AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (n°2) Le lacis des rancunes [ Zach - Lyz - Eva - Petra ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


+

MessageSujet: (n°2) Le lacis des rancunes [ Zach - Lyz - Eva - Petra ]   Sam 14 Nov 2009 - 15:50

La couverture remontée sur les genoux, un thé bien chaud à portée de main, un livre à portée d'intellect, l'absence de la plupart des energumènes de la chambre 2, hormis Zacharia qui s'occupait sans trop de bruit et sans oser lui adresser la parole... Tous les éléments étaient rassemblés pour faire de cette matinée un havre de paix. Les cheveux encore humides après sa douche matinale, l'esprit en paix, Morgan lisait attentivement Kierkegaard, ravi d'avoir trouvé un livre de ce philosophe dans la bibliothèque. Le borgne était presque heureux. Presque. Il souffla sur son thé, y trempant les lèvres avec un petit frisson de bonheur, et ferma les yeux. Il se sentait bien. Arrivé à cette conclusion, si rare depuis quelques mois, il se laissa aller à un petit sourire paisible.

Les tapotements de Zach ne le gênaient presque pas, et la perspective de peut-être pouvoir voir Petra plus tard dans la journée finissait de le combler, avec la certitude d'également pouvoir passer de bons moments en compagnie d'Emily. Un soupir de contentement franchit ses lèvres, avant qu'il ne débute un nouveau chapitre de son livre.

    Le temps est donc la succession infinie ; la vie vécue dans le temps et relevant simplement du temps n'a pas de présent. Sans doute, pour caractériser la vie sensible, l'on dit communément qu'elle est dans l'instant. On entend alors par instant l'abstraction de l'éternel, qui, si elle se donne pour le présent, en est la parodie.

Cet instant le contentait parfaitement, dans cette succession de faits morbides ou pathétiques. Il leva un instant le regard de son livre. Il vit quelque chose bouger, et une main dépassa du canapé. Mail était au Glossy Gloomy Lovyou. Nao était soit dans la salle de bains, soit parti il ne voulait savoir où, cette main était donc intruse. Il choisit de l'ignorer, et retrouva sa douce lecture.

    Le présent est l'éternel ou plutôt l'éternel est le présent, et le présent est la plénitude. C'est en ce sens que le latin disait de la divinité qu'elle est praesens, et en lui appliquant ce mot, il désignait en même temps son puissant se...

Elle gigotait, maintenant. Maintenant que le borgne avait capté cette présence parasite, son attention se fixait dessus, l'extirpant de son moelleux apathisme physique et gênant sa nourriture mentale. Bien, bien, il se lèverait. Sans savoir ce qu'état cette présence, il ne cesserait d'être gêné, de toutes manières... Morgan repoussa avec lassitude sa couverture, et s'extracta de son lit, encore habillé de la manière décontractée qui ne lui allait pas, alliant un vieux jogging à un T-shirt gris. Il fit quelques pas en direction du fameux canapé, regardant Zacharia de travers au passage. Disons que leurs relations n'avaient pas été au beau fixe, depuis le fameux épisode de « l'héroïque sauvetage de la borgne des griffes du méchant borgne blond et du vil nymphomane par les preux chevaliers kikoolol ». Zacharia ne semblant pas être d'une culture exemplaire, leurs liens s'étaient arrêtés là, se figeant en un mépris condescendant pour l'un et pour une distanciation méfiante pour l'autre. Il ne lui adressa donc pas la parole, ayant jugé assez d'avoir daigné lui souhaiter une bonne journée au réveil.

Maintenant, sa préoccupation... Il contourna le canapé. La main dépassait d'une couverture, et de frêles jambes gisaient de l'autre côté. Morgan craignait que ce soit le pire, et tira d'un geste sec ce qui recouvrait le presque-cadavre d'Eva. Il la regarda une seconde, son expression s'étant muée de la paix intérieure au douloureux rappel vivant qu'était Eva de ce qu'il avait commis. Ses larmes étaient presque imprimées sur ses joues. D'un geste de main, il la prit doucement par l'épaule, ne voulant pas se faire traiter de rustre, et une fois que l'oeil complémentaire au sien s'était ouvert, il lui adressa la parole, sans doute pour la première fois depuis « l'incident », son ton correspondant plus a un ordre silencieux qu'a une question.


« Qu'est ce que tu fais là. »

Peut-être devrait-il le lui dire. Peut-être devrait-il lui faire savoir ce qu'il voulait dire, depuis ce malheureux jour.

[En l'absence de momo, l'ordre est remanié comme ça
Morgan - Eva - Lyz - Petra - Zach ]

[Bwahah un titre classe, transcrivant métaphoriquement "Twister" et qui va trop pas avec le sujet *porte*]


Dernière édition par Morgan Poulenc le Sam 21 Nov 2009 - 12:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
B.N.B.B.
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Shad
-
0 / 1000 / 100

• Age : 25
Messages : 1226
Inscrit le : 23/01/2007

MessageSujet: Re: (n°2) Le lacis des rancunes [ Zach - Lyz - Eva - Petra ]   Sam 14 Nov 2009 - 19:19

Ah Pamela ne me quitte point, mon poisson rouge est mort la semaine dernière, c’est pour cela que je n’ai pu assister à l’enterrement de ton petit frère Josh, mon mépris pour lui du fait qu’il est couché avec Stella n’a rien à voir avec cela. Et Pamela lui jeta un regard désespéré, en se mutant peu un peu en courgette. Pourquoi m’as-tu fait ça Chris ? Je savais que tu avais quelque chose contre ma famille, mais je pensais notre amour vaincre même le grand Nao. Chris baissa la tête honteux, regardant tristement ses chaussures, il rêvait d’embrasser une fois de plus Pamela la courgette. Adieu Chris, dit Pamela une fois transformée en vieil oncle Gérard, ce qui ne surprit point Chris trop occupé à s’envoler. Puis alors mes yeux s’ouvrirent sur un vaste inconnu et…
Mon œil s’ouvrit.

« Qu'est ce que tu fais là. »

Mon dieu, un alien.

Eva contempla quelques secondes Morgan, des fourmillements lui chatouillèrent le nez et les jambes. Elle venait de rêver, alors pourquoi un de ces cauchemars se matérialisaient ici. Ses lèvres se plièrent dans un mouvement contrarié, elle releva la tête, ses cheveux restèrent collés contre sa joue, comme endormis sur la marque de l’accoudoir. Oh non. Ses souvenirs lui revinrent, elle avait certainement dû s’endormir en regardant les feux de l’amour, pour une fois elle en voulait à Mail de ne pas l’avoir réveillée. Sa paupière battit, dans le vague espoir que Morgan allait se dissiper devant elle. Rien ne se fit.

« Euuh…je… »

Elle détournât la tête aussitôt, sentant sa voix chuter quand elle tentait de parler. Ouf Zacharia était là…ouf ?
La situation demeurait d’autant plus gênante, elle avait clairement envie de s’enfuir à toutes jambes, mais ça aurait été un peu ridicule et excessif. Pourtant dans les feux de l’amour il l’aurait bien fait. Elle songea qu’une aspirine lui aurait fait bien , un catcheur armé de souliers pour faire des claquettes semblait faire son numéro au creux de sa tête. Elle sentit le goulot d’une bouteille dans sa seconde main. D’accord…décidément elle était bien triste jeune fille.

« Ben j’sais pas…c..c’est on m’a pas réveillée. »

Oh malheur elle prenait encore le ton de l’excuse, elle jeta un regard rempli de mépris à Morgan, pourquoi devrait-elle s’écraser face à ce malotru ? Son pull chiffonné baillant sur sa poitrine laissait entrevoir le soutien-gorge orné de cupcakes, le fameux.

« J’ai pas envie de vous parler. »

Cracha-t-elle à mi-voix, et elle reprit la couverture par les pans pour s’allonger de l’autre côté du canapé, évitant ainsi quelconques conversations en face à face avec son frère d’infirmité. Ah ah elle était presque aussi fière que le jour où elle avait réussi à lire son premier livre sans images (d’ailleurs personne ne l’avait félicité et elle en était restée bien triste). Elle avait fait fui l'alien sans se faire iradier par son laser, tel la pauvre colombe de Mars Attack.
En réalité quelques tremblements secouaient ses membres engourdis, démontrant que son courage était tout de même légèrement bidon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: (n°2) Le lacis des rancunes [ Zach - Lyz - Eva - Petra ]   Dim 15 Nov 2009 - 18:19

Heureusement pour le courage d'Eva, trop mis à l'épreuve, Lyz fit une entrée fracassante dans la pièce. Entrée fracassante signifiait pour cette tornade coiffée de cheveux bleus ouvrir la porte dans un coup de pied, tout en sautant et hurlant. Vous l'avez compris, la discrétion n'était pas son fort.

YEAH !

Elle regarda qui était là. Oh, fait chier, pas Mail. Il devait sûrement être au GGL, et Lyz avait bien envie d'aller l'y rejoindre. Mais bon, depuis Noël le voir la stressait un peu, même si tous les deux faisaient mine d'avoir tout oublié - ce qui de la part de Mail aurait pu être compréhensible, vu tout l'alcool qu'il avait ingurgité et la phénoménale gueule de bois qui en avait découlé -, la solution de la facilité peut-être, mais aussi celle de la paix. Parce que se faire chier pendant trente ans pour une simple histoire sentimentale et de pétage de plomb, ça la ferait bien chier, Lyz. Enfin bref, de toute façon elle avait la flemme d'aller jusqu'au café de Toya, tout ça pour prendre un chocolat chaud trop sucré dans une atmosphère qu'il l'était autant.
Bon, alors y avait qui ? Zacharia, le fashion sans cervelle, traînait là, ainsi que Morgan et Eva. Son regard s'arrêta quelques secondes sur eux. Les deux borgnes n'étaient pas très loin l'un de l'autre, mais la tension était palpable entre les deux. Eva était recroquevillée de son côté du canapé, enveloppée dans sa couverture miteuse. Elle avait du encore s'endormir après une folle soirée de visionnage des Feux de l'Amour avec Mail. La veille, Lyz s'était barrée quand ils avaient commencé à regarder. Les tribulations de Summer qui avait trompé Jack avec Kevin parce qu'elle subissait un traumatisme depuis que sa mère Jessica lui avait volé son petit ami au lycée alors qu'elle était la pom-pom-girl la plus populaire, très peu pour elle ... Elle préférait encore dix mille fois jouer à Mario Kart, même si elle se faisait encore défoncer par Mail - elle gardait l'espoir de le gagner un jour.


Heeeellooooo ...

Sans plus daigner leur jeter un regard, elle s'affala sur un lit vide, et sortit un paquet de chips. Il ne lui passa pas par l'esprit d'en proposer, après tout c'était Lyz. Tout en mâchant de pleines poignées des chips, elle regardait avec lassitude le plafond, se demandant comment occuper la morne journée qui se déroulait devant elle.

Putain qu'elle s'emmerdait.
Revenir en haut Aller en bas
Sectaire iguano-stellairienne
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Mooney
-
0 / 1000 / 100

• Age : 22
• Pouvoir : Persuasion
• AEA : Marmotte la Marmotte
• Petit(e) ami(e) : EMRYS SULWYYYYYYN <3

RP en cours : LA VIE EN ROSE (Claris Linden)

Messages : 1647
Inscrit le : 09/11/2008

MessageSujet: Re: (n°2) Le lacis des rancunes [ Zach - Lyz - Eva - Petra ]   Ven 20 Nov 2009 - 22:15

I'm a barbie girl ! In a barbie world !
I'm pinkastic ! It's fantastic !
I've got pinky hair ! And I'm darky everywhere !
Alcool addiction, life is your creation


Un drame terrible arriva, ce matin-là. Plus fort que les Illuminati, que les extra-terrestres, que les prédictions mayas, que les virus destructeurs, que les nains de jardin, que les fantômes de femmes japonaises maudites, que les hémisphères nord qui gèlent et que les cupcakes vengeurs. La plus grande calamité possible pour l'espèce humaine arriva : Petra découvrit la chanson Barbie girl. Et le pire, c'est qu'elle ne connaissait même pas les vraies paroles. Youhou.
Et elle chantait, en mini-robe noire, dans les couloirs, en train de boire une bouteille qu'elle venait d'avoir. Elle chantait ces paroles ridicules qu'elle inventait, en prenant tantôt la voix haut perchée barbiesque puis la voix hyper basse keniesque -paske Ken c'est plus lol que Kevin comme non.


- Come on Barbie ! Have sex with me !
- Ah ah aaaaaah yeah !
- Come on Barbie ! Have sex with me !
- Ouwahoouuu ! Ouwahoouuu !


Un jour, peut-être, Petra chantera quelque chose de normal. Mais bon, pour le moment, sa bouteille de liqueur de mûre, elle gambadait gaiment dans les corridors, en criant sa version de sa "nii0ùv3ll3 ch4n50n f4vii0riit3 d3 l4 liif3".

I'm a barbie giiiirl ! In a barbie wo...


Un truc tomba du ciel. Si si, j'vous jure. Même qu'il est tombé du lustre. Une sorte de machin n0ììr, que les spécialistes qualifieraient de baudrier, mais que Petra qualifia de "truc lol qui ressemble à ce qu'a Neralta à la ceinture, dans "Botox my love", lors de la fabuleuse scène cultissime où Glopen, son petit ami, lui annonce qu'il veut faire une opération de chirurgie pour devenir une femme, mais qu'il veut rester en couple avec elle, et qu'il ne veut pas devenir homosexuelle, et donc que si elle l'aime autant qu'elle le dit, elle doit se faire à son tour une opération de changement de sexe. Ah, voilà, vous voyez de quel épisode je parle, et donc de quelle ceinture cheloue. Et à cette ceinture cheloue était accrochée une sorte de... queue. Petra nomma cette longue corde "queue", sans aucune arrière pensée dans la tête. Pauvre petite chose naïve. Et alcoolique. Hem.
Évidemment, la première idée que Pink Hair eu en voyant tout cela fut d'enfiler le machin comme Neralta et de courir vers le toit l'essayer. Et bien oui, parce que dans le même épisode, Neralta décide de se suicider en sautant d'un pont, mais Xifrone a le temps de rattraper le câble et de l'accrocher à sa propre jambe pour éviter qu'elle ne meure et pour qu'il puisse la convaincre que Glopen travaille pour Braknar et qu'elle ferait donc mieux de sortir avec quelqu'un comme son sauveur. Mais là, pour plus de sécurité (et parce que Xifrone ne se trouve pas dans le pensionnat), elle décida d'accrocher elle-même la corde à un quelqu'un en train de lire une girouette noirâtre, où était représenté un darkycoq.


"Lol lol Satan protège moi !"

Cette greluche sauta.
Huhuhu. D'abord ce fut fun. Son corps s'écartait du mur du pensionnat tout en filant vers le sol, décrivait une courbe gracieuse. Petra piallait des "OMG" de joie tout en remerciant son Diable d'avoir fait tomber ce baudrier sur sa route. L'adrénaline montait dans l'esprit enivré de cette fille.
Cette sensation était mieux que tout. Mieux que les cupcakes, mieux que les nouvelles saisons de "Botox my love", mieux que les chansons paillardes gueulées, saoules, dans la cave avec Sindy, mieux que les repas avec Morgan, mieux que les vernissages d'ongle avec Sindy, encore, mieux que "Barbie Girl", même.
Ah si, il y avait quelque chose de mieux. La forêt, avec Nao. Mais ça, c'est purement unique. Rien ne peut être aussi merveilleux que la forêt, avec Nao.
Puis ce fut moins fun : lorsqu'un corps décrit un courbe, cela signifie qu'il finit par revenir à une position à peu près initiale, voir même un peu en arrière -si on fait abstraction des mètres de hauteur en moins, bien sûr. Et ça, ça signifique que Petra se prit un mur dans la tronche. Ricocha. Encore un mur. Ricocha. Puis une fenêtre.
Son corps cessa de rebondir, alors qu'elle tomba à moitié inconsciente, la tête en bas, les cheveux et la robe pendant vers le bas. A la fenêtre de la chambre 2.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdunecookivore.blogspot.fr/
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: (n°2) Le lacis des rancunes [ Zach - Lyz - Eva - Petra ]   Sam 21 Nov 2009 - 15:02

    Zach avait profité de l’absence de Mail pour lui emprunter sa PSP, qu’il malmenait avec ses doigts rendus gras par sa tartine a la confiture qu’il avait cru bon de venir manger ici ; il avait ainsi l’air particulièrement élégant, les lèvres brillantes de myrtille, et les vêtements jonchés de miettes. Il était en train d’essuyer sa bouche contre la manche de son tee-shirt (qui proclamait « SAUVONS LES ORQUES ! » et qui lui servait de haut de pyjama) lorsque Morgan se leva du lit dans lequel il lisait pour se diriger vers le canapé ; il choisit de devenir momentanément sourd et aveugle, et détourna le regard.

    Depuis la bibliothèque, la proximité de Morgan le dérangeait un peu –en fait, il l’effrayait totalement-, mais pas autant que Nao qu’il s’efforçait d’éviter en collant n’importe qui faisant 5 kilos de plus que lui. En l’occurrence, s’il avait défendu Eva avec l’aide de Wilhelm, seul, il allait plutôt se concentrer pour trouver un moyen de fuir discrètement.

    Bon. Peut-être que pour le moment, il n’y avait aucune raison de bouger –d’autant plus que quelqu’un venait d’entrer dans la pièce. Oh ! Quelqu’un ! Ca signifiait qu’il fallait songer à s’habiller. Même si ce quelqu’un n’était qu’une fille aux cheveux bleus et qu’elle ne se préoccupait absolument pas de son combat pour la cause des orques...et puis, ça lui faisait une excuse pour s’absenter quelques instants.
    Après avoir terminé se tartine, essuyé ses mains collantes sur son bermuda à carreaux orange, balancé la console sur son lit et choisit ses vêtements avec soin, il entreprit d’ouvrir la porte. Et comme elle ne cédait pas, il se souvient brusquement que Nao était à l’intérieur.
    Oh, non. Pourvu que, maintenant, il n’est pas l’idée de sortir ! Parce qu’autant Mail protestait peu quand il passait la journée avec lui dans l’espoir de ne pas croiser le blondinet, se diriger vers Lyz et l’amadouer en lui parlant de Mario Kart semblait difficile. Il reparti alors vers son lit, trainant des pieds, en lançant un regard suppliant à Lyz.

« C’est, genre, grave la loose, marmonna-t-il en tirant un peu plus sur son tee-shirt informe. »

    Il jetait un coup d’œil anxieux à la porte de la salle de bain -oh, pourvu qu'il ne sorte pas. Ou alors si, pour qu'il puisse se changer, mais qu'il reparte immédiatement loin, très loin- lorsque la fenêtre vibra, et que Petra, dans une de ses tenues Petraesque, apparut brusquement...
    ...Ce qui le fit éclater de rire ;

« Trop MORT DE RIRE. Nan mais l’archoumaaaa ! »

    Il se releva immédiatement, et se dirigea vers elle en hésitant à fermer la fenêtre sur son visage –parce que, cette chose, c’était peut-être dangereux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: (n°2) Le lacis des rancunes [ Zach - Lyz - Eva - Petra ]   Sam 21 Nov 2009 - 17:08

Eva baissait la tête, impuissante, devant son regard. Autant qu'il y a un an, autant qu'au tout début, elle était faible. L'avait-il vue autrement que traînant à terre ses lacunes, bardée de maladresse ? Mais elle avait tout de même un minimum de bon sens, et après avoir failli s'ecraser devant lui, fit acte de rebellion en changeant de côté de canapé. Face à ce geste ô combien violent, Morgan se sentit etrangement frustré. Ou énervé. Ou juste mal à l'aise, ce qui n'était pas dans l'ordre des choses. Elle ne voulait pas lui parler, c'était tout à fait normal. A quoi pourrait-il s'attendre, après l'avoir frappée, après avoir tenté de la faire brûler, après l'avoir humiliée de la sorte en compagnie de son propre pire ennemi ? Mais il n'était pas satisfait. Il ne voulait pas de cette situation, enfant égoïste et orgueilleux qu'il était. Il était un inconnu qu'elle vouvoyait, un inconnu malveillant. Il ne savait pas où il avait perdu le fil, où il avait perdu assez de respect pour oser la tutoyer de la sorte, elle l'inconnue qui se terrait et qui se pliait sans qu'il ne sache vraiment pourquoi. En un certain sens... Il savait avoir raté quelque chose, et avoir quelque chose à réparer.

« Bien. » siffla Morgan en se détournant de sa petite présence. Il ne voulait certainement pas gâcher sa journée par d'inutiles regrets, qui ne finiraient jamais par s'exprimer.

Le borgne était à demi-conscient de la terreur que semblait inspirer sa présence même sur les personnes d'Eva et de Zacharia, et il était à deux doigts de crier "BOUH" en montrant les dents au gentil kikoolol pour voir si cela provoquerait une crise cardiaque dans son petit corps fragile et être débarassé de l'un de ses colocataires. Mais il n'était pas si méchant. Ou presque. Si seulement cette aura maléfique pouvait s'étendre à Nao, ce serait parfait (avec une rondelle de citron).

Morgan remarqua à peine l'arrivée de Lyz, la rangeant parmi la grande familles des "parasites de la chambre deux", souvent féminines, et souvent accrochées aux bottes de Nao. Enfin, elle, elle était accrochée à la DS de Mail, ce qui était fondamentalement différent. Il se rassit sur son lit, convaincu qu'il pourrait peut-être retrouver sa paix intérieure. Mais après Eva, et après avoir remarqué par le biais de Zacharia que la salle de bains était fermée, donc occupée par le parasite numéro un, il n'en était plus aussi sûr, et il allait s'affaler sur son oreiller quand il aperçut une mèche rose à la fenêtre. Allons bon. Ca commence à bien faire, ces bêtises. Il secoua lentement la tête, avant de rouvrir son livre. Il ne daigna accorder plus d'attention à la scène que lorsque Zacharia devint bruyant, et tenta de communiquer avec son entourage. Le borgne ferma son livre d'un geste sec -tant pis, il rééssaierait d'être tranquille plus tard - et tenta de comprendre le langage de la forme de vie indigène. Mais, pas complètement imbécile, il suivit le regard de Sacharia, pour ouvrir grand l'oeil de stupeur.


« PETRA ?! »

Il se leva aussitôt. Qu'est ce qu'elle pouvait bien faire à la fenêtre ?! Elle allait tomber ! Le borgne bouscula Zacharia pour attraper les bras de la gothicopinky et voulut la faire basculer dans la chambre, mais elle semblait suspendue à quelque chose. Il jeta un regard aux autres, reflechissant à toute vitesse, et fit à la ronde

« Qu'attendez vous, bande d'emplâtrés, venez m'aider ! »

Il se hissa de la force de son amour sur le rebord de la fenêtre, se tenant au battant. Elle était attachée à un solide fil ressemblant à du matériel d'escalade. Elle portait un baudrier, d'ailleurs, sur sa fine robe noire que la pesanteur faisait gracieusement tomber, découvrant ses cuisses. En faisant abstraction, il leva le bras pour détacher méticuleusement les pieds de la jeune fille, après s'être assuré que d'autres la tenaient bien, et êtaient prêts à la faire glisser en sécurité. Autant dire qu'il n'en menait pas large. D'une part parce que personne n'était jamais entré via saut à l'elastique dans la chambre deux. D'autre part parce que c'était Petra.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


+

MessageSujet: Re: (n°2) Le lacis des rancunes [ Zach - Lyz - Eva - Petra ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

(n°2) Le lacis des rancunes [ Zach - Lyz - Eva - Petra ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
xX || Pensionnat Interdit || Xx :: .:: Le Premier Étage ::. :: Dortoir masculin :: n°1 à n°5-
Sauter vers: