AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (n°2) Orage [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sectaire iguano-stellairienne
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Mooney
-
0 / 1000 / 100

• Age : 22
• Pouvoir : Persuasion
• AEA : Marmotte la Marmotte
• Petit(e) ami(e) : EMRYS SULWYYYYYYN <3

RP en cours : LA VIE EN ROSE (Claris Linden)

Messages : 1647
Inscrit le : 09/11/2008

MessageSujet: (n°2) Orage [PV]   Mer 28 Oct 2009 - 23:57

Qu'est-ce que c'est chiant l'orage.
Les éclairs zébraient le ciel noir, suivis de grondements d'apocalypse terribles. Sindy était partie dans le cimetière pour invoquer Méphisto : c'était, selon elle, le moment propice pour lui demander d'avoir de longs cheveux soyeux et toujours aussi lolilol. Mais Petra n'avait pas eu envie de la suivre. Elle avait passé des heures, ce matin, à s'occuper de ses cheveux, à se faire des brushings, des soins et compagnie. Hors de question de ruiner tout cet effort pour aller dans l'endroit le plus glauque du coin par ce temps. Et aussi... elle avait une peur bleue de l'orage. C'était la honte de l'admettre.
Alors Petra était restée. Et elle faisait comme d'habitude : elle errait dans les couloirs, faisait des petits tours à la cuisine ou à la cave, faisait des footings dans le manoir, retournait à la cave, saluait Morgan à un embranchement, lui parlait un peu, puis retournait se coiffer dans la chambre 9. Encore et encore cette routine écrasante.
Allez, on se ressert un vert de vodka : ça la rend plus joyeuse.
La foudre frappait les arbres de la forêt. Cette forêt fabuleuse où elle avait vu avec Nao. Et... lalala dans les herbes hautes. Petra aurait donné n'importe quoi pour revivre ça. Mais le beau blond et elle ne s'étaient jamais revu. Coup d'un soir. Elle avait été naïve.
Si le prince charmant était réellement au coin du couloir, ça se saurait.
De toute façon, dans le pensionnat, les garçons biens n'avaient pas l'air d'être monnaie courante. Il y avait Sven qui était sympa, mais Petra. Il était cool, il était drôle, il était beau... il était scotché à une horrible japonaise. Ensuite, il y avait Edward. Argh ! Il valait mieux ne pas en parler, de cet imbécile ! Puis il y avait eu Morgan, sympa, mais trop bizarre. Mais Nao semblait génial lui, et il était célibataire. Malheureusement, ça a foiré.

Encore un coup de tonnerre. Petra marchait dans un couloir, près des chambres masculines. Elle espérait rencontrer quelqu'un de sympa, malgré ses précédentes rencontres pas toujours très agréables. Ses cuissardes à méga talons de ouf qui lui rajoutent quinze centimètres -dix de renforcement sur tout le pied et cinq supplémentaires à l'arrière comme sur des cuissardes normales- couvraient ses jambes jusqu'aux genoux. A partir de là, on voyait enfin ses bas en résille, puis son mini-short noir. Ensuite, sa chair pâle était nue. Pink Hair avait hésité à se promener topless, mais elle avait tout de même des limites et avait mit rapidement un haut de maillot de bain triangle, noir, comme d'habitude. Tout comme son fard à paupière en oeil de panda.
Encore un coup de tonnerre. Ses cheveux roses dansaient dans son dos à chacun de ses pas. Et ce fut là qu'elle le vit.
Si : le prince charmant est réellement au coin du couloir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdunecookivore.blogspot.fr/
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: (n°2) Orage [PV]   Jeu 29 Oct 2009 - 1:02

( ha 'etait plus rapideque prevu )

Par ce fameux soir, un certain mafieux se..."promenait" dans les couloirs du pensionnat. Quoique allez, on peux tout de suite dire qu'il s'était encore une fois perdu. Cependant, cette fois-ci, contrairement au nombreuses autres fois, ça ne le dérangeait pas, car après tout, ce soir était une nuit d'orage. C'est pas pour rien que Noctim était un hitman dans l'aile de la Tempête. Certes, son caractère allait très bien aussi avec cet élément, mais il avait un certain amour pour ce genre de temps. Et puisqu'on est bien, pourquoi pas l'être encore plus ? C’est en se disant cela que Noctim sortit de son superbe outil produit par Davros Inc°, le S.A.C, de quoi bien... s'éclaté, vous avez compris, il avait sortit des substance illicites.

C'est vrai que en combinant plusieurs petits plaisirs d'un coup, il y a de quoi bien être heureux. Il pleuvait, il y avait de l'orage, il se roulait un bon pet bien chargé, et il écoutait un autre groupe du XXI siècle, pendulum, qui avait un son indémodable, une putain de combinaison de basse, de batterie et d'electro, avec bien sur quelques voix bien rythmée. Il avait trop la flemme d'écouter avec son casque, il avait donc laissé l'outil en mode baffle. C’était pratique car cela était une autre fonction de son s.a.c. C'est ainsi qu'il se promenait durant les soirs pour ce faire plaisirs. Vous devriez essayer, ça fait du bien.

Il avait vécu pas malade choses ces derniers jours, en excluant d'abord le fait qu'il avait atterrit ici reçament. Tout d'abord, il perds son compagnon de baston, al, il tue Proemitus, il gagne ce pouvoir étrange de chaleur par radiation, il rencontre cette cyborg qui peut contrôler la glace, Gladys, son héros de bande dessinée, Kurogane. Tout cela devenait un petit peu trop pour lui, et encore heureux que son ex-lieu de travail aussi tout aussi dingue, parce que sinon il était bon pour l'asile... M'enfin, Noctim a toujours été un peu dingue au fond de lui. Un peu ? Que dis-je, c'est un taré, et il ne montre certainement que très rarement le bon exemple.

IL commençait a faire plutôt chaud, du moins dans le "monde" de Noctim. C’était une des choses qu'il adorait, se brouiller un peu les sens. Il avait tellement peu de moment ou il devait les garder sur-developpe en permanasse, que ce genre de moment était une benecdiction. C'était pas pour rien qu'on appelle ça une drogue, après tout ce serait con d'utiliser un truc qui te salopie la santé et qui en plus est degeulasse !

Pour régler aux soucis de chaleur, Noctim décida de retirer son habillement habituel, c'est à dire son habituel costard cravate qu'il utilise en tant que Hitman. mais la, c'était un moment de plaisir, et ce n'est pas qu'il n'est pas a l'aise dedans bien au contraire, mais bon autant être relax. C'est pour cela qu'il se changea sur place pour un simple jeans noir déchirée avec ses converse noires, assez usée (normal vu le nombre d'année qu'elles ont) mais extrêmement confortable. La il était bien, relax, cool, don't worry be champi mood et posé.

Ca n'a pas pris beaucoup de temps pour que les substances montent vite à la tête, et rapidement Noctim était déjà désorienté. Mais ce n’était pas grave, il était habitué. Habitué ET heureux. Autour de lui il y avait pas mal de portes avec des numéros, mais il n'y prêtait pas attention, il était trop occuper a écouter sa musique jouée atrocement forte et a la chanter :

« Ah, she looked into your eyes and saw what laid beneath. Don't try to save yourself, the circle is complete."

Noctim ne pouvait s'empêcher de chanter, déchiré ou pas, quand il écoutait de la musique. Il avançait dans ce couloir, la main glissant sur le mur, lentement, et il chantait plutôt pas mal, contrairement aux apparences. Il avait une voix très "rock" qui pouvait être très lyrique. Mais étrangement il l'utilisait rarement dans ses états plutôt sobres.

Soudain, il remarqua une silhouette, pas très loin de lui d'ailleurs. Le sale drogué baissa le son de ses baffle, et continua de se rapprocher de cette ombre. Elle s'avançait vers lui, et elle n'allais pas très vite. Cependant, rapidement ils étaient face a face. C’était une jolie jeune fille, qui était assez différente de Noctim en apparence, et pourtant si on regardait bien, ils se ressemblaient. Elle ne marchait pas droit, et lui non plus. Elle était assez a découvert, et lui était carrément torse poil. Ce qui faisait un grand contraste, c'était leur cheveux et leur peau. EElle avait de superbes cheveux soyant rose, tandis que lui n’avaient que ses cheveux noirs qui tombaient en face de ses yeux rouges, mais qui étaient court a l’arrière. Elle avait aussi la peau toute blanche, qui semblait douce comme de la mousse, tandis que lui était complètement balafré (sans pour autant être totalement répulsif).

L'homme prit une bonne taff de son jointet cessa de toucher le mur de sa main droite, et plongea celles-ci entre la joue gauche de la jeune fille et ses cheveux. Noctim était impressionné par la douceur de ce visage, et surtout quel maquillage très fofolle il était recouvert. Ça lui plaisait, les fofolle. Après tout, qui se ressemble s'assemble. Il continua a chanteur la suite des parole de sa musique, complètement synchro avec la voix du chanteur:

"Don’t leave it to waste,time is slipping away. No time to play, time is just shining through space "

et la musique continua,sans parole. ce moment sans parole fut interrompu par la voix de Noctim, toujours un peu dans on élan de lyrisme:

"Aurais-je l'honneur de savoir le prénom de cette jolie demoiselle qui se promène dans ces lieus?"
Revenir en haut Aller en bas
Sectaire iguano-stellairienne
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Mooney
-
0 / 1000 / 100

• Age : 22
• Pouvoir : Persuasion
• AEA : Marmotte la Marmotte
• Petit(e) ami(e) : EMRYS SULWYYYYYYN <3

RP en cours : LA VIE EN ROSE (Claris Linden)

Messages : 1647
Inscrit le : 09/11/2008

MessageSujet: Re: (n°2) Orage [PV]   Sam 7 Nov 2009 - 12:49

Il n'était pas si charmant que ça, ce prince-là. Ce n'était qu'un type qui chantait, l'air totalement "out du monde", dans le même couloir qu'elle. Oh la honte, il chantait dans les couloirs ! C'est trop pas darky de chanter dans les couloirs ! Le looooooseur ! La tehon trop trop trop pas dark ! La loooooooose pas daaaaaaaark ! Bwahaha ! Il faudrait vraiment qu'elle soit dingue pour que Petra se mette à chanter dans les couloirs ou alors très très très très bourrée. En plus, il chantait un truc pourri qui ressemblait trop pas à Käkümëÿ ou à Ilona Mitrecey ! La looooooooose pas daaaaaaaaark ! En plus, il avait pas de chemiiiiiiise ! Et il avait plein de cicatrices trop pas dark sur le toooorse ! La looooooooose pas daaaaaaaaaaark ! Il n'avait jamais pensé à les faire disparaitre à coup de chirurgie esthétique ou à combler les trous à coupe de résine comme Blétanix dans l'épisode de "Botox my love" où elle décide qu'il est temps de faire disparaître toutes les marques du 42e viol dont elle a été victime -les marques des 41 fois précédentes ont disparu lors de sa résurrection de l'épisode 12 de la saison 23. Looooooooool. D'ailleurs, c'est trop bien parce que dans cet épisode, on voit Brakanine qui embrasse Nif Naf Nouf pour la première fois et qui assume totaaaaaaaal sa bisexualité plutôt que de se cacher dans l'infirmerie pas looooooool !
Gros-looseur et Petra se croisèrent dans les couloirs et... Kyaaaaaaaaaah ! Il a posé sa paluche sur sa jooouuue ! Kyah kyah kyah ! Il était trop beau, trop lol, trop darkyyyyyyyyy ! Petra l'avait jugé trop vite parce qu'elle ne l'avait vu que de loin, et que de près il était si sexaaaaaaay ! En plus, il arrêta de chanter sa chanson de merde pour lui demander d'une voix trop sexaaaaaaay son nom. Bon, Pink Hair n'avait pas grandement comprit le reste de la phrase -une structure complexe pour son cerveau nuageux-, mais elle avait au moins comprit ça. Vite vite, Petra, embraaaaaye ! Il est trop charmant, il est trop prince, il est trop sexay, il est trop kyaaaaah, il est trop dark ! Et ils pourraient faire des plans à trois avec Sindyyyyyy !


"Kikooo ! Moi, c'est Petraaaaaaa ! Mais tu peux m'appeler Sublimaaaa ! C'est bien plus mieux OMG lol ! Et si tu veux vraiment vraiment me faire plaisir, name moi Daaaaaaaark Sublimaaaaaaa ! Trop cool, hein ? Et toi, c'est quoi ton name ? T'as vu comme ils sont beaux mes tifs, hein ? Trop pink trop dark trop géniaaaal ! Je les kiffe trop, ils me demandent vaaaaaaaachement de boulot ! Mais ça m'éneeeeeeerve par contre, paske j'ai déjà perdu tout mon beau bronzaaage de l'été, alors qu'on est au mois de novembre. Donc j'ai la peau trop méga pâle. Parait que ça fait darkyyy, que ça fait même daaaaarky vampaïre, mais j'aaaaaaime avoir la peau bronzéééééée ! Et évidemment, y'a pas de cabine UV dans ce bleeeed ! La loooose pas dark ! Et t'as vu comme je suis bien habillée, lol lol ? J'hésitais entre ce haut-là et un haut transparent qu'on sent même pas au toucher pask'en fait il existe pas, mais j'me suis dit qu'on pouvait faire de trop mauvaises rencontres et finir comme Blétanix qui se fait violer pour la 127e fois dans la saison 42 de BML et qui n'en survit pas cette fois et qu'on peut plus faire résurrecter parce que le type lui a arraché les deux jambes ainsi que la moitié de ses organes et que c'est trop dur à réparer ça ! Lol ! Et toi, c'est quooiiiiii ton name, déjààààà ?"


Ca allait être trop darky, ce gars était trop bieeeeeeen !


[Bâclé 8D]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdunecookivore.blogspot.fr/
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: (n°2) Orage [PV]   Jeu 12 Nov 2009 - 19:13

[ bon ben jte rend sla pareilel 8D non jdec, jetais pas inspi ]

Oula, l’un est complètement déchire dans son monde, l’autre est super active. Ca promettait pour la soirée. Mais Noctim ne remarquait même pas ces détails, ses oreilles ne captaient que quelques mots « essentiels » du paragraphe…vachement constructif et élabore de la jeune fille au cheveux Rose. Ben quoi ? C’est vrai qu’elle parlait trop vite et que des conneries pour un pauvre gars qui était tout heureux.

« Kikooo ! Moi, c'est Petraaaaaaa! … quoi ton name ?... J'hésitais entre ce haut-là…sent même pas au toucher pask'en fait il existe pas…violer…quooiiiiii ton name, déjààààà ? »


Ca, ça avait le mérite d’être clair. Noctim retint surtout le mot « violer » et surtout quand vous écoutez seulement ce qu’il a entendu… ben, elle le demande non ? Non ? Bah, tant pis, toute façon c’est moi le narrateur qui pense, l’autre la, le personne, il est même pas perche, il est dans un autre monde, donc on va faire comme on peut pour comprendre ce qu’il fait ok ? Bon jme tais…

« My Name is Noctim, Don Noctim della Davriosia Famiglia… »

Tiens c’est pas …”Darky” comme elle disait son nom? Ben quoi, Noctim sa sonnait bien… quoi ? Ah vous voulez l’action ? Oh si on peux même pas se relâcher de notre job de narrateur…

Au beau milieu de sa phrase, Noctim, qui étais déjà suffisamment proche de Petra, l’attrapa, non comme une brute, mais disons… de façon spontanée. Il ne se fit pas attendre, de sa main gauche il la glissa le long de la jambe de la jeune fille dynamique, et de l’autre il lui caressa les cheveux. Et c’est en lui murmurant, avec son regard plutôt… comment essayer de le décrire… Un mélange de son regard de tueur, de celui qui va te violer, d’un défoncé, d’un fou, d’un sadique et pourtant quelqu’un d’attentionné, qui est capable de s’exploser en un coup et en même temps de prendre son temps… Bon okay je stoppe ici, disons juste un regard qui ait plutôt peur, mais avec un brin de malice dedans.

« Et si cette charmante Petra me faisait connaître un lieu ou l’on pourrions mieux nous connaître ? »

Dis-t-il en mordillant ensuite doucement la peau du cou de la jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
Sectaire iguano-stellairienne
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Mooney
-
0 / 1000 / 100

• Age : 22
• Pouvoir : Persuasion
• AEA : Marmotte la Marmotte
• Petit(e) ami(e) : EMRYS SULWYYYYYYN <3

RP en cours : LA VIE EN ROSE (Claris Linden)

Messages : 1647
Inscrit le : 09/11/2008

MessageSujet: Re: (n°2) Orage [PV]   Sam 21 Nov 2009 - 12:38

Parfois, on tombe réellement sur le gros lot. Le garçon est grand, beau, il s'habille bien, il a une belle voix, il est cool et il sait parler aux filles. Et dans ce genre de situation, une demoiselle qui sent qu'elle a une touche essaie généralement de se faire plus désirable, plus sensuelle. Elle ondule, elle prend des poses félines, elle sourit, elle parle d'une voix qui se veut chaude et lente... Une demoiselle normale fait tout pour ne pas le rater, ce gros lot.
Il semblerait bien que Petra n'agisse pas tout à fait comme les demoiselles normales.
Mais c'était vraiment un très gros lot, du genre de ceux qui vous tombent dessus comme une goutte de pluie sur une veste imperméable durant un automne particulièrement gris. Du genre de ceux où vous n'avez même pas besoin de ticket pour participer, le prix vous tombe directement dans les bras. Du genre de ceux qui savent directement ce qu'ils doivent faire, y vont direct sans faire de détour et sans se plaindre s'il n'y a pas d'effort de la miss en face.
Vraiment un très gros lot.

Il parlait dans une langue que Petra ne comprenait pas. De l'italien ? De l'anglais avec l'accent texan ? Du swahili ? Qu'importe : elle avait cru comprendre qu'il s'appelait Noctim ou quelque chose dans ce genre. Okay, beau Noctim. Au pire, si ce n'est pas son vrai nom, elle finirait bien par comprendre et elle lui redemanderait le bon. Huhuhu... Parce de toute façon, aucun garçon ne lui résiste ! Surtout lorsqu'elle est aussi bien maquillée avec ce gigantesque smoky darky lol lol qui dépasse carrément l'arcade sourcilière tellement il est grand ! Et aussi parce qu'elle a mit ses superbes collants résille trop saiks ! Mais surtout parce des cheveux roses, c'est trop lol et tout le monde il trouve ça cro cro beau et tout le monde il veut les toucher !
La preuve ? Là, là, il la prenait dans ses bras ! Et il caressait sa sublime chevelure, tandis qu'il passait sa main sur sa cuisse et... rrrrrrr. Ralalah.
Il lui demanda la question fatale. Bien sûr qu'elle en connaissait, des endroits pour mieux se connaître. Il y avait cette cave, ce placard à balais, ces toilettes, cette véranda, ce garde-manger, cette forêt, ce temple, ce petit coin obscur de la bibliothèque, ce corridor jamais emprunté, cette sale étrange remplie de miroirs... Le château pullulait de bons endroits pour mieux se connaître.
Mais ils n'avaient pas le temps d'y aller. Les lèvres de Noctim mordillant son cou le prouvaient. Ils avaient tous les deux quelque chose en tête, la même chose. Et ils voulaient le faire, vite. Alors pas le temps de chercher un endroit loin.
Petra se serra près de Noctim, passant autour du torse du jeune homme, se laissant faire par ses caresses, et lui chuchota.


"J'ai un ami qui a une chambre juste à côté. Il n'y a jamais personne là-bas, à cette heure-ci. C'est la troisième porte sur la droite, là. Celle avec le numéro 2. Tu m'y portes ?"


Pas trop de lol, de OMG ou de kyah. Petra était toute concentrée sur les mains de Noctim, sur son corps. Elle peinait à penser à autre chose. Surtout pas à remercier Belzébuth, à hurler à Sindy de venir et à toutes ces choses petrouchkaniennes auxquelles elle pense toujours d'habitude.
Elle avait juste envie d'être avec Noctim, sur un lit, n'importe lequel, collé l'un à l'autre, l'un dans l'autre, en train de se foutre du reste du monde et de profiter du corps de l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdunecookivore.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé


+

MessageSujet: Re: (n°2) Orage [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 

(n°2) Orage [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
xX || Pensionnat Interdit || Xx :: .:: Le Premier Étage ::. :: Dortoir masculin :: n°1 à n°5-
Sauter vers: