AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Mar 30 Déc 2008 - 16:15

Mikan, bien qu’elle s’amusait follement, commençait néanmoins à avoir le tournis, qui risquait d’entraîner un début de nausée. C’était dommage, parce que, pour une fois, elle avait presque l’impression d’être complètement normal, sans problèmes, et qu’en plus, c’était vraiment super. Sven était moins maigrelet et faiblard qu’elle le pensait finalement… Et c’était le plus beau cadeau de noël qu’on puisse lui faire !(Après la faire sortir d’ici, lui rendre sa mobilité, et avoir tout l’arsenal du parfait petit photographe, mais bon, on fait avec les moyens du bord !) Elle retourna dans son fauteuil près de son AEA presque à regret, mais soulagé de ne pas avoir encore rendu son déjeuner. Cela aurait été très embarrassant…

Elle réalisa soudain que, hormis son nom et son âge, elle ne connaissait pas du tout son cavalier, et que ce dernier était d’ailleurs dans le même cas. Soucieuse d’alimenter la conversation, elle jugea bon de le bombarder de questions aussi inutiles qu’ennuyantes, mais qui lui en apprendrait d’avantage sur cet énigmatique « vieil adolescent ».

Elle se rapprocha d’un air sournois, et, tout en prenant une grande inspiration, fit un grand sourire colgate à Sven, avant de l’attaquer.


- Dit-moi, Sven… Tu viens d’où ? T’habitais où ? Tu faisais quoi comme études ? T’avais des frères et sœurs ? T’étais heureux avec ta famille ? Tu faisais du sport ? Tu sortais ? T’avais une copine ? Est-ce qu’il faisait froid là où tu vivais ? T’avais des animaux de compagnie ? Tu lis quoi comme genre de livres ? T’aimes le cinéma ? Tu t’es déjà bourré ? Tu parles combien de langues ? T’avais des amis ? Est-ce que t’as déjà tuer quelqu’un ? Où t’as appris à danser ?

Et enfin, la question piège, qui est également la plus importante :

- T’avais quoi comme dentifrice ?

La question qui déterminerait l’avenir social de Sven dans le pensionnat 8D. Des questions auquel Mikan avait réfléchit tout le temps de libre qu’elle avait avant le bal, et qu’elle avait soigneusement apprit par cœur… Il ne serait pas poli de ne pas y répondre, même si elles étaient au summum de l’indiscrétion.

[Deki, dis-toi que c’estd e ta faute si j’ai fais un post aussi nul et inutile…8D *sort*]
Revenir en haut Aller en bas
Sectaire iguano-stellairienne
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Mooney
-
0 / 1000 / 100

• Age : 23
• Pouvoir : Persuasion
• AEA : Marmotte la Marmotte
• Petit(e) ami(e) : EMRYS SULWYYYYYYN <3

RP en cours : LA VIE EN ROSE (Claris Linden)

Messages : 1647
Inscrit le : 09/11/2008

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Mar 30 Déc 2008 - 16:23

Sindy était une fille gé-niale ! Et Petra pesait ses mots. Elle aussi était une grande admiratrice de la chevelure rose, elle aussi était extravagante, elle était très extravertie... Une parfaite amie ! Mais pendant que la jeune fille s'extasiait sur sa rencontre, un drame se déroulait à quelques mètres d'elle à peine, sans qu'elle s'en rende compte. Ce ne fut que quand les personnes attroupées autour de Nao s'étaient mis à faire pas mal de bruit qu'elle se retourna d'un quart de tour pour leur faire remarquer le boucan qu'ils faisaient. Et c'est là qu'elle réalisa ce qui se passait...
Sous le choc, ses yeux parcouraient la bande de fous qui se tenait devant elle. Une naine était en train de bouffer la main de Top-Canon... C'était quoi ce bordel ?!
Les soirées dans le pensionnat étaient-elles toujours aussi mouvementées ? Petra ne l'espérait pas, car la scène devant elle lui paraissait tout simplement irréelle, malgré tout ce qui lui était arrivé depuis son arrivée. Sa mésaventure avec Edward disparut totalement de son esprit, enfin, mais à sa place arriva une image cauchemardesque. La naine était en train de bouffer la main de Top-Canon. La naine était en train de bouffer la main de Top-Canon... La naine était en train de bouffer la main de Top-Canon, merde ! C'est pas normal ça !
Elle murmura, bégaya :


"Sindy... Tu... Tu as vu ça ?"


Elle n'attendait pas de réponse de la part de sa new-best-cop'-of-the-world. Elle manqua de s'évanouir, mais se retint de justesse en s'appuyant sur l'épaule de Sindy pour éviter de tomber au sol. Dans ses yeux luaient divers sentiments. Du trouble évidemment. De la terreur aussi. Beaucoup de terreur. De l'ébahissement un peu. Le choc surtout.
La naine était en train de bouffer la main de Top-Canon...
C'est alors que l'une des personnes présentes balança un coup à la bouffeuse de main, un garçon à la chevelure sombre. Petra n'avait aucune envie de voir la suite des évènements et s'écarta de quelque mètres encore, posa sa main contre un mur et se mit à vomir son déjeuner. Heureusement qu'elle n'avait pas mangé quelque chose depuis le début de la fête, sinon les dégâts auraient été atroces. Il n'y avait qu'un liquide verdâtre assez étrange dont personne ne désirait savoir la composition. Mais c'était ignoble.
Il fallait qu'elle nettoie après, sinon cela allait se mettre à sentir dans toute la pièce, ce qui allait mettre en l'air la soirée. Cependant, c'était trop ignoble pour qu'elle s'en charge immédiatement. Et elle devait se remettre du choc. S'en remettre vite, vérifier que c'était bon, que Top-Canon était encore en vie, que la naine ne s'était pas mise à remonter le bras jusqu'à l'épaule. Voir même découvrir que ce n'était qu'une illusion, une hallucination due au choc qu'elle avait eu un peu plus tôt à cause d'Edward. Que tout allait retourner à la normale.
Petra respirait fort pour tenter de dissiper son malaise, ignorant tout le monde autour d'elle, strictement tout le monde, puis une fois qu'elle se sentit prête, elle se redressa et partit à la cuisine. Ce n'était pas très loin, ce petit trajet lui pris alors très peu de temps. Elle fouilla dans les placards jusqu'à trouver ce qu'elle cherchait : un chiffon qui lui permettrait de nettoyer ce qu'elle avait fait. Elle le saisit puis retourna dans la salle à manger en ne regardant pas l'endroit où se trouvait l'étrange groupe, essuya le liquide répugnant. Elle tenta de se faire la plus discrète possible en exécutant cette basse tâche, avec des gestes saccadés, nerveux. Cela fut vite fait et elle retourna dans la cuisine pour ramener le chiffon qu'elle avait utilisé, le laissant en plan sur une table et revint. Elle chercha du regard Sindy, mais ne la vit pas. Où elle était, celle-là ? Sans doute pas très loin... Elles finiraient bien par se retrouver... Mais pendant qu'elle fouillait des yeux la salle, elle vit le borgne qui l'avait aidé. Il semblait... dépité. Oui, c'était le mot : dépité.
C'était logique, au fond : la naine bouffeuse de mains était aussi la naine aux baskets qui l'accompagnait. Il avait plus que sûrement suivi la scène. Comment pouvait-on voir autre chose ? Le pauvre. Lui aussi était sans doute choqué. Petra voulait revoir Sindy, mais celui qui l'avait sauvé un peu plus tôt durant la soirée avait besoin d'aide, et elle avait une dette à rêgler.
Elle commença à s'approcher de lui. S'arrêta. Peut-être voulait-il être seul ? Mais il avait l'air vraiment triste. Continua son avancée. Stoppa ses jambes de nouveau. Elle hésitait. Elle continuait d'avancer ainsi, s'arrêtant régulièrement, songeuse, et finit par se retrouver près du borgne. C'était une impression ou il pleurait réellement ? Mince, le pauvre. Il était vraiment mal dans ce cas. L'adolescente avala sa salive et prit la parole, d'une voix légèrement attristée par la scène devant elle :


"Hé... Je peux faire quelque chose pour toi ?"


Elle s'assit à côté de lui, le regard inquiet. Elle ne savait pas quoi faire pour le jeune homme, mais elle avait envie de l'aider. De n'importe quelle façon. Il s'habillait mal, mais elle l'avait trouvé gentil. Il l'avait sauvée, alors qu'elle ne le méritait pas. Il lui semblait donc logique qu'elle vienne à son tour. Et sa conscience ne lui permettrait pas de l'ignorer.


"Tu veux que... je sais pas moi... Tu veux que j'aille te chercher un truc à boire ?"


Non. C'était stupide. Il n'allait pas avoir envie de la voir. Pas après ce qu'elle lui avait dit au tout début de la soirée. Et il avait sûrement d'autres chats à fouetter. S'il avait réellement eu envie de la voir, il l'aurait abordé. Ce n'avait pas été le cas.
Trop tard cependant. Elle était là. A tenter de réconforter quelqu'un qu'elle ne connaissait pas, qu'elle appréciait peu, presque pas.


Dernière édition par Petra Traümer le Mar 30 Déc 2008 - 20:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdunecookivore.blogspot.fr/
Barbie (violeur de hérissons)


+
Masculin -
0 / 1000 / 100

• Age : 28
• AEA : Chu
• Petit(e) ami(e) : \o/ \o/ \o/ \o/ \o/

Messages : 811
Inscrit le : 17/02/2007

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Mar 30 Déc 2008 - 17:17

L’abruti, faire l’abruti, n’était-il pas comme d’habitude ? N’était-ce pas cet abruti là que les gens aimaient ? Sans doute pas, ou alors pour de faux. Les gens aiment souvent les clowns sans les connaître. C’est ça il était un clown, et eux ne comprenaient rien.
Nao refusait d’écrire dans sa tête, d’imprimer tout ce qu’il se passait autour de lui, d’avouer que cette scène le touchait. Et qu’il ne riait pas de ce sombre théâtre. Au fond de lui on hurlait qu’il se relève, que sa voix tonne sans faute, sans tremblements et rit des personnes autour de lui, le public le voulait. Déclarer que tous étaient bien crédules, et qu’il ne faisait que s’amuser. Malheureusement, son costume cousu par le mensonge, venait de se déchirer, tomber en lambeaux. Et si jamais le comédien se levait, il serait nu, dépourvu de ses coutures de spectacle.

Une gorge serrée par la douleur, des râles de pleurs retenus, tout cela l’empêchait de répliquer. Nao se repliait petit à petit, tremblant comme un feuille, qu’on écrase doucement en écoutant ses membres se fissurer. Pathétique, l’adolescent niait sa faute. Jamais il n’avait désiré être malheureux, le malheur c’est bon pour les autres. Et tout tournait autour de lui, doucement sans bouger.
Owen le héros entouré de la gloire splendide qu’était Jessica, tenant fermement Emily qui s’effaçait peu à peu dans ses souvenirs, la fille aux cheveux roses, sa copine. Tous dansaient autour de lui, dégoûtés, horrifiés, ennuyés.
Pourtant, ne se trouvait-il pas être magnifique ? Ne devait-il pas être admiré ? Adoré de tous ? Sans son vêtement d’inepties, était-il si repoussant ? Les questions lui broyaient la cervelle, le poussant à respirer de plus en fort pour se reprendre. Comme un grand. Entre ses genoux, la tête enfouie, les bras liées, ici il faisait sombre, dans les chambres d'adultes les lampes Ikea prônaient pourtant toujours.

Ouvrit les yeux, et ne vit rien, sentit des énormes larmes rouler sur sa joue et éclater quelque part, reniflant fort. Foutez-moi la paix, bande d’idiots, pleurnichards, égoïstes, monstres, vous auriez bien pu être moi. Avec le physique en moins. Nao, rends-en toi compte, tu n’es qu’un débris de statue narcissique en ce moment-même. Non. Nao rends-en toi compte, tu es un gamin violent qui ne sait pas ce qu’il veut. Non. Nao rends-en toi compte, on ne t’aime pas tant que ça…Non.

Trois fois, don Giovanni refusa par trois fois de se repentir, et l’enfer l’engloutit.

La brûlure qui mutilait sa main ne pouvait être comparée à l'enfer bien éviddement, et l’insanité animant le pauvre et ridicule éphèbe n'avait rien de semblable à la superbe de Giovanni.
Son affliction finit par le pousser à se remuer. Et ses yeux se débarrassèrent de l’entrave que faisait sa prison de membres. Et regarda autour de lui, non loin Morgan faiblissait. Tant mieux. Et la fille aux cheveux roses tentait de le consoler. Mince.

Il désirait se moquer de lui, se prouver que des blonds pitoyables, on en trouvait bien d’autre. Mais pas un son ne franchit ses lèvres encore vacillantes, juste un regard fixe posé sur l’espèce de gamin chouinant sur sa chaise, dont l’image se déformait par la foultitude de trémolos et de flotte. C’est lui l’abruti qui n’aime personne, alors pourquoi, pourquoi lui tendait-on la main ? Abjecte chose dépourvue de couleurs, qui raillait tout et n'importe qui, alors pourquoi lui ? Nao avoua, se rendit compte, accepta, d’accord il était jaloux. Maintenant laissez-moi tranquille minables choses qui se tiennent debout, et parlez tout bas.
Et aux ordres de sa magnificence écroulée, le monde se tut, ou plutôt ses oreilles se fermèrent au monde.


"C'est bien ça vous savez le faire au moins." Un souffle, même pas une parole, un coup de vent échappé de ses cordes vocales, qui vibraient doucement aux rythmes de ses spasmes. Seul instrument jouant en sa faveur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Mar 30 Déc 2008 - 18:22

Rikka, c'etait bien elle... Keiko avait pris ses mains entre les siennes, comme faisant attention de ne pas la briser. Elle semblait si fragile ces derniers temps. Si pale, la petite Blanche. Elle etait presque translucide, comme si l'on pouvait voir au travers d'elle. Elle avait revetu une jolie tunique blanche et un pantalon noir. Monochrome, elle etait neanmoins tres belle aux yeux de Keiko alors que les autres devaient sans doute voir une sorte de loque humaine tenant a peine sur les freles allumettes qui lui servaient de jambes. Au sourire qu'elle lui adressa, il lui repondit par un visage enjoue et chaleureux et l'etreignit amicalement, facon de dire bonjour aux gens qu'il aimait bien.

" Merci Rikka ! Toi aussi, tu es la plus belle !"

Le grand homme avait mis son cadeau comme d'autres sous le sapin avant de quitter la salle. Il l'avait prepare avec une grande minutie et son coeur battait plus vite chaque fois qu'il y songeait, se demandant si il lui plairait. Il avait vraiment peur qu'il ne lui plaise pas, et qu'elle ne sourie pas vraiment a ce petit present qu'il voulait pourtant plaisant.

Malgre tout cela, il lui trouvait un air change, malgre son regard subjectif de la jeune fille il ne pouvait se voiler les yeux: elle avait mauvaise mine. On aurait dit qu'elle etait malade. Son pere etait moins pale qu'elle meme avec une grosse grippe ou une gastro... En meme temps, il avait des parents a la peau sombre, alors ce n'etait pas vraiment un referentiel tres utile... PLUS PALE QU'EVA. Voila. Elle avait plus mauvaise mine qu'Eva, et ca c'etait dur (c'etait mechant pour la concernee mais il ne s'en rendait pas bien compte). Keiko fit une moue un peu inquiete, mais recouvra le sourire lorsqu'il vit les aures danser. Ni une, ni deux, il emmena Rikka vers la piste de danse. Son avis? Bien entendu elle etait d'accord, n'est ce pas?

Lalalala, c'etait amusant comme musique, lalalala ~

Chantonnant a voix basse avec la musique, dansant un peu n'importe comment dans le rythme, avec Rikka qui n'avait presque rien demande il se figea lorsqu'il apercut Edward, et palit d'un coup, sa peau sombre devenant presque blanche. Ses yeux noirs chercherent Rikka et ses mains se raccrocherent au siennes le plus fort possible. Imperceptiblement, il commenca a se diriger en dansant avec Rikka vers le cote oppose au buffet. Esperons qu'il ne le voie pas... Cependant, au cote oppose au buffet, il s'en passait des choses aussi ! Drant le petit episode enivrant de la danse, il vit du coin de l'oeil la naine radioactive parler a Nao et lorsque la musique s'arreta, il vit une chose assez ignoble, Emily buvant le sang du blondinet, un homme tirer Emily en arriere.... Nao pleurer. Pleurer, Nao? Keiko voulut d'abord l'ignorer pour ne pas mettre en colere Rikka, mais il ne put le laisser ainsi. Ainsi le jeune homme s'approcha de l'idole tombee de son piedestal, ainsi celui qu'on oublie vint au secours de celui qui se debat contre l'anonymat. Il jeta un regard a Rikka afin d'y trouver une certaine forme de force, mais aussi pour savoir si elle acceptait qu'il porte secours a celui qu'elle semblait tant detester.


"Monsieur maitre? Vous pleurez?"

Keiko lui lanca un regard inquiet et remarqua la main ensanglantee.

"Vous... Vous saignez ?!"

Le jeune homme couvrit de ses mains celle de Nao, esperant endiguer le peu de sang qui coulait encore. Il serra un peu trop fort peut-etre, il lui fit mal.. peut-etre. Mais il s'inquietait.

"Vous avez mal ? Monsieur maitre? Rikka, tu... enfin... Tu as quelque chose? Il faut... Le sang... Quelque chose?"

Un bandage, un tissu, un mouchoir... N'importe quoi. Il pensait deja que Nao etait aux portes de la mort alors qu'il n'etait rendu qu'a la mort de sa vie sociale. Keiko detourna les yeux pour s'appuyer sur Rikka, la scrutant de ses yeux noirs. La soiree devait aller bien, tout devait aller BIEN. Tout le monde devrait SOURIRE. Tout le monde...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Mar 30 Déc 2008 - 19:01

Trop de monde. La foule, autour d'eux trois, qui s'intéressait à Nao, qui plaignait Nao, qui aidait Nao. Et cette loque qui chouinait que personne ne l'aimait. Pfff, mais pourquoi les gens ne voyaient-ils pas que ce type ne valait rien ? Okay, il venait de se faire à moitié bouffer la main. Mais c'était pas la peine de faire sa crise de personne ne m'aime en plein milieu d'une foule innocente qui, à la limite, se foutait un peu de ses jérémiades. Enfin, ça dépend, vu la réaction de Cheveux-Roses. Owen leur jeta un regard de mépris, après tout Nao l'avait bien mérité. Puis il se tourna vers Emily, lui adressa un sourire Colgate, et lui lança d'un ton assassin :

« Ecoutes, si tu veux pas de mes leçons de morale, la prochaine fois je te laisserai bouffer les crétins qui te servent d'amis, et avec un peu de chance tu crèveras de remords. C'est ce qui pourrait arriver de mieux à une chose comme toi. Ciao bella ! »

Après avoir craché tout le venin qui lui restait sur le cœur, il se tourna vers Jessica, qui boudait dans son coin, saisissant au vol son envie de partir pour quitter dignement la place. Avec la ferme intention de ne plus jamais s'approcher d'Emily et / ou de gens louches, vu comme ça finissait. Même pas de remerciements pour avoir sauvé la planète ( enfin un Nao égocentrique, mais de son point de vue, ça revenait au même, non ? ). Il prit la main de Jessica, et s'éloigna. Il ignora sa dernière remarque :

« Désolé pour toute cette agitation. J'ai des connaissances un peu particulières, ne croit pas pour autant que je suis aussi taré qu'eux. J'imagine que tu veux des explications sur le pourquoi du cannibalisme de cette fille et d'ailleurs .. pour tout le reste ? »

Si elle disait qu'elle voulait savoir, il s'en foutait, il allait tout balancer. Ouais, même qu'Emily était un monstre. Il s'en foutait, il allait le faire, là. Et si Emily avait des requêtes à faire, elle n'avait qu'à venir se plaindre. Elle méritait tout tout tout. Na.
Revenir en haut Aller en bas
Hybride rancunière.
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Angie
-
0 / 1000 / 100

• Age : 25
• Pouvoir : Découvrir le passé des autres.
• Petit(e) ami(e) : Hahahaha. LOL.

Messages : 2932
Inscrit le : 16/02/2007

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Mer 31 Déc 2008 - 0:14

Un monstre ?

Mais qui était le plus horrible dans toute cette histoire ? Qui était le plus monstrueux ? Etait-ce elle, à la beauté spectrale, au verglas sur la conscience ? Ou bien Nao, qui malgré tout, continuait de s’amuser avec elle, et se plaignait des retours de flammes qui étaient pourtant des plus prévisibles ? Ou bien Owen, le fier, Owen le beau, Owen le parfait ? Celui à qui rien n’était reprochable, il était un super héros, il sauvait les gens des méchants vampires !

Mais mon pauvre, et si les vampires étaient bien plus gentils que toi, après tout ?

Pourquoi devraient-on toujours dire que les vampires étaient les méchants ? Est-ce qu’on s’offusquait et on chassait les humains qui dégustaient des poulets, ou même des lapins ?
Non.
Est-ce qu’on pourchassait les vampires qui mangeait des humains, espèce inférieure ?
Oui.

Attendez, y’a pas un petit problème là ? C’est pas la chaîne alimentaire ? On mange bien les poissons, et les gros poissons nous mangent.
Les vampires mangent les humains et les humains tuent les vampires.

Alors pourquoi c’était elle qu’on appelait « monstre », hein ?! Elle était même qualifiée de « cannibale », mais elle ne l’était pas, vu qu’elle n’était même pas humaine ! Elle jeta un regard assassin à cet homme là, qui se croyait si parfait qu’il pouvait même la rabaisser à son niveau. Elle s’y mettait toute seule. Elle s’était toujours considérée comme une humaine. Désolée. Je ne suis pas celle qu’on voudrait. Je n’arrive pas à me contrôler. Je ne suis pas une chasseuse de vampires surentraînée.


    « Je ne suis même pas de la même espèce que toi, siffla-t-elle. Et tu oses me traiter de cannibale ? Ça s’appelle la chaîne alimentaire, monsieur je-sais-tout-et-je-suis-parfait » martela-t-elle, outrée.


Elle se retourna vers le buffet, et attrapa le petit paquet. Ce ridicule collier qu’elle avait mis tant de temps à choisir parmi ceux qu’elle avait réussi à dénicher dans le pensionnat, se demandant lequel lui plairait le plus, lequel serait le plus accordé à ses tenues, lequel serait le plus différent des autres qu’il possédait…
C’était vain.

Elle était un monstre, et lui aussi.
Ils s’amusaient l’un de l’autre, et elle avait le malheur de ne pas être dans leur concept de normalité. Elle n’était pas dans les normes des vampires non plus. Condamnée à flotter entre deux mondes, qu’y pouvait-elle ?
Rien.
Alors foutez moi la paix, à moi aussi.

Elle s’accroupit à côté de Nao, et sans un mot, déposa le cadeau à côté de lui. Elle ne voulait plus lui parler. Pas pour le moment. Il ferait ce qu’il voudrait de ce paquet, mais après tout, ça serait le seul de la soirée, vraisemblablement.


Elle se releva et se détourna de lui, regardant Morgan, les lèvres tremblantes.

Il… pleurait ?
Non, pas lui !

Et… elle. Elle était là, avant elle. Non. Elle se mit à courir, se frayant un passage entre les autres, et s’agenouilla devant lui.


    « Morgan ! » murmura-t-elle, posant ses mains sur les genoux du garçon. « Morgan, qu’est-ce que tu as ? »


Sa voix tremblait, ses lèvres s’entrechoquaient lorsqu’il ne le fallait pas.
Elle ignora superbement pink hair, et il lui semblait même qu’elle avait vomit, mais elle n’en était pas sure. Cette soirée était un massacre. Nao la détestait, elle l’avait mordu, Owen la rabaissait, et enfin Morgan pleurait.

Joyeux Noël.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://memoriae.deviantart.com/
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Mer 31 Déc 2008 - 10:10

Le fruit de ses pleurs coulait par a-coups, comme s'arrachant de son oeil indemne avec difficulte. A force de les refuser, les larmes deviennent penibles a verser. Il n'avait pas l'habitude, il ne savait pas comment faire. Gamin, il n'avait jamais ete de ces pleurnichards qui se font remarquer et veulent se faire cajoler, il se taisait et parlait a sa mere le plus calmement possible pour un enfant de ce qui le tracassait ou lui faisait mal. Il avait trop pleure, dans le pensionnat. L'epaule d'Emily avait ete longuement souillee de ses larmes, le jour ou ils avaient eclairci la situation entre eux deux. Elle lui avait rendu la pareille. Les sanglots du jeune homme assis a l'ecart de la piste de danse, sur sa chaise isolee, lui parurent comme une torture. Sa gorge se tordait, se tortillait, l'empechait de respirer. Etait-ce cela, pleurer? S'etouffer a moitie, happer l'air avec difficulte pour le rejeter par a-coup sanglotants, verser les larmes que les mains seules ne peuvent empecher de laisser tomber...? Ce n'etait pas agreable. C'etait comme etre englouti dans une mer dechainee et ne pas reussir a faire les bons gestes pour nager, pris par une peur panique.

Ce n'etait pas agreable, mais aucune souffrance n'etait agreable. Envahi de rancoeur et de depit, il se laissait aller. Personne ne s'apitoyerait sur son sort, sur son ego blesse, sur ses reves vacillants... Non... Brises. Personne ne s'arreterait, prendre en pitie celui qui la seconde d'avant te traitait avec tout le mepris du monde etait difficile et il le savait. Il voulait que quelqu'un le voiel, mais en meme temps la fierte, ou etait passee sa fierte? Allons Morgan, il fallait se rendre compte que tu n'en avais plus de fierte, que tu es juste celui qui dans les fetes pleure dans son coin et qu personne ne remarque, tu es juste le requin qui capitule sous les assauts des poissons dont tu ne remarquais pas l'existence. Personne ne viendrait. Il s'en persuada et tenta de s'en contenter, mais cela fit redoubler ses sanglots. Il detestait, haissait, mais ne voulait pas etre meprise en retour. Ne fais pas ce que tu ne voudrais pas que l'on te fasses. Agis de telle sorte que tu puisses vouloir universaliser la maxime de ton action, dirait Kant. Le mepris, l'indifference froide, etait-ce cela qu'il voulait imposer au monde, etait-ce bien cela son ideal? Non... Non... Il n'avait jamais voulu cela, mais comment faire comprendre a cette masse grouillante ce qu'il voulait, comment montrer qu'il desapprouvait l'attitude des autres lorsqu'ils ne voulaient l'ecouter? Contradictoire, illogique, divergent, il ne comprenait plus ses propres actions. A force de paradoxes il s'etait noye dans l'ocean de l'horreur humaine alors qu'il aurait voulu tirer de l'eau ceux qui s'y etaient perdus. Et a present, il etait seul.

He, je peux faire quelque chose pour toi?

Hein?

Morgan mit un temps a comprendre que c'etait a lui que la voix s'adressait. Il mit egalemnt un temps a reconnaitre la proprietaire de ces cordes vocales. Lorsqu'il comprit, il revela prestement la tete, sursautant avec un petit temps de retard. Le garcon s'attendait a tout sauf a ca. Le scenario qu'il s'etait trace ressemblait plutot a : Emily daigne revenir, il pleure un petit moment sur son epaule, il seche ses larmes et dit que tout va bien, il essaye de s'eclipser le plus vite possible de la fete pour etre un peu plus seul. Quelque chose pastichant l'episode du salon, quoi. Et la non, c'etait la fille aux cheveux roses qui venait le consoler. Etait-ce une plaisanterie? Dans ce cas, elle n'etait pas drole. Etait-ce de la pitie?... Il s'en contenterait. Un peu hebete par l'intervention de la jeune fille, Morgan resta muet. Elle continua en lui demandant si il voulait quelque chose a boire. Le borgne cligna des yeux, reprima un sanglot pour essayer de repondre, sa voix se reduisant a un filet faiblard et vacillant


"Je veux bien... Du... Du jus de citron, si il y en a."

Quelque chose d'acide pour le reveiller un peu, quelque chose d'acide, peut-etre comme tout son comportement habituel, aigre et piquant. Il tenta de lui sourire mais les apparences ne peuvent pas etre trompeuses, dans cet etat. Les larmes se remirent a couler a flots. Pourquoi c'etait elle qui venait, pourquoi son scenario n'etait pas respecte, pourquoi lui tendait-on la main, pourquoi prenait-on pitie du pantin sans ficelle qu'il etait, pourquoi... elle? Il la regarda a travers ses pleurs, du seul oeil qui lui restait. Elle semblait maladive, un peu faible elle aussi, ou n'etait-ce que sa vision des choses qui lui faisait tout voir de maniere negative. Son air preoccupe lui rendait un peu du charme que la fete rendait fade. Ses yeux semblaient attentifs, un peu soucieux. Avait-elle vu ce qu'il s'etait passe avec le fameux trio tragique? Peut-etre... Rien n'avait plus d'importance a ses yeux que l'aide qu'elle lui proposait et a laquelle il ne savait pas exactement quoi repondre.

Le scenario le rattrapa. Emily vint et s'inquieta pour lui, les yeux dores de la vampire semblaient eux aussi angoisses pour son cas, mais charges des pleurs qu'elle voudrait verser pour Nao ou Owen. C'etait elle qui etait a secourir, entre eux deux. Il ne savait pas exactement comment reagir, surtout qu'elle voulut evincer celle qui la premiere voulut lui tendre la main et qui peut-etre etait allee chercher ce qu'il avait demande. Morgan fixa un instant celle qui venait de se mettre a genoux devant lui. Il lui prit la main, avec une douceur inhabituelle, et la pressa contre sa joue, comme recherchant une inesperee chaleur dans la paume de la vampire. Il tenait cette main, ces doigts comme ne sachant pas exactement comment la consoler, comment se consoler. Il appreciait son aide, mais il ne pouvait pas l'accepter en ces conditions. C'etait a elle d'etre consolee, et il ne pouvait pas remplir ce role. D'une voix anormalement affectueuse, entrecoupee de ses propres sanglots, il murmura afin qu'elle seule entende


"Un petit chagrin... Ca ira. Mais ne reste pas pres de moi, ce n'est pas moi qui pourra epancher tes pleurs, que tu as tres envie de verser... Idiote."

Il pressa son index sur le front d'Emily. Il lui raconterait plus tard. La seule aide qu'il voulait bien accepter etait celle de cette "inconnue", un peu comme reglement de la dette qu'elle lui devait. Il ne voulait pas causer de peine a la jeune fille et c'etait surtout pour cette raison qu'avec une delicatesse inaccoutumee il refusa son aide. Il chercha dans sa poche et en tira un petit paquet qu'il glissa entre les mains d'Emily avant qu'elle ne parte. Il esquissa un maladroit sourire, bientot efface par sa propre affliction, et chercha la jeune fille aux cheveux roses du regard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Mer 31 Déc 2008 - 12:19

Sven voyait que Mikan commencait a avoir le vertige, il decida alors de la poser sur son siege histoire qu'elle reprenne ses esprits. Ses bras n'etaient pas non plus tout puissants et il finirait par accidentellement la faire tomber et il ne voulait pas conclure une soiree de Noel a l'infirmerie, surtout lorsque son but etait de faire plaisir a Mikan. Elle semblait pour le moment aux anges et Sven la gratifia d'un grand sourire. Elle sembla decider d'en savoir plus sur lui, et le bombarda de questions. Remarquant la deferlantes d'interrogations qui lui tombaient dessus comme un tombe de la neige en hiver en Suede, il decida de memoriser les questions, d'attendre la fin de la tirade et de repondre seulement ensuite. La fin de la tirade lui donna une question qu'il n'attendait pas du tout et qui lui tira un rire. Il repondit, toujours aussi enjoue.

" Mes parents sont suedois mais je vivais en France, je faisais des etudes d'histoire... J'etais fils unique, donc un peu pourri gate quand j'etais gamin... Bon heureusement j'espere que ca s'est arrange avec l'age ! Mais oui j'etais heureux avec ma famille, meme si je ne vivais plus avec elle avant d'entrer ici. J'avais une copine mais on s'est... separes quelques mois avant mon entree ici. Et quelques amis, oui"

Il reflechit un instant histoire de se rememorer la suite des questions qui portaient surtout sur ses gouts

" Euh j'aime bien la litterature classique, et les livres d'histoires tout pleins de statistiques qui font peur aux petits lyceens ! Je parle francais, anglais, espagnol et j'ai quelques bases de suedois mais pas assez pour tenir une conversation... Sinon le cinema... je ne trouve pas beaucoup le temps d'aller voir des films mais il est toujours interessant de visionner des grands classiques..."

Il haussa les epaules et essaya de retrouver pele mele ce qui manquait

" J'etais a Paris, il fait bon la bas... Non je n'avais pas d'animaux de compagnie, je n'aime pas trop les animaux a vrai dire, enfin c'est surtout que je ne sais absolument pas m'en occuper correctement... Et mon alter ego astral est un chien... C'est quand meme moins classe qu'un aigle, surtout qu'il n'est meme pas doue de parole comme les autres Alter Ego... Enfin, non je n'ai pas tue quelqu'un, et j'en serais incapable ! Euh sinon ouais j'ai bien du trop boire une fois ou deux... Quant a la danse, je n'allais pas dans les boites discoelectrotruc avec les boumboum, ca m'a toujours donne la migraine ! Je prefere quand meme les danses de salon... Danser le rock, aussi... Mais jamais ces danses d'epileptiques attardes, desole si tu aimes bien. "

Et il allait oublier la quesiton la plus importante !

"J'utilisais du colgate."

Sur ce, il fit un grand sourire digne des publicite pour ce dentifrice et continua

"Mais assez parle de moi. Je te retourne les questions, Miss Flash. Tu veux a boire tandis que tu cogites?"

Le garcon prit un verre et attendit la reponse de Mikan avant de le remplir de quelconque facon. Se rapellant soudainement de quelque chose, le garcon s'exclama

"Ah ! Attends je reviens tout de suite !"

Il se dirigea vers le sapin et prit un cadeau sur la pile, un petit paquet rectangulaire. Il revint vers Mikan avec l'indecision de ce genre de situations. Il lui tendit le paquet avec un peu de rose aux joues. Il etait un homme assez presse, indecis, et tout en attendant la reponse quant a la boisson et les reponses aux multiples questions qu'elle lui avait pose et qu'il lui avait retourne, il lui tendait le paquet un peu en avance afin d'eviter la cohue des gens qui se presseraient vers le sapin lorsqu'arriverait minuit, il venait de lui offrir son livre de cours sur l'histoire de l'art au 20e siecle, qui comportait plusieurs chapitres sur la photographie.


Dernière édition par Sven Erikson le Ven 2 Jan 2009 - 20:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Barbie (violeur de hérissons)


+
Masculin -
0 / 1000 / 100

• Age : 28
• AEA : Chu
• Petit(e) ami(e) : \o/ \o/ \o/ \o/ \o/

Messages : 811
Inscrit le : 17/02/2007

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Mer 31 Déc 2008 - 14:14

Des effluves fiévreuses, caressaient doucement son bras. Ses soupirs battaient irrégulièrement le rythme de son organe cardiaque, dont l’on pouvait douter de l’existence. Le doute s’était trop creusé, et le voilà pauvre observateur de la vérité.
Morgan le misanthrope pleurant, consolé par ses danaïdes condamnées à lui servir des verres de jus de citron. Verser des larmes sans fin dans des gestes vides et creux, témoignant une prétendue affection.
Son regard embrumé déformait tout. Pendant un instant il pensa que son tour était venu. Sa main encore douloureuse fut empoignée, ça faisait mal, et il aurait bien hurlé sur Keiko d’arrêter tout de suite, mais la solitude masochiste transformait cela en une étreinte douce. Le fidèle vassal du seigneur qui lui donnait sa vie en embrassant ses doigts, durant un las de temps cette scène lui apparut. Encore bercé d’illusions, ses esprits lui revinrent bien vite. Le vassal en question venait accompagné de Blanche-Neige ( du 93 ). Traitre, toi aussi tu te fous de moi.

Les yeux attendris de Nao, se figèrent à la vue du couple, et dégagea brusquement sa faible blessure des mains de ce stupide enfant. Toi aussi tu te moques de moi, moi je ne suis pas comme toi, moi je ne suis pas seul, moi au moins…je moi.
A force de se replier sur lui-même, il ne voyait plus que son nombril. Sa voix s’éleva de cette petite cellule blonde, se voulant sévère, mais elle partait dans les aiguës, aiguisant sa rage.


« J’ai…pas mal, retourne t’amuser avec ta petite protégée –dégage-. »

Les sanglots s’estompaient, mais il n’en était pas moins incompréhensible. Ses doigts effleurèrent le sol froid, trouvant le cadeau d’Emily, l’empoignant. Avant de se relever. Ses galbes tremblaient doucement ( sans bouger ), et du haut de lui-même il balaya de l’œil la scène. Et s’avança, passant devant l’autre petit pleurnichard.

« J’ai perdu. »

Marmonnements, un vague souvenir de son pari dans la chambre. Ses jambes le pressèrent, fuir ce bal monstrueux. Il vit Ritchie…et Eva, Mail…et Lyz, au moins il ne risquait pas de se faire déranger avant le matin.

La porte de salle à manger se referma derrière l’adolescent, qui courait tant bien que mal, trainant maux et colère sur un corps étrangement fébrile, qui refusait de tomber. Puis enfin la porte de sa chambre, vide. Nao se déshabilla de toutes ses pensées, n’eut pas la force de crier pour maudire le monde, et tomba dans un lit au hasard. Froissant ses vêtements, écrasant les sillons humides de ses joues sur l’oreiller, et sa main enfouie sous la couette, serrant encore le paquet en espérant qu’il exploserait. Mais rien, ce fut juste lui qui s’éteignit, pas d’explosion ni de cris, juste un garçon qui s’endort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Mer 31 Déc 2008 - 15:44

    Le groupe qui s’était formé autour de Nao se desserrait peu à peu. Tous, ou presque, s’éloignaient pour retourner danser, parler, ou que sais-je encore. Jessica se laissa tirer par son amant. Il l’entraina un peu plus loin. Elle eut un dernier regard pour le garçon qui s’en allait, puis revint à Owen.

    Owenouchou a écrit:

    « Désolé pour toute cette agitation. J'ai des connaissances un peu particulières, ne croit pas pour autant que je suis aussi taré qu'eux. J'imagine que tu veux des explications sur le pourquoi du cannibalisme de cette fille et d’ailleurs… pour tout le reste ? »

    Des explications. La raison du pourquoi du comment. Pour qu’elle comprenne. C’était la moindre des choses.

    « Si ce n’est pas trop demander… »

    Elle enroula ses doigts autour de ceux du garçon.

    Tout c’était passé très vite. Les lalalas de la chanson ne s’étaient même pas encore éteints et la musique retentissait toujours dans la salle. Certain avait observé la scène de loin, d’autre s’étaient approchés pour venir au secours du blondinet et les autres n’y avait même pas fait attention.


    Elle l’amena contre un mur sur le quel elle s’appuya. Elle fit bien attention à ne pas trop se décoiffé.
    Elle lui sourit, attendant les explications. Explications, raisons, choses, peurs, pensée, croyances, pouvoirs.


    « Je t’écoute. »

    Elle n’était pas sure de vouloir l’entendre. Mais, elle allait quand même écouter…
Revenir en haut Aller en bas
Maman de Schlagvu
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Mooney
-
0 / 1000 / 100

• Age : 25
• Pouvoir : Imposition d'images dans l'esprit des gens
• AEA : Une hermine nommée Hermine
• Petit(e) ami(e) : Arnulf Restaurant

RP en cours : Bless the Spawn of Hell (William Mary Hufflestring)
Rasputin (Alea Miller)

Messages : 192
Inscrit le : 22/11/2008

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Mer 31 Déc 2008 - 16:00

[Pas grave ! ^^]

Rémy était un ange aux yeux de Mahaut. Bon, peut-être pas. Mais il était adorable de sa part de l'avoir accompagné au bal alors qu'ils ne se connaissaient que très peu. Que savait-elle de lui ? Son nom, le nom de son animal... Voilà tout. Et c'était à peu près pareil dans l'autre sens. En temps normal, la jeune fille aurait refusé de venir aux côtés d'un parfait inconnu, mais ce soir-là, c'était totalement différent. Et Rémy était, quoique un peu frêle, plutôt beau. Grand et mince, sa tenue lui allait bien. Elle n'avait jamais vu de personnes venir vêtues de cette façon pour des soirées, mais il était temps qu'elle sorte de sa bulle de "fille de bonne famille". Autour se trouvait un monde avec des foules de gens, aux goûts, aux passions différents des siens. Le changement ne lui faisait pas peur. Et puis sa tenue, même si la jeune fille n'en avait pas l'habitude, avait une certaine classe. Entièrement en noir et blanc -très peu de blanc d'ailleurs- avec un foulard rouge qui "cassait" la bichromie avec un cachet fou. Non seulement il était grand, mais il avait de l'allure. De plus, il n'y avait pas que ça : en effet, il lui proposa d'aller lui chercher une boisson. C'était trop adorable de sa part ! Tellement sympa, ce gars.


"Attend Rémy... Je vais t'accompagner."

Elle lui sourit. Elle appréciait vraiment ses manières, son allure, ses paroles... Il n'était pas forcément le petit ami génial et parfait, mais au moins en ami, il était bien. Mahaut se rappela toutefois qu'elle le connaissait à peine, et qu'il était peut-être trop tôt pour donner un jugement définitif. Cependant, pour le moment, elle le trouvait sympathique. Peut-être un peu trop refermé sur lui-même...
C'étaient ces pensées que le garçon interrompit en lui demandant où était Hermine... Hermine ? Merde ! Elle l'avait oublié dans la chambre ! Elle n'avait pas l'habitude de se promener avec un animal partout avec elle, surtout un animal comme Hermine. Un chien, ça passait, mais son... rongeur ? Elle ne savait pas. Elle savait peu de chose sur son alter ego astral. Qu'allait-elle faire ? Elle n'allait pas admettre à Rémy qu'elle avait oublié son animal dans sa chambre, et mentit alors :


"Elle était fatiguée... Alors elle est restée dans la chambre. Elle viendra plus tard dans la soirée si elle se sent mieux. C'est que ça dort beaucoup, une hermine."


Quel mensonge ridicule. Mais il était crédible. Cependant, cela l'ennuyait de mentir à son cavalier, lui qui semblait si franc. Mystérieux mais franc. Et pour lui, avoir son alter ego à ses côtés était une chose tout à fait naturelle. Le sien était petit, tout de même. Il était plus simple pour lui de l'avoir avec lui sans arrêt.
Elle balaya la salle à manger du regard en cherchant l'endroit où se tenait les boissons, ce qui fut vite fait : les gens ne dansant pas encore beaucoup, ce qui permettait de voir facilement ce qui se passait.
Il y avait tout de même une certaine agitation : elle avait cru entendre quelqu'un pleurer, mais plus rien après. Elle vit aussi sortir un garçon assez beau sortir, avec un regard plus que triste. Mahaut ne le connaissant pas, elle ne s'apitoya pas longtemps sur son sort.


"Bon, on va au buffet chercher les boissons ?"


[On va au buffet pour la suite ?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sectaire iguano-stellairienne
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Mooney
-
0 / 1000 / 100

• Age : 23
• Pouvoir : Persuasion
• AEA : Marmotte la Marmotte
• Petit(e) ami(e) : EMRYS SULWYYYYYYN <3

RP en cours : LA VIE EN ROSE (Claris Linden)

Messages : 1647
Inscrit le : 09/11/2008

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Jeu 1 Jan 2009 - 19:46

Du jus de citron ? Non seulement il s'habillait mal, mais il avait des goûts alimentaires absolument atroces.
Petra ne put retenir un haussement de sourcil, mais elle abrégea très vite ce geste de peur de gêner le pauvre garçon qui avait l'air vraiment très très mal. Il voulait du jus de citron ? Elle lui en apportera. L'adolescente se leva et remit correctement sa robe qui s'était légèrement remontée vers le haut en place puis s'écarta. C'est alors que déboula la naine bouffeuse de main. La monstresse qui avait fichu en l'air la soirée d'une personne qui lui semblait agréable. Qui l'avait fait vomir en plus. La salooooooooooooooooooooooope ! Mais c'était logique qu'elle vienne : le Saule Pleureur était son cavalier. Et c'était sa faute si la jeune fille aux cheveux roses lui avait donné ce surnom -qui lui allait à merveille ^^- : il avait pleuré après qu'elle l'ai délaissé pour se nourrir de la vie de Nao.
En la voyant, Petra recula très vite, mouvement dû à son instinct de survie qui lui hurlait de s'éloigner de cette créature. Celle-ci se mit à glapir auprès de son cavalier. La demoiselle venue du futur partit à ce moment là. Elle ne voulait rien voir de plus. La naine lui donnait envie de vomir, tout comme elle lui avait donné cette envie auparavant. Il y avait de fortes chances que, désormais, à chaque fois que Petra croise son regard, elle retrouve cette sensation d'horreur, de malaise, qui l'avait fait recraché tout ce qu'elle avait mangé durant la journée.

Damnation. Edward était près du buffet avec sa sangsue. Elle les avait totalement oubliés, ceux-là, avec cette histoire de Garry, de Nao et de la rouquine. Elle ne pouvait pas supporter ce couple pseudo-parfait. Il lui donnait autant envie de vomir que la naine bouffeuse de mains. Ou presque. Elle ne s'attarda alors pas à regarder ce qui était posé sur les tables, et alla directement aux boissons. Elle repéra rapidement les verres, et en prit deux. Un pour le Saule Pleureur et un pour elle. Cependant, elle ne trouva pas de jus de citron. Mince... Mais pourquoi il tenait absolument à boire quelque chose de pareil ? En plus, c'est super acide ! Il va se bousiller la bouche à avaler un verre entier ! Mais c'était sa langue, c'était son palais, c'étaient ses mâchoires... Petra ne s'attarda alors pas là dessus. Par contre, trouver du jus de citron, c'était la galère.
La demoiselle trouva alors un plan B : avec une sorte de poisson rose dont elle ignorait le nom, il y avait de petits quartiers de citron pour accompagner. Il allait l'avoir, son jus ! Petra bondit sur les morceaux de fruit jaune, puis les pressa un à un jusqu'à remplir aux trois quart le premier verre. Ce ne fut qu'à moitié pour le second, le sien : elle désirait le couper avec un autre liquide pour le diluer et ainsi faire baisser l'acidité. De l'eau serait simple mais idéal. Peut-être quelque chose de plus original... C'est alors que la jeune fille repéra une bouteille de vodka ! S'il y avait bien quelque chose qui changeait peu avec le temps, c'étaient les alcools. Certes, on découvrait de nouveaux cocktails, de nouvelles façons de les préparer, mais à la base, cela changeait peu. Elle en avait donc déjà vu malgré son siècle d'avance. Jamais bu cependant.
Elle avait envie de goûter...
En quelques instants, elle remplit la fin de son verre avec l'alcool réputé fort, et repartit en direction de la piste de danse et du borgne, le verre de ce dernier dans la main droite et le sien dans la gauche. Elle marcha lentement, de peur de renverser les boissons, vers son but, tout en tentant de chasser les images qui continuaient de la hanter. La petite amie du borgne aurait put choisir un lieu plus discret pour bouffer Top-Canon, tout de même ! Maintenant, elle allait faire des cauchemars, et vomirait à chaque fois qu'elle la verrait. Ces pensées étaient futiles, mais c'était la seule technique que Petra possédait pour éviter de voir la vérité dans la scène qui s'était déroulée sous ses yeux : se cacher derrière ses intérêts. Cela échoua.
Elle décida alors de penser à totalement autre chose. Tiens... Edward ! Ce n'était pas quelque chose de réjouissant de songer à lui ainsi qu'à son hypocrisie, son égocentrisme et son cabot d'apparence humaine scotché à lui, mais au moins, elle pouvait avoir autre chose dans son esprit... Elle réfléchit à la vengeance qu'elle pourrait faire pour laver l'affront subit, mais n'eut pas d'idées de qualité. En effet, construire une guillotine et l'exécuter devant tout le monde n'était pas très facile, lui coller un chewing-gum dans les cheveux serait hilarant, mais pas assez sadique, éventrer sa petite amie lui vaudrait probablement la haine de beaucoup, cacher une chaussette roulée en boule à l'intérieur de chacune de ses chaussures pour l'empêcher de les enfiler serait trop puéril... La petite amie de Top-Canon aurait sûrement eu une idée de génie. Sindy aussi. Mais pour le moment, elle ne les vit pas. De toute façon, la vengeance est un plat qui se mange glacé. Voir congelé.
C'est alors que des images revinrent à l'esprit de Petra... Elle proposant à Edward de venir avec elle. Elle proposant à Edward de danser avec elle. Edward acceptant de danser avec elle. Edward dansant avec elle. Puis... L'humiliation absolue, la panique, la fin. Merde. Il fallait absolument qu'elle trouve vite sa vengeance, sinon ça allait mal finir !
Mais revenons à nos moutons, c'est-à-dire à Saule Pleureur, toujours aussi recroquevillé sur lui-même, seul : la naine était absente. La jeune fille fut soulagée en remarquant ce détail. Elle allait pouvoir ne pas vomir. Elle se rassit à côté du pauvre borgne en prenant garde de ne pas renverser une partie des boissons, et lui tendit le verre qu'elle tenait dans la main gauche.


"Voilà ton jus de citron. J'espère que je ne t'ai pas trop fait attendre."

Elle sourit puis approcha son jus de ses lèvres. Elle inclina légèrement le verre et commença à boire. C'était super-acide bien qu'elle l'ai coupé avec de la vodka ! Elle manqua de tout recracher, mais se retint en se disant que ce ne serait pas très agréable pour son compagnon. Elle continua de boire, de boire, en regrettant de ne pas avoir mis plus de vodka. En effet, elle ne sentait pas le goût de l'alcool. Peut-être que l'acide l'avait fortement atténué. Le jus descendait dans sa bouche, coulait à l'intérieur de sa gorge, atterrissait dans son estomac puis... plus rien. Elle l'avait fini. Et elle n'avait toujours pas sentit la vodka.
C'est alors qu'elle réalisa un détail. Un tout petit détail. Un tout petit détail qui risquait d'avoir une certaine conséquence : le verre contenant de la vodka était dans sa main gauche, elle avait donné le verre tenu par sa main gauche au Saule Pleureur, elle s'était gourée.
Merde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdunecookivore.blogspot.fr/
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Ven 2 Jan 2009 - 18:40

Mikan écouta les réponses, et eut un grand sourire en entendant la première phrase.

- Oh talar jag också svensk ! Den är kyler, inte är den?

S’exclama-t-elle avant de se taire brusquement pour ne rien manqué du reste de « l’interrogatoire ». Un fils unique, étudiant l’histoire, qui vivait en France, alcoolique, et qui s’était fait jeter par une fille…
Oui, Mikan avait une façon toute particulière de comprendre les choses qu’on lui disait…
Mais le plus important, il avait du COLGATE pour DENTIFRICE ! Ainsi que le sourire qui allait avec, il fallait le reconnaître. Soudain, Mikan se fit prendre à son propre piège, vu qu’il lui demanda de répondre elle aussi aux questions, tout en l’appelant… « Miss Flash » ?
La bouche forma un angle bizarre en entendant un tel surnom, avec la vague impression de l’avoir déjà entendu dans la bouche de quelqu’un d’autre, (On se demandait d’ailleurs pourquoi !) et recommença à submerger Sven par un flot de paroles qui prenait presque l’allure d’un tsunami.


- Et bien moi, je ne parle que Français et Suédois ! J’ai appris à le parler parce que la nouvelle femme de mon père est Suédoise, et que quand c’est lui qui a ma garde, on ne parle que Suédois à la maison. Ma mère dit que je ne suis pas douée pour les langues étrangères, d’ailleurs je ne parle pas un mot d’anglais, je trouve que c’est bien trop dur ! Mais il faut dire aussi que l’apprendre avec le CNED, ce n’est pas ce qu’il y a de plus drôle ! Je n’aime pas les langues, ni le français, parce que je n’ai pas assez de concentration, ni les maths, parce que je n’ai pas assez de Q.I ; ni l’histoire-geo, parce que je n’ai pas assez de mémoire, ni les sciences, parce que ça me dégoûte, ni la musique, parce que j’aime pas, ni le sport parce que je peux pas en faire, mais comme c’est grâce à la chimie qu’on a inventé colgate, j’aime bien, et pis c’est bien, parce que ça me fait toujours rêver ces décors, et en plus, ça t’offre un voyage pour moins de 10 euros… C’est un comme la photographie, mais en plus vivant, et avec une plus mauvaise mise au point ! Oui, je veux du thé avec un nuage de lait…

Répondit-elle avec un grand sourire avant de reprendre son souffle tandis que Sven s’éloignait dans la foule. Mikan tenta une fois encore de se démonter le cou pour le suivre des yeux, mais ne réussi qu’à se faire craquer les vertèbres. Elle se laissa retomber sur son fauteuil en soupirant, vaincue. Tzirvagael s’agita derrière elle, avant de s’envoler au-dessus de l’assistance pour aller Dieu sait où. Mikan se retrouvait larguée (8D) et seule près du buffet, et décida de sortir de nouveau son appareil. Elle commença à mitrailler un peu tout le monde, et ne vit pas Sven revenir. Elle sursauta en sentant un paquet tomber sur ses genoux, et posa son appareil pour scruter l’emballage d’un air méfiant. Elle leva des yeux interrogateurs vers Sven, et entreprit d’arracher le papier coloré. Elle saisit le livre, et le souleva au dessus de sa tête, comme pour mieux le voir, le tournant, le retournant, l’examinant sous toutes les coutures. Elle le sera contre elle, et se tourna vers Sven, le visage radieux.

- Oh, merci beaucoup, c’est vraiment un très très beau cadeau ! Rien n’aurait pu me faire plus plaisir, tu sais !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Sam 3 Jan 2009 - 14:31

Je vous deteste. Combien de fois Morgan avait-il songe cela, combien de fois cette pensee avait ronge son corps? En de nombreuses occasions, sans nulle doute. Il se le disait peut-etre encore maintenant. Tous, autant que vous etes, je vous deteste, meme si vous vous fichez sans doute de l'avis de ce pauvre type a l'ecart de la piste de danse... Morgan regarda Emily s'eloigner avec un pincement au coeur. Il ne l'avait pas vraiment aidee, en la repoussant ainsi. Ils devaient se soutenir, pour le moment, ils devaient se confier leurs peines et aider a s'en sortir. Ne pas tomber amoureux. Ne plus se laisser prendre par ce piege brillant qui une fois referme montre les pires horreurs. Emily et Owen s'etait embrasés, ils avaient mis le feu a leurs pensees et avaient brule, lentement mais surement, ils se faisaient devorer et d'eux ne restait qu'un petit bout de papier roussi. Morgan et Kim s'etait froles, avaient effleure la vie ensemble, s'etaient tenu la main mais un lien si frele pouvait-il continuer a exister? Ils s'etaient laches et des que leurs mains s'etaient separees, le gouffre les avait englouti.

Il chercha de l'oeil la chevelure rose de celle qui l'avait secouru, qu'il trouva pres du buffet. Alors elle voulait bien accomplir ce qu'il lui avait demande, sans broncher, sans demander quoi que ce soit en retour? Il se demandait si c'etait reel, ou si ce n'etait que pour eponger sa dette. Il s'en contenterait, de ca, il se contenterait meme de la pitie la plus excecrable, tant qu'il pouvait avoir l'impression... Morgan baissa les yeux. L'impression de quoi? D'etre aime, peut-etre? Ce n'est pas comme si c'etait ce qu'il recherchait... Ou... Il ne savait pas. Il ne savait pas ce qu'il voulait et sentait un serrement de coeur des qu'il essayait de prendre une decision ou de fixer ses pensees. Il ferma le seul oeil qu'il lui restait, ses sanglots s'etranglant dans sa gorge. Il voulait les etouffer mais chaque fois qu'il pensait a les ravaler, il pleurait davantage. Pour le moment, ca c'etait a peu pres calme. Quelques larmes se risquaient encore sur ses joues, mais le plus grand flot etait passe. Et la haine, l'acrimonie, le fiel, la repulsion, la repugnance, la rancoeur, l'aversion, inimitie, le venin, ou etaient-ils passes?

Elle revint et lui demanda si il n'avait pas trop souffert de l'attente. Il secoua la tete de droite a gauche. Elle n'avait a s'excuser en rien, c'etait lui qui devrait s'excuser de lui causer des ennuis et de l'occuper a lui chercher du jus de citron alors qu'elle pourrait s'amuser, certes sans cavalier mais en meilleure compagnie que lui. Il porta le verre a ses levres sans trop en regarder le contenu. Il regarda une derniere fois la jeune fille en la remerciant et but une grande gorgee. Il ecarquilla legerement l'oeil en toussotant. Il avait demande du jus de citron afin de s'arracher la gorge d'accord, mais la ca faisait des miracles. Il regarda un peu la boisson. Un peu de pulpe y flottait. Il y avait bien du jus de citron. Petra aussi faisait une tete etrange. Elle avait pris la meme chose? Morgan sembla un peu perplexe. M'enfin. Elle devait apprecier cette boisson aussi.

Alors qu'il portait le verre a ses levres une nouvelle fois pour avaler le reste de son verre, un vertige se fit sentir, le long de sa colonne vertebrale. Il ne sentit plus vraiment ou etait le sol et lorsque le tournis atteint son crane il dut se raccrocher a sa chaise de peur de tomber. Quel etait ce trouble? Les yeux embues, Morgan porta le verre a ses levres et absorba un petit peu plus du breuvage. Il attendit un petit instant, appreciant le passage dans la gorge du liquide abreuvant. Il fallait apres tout en profiter, et peut-etre cela ferait-il rester un petit peu plus longtemps la jeune fille a ses cotes. Morgan souffla. Il se sentait mieux, et une chaleur agreable noya ses joues. Les larmes se tarissaient peu a peu, et les sanglots avaient disparu depuis un moment. Il faisait chaud, ici.... Lorsqu'il regarda celle qui voulait le reconforter, il tenta un petit sourire, qu'il ne voulut pas vraiment caustique. Allez, encore un petit peu plus de cette boisson, elle etait bien agreable. Et puis ca lui donnait un peu plus confiance. Confiance en quoi, il n'y avait rien a faire confiance. Pas en sa salvatrice, pas en Emily, pas en lui. Confiance... Ca faisait du bien quand meme.

Les joues legerement rosees, Morgan but cul sec le reste du verre. Sa vue se brouilla quasi instantanement. Oula, ca par contre il ne comprenait pas. Les lumieres etaient devenues fortes... Et puis celle qui l'accompagnait et dont il ne connnaissait pas le nom semblait le regarder bizarrement. Qu'est ce qu'elle avait, elle? Morgan porta une main a sa tete. C'etait agreable, ce sentiment de flottement, on aurait dit que sa chaise etait sur un nuage plus que sur le sol. Il n'eut pas la force de se demander ce que c'etait, sa raison avait trepasse. Il dit a son interlocutrice en regardant le verre qu'il tenait entre ses mains


"C'est... bizarre..."

Les joues empourprees, l'oeil voilé, il avait chaud. Vraiment chaud... Le garcon deboutonna sa veste et la laissa sur la chaise tout en se levant. Il fit un pas en arriere, arrivant a peine a rester debout. Sa seule reaction a ce phenomene fut d'emettre un petit gloussement.

"Oula... Ca decape serieux... Enfin... beaucoup... ce jus de citron."

Il sourit et se dirigea vers le buffet en disant qu'il voulait se resservir. Longeant la piste de danse d'un pas incertain, il dut parfois se rattraper au mur adjacent. Arrivé au buffet, il posa presque violemment son verre sur la table, n'arrivant pas bien a le situer dans l'espace. Il hesita entre differentes bouteilles dont il n'arrivait pas a lire le nom et en prit une a l'air sympathique avec des abricots dessines dessus.

Il ignorait bien entendu que la Palinka aux abricots pouvait atteindre 70% d'alcool.

Il ingurgita donc cul sec 25 cl de Palinka.

Morgan cligna de l'oeil. Voulut repartir vers la jeune fille aux cheveux roses. Posa un pas. Un nuage... Morgan cligna des yeux plusieurs fois. Des nuages, des taches de couleur... La musique... Il sourit, emit un petit rire beat qui se transforma en fou rire incontrolable. Il s'adossa au mur. Il cherchait quoi deja? Il voulait quoi, deja? Le verre qu'il tenait se brisa, il tomba a genoux contre le mur, a environ une dizaine de metres de son but. C'etait amusant, en tous cas...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Sam 3 Jan 2009 - 17:29

Jessica a écrit:

    Le groupe qui s’était formé autour de Nao se desserrait peu à peu. Tous, ou presque, s’éloignaient pour retourner danser, parler, ou que sais-je encore. Jessica se laissa tirer par son amant. Il l’entraina un peu plus loin. Elle eut un dernier regard pour le garçon qui s’en allait, puis revint à Owen.

    Owenouchou a écrit:

    « Désolé pour toute cette agitation. J'ai des connaissances un peu particulières, ne croit pas pour autant que je suis aussi taré qu'eux. J'imagine que tu veux des explications sur le pourquoi du cannibalisme de cette fille et d’ailleurs… pour tout le reste ? »

    Des explications. La raison du pourquoi du comment. Pour qu’elle comprenne. C’était la moindre des choses.

    « Si ce n’est pas trop demander… »

    Elle enroula ses doigts autour de ceux du garçon.

    Tout c’était passé très vite. Les lalalas de la chanson ne s’étaient même pas encore éteints et la musique retentissait toujours dans la salle. Certain avait observé la scène de loin, d’autre s’étaient approchés pour venir au secours du blondinet et les autres n’y avait même pas fait attention.


    Elle l’amena contre un mur sur le quel elle s’appuya. Elle fit bien attention à ne pas trop se décoiffé.
    Elle lui sourit, attendant les explications. Explications, raisons, choses, peurs, pensée, croyances, pouvoirs.


    « Je t’écoute. »

    Elle n’était pas sure de vouloir l’entendre. Mais, elle allait quand même écouter…

Inspiration. Retiens ton grand sourire, Owen. N'aie pas l'air d'être trop heureux en balançant tous les secrets de ton ex. Cela semblerait du plus mauvais goût. Expiration. Aie l'air un peu gêné. Un peu, bien sûr, il faut dosé pour pas gêner Jessica non plus. Inspiration. Ouvre la bouche, fait semblant de te raviser ... Expiration. Ah la la, quel super acteur tu fais.

« Eh bien ... fais au moins semblant de me croire. Je sais que ça peut paraître bizarre, hein mais ... bref, Emily, tu sais, la rousse, c'est un vampire. »

Et accessoirement mon ex, mais ça on va oublier ACCIDENTELLEMENT de le préciser, hein. Accidentellement, bien sûr. On ne va froisser une si jolie demoiselle, ce serait discourtois. Bref, continuons, maintenant qu'on est bien lancé dans l'absurde, l'illogique, le FANTASTIQUE, horreur des hommes :

« Le type, Nao, était au courant et il a cherché les ennuis. Eh ouais, comme dans les contes, les vampires aiment le sang. »

Et puis maintenant parlons de MOI c'est quand même plus intéressant que ces deux crétins, n'est ce pas ? Cool Allez, faisons-nous mousser un peu, parce que ça fait du bien les admirateurs ( et admiratrices bien roulées ). Même s'il n'y avait pas beaucoup de chances que 1° elle le croit 2° ça lui fasse quelque chose. On peut toujours tenter. Bref, reprenons où nous nous étions arrêtés :

« Et moi eh bien ... Je suis un chasseur de vampires. Ça doit faire cliché comme ça, mais je suis chargé de tuer ces monstres. J'étais, serait plus correct. Ici, je ne vais quand même pas tuer Emily ... »

Pourquoi pas d'ailleurs ? Ah ah, parce que t'es sorti avec elle mon coco. Mais après tout, la vie est vache, vas lui déchirer sa race, lol. Bref, pauvre Jessica sur qui tous les secrets de la vie de la mort ( qui tue et qui ressuscite pas ). Déjà que son cerveau a du mal à assimiler les choses simples ( à part manger dormir aller aux toilettes se laver draguer se maquiller ) alors maintenant, on se demandait pourquoi on ne voyait pas de fumée s'échappait de sa magnifique boîte crânienne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Sam 3 Jan 2009 - 20:11

Aelan a écrit:
    Elle soupira et resserra son petit gilet, tellement fin qu’on voyait à travers, mais on s’en fout. Elle déposa son gobelet en plastique et se dirigea vers la porte. Discrètement pour pas qu’on la voit, mais fut interceptée par un couple qui passait trop près. Pff, en fait, c’était peut-être pas une bonne idée de venir…

LA LA LA, LA LA LA LA...

Il s'éclatait vraiment ; pour la première fois, il retrouvait un sentiment qu'il n'avait pas éprouvé depuis son enfermement. Une chanson à la mode, une grande piste de danse, des jolies filles chouettement fringuées, des potes de ci, de là qui pouvaient lui présenter toutes les donzelles qu'il pouvait lorgner, au cas où son rendez-vous se serait barré... D'ailleurs où était Aelan ? Elle n'était pas du même genre que lui, à sauter en rythme en s'époumonant, la la la, comme une chanteuse de pacotille, en brandissant le poing d'un air vainqueur mais vainqueur de ri'en. Il avait perdu sa copine, alors... Son sourire dégoulinant en moue inquiète, il voulut s'écarter de la foule de danseurs en y creusant un sillon de sa personne, laissant une trace de son passage dans un vide mal effacé.

Il cligna des yeux, surpris d'avoir réussi à s'extirper de cette masse grouillante d'adolescents en furie, et s'appliqua à humer discrètement la délicate fragrance que soufflaient ses dessous de bras, très heureux d'avoir imbibé sa peau de déodorant, recoiffa ses cheveux d'un coup de tête expert et se mit au travail. Où est-ce qu'elle avait bien pu passer ? Elle n'était quand même pas
fachée ? Il n'avait fait que danser avec elle ! Même pas il avait zieuté une autre fille ! Qu'est-ce qu'elle avait ?! Raaah, ces meufs, pâtain de merle. Il l'appela, accosta des gens au hasard « excusez-moi, vous n'auriez pas vu, une petite, brune, mince, plutôt mignonne ... ?" il faut dire que le monde était peuplé de petites brunes minces plutôt mignonne, aussi dut-il la trouver lui-même, qui s'apprêtait à sortir, hésitante sûrement, boudant à côté de la porte. Une idée de génie prince séducteur s'écroula sur son crâne. Oh oh...

Il se mit à courir lentement mais sûrement – probablement pour avoir la classe Malibu – vers le quartier général de son copain Allen. Il était certain que le sale geek refuserait, soucieux de respect de l'environnement métallique de ses appareils électroniques, aussi retroussa-t-il ses manches et desserra-t-il son foulard au préalable. Ah ben tiens, justement il n'étais collé à son écran, pour une fois. Allen discutaillait avec Marian et Helen.

« Hey Allen je t'emprunte ton ordi deux secondes, faut que je fasse un truc pour que revienne ma dulcinée. »
Lança-t-il à son sympathique et généreux camarade en le bousculant involontairement. Il s'installa comme un roi sur le siège tout chaud. (et ne remua pas les fesses dessus comme font certaines jeunes filles en fleur tordues en espérant que la personne assise dessus l'heure d'avant fut un bel éphèbe adonis.)
Où se trouvaient ces fichues musiques d'amour ? C'est ce qu'il se demandait en remuant des épaules façon balaruc, histoire de se déhancher les membres pour se détendre avant le moment lourd, parce que les filles et les slows on sait tous ce que c'est. Il faisait tourner la roulette avec beaucoup de violence, pour un pauvre rond de plastique. Ah voilà donc. Ca collait parfaitement avec l'idée qu'il se faisait des goûts musicaux d'Aelan – et de la plupart des filles pas trop peaches. Ceci dit les peaches étaient très gentilles hein, surtout en été quand elles venaient se baigner chez lui.



Découvrez Jade Villalon!


Il s'approcha du micro d'Allen, et, faisant attention à ne pas le toucher de ses lèvres – ça devait être plein de postillons bah ! – il articula avec soin :
— Dédicace d'un homme amoureux à Aelan, ne pars pas. »
Il désactiva le micro et pouffa de rire. Qu'est-ce qu'il ne fallait pas faire pour faire plaisir à sa copine. Il tapota amicalement l'épaule d'Allen et s'en alla d'un pas conquérant vers Aelan.
Revenir en haut Aller en bas
Pensionnaire
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : DD (DarkD)
-
0 / 1000 / 100

• Age : 24
• Pouvoir : fuuuusiiiiooon !
• AEA : Un faucon rouge
• Petit(e) ami(e) : Pourquoi se contenter de ça alors qu'on a carrément un harem à sa disposition ?

Messages : 2065
Inscrit le : 08/02/2007

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Sam 3 Jan 2009 - 20:50

      • ( Allen Winters )


    Marian Lunaire a écrit:
    « Ah l(a) haine ! C’est pas très sympa, quelle ingratitude »

    Soupira-t-il en faisant mine de regarder ailleurs. Tout en dérobant à la volée une fraise dans le buffet personnel de son très cher Didier égoïste et jaloux –parfaitement-. La tendant évidemment non pas donc à ce grossier personnage sans gratitudes, mais à SA ravissante ( répétition ) petite amie ( idem ) Helen.

    Jaloux ? Allen ? Et puis quoi encore ? La seule personne pour qui il est un minimum de dignité est son matériel électronique ... Tout en attendant l'avis d'Helen sur les prochaines chansons qu'il pourrait mettre, il croisa les bras devant ce " couple " et fit un certains regard à Marian : il savait qu'il en faisant autant pour l'agacer parce qu'il n'avait pas de cavalière à proprement parlé. Si c'est ça les amis, autant rester seul ! ... en parlant d'ami, voilà qu'arrivait un autre membre des bons camarades de Allen qui, sans mot dire à part :

    Nathanaël W. a écrit:
    « Hey Allen je t'emprunte ton ordi deux secondes, faut que je fasse un truc pour que revienne ma dulcinée. »

    Le bouscula sauvagement -ou plutôt sans s'en rendre compte. Seulement, cette simple bousculade occasionna un véritable désastre ... Alors que tranquillement le « lalalalala » laissa place à une douce symphonie chantée par une jeune femme, Allen se cogna le pied dans la table de DJ et sautilla de douleur avant de glisser sur le sucre dégoulinant de son plateau amoureusement préparé par Marian. Trop occupé dans ses affaires, Nathanaël ne remarqua même pas que le dit plateau tomba dans un mauvais équilibre sur la tête du DJ d'un soir ... Tout en se relevant difficilement, il sentit une main se poser sur son épaule gluante :


    Nathanaël W. a écrit:
    — Dédicace d'un homme amoureux à Aelan, ne pars pas. »
    Il désactiva le micro et pouffa de rire. Qu'est-ce qu'il ne fallait pas faire pour faire plaisir à sa copine. Il tapota amicalement l'épaule d'Allen et s'en alla d'un pas conquérant vers Aelan.

    Le cerveau du jeune garçon bouillonnait. Son costume était gâché d'un mélange vert, jaune et rouge ainsi que son visage et ses cheveux où quelques chips s'étaient coincées. Il tourna lentement la tête vers la cause destructrice de ce carnage avec une envie d'assassinat ... Alors que Nathanaël s'en allait en sautillant presque, joie au cœur, vers sa dulcinée, une seule chose comptait pour lui : Vengeance. Sans prendre en compte ce que disait Marian ou encore Helen, le jeune homme se dirigea rapidement vers l'autre adolescent :

    « Nathanaël ... »

    Le regard perçant et sans attendre que l'interpellé se retourne, Allen sauta sur l'adolescent : souillant à lui aussi ses vêtements.



• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Dim 4 Jan 2009 - 16:28

Les filles, c'était du gâteau. Enfin, du gâteau, dès qu'on les avait. Pour les séduire il fallait faire preuve d'un peu plus de créativité, mais le frivole et oisif Nathanaël n'en manquait pas. Une tendresse, comme une lettre ou un mot gentil, "tu es jolie" faisait l'affaire, une invitation à une quelconque manifestation de joyeuse jeunesse, une fête telle que celle des KyoChi par exemple, et une super fausse déclaration, toute de sentiments en toc et en plastique mais qu'importe, tant qu'on a le ton, on a le cœur ! Ahahah, c'était magistral quand même, si elle ne lui tombait pas dans les bras il n'aurait plus qu'à l'embrasser pour la convaincre qu'il était le plus parfait des compagnons de la Terre et qu'elle ferait mieux de le demander en mariage tant qu'ils sortaient encore ensemble. Enfin, c'était une façon de parler. Embrasser, Aelan, ça n'allait pas vraiment ensemble s'il pouvait dire... Ils ne s'étaient jamais embrassés d'ailleurs. Même pas un smack, un kiss, un bisou, un poutou, un touche-lèvres, un... Peut-être devrait-il ? ...

Non, non, définitely not comme adoraient formuler les profs d'anglais. Pour une étrange raison, vous savez, celle du cœur, car le coeur a ses raisons que la raison ne connait pas (waw celle-là fallait trop que je la sorte je l'avais dans la tête pendant toute ma douche), il ne parvenait pas à se résoudre à simplement imaginer ... un baiser ... entre lui et sa copine, sa petite amie, son amoureuse, sa meuf, sa donzelle, bref, la fille qu'il était censé bécoter à longueur de journée quoi!, il lui semblait impossible qu'Aelan et lui exécutent ce sordide acte d'amour qu'est celui de se presser les chairs buccales mutuellement – je sais je sais je suis trop romantique.
Et là c'était le cas de le dire, finalement, ils ne se connaissaient ni des lèvres ni des dents – attends, s'il ne souffrait de se voir en posture avec rien que les lèvres, alors avec les dents ! C'aurait été du domaine du divin. Or Nathanaël était athée.

Soit le jeune homme, galant tout plein, s'enorgueillait de courir chercher sa belle, ah!, folie quand tu nous tiens, ivresse mon amour!, danse ma convalescence. Il tenta de se rappeler comment est ce qu'on dansait bien un slow. Tout collé, peut-être que ça ne lui plairait pas. Seulement s'ils n'avaient en contact que leurs mains et leurs épaules au bout de leurs bras tendus, ils auraient l'air de timides grands enfants, complètement ridicules. Il avait tout de même une fierté à tenir. Bon, ils n'avaient qu'à commencer soft et hey ! Qui donc l'attrapait et voulait l'étriper ? Monstre velu et gâté de denrées, il s'agissait d'un Geekus coleopterae templum rosas domini volo nolo malo jucundarum, un Geek en fait, au pelage rouge jaune et vert. Et il s'accrochait désespérément à ses chics vêtements de soirée.


« Eh ! Mais qu'est-ce qui te prend ?! Lâche-moi bouffon !
Gémit-il en tentant de s'extirper des griffes furieuses d'Allen, tentant par là de sauver ce qui restait de propre encore dans ses atours maculés. Bon dieu de bois Allen mais qu'est-ce que tu fous ?! »

Ils se lancèrent alors dans une bagarre après laquelle Nathanaël se jura de ne plus jamais se battre avec qui que ce soit. Il avait beau toujours rouler des mécaniques, il n'avait jamais été qu'un discoureur baratineur, servant des salades au-lieu des steaks qu'il disait si bien cuisiner. Ils se bigornèrent comme de pitoyables garçons de dix ans. Ils se roulaient par terre, se rouaient de coups bénins, se tiraient les cheveux, se déchiraient les vêtements et tapaient du poing à côté et pour dire à côté oh!, plutôt à l'opposé !, en poussant des petits cris de bébés pangolins psychopathes. Ils se bagarrèrent d'une telle façon que ces taulards de public auraient pu songer qu'ils étaient en train de se déshabiller pour se faire l'amour comme des bêtes oui oui comme ça sur l'estrade du DJ, ou bien qu'ils faisaient simplement semblant pour se donner en spectacle. On aurait eu tellement pitié de leur mauvais jeu que la pièce aurait été lancée sans peine, par peine partagée.
Etant donné que le geek enragé ne montrait aucun signe d'abandon, Nathanaël se résolut à la solution des lâches, faute de moyens physiques : ce serait immonde mais il le fallait bien, il attrapa entre ses dents un petit doigt gracieux d'Allen. Berk berk berk. Aelan, où es-tu ? A l'aide !


Dernière édition par Nathanaël W. le Lun 5 Jan 2009 - 21:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Dim 4 Jan 2009 - 16:55

:: Aelan ::

    Elle jeta un coup d’œil à la piste. Il y avait beaucoup de monde. Tout le manoir devait être là puisque tout le monde était invité. Mais il y avait peut-être des courageux prêts à recevoir les gages. Gages qui n’étaient sans doute pas de bon augure. Mais, elle s’en fichait, puisqu’elle s’était habillée, maquillée et avait même chaussé des chaussures à TALONS, pour être présentable quand elle passerait la porte de la salle à manger.

    Les Lalala se changèrent en musique douce. Puis, une voix retentit dans la salle. Nathanaël. Elle rougit. Un beau rouge flash était monté à ses joues. Que c’était Meugnon…


    Aphiyouu a écrit:
    — Dédicace d'un homme amoureux à Aelan, ne pars pas. »

    En entendant son nom, elle se retourna et chercha des yeux son petit copain. Il descendait de l’estrade destiné aux équipements et au DJ. C’était comme dans les films ou les séries à l’eau de rose. On aurait pu croire qu’ils allaient se mettre à courir au ralenti dans un champ de fleurs, les bras écartés prêts à s’accueillir l’un l’autre, mais, ce n’était pas le cas. Car, se qui se passa après, est toujours coupé au cinéma.

    Alors que la jeune fille se rapprochait peu à peu du garçon –pas au ralenti parce qu’ils n’étaient pas dans ce fameux champ où le ciel était bleu sans aucun nuage-, un garçon aux cheveux noirs sauta sur son amant, répandant une pâte non identifiée qui s’écrasa sur les beaux vêtements des jeunes gens.

    Elle aurait pu ou dû aller sauver Nathanaël des griffes du DJ et l’embrasser langoureusement, mais n’oublions pas que nous parlons d’Aelan. Elle se contenta donc de reculer d’un pas sur la gauche pour éviter que la tour qu’ils avaient formé ne s’écroule sur elle.

    Mais bon, là on pouvait affirmer que ça dégénérait. Des coups volaient et les pauvres petits habits des deux garçons se déchiraient. Qu’est-ce qu’il allait en rester ? Deux petits tas de miettes, sans aucun doute.

    Rhalalala, les mecs !

    Que faire ?

    Elle escala l’estrade où ils étaient toujours et… et rien en fait. Elle aurait pu crier, mais ça n’aurait servit à rien puisque tout le monde les regardait déjà. Elle qui aimait tant la discrétion… Ben tant pis, elle prit les épaules du garçon qui s’était violemment jeté sur son cavalier et le tira vers elle tant bien que mal. Ses pauvres petits bras. En plus, elle était aussi forte qu’un haricot blanc cuit dans l’eau.


Pardon Rakenouchou, je fais ça tout de suite. J'éditerai pour Jess'.
Revenir en haut Aller en bas
Pensionnaire
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : DD (DarkD)
-
0 / 1000 / 100

• Age : 24
• Pouvoir : fuuuusiiiiooon !
• AEA : Un faucon rouge
• Petit(e) ami(e) : Pourquoi se contenter de ça alors qu'on a carrément un harem à sa disposition ?

Messages : 2065
Inscrit le : 08/02/2007

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Dim 4 Jan 2009 - 20:36

      • ( Allen Winters )


    Les adolescents sont tous des êtres que le monde adulte ne peut guère comprendre ! Ah, ces petits gamins sans cervelles qui ne pensent qu'à leurs belles donzelles et au prochain sandwitch qu'ils vont se faire à quatre heure. Ah, ces petits idiots sans grâce qui ne savent qu'exprimer leurs avis par la force, la violence et un bon clin d'œil agaçant. Ah, ces jeunes ... Oh, jeunesse ennemie, pourquoi ne donne tu guère le repas à ceux qui en demande ? Pourquoi dans un bal où tout le monde s'amuse, s'allume ou se bouffe la main doit-il y avoir une bagarre foireuse ? Eh bien, c'est la vie ... personne n'est encore mort donc il faut être content ... Surtout que l'on a déjà vu pire, dans ce pays de fou.

    Nathanaël W. a écrit:

    « Eh ! Mais qu'est-ce qui te prend ?! Lâche-moi bouffon !
    Gémit-il en tentant de s'extirper des griffes furieuses d'Allen, tentant par là de sauver ce qui restait de propre encore dans ses atours maculés. Bon dieu de bois Allen mais qu'est-ce que tu fous ?! »

    Qu'est ce qu'il lui prenait ? Qu'est ce qu'il foutait ? De un, il foutait en l'air le costume d'un ami ; De deux, il se vengeait pour l'honneur de son costume à lui, ainsi qu'à celui de son ordinateur. Nathanaël avait osé toucher à son portable tout mignon, tout joli, tout innocent et propre (aussi propre que l'ordinateur d'un geek, quoi) pour les beaux yeux d'une jeune femme en fleur, certes, mais sans la permission du tueur cybernétiquo-médiévalo-fantamagisticio. C'est donc entre deux coups de poing bien senti que Allen put répondre avec bien du mal :

    « Tu as touché à mon ordinateur, conn... »

    Trop tard, un bon coup dans la mâchoire qui fut tout de suite répondu par un smash dans le nez de la part d'Allen. Du sang s'écoulait de la voie nasale, mais qu'importe pour les deux adolescents ! Leur instinct naturel d'animal les faisait se battre comme deux fans en furie de Tokio Hotel alors que Bill venait de jeter sa perruque en plein mois de Juin (ça doit pas sentir la rose). Tout était flou autour des deux énergumènes qui se donnaient en spectacle ... rien n'allait les arrêter jusqu'à ce que quelqu'un dont l'autorité était reconnue les arrête (un homme bien baraqué qui fait peur rien quand voyant une mèche de ses cheveux, par exemple ... ou bien quelque chose qui y ressemble.)

    Bref, alors que le combat de catch masculin continuait sur la piste de danse alors que le slow continuait de passer, Nathanaël fit quelque chose d'abominable ... Il venait de mordre l'un des précieux outils de travail d'Allen : son index. Dans un cri de petite fille et dans un élan instinctif, le geek lança un coup de pied dans le ventre de son assassin qui, témoignant de la force d'un pro de combat virtuel, ne bougea pas beaucoup mais du avoir quand même un peu mal après déjà quelques bonnes minutes de combat acharné.


    Aelan a écrit:
    Ben tant pis, elle prit les épaules du garçon qui s’était violemment jeté sur son cavalier et le tira vers elle tant bien que mal. Ses pauvres petits bras. En plus, elle était aussi forte qu’un haricot blanc cuit dans l’eau.

    Quelqu'un toucha Allen par les épaules, tentant de le projeté en arrière afin que la bagarre cesse : Peine perdue. Sans chercher à savoir qui, quoi ou qu'est-ce, Allen fit un mouvement d'épaule pour faire reculer Aelan comme une vulgaire mouche, puis reprit sa besogne : et un coup de pied, et un coup de poing, et un coup d... Enfin, bref. Aucun des deux ne voulaient battre en retraite (ah, ces mâles ! ... c'est mal !), il y aurait sûrement des victimes en plus d'eux même.



• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poupée populaire détraquée
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Angie
-
0 / 1000 / 100

• Age : 26
• Pouvoir : Influencer les emotions des gens autour d'elle.
• AEA : Un ecureuil ~
• Petit(e) ami(e) : Un peu tout le monde je le crains.

Messages : 317
Inscrit le : 08/04/2007

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Dim 4 Jan 2009 - 21:54

En tant qu’organisatrice, Chiara n’avait pas eu le droit d’avoir un beau cavalier. Malheureusement. Elle s’ennuyait donc ferme et était en train de calculer le nombre de calories qu’elle allait prendre si elle continuait à s’empiffrer ainsi, et comme elle était nulle en calcul mental elle mettait longtemps à additionner les macarons qu’elle avalait – d’autant plus dur qu’elle ne connaissait pas la teneur en calories de ces desserts, donc forcément…

Les cils de la belle papillonnèrent, et elle regarda autour d’elle, s’arrêtant d’une façon pas très sexy – et c’est pour ça qu’elle y remédia vite – devant la scène qui se déroulait en face d’elle. Emily en train de violer Nao, OMG !!!
Elle se glissa sous la table et dézippa son sac monogrammé : elle en sortit le FAMEUX APPAREIL PHOTO ROSE. Elle se glissa entre les danseurs, et juste au moment où Emily était en train de bouffer la main de Nao, clic clac, sans aucun flash mais les spots éclairaient bien suffisamment, elle immortalisa le moment, bien qu’il soit un peu dégueu.

Elle se détourna bien vite, se frottant l’œil, avant de se souvenir qu’elle avait de l’eyeliner et que ce serait très dommage qu’elle l’abîme surtout vu le prix qu’elle l’avait acheté – zéro, elle l’avait juste trouvé dans sa trousse à maquillage, qui, placée dans le placard, se remplissait chaque jour d’un nouvel instrument de torture, car il faut souffrir pour être belle, toutes les filles vous le diront. Ou pas.

Elle se laissa ballotter par la La la la et les couples qui dansaient au milieu de la piste formaient comme des vagues de champagne autour d’elle. Elle souriait et tournait sur elle-même au centre, flashant les sourires des couples, les mains sur les hanches. C’était flou, c’était éphémère, mais elle aimait bien faire des photos de paparazzi. Elle se recula, flashant Petra qui versait de l’alcool dans son verre, puis après tournoyant, attrapa la bataille entre le DJ et Nathanaël, avant d’enfin capter Morgan en train de se servir de l'alcool puis à moitié ivre.

Ritournelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Lun 5 Jan 2009 - 17:02

:: Jessica ::

    FAUX ! Une chose simple que Jessica ne comprenait pas : Manger. Comment les gens pouvaient-ils s’engraisser ainsi en engloutissant des chips et des trucs gras ? Bon, d’accord, elle était quand même obligée de se nourrir de temps à autre, mais que des trucs à base de soja qui sont tout dégueu, mais qu’elle mange quand même.
    Et c’est ainsi qu’elle était devenue aussi mince...

    Owen commença son récit, après plusieurs inspirations et expirations, mais la pauvre Jessica ne connaissait pas la différence entre les deux.


    Ow’lala x) a écrit:
    Eh bien ... fais au moins semblant de me croire

    Ha, bah, je vais faire ce que je peux heiin.

    Elle fit oui de la tête. Signe qui disait qu’elle ferait ce qu’elle pourrait.
    Pauvre petit cerveau ! Il n’était que très rarement utilisé et n’avait guère l’habitude de servir autant d’un seul coup. Pauvre, pauvre petit cerveau.


    « Je… vois. »

    Emily était un vampire. Nao était un imbécile. Owen était un chasseur de vampire.

    Ca ne ressemblait à rien. Mais bon. On lui avait parlé d’un pouvoir et d’un alter égo. Mais jamais de vampire et de sang. Sang qui, entre parenthèse, avait taché ses chaussures et sa robe. Mais, elle l’avait déjà oublié.

    La musique changea et devint plus douce. Un slow accompagné d’une romantique déclaration d’amour. Beaucoup de gens devaient trouver ça TROP MIGNON ! mais Jessica le voyait d’une toute autre manière. Ça ne lui était pas destiné, donc ce n’était pas bien

    Elle tira Owen sur la piste et accrocha ses mains derrière son cou.


    « D’accord, d’accord. Admettons que Emily soit un… vampire et toi, un chasseur de vampire. Pourquoi tu ne la chasse pas alors ? C’est ton boulot non ? »

    Wouaw ! Elle avait fait marcher ses méninges étonnement vite. En fait, tant qu’on lui laissait Owen, elle se fichait un peu du reste. Elle pouvait crever…


:: Aelan ::

    Non, mais franchement ! Ils avaient quel âge ? Hein ? Se battre pour une bêtise comme ça !
    D’après ce qu’elle avait comprit, le Dj ne supportait aucune main, propre au sale qui ne lui appartienne pas sur son ordinateur. Pourtant, après inspection, il n’avait rien. Que dalle. Pas une seule trace. Ou alors, peut-être une, mais elle ne la voyait pas.

    Alors qu’ils continuaient à s’arracher les cheveux, à se déchirer les vêtements et à faire couler le sang –autant d’un que de l’autre-, Aelan se fit presque expulser dans la foule mais reprit son équilibre juste à temps. Réfléchissons.

    Elle les regarda se taper dessus sans n’avoir aucune idée de comment les calmer. Et personne qui ne venait les aider. Idée ! Elle s’éloigna de l’estrade et traversa la foule, poussant les gens au passage, mais c’était pour la bonne cause !


    « Sven ! SVEN ! »

    Elle arriva essoufflée près du buffet. Entre temps, un garçon avait rejoins Mikan et son cavalier. Elle prit violemment le bras de celui-ci. Elle adressa un petit sourire à la fille et juste un regard au gars.

    « Désolée, je vous l’emprunte quelques instants. »

    Elle espérait que ça n'allait pas durer plus longtemps. Non, ce n’était pas pour le slow qui avait commencé. Sven était le plus grand qu’elle avait rencontré dans la salle. Peut-être est-ce qu’il pourrait les séparer. Ce serait triste de les voir s’entretuer plus longtemps. Elle l’amena jusqu’à l’endroit où avait lieu du massacre. Elle lui jeta un regard plein d’espoir.

    « Tu peux pas faire quelque chose ? »

    ...S'il te plait....

    Elle se demandait ce qu’allait dire Nathanaël quand elle allait le voir arrivé avec le garçon. Se battre c’est bête, donc il n’avait rien à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Miss Machiav(i)élique
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Mif (Mistral)
-
0 / 1000 / 100

• Age : 25
• Pouvoir : Annuler celui des autres par sa présence.
• Petit(e) ami(e) : Disparu o/

RP en cours :
- Parce que se jeter du haut d'une tour, c'est romantique !... (Volke)
- Des camélias rouges (Alea Miller)
- Souvenirs indésirables (EVENT - Corpse Party)


Messages : 2200
Inscrit le : 05/06/2007

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Lun 5 Jan 2009 - 19:30


      « Hum, si tu as des idées de sons pour plus tard, Helen, je suis tout ouïe… Mais je ne veux pas de ton avis Marie-Jeanne ! »


    Là, elle se sentait tout de suite mieux. Elle n’avait plus à être Helen, la fille ordinaire et seule, elle n’avait plus à penser à Ritchie, Eva, et tous les autres qu’elle enviait ; elle pouvait tout à fait jouer comme à son habitude Helen, la petite amie de Marian, un peu folle, sociable et enjouée. En tout cas, à cette remarque, elle pouffa de rire, et adressa un sourire éclatant aux deux garçons. Remettant en place ses une mèche rebelle (haaan, trop sexy), elle fit mine de réfléchir quelques instants, tentant de faire abstraction des La la la la qui retentissaient dans la salle, avant de mimer l’illumination et de proposer, ironique :



      « Tiens, ça me dirait bien, une valse ! »


    Elle adressa un regard d’amoureuse complice à Marian, avant de se pencher vers l’écran d’Allen, pour consulter un peu les chansons qu’il avait, en prenant soin de ne point toucher à la machine divine – elle avait fini par le connaître suffisamment pour savoir qu’il valait mieux éviter d’approcher l’engin à moins d’être suicidaire, ce que ne tarderait pas à être un autre personnage surgi de nulle part, mais nous y reviendrons dans quelques lignes. Les titres des chansons défilants sur ses yeux, elle en repérait certain qu’elle connaissait, mais la plupart lui était inconnus.


      « Oh, j’aime bien cette chanson, fit-elle quand elle lu “I’m Yours”, qui passait souvent à la radio à une certaine période, mais je ne crois pas qu’on peut danser dessus… Je peux te piquer un muffin ? »


    Sans attendre de réponse, elle se servit, et commença à l’entamer en observant les danseurs. Certains avaient le sens du rythme, c’était évident, mais on voyait bien que d’autres n’y connaissaient rien… C’était ridicule, surtout ce couple si formel, dont la femme semblait accoutrée d’une robe bleue sortie d’elle-ne-savait-quel siècle…
    Enfin, ne critique pas les autres, Helen, eux au moins sont sur la piste, ils ne restent pas comme toi à l’écart…
    Cette réflexion lui fit réaliser qu’un blanc s’était installé entre les trois adolescents – le geek, le mec mystérieux et sa petite amie paumée –, et qu’elle ne savait pas du tout comment s’y prendre pour réengager la conversation.



      « Euh… » commença-t-elle, hésitante.


    Enfin, elle n’eut pas à se creuser les méninges davantage, car une dispute sembla éclater non loin d’eux. Elle reconnut, derrière les silhouettes qui remuaient, Emily (la vampire, c’était certain maintenant qu’elle avait relu certains passages du cahier), Nao (le dragueur pervers, si seulement elle avait pu ne pas pouvoir entrer dans ses pensées grâce au même carnet que cité précédemment), Owen (un mec dont le nom lui était familier, mais elle ne se rappelait plus à quel statut le rattacher), Jessica (une bimbo)… Cela lui suffit pour trouver l’indicent intrigant. Elle se rappelait vaguement des diverses relations dissimulées qui liaient les différents protagonistes, et essaya d’attirer l’attention de Marian dessus :



      « Hum ? On dirait qu’il y a une bagarre… »


    Mais sa piste de sujet de conversation fut troublée par un Nathanaël triomphant qui débarqua sans prévenir, et poussant négligemment Allen, prit le contrôle de l’ordinateur pour mettre… un slow. Dédié à sa petite amie.

      *Trop romantique !* pensa-t-elle, envieuse.

    C’était sûr que ce ne serait pas Marian qui ferait quelque chose de pareil. Il lui aurait offert une valse, à la limite. Bah, elle se perduada qu’une valse c’était mieux – plus magistral, classe, et tout et tout – avant de se tourner vers Marian, comme attendant ou plutôt, attendant une invitation à danser.

    Perdue dans ses espoirs de jeune fille transie d’amouuuur, elle ne remarqua pas la bagarre qui débuta entre Nath’ et Allen. (Oui, elle est aveugle et sourde et ce que vous voulez)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sectaire iguano-stellairienne
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Mooney
-
0 / 1000 / 100

• Age : 23
• Pouvoir : Persuasion
• AEA : Marmotte la Marmotte
• Petit(e) ami(e) : EMRYS SULWYYYYYYN <3

RP en cours : LA VIE EN ROSE (Claris Linden)

Messages : 1647
Inscrit le : 09/11/2008

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Ven 9 Jan 2009 - 23:49

Petra fixa, toujours assise, terriblement gênée, le Saule Pleureur se lever pour se resservir après avoir fait des commentaires sur la boisson, s’approchant du buffet. Au moins, il avait apprécié... Mais la suite était nettement moins agréable : en effet, le borgne mit un certain temps pour poser son verre, ne semblait pas voir de très nettes différences entre les bouteilles vu qu’elle crut le voir hésiter à se servir du ketchup, et finit par prendre une boisson orange, sûrement un truc à la pêche ou quelque chose de ce genre, fort appétissante. Il tenait mal à l’alcool, le bougre… Mais vraiment très mal : il n’avait bu qu’un quart de verre, de grand verre certes, mais qu’un quart. Au moins, il s’était rabattu sur quelque chose de plus doux, qui allait sûrement le calmer, diminuer les effets de la vodka.
C’est alors que la demoiselle eut des doutes sur la composition de la boisson qu’il venait d’avaler... En effet, il titubait en direction de la piste de danse et riait fort. Il avait l’air totalement saoul. Soit il ne tenait vraiment pas à l’alcool, mais alors de façon catastrophique, soit il y avait quelque chose de louche dans le liquide dont il s’était servi. La miss aux cheveux roses décida alors d’aller voir ce qu’était cette boisson, le plus vite possible, et tenter de régler les dégâts si la situation risquait de devenir délicate. Elle se dressa alors sur ses escarpins, malgré ses jambes engourdies à cause de la position dans laquelle elle s’était installée un moment auparavant, puis à grands pas, se dirigea vers le buffet.
Elle n’avait aucune envie de traîner seule à cet endroit où se trouvait un tocard dont le prénom commençait par « Ed » et finissait par « ward » qui risquait encore de la faire souffrir, de l’humilier, de déchirer de tristesse son cœur. Mais il fallait bien qu’elle y aille pour voir ce que le blondinet avec qui elle avait passé une grande partie de la soirée avait bu, sinon la bouffeuse de mains qui lui tirait des envies de vomir allait débouler, furaxe, et lui bouffera la main en punition. Tout mais pas ça ! Cette pensée remotiva brusquement Petra : la peur de perdre la face devant la naine, de perdre sa main dans sa bouche, d’être encore plus humiliée durant cette soirée.
La jeune fille arriva alors devant les boissons –tiens ! Il y avait du jus de citron maintenant ! - et passa rapidement en revue celles qui s’étendaient devant elle : jus de fruits, alcool, ketchup et moutarde –mais qu’est-ce ça faisait là ?!-, grenadine... Elle finit par repérer celle qu’avait prit le Saule Pleureur –qui n’était plus si pleureur-, une boisson nommée « palinka aux abricots », avec de charmants fruits orangés dessus. C’était fort appétissant, en effet. Petra prit un nouveau verre –boulette qu’elle était, elle avait laissé le sien près de la piste de danse- et se servit de cette fameuse palinka, pour voir ce qu’il y avait dedans. La miss n’avait décidément pas pensé à regarder sur l’étiquette, ou même simplement sous le nom de la boisson où il était indiqué la quantité d’alcool. Elle se servit donc un grand verre qu’elle but d’un train.
C’était méga-bond comme truc ! Il lui semblait qu’il y avait un peu d’alcool dans la composition. Juste un peu, 10% au maximum... Elle décida alors de se resservir pour vérifier –et parce que c’était bon, aussi ! -, se disant que le borgne ne résistait pas un instant aux effets de l’alcool, parce que ce n’était pas si fort que cela. Le goût arrachait un peu, mais notre gourde favorite ne connaissait pas le fruit représenté sur l’étiquette, et supposa alors que c’était dû à cela. Quelle cruche, quelle cruche, quelle cruche...
Elle finit son deuxième verre, failli s’en resservir un troisième, mais réalisa qu’elle avait autre chose à faire : en effet, le Saule Pleureur avait disparu de son champ de vision. Merde, merde, merde ! Elle balaya la pièce entière tandis que l’alcool ingurgité prenant possession de son corps, peu à peu, puis finit par repérer celui qu’elle cherchait, adossé à un mur, son verre, à l’état de miettes, à ses pieds. Il avait l’air vraiment très très saoul...
Pourquoi n’avait-elle pas été capable de lui donner le bon verre, celui avec uniquement du jus de citron, qui lui aurait zigouillé le palais un bon coup !? Non, elle avait fait une boulette et c’était elle qui s’était prise l’acide ! Monde cruel !
Petra se servit un troisième verre de palinka, boisson qu’elle trouvait très sympathique, qu’elle but tout en se déplaçant avec grâce et élég... Excusez-moi : absolument pas avec grâce et élégance vu que l’alcool commençait à faire effet. Elle se déplaçait donc maladroitement, d’une démarche gauche, manquant de trébucher régulièrement. Elle finit cependant par arriver auprès du Saule Pleureur sans s’être trop renversée d’alcool sur la robe qu’elle avait « empruntée » à sa voisine de chambre sans même savoir qui c’était, mais qui portait beaucoup de noir, semblait-il. C’est alors qu’elle remarqua, seulement à ce moment là, qu’une miss se déplaçait qu’elle avait déjà croisé brièvement en allant chercher le jus de citron à l’origine de tout, un appareil photo à la main, et prenait des clichés d’un peu tout le monde : une bataille qui avait éclaté dans un coin, des couples qui dansaient ensemble, et surtout... Saule Pleureur, totalement saoul. Catastrophe !
D’accord, elle était une boulette, mais Petra s’était donnée du mal ce soir-là. Elle avait fait l’effort de se rapprocher d’un gars qui s’habillait super mal, de le consoler alors qu’elle le connaissait à peine, et voilà comment on la récompensait ! En prenant des photographies terriblement gênantes, qui risquaient de passer de mains en mains, où l’on verrait ce pauvre gars totalement bourré ! Et qui allait-on pointer du doigt ? Hein ?!Elle ! Petra ! Pourquoi ? Parce que c’était sa faute si le Saule Pleureur était dans un tel état d’ébriété désormais ! Elle qui ne voulait que lui rendre le sourire, elle s’était foutue dans une situation catastrophique uniquement parce qu’elle s’était trompée de verre... Monde cruel !
Mais au fond, n’avait-elle pas réussi ? Elle avait voulu rendre le Saule Pleureur heureux : il était désormais le Saule Rieur. Il allait juste avoir très mal à la tête pendant des jours, allait avoir la honte de sa vie, et Petra se ferait bouffer les deux mains pour sa faute ! Et peut-être même un pied ! Sauf si...
Peut-être était-ce l’alcool qui lui soufflait cette idée, mais il y avait un moyen très simple d’empêcher le massacre : il lui suffisait de dessaouler l’ex-Saule Pleureur par tous les moyens, quitte à le faire vomir, et surtout… de détruire les preuves. Alors, la vision floue, la démarche irrégulière, elle bondit sur la miss à l’appareil photo en hurlant de toutes ses forces, l'écrasant au sol de tout son poids :


« En gaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaarde ! »


Une Petra saoule, ça fait des dégâts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdunecookivore.blogspot.fr/
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   Sam 10 Jan 2009 - 19:17

Baka Poulette a écrit:
Mikan serra le livre contre elle comme s’il allait s’envoler, et continua d’éblouir le pauvre Sven avec pleins de grands sourires. A coté d’elle, Sven se décrispa, rassuré sans doute qu’elle ai accepter le cadeau sans faire d’histoires, puis lui prit l’appareil photo des mains.

« Tu permets, juste une minute... »

Et voilà. Mikan tendis la main vers Sven, comme si elle s’apprêtait à lui dire quelque chose, ou faire une tentative toute à fait vaine et inutile de le retenir, mais abandonna, et sa main retomba sur ses genoux. Décidément, elle commençait à se demander si c’était une bonne idée d’être venu accompagnée de Sven… Il était très gentil, elle ne pouvait que le reconnaître, mais un peu trop « volage » à son goût… Dommage. Mikan bu une gorgée de thé, et reposa sa tasse sur la table. Le type bizarre qui lui avait « volé » son cavalier lui jeta un bref coup d’œil, avant de lui lancer un « T’es super mignonne » avec un sourire colgate, avant de reporter son attention sur le cavalier qu’il avait voler à la fille « super mignonne ». Mikan commençait franchement à en avoir assez d’être mignonne, surtout si « mignonne » signifiait « se-faire-délaisser-par-les-autres-et-e-premier-son-cavalier-au-bal-de-noel ». Elle vit soudain de l’agitation vers l’estrade du DJ, où Nathanael tentait de battre le record du monde du mec avec le moins de point de QI…
Le DJ semblait être du même avis qu’elle, et, peut satisfait de voir son Q.G assiégé par un type tentant de reconquérir sa dulcinée avec autant de cervelle qu’une sardine, se lança dans sa propre reconquête, celle de son territoire. Les deux garçons roulèrent par terre, Aelan se précipita soudain vers le buffet, passa devant Mikan sans la voir, et, se jetant quasiment au pieds de Sven, le supplia de séparer les deux garçons.

Mikan jeta un bref regard à Aelan, et le coin de sa bouche se tordit vers le bas. Tzirvagael se posa sur le dossier de fauteuil, et tourna sa tête vers les deux garçons qui commençaient à se battre sérieusement… (Petit détail très voyant que Toya, qui planait à coté, ne semblait pas avoir remarquer) Mikan posa le livre de Sven dans un coin de la table, veillant à le mettre hors de porter des goûtes et des miettes, et, empoignant les roues de son fauteuil, fila aussi vite qu’elle put vers la zone de combat acharné. C’était Noël, bon sang, ils étaient incapables de se comporter en adultes le temps d’une soirée ?! Décidément…

Les gens s’écartaient de justesse sur son passage (enfin, c’était un peu exagéré, vu qu’ils n’étaient pas des masses non plus), et elle avait l’impression que tout tournait au ralentit. Son fauteuil heurta quelque chose de dur et d’indéfinie –qui se révélait en faite être l’estrade- et se retrouva être éjectée brutalement de son siège, pour aller culbuter à coté des catcheurs, qui ne se rendaient compte de rien. Mikan resta par terre, dans une position légèrement tordu qui ne faisait pas très naturelle, avant d’apostropher sans succès les garçons.


- Mais arrêtez-vous, s’il vous plait…C’est Noel, oh…

Mais, elle réalisa soudain qu’elle était aux premières loges pour assister au spectacle, et qu’elle avait très envie de voir qui de Allen ou de Nathanael était le plus fort, et renonça à les dissuader de se battre. Elle avait déjà jouée les cascadeurs, et préférait laisser quelqu’un se charger de les raisonner. Le menton contre le bois de l’estrade, le ventre et les jambes contre le mur, Mikan se contenta de placer ses bras sous sa tête pour lui faire un support plus confortable, tandis que les deux autres se battaient toujours, et que son AEA venait se poser sur sa tête.

Une nouvelle façon de passer le réveillon, que Mikan n’avait pas encore testé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


+

MessageSujet: Re: [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
xX || Pensionnat Interdit || Xx :: .:: Hors-Jeu ::. :: Tiroirs scellés :: Archives :: Évènements terminés :: Bal de noël-
Sauter vers: