moins ? »


[on va sur la piste de danse ou paaaaaaas ?]

[ bah ouais 8D ]

ABBA. Owen sourit, attendri par cette musique venue du fin fond de ses chères années primaires, où les maîtresses passaient ce groupe célibrissime pour les boums de fin d'année. Nostalgie nostalgie. Il s'avança aux côtés de Jessica vers la piste de danse, tentant de trouver un truc à dire, parce que même si ce n'était pas le style de couple à passer son temps à discuter à bâtons rompus, il faut bien faire des efforts. Elle avait l'air plutôt sympathique, et ne méritait pas un réveillon morbide :

Moi ? Danser ? Euh, je pense me débrouiller dans à peu près tout. Mais il est difficile de danser sur ABBA sans se rendre ridicule, même pour un pro !

Il mima un début de chorégraphie typique, et adressa à Jessica une grimace ironique. Il voulait montrer le ridicule, malheureusement il était trop bon danseur pour ne pas être en rythme et être vraiment pitoyable. Dommage. Mais bon en même temps, Jessica était le genre de fille à pas adorer le ridicule, et à préférer le beau, le réussi, le classe. Avec Owen elle était servie, même s'il était sûrement un peu trop guindé à son goût. Il balaya la salle du regard. Des couples, des couples, des couples. Qui parlaient, s'interpellaient. Certains en venaient à se disputer, on ne voyait pas qui était l'opportuniste, qui la vierge effarouchée, qui la petite amie vexée, qui le petit ami traître.
Owen se dit qu'il était content de ne pas faire partie de ceux-là. Quand soudain ... quelqu'un. Quelqu'un qu'il n'avait pas envie de revoir. Pourtant, il aurait du s'en douter, elle aussi serait là. Quelqu'un qui lui donnait l'impression qu'il était con, qu'il était inutile, qu'il n'était rien. Emily.


Et merde ...

Tout en se mouvant gracieusement sur ABBA, il s'avança discrètement vers elle, un coin plutôt peuplé, tenant Jessica près de lui mais surveillant Emily du coin d'oeil. Du genre, ouais moi je passe une super soirée avec une bombasse et tout et tout. Mais je te surveille quand même. Owen l'accro. Owen le paumé so in. Mais on s'en fout de ses considérations, hein. Ce qui compte, c'est qu'il tenait Jessica serré contre lui avec sa poitrine contre son torse, et qu'il s'en foutait. Quelle insensibilité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Mer 24 Déc 2008 - 3:39

Garry

Heureuse de sa B.A du jour et de l’étreinte joyeuse de la jeune fille, Garry Morton restait insensible aux railleries de Nao et lui décrocha plutôt un regard supérieur et moqueur alors que ses lèvres s’étendaient et que sa voix tintait dans un léger rire, parce qu’elle savait le faire aussi.

Continuant à fixer Petra du regard alors qu’elle s’en éloignait progressivement en oubliant de râler parce qu’elle n’avait pas spécialement soif, elle se servit tout de même un verre de ce qui devait être du champagne, sachant que la différence majeur entre les alcools était pour elle la couleur. Un air d’Abba se fit entendre, qu’elle ne reconnut cependant pas tout de suite la musique qu’elle écoutait régulièrement se limitant à Michael Jackson et a Blondie. Mais on ne dénigre pas les classiques, et ça en restait un, ce fut à peu près le prétexte que Nao utilisa pour l’inviter à danser.


« Nan nan c’est bon. »

J’accepte, autrement dit. Son talent en danse était limité, elle n’en possédait pas assez pour avoir l’air d’une génie et suffisamment pour être crédible ça ne lui arrivait pas souvent tiens. Heureusement le manque de confiance en soi ne l’étouffait pas, critère qui jouait pour une fois en sa faveur plutôt que de la ridiculiser une fois de plus ; ça aurait été fatal à son amour propre cette fois ci, entre la présence de Sven, de Kurogane et de Nao, il n’aurait manqué que Katan et elle aurait pu refaire un best of de ses pires moments ici.

Avant de s’élancer elle jeta un dernier coup d’œil à sa protégé aux cheveux rose, qui, elle aussi, avait commencé à danser, ce qui la conforta un peu plus dans son idée qu’aujourd’hui tout était beau, meilleur et bon et semblait le sable chaud, ou alors était-ce le champagne qui était trop fort et qu’elle supportait mal, ou soyons fous, qui n’en était pas. Enfin, cela l’importait peu à présent, et elle se dirigea vers la piste d’un pas enthousiaste, se donner en spectacle n’était pas un véritable problème pour elle, elle ne faisait que ça.

Ses mouvements étaient simples et répétés, quoiqu’énergiques, et elle dut dire adieu à son brushing qu’elle abandonna sans trop de regrets alors qu’elle sautillait activement.


***
Ritchie

Au moins, elle obéissait pensa-t-il en la regardant s’activer pour se débarrasser de son satané cadeau. Comme si celui-ci lui aurait rappelé de mauvais souvenirs « ARGH NAN PAS UNE BROSSE A DENT PITIEEE il parut se détendre lorsqu’il disparu de sa vue, ou était-ce que voir Eva regretter (à cause de lui) était un spectacle très amusant. Bon, au moins, elle semblait apprécier son cadeau, il pouvait jouer la carte de l’ingratitude. Et effectivement, elle ne tarda pas à proposer autre chose, comme une solution facultative au léger malaise. D’un hochement de tête et d’un rictus discret il répondit à ce qui semblait être une excuse :

« Euh, si, ouais... »

Hum, il n’appréciait pas énormément la musique, tout comme la télévision ou les trucs crétins qu’elle regardait avec son compagnon de chambré, pas plus que le sport et l’art n’en parlons pas. En effet, on pouvait en conclure que ses occupations étaient limitées, mais une faible lueur d’espoir toutefois :

« Les Bds. »

Et attention, nous ne parlons pas de livres mais de bande dessinée, subtile nuance que les adultes n’arrivaient pas à faire lorsqu’il était plus jeune et qu’il fêtait un joyeux noël plein d’amour. Si il avait déjà fêté noël.
Revenir en haut Aller en bas
B.N.B.B.
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Shad
-
0 / 1000 / 100

• Age : 25
Messages : 1226
Inscrit le : 23/01/2007

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Mer 24 Déc 2008 - 10:48

  • Nao


Surpris de la vivacité avec laquelle Garry partait déjà en scène, telle une fraiche people de quinze ans au beau milieu de ses amis. Et de plus, ses mèches blondes préparés et révisés, s’abandonnaient aux frénésies de la danse. D’ailleurs cette destruction, de brushing laissa penser à Nao qu’il pouvait également faire de-même, et libéra sa chevelure de la queue de cheval.

Il allait devoir remettre ses sombres desseins à quelques minutes. Soupir, et cédons à ABBA, Nao partit la rejoindre vers la piste, non mécontent de pouvoir faire son apparition. Tout en dansant (correctement en plus ), curieux de savoir ce comment s’é-cla-taient les autres, son regard fit un tour furtif, et eut le temps d’identifier, Emily qui ne semblait pas des meilleurs jours, Morgan et…Roseline, Owen ( le graaand ) et une jolie jeune demoiselle, des blonds des brunes et caetera. Soit son eau fourbe personnage ne devait pas se répertorier dans les grands classiques de flotte des montagnes, soit plus simplement il venait de se gourer sur le contenu de son verre, soit la bombe d’émotions pour l’instant restreintes le rendaient légèrement euphorique.

« Hmm mais c’est qui la fille avec Owen… » Qui était d’ailleurs surprenante si on tenait compte que ses atouts physiques n’étaient en rien semblables à ceux d’Emily. Ainsi glowy boy aimait les blondes, quelle bonne nouvelle, et Morgan les reteintes… Bon au moins ça indiquait que tout espoir n’était pas perdu les concernant.

« Il est sexy lui aussi d’ailleurs… » Le trois petits points gambadant dans les champs, c’est la seconde réflexion de Nao « Merde est-ce que l’eau que j’avais bu il n’y avait que de l’eau dedans ? »

_

  • Eva


Encore quelque chose de banal pour une personne de son âge, ce garçon regorgeait de surprises en réalité. Eva en fut soulagée, bien que sa culture sur les bandes dessinées ne volait pas très haut, dans ces albums il y avait des mots, tout comme dans les livres donc ça lui laissait déjà une aide, après le reste elle demanderait conseil à Tonton Nao ou Tonton Mail ( en n’oubliant de se dire : est-ce que c’est vraiment une bonne idée ? )
Autour d’eux, les gens commençaient à festoyer, à se trémousser, à s’engueuler aussi visiblement, à se charrier et autre. Aussi le fait d’être plantée au beau milieu de la piste, les mains vides et les bras ballants, lui laissa songer qu’elle devrait également pourquoi pas s’amuser.

Retirant son châle, le pliant à peine pour l’envoyer dans les décombres de sa sacoche, elle le retira et opta pour aller l’abandonner près d’une chaise du buffet, on ne risquait pas d’être intéressé par le sac de la paumée.

« Je vais poser ça. »

Bravant les foules et les marées, pour parvenir au buffet céleste ( là vous pouvez deviner que l’auteur est elle du genre à rester collée au buffetcéleste ). Déposant donc son poids, et…son œil fut légèrement attiré par les ressortissants de la table. Une idée banale lui vint en tête, et ses doigts sans hésitèrent agrippèrent machinalement une bouteille dont le contenu bien que incolore sentait sucré, avec noté en belles lettres calligraphiques "rhum". Et c’est en toute connaissance de cause que la boisson vint habiter un grand verre qu’elle but en deux coups. Constatant que c’était assez bon –et assez fort- par prudence elle reposa le vil alcool là où il prônait, jubilant sur les victimes qu’ils allaient faire.

Ses jambes lui parurent un peu moins las, et elle s’élança telle Olivia retrouvant Brendon au beau milieu des champs des fleurs, avec un air un peu plus béat et des manques de se péter la figure en maudissant le parquet, ou pire de se cogner avec les divers cas sociaux du pensionnat.

« Bon on fait quoi ? Mieux vaut pas trop rester à rien fou…faire au beau milieu de la piste on risquerait de gêner les …les… »
Rapide regard à Nao et sa partenaire.


[Edit: Wosh je fais encore le début de page. oO]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sectaire iguano-stellairienne
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Mooney
-
0 / 1000 / 100

• Age : 22
• Pouvoir : Persuasion
• AEA : Marmotte la Marmotte
• Petit(e) ami(e) : EMRYS SULWYYYYYYN <3

RP en cours : LA VIE EN ROSE (Claris Linden)

Messages : 1647
Inscrit le : 09/11/2008

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Mer 24 Déc 2008 - 13:38

[De nouveau la deuxième place sur la page ^^]

Petra ne comprenait pas.
Elle dansait au côté d'Edward, avec grâce et élégance, heureuse. Elle était avec celui qui lui avait promis sa présence, il avait accepté de danser avec elle tout comme il avait accepté de l'avoir comme cavalière. Elle commença à oublier ses soucis, ses problèmes, au fil de cette danse sur une musique qu'elle ne connaissait pas. Et puis...
Petra ne comprenait pas.
Une gifle. Sûrement. Du sang. Peut-être. L'humiliation. Absolument. L'incompréhension. Totale... Elle était désormais au sol, tombée sous le choc de ce que son cavalier lui avait fait subir, ne comprenant pas son geste. Il avait qu'à lui dire non : lui dire non quand ils s'étaient rencontrés ! Lui dire non quand elle lui avait proposé de danser ! Lui dire non ! Voilà le problème de cet abruti, de cet enfoiré, de ce vieux rat sans queue ! Il ne s'exprimait pas ! Il ne disait pas ce qu'il voulait ! Il ne prévenait pas son entourage de ses envies, de ses passions, et s'énervant ensuite quand on ne répondait pas à ses exigences, à ses désirs, sans même qu'il ne nous les ai dit !
Petra ne comprenait pas.
Elle voyait flou autour d'elle. Elle sentait l'agitation autour de leur couple infernal, mais ne la voyait pas de façon concrète. Pourquoi voyait-elle flou ? Pourquoi ? C'est alors qu'elle saisit... Les larmes... Edward était l'un des pires monstres qu'elle avait put rencontrer, et elle ne s'en était rendu compte que trop tard ! Elle l'appréciait moyennement auparavant, elle le haïssait désormais. Un monstre. Ce n'était qu'un monstre.
Petra ne comprenait pas.
Elle se releva, tout en se massant la joue de la main où elle avait senti la gifle d'Edward -mais y avait-il bien eu gifle, ou était-ce juste son imagination ?- et en essuyant de l'autre les larmes qui apparaissaient aux coins de ses yeux. Elle dévisagea la vile créature ainsi que la vile créature qui l'accompagnait. Bande de viles créatures. Elles ne méritaient pas de vivre. Elles l'avaient trop fait souffrir en à peine une demi-heure.


" Ah, c'est charmant. Un bal, une fete, et deja l'on s'amuse a agir ainsi ! Qu'importe l'action qu'elle aie fait, on ne se permet pas une telle humiliation publique, lorsque l'on est un homme correct. Pitoyable personnage dont la ridicule silhouette fait rougir l'ombre, il m'aurait ete agreable de ne pas voir vos agissements dans une fete qui s'annoncait supportable."

Petra ignorait qui était l'ange qui avait prononcé ces jolies paroles. Mais ce n'était pas une vile créature. Elle en était sûre. Cette personne lui voulait du bien, la protégeait. Elle était géniale. La jeune fille aux cheveux roses tourna lentement son visage vers son sauveur et... LUI !!!
Le borgne avait changé de tenue depuis qu'elle l'avait croisé au tout début de la fête, il était bien plus beau ainsi. Mais elle s'était moquée de lui tout comme elle s'était moquée de sa petite amie. Tout comme elle s'était moquée de bien des gens... Elle ne méritait pas son aide. Dieu sait qu'elle l'accepterait volontiers, mais elle s'était permise de le rabaisser gratuitement. Petra n'était pas toujours très agréable, mais elle avait des valeurs...
Au Diable les valeurs ! On venait l'aider !
C'était peut-être l'une des nombreuses victimes de son principal défaut, mais il venait l'aider. Il avait peut-être de drôles de goût, mais il était quelqu'un de bien. L'adolescente regretta les paroles qu'elle lui avait dite... Elle aurai sûrement envie de le rabaisser de nouveau plus tard, mais il avait grimper en flèche dans son estime.
Petra murmura, encore sous le choc de l'affront qu'elle avait subi :

"Merci..."

Une nouvelle nuée de larmes voulu réapparaître dans son regard, mais avec une volonté de fer, elle se retint. Elle cracha alors au visage d'Edward ces mots, les yeux remplis de rage, le visage furieux :


"Edward Lee Faber ! Qui es-tu pour accepter de venir avec une fille puis de la lâcher au dernier moment ? Qui es-tu pour l'humilier lorsqu'elle espérait au moins un peu de respect de ta part ? Qui es-tu !? Qui !?"

Elle se tourna ensuite vers tous ceux qui les regardaient, encore plus en colère :


"J'aimerai avoir votre avis ! Avec laquelle de nous a-t-il été le plus infidèle ? Laquelle !? Celle à qui il a promis sa présence ? Ou celle dont il s'est entiché au dernier moment ? Laquelle !?"

Sur ce, elle s'écarta. Elle se moquait de savoir la réponse, elle voulait juste que les gens autour d'elle réalisent qui était le mauvais être, qui était l'élément perturbateur dans cette histoire. Les éléments perturbateurs...
C'est alors que le garçon borgne lui proposa de danser. Etrange... Il avait une cavalière, donc ce n'était sûrement pas pour danser uniquement. Non... C'était vraiment un ange. Il avait de drôles de goûts, mais il était un ange. Il ne l'appréciait sûrement pas -il devait même la voir mal-, mais il était venu l'aider, la secourir, et là, il venait lui remonter le moral.
Petra hocha la tête, montrant qu'elle acceptait sa proposition, les yeux pétillants joie et de remerciement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdunecookivore.blogspot.fr/
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Mer 24 Déc 2008 - 15:18

Combat. Désespoir. Fuite. Peine. Puérile.


Les évènements s'étaient passés à une vitesse phénoménale. Pour résumer l'action, Petra l'avait lâché pour rabaisser un borgne, il en a profité pour partir rejoindre Lye, elle intervient entre eux, frappe sa dulcinée, le force à danser. Le résultat, elle récupère une gifle, il saigne, elle est la victime.
Ok. Il n'avait peut-être pas agit comme un gentleman l'aurait fait. Mais qui dans ce bal est un véritable gentleman ? Personne n'agit sans en récupérer un certain profit. Personne dans ce bas monde n'agit avec bonté, une bonté pure, inébranlable. Seuls ceux qui sont cités dans les livres sacrés ont cette place. Eux, ils n'étais que le fruit du pêcher absolu, ils devaient vivre, en portant des fardeaux. Parfois, par gentillesse on peut aider quelqu'un à alléger son fardeau mais la personne verra son propre fardeau s'alourdir. Satané société Judéo-Chrétienne. Les enfants les plus jeunes n'ont qu'une éducation basée sur une morale, souvent négative. Pauvres enfants.


Lui faisait partit de ces gens, il n'était pas un messi, il avait pêcher, sans doute plus que les autres, mais il restait humain. Après tout, ils ne sont pas enfermés ici pour rien. C'est sans doute la somme de leurs erreurs. L'enfer.
Edward nageait en plein dedans. Sa main dégoulinait, son corps était raide, sa respiration saccadée. Il reçu d'abord une insulte de Morgan. Il n'écouta pas. Pour qui se prenait-il celui là; la miss bonbon venait de le rabaisser, et sans doute pour cette même fille il s'était changé. Laissant par la même occasion sa cavalière sur le côté. Un sourire se dessina sur le visage du garçon. Cet homme venait de faire exactement la même chose que lui et il se permettait de critiquer. Quel culot.


Ensuite ce fut à Petra de l'attaquer. La pauvre, elle n'avait pas d'autres arguments, elle se souvenait uniquement de ce qu'elle voulait cette pauvre enfant.


Toujours assit dans le noir, il écoutait -même si c'est un grand mot dans la situation présent-. Le visage plongé dans sa main rouge. Le bras à la verticale faisait couler un filet de sang le long de son bras. Il ne souffrait pas. C'était le prix à payer pour aider celle qui occupait son esprit. D'ailleurs, cette dernière le rejoignit. Son regard se ne leva point, il était là, assit, semi-inconscient. Elle, elle tentait vainement de le câliner.
Le filet pourpre cessa de couler, se cristallisant sur son avant bras. Ses yeux s'agrandirent, Petra venait de solliciter l'aide des autres. Pathétique. Elle ne savait donc pas se défendre seule ? Avait-elle besoin d'un garde du corps ? lamentable.


Ed' se leva. Regarda la salle, puis Petra, à nouveau la salle. Il sourit, pas d'un sourire las, un vrai sourire, un sourire sadique, victorieux. Son buste se baissa en avant, sa main valide sur le ventre: Edward lee Faber venait de s'incliner. Son visage caché par les quelques mèches qui tombaient en avant.



"Madame, veuillez accepter mes excuses. Je suis desolé d'être tombé amoureux, de n'avoir que sentiments de dégout à votre égard. Je m'excuse de n'être qu'un stupide humain ne désirant que vivre. J'admets ne pas me nourrir de la souffrance des autres, de ne blesser que ceux qui le méritent. Je suis desolé."


Sur cette phrase, il se leva, toujours le sourire aux lèvres, puis se dirigea vers le buffet...



[HJ: ça donne faim tout ça xD]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Mer 24 Déc 2008 - 16:51

Morgan cligna des yeux. Qu'est ce qu'il foutait la. Qu'est ce qu'il foutait la a regarder cette fille aux cheveux roses. Et surtout, qu'est ce qu'il avait fait juste un instant auparavant, la? Il avait insulte le probable cavalier de la jeune fille, rien que ca. Il avait laisse Emily dans son coin alors qu'il avait tout fait pour lui rendre la soiree plus agreable, il avait ete au secours d'une fille qui lui avait gache le debut de la soiree et apres avoir siffle de meprisantes paroles, il venait de... d'inviter cette jeune fille a danser. Il devait avoir rate un episode dans son propre cerveau la. Emily avait du detaquer completement son esprit, avec l'histoire de Nao et tout... Il avait marchande avec cet atroce personnage, n'hesitant pas a s'offrir en echange d'un petit peu de calme et il venait de tout gacher. Tout gacher. Celle qui s'etait visiblement attire les faveurs de l'homme en noir prit la parole en le rapellant a l'ordre. Si on ne sait pas on ne sait pas. Faut-il etre aveugle pour le voir. Il marmonna, mesquin, assez inaudiblement pour qu'elle ne l'entende pas

"Apres tout je suis borgne, je vois ce que je peux."

Il avait abandonne Emily. Il l'avait laissee. Sa condite n'etait pas meilleure que celle d'Edward. Enfin si, il n'avait pas humilie publiquement la jeune fille, et puis il ne faisait que laver cet affront fait a la jeune fille aux cheveux roses... Il reviendrait tout de suite apres, il n'en avait rien a faire de cette fille. Pourquoi l'avait-il aidee et pourquoi lui avait-il propose une danse, si ce n'etait pas le cas, etant parfaitement conscient de la presence d'Emily dans son dos, alors? Morgan fronca legerement les sourcils en regardant l'etrange couple. Alors, avait-il tort? Les paroles de Petra le conforterent en tous cas dans l'opinion qu'il s'etait faite. Il n'avait qu'a refuser, de toutes manieres. Il n'avait pas a la repousser aussi violemment, la tous les regards l'avaient remarquee, tous les regards avaient suivi sa chute, etait-ce une punition juste pour cette jeune fille qui se retrouvait ainsi sans cavalier et honteuse devant tous? Il n'avait qu'a refuser.

Et pourquoi?

D'habitude, il aurait juste murmure un "pitoyable", il aurait fait signe a Emily de s'interesser a autre chose. Il aurait ete indifferent, voire meprisant, envers tous les protagonistes de cette scene. Il n'aurait finalement ressenti pour cette fete que degout, et aurait cherche une enieme fois a rentrer dans sa chambre, ou il aurait pu lire un bon livre sans la compagnie de tous les degeneres qui etaient a la fete. D'habitude, il n'aurait pas souri a une personne qui s'etait amusee a d'aussi basses occupations que de critiquer des vetements. D'habitude.

Ouais eh ben elle avait de la chance qu'il s'interesse a son cas. Pfeuh. Sans lui elle aurait ete bien incapable de faire face a eux. Deux contre un. Il venait juste equilibrer les forces.

La derniere phrase d'Edward le mit neanmoins hors de lui et il en ressentit avec un manque de tact inhabituel une haine profonde pour cet homme. Petra accepta son invitation. Il recroisa son regard sombre et oublia ce qu'il avait l'intention de dire. Un petit semblant de sourire s'esquissa sur son visage rigide tandis qu'elle hocha la tete. Son coeur en fut un peu allege, il se dit qu'il avait au moins pu lui rendre le sourire si... quoi? Mais n'importe quoi. Le garcon fit une reverence polie et leva les yeux sur la jeune fille. Il la prevint


"Je ne sais pas bien danser, vous m'en excuserez..."

Les deux autres etaient partis vers le buffet, ils ne risquaient plus de faire d'etincelles. Morgan fit un signe a Emily, comme quoi il reviendrait apres. Il avait accorde une danse a Petra, il avait accrode une soiree a Emily... Sur l'entrainante musique demodee ils commencerent a se mouvoir. Trop raide, il etait bien trop raide. Le garcon tenta de se detendre un peu mais la presence de Nao, Ritchie et Mail le derangeaient. Ils seraient les premiers a se moquer de lui.

Il n'en avait que faire. Il pouvait danser avec elle si il voulait. Si il se ratait sur Abba... Il se rattraperait sur une valse avec Emily. L'etrange couple commenca donc a danser a travers les lumieres de la salle, c'etait l'un des premiers couples a oser se risquer sur la piste de danse et sans doute pas le meilleur. Le borgne etait bien moins a l'aise que Petra et c'etait elle qui devait le guider plus que lui, mais ce fut un moment... qui n'etait pas desagreable, malgre les reticences de Morgan a trop bouger ou a oser quoi que ce soit de "ridicule". Il detestait danser, hein? Surtout pas des danses un tant soit peu modernes, hein? Bon il n'en etait pas a ca pres, n'est ce pas? Il oubliait qu'il detestait, il se mettait a apprecier. Monde a l'envers, monde de travers... Lorsque le morceau finit, il revint avec peine a la realite, et se rendit compte qu'il n'avait pas quitte du regard les jolis yeux de Petra. Ses joues s'empourprerent legerement alors qu'il lacha sa main, voulant presque la retenir... Il ne devait pas non plus... Il y avait Emily. Il n'allait pas jouer un role qui n'etait pas le sien, il devait deja assurer celui de cavalier de la vampire aux cheveux rouges... Morgan oublia au moment fatidique de la separation provisoire tous ses preceptes et offrit un grand sourire a Petra


" Merci pour ce moment et desole de ma mediocrite. A present, je vais honorer mon role de cavalier comme ce freluquet aurait du honorer le sien, peut-etre nous recroiserons nous."

Qu'est ce qu'il deblaterait, la? N'importe quoi. Il parlait a cette pimbeche comme un de ces hypocrites qui se disent amoureux. Berk. Degoutant. Argh. Meprisable. Vite. Retrouver Emily avant que la fete ne lui monte a la tete. Il marmonna sur un ton se voulant froid a grand peine, en baissant legerement le regard

"Euh... Hmgn au revoir."

Morgan se detourna et marcha d'un pas raide et precipite vers Emily. Il s'excusa d'etre parti si precipitement, et il sentit le rose lui venir au joues. N'importe quoi. Il lui prit la main et d'un ton autoritaire, piquant son regard dans le sien, il lui dit

"On danse?"

N'attendant pas vraiment sa reponse, il la tira vers la piste, en attendant la prochaine chanson. Il la regarda un instant et dit plus bas

"Euh encore desole je... Enfin, on n'humilie pas quelqu'un de la sorte."

Voila, ses preceptes etaient sauves.
Revenir en haut Aller en bas
Pensionnaire
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : DD (DarkD)
-
0 / 1000 / 100

• Age : 23
• Pouvoir : fuuuusiiiiooon !
• AEA : Un faucon rouge
• Petit(e) ami(e) : Pourquoi se contenter de ça alors qu'on a carrément un harem à sa disposition ?

Messages : 2065
Inscrit le : 08/02/2007

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Mer 24 Déc 2008 - 17:29

      • ( Allen Winters )

    Avant que le groupe de pop Abba ne termine son morceau, Marian était déjà de retour avec une assiette bien remplie de denrée douteuse. Il y avait mit le paquet ! Des tartes, des chips, de la sauce verte et gluante, des cookies ... miam, de quoi se gonfler les joues comme un hamster ! Avant qu'il n'est pu jeter une boutade à son ami devant tant de victuailles, une jeune fille s'approcha d'eux :

    Helen Machiaviel a écrit:

      « Marian ! Je te cherchais. Tu me trouves comment ? » fit-elle en papillonnant des yeux comme elle avait appris à le faire, attendant une réponse exclusivement positive. « Oh, salut Allen ! C’est cool comme chanson, t’as prévu de mettre quoi après ? »
    C'était Helen. Il fit tout d'abord la moue en enfournant une chips un peu trop molle à son goût dans sa bouche. Quand la jeune fille lui adressa la parole, comme par magie et intelligence, Gimme Gimme se tut pour laisser place à ...


    Découvrez ATC!


    « Bonsoir Helen ~ »

    Fit il dans un petit sourire après que Marichouplala est répondu à sa première question. À présent qu'Helen était là, le pauvre Allen allait vivre une période solitaire en compagnie de son ordinateur. Qu'allait il faire à par le surveiller ainsi que les chansons qui passaient ... ? Sûrement jouer à des petits escapes games ... ouais, des jeux sans sons, sinon Kyoko allait lui arracher la tête et l'embêter toute la soirée et l'année prochaine. Enfin, bref.

    « Hum, si tu as des idées de sons pour plus tard, Helen, je suis tout ouïe ! Et je ne veux pas de ton avis Marie-Jeanne ! »

    Connaissant Marian, il allait sûrement donner des titres de valses ! Il allait peut être en mettre, mais pas maintenant en tout cas. (è_é)


      • ( Kurogane )

    Ah. Pourquoi avait il accepté l'invitation de Fay déjà ? ... Ah oui, de un pour ne pas avoir de gage et de deux car la surprise pouvait déformé la pensée ... C'était devant son miroir simplement habillé d'un caleçon (agreuh, n'imaginez rien bande de débauchés...) que Kurogane se jugeait, retraçait les derniers éléments de son histoire. Des flash, un oui, des re-flashs, ça ressemblait presque à un mariage ! Quoique le oui était plutôt un : « s'tu veux ». Il n'y avait personne dans la chambre, tous étaient sûrement au bal ou ailleurs pour se préparer : et tant mieux. Après un petit exercice de respiration pour se concentrer sur la soirée qu'il aurait préféré fuir à cet instant précis, il ouvrit son armoire et sortit un ensemble noir assez chic, selon les gens.

    Ainsi vêtu (et avec son sabre, on ne change pas les habitudes, désolée.), il sortit tout doucement de sa chambre, arpentant les couloirs d'un geste las : comme dans un rêve. D'où il était, on pouvait entendre les rires, les bavardages et les claquements des chaussures à talons. Quelques guirlandes ornaient les couloirs par-ci par-là, mais le manoir était toujours doté de son charme maléfique ... Soudain, sorti d'un angle imprévu : Fay. Kurogane tombait souvent sur lu... elle ces temps ci ! Ah, et puis de toute façon c'était lu... (toujours pas habitué le bougre) elle qu'il cherchait. Ses vêtements étaient ... étranges. Bien loin d'une mode actuelle ou de l'époque du samouraï ! (d'ailleurs, son smoking aussi, mais il n'allait pas sortir en kimono !)


    « Bonsoir ! Ça va ?
    - Hum, ouais ... tu-- t'en as beaucoup fait. »

    Premier commentaire sur la robe très voyante de la jeune femme. Positif, négatif ? Plutôt subjectif comme avis. C'était bientôt noël, on ne pouvait plus faire marche arrière et c'est donc ainsi que Kurogane arriva dans la salle de bal, ou la salle à manger pour les plus terre-à-terre.

    Quand ils entrèrent dans la salle, Fay parût hésiter et regarda partout autour d'elle. De l'émerveillement ? Peut être était elle impressionnée ... Dans le souvenir du samouraï, ce n'était pas si lumineux ... quoique de toute façon il n'avait fait qu'emmener le sapin avec ce gars là, Keiko (il avait d'ailleurs gardé une amer pensée de sa part à cause de l'évènement qu'avait causé les I. l'année dernière.). En faisant un regard circulaire, il remarqua les tables remplit de ... cookies. Ce fut la première chose qu'il remarqua et qui fit remonter en lui un atroce goût de béton. Erk.

    Soudain, des petits cris de gamins éreintèrent les oreilles de Kurogane ... quand il leva les yeux vers la cause il croisa un nain qui se jetait sur ... une cow-boy dénudée. Comme quoi Fay n'était pas la seule curiosité de la soirée. Surtout que cette cow-girl, il la connaissait ! C'était April ... une simple connaissance de l'année ... à croire qu'il ne connaissait que les phénomènes de foire. Sans crier gare, le gamin se vanta de sa " cavalière " à Fay ... avant même que le samouraï eut pu grogner et dire « raah, dégage, gamin ... », le dit gamin était déjà parti vers d'autres aventures ...


    « Hum, Fay ... ? »

    Ils étaient restés debout tout ce temps ... Il l'enterpella sans vraiment savoir pourquoi, quand tout à coup une musique dont il ne connaissait rien se fit entendre. C'est ainsi que son cerveau lança l'information sans demander à l'ego de Kurogane s'il était d'accord :

    « ... on danse ? »

    Malheur, cauchemar, torpeur.



• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Mer 24 Déc 2008 - 19:04

Lye avait le sentiment que toute cette histoire allait prendre fin. Toute cette agitation l'avait un peu dérangé. Après réflexion, elle était la cause de tout ce mouvement, tout ce désastre. Tout avait commencé à cause d'elle, et tout se finirait catastrophiquement à cause d'elle également. Elle ne voyait pas comment arranger la situation, elle doutait que quelque chose soit réparable. Mais d'un autre côté elle s'en fichait aussi. Ce qu'elle voulait, c'était rester avec Edward, qu'importe que cela entraine sa réputation. Même si cela était assez embêtant sachant qu'elle devrait vivre ici pour toujours désormais. Elle avait toujours été très solitaire, pourquoi s'en faire ? Elle n'aurait pas du aller à la rencontre du jeune homme ? Elle n'aurait pas du tomber amoureuse ? Elle n'aurait pas du se venir avec lui ? Pourquoi débattre sur des évènements qui auraient du avoir lieux ou pas. Le cour des choses s'était déroulé ainsi et c'est tout. Lye ne regrettait rien et ne voulait rien regretter. Tant pis, tant pis .. De toute manière, Lye doutait que la peluche rose méritait la présence d'Edward à ses coté. Lui qui était si fin comparé à cette pimbêche.


Lye ne savait comment agir face à Edward, qui devait se trouver fortement énervé, elle en était sure, tout comme elle d'ailleurs. Elle le regardait, le visage ferme, mais remplie de douceur. Elle attendait. Elle attendait qu'il parle, qu'il se calme, qu'il reprenne toute l'énergie dont il aurait besoin pour se sentir mieux. Elle remarqua alors sa main, blessé, et cela l'affligea mais elle ne dit mot pour autant. Elle restait là silencieuse, fixant inlassablement son visage qui s'imprégnait de son liquide rouge. Son bras était lui suivit par deux longue coulées rouge, ressortant parfaitement avec le blanc de sa peau. Lye ravala sa salive et sentit une fois encore la rage monter en elle. Elle en voulait à ce machin rose pétant horrible, plus encore désormais, elle qui pensait qu'elle avait atteint le plus haut point de rage.. Son esprit vagabondant un peu trop fut coupé par la sang d'Edward qui se cristallisa, ce qui la surprit, elle était dans ses pensées, à caresser lentement la nuque d'Edward, les yeux braqués sur son sang qui coulait, et dans ses esprits, quand elle avait été surprise. Elle ouvrit d'ailleurs ses yeux en grands, coupant sa respiration par la même occasion, ne comprenant plus.


Aussi surprenant que cela puisse paraitre, Lye vu Edward se lever, premièrement, elle se demandait si cette hâte était du à sa main blessé, ou à autre chose. Secondement elle ne comprit pas pourquoi il avait désormais un petit sourire satisfait voir narquois plaqué sur ses lèvres. cela la rassura. Il ne devait pas avoir mal apparemment. Elle le laissa s'avancer, se releva et se tenait derrière lui, juste là debout, sans avancer. Elle remarqua sa grâce dans ses mouvements, ça présence avait quelque chose de très impressionnant. Elle admirait cette confiance en lui qu'elle lui trouvait dans son allure, dans sa carrure. Elle entendit alors la voix d'Edward couvrir la musique une fois qu'il se fut courbé. Ceci d'ailleurs, la surprise plus encore, cette manière très courtoise de s'incliner en gardant sa dignité, donnant a son être imposant, une forme de légèreté qu'elle appréciait, suivit de son sourire narquois qui convenait tout bonnement à la situation. Lye croisa les bras autour de sa poitrine et écouta sans plus les paroles de son bien-aimé.


Il avait commencé par des excuses, qu'elle ne comprenait pas, mais qui paraissait justifié, face au dernières paroles de la jeune demoiselle. Lye toujours ouverte à la voix du garçon, fut encore plus surprise par une phrase du jeune homme. Décidément, il aurait toujours les mots pour la surprendre. ' Je suis désolé d'être tombé amoureux ' .. Cette phrase se répétait dans la tête de Lye, la coulant sur place agréablement. Le choc était impressionnant malgré qu'elle s'en doutait, et qu'elle l'espérait. Oh oui elle avait espéré que le jeune homme soit lui aussi éprise d'elle. Il ne pouvait parler que d'elle .. Déjà là phrase formait un échos dans sa tête, et Lye perdait toute réflexion. Elle n'écoutait déjà plus ce que disait le beau brun, encore trop sous le choc de cette parole, de cette phrase qui déclenchait chez elle de mortels frissons. Le regard perdu, complètement à vide, Le garçon avait déjà finit de parler et se dirigeait quand à lui vers le buffet. Lye ne pouvait bouger, encore trop surprise de cette déclaration qui ne lui était pas clairement destiné, mais qui l'était quand même. Elle sentit la foule de la salle repartir à ses occupations alors qu'elle était planté dans la salle, encore trop surprise pour bougé, elle commençait seulement à reprendre le cour des évènements dans l'ordre, sentant son cœur battre plus encore ne sachant plus quoi faire, quoi dire, où allée.. Le sentiment d'être perdue s'amplifiait malgré qu'elle retrouvait peu à peu ses reperds. De longues minutes s'écoulèrent jusqu'à ce que ses jambes prise d'un besoin de bouger soudain, se dirigèrent telle une fusée vers le buffet où se trouvait Edward. Arrivant presque en courant, elle voyait qu'il regardait amèrement les plats, mais avec un contentement de soit qui se lisait sur son visage. Elle le retourna avec une rapidité sans pareille, haletante d'avoir traverser toute la salle aussi vite.


- Je .. Je suis amoureuse de toi. Merde! Putin de MERDE ! Je t'aime!



Elle avait craché ses mots avec une force inouïe. Les criant presque, leur donnant un sens tellement puissant que cela la surprit elle-même. Elle regardait son interlocuteur durement, dégageant une force de ses yeux, dégageant une passion folle de son regard. Lye laissa un petit rire percer ses lèvres, un jolie rire nerveux, mais si décontracté que c'en était presque absurde. Elle s'arrêta un sourire aux lèvres et un regard étonnant, un regard qu'elle n'avait encore jamais fait à quiconque, épatant, à l'égard du jeune homme. Elle se sentait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Trù3 r3b3l $4t4n1$t3 !1!!11
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Elthy
-
0 / 1000 / 100

• Age : 135
• Pouvoir : Faire apparaître de l'eau sucrée à la fraise
• AEA : Lé shiouaoua c tro kawaii surtou av3k dé z4b1t de rebelz lol !!
• Petit(e) ami(e) : UN SEUL ? Mais vous me prenez pour qui ?

Messages : 787
Inscrit le : 12/05/2008

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Mer 24 Déc 2008 - 19:17

(Sindy 8D)

En prenant bien garde de pousser les deux portes en même temps, pour faire classe comme les généraux dans les films guerriers, Sindy entra enfin dans la salle à manger, en compagnie de Denny, un charmant garçon qu'elle avait rencontré trente secondes auparavant. Elle n'aurait tout de même pas pu avouer qu'elle, Sindy, femme fatale et bourreau des coeurs, n'avait pas de cavalier pour la fête. Alors quand, en désespoir de cause, elle avait remarqué ce Denny qui traînait dans les couloirs. Après une rapide interview, elle lui avait attrapé le bras et le traînait maintenant de force... ah mais non voyons, on ne pouvait pas ne PAS vouloir danser avec Sindy, j'oubliais. Donc, il fut bien évidemment volontaire même s'il ne le montrait pas. Denny n'était pas vraiment beau, mais bon Sindy avait vu pire, et il avait de jolis yeux, que Sindy aurait qualifié de vairon si seulement elle connaissait ce mot. Et puis il avait les cheveux bizarres aussi, ce n'était pas moche, mais la jeune fille ne trouvait pas ça très séduisant non plus. Enfin, c'était toujours mieux que certains garçons avec qui elle était sorti avant d'entrer dans le pensionnat.

Quelques yeux curieux saluèrent l'entrée bruyante de Sindy, mais elle n'attira pas autant de regarde qu'elle ne l'aurait souhaité. Pourtant, faisons-lui justice, elle était tout simplement ravissante, à sa façon si particulière de l'être. Sa robe totalement noire contrastait avec les nombreux rubans fixés dessus, qui se retrouvaient en huit noeuds: deux sur le haut de la robe, à côté des discrètes bretelles qui servaient de manches, deux autres au niveau des hanches, puis encore deux un peu plus bas, pour finir avec une autre paire tout en bas de la robe, qui n'allait pas plus bas que le milieu des cuisses. La jeune fille portait avec ça des espèces de mitaines noires ornés de tulle et de rubans de la même couleur, tout à fait adaptés à la robe. Les chassures étaient bien plus flashys que le reste: toujours la même couleur, le noir, mais les hauts talons aiguilles d'une bonne dizaine de centimètres étaient eux d'un rose pur et flamboyant, allant presque jusqu'au magenta, tout comme l'intérieur des chaussures. Ne souhaitant absolument pas faire preuve de la moindre discrétion, Sindy n'avait pas eu peur de trop se maquiller: ses grands yeux couleur café au lait étaient aujourd'hui soulignés par du khôl-ne-sais quelle grande marque de cosmétique, et ses soucils enduits de mascaras de la même couleur et de la même marque. Elle avait bien pris soin de se laver les cheveux avec du shampoing l'Oréal, et de fait avait dû refaire toutes ses mèches roses, ce qui donnait un nouvel éclat à la couleur. Pour une fois, elle avait accepter d'abandonner le rouge à lèvre noir pour lui préférer un rouge intense, mais pour commencer ce manque de rebelattitude, Sindy mit encore plus de fond de teint que d'habitude, ce qui lui donnait un air légèrement cadavérique. Avec autant de maquillage, on aurait pu penser que Sindy ressemblait à un cadavre décomposé bouffé par des vautours, mais non. Cette fille, bien que hautaine, souvent méchante et désespérante, était aussi idéniablement belle. C'était d'ailleurs la principale raison de son succès auprès des garçons. Sa beauté, suivi de peu par la richesse de sa famille, bien sur.

Sindy se dirigea tout de suite vers la piste de danse. ABBA était loin d'être assez rebellement rebelle pour une rebelle aussi rebelle qu'elle, mais elle s'en contenterait, parce que de toute façon, ils étaient tous ringards dans ce pensionnat. La moitié des invités c'était déjà rués vers le buffet, et ils espéraient garder leur ligne avec ça ? Elle imagineait bien toutes ces filles mal habillées finir obèse. Ca serait bien fait pour elles ! Sans prévénir, elle attrapa le bras de Denny, et l'emmena (Denny, pas le bras) bien au centre de la piste. Elle voulait qu'on la regarde, qu'on remarque combien la fille en robe noire, avec des bijoux argentés et des bagues ornées d'onyx et de rubis, était jolie. Bien plus jolie que toutes les cavalières, du moins elle trouvait que c'était le cas. A ses yeux, aucune ne lui arrivait à la cheville. Et encore, sa cheville était tellement haute à cause des talons, ç'aurait été dur d'y arriver... Sindy commença à danser, courbant son corps de façons plus que suggestives...Mince comme elle était (anorexique oui è_é) elle pouvait se premettre de faire ressortir ses hanches en bougeant plus ou moins en rhytme, levant les bras quand le moment lui semblait opportun et dodelinant de la tête en permanence. Ainsi, elle espèrait attirer les regards interessés des garçons présents, histoire de faire pleurer leur cavalière un bon coup. Et même si d'autres garçons venaient lui demander de danser, elle se permettrait de les repousser si ils n'étaient pas assez gothiques. Sindy avait une furieuse envie d'embêter le monde ce soir-là. Au moins, n'en doutons pas, c'était la seule à vraiment se donenr à fond sur la piste de danse, en dansant cette danse si particulière des adolescents qui consiste à bouger le plus possible sans écraser les pieds des autres.

Après ABBA, elle eut à ATC. Ca ne lui disait rien, c'était donc forcément nul. Elle n'arrêta pas pour autant sa danse éffrené, entraînant son cavalier dans les figures les plus folles et les plus impossibles et inexistantes, réussissant à éviter les pieds des autres danseurs, mais pas leur ventre. Elle voyait d'autres gens se disputer, mais à ce moment-là elle ne s'interessait qu'à elle-même. Elle était si habituée à passer des soirées à danser en boîte de nuit qu'elle savait maintenant le faire sans s'en rendre compte. En tourbillonant sur la piste, elle ne pensait qu'à ses propres problèmes, son espirt ailleurs tandis que ses pieds bougaient sans jamais s'arrêter un seul instant.A cet instant précis on aurait pu penser voir une adolescente d'une grande beauté, se donnant à fond sur une piste de danse, s'amusant avec un garçon qu'elle aimait, une gentille fille, sans histoires. Tout le contraire de ce qu'était Sindy, donc. Ses pensées étaient fixées sur combien elle était à plaindre, sur le fait qu'elle ne pourrait même pas s'acheter un troisième ordinateur portable, et qu'en plus son nouvel iPhone jamais utilisé ne passait pas dans ce fichu pensionnat. Sans parler de la serial killeuse déguisée en cowgirl ringarde qui la poursuivait. Heureusement, SIndy n'avait pas encore repérée April O'May dans la salle à manger.

[Hey pour une fois que je pouvais trouver une occasion pour Sindy d'avoir la classe 8D Les seules choses qu'elle sait bien faire, c'est danser, être jolie et se plaindre cette imbécile de Sindouchoute ~]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Mer 24 Déc 2008 - 19:32

Il avait vraisemblablement dit la vérité nota-t-elle avec joie, puisqu’effectivement c’est correctement qu’il dansait nouvelle qu’elle accueillait avec joie, tout comme ses mouvements qu’elle essayait d’harmoniser avec son cavalier, même si bon, elle avait une excuse par le fait que la chanson s’y prêtait peu, à être harmonique.
Elle plissa les yeux un court instant, cherchant d’un œil protecteur Petra, qui, manifestement, semblait proie à un bon nombre de sentiments... « Oups » aurait pu rapidement résumer ses pensées, et elle hésita quelques instants à interrompre Nao afin de venir en aide à cette dernière (Petra, pas Nao). Sauf qu’un chevalier servant sorti de nulle part et qui s’avérait être le borgne de tout à l’heure eut la bonne idée de s’imposer entre les deux protagonistes et de calmer le jeu...Léger soupir de soulagement, elle fut heureuse d’avoir refusé le marché quelque peu malhonnête de Nao. Ce dernier commençait d’ailleurs à discuter d’une certaine fille avec un certain Owen, et elle répéta ;


« Owen ? »

Décidément, il fallait qu’il parle celui-ci...bon, quand elle s’y mettait elle n’était pas mal dans le genre, mais il ne parlait ni de jean calvin klein, ni de sac Longchamp ou de chemisier burberry mais d’un inconnu dont elle n’en avait que cure (robeeeert oui c’est un jeu de mot bien vaseux), d’où le ton légèrement agacé qu’elle avait employé.
Agacement qui s’intensifia alors que la chanson se terminait doucement et qu’il en rajoutait plus qu’il n’aurait du selon elle. Ou alors était-ce l'alcool, difficile à comparer; la magie de l'ivresse semblait permanante chez lui. Elle s’immobilisait, et elle feula d’une voix grinçante :


« Ben vas-y, dis le si j’dérange ! »

Il allait probablement lui sortir un truc comme « tu me dérange » mais elle commençait (déjà) à avoir la force de l’habitude. Malheureusement, pour alourdir son cas, elle venait de surprendre Sindy en train de papillonner bien trop gracieusement à son gout sur la piste, et a travers sa frange qu’elle recoiffa d’un mouvement de tête, ses yeux lançaient des éclairs venimeux. Jalousie.

***
Ritchie

Elle disparut brièvement, et il profita de ce laps de temps pour observer les autres. Autres qui avaient moins de problèmes semblait-il, mis a part cet étrange couple qui s’envoyaient des insultes à la figure, composé d’une ... d’une fille aux cheveux rose bonbon, et d’un garçon fringué façon joueur de poker italien. Morgan avait décidé de se la jouer gentleman puisqu’il prit le parti de la jeune fille...Ritchie pouffa sournoisement ; MORGAN ? Emily-la-rouquine ne suffisait pas semblait-il, ou alors c’était le rouge qui avait délavé. Ou encore il avait bu la même chose qu’Eva, remarqua-t-il en apercevant celle-ci près du buffet, la bouteille de rhum dans la main, façon Pierrot l’alcoolo du bistrot du coin. Il songea vaguement à la dernière fois ou elle avait été ivre, et il pouffa une nouvelle fois alors qu’elle s’approchait, la démarche conquérante (ou presque).

« Ouais, par contre tu crèves pour que je danse. »

Regard méchantmenacant, malgré qu’ainsi vêtu il était bien moins ...impressionnant, si il l’avait été un jour. A son grand dam, il n’était pas la virilité faite homme...bah, avec Nao en compagnon de dortoir c’était difficile de l’être, viril wahh la mauvaise excuuuse

« On a qu’a aller manger, ou un truc comme ça. »


Dernière édition par Garry Morton le Ven 26 Déc 2008 - 16:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Jeu 25 Déc 2008 - 13:16

Hidekignondepain a écrit:

" Sven Erikson, cavalier de Mikan ci-presente."

Il lui adressa un grand sourire Colgate, non sans une certaine envie de frustrer son interlocuteur. [...]

"Allez, allons danser a present que tu es la !"

[i]A la mine etonnee que pourrait montrer Mikan a cette proposition incongrue, il repliqua

"Ne me dis pas que tu es venue au bal en pensant que tu allais y couper !"

Le garcon se pencha sur Mikan et detacha les sangles qui la maintenait bien accrochee a son fanteuil. Il fit bien attention a ne pas la faire tomber lors de cette operation mais reussit a l'effectuer assez vite. Cela fait, il passa l'une de ses mains sous les genoux de la jeune fille et posa l'autre sur son dos avant de la soulever. Elle n'etait pas lourde, et ses jambes etaient toutes minces, presque maigres. Sven la cala de sorte qu'elle ne tombe pas. Heureusement il etait plutot robuste et il mettrait un petit moment a la trouver lourde pour ses bras. Le garcon fit en riant, la faisant tournoyer

"Allons y ! Il faut profiter de la soiree !"
Nathanaël lui rendit un grand sourire niais à souhait. Clochard, tu veux voir comment ferait ta tête, sur le trottoir ? Qu'est-ce que c'était, cet air goguenard ? On aurait dit qu'il voulait lancer un concours de celui qui roulait le mieux les pelles.
« Ben moi c'est Nathanaël. Et je sors, il appuya très fort le le "sors", avec Aelan.
Répondit-il avec importance. Il hésita à lui tendre la main, et décida de ne pas le faire finalement. Il aurait bien voulu avoir l'air sympathique, néanmoins l'idée de se trouver en contact physique avec cet énergumène de
Sven Erikson, cavalier de Mikan ci-presente, le laissait froid comme la roche sous la cascade. Il s'avança à côté d'Aelan et lui prit la main avec fierté, jaugeant Sven avec mécontentement. Est-ce qu'à présent, ils allaient procéder à un défi tacite de celui qui danserait le mieux ? Si c'était le cas, sans aucun doute Sven perdrait. Avec pour cavalière Mikan, sans vouloir offenser la pauvre demoiselle incommodée, son combat était perdu d'avance. Il le regarda, le visage empreint d'un sombre contentement. Pfeuh. Il allait donc voir.

— Viens ! Lança-t-il à sa demoiselle en la tirant par le bras vers le centre de la pièce, dégagé pour être employé comme une piste de danse. Allen, le disc-jockey, avait eu la malice de diffuser Around the world (la la la la), une chanson sur laquelle la question qui demandait de se trémousser de manière sexy laissait perplexe, sans aucun doute pour mesurer le talent de danse de djeunzz dont étaient dotés les adolescents présents à la fête. Qu'importe, quand il s'agissait de briller en société, Nathanaël se montrait digne d'un roi. Très excité, et non pas sexuellement bande de coquins même si ce qu'il va faire pourrait donner des idées, il attira Aelan face à lui, et commença à la "brancher" comme il fallait bien dire, parce que c'était ça qu'il faisait. Il lui caressait les hanches tout en ondulant les siennes, sans toutefois parvenir au niveau de Shakira et ses hips which don't lie, et quand la musique commença à boum-boumer et à s'agitait, il retourna littéralement sa camarade en la faisant tourner d'une pirouette et demi et il la colla contre lui, dessinant des mouvements du bassin plus ou moins obscènes mais totalement à la mode dans les discothè.... boîtes de nu... BOITES, discothèques et boîtes de nuit c'est ringard à dire. Ses mains remontaient progressivement le long de la fine taille de la jolie Aelan, mais son geste était dénué de désir, il ne désirait que battre ce galopin de nigaud de manche à balai de Sven, en se montrant le plus sensuel (ou ridicule, c'est selon le REFERENTIEL huhu) des danseurs. Cependant, il remuait aussi la tête, ou plutôt il balançait sa belle chevelure brune de gauche et de droite au rythme de ses hanches à lui. Quand la musique commença à ne parler des paroles que des "la la la, la la la la ..." il arrêta sa chorégraphie lascive et se mit à sauter par grands bonds transportés, alors que la femme faisait la laaa laaaa, et que la musique faisait boum boumm boummm. Et il chantait en même temps, faux évidemment, le but étant de faire le plus de bruit possible.

(c'est sur la piste, qu'on gueule, qu'on gueule, c'est sur la piste, qu'on gueule le plus fort ! /o/)



DDiyou (L) a écrit:
« Bonsoir ! Ça va ?
- Hum, ouais ... tu-- t'en as beaucoup fait. »

Premier commentaire sur la robe très voyante de la jeune femme. Positif, négatif ? Plutôt subjectif comme avis. C'était bientôt noël, on ne pouvait plus faire marche arrière et c'est donc ainsi que Kurogane arriva dans la salle de bal, ou la salle à manger pour les plus terre-à-terre.
Roh, ça va ça va. Elle venait d'arriver et il essayait déjà de l'embêter. Même s'il était gentil le Kuropon, il lui arrivait très souvent de ne pas se montrer aimable. Fay, jucundus es, articula-t-elle silencieusement, pour elle-même. Des relents de latin lui venaient en ce moment peu propice aux analepses par millénaires. C'était sans doute très faux mais rien n'était plus irritant que le latin de toute façon, si ce n'est la mauvaise humeur perpétuelle de Kurogane le samouraï qui broie du noir vingt-quatre heures sur vingt-quatre, sept jours sur sept, quatre semaines sur quatre, douze mois sur douze, etc.
Alors que Gimme Gimme d'ABBA était en train d'éclater les tympans des imbéciles qui s'étaient installés près des enceintes vrombissantes, et qu'elle était en train de tergiverser, trop habillée, oui mais c'était beau quand même et elle était un peu la princesse de la fête, la jolie dame qu'on ne regarderait qu'avec des yeux ébahis, ou juste bien vêtue, oui mais quand même s'exhiber ainsi, c'était quand même exagéré, pour une petite fête de prisonniers débauchés, un étrange enfant, moins étrange que Fay néanmoins, faut pas boucher le poussoir, ou pousser le bouchon trop loin, vint lui vanter les mérites de la personne qu'il avait réussi à ramasser dans un couloir sûrement, oui oui comme on ramasse une pâte dans la rue vous voyez, pour le bal. Une cow-girl moins habillée que Madonna dans ses concerts au Parc des Princes et autres subtilités de gens riches et pseudo-cultivés.


Elthyrat de l'opéra a écrit:
"Vous voyez la grande jolie dame bien habillée là-bas ? Elle a un PISTOLET et elle va me le prêter euuuuuh !!! Et puis c'est ma cavalière, elle est super gentille et c'est une jolie grande dame ! Et en plus elle a aussi un... ha mais je l'ai déjà dit ou pas ? ELLE A UN PISTOLET"
L'androgyne s'attendait à ce qu'il dise "un fouet dans sa table de chevet". Kynshley alla jouer plus loin le brave bonhomme, non en fait Fay amait beaucoup les enfants mais pas quand ils se conduisaient de façon si ostentatoire, cela lui rappelait ceux qui l'avaient brimée elle dans son enfance. Cet événement inintéressant n'empêcha pas la musique de se finir sur des dernières notes un peu fatiguées de leur entrain primaire. Allen le DJ-geek se débrouilla pour diffuser une nouvelle musique bien moins belle, bien moins rigolote, bien moins fun mais bien plus tendance in, il sélectionna Around the world (la la la la), de ATC.

DDiyou (L) a écrit:
« Hum, Fay ... ? »

Ils étaient restés debout tout ce temps ... Il l'interpella sans vraiment savoir pourquoi, quand tout à coup une musique dont il ne connaissait rien se fit entendre. C'est ainsi que son cerveau lança l'information sans demander à l'ego de Kurogane s'il était d'accord :

« ... on danse ? »

Malheur, cauchemar, torpeur.
Waw. Je dirais même mieux, waw-WAW ! Il y eut comme un court-circuit dans le complexe cérébral Fayesque. Ce genre de court-circuit très gênant qui faisait que les plus réactifs se mettaient subitement à se séparer de leurs vêtements et à courir partout tout nus en braillant des âneries, tel qu'on le voit quelque fois dans les cités universitaires avec les jeunes enfin débarrassés de leur pâtain de cou de vieux (oh!). Oh, certes, l'invitation s'était déroulée sous l'écrasement du "la la la la la" d'une chanteuse un peu répétitive, mais c'est l'intention qui compte alors Fay cria « OUI JE LE VEUX » dans le même style que ces filles émotives auxquelles on propose un mariage. Heureusement qu'avec la musique les voix étaient couvertes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Jeu 25 Déc 2008 - 14:41

    Mikan demanda à Sven pour prendre une photo. Elle s’arma de son appareil et pointa l’objectif sur eux. Aelan souri timidement et le flash l’aveugla, suivit d’un clic à peine audible dans la cohue qu’était devenu le bal. Elle entendit son nom et se retourna. Son petit copain et cavalier pour un soir arriva en feignant la course. Oh, il avait surement ralenti juste avant d’arriver dans la pièce puisqu’il soufflait comme s’il avait piqué un sprint (quelle est naïve x)). Elle l’observa tout sourire s’approcher à grand pas de la table où trônait le buffet. Bonjour. Joyeux Noël. Comment vas-tu ? Moi bien merci de t’en inquiété. A la place, il adressa un charmant « Euh... Ouais, et t'es qui ? » -accompagné d’un ton des plus amical- destiné à Sven. Aelan resta spectatrice de cet aimable échange entre les deux garçons. C’est bon, il n’était pas en train de la violer non plus… Sven parti avec sa compagne sur la piste de danse. Elle lui fit également un signe d’au revoir au garçon.

    « Viens ! »

    Hein ? Nathanaël l’attira sur la piste où il commença à se dandiner d’une façon qu’Aelan trouvait ridicule. Elle voulu protester mais le jeune homme continuait sa danse. Elle se contentait de le regarder faire ses grands gestes quand il la fit tourner et la colla contre lui. Elle se recula un peu, et lorsqu’il s’arrêta pour sauter et chanter, elle préféra déserter la piste en prétextant une soudaine soif. Ce qui, vous l’avez compris, était une excuse pour s’éloigner du singe qui lui servait de petit copain.

    Elle se servit un verre d’eau et bu une gorgée pendant qu’il s’agitait toujours au centre de la pièce. Ah, heu, non, j’ le connais pas. Si le but était de se faire remarquer, il avait réussi.

    Elle soupira et resserra son petit gilet, tellement fin qu’on voyait à travers, mais on s’en fout. Elle déposa son gobelet en plastique et se dirigea vers la porte. Discrètement pour pas qu’on la voit, mais fut interceptée par un couple qui passait trop près. Pff, en fait, c’était peut-être pas une bonne idée de venir…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


+

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
xX || Pensionnat Interdit || Xx :: .:: Hors-Jeu ::. :: Tiroirs scellés :: Archives :: Évènements terminés :: Bal de noël-
Sauter vers: