AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Bien & Le Mal [Pv Aarhyel] Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Shikigami
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Kog
-
0 / 1000 / 100

• Pouvoir : Incantations de combat
• Petit(e) ami(e) : C'est quoi ?

Messages : 702
Inscrit le : 20/05/2009

MessageSujet: Le Bien & Le Mal [Pv Aarhyel] Terminé   Mer 29 Déc 2010 - 15:32

C’était une journée comme les autres et en cet après midi, notre shikigami tigre blanc national, avait décidé de prendre l’air, pour changer d’horizon. Il passait tout son temps a l’intérieur mais ne profitait que rarement de l’extérieur. L’herbe et bruit du vent, du feuillage des arbres, la nature en bref. Et pourtant dans peu de temps il en aurait à passer du temps en extérieur et pour cause. Il avait découvert la clef de l’enfermement dans cet endroit. Ou plutôt il avait localisé l’endroit ou cela était. Apres restait a l’attendre, mais ca s’annonçait difficile.

Quand il gagnant le parc un léger vent vint lui balayer le visage et lui ébouriffa la fourrure, et faisant agiter le grand grelot qui était attaché a l’extrémité de sa queue, provoquant de léger tintements. Il traversa le par en direction de la lissière de la foret en respirant a plein poumon un grande bouffée d’air. Il se sentit régénéré au contact de la nature, il avait décidément passé beaucoup trop de temps à l’intérieur des bâtiments, mais il fallait dire que c’était le résultat d’une suite d’événement qui ne lui avait laissé que peut de répits. Tout aurais pu être un vraiment moment de bonheur si la vision qu’il avait eue ne venait pas le rappeler en permanence a chaque foi que on esprit se libérait des pensées ou des taches qu’il avait a faire.

Il regarda les arbres de la foret pendant plusieurs longues minutes et jusqu'à a l’assombrissement que provoquait les arbres enchevêtres les uns sur les autres que son regard pouvait percevoir au loin. Contrairement à ce qu’il avait entendu dire, il n’y avait pas l’air d’y avoir quelconques créatures plus ou moins dangereuses. Cette première prise de contact avec le lieu de sa mission future lui faisait un drôle d’effet. Et qui plus est lui provoquait un drôle d’impression… comme si c’était la dernière chose qu’il aurait à accomplir ici. Une idée très désagréable. Il tourna les talons et préféra laisser la foret de coté pour le moment. Un peut plus loin se trouvait un temple, qui ressemblait a une drôle d’église. Il s’étai déjà rendu la bas pour y trouver u sceau d’incantation. Il n’aurait jamais cru d’ailleurs en trouver un dans le domaine que ce soit dans la bâtisse ou dans ses alentours. Mais il comptait voir d’un peut plus prêt un endroit ou il n’avait pas encore eu le temps de s’attarder longuement : les abords du lac.

Un chemin en terre battue y conduisait coupant au travers du parc.
Il suivit ce dernier, et arriva aux abords. Une immense étendue d’eau s’offrait devant lui. Il s’approcha de la rive et se pencha au dessus. L’eau était lisse et limpide, il voyait son reflet le fixer. Il effleura de ses griffes la surface pour y recueillir quelques goutes au creux de sa main. Un sourire se forma sur ses lèvres. Tout avait l’air si paisible… presque comme le monde fantôme d’où il était originaire le paradis comme l’enfer sur terre. Il remonta la pente douce la ou l’herbe se faisait le plus dense, plus uniforme. Il s’allongea, les bras croisés derrière la tête et son regard couleur rubis fixant le bleu du ciel pur sans aucun nuage. Il considérait ce genre d’instant comme « repos du guerrier ». On ne pouvait entendre que le léger souffle du vent et le tintement de son grelot. Il réalisa seulement a quelle point prendre du bon temps en plain air lui avait manqué.


Dernière édition par byakko no Kogenta le Jeu 27 Déc 2012 - 15:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Le Bien & Le Mal [Pv Aarhyel] Terminé   Lun 17 Jan 2011 - 22:43

Moi qui vient juste de sortir d'une bâtisse par une fenêtre pour la première fois de ma vie...Me voila maintenant grimpée dans un arbre! Lorsque je suis bien aggripée, je me rend compte que...La bâtisse de laquelle je me suis extirpée comme une voleuse n'est pas la même dans laquelle j'ai passé tout l'avant-midi. J'ignore si c'est l'excitation que donne ma première ''fugue'' ou encore l'idée qui me trotte dans la tête au sujet d'une chute, mais mon étonnement est de courte durée. Ma détestable crinière, encore libre pour le moment, ne se fait pas prier pour fenir obstruer ma vue à la seconde où j'incline la tête pour évlauer les distances entre moi et mes éventuels points d'apuis. Je pousse donc un grognement de frustration en me glissant tant bien que mal jusqu'au tronc de mon perchoir. Immédiatement, je sent l'écorce de mon échelle se frotter durement contre mes genoux, chose qui me fait grimacer sans pour autant me laisser relâcher mon emprise. Je commence donc une douloureuse descente qui me parrait durer une éternité.

Dès que le sol est à une distance raisonnable de mes pieds, je choisi de sauter, j'en ai assez des erraflures sur mes jambes! Mais quelle idée j'ai eu aussi! Grimper dans un arbre en jupe! Au moins, un éventuel voyeur n'aurait vu que mon maillot de bain... Une fois en sécurité sur le sol, je m'attarde légèrement à la bâtisse. J'ignore comment j'ai put entrer dans un immeuble pour m'enfuir d'un autre sans avoir quitté le premier... À moins que si? Non...Non. Je m'en souviendrais! Si? Peu importe, je dois me dépêcher, je veux pouvoir me baigner avant de devoir retourner au travail.

Bon! Il est où mon sac à main!?Ah! le voilà! Évidemment, c'est seulement après avoir tourner sur moi-même trois ou quatre fois que je le retrouve. Je m'accoupie afin de le prendre et de ramasser quelque chose qui en serait tombée. C'est bon. Tout y est. Je me redresse alors et prend le temps de bien me situer par rapport au lac avant de me mettre en route. Chemin faisant, je décide de sortir mon capteur d'images et de le mettre. Une main sur la gance de mon sac, l'autre en position sur la branche droite du capteur, prete à apuyer sur le déclancher et prendre une ''photo''. Je regarde loin devant moi, à l'affut de l'apparition d'un animal quelconque.

Soudain, au moment où mon esprit est violemment frappée par une constatation alarmante, je vois le paysage s'envoler brusquement devant moi. J'émet un cris de surprise en fermant subitement mes yeux. Je viens de me heurter contre une masse imposante ayant échappé à mes yeux, trop occupés à observer le point le plus éloigné de l'horizon. Résultat, je me retroue allongée sur quelque chose de moyennement dur, chaud et poilu. Je sais tout ça parce que mes cuisses et mon ventre -dénudé par la chute- reposent sur quelque chose donnant l'impression d'être un très gros animal en peluche. Je pousse une gémissement de douleur et j'hésite à ré-ouvrir les yeux. On dirait que je n'ose pas voir sur quoi je suis tombée ou encore que j'ai peur qu'il s'agisse d'un homme vraiment très poilu...

Courage...

Ce que je vois: du poil bleu et blanc. Conclusion: Ce n'est pas un homme. Suis-je rassurée? Pas du tout. Et ça, mon coussin de fortune dois s'en rendre compte. Je crois que je tremble... Non, je sais que je tremble.
Revenir en haut Aller en bas
Shikigami
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Kog
-
0 / 1000 / 100

• Pouvoir : Incantations de combat
• Petit(e) ami(e) : C'est quoi ?

Messages : 702
Inscrit le : 20/05/2009

MessageSujet: Re: Le Bien & Le Mal [Pv Aarhyel] Terminé   Mar 18 Jan 2011 - 1:29

Il se délectait de l’instant présent. Même dans le monde fantôme les moments de repos aussi calme étaient rares. Ses paupières se refermèrent sur son regard rubis. Etait-ce cela que mes humains qualifiaient de… vacances ? il n’en avait pas la moindre idée. Doucement tout doucement son esprit commença a partir vers le domaine des songes. Il n’était pas vraiment fatigué et n’avait ni l’intention de s’en dormir. Mais le cadre était propice a un repos agréable, tout comme la légère brise qui venait lui caresser le visage comme pour le bercer. En fait il n’était pas vraiment endormit mais plutôt dans un état de somnolence. Il avait conscience de ce qui se passait autour de lui et en même temps il avait l’impression que ses pensées se matérialisaient comme un rêve. Malheureusement cet état de bienêtre n’allait pas durer.

Il eu tout d’abord un bruit de pas qui se rapprochait vite. Pui une douleur des plus lancinantes et des plus vives qu’il avait ressentit jusqu'à aujourd’hui, lui fit rouvrir les yeux d’un coup sec ou perlait en chaque coin une larme, et lui arracha un hurlement… pour la bonne et simple raison qu’on venait de écraser la queue, c’était la première fois que ca lui arrivait. Même en plein combat ce n’était jamais arrivé. Il se serait relevé aussi sec, si la raison de cette douleur n’avait pas perdu l’équilibre en lui marchant dessus pour finir par lui retombé lourdement dessus.
Heureusement qu’il était robuste ! Mais il était coincé sous quelque chose qui ne semblait pas bouger, et doublé toujours de la vive douleur qu’il éprouvait, sans parler des nouvelles du a la chute de ce-qui-lui-était-tombé-dessus. Il sentit que la chose chaude qui était sur lui se mit a trembler mais ne bougea pas pour autant. Il allait pas rester planté la, il fallait soulager ce mal avant que cela ne l’obsède. Il remua en prenant ses appuis sur le sol et de releva d’un coup sec, renvoyant une nouvelle fois a terre ce-qui-lui-était-tombé-dessus (ca fait un peu « celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcé-le-nom » ^^). Il s’agissait d’une jeune fille humaine a l’allure plutôt hors du commun. Enfin après Nova, on pouvait dire qu’il avait tout vu en matière de style chez les humains.

Une fureur Fulgurante déformait son visage, elle l'avait mit vraiment tres en colère XD.
Il massait dans ses mains l’endroit de sa queue ou elle lui avait marché dessus, comme pour atténuer la douleur. Et lui lança un regard assassin, sans compter que ses poils étaient hérissés.


"Tu peux pas faire attention ou tu met les pieds nan ?!?! Tssé ! ces humains tous les mêmes, y en pas un pour rattraper l’autre !!!!"

Il lui avait hurlé dessus comme pas permit, mais telle était la nature de son caractère, et ceux qui étaient avides de le posséder en tant que Shikigami devaient se doter d’un moral de plomb pour ne pas se retrouvé abattu a la moindre remarque crue qu’il faisait. Et oui c’est qu’il était exigent !
Ce moment paisible était trop beau pour être vrai, il se doutait que quelque chose viendrait y mettre fin rapidement. Il ne pouvait décidément pas y a voir un endroit auquel on pourrait être tranquille ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Le Bien & Le Mal [Pv Aarhyel] Terminé   Mer 19 Jan 2011 - 14:30

D’un coup, j’ai sentit mon corps être projeté vers la droite. J’ai évidement rapidement sentit la collision entre le sol cette fois et mon corps. Qu’est-ce que ça fait mal! Mais c’est quoi cette rudesse!?! On est plus en 2010!!! De quel droit cette être m’envois valser comme ainsi?! D’accord, d’accord, je suis tombée sur lui. Mais c’était un accident! Un ACCIDENT! Il ne s’en ait pas rendu compte!? Nooooon! C’est clair, c’est une de mes passions de m’emmêler les pattes dans des imbéciles profonds qui dorment sur le sol! C’est quoi l’idée aussi!? Il ne sait pas, ce rustre, que c’est dangereux de rester ainsi allongé dans l’herbe!? Je ne vois pas pourquoi il m’en voudrait, c’est un des risques encourus de se faire marcher dessus quand on choisit de jouer aux HOMMES DES CAVERNES et de piquer un somme par terre. Évidement, j’ai le visage déformé par une grimace de douleur suite au second impact, troisième si on compte la porte, de la journée. Je me frotte l’épaule gauche en roulant sur moi-même afin de me retrouver sur le dos. J’aurai ainsi plus de chance de me redresser. Mais évidement, la terre entière semble s’acharner contre moi, car à peine suis-je assise que je remarque du sang sur mes genoux. Super! Sans doute que cette chute a asséné le coup fatal aux entailles que je me suis faites en voulant jouer dans un arbre… Je ne peux pas m’en empêcher, je soupire. Quelle horrible journée!

"Tu peux pas faire attention ou tu met les pieds nan ?!?! Tssé ! ces humains tous les mêmes, y en pas un pour rattraper l’autre !!!!"

P-p-p-p-pardon!?!? Je délaisse mon sang et je redresse la tête. Sur le coup, j’étais assurément surprise. Je me retrouvais face à la plus belle chose dont j’ai jamais pu rêvé. Là, devant moi…Un super héros animal. Wow. Il est énorme ce chat!!!! Seulement, j’ai bien vite déchanté. Ce qu’il venait de si gentiment me dire me résonnait encore dans la tête. Non seulement il était agressif, pour rien! Mais en plus il était grossier. J’ai bien dit que j’étais susceptible, non? Eh bien ce que ce crétin de félin venait de me cracher au sujet de mon espèce était parfaitement conçu pour m’irriter. À croire que ce super pas héro félin avait étudié mon dossier pour savoir comment m’emmerder. En temps normal, j’aurais eu l’air idiot en restant bêtement là, bouche-bée, entre l’admiration et la peur, ou encore je me serais giflé pour m’assurer que je ne rêvais pas…Ah, je me serais sans doute également demandé si je ne m’étais pas fait piégée dans une de ses émissions ringarde où l’on envoyant des gens dans un jeux virtuel à leur insu. Mais là, maintenant, à la seconde, han han. Non. Si je ne suis pas très sociale, c’est bien parce que je ne supporte pas les critiques mesquines et que j’ai beaucoup de difficulté à me contrôler. Donc ce matou c’était frotté à la mauvaise terrienne.

-Wôôôôôôô! Minute! Ce n’est pas ma faute si monsieur le chat c’est levé du pied gauche ce matin!! Si je t’ai marché dessus, c’est bien de ta faute hein! C’est quoi l’idée de te coucher sur le sol!? Tu jouais les animaux morts?

J’aurais bien envie de continuer à dire à voix haute tout ce qui me passait par la tête, mais je m’étais mise inconsciemment à tourner ma langue dans ma bouche. Non pas que ce préhistorique ‘’tournes ta langue sept fois dans ta bouche, ça t’évitera de dire des bêtises’’ fonctionne vraiment. En plus, je n’y crois pas. C’est juste que, personnellement, je trouve cela très apaisant et pour être franche, je n’aime pas particulièrement être méchante avec les animaux. Donc, même si ce chat est atrocement impoli et qu’il mériterait un long bain d’eau froide suivit d’un bon tirage d’oreilles… Je ne pouvais me résoudre à me laisser aller. Au moins l’un de nous restera dans la limite du savoir vivre…

-D’abord, j’ai pas fais exprès, donc tu te calmes! Et tu sauras que je ne suis pas du genre à littéralement me jeter sur les autres pour leur faire mal. Et puis j’ai eu mal aussi, okay? La preuve, je saigne! Vraiment, quelle idée j’ai eu aussi! M’enfuir par une fenêtre et descendre le long d’un arbre en jupe…Plus jamais…Jamais je referai un truc aussi stupide.

Je m’égarais un peu, mais bon, j’avais vraiment mal aux genoux et je n’avais aucune envie que ce gros chat marabout me voit fondre en larme. Donc, je ne peux qu’essayer de ne pas trop me plaindre. Pas trop.. Mais m*rd*! Je suis une fille, je suis fragile! J’ai bien le droit d’avoir mal! Non!? En plus, je saigne, donc c’est pas une petite crise d’enfant gâtée, je me suis vraiment fait mal! Je déteste cette journée!! Tout ça c’est de la faute de mon stupide supérieur qui c’est pas présenté au rendez-vous! Bonjour la ponctualité!!
Revenir en haut Aller en bas
Shikigami
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Kog
-
0 / 1000 / 100

• Pouvoir : Incantations de combat
• Petit(e) ami(e) : C'est quoi ?

Messages : 702
Inscrit le : 20/05/2009

MessageSujet: Re: Le Bien & Le Mal [Pv Aarhyel] Terminé   Mer 19 Jan 2011 - 20:18

-Wôôôôôôô! Minute! Ce n’est pas ma faute si monsieur le chat c’est levé du pied gauche ce matin!! Si je t’ai marché dessus, c’est bien de ta faute hein! C’est quoi l’idée de te coucher sur le sol!? Tu jouais les animaux morts?

Sur ces mots ses pupilles se rétractèrent en une fente noire dans le rouge de son regard. Il était déjà assez énervé comme ca mais en plus de ca son interlocutrice en rajoutait une couche. En voila une qui avait vraiment envie de jouer avec sa vie car, il n’avait pas du tout envie de rire. C’était surtout aussi le fait qu’elle le désigne par le terme de chat. Il ne supportait pas qu’on puisse le comparé a cette race… comparé un Byakko a un Nekko… c’était tout bonnement puéril. Il continua de masser sa queue endolorie, bien que la douleur fût un peu moins forte qu’auparavant.

-D’abord, j’ai pas fais exprès, donc tu te calmes! Et tu sauras que je ne suis pas du genre à littéralement me jeter sur les autres pour leur faire mal. Et puis j’ai eu mal aussi, okay? La preuve, je saigne! Vraiment, quelle idée j’ai eu aussi! M’enfuir par une fenêtre et descendre le long d’un arbre en jupe…Plus jamais…Jamais je referai un truc aussi stupide.

"Hey ! Tu sais ce qu’il te dit le « chat » ??? Le mot sieste ca t’évoque quelque chose ??! ... faut vraiment être inconscient pour tête en l’air pour marcher sans regarder devant soit !!"

Son regard se porta ensuite sur lesdites blessures qu’elle portait. IL émit un soufflement d’agacement. Elle avait mal a cause de… CA ? eh ben, il n(imaginait pas ce que cela aurait été si elle s’était déjà prit un poignard dans l’épaule, ou si’ elle s’était fait transpercée la main de part en part.

"Ca, c’est ton problème. Quand on fait quelque chose faut penser a ce que l’on risque ensuite… surtout quand les porte existent"

Il tourna ensuite les talons à la jeune humaine, avant de redescendre la pente douce qui mène au bord de l’eau. La il ‘s’accroupit, il prit un peu d’eau froide dans le creux de ces mains et la déversa sur sa queue blessée. Le froid atténuait la douleur. Même si ce moment il le connaissait bien à force de se prendre des coups et tout autres types d’armes dans la figure. Sa fureur n’était toujours pas calmée pour autant. Il tourna la tête dans la direction de son interlocutrice.

"Et pour ta gouverne, je suis un Byakko, et un pas… un chat."

Il fit la grimace sur ce dernier mot. Oui décidément il n’aimait pas ca.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Le Bien & Le Mal [Pv Aarhyel] Terminé   Mar 1 Fév 2011 - 17:58

Si j’avais eu à décrire ce chat en un seul mot, j’aurais dit qu’il était susceptible. Ah non, irritable... Quoi que…. Mais bon, on ne va pas s’attarder sur des synonymes. Non, mais! On s’emporte pour un rien, ou on ne s’emporte pas. Et ce chat! Il est comme moi, les poils, les oreilles, les moustaches et la queue en plus. La queue!??! Pauvre petit chat! Je lui ai marché sur la queue! Ouille… Je m’en serais voulu plus longtemps s’il n’avait pas insulté mon espèce… En plus, le voila qu’il m’insulte moi, personnellement! Quoi!? Il soupire maintenant! Et pas n’importe comment! Hey…. Je suis pas née de la dernière chute d’astéroïdes moi! D’accord, je suis pas super sociale comme fille, mais je sais ce que ce genre de soupire veut dire! Je sais en faire aussi tu seras! Mais il se prend pour qui ce matou!? Un soupire d’agacement, tout juste s’il n’y avait pas une pointe d’ennui ou même un soupçon d’exaspération! Je lui en ferai, moi, un soupire qui en dit long! Attendez, ce crétin de félin ne vient quand même pas de me passer un commentaire sur les portes!?!??! Puff! Parce qu’il réfléchit pas avant de parler lui, peut-être!? Franchement, si j’avais su où elle était cette fichue porte, c’est parce que je l’aurais prise! J’ai pas sorti par la fenêtre parce que ça me tentait!

Et puis zut! Qu’il aille se faire voir le minou, moi je veux me baigner. Alors…Il est où ce lac? Je fais un petit tour sur place et…Bah le voilà! Aller, be-bye le chat, je vais me bai…Mais où il va!? Ah non…Pas lui aussi. SI je lui rappelle que les chats ne sont pas sensés aimer l’eau, il partirait? Bon…Allez Aarhyel…T’as qu’a faire comme s’il était pas la, tu enlèves tes vêtements et tu vas faire trempette! Je ne crois pas qu’il perde sont temps à voler mes affaires, on fait même pas la même taille! Donc, j’entreprends de retirer les vêtements que j’aie enfilé par-dessus mon maillot de bain. Je ne suis qu’à la moitié de la petite pente que mon débardeur est déjà au fond de mon sac et que je commence à déboutonner ma chemise. Ce n’est que lorsque je m’arrête à quelque pas de l’eau, le sac par terre entre mes pieds, et que je fais glisser mon haut sur mes bras afin de la retirer que la voix agaçante du minet résonne dans mes oreilles. Quand je me retourne, je tombe face-à-face avec une horrible grimace. Mais il se fou de moi!? C’est tout bonnement puéril! J’adore ça. Euh?...Oui, j’adore ça. Rah, plus il m’énerve, plus je me dit qu’on a les mêmes défauts. Je suis pas pour dire qu’on se ressemble, après tout, c’est un… Une… Sorte de... Chat? Mais côté caractère…Ah non, il doit être imbu de lui- même. Ce qui n’est pas du tout mon cas.

-Eh bien ‘’pour ta gouverne’’ je ne sais même pas ce qu’est un bya-truc, alors je pouvais pas t’appeler ainsi. Mais, si t’es assez bête pour croire que j’ai emprunter une fenêtre par pure plaisir, il est normale que tu aies été assez bête pour prendre pour acquis que tout le monde sache ‘’que tu n’es pas un chat’’.


Sur ce, je fourre ma veste dans mon sac, tout comme mon débardeur avant lui. En me penchant, je sens glisser sur ma nuque le nœud attachant le haut de mon maillot. J’adore cette sensation. Je sais que j’ai la peau très sensible, mais le tissu émeraude de ce vêtement est assez doux. Je me rappels que c’est d’ailleurs pour ça que je l’ai acheter… Je m’assois alors par terre en repliant les jambes et en les ramenant contre moi. C’est plus facile d’atteindre mes lacets comme ça. J’entame alors de détacher mes converse et sans le vouloir, mon regard se faufile jusqu’aux grosses paluches de ce vilain bya-truc. Puis, c’est sa fourrure qui m’intrigue. J’arrive pas à m’empêcher de me demander si elle est aussi douce que celle des animaux de mon voisin. Je m’empresse de secouer la tête pour éviter qu’il remarque l’attention que je lui porte, au même moment je tire fortement sur mes chaussures pour en libérer mes pieds microscopiques. Ils sont évidemment recouverts de chaussettes blanches. D’accord, elles m’arrêtent au bas de la cheville, donc je ne les aie pas mises pour éviter un quelconque frottement, mais c’est juste le principe que je n’aime pas la vu des pieds, ni même les miens. En plus, les bas de couleurs pâles diminuent le risque de puer des pieds. Personnellement, ça ne m’est jamais arrivée, mais ne vaut-il pas mieux prévenir que guérir?

- Je peux te demander c’est quoi un bya..kko? Si ce n’est pas un gros chat, je me demande ce que tu es… Après tout, tu as des oreilles pointues, une longue queue – très mignonne soit dit en passant- et tu as même les crocs. Ça fait très félin.





[Désolée pour le temps que ça m'a pris, mais je me suis noyée deux ou trois fois sous les devoirs, même si c'était que la première semaine. A croire que tous els profs se sont ligués contre moi! Bref, j'ai aps eu beaucoup de temps et quand j'en avais, bonjour els migraines! J'arrivais pas a allignée plus de trois mots. Mais bon, voili voulou]
Revenir en haut Aller en bas
Shikigami
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Kog
-
0 / 1000 / 100

• Pouvoir : Incantations de combat
• Petit(e) ami(e) : C'est quoi ?

Messages : 702
Inscrit le : 20/05/2009

MessageSujet: Re: Le Bien & Le Mal [Pv Aarhyel] Terminé   Mer 2 Fév 2011 - 11:35

Il entendit un bruit de pas derrière lui, elle aussi était en train de s’approcher de la rive, il ne manquait plus que ca. Il espérait qu’elle allait s’en allez, mais c’était tout le contraire qui se passait. Elle se stoppa a quelques pas de l’eau, a une certaine distance de lui a sa gauche. Il lui lança un regard de travers quand il s’aperçu qu’elle s’était en partie dévêtue. Elle continua de se déshabiller, tout en lui lançant.

-Eh bien ‘’pour ta gouverne’’ je ne sais même pas ce qu’est un bya-truc, alors je pouvais pas t’appeler ainsi. Mais, si t’es assez bête pour croire que j’ai emprunter une fenêtre par pure plaisir, il est normale que tu aies été assez bête pour prendre pour acquis que tout le monde sache ‘’que tu n’es pas un chat’’.

Ses yeux se plissèrent et un tic nerveux agita le coin de sa bouche. Il bouillonnait intérieurement. Il crispa les poings et du se retenir, pour ne pas la balancée toute habillée dans l’eau. Ce qui lui aurait provoqué un excellent plaisir soit-dit en passant. Mais il se contenta simplement de lui répondre.

"Tssé ! Parles-pour toi ! Moi quand je trouve pas je cherche ! a moins que madame veuille tout de suite… et au passage tout le monde sait faire la différence en un byakko et un nekko… enfin presque tout le monde… "

Il continuait a verser de l’eau sur sa queue endolorie. Il commençait a se demander d’où elle pouvait bien sortir celle la. Rien qu’a la regarder elle fait contraste avec les humains habituels, déjà de par la couleur de ses cheveux… bon il avait déjà vu cette couleur par le passé, sur une autre fille, a croire que c’était une mode chez les humaines que d’avoir les cheveux de cette couleur. Il se demandait aussi jusqu'à ou elle allait allez a retirer ses vêtements, tout ce qu’il espérait c’était qu’elle n’allait pas se mètre en tenue d’Eve. A vrai dire ce n’est pas que ca le dérangeait, du fait que il n’était pas intéressé par les humaines… ni même par les shikigamis femelles, et je vous rassure encore moins par les males XD. S’éperdre de quelqu’un n’était pas dans sa nature, il avait déjà horreur des gestes d’affections envers lui, ce n’était pas pour que lui arrive en donner. Le seul truc le plus proche qu’il pouvait ressentir, c’était quand il était lié avec un Toujinshi, Il finissait toujours par avoir une affection pour celui ou celle qui le possédait.

- Je peux te demander c’est quoi un bya..kko? Si ce n’est pas un gros chat, je me demande ce que tu es… Après tout, tu as des oreilles pointues, une longue queue – très mignonne soit dit en passant- et tu as même les crocs. Ça fait très félin.

Il tourna de nouveau la tête ver elle et haussa un sourcil. Pourquoi un un changement d’attitude si soudain ? Il ne su pas très bien sur le coup si il devait prendre ca comme une nouvelle provocation, ou une tentative d’apaisement. Son ragard se perdit a nouveau sur la surface de l’eau. Il soupira avant de lui réponde

"Ceux qui on un minimum de culture Japonaise te répondrons, que Byakko veut dire « tigre blanc », ouais ca reste dans les félins mais c’est… beaucoup plus convoité que les… Nekko"

Et en tout, point. Le Nekko et Houjou dan la catégorie félin était considérés comme des Shikigamis pour débutants et était très peu fort. Alors que les Byakko c’était complètement tout le contraire étant une des 4 familles de Shikigamis les plus puissantes et les plus convoitées, par les Toushnishis expérimentés. Posséder l’esprit d’un Byakko (oui les shikigamis, bien que matériels sont des esprits, Kogenta ne fait pas exception ^^) assurait a 99 % La victoire lors d’un combat. Voila la raison pour laquelle, il sortait de ses gond quand on l’appelait comme ca, l’un des deux principaux attributs de sa classe était : La fierté.

Quand la douleur eu quasiment disparue, il arrêta de l’asperger d’eau. Maintenant il fallait attendre que sa sèche. Il observa du coin du regard le jeune humaine, qui s’apprêtait a allez piquer une tête.

"Non pas que ca m’intéresse… mais je serai toi je n’irais pas… a moins que tu veuille te retrouver au fond a faire la connaissance avec le calamar géant… "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Le Bien & Le Mal [Pv Aarhyel] Terminé   Dim 6 Fév 2011 - 23:32

Japonaise? Euh..C'est parce... Qui s,intéresserait à une culture avec si peu de représentants? Je vais quand même pas perdre mon temps a apprendre la langue, les coutumes et la mode d'un peuple dont on prévoit la disparition d'ici 30 ans! Franchement!

Euh attendez un minute!?!? Il a dit tigre? C'est quoi un Tigre...Tigre?...Un tigre?..Je sais que j'ai déjà entendu ça quelque part! C'est un animal, c'est certain...Et ça ressemble à un chat.. Ah! Oui! Ça y est! Panthera Tigris...Blanc il a dit? Alors c'est un Uncia. Waou....Jamais j'aurais cru qu'on pouvait faire éclaure un spécimen avec d'aussi vieux gênes! Où ils ont bien pu trouver de l'adn d'une espèce aussi...Euh..Éteinte? Dire que je parle...Discute... Dialogue?..Bah non, je me dispu..Tais? Avec un incubé dont l'apprence est aussi divergente du reste de la société...

Je devrais peut-être prendre la parole, non? Bah..Oui. AH..Pas le temps. Bah ouais! Au moment où je m'apprête a retirer ma jupe ( je sais très bien que hors context, cette phrase me ferait passer pour une trainer, mais j'assume), le Uncia me blablate un truc.

"Non pas que ca m’intéresse… ''

Alors pourquoi tu veux en parler!? Tu aimes te mêler des affaires des autres? Parce que je comprendrais alors. Ton '' Non pas que ca m’intéresse'' deviendrait une phrase d'approche pour te donner un air désintéressé. J'aurais même été assez gentille pour faire semblant de croire que ça ne t,intéresse pas vraiment. Mais non! Il a fallut que tu sois méchant avec moi plus tot, alors assume!

''mais je serai toi...''

Bah justement, c'est pas le cas! Rah! Pourquoi faut toujours que quelqu'un te sorte ces mots quand ils veulent te donner leur avis sur ce que tu vas faire!? Je veux juste aller me baigner! Déjà que certains imbéciles qui ne faisaient pas leur travail m'ont forcée à ouvrir moi-même une porte...Voilà maintenant un gros matou qui veut me donner un conseil!

'' je n’irais pas… a moins que tu veuille te retrouver au fond a faire la connaissance avec le calamar géant… "

Pardon!? Mais il me prend pour qui ce minou!? J'ai l'air d'être idiote? Y a le mot ''cruche'' étampé dans mon front? Pffff! Un calmar! Géant en plus! Comme si je savais pas que cette espèce n'avait officiellement existée que durant dix ans! À savoir dès 2103, date de sa découvert mondialement reconnue, à 2392. Tout le monde sait que le pire qui puisse arriver à une nageuse de mon calibre dans un lac, c,est de marcher dans de la vase dégoutante ou de me cogner l'orteille sur une grosse roche.

Vexée. Oui. J'étais vexée. Il n'y a pas de meilleur mot. Quoi que outrée m'irrait bien aussi... Non mais! Comment ce gros chat pouvait-il croire qu'à notre époque, quelqu'un puisse croire quelque chose d'aussi stupide?! Rah! J'aurais envie de l'étrangler! Non! De lui tirrer la queue! Mieux! De lui arracherles mousatache! Sinon une bonne épilation à la cire sur tout le corps m,amuserait aussi. Je me lève donc en lui adressant un regard furieux, puis je m'approche de lui.

Je ne frappe pas les gens, jamais. Et bien que je crois que dans le cas présent ce serait plus de la cruauté animale, je ne vais pas marcher sur mes principes pour ce félin insultant. Tout ça pour une giffle qui me serait probablement rendue par la suite. Non, je ne peux pas frapper ce gros chat idiot.Surtout que mal élevé comme il est, il risque surment de se jetter bec et ongle sur moi pour me défigurer. D'accord, je n'apprécie pas particulièrement mon corps, mais il est hors de question que ce soit ce représentant d'une espèce éteinte qui me reface le portrait! Si je le voulait vraiment, j'irai sur le bistouri! Alors je ne peux pas me battre avec lui....

En revange, je ne peux laisser cet affront impuni! Mais qu'est-ce que je peux bien lui faire? Non...Non..C'est stupide ça..Et puis zut! Ni une ni deux, je lui atrape l'oreille droite avec mes dents et je serre. À la guerre comme à la guerre. Peu importe si je me retrouve avec des poils de Panthera Tigris Uncia partout dans la bouche, il n'avait qu'a pas être méchant. Ça goûte trop mauvais! Je désserre mon emprise son l'organe auditif du minou et je m'empresse de reculler en me frottant vigoureusement la langue. Wash! Qu'est-ce qu'il goût mauvais!

-Yyark!Grimaçais-je en fronçant les sourcils.Vas raconter tes salades à quelqu'un d'autre! J'en ai peut-être pas l'air, mais je sais très bien que la vie aquatique en milieux naturelle n'existe plus depuis août 2417! Et même si ce lac était artificielle, la plus grosse créature qu'on à été capable de réhabilité, c'est l'esturgeon. J'ai l'air sote?! C'est pour ça que tu me raconte n'importe quoi??

C'était dis. Maintenant que j'avais débaler mon sac... Bon,ok, la partie acceptable et tolérée dans la société actuelle, j'attendais la réaction de mon si ''gentil et poli'' interlocuteur. Je en suis pas uen froussarde. Certes j,ai bon nombre de défauts, mais j'assume mes actes. Le mordre m,a fait du bien? J'ai apprécier lui mettre sous le nez que je n'était pas une inculte? Eh bien! J'attendrai les conséquences qui en suiveraient.
Revenir en haut Aller en bas
Shikigami
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Kog
-
0 / 1000 / 100

• Pouvoir : Incantations de combat
• Petit(e) ami(e) : C'est quoi ?

Messages : 702
Inscrit le : 20/05/2009

MessageSujet: Re: Le Bien & Le Mal [Pv Aarhyel] Terminé   Lun 7 Fév 2011 - 14:58

Apres ce bref petit avertissement, son regard se reporta sur la surface de l’eau. Il n’avait rencontré qu’une fois cette salle bestiole, pour récupérer un objet qui était malencontreusement tombé au fond du lac. Il avait réussi a le récupérer mais non sans mal car le céphalopode était du genre offensif et agressif, qui plus ait, il avait comprit ce qu’il venait récupérer dans son territoire aquatique, mais estimant que cet objet étant venu jusqu'à lui, lui appartenait désormais. C’est plus intelligent qu’on le pense ce genre de bêbête. Seulement Kogenta ne l’avait pas entendu de la même manière que le mollusque géant et avait du bataillé longuement dans l’eau pour arriver a récupéré son bien. Encore une victoire a mettre a son palmarès qui lui procurait un délicieux souvent.

Il voyait sur le coté la silhouette de la jeune fille se rapprocher de lui. Allons bon qu’es qu’elle pouvait bien lui vouloir lui dire encore. En fait ce n’était pas ce genre de réponse auquel il s’attendait. Arrivée à sa hauteur, ses dents se précipitèrent sur son oreille gauche. Décidément lui faire mal c’était une manie chez elle. Il émit un son mitigé entre le « aïe » conventionnel et un rugissement, cela ne dura pas très longtemps, mais la douleur était pointue, presque identique a celle qu’il avait ressenti quelques minutes plus tôt. Lors qu’elle desserra son emprise, il avait l’impression que quelque chose lui coulait le long de la joue, et pour cause en y plaquant la main, un filet de sang lui coulait le long de la joue pendant que sin interlocutrice s’éclaffait

-Yyark!.Vas raconter tes salades à quelqu'un d'autre! J'en ai peut-être pas l'air, mais je sais très bien que la vie aquatique en milieux naturelle n'existe plus depuis août 2417! Et même si ce lac était artificielle, la plus grosse créature qu'on à été capable de réhabilité, c'est l'esturgeon. J'ai l'air sote?! C'est pour ça que tu me raconte n'importe quoi??

Il se leva d’un bond les trait du visage déformé par la rage, en deux secondes chrono. Il asséna un violent coup de poing dans le ventre de l’humaine dans un premier temps pour l’effet de surprise, qui vu suivit d’un coup de pied/patte au même endroit ce qui avait pour but cette fois de la faire chuter directement dans l’eau. Il tremblait de rage de la tête au pied, les poings serrés. Lorsque sa tête réapparue de l’eau il se montra pas vraiment gentil

"Espèce de sale garce !! Tu crois que le fait de venir du futur te permet tout ??? Tu as toujours rien comprit a ta situation ?? C’est que vraiment, oui tu es sotte !! ca saute aux yeux avec cette bicoque pas besoin d’être un génie pour le remarqué !! Tssé Moi qui espérait que les humains du futur seraient évolués… eh ben ca promet pour mes futurs toujinshis !!"

Il lui avait pas fallut longtemps pour savoir d’où elle venait. Déjà que rien que par la mention de la date qu’elle avait cité, fallait pas être grand génie pour faire la relation avec son époque.
Il fourra la main dans sa poche, en espérant trouver un objet que lui avait donné Riku avant de rompre son contrat en guise de souvenir. Cette objet en question, il lui avait expliqué que c’était pour se retrouver dans le temps, une montre ca s’appelle, parait-il que ca donne l’heure et la date mais il n’en avait jamais eu l’utilité. Quand il la trouva il la balança dans la flotte juste devant le visage de l’humaine.


Il essuya d’un revers de la main le sang qui coulait sur sa joue, il s’apprêtait à ajouter quelque chose, quand un grondement se fit retentir au alentour faisant vibrer le sol et la surface de l’eau. Pui un suivant et un troisième. Des vagues se formèrent sur la surface de l’eau, quand au beau milieu du lac surgit en perçant la surface de l’eau, projetant des éclaboussures sur la jeune fille et sur lui, un tentacule géante aussi grande qu’un tronc de chêne. Recouvert de ventouse, pui une seconde a quelques mètres de la première, qui se tortillaient furieusement. Un sourire apparut sur les lèvres du Shikigami.

"Tiens, voila ton ami ! bon courage il est pas commode."

Il recula de quelques pas et s’assit dans l’herbe, et posa son regard sur son interlocutrice

"Ah ! et compte pas sur moi pour bouger le petit doigt, je t’avais prévenu"

Même si il n’aimait pas son interlocutrice, cette phrase était du vent juste pour lui donner un coup de stress et une bonne leçon par le même occasion, évidement si jamais elle était vraiment en danger il n’allait pas la laisser a son sort sans rien faire, il n’est pas si cruel quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Le Bien & Le Mal [Pv Aarhyel] Terminé   Dim 13 Fév 2011 - 16:07

J’ai le souffle coupé et je me plie littéralement en deux. C’est quoi cette désagréable sensation qui me lacère la gorge? J’arrive plus a respirer. Mes yeux se gorgent de larmes. On dit que c’est une réaction physique normale qui agit comme un réflexe. J’ai les poumons en feu, le visage rougi – je le sais parce que je sens cette chaleur intense sur mes joues- je ne vois pratiquement plus rien, le paysage s’étant déformé en une sorte de toile à l’aquarelle, et on nœud gigantesque dans l’estomac. C’est douloureux. Les secondes s’écoulent à la vitesse de la lumière. J’ai à peine le temps de me redresser et de laisser une vague tranchante entrer brusquement et bruyamment dans mes poumons que ce cirque recommence. Cette fois c’est trop fort. Mon faible corps, encore étourdi par le manque d’air soudain, est durement frappé et s’envole. J’ai l’impression qu’un me transperce le nœud siégeant dans mes entrailles. J’aurai un bleu énorme. Je le sais et le sens. Durant le minuscule laps de temps durant lequel mon corps plane jusqu’à l’eau, je sens les étirements et pincements sur la peau de mon ventre se transformés en une plaque uniforme. Je sens mes larmes couler sur mes joues… Non. Je suis totalement trempée. J’étais trop occupée par la recherche d’oxygène pour suivre la chute de mon corps. Je suis sous l’eau. Mes yeux me démangent, l’eau est sale. J’entends les battements de mon cœur qui résonnent dans ma tête. Ils accélèrent. Si ça continue je vais avoir une attaque. Pourquoi? Je n’ai pas peur de l’eau… Je me rend compte que j’ai la bouche ouvert et que j’avale des quantités impressionnantes de se liquide embrouillé et vaseux. Je cherche mon souffle et j’essaye de respirer. Seulement, je ne vois que de grosses bulles difforment émaner de mon corps et s’élever jusqu’à la surface. Je porte rapidement une main sur ma bouche pour m’empêcher de me noyer et que me débat contre un assaillant imaginaire pour retrouver mes reperds. Je n’arrive plus à distinguer le bas du haut. Je ferme mes yeux- qui me remercient en cessant de me procurer des brûlements d’irritation- et cesse tous mouvements, me laissant ainsi flotter afin de retrouver la surface. Ma tête sort de l’eau, j’en ai encore dans les oreilles. Je commence tout juste à recracher ce que j’ai avalée que, déjà, ce vilain chat ce met à me crier après. Il devrait se décider. Soi tu cris, soi tu essayes de me tuer, pas les deux. J’ignore donc totalement le flot de paroles qui déferle sur moi. Déjà que son ‘’garce’’ c’était pas super, j’allais pas perdre mon temps à écouter le reste. Bon okay, j'ai vaguement écouté. Je me rends rapidement compte qu’il est fou. Je dois avoir croisé un dégénéré. Il faut bien être demeuré pour croire que je viens du futur! J’étire les bras de chaque côté de mon corps et commence à agiter les jambes pour trouver mon aise. Je commence à retrouver une respiration et un rythme cardiaque normal, mes yeux sont encore rouge, mais ne m’incommode plus et je n’éprouve presque plus ce pincement désagréable dans mon nez causer par l’eau qui s’infiltrait dans mon corps. J’ai encore mal à l’estomac et je sais que ce sera douloureux très longtemps. Mais il est malade ce félin!?
Soudain, une sorte de montre archaïque amerrit devant moi. Je fronce les sourcils et retrousse le nez de d’incompréhension. Qu’est-ce qu’il veut que j’en fasse? Que je lui donne l’heure? S’il n’est pas capable de lire l’heure, qu’il se démerde tout seul! Je la repousse vers la rive avec le plus grand désintérêt et agacement qu’il m’était capable d’avoir.
C’est quoi ça!? L’eau commence à s’agiter et je sens des vibrations bien trop fortes pour ne pas m’en inquiéter. Mon cœur s’affole de nouveau. C’est maintenant des vagues qui font paniquer mon cœur. Elles ont pris naissances seules, sans raison, au milieu du lac. Heureusement, elles sont assez petites une fois rendue à moi. Je n’ai donc pas à m’immerger pour éviter la noyade. Je n’arrive pas à détacher mon regard du centre du lac. Je me demande ce qui a causé ces vagues. On me répond bien vite. Je discerne une forme disgracieuse d’un rouge brunâtre qui émerge de l’eau. Cette fois, je n’entends plus les battements de mon cœur. Se serait-il arrêté? J’en crois pas mes yeux. C’est impossible! Là, devant moi, dans ce lac d’une banalité accablante, vit une créature qui est sensée avoir disparue depuis des lustres!
J’entends à peine ce que blablate l’affreux pseudo super héro que j’aurais, en d’autres circonstances, adoré, voir adulé. Tout ce que je retiens c’est qu’il se refuse à m’aider. Ah! Bah merci bien! Le pauvre petit a peur de l’eau? Je suis peut-être une garce, mais moi au moins je ne suis pas une froussarde! Et vlan! Dans tes crocs! Quoi qu’il en soit, tout ce que je sais, c’est que je suis là, flottant dans l’eau, avec un crétin sur la rive, alors qu’un monstre – du moins ce que je peux en voir- s’approche de moi. C’est immense. Je regarde cette chose qui ressemble vaguement à un arbre immense, qui s’enroule lentement autour de moi. Je sens ensuite une sorte d’anneau visqueux être appliqué sur mon ventre. Je pousse un son se situant entre un grognement de douleur et un cri de frayeur.
C’est plus fort que moi, je ferme les yeux. Je pousse instinctivement un cri aigue lorsque je sens mon corps être soulevé. Non seulement ce monstre ressert son emprise à presque m’en broyer les côtes, mais j’ai l’impression que cette ventouse- identifiée après réflexion en me rappelant que le vilain matou avait voulu me faire croire qu’un calmar géant vivait dans ce lac…- me transperce la peau et qu’elle essaye de m’en arracher une partie.
Géniale. Je vais mourir. Je le sens, je vais mourir. Je suis incapable d’ouvrir les yeux, je me sens compressée comme si on essayait de faire de moi un sushi, je sais que je suis très loin de la rive et complètement à la merci de mon king kong aquatique parce que j’ai les pieds qui s’agitent dans le vide et je commence à ne plus sentir mes membres. En fait, je crois que je manque d’oxygène parce que j’ai l’impression que de petites aiguilles cherchent à sortir de mon corps. Je suis couverte de picotements et je suis toute engourdie. J’ai toujours cette boule de feu qui me brûle l’estomac et je tremble de peur. J’assume totalement. Je suis effrayée. Je sais que ce n’est pas le froid ni des spasmes. C’est de la peur à l’état pure. J’ai peur, parce que je sais que cette créature va me tuer.
Mon corps chute. Je tombe dans le vide. Pourquoi? Ça c’est passé si vite. Mon corps est devenu tout chaud, un grondement de colère (?) de la bête m’a percé les tympans et la force écrasante m’entourant a brusquement cessée. Je rencontre à nouveau cette eau sale, plus durement, et me laisse couler. J’ai peur de remonter. Si cette bête était encore là? Si elle essayait de m’attraper à nouveau? J’ai les extrémités engourdies. Je regarde la surface, elle est trouble vue d’ici. Il doit y avoir de l’action.
Qu’est-ce qui me prend de m’inquiéter pour ce chat? Il m’a clairement dit qu’il ne comptait pas m’aider. Est-ce qu’il l’a fait? Je ne sais pas. Je n’arrivais pas à voir ni entendre autre chose que ce monstre et les battements de mon cœur. S’il avait essayé…Ça changerait quelque chose? J’espère qu’il est parti quand ce géant m’a prise, parce que si c’est à son tour…Je ne peux rien faire. Je suis une humaine banale, sans capacité physique digne de sauver qui que ce soit. Je sais juste me servir de ma tête…
Je suis sous l’eau et retient ma respiration. Je n’ai pas la force d’y retourner. Mes côtes sont douloureuses et j’ai peine à bouger mes jambes. Pourtant, je n’ai pas le choix. J’ai les poumons qui brûlent, des lames invisibles me transpercent la gorge. Je manque d’air. Il faut que je remonte, mais je ne veux pas…. Non, je ne veux pas.
[ doihiohgwg = manifestation du pouvoir]
Revenir en haut Aller en bas
Shikigami
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Kog
-
0 / 1000 / 100

• Pouvoir : Incantations de combat
• Petit(e) ami(e) : C'est quoi ?

Messages : 702
Inscrit le : 20/05/2009

MessageSujet: Re: Le Bien & Le Mal [Pv Aarhyel] Terminé   Lun 14 Fév 2011 - 18:48

Il s’était assit en croisant une jambe par dessus l’autre pour regarder ce qui allait se passer par la suite ; Apres avoir vu les tentacules géante de cette grosse pieuvre sortir de l’eau il s’attendait a voir la jeune humaine sortir de l’eau en toute hâte et a la voir détaler au loin, mais ce n’était pas vraiment ce qu’il se passa.

Au lieu de s’en aller il restait plantée la sur place tendais que le tentacule géante s’approchait d’elle, pour finir par s’enrouler de son corps et lui lâchant un cri. Le sourire qu’il affichait s’estompa quasiment instantanément et ses sourcils se froncèrent et un instant plus tard il vit la jeune fille soulevée du sol. Cela dura plusieurs dizaine de minutes, tandis qu’elle se débâtait dans les airs. Jusqu’a ce que le monstre pousse un cris qui faillit bien le faire perdre connaissance tellement c’était aigu. La jeune fille ayant du percevoir ca comme un simple son fort, mais lui étant en partit avec des attributs animal, pouvait percevoir les ultrasons qui en sortaient. Il s’en était plaqué les mains sur les oreilles le temps que ca passe mais il n’avait pas pour autant décroché son regard de la scène qui se déroulait devant ses yeux. A propos de « déroulage » c’était précisément ce qu’avait la bête de son emprise sur la jeune fille.

Il ne comprenait pas très bien pourquoi il avait lâché prise mais s’en retrouva soulager. Quand Il vit la jeune fille percuter de nouveau la surface de l’eau il se lava d’un bond et se précipita vers le bord de la rive, se préparant à l’aider pour ressortir de l’eau. Il connaissait que trop bien les effets de cette compression entre les tentacules géantes et la douleur qu’il pouvait s’en suivre.

Les secondes passaient et la demoiselle ne remontait toujours pas, tandis que la créature battait furieusement la surface de l’eau, projetant des éclaboussures un peux partout autour. Il avait une mauvaise impression, il recula de quelque pas et prit son élan pour plonger à son tour tête la première dans le lac.

La visibilité était très mauvaise, l’eau n’était pas de la première qualité, et dire qu’elle voulait se baigner la dedans ? Enfin elle y avait été bien contrainte. Il battit des pieds/pattes en scrutant la fond vaseux aux alentour des l’endroit ou elle était tombée. De temps en temps les tentacules du monstre s’abattaient juste devant lui, avant de remonté instantanément. Apres quelques secondes passé sous l’eau il aperçu son but. Elle était la au fond encore consciente mais visiblement complètement tétanisée de peur. A croire qu’elle préférait se noyer plutôt que d’essayer de sauver sa peau. Il arriva à sa hauteur et lui attrapa le poignet en prenant garde de ne pas la griffer. Il prit ensuite une faible impulsion sur le fond en raison de la vase et commençait son assenions vers la surface, en évitant de se prendre les tentacules qui s’abattaient dans l’eau comme précédemment.
Ils finirent par regagner la surface, son premier réflex était de maintenir la tête de la demoiselle hors de l’eau avant la sienne. Quand se fut fait Il lui prit un des bras et le passa autour de son coup pour qu’il puisse nager jusqu'à la rive, les membres libres. Quand ses pied/pattes rencontraient de nouveau le sol. Il prit le jeune fille dans ses bras et la porta jusqu'à l’herbe ou il la posa délicatement a quelques mètres de ses affaires abandonnées sur la pelouse.


"Ca va ?"

Son ton était complètement différent de celui qu’il lui avait accordé jusqu'à présent, il était beaucoup plus chaleureux. Mais il n’attendit pas la réponse il avait un autre problème tout aussi urgent a s’occuper avant. Pour autant elle, était personnellement hors de danger de l’eau, mais le monstre était encore présent et s’il se rapprochait de la rive, il pouvait encore les atteindre avec ses longs membres.
C’était la seconde confrontation auquel il était destiné contre la créature. La dernière fois il avait gagné, et il ne comptait pas a ce que ca change cette fois ci.

Il fronça les sourcils. Et tendis sa main devant lui il avait seulement l’index et le majeur de levés et joint, il s’apprêtait a faire une incantation. Il fit un geste vers la gauche, suivi de un vers le bas, et le dernier vers la droite, un halo bleu formait dans les ai la trace de son passage. A chacun des trois gestes, il y récita les incantations associées.


"Shin! - Ri ! – Da !"


Armé de sa fidele épée, Il s’élança vers la surface de l’eau. Contre toute attente en phase de combat un shikigamis s’adapte au terrain. Au lieu de s’enfoncer dans l’eau comme le disait si bien Archimède avec sa poussée, il courrait sur sa surface en direction de la bête en poussant un cri de guerre. Arrivé juste devant il prit son élan et sauta sur la tentacule (encore ce mot ?? XD) de son adversaire et la trancha d’un seul coup d’épée.
Un grondement furieux se fit retentir et n’eut pas le temps d’esquiver la seconde qu’il se prit de plein fouet ce qui le fit chuter dans l’eau cette fois-ci. Il réapparut à la surface quelques secondes plus tard. Cette fois la tête de la bête surgit de l’eau. Il n’y avait pas de mots pour décrire à quel point elle était hideuse, et révélant aussi 6 autres membres (pour ne pas dire tentacules… mince je l’ai dit ^^’)

Il attendit que l’une d’elle arrive a sa hauteur pour s’y accrocher et l’emmener jusqu’a la tête du géant tout en évitant les autres qui essayaient frénétiquement de le faire lâcher prise
.
Il calcula son coup et se lâcha au bon moment pour arrivé au sommet du crane géant. Il le va son épée bien haute, et l’assénant bien droite pour l’enfoncer jusqu’a la garde dans la tête du monstre, avant de la ressortir aussi sec. Le monstre poussa un cri suraigu qui lui vrilla une nouvelle fois les tympans. Et comme l’on sait qu’un trouve auditif dans les attributs félins joue sur l’équilibre, il fut déstabiliser et chuta la tête la première dans l’eau. Le monstre quand a lui s’évaporait dans un tourbillon de grosses bulles roses ( y a pas du tout de magie la dessous XD) désormais vaincu.
Pendant ce temps avec la forte décharge d’ultrason qu’il avait reçu, Kogenta avait perdu connaissance et était en train e couler au fond du lac.

Quelque chose dans son esprit lui fit reprendre conscience… comme si une force inconnue l’incitait a remonter et lui donnait l’énergie nécessaire. Il se sentait épuisé mais Il attrapa son épée qui était plantée dans la vase a quelques centimètres de lui avant d’entamer son ascension ver la surface.




Il avait quand même fit par refaire surface, et nageait avec difficulté jusqu'à la rive. Déjà de par la fatigue mais de par le poids de son arme qui le ralentissait. Apres plusieurs longues minutes ses pied/pattes revinrent sur la pente douce qui lui permit de sortir de l’eau. Il son bras libre ballant tandis que sa queue et son épée trainaient par terre quand il marchait. Arrivée a la hauteur de la jeune fille, il en lâcha son arme et s’écroula d’épuisement face contre terre. Il eux un petit moment de silence avant qu’il ne parle d’une voix étouffée.


"… met donc un truc sur toi… tu vas attraper froid… "


Dernière édition par byakko no Kogenta le Jeu 7 Avr 2011 - 23:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Le Bien & Le Mal [Pv Aarhyel] Terminé   Lun 21 Fév 2011 - 21:48

Je reste là et regarde les tantacules de ce monstre danser autour de moi. Danser. C,est exactement le mot qui convient. Elles ondulents, se croisent et explorent les profondeurs dans lesquelles je me cachent. J'ai l'impression d'assiter à un ballet ou encore un spectacle acrobatique. Je trouverais ça presque fabuleux si elles n'étaient pas aussi mortelles. C'est comme si je m'étais retrouvée coincée sous un interminable champ de méduses. Je sias bien qu'elles n'existent plus, mais je sais à quoi elles ressembles. Quand j'étais encore à l'école, on avait assister à une présentation sur les fond marin des milénaires précédents et je me rappelle avoir particulièrement été fascinées par ces gros mouchoires blanc et roses tout éfiloché. Même en ayant appris à quel point elles étaient damgeureuse, je n'avais pas perdu l'intérêt malsain que je leur portais. Comme quoi l'être humain est réellement fasciné par le danger...

Tiens...Voilà que je remonte maintenant. Quand je relève la tête, je remarque que c'est cet énorme félin qui est venue me chercher. J'étais tellement perdue dans mes pensées que je ne l'avais même pas vu approcher. Mais pourquoi il est là, me trainant de force vers la surface? Il ne comprend donc pas que je n'ai pas envie d'y retourner? Quand ma tête retrouve l'extérieur, je me sens comme une nouvelle-née. Si le manque d'air m'avais brûler les poumons, je pouvais presque jurer que la première bouffée d'air suite à mon immersion venait de les carbonniser. Depuis quand est-ce que le concept le plus basique de l'histoire est-il devenu aussi douloureux?

Je sens quelque chose de doux et humide se frotter sur mon bras. Je sais bien ce que c'est, mais on dirait que mon esprit est trop occupé à suivre le spectacle d'un monstre en colère pour bien voulor faire le lien. Alors que mon corps est remorqué jusqu'à la rive, mon regard reste fixé sur la bête aquatique qui me terrifie. Elle est en colère. Très en colère. Ça se voit.

Soudain, mon intérêt pour la créature disparaît en fumé et je ferme violement les yeux. J'ai envie de crier tant ça me fait mal, mais mes poumons me font trop mal pour que je les utilise aussi durement. De serres donc fortement les dents. Pourquoi tu me fais mal? Ne me touche pas! J'ouvre les yeux et je les pose sur ce félin. Pourquoi il fait ça? Pourquoi il est obliger de me toucher? Il ne voit pas que ça me fait mal!? J'aurais tellement envie de le lui faire savoir, seulement je ressent encore cette boule de douleur dans ma gorge et je préfère me taire.Quand il me pose enfin sur le sol mes muscles endoloris se dénouent. Heureusement qu'il ma mise sur le le dos, je crois que je serais morte sur le champ si ça n'avait pas été le cas.

Est-ce que ça va? Est-ce qu'il veut vraiment que je lui réponde? Qu,est-ce qui lui prend tout à coup de vouloir se montrer gentil? Je préfère ne pas savoir ce qui a put se passer dans sa tête pour qu'il change radicalement de ton avec moi. En il n-

Pourquoi tu pars?! Non! Me laisse pas! Tu vois pas que j'ai peur!? J'essaye de me redresser pour le voir, mais c'est plus dure que je le pensais. Je n'ai pas besoin de regarder ni toucher, je sais à peu de chose près dans quel état son mes côtes, je comprend donc que pour m'asseoir je dois me servir de mes bras. Je roule donc sur le côté afin de me mettre sur mon coude droit – évidemment, hors de question que mes côtes entre en contact avec le sol!- et je soulève le haut de mon corps de sorte que j'arrive à me mettre en position assise. Au moment où je cesse de grimacer et relève la tête, je crois tourner de l'oeil.

Ai-je bien vu ce que je viens de voir? J'entend mon coeur s'affoler et il me le fait bien sentir par le rythme auquel je me met à respirer. Le ch-, le mi-..Lui! Il vient de...Non! Je suis folle. Ça y est, j'ai peter un câble! J'ai une arraignée au plafond! C'est impossible. Tout simplement impossible. Il ne peut pas avoir fait apparaître ce truc. On dit une épée je crois. En plus! Comment fait-il pour... Euh...

Le voilà qu'il marche sur l'eau! Je dois être souffrante! Oui, c'est ça! Ça doit être la douleur qui m,est montée à la tête. Alors pourquoi j'arrive pas à regarder ailleurs? Ah ouais... J'adore tout ce qui ressemble de près ou de loin aux super héros.

Des..Des bubulles roses. Des FICHUES bubulles roses! C'est quoi cette conneries!? Depuis quand les..Je..Ils..Le chat!...Tantacules...Ventouses...dans l'eau..DES BUBULLES ROSES! Cette fois j'ai l'impression que mon coeur va littéralement exploser! C'est quoi cet endroit de fou!?

Attendez... Il est où le félin? Pourquoi je le vois plus? J'essaye de me lever, mais y renonce tout aussi vite. Mes côtes semblent m'interdirent de le faire. Si je l'aimais plus que ça, je commencerais à m'inquiéter là. Eh merde. Bon okay, je m'inquiète, mais je ne l'aime pas du tout! Il est trop méchant! Et ce n'est pas parce qu'il venue me chercher dans l'eau que je penser autrement!..Mais il est où?!?!

Enfin! Je vois sa tête sortir de l'eau et regarder lentement la rive. Quelque chose me dit qu'il est pas dans un état meilleur que le mien... Quand son corps sort de l'eau, j'ai presque pitier. Mon amour des annimaux me donne envie de le prendre dans mes bras et de le caresser, mais, évidemment, mes côtes et surtout mon orgueil et ma rencune me permettent de sagement rester assise.

Je le regarde approcher, puis suis sa chute des yeux. Il est tout près et se remet de l'effort. Sa repsiration est bruyante, ce qui est assez mignon. J'avoue, ça me fait penser à un petit enfant qui s'effondre après avoir fait la course ou encore à un chiot qui revient d'une très longue promenande.

Encore ce ton. Il a une double personnalité ou quoi? En plus, il s'en sert pour donner un conseil. Rah! Il me torture! Je doit tout faire pour m'empêcher de lui répondre avec le même ton qui m'habite depuis qu'il m'a insulté... Je soupire puis pose ma main sur sa tête. Juste entre ses oreilles. Je ne l'aime toujours pas, mais je m'en veux de l'avoir mordu. Résultat, faut que je m'excuse...

-Pardon de t'avoir mordu tout à l'heure....

C'est fait? Alors maintenant je me lève. Je retire donc ma main et grimace en me mettant tant bien que mal sur les genoux. C'est à ce moment que je remarque l'étendue de ma douleur. Une énorme et difforme tache rose-mauve couvre mon ventre, grâcieuseté de ce cher félin, et Une énorme plaque, bien plus foncée sur chacun de mes flanc. Ça, ce seront mes souvenirs de ma rencontre avec une créature n'étant pas supposée d'exister...

Une fois sur mes jambes, après un effort très coûteux en patiente, en grimaces de douleur et en bonne volonté, je vais chercher mes affaires. Je me penches, le regrette une fois qu'il est trop tard, attrape mon sac et me redresse en poussant un gémissement démontrant toute la faiblesse humaine. J'y plonge ma main en revenant là où j'étais quelques minutes au paravant et entreprend une lente et pénible descente afin de m'asseoir. Je sors ma chemise, que j'enfile maladroitement -eh ouais, c'est ça quand on veut pas lever les bras!- puis j'attrape ma serviette pour la tendre à la cause de l'équimose qui orne mon ventre.

-Tien, prend. Et pas de raison de reffuser. T'es mouillé et ma serviellette est d'une couleur tout ce qui a de plus unisexe.
Revenir en haut Aller en bas
Shikigami
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Kog
-
0 / 1000 / 100

• Pouvoir : Incantations de combat
• Petit(e) ami(e) : C'est quoi ?

Messages : 702
Inscrit le : 20/05/2009

MessageSujet: Re: Le Bien & Le Mal [Pv Aarhyel] Terminé   Sam 26 Fév 2011 - 3:06

Sa respiration se faisait haletante, il avait toujours la tête plaque contre l’herbe. Il fallait dire que l’environnement aquatique n’était pas un terrain de combat qui lui était le plus propice surtout qui le ralentissait cruellement dans ses mouvements et qui avait aussi tendance à l’épuiser. Il resta allonger sans bouger pendant plusieurs poignées de secondes. Il avait en plus de ca avaler une bonne quantité d’eau, et qui pour le dire ‘n’avait pas le meilleur des gouts. Il sentit alors quelque chose se poser sur sa tête, il comprit que c’était la main de la demoiselle. Il ne savait pas trop comment il devait prendre jusqu’a qu’elle prenne la parole a la suite

-Pardon de t'avoir mordu tout à l'heure...

Elle ne pouvait le voir car il avait la tête plaqué contre le sol, mais il eu un haussement de sourcil. Il se serait plutôt attendu à une réplique bien cinglante, mais ce n’était pas le cas. Sa main se retira ensuite de sa tête. Il se décida à décoller enfin la tête de la surface herbeuse et s’appuya de ses main sur le sol pour dans un premier temps se mettre a genoux et enfin fini par s’assoir en tailleur. Il enleva d’un geste de la main une de ses mèche de cheveux (ou de poil ca dépens des points de vue) trempée qui lui cachait le vue, pour la ramener en arrière. Il pouvait paraitre épuiser a le regarder aux premier abords, mais il ne lui avait pas fallut longtemps pour qu’il recouvre ses esprits. Il lui répondit d’une voix un peu plus rauque qu’a l’ordinaire.

"T’as pas fais semblant en tout cas…"

Il se frotta machinalement l’oreille ou l’on pouvait encore y apercevoir la trace de morsure mais le point positif c’était que ca saignait plus. Elle s’était levée pour allez chercher son sac, visiblement elle avait quelques douleur à se mouvoir. En d’autre circonstance ca l’aurait peu être fait car ca l’amusait la façon les humain extériorisait la douleur, autant par des grimaces que des sons plus ou moins bizarres. Son regard alla se poser sur la surface du lac qui était redevenu calme, et ou toutes les grosses bulles roses avaient disparues. Un sourire se dessina sur ses lèvres, il avait réussi a vaincre la créature coriace contre laquelle il s’était déjà battues. Vaincre une bestiole a de type en « géant » comme celle la rapportait beaucoup en gratification dans son rang et qui plus ai, le faisait progresser vers le statut de Shikigami Ultime, un rang très convoité par tous les êtres de cette race. La voix de la demoiselle revint à ses oreilles (dont une blessée). Elle lui tendait un serviette

-Tien, prend. Et pas de raison de reffuser. T'es mouillé et ma serviellette est d'une couleur tout ce qui a de plus unisexe.

Il pencha la tête sur le coté avec un expression de quasi étonnement.

"Unh ? ca ne me sera pas d’un grande utilité… déjà rien que pour mes cheveux ca deviendrait une véritable éponge… … mais merci quand même"

Et si on rajoutait a ca la fourrure qui recouvrait le reste de son corps, la malheureuse serviette ne serait que pas assez. Ce pendant il n’avait pas non plus envie qu’elle se vexe et que les hostilités reprennent, la quelles étaient à peu près calmées. Il se leva, et alla se placer juste devant elle, Son regard rubis se plongea quelques instant dans le sien avant que ces yeux ne se ferment et qu’il ne leva sa main en face de lui, comme il l’avais fait pour faire apparaitre son épée, son autre main il la posa sur la tête de son interlocutrice. Très posément il énonça son incantation.

"Shin… Kan… Ken… Kon… Ri… Da… Son… Ri… Shin…"

A chacune des incantations, un geste y était associé, de la même manière que pour l’épée, un rayon de lumière bleue se dessinait dans les air a la suite de la direction qu’il avait accomplit, pour former le sceau final de l’incantation.
Les gestes suivant les incantations allèrent : Ouest… Nord…Nord-est… Sud-ouest… Sud… Est… Sud-est… Sud… Ouest


(en gros face a elle elle peut voir ce dessin)


A la fin de l’incantation quand le sceau disparut, une lumière bleue entoura la jeune fille. Avant de disparaitre quelques instants plus tard. Ce qu’il venait de faire ? Une simple technique de guérison, il ne pouvait le voir car elle avait remit sa chemise par-dessus, mais les plaques de cou loueur devaient avoir disparut, ainsi que les douleurs au quelle elles étaient lés. C’était le moins qu’il puisse faire de son coter après qu’elle ce soit excuser… ceci était sa manière a lui de le faire aussi, car jamais vous ne l’entendrez le dire avec des mots… la seul et unique personne qui y avait eu le droit, aujourd’hui était disparue depuis à peu près 1200 ans… et cette personne n’était plus en mesure de l’entendre véritablement car il avait été tué… de la mains de notre Shikigami… involontairement soit, car son possesseur l’avait utiliser en invoquant sa forme démoniaque, sur lequel il n’avait aucun contrôle, et ne gardai aucun souvenir… Cette forme était réapparue pour la dernière fois ici même au pensionnat lors de son combat contre Selenda, après être rentré dans une rage folle.

"Ca va mieux ?"

Apres avoir usé de son incantation sur la jeune fille, il fit quelques pas en arrière, et s’assit en se laissant tomber lourdement par terre. La technique qu’il avait utilisé consommait pas mal de ressources magique, c qui n’arrangea pas son état de fatigue. Il finalement il s’allongea sur le dos, les bras en croix observant les nuages qui défilaient, La brise du vent ajouter a l’humidification des sa fourrure et de ses vêtements, n’étaient pas super agréables a ressentir, mais au moins il sécherait vite. Une chance que les Shikigamis ne peuvent pas tomber malade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Le Bien & Le Mal [Pv Aarhyel] Terminé   Lun 7 Mar 2011 - 21:54

Il ne veut pas de ma serviette? Ok, pas de problème. À vu d’œil il est assez vieux pour savoir ce qu’il fait. Mais s’il tombe malade, qu’il ne compte pas sur ma compassion! Oh que non! Il a qu’à assumer ces choix! Qu’est-ce que tu fais? Non! Te lèves pas! Reste où tu es! Non! Non!Ne m’approche pas! Ta fourrure toute mouillée, j’ai aucune envie de la sentir contre ma peau! Rah!!! Trop tard! Mais qu’est-ce que tu me veux encore? Pourquoi tu t’approches comme ça? Tiens… Ces yeux sont très- Quoi!? Non! Garde ta main loin de moi! La vache! Elle sont immenses tes paluches! Aïe! Hey ho! Je suis déjà assez blessée, merci! Alors arrête d’essayer de m’écraser! Elle est lourde ta patte! Tu voix pas que j’ai les yeux fermés que je grimace d’inconfort!? Ah. Non. Okay. T’as les yeux fermés. Ouvres-les qu’est-ce que tu attends!? Eh puis c’est quoi tout ce blabla incompréhensible que tu radotes? J’espère au moins que tu sais que je comprend rien. Mais qu’est-ce que tu fais? Pas le choix, je dois ouvrir les yeux. Je le fais, mais je regrette. Il y cette image qui apparaît devant moi. Soit c’est le fruit d’une magnifique démonstration holographique, soit j’ai une sacrée commotion cérébrale. J’en douterais presque de ma sobriété! Puis je me rappelle. D’abord le monstre, puis ton épée et les bulles roses. Je ne sais pas si je dois choisir de croire à une blague magistralement orchestrée, ou bien choisir de faire une débile de moi et accepter de jouer le jeu. La vraie question est plutôt : Dois-je accepter que mon rêve de rencontrer un super héros se réalise, ou dois-je continuer de vivre dans un monde logique et explicable? Wow… Chois difficile, hein?
Pourquoi je me sens bizarre? J’ignore si c’est possible, mais je ressens à la fois un inconfort et un soulagement physique. Je n’ai pas vraiment le temps de me questionner, ni même de prendre une décision, cette sensation qu’il m’est impossible d’identifier vient de disparaître. Tout ce qui m’en reste, c’est le désagrément que m’inflige les quelques mèches humides qui me collent à la nuque. Qu’est-ce qui c’est passé? J’ai horreur de ça, je comprends rien! Je suis complètement perdue et toi t’agis comme ci s’était tout à fait normale! Je te signale que tu fais des choses que tu n’es pas sensé pouvoir faire!
Est-ce que ça va mieux? Est-ce que ça va mieux!? Tu te moques de moi, ou tu comprend vraiment pas que t’es pas normale?! J’aurai presque envie de t’attraper par les épaules et te secouer comme un prunier tellement ton attitude détachée me mets les nerfs en boule. J’ignore si c’est parce que tu m’as sauvé la vie ou si parce que le souvenir des coups que tu m’as porté est encore frais, mais je me retiens. C’est pas l’envie qui manque, parce que oui, j’ai vraiment très envie de t’enfoncer la tête d’en l’eau, seulement, je ne crois pas avoir la force nécessaire en ce moment. Je voix bien que tu es épuisé, tu viens d’ailleurs de t’effondrer devant moi, mais je me doute bien que tu demeures plus fort que moi…
Je suis donc obligée de trouver une façon polie de te répondre… Alors… Est-ce que je vais bien? Émotionnellement, je suis d’une humeur massacrante…Physiquement? Bien. Bien? Bien!? Oh oui! Je vais bien, bien, bien! J’ai plus mal partout! Hourra! Je pousse un cri de joie en bondissant, de sorte que je me retrouve debout, sautillant sur place, pieds nus.
-Oui! Je vais beau-…
Je m’interromps moi-même, car je viens de remarquer quelque chose de bizarre. Ma voix c’est littéralement éteinte lorsque, toute heureuse, j’ai levé la tête et les bras en signe de victoire et que j’ai aperçu ce ciel bleu. Pourquoi il était si bleu? Pourquoi sa couleur n’était-elle pas polluée par un voile d’une autre couleur? Mais surtout, oui! Surtout! Pourquoi je n’y vois pas un quelconque reflet de se qui se trouve dans les environs? Mais merde!?! Il est où le dôme!? Je commence à paniquer. Encore. Comment ce fait-il que je puisse respirer alors qu’il n’y a aucune protection entre moi et l’atmosphère toxique qui englobe la terre depuis des décennies!? Je sens mes membres se mettrent à trembler, ma gorge se nouée, car inconsciemment j’hésite à respirer et je m’empresse d’attraper mon sac. J’y plonge la main et cherche désespérément mon agenda personnel. Aussi tôt qu’il entre en contact avec mes doigts je l’attrape fermement et laisse retomber mon sac. Je manque de l’échapper par trois reprises avant de finalement parvenir à l’ouvrir. Aussi tôt l‘irritable mais au combien rassurante – pour le moment- voix de Mindy me rappela que j’avais trois ou quatre lecture en attente. Ah oui, les trucs que j’ai scannés en entrant dans le bureau de mon supérieur. Ouais, ben ça va attendre, pour le moment, je préfère utiliser la fonction analyse…. Toujours en retenant ma respiration, je m’allonge tranquillement et place mon agenda en équilibre sur mon buste. On entend alors une suite de tonalités suivit du bruit d’un petit moteur se mettant en route. Il faut que mon agenda accélère, je ne pourrai pas m’empêcher de respirer encore longtemps. Comment ça ce fait que lui il n’a pas de problème? Il a pourtant l’air d’avoir mon âge, sinon plus, alors impossible qu’il soit sorti d’un modèle plus récent! Le dernier doit être apparu sur le marché depuis moins d’un an.
Enfin, la voix de Mindy se fait entendre à nouveau et me déballe les résultats.
‘’ Environnement, saint. Humidité, légèrement en deçà du taux recommandé. Risques d’infections, négligeable.’’
Je peux donc respirer. Mais bien sûre, il fallut d’abord que j’émette un son très bizarre étant donné que je manquais d’air. On dirait que je ne peux plus rien faire normalement depuis que t’ai marché dessus. En plus, je ne sais même pas comment t’appeler. Je suis quand même pas pour te dire ‘’toi’’, c’est impoli, et encore moins ‘’le chat’’, ‘’minou’’, ‘’le matou’’ ou ‘’sac à puces’’, je suis convaincue que tu n’aimerais pas. En même temps, si tu m’as pas dit comment tu voulais que je t’appelle, ne t’étonne pas si la façon dont je m’adresse à toi te déplais…
-Hey, l’inconnu, tu comptes me dire où je suis, m’expliquer comment ça ce fait qu’il n’y ait pas de dôme au dessus de nos têtes et que ne sois pas en train de mourir, sans oublier de me spécifier comment ça ce fait que tu puisses faire des trucs aussi étrange que de faire apparaître une épée, marcher sur l’eau et me soigner, simplement en faisant des signes bizarres avec tes mains?
Oui, je sais, ça en fait beaucoup en une seule et même phrase, mais mes idées ne sont pas très claires en ce moment. Donc il m’excusera le tigron, mais c’est pas de ma faute si je suis normale et pas lui! Oh seigneur! Mais dans quoi je suis tombée? Je veux retrouver mon bureau, mon travail et ma vie d’asociale!
Revenir en haut Aller en bas
Shikigami
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Kog
-
0 / 1000 / 100

• Pouvoir : Incantations de combat
• Petit(e) ami(e) : C'est quoi ?

Messages : 702
Inscrit le : 20/05/2009

MessageSujet: Re: Le Bien & Le Mal [Pv Aarhyel] Terminé   Sam 12 Mar 2011 - 17:07

Il ne compta pas combien de temps ou plutôt de seconde il était resté allonger a regardé les nuages avant que son interlocutrice ne se lève d’un bon ce qui eu pour effet de le faire sursauter et se redresser en position tailleur assise

-Oui! Je vais beau-…

Elle avait l’aire comme « bugée » sur place pendant une fraction de secondes les bras en l’air, mais que faisait-elle ? Elle parût ensuite très brièvement paniquée avant de plonger sur son sac et d’en sortir un…une…. En fait il ne savait pas ce que c’était car ce ne ressemblais a rien de tout ce qu’il avait vu jusqu'à présent. Plus ca allait plus elle commençait à avoir le teint qui virait au rouge, ca contrastait étrangement avec ses cheveux. Elle fini par s’allonger et poser son objet sur elle-même. L’objet se révéla être alors électronique lorsque une succession de sons différent se fit entendre jusqu'à ce que s’en élève une voix robotisée.

‘’ Environnement, saint. Humidité, légèrement en deçà du taux recommandé. Risques d’infections, négligeable.’’

Il commençait à comprendre ce dont il s’agissait, il devait s'agir d’une sorte d’ordinateur portable, comme celui qu’avait Riku mais en beaucoup plus petite. Format de poche, disaient les humains.
Une fois la voie tut la jeune humaine reprit une bouffée d’air et son teint repris sa couleur initiale. Mais pourquoi avait-elle donc retenu sa respiration ? Surtout en consulta son ordinateur de poche. On dit que quand on attend quelque chose on retient son souffle mais c’était plus une métaphore qu’autre chose. Il pencha sa tête sur le conté et haussa un sourcil pendant que l’autre se fronçait. Il avait décidément un bien drôle de personne en face de lui et ne comprenait pas tout de son attitude.

-Hey, l’inconnu, tu comptes me dire où je suis, m’expliquer comment ça ce fait qu’il n’y ait pas de dôme au dessus de nos têtes et que ne sois pas en train de mourir, sans oublier de me spécifier comment ça ce fait que tu puisses faire des trucs aussi étrange que de faire apparaître une épée, marcher sur l’eau et me soigner, simplement en faisant des signes bizarres avec tes mains?

Son expression d’incompréhension s’accentua. Il ne comprenait pas la moitié de sa phrase.

"Unh ? Dôme ?"

De quoi voulait-elle parler en évoquant un dôme ? Au dessus deux qui plus est. Ah il y avait bien un dôme ici, mais il était en cristal et au dessus du grand escalier à double volée qui menait a la vérenda, mais il doutait fort que c’était de ca dont elle voulait parler. Apres pourquoi elle parlait de mourir… envie suicidaire ? Non ca n’avait pas du tout l’aire d’être le genre.

"Si tu veux une dôme, il y en a une au dessus de l’escalier de la véranda… mais c’est le seul que je connais."

Le reste en revanche, elle faisait allusion à ses capacités, ca il saurait expliquer. Il se mit debout

"Quand au reste tu veux parler de ca ?"

Il tendit son bras en face de lui et répéta la même incantation que quand il était parti affronter miser poulpe

"SHIN ! RI ! DA !"

(Je te renvoie vers la vidéo plus haut ^^)

Quelques secodnes après qu’il eu de nouveau empoigné Saïkaïdo Kotetsu. Il en planta l’extrémité de la lame dans le sol

"C’est Simple. Je suis un Shikigami."

Dans l’air qu’elle affichait il s’empressa, de préciser.

"… mm tu n’a pas l’air de connaitre… les cultures ancestrales on l'air de se perdre...Je suis un esprit de combat si tu préfère… je passe un pacte avec un humain et je me bats pour lui, et en échange il a la tache de me rendre plus fort."

Son regard se pose sur son ordinateur de poche et lui désigna d’un signe de la tête.

"Si tu veux une description plus précise, ton encyclopédie électronique devrai pouvoir te renseigner je pense"

Il récupéra l’épée platée dans le sol et la tendis à nouveau devant lui afin qu’elle disparaisse dans une lumière bleue.

"Les « signes bizarres » comme tu dis, ca s’appelle des sceaux, nous sommes le seul à pouvoir les faire… ca s’apparente a des techniques si on peut dire."

Il se rassit de nouveau en tailleur et reposa son regard sur son interlocutrice.

"Je serais tenté de te demandé d’où tu viens, par ce que pour ne jamais en avoir entendu parler alors qu’on passe des pactes depuis l’aube des temps avec les humais… quoi que mon souvenir le plus vieux me remonte a 1200 ans… je ne saurais plus te dire comment c’était dans les débuts…"

Il leva les yeux au ciel Comme si il y cherchait un de ses souvenirs, mais finit par lever la main d’un geste dédaigneux ce qui laissait entendre qu’il abandonnait la recherche.

"… bon il faut aussi un minimum de courage, de force et de volonté… et avoir l’esprit très ouvert sur le spirituel pour connaitre…
(Il émit un soupir) les bon Toujinshi se font rare avec le temps…"

Il reposa se regard couleur rubis sur son interlocutrice.

"Autre chose ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Le Bien & Le Mal [Pv Aarhyel] Terminé   Sam 12 Mar 2011 - 21:00

Wow...Je dois avoir reçu un méchant coup sur la tête.Je me serait jamais cru capable d'inventer se genre de truc. Ou alors, je me serais évanouie quand monsieur le chat m'a frappée et je suis présentement en train de me noyer.Non, je peux pas m'être imaginée en train de me noyer alors qu'effectivement je serais en train de me noyer dans la réalité. Trop débile. À moins que le minou m'ait sortie de l'eau en voyant que j'était inconsciente? C'est moi ou je commence à le rendre gentil ce félin? Il m'a pourtant bien frappé! bon okay, je l'avait mordu, mais... Il m'a guérit, non? Ah, non, c'est dans la partie où j'hallucine ça. Je suis vraiment une femme pour être si compliquée! Non, je suis pas assez folle pour imaginer autant d'histoires... Surtout que l'avoir voulu, je ne me serais pas laissée attraper par ce monstre archaïque. Alors je suis vraiment en présense d'un... Shikigami? Qui a des supers pouvoirs, dans un endroit où l'atmosphère est sainne? Je veux bien accepter tout ce que me dira ce chat en ce qui le concerne, mais pour l'atmosphère... Non, han han. Han. Han! Ça ne ce peut pas! Tout le monde sait qu'en dehors des dômes on est condamné à mourire!

Nous somme vraissemblablement sur terre, c'est évident. Sinon Mindy n'aurait pas réussi à faire d'analyse. Mais comment ce fait-il que l'air soit respirable? Tous les scientifiques ont essayé de trouver un moyen de ramener l'écosysthème à un état décent, mais rien y fait! Alors à moins d'avoir remonter le temps... Le. Ah. Euh... Est-ce que je dois vraiment poser la question au minou? Parce que, il vient de me demander si je voulais savoir autre chose. Eh bien, oui, je voudrais savoir plein d'autre choses...Mais je ne crois pas qu'il soit en mesure de répondre à tout, là tout de suite.

Allez Aarhiel, prend une grande inspiration et tout ira bien. Dis toi qu'au moins, tu es sur terre. À une autre époque, mais sur la même planète. Et même mieux encore! Tu es dans un environement sain et naturel! Tu te rend compte que plusieurs tuerais pour être à ta place? Bon okay, peut-être pas en sachant que tu as failli te faire tuer par une grosse créature, mais hey! C'est pas toi qui rêvais de rencontrer un super héro? Si! Alors profites-en! Ta vie n'est plus menacée, tu t'occuperas des détailles plus tard! Bon! Et si j'arrêtait de me parler toute seule, hein?

-Euh...Tu pourrais peut-être me dire comment tu t'appelles, moi c'est Aarhyel (Ar-yel), et aussi me préciser pourquoi dans la liste de qualités que tu as énuméré il n'y avait pas ''intelligent''. Mais c'est vrai, pourquoi les gens pensent toujours à la force! Il ne suffit pas d'avoir des muscles pour gagner, il faut aussi un cerveau.

J'ai pas raison? Hein? J'ai pas raison? Personnellement, entre choisir d'être la plus forte du monde ou la plus intelligente, je choisi le savoir. Après tout, pas besoin d'être un génie pour savoir qu'attaquer de front n'est pas toujours la meilleure solution. Ne vaut-il pas mieux regarder l'ennemi s'épuiser pour ensuite l'achever que de prendre le risque de s'affaiblir davantage que l'adveresaire? Bon, d'accord, je ne me suis jamais battue, ça doit sans doutes être vraiment très évident quand on me regarde. Après tout, je n'ai rien de très extraordinaire et mon style vestimentaire me fait plutôt passer pour une gentille fille à papa. Mais! J'ai une grande connaissance en cinémathographie et en littérature. Alors les combats, la ruse et l'astuce, je connais. La pratique n'est peut-être pas mon fort, mais je m'y connait assez en pratique pour savoir ce qu'il ne faut pas faire. Bon, c'est vrai qu'impulsive comme je suis, j'oublie souvent de réfléchir, mais quand il le faut vraiment, je sais user de mon cerveau! Sinon je ne ferais pas le métier que je fais...Ferai? Rah! Je ne sais même plus à quel temps parler!!! Ma vie n'a même pas commencée pour les gens d'ici, est-ce que je dois parler de moi au future? Ça serait bizarre, non? Et de mon enfance alors? Cette partie de ma vie représente mon passé, alors je devrais téhoriquement en parler au futur antérieur ou un truc dans le genre? Non, mais! C'est quoi cette idée! Je vais parler de moi au temps qui correspont au temps de ma vie. J'ai pas envie de devoir réfléchir pour conjuger chacune de mes paroles. Je risque de m'y perdre!



[Désolée, c'est court.]
Revenir en haut Aller en bas
Shikigami
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Kog
-
0 / 1000 / 100

• Pouvoir : Incantations de combat
• Petit(e) ami(e) : C'est quoi ?

Messages : 702
Inscrit le : 20/05/2009

MessageSujet: Re: Le Bien & Le Mal [Pv Aarhyel] Terminé   Lun 14 Mar 2011 - 15:40

-Euh...Tu pourrais peut-être me dire comment tu t'appelles, moi c'est Aarhyel (Ar-yel), et aussi me préciser pourquoi dans la liste de qualités que tu as énuméré il n'y avait pas ''intelligent''. Mais c'est vrai, pourquoi les gens pensent toujours à la force! Il ne suffit pas d'avoir des muscles pour gagner, il faut aussi un cerveau.

Il ouvra grand les yeux. Effectivement il avait oublié d’énoncer ce point dans sa description. Il adopta un ton un petit peu sarcastique

"Bien sur qu’il faut qu’il soit aussi intelligent ! Déjà une j’ai pas envie d’être contrôlé par le premier idiot venu ; et de deux Il faut un minimum de stratégie pour vaincre un adversaire. C’est pas simplement du « Vas-y Kogenta, tape lui dessus ! casse lui la tronche ! » c’est beaucoup plus stratégique que ca…"

Evidement il énonçait ca comme si tout le monde devait le savoir, mais ce qui n’était pas le cas, mais dans sa façon de penser c’était logique. Il croisa les bras et perdit son regard dans le sol

"Et qui plus est je suis tres exigeant la dessus."

Son regard se reposa de nouveau sur la jeune fille. Il était tellement vif a lui expliqué le fonctionnement du style Onmyodo qu’il en avait oublié de se présenter lui-même.

"Aarhyel, hien ? sympatique. Mon nom est byakko no Kogenta. Shikigami de rang 4"

Sans plus de formalité, il fixa de nouveau la surface du lac. La montre de Riku s’était échouée sur la rive, il alla la récupérer un peu plus loin et la secoua vivement pour enlever le plus de gouttelettes d’eau que possible et la contempla quelques instants. Elle était encore en état de marche. Ca pouvait avoir son utilité puis la remit dans sa poche. Il revint ensuite du coté de son interlocutrice et s’étira par la suite. Avant de s’allonger de nouveau par terre et de passer ses bras derrière sa tête, exactement dans la même position avant quelle ne lui tombe dessus un peux plus tôt

"Alors tu viens, d’arriver, c’est ca ? … C’est comment le futur ?"

Bien qu’allongé tourna la tête dans sa direction, et lui adressait un sourire malicieux. Il avait déjà un doute, mais avec les questions qu’elle lui avait posé et son matériel électronique qu’elle avait sortit, il avait vite comprit qu’elle ne venait pas de la même époque que lui et que les questions qu’elle posait sur l’endroit elle ne connaissait pas non plus. Étant aussi éternel que le temps lui même, il était avide de savoir ce qui pouvait l’attendre dans un futur proche ou tres éloigné. Enfin l’un comme l’autre il ne verrait pas le temps passer. Avec plus de 1200 ans de souvenir, des petites dizaines, voir centaines d’années ce n’était presque rien. Ca passerait comme une lettre a la poste

"Autant te prévenir tout de suite, ici il n’y a pas grande technologie, ca sera très antiquités pour toi , D’ailleurs il y a plein de gens ici, et pas tous humains, Des elfes des créatures mi robot mi humains, etc.… bref tout ce que les humains considèrent comme n’existant pas. Dans leur monde… oui y a plein de personnes, de monde et d’époque différentes… qui sais peu être rencontreras-tu quelqu’un encore plus loin dans le temps que la d’où tu viens."

Il parlait d’un ton comme si c’était tout a fait normal alors que ca ne l’était pas, mais c’était juste une question d’habitude avec tout ce qu’il avait vu et même avant d’arrivé ici, il n’était plus vraiment plus surprit de rien, mais après tout lui-même n’appartenait-il pas a une race qui était considérée comme étant une légende. Une majeure partie d’humain ne pouvaient voir les shikigamis s’ils n’étaient pas sous forme matérielle (comme il l’est au pensionnat) Mais seul les toujinshi pouvaient les voir sous leur forme astrale. (Quand ils ne sont pas invoqués) En fait son monde fantôme s’apparentait au moment ou il était sous sa forme astrale, soit entre deux toujinshis soit non invoqué par ce dernier. Mais ici il était sous forme matérielle en permanence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Le Bien & Le Mal [Pv Aarhyel] Terminé   Mer 16 Mar 2011 - 14:00

C'est tellement primitif de se laisser aller à nos instinct les plus primaires. Ceux qui nous poussent à la violence en présence d'un concurant. L'homme à l'état de nature...Si les définitions philosophyques diverges sur certains point, il y a bien un point ou tout le monde s'accordent: Lors des regroupements d'individus, la brutalité est inévitable. Suite au cataclisme qui à réduit notre atmosphère comme moi je le connais, ces hypothèses se sont rapidement prouvées fondées. La vie après l'année prévue par un profète débile - personnellement, je crois qu'il a juste eu énormément de chance d'avoir prédit un changement marquand- et tous ses adeptes de la théroie du calendrier maya est devenue infernale. Il à fallut compter près d'une cinquantaine d'année avant qu'un semblant de gouvernement ne se reforme avec la construction des premiers dômes. La vie avant la vie sous ces dômes était le reflet quasi-exact de l'état de nature selon un certain Hobbes. Je m'en souviens pour avoir eu au moins trois fois le cours à ce sujet en histoire de l'humanité.

Pourquoi j'ai pensé à ça déjà? Ah oui, c'est le ''Vas-y Kogenta, tape lui dessus ! casse lui la tronche !''. Je me serais cru dans ces quartiers pas super où ces crétains s'amusent au sein d'une organisation complètement débiles qui orchestrent des combats illégaux. Mais d'où leur viens ce désire démesuré de vouloir se prendre des coups? C'est pas normale d'ête maso à ce point! Décidémment, il y a beau avoir de grands progrès, il en a toujours quelques uns qui sont près à tirrer tout le monde vers le fond...

Sympathique? Mon nom? Wow...Tu serais pas un peu bipolaire sur les bords des fois? Je te juge pas , hein! Moi je le suis et je le sais, ou je crois que je le sais.. En tout cas, ça fait bizarre de te voir changer autant. Il est passez où ton petit ton arrogant qui me donnait envie de t'étrangler? Non pas que je veuille qu'il revienne, je m'en passerais très bien, mais je me demande où tu le caches durant tes phases ''je suis sympa''...

Byakko no Kogenta. Okay... Si Byakko veut dire tigre blanc et que Kogenta semble être ce qui s'apparente le plus à son prénom...Le no, il veut dire quoi? No, c'est non en anglais, mais il a parler de la culture japonaise tout à l'heure... Ça doit être un de ces mots vide de sens pour les autres langues comme pour le a/an en anglais. Kogenta le tigre blanc. Spéciale comme nom. Je me demande si tous ses semblables ont des noms comme le sien...

Le futur? Ah, alors t'as remarqué. Eh bien tant mieux, j'aurai pas à me forcer ou à faire semblant de quoi que ce soit. Par contre, je suis pas certaine que ça t'intéresse vraiment. De toute façon, à mon époque, y a pas de gens comme toi... Non, ça je lui dirai pas, c'est pas sympa... Restons dans le concrèt et la simplicité alors.

-Nos voitures volent, presques toutes les petites tâches du quotidien se dont toutes seules et, bien que je ne crois pas que ça te concerne vraiment, la grande majorité des êtres humains ne sont plus en mesure de procréer. La médecine est incroyable, toutes formes de vie aquatique ne peut plus exister en milieu naturel et hum... Toutes les villes sont couvertes d'un immense dôme parce que l'atmosphère terrestre est devenue invivable. Sinon, je ne crois pas que le reste puisse t'intéressé puisque ce ne sont que des détails importants que pour mon espèce.

Je crois que j'ai sortie les grandes lignes...Ça doit être suffisant pour le moment... De quoi? Pourquoi tu me parle d'antiquité? Tu es très loin du compte mon cher, cette époque me replonge à la préhistoire! J'ai l'impression que, d,une minute à l'autre, un dinosaure va surgirent d'on ne sait où et essayera de me manger! Ahhhh...Maintenant c'est d'elfes et de robot dont tu me parles. Disons que j'accepte de te croire. Je crois au super héro comme les petits enfants, alors je peux bien essayer de croire à des créatures de ce genre. Surtout que dans le moment, j'ai comme qui dirait ''voyager dans le temps sans le vouloir''. Et je souligne le ''sans le vouloir'' parce que c'est ce qui me dérange le plus.

-Plus loin dans le temps?

Cette partie de ta phrase m'a particulièrement dérangée. Plus loin. Si c'est le cas, cet être sombrera dans la follie. Si pour moi cet endroit me rappelle la pré-histoire, celui ou celle venant d'une époque plus future que la mienne, il se croira revenu littéralement à l'époque de la création. Tiens, j'aurai bien aimé assister à la théorire du Big Bang. Quelqu'un aurait enfin connu le fin fond de l'histoire! Ce sera pour une prochaine fois...

-Je ne le souhaite à aucun des êtres vivant après moi dans le temps. Ce serait comme envoyer un hypocondriaque jouer dans les rebus d'un hopital, il n'y surviverait pas. Sinon, tu te t'ennuis pas ici? Aujourd'hui tu as pu faire mumuse avec ce monstre aquatique, mais les autres jours, tu t'amuses à te battre contre qui?
Revenir en haut Aller en bas
Shikigami
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Kog
-
0 / 1000 / 100

• Pouvoir : Incantations de combat
• Petit(e) ami(e) : C'est quoi ?

Messages : 702
Inscrit le : 20/05/2009

MessageSujet: Re: Le Bien & Le Mal [Pv Aarhyel] Terminé   Jeu 17 Mar 2011 - 21:03

-Nos voitures volent, presque toutes les petites tâches du quotidien se dont toutes seules et, bien que je ne crois pas que ça te concerne vraiment, la grande majorité des êtres humains ne sont plus en mesure de procréer. La médecine est incroyable, toutes formes de vie aquatique ne peut plus exister en milieu naturel et hum... Toutes les villes sont couvertes d'un immense dôme parce que l'atmosphère terrestre est devenue invivable. Sinon, je ne crois pas que le reste puisse t'intéressé puisque ce ne sont que des détails importants que pour mon espèce.

Son regard se planta sur le ciel, il essayait d'imaginer les voiture humaine voler… même si il n’avait aucune idée de comment on pouvait défier l’attraction terrestre… a si il y avait ces gros truc haut dans le ciel qui faisaient un bruit infernal avec des ailles immobiles… il ne se rappelait plus comment Riku les appelait, mais ca devait être certainement construit de la même façon. Lui et la technologie humaine… ca faisait deux, voir même plus. Il s'imaginait surtout en train de voir planer dans les airs ces très grandes voitures avec de multitudes de places ou les humain pouvaient s'assoir, et ou il fallait appuyer sur un bouton pour demander un arrêt. Il imaginait aussi ces véhicules a deux roues entrain de voler, avec des sangles attachant les humains dessus pour ne pas qu’ils tombent. De toute façon il le verra bien un jour voir si son imagination actuelle serait proche de la réalité. Mais dans combien de temps d'après le calendrier de chez Riku, enfin d'après ce qu’il lui avait dit car il était incapable de comprendre l’écriture humaine avant que leur pacte ne soit terminé il était a l’époque 2005. Combien de temps plus tard son interlocutrice était-elle issue ? Il comptait lui poser la question, il savait déjà qu’elle avait dépassé 2417 pour lui en voir parler tout a l'heure, soit 412 ans après l'époque qu'il avait quitté.

Concernant la suite, il n'était pas stupide non plus, il savait très bien comment les humains vivaient et comment fonctionnait leur mode de reproduction. Il n'avait jamais vraiment passé beaucoup de temps à les étudier, mais il courrait dans le monde des Schizogamies des rumeurs sur le quel certains avaient été utilisé par leur Toujinshi pour d'autres utilisation que le combat, beurk ! Rien que d'y penser il fit une grimace. Enfin eux même n'était pas inquiétés comme elle le disait, dans le sens ou il n'y avait pas besoin car ils étaient déjà la depuis des millénaires, il y en avait un par classe et avait tous un attribut propre, il ne pouvait ni y en avoir un de plus avec le temps, ni un de moins.

Alors comme ca il n'y avait plus de bébêtes dans la flotte ? Pas étonnant qu'elle n’ait pas cru au calamar géant... jusqu'à ce qu'elle le rencontre en personne, l'évolution du monde des humains était intéressant à comparer avec le Fukumaden (son monde fantômes). Ce dernier avait depuis toujours une apparence type, du Japon ancestral a l'image des Shikigamis ce qui en 2005 n'avait presque plus rien à voir avec le monde humain. Mais le Fukumaden étant un espace spirituel dans le monde humain, était-il vraiment comparable, rien n'était vraiment réel, ni accessible pour eux, et n'était pas influencé par le fil temps. Même quand il arriverait à l'époque de la jeune fille, le monde spirituel n'aura pas changé d'un pouce.

Au moins maintenant il comprenait ce que c'était que ca fameux dôme dont elle avait parlé un peu plus tôt, mais c'est a se demander ce qu'il y avait bien pu se passer pour que l'air ne soit pas respirable a son époque. Qu'avait bien pu arriver aux arbres pour qu'ils ne produisent plus l'oxygène ? Il avait du mal a imaginé quand il arriverait a cette époque comment il serait amener à combattre un autre Shikigami sans tout casser autour d'eux... ca faisait penser quand même à une certaine forme de confinement, ca il ne concevait mais alors vraiment pas l'idée, les pauvres humains.


-Plus loin dans le temps ? Je ne le souhaite à aucun des êtres vivant après moi dans le temps. Ce serait comme envoyer un hypocondriaque jouer dans les rebus d'un hôpital, il n'y survivrait pas. Sinon, tu te t'ennuis pas ici? Aujourd'hui tu as pu faire mumuse avec ce monstre aquatique, mais les autres jours, tu t'amuses à te battre contre qui?

S'amuser c'était un bien grand mot, pour le cas du jour, c'était plus par soucis de sécurité, et peut être un peu de défoulement accessoirement. Toujours allongé sur le sol, il pencha sa tête en arrière pour pouvoir voir la jeune fille, bien qu'il la voyait à l’ envers dans son champ de vision. Il lui lançait un regard perçant.

“Je combat pas tous les jours. C'est rare. Juste quand on me cherche et qu'on me met les nerfs en pelotte, tu a put tester, la je me défoule… ou alors quand les humains ou les elfes veulent me défier en duel singulier."

En parlant d’elfe il faisait référence a Selenda contre qui il avait fait un combat d’ordre officiel, c’est comme cela qu’il fallait comprendre duel singulier.

"Sinon le reste du temps… je m’ennuie… Ou je tente de trouver par mes propres moyens d’atteindre la cléf de la sortie d’ici. Pour les gens ordinaire il n’y a pas de quoi s’ennuyer en revanche, mais si tu veux lire un livre par exemple faudra se contenter de la bibliothèque sur support papier et non numérique, plein de truc dans le genre… tu pense pouvoir t’y habituer ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Le Bien & Le Mal [Pv Aarhyel] Terminé   Lun 21 Mar 2011 - 21:44

“Je combat pas tous les jours. C'est rare. Juste quand on me cherche et qu'on me met les nerfs en pelotte, tu a put tester, la je me défoule… ou alors quand les humains ou les elfes veulent me défier en duel singulier."

En duel singulier? Comme dans ces combats archaïque à l'épée où l'honneur d'un homme bla bla bla... Eh bien dis donc... Il y a encore des gens qui en provoquent d'autres en duel? Je me demande quel intérêt il peut y avoir à combattre quelqu'un, même dans le cadre d'un ''duel singulier''. Est-ce pour la simple satisfaction d'avoir étalée sa force au grand jour ou d'avoir jeté sa supériorité au visage de l'autre suite à sa victoire? Qu'est-ce que c'est ennuyeux... Pourquoi il y a toujours quelqu'un prêt à sortir les poings? C'est à ce demander quelles convictions peuvent avoir les combattants dans l'âme... Eh puis, la vie ne doit pas toujours être rose lorsque l'on ne pense qu'à la victoire et que l’on accepte de se prendre des coups pour pouvoir en donner…


"Sinon le reste du temps… je m’ennuie… Ou je tente de trouver par mes propres moyens d’atteindre la cléf de la sortie d’ici. Pour les gens ordinaire il n’y a pas de quoi s’ennuyer en revanche, mais si tu veux lire un livre par exemple faudra se contenter de la bibliothèque sur support papier et non numérique, plein de truc dans le genre… tu pense pouvoir t’y habituer ? "


Papier. Tu veux que, moi, je manipule un truc en papier? Tu me prends pour quoi? Une archiviste de la préhistoire? Pour une anthropologue? J’ai la tête d’un rat de bibliothèque du millénaire dernier?! Je ne crois pas… Alors non seulement je vais devoir ouvrir les portes par moi-même, mais en plus je vais devoir cuisiner toute seule? Prévenez les pompiers! Il va y avoir des dégâts! J’ose à peine imaginer le nombre de problèmes que je vais avoir ici! Oh là là… Il faut que je reparte au plus vite! Je vais mourir d’incompétence!


-Ce sera un vrai calvaire… Mais mon conatus ne me laissera pas dépérir dans un coin. Si je ne suis pas pour sortir d’ici dans un jour, autant me familiariser avec ce nouveau milieu de vie. Rah… Pourquoi est-ce que j’ai cette désagréable impression que mon cerveau ne me servira pas à grand-chose ici?

Non mais c’est vrai! J’ai beau connaitre plein de trucs- qui soit dit en passant étaient des plus inutiles à l’époque d’où je viens étant donné qu’ils traitaient tous de sujet relatif à une époque passée très lointaines- je sais pertinemment que je vais me couvrir de ridicule en voulant faire les choses les plus anodines! Je pourrais même mettre ma vie en danger en voulant simplement ouvrir la lumière d’une pièce. Qu’est-ce que ce sera lorsque j’aurai besoin de me nourrir! Ô seigneur!

Ce n’est pas pour rien que l’être humain n’est pas en mesure de voyager dans le temps à sa guise! On n’y survivrait pas! Il n’y a qu’à me regarder. J’ignore, non c’est faux… Je sais à peu de chose près ce que j’ai à savoir pour évoluer dans un milieu aussi archaïque, mais j’en serai inévitablement incapable. Après tout, ce n’est pas parce que l’on connait le corps humain sur le bout de nos doigts que l’on peut opérer son voisin pour une chirurgie au cœur! Ou encore, ce n’est pas parce que l’on connait toutes les espèces de poissons existantes que l’on sait pêcher.


-Ça fait longtemps que tu cherches à sortir d’ici? Ce n’est pas pour me moquer ni rien, juste pour me faire une idée sur la durée de ma future séance de survie dans un monde… Disons «vieillot», pour ne pas être méchante.
Pour ne pas être méchante? C’est bien ce que j’ai dit? Mais pour ne pas être méchante avec qui? J’ai peur de froisser l’époque ou quoi? Il n’y a que moi et monsieur le tigre et il ne semble pas être tellement attaché à cet endroit ainsi qu’à tout ce qui s’y rattache. Quoi que, les apparences peuvent être trompeuses…Non… Il n’y qu’à voir la façon dont il a si gentiment parlé de mon espèce dès les premières secondes de notre rencontre. Il a dit que ses souvenirs les plus vieux remontaient à plus de 1200 ans, alors il n’est décidément pas de cette époque non plus. Donc pourquoi se vexerait-il advenant le fait que je me montre «méchante» vis-à-vis cet endroit et tout ce qui s’y rapporte? Mais bon, ne jouons pas avec le feu. Je n’aime pas particulièrement être méchante, alors je ne ferai pas exprès non plus…

Au fait, qu’est-ce que je vais faire moi, dans ma vie dans ce monde préhistorique avec un seul ensemble et un maillot de bain? Pas que je sois superficielle, ou quoi que ce soit, mais deux… Une tenue et demi dans ma garde-robe, ça risque de causer des soucis à l’environnement. Bonjour ma consommation d’eau si je dois tout laver à chaque jour! Wow… Qu’est-ce qu’il peut y avoir comme problème après avoir traversé une simple porte. Et dire que je vais devoir ouvrir toutes les autres moi-même… Ayez pitié de moi quelqu’un…
Revenir en haut Aller en bas
Shikigami
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Kog
-
0 / 1000 / 100

• Pouvoir : Incantations de combat
• Petit(e) ami(e) : C'est quoi ?

Messages : 702
Inscrit le : 20/05/2009

MessageSujet: Re: Le Bien & Le Mal [Pv Aarhyel] Terminé   Mar 22 Mar 2011 - 14:37

-Ce sera un vrai calvaire… Mais mon conatus ne me laissera pas dépérir dans un coin. Si je ne suis pas pour sortir d’ici dans un jour, autant me familiariser avec ce nouveau milieu de vie. Rah… Pourquoi est-ce que j’ai cette désagréable impression que mon cerveau ne me servira pas à grand-chose ici?

Ah bah ca il ne savait pas trop quoi lui répondre la dessus. C’était un coup du sort rien d’autre, mais il concevait le fait que cela pouvait etre vraiment très handicapant de vivre dans une époque qui n’est pas la sienne. A moins l’avoir déjà vécue avant ce qui était son cas a lui. Bon il y avait des limites quand même, si on lui demandait de revenir 1200 dans une époque en arrière étant habitué a l’époque auquel il quitterait il aurait du mal s’y habituer de nouveau, ou alors il faudrait qu’il recherche dans ses souvenirs comment c’était a cet époque la. La il prenait le cas d’un retour vers le passe, mais un bond dans le futur ne serait guère mieux. Autant l’on pouvait dans le passé trouver des références quand dans le futur, bah c’est tout nouveau et se retrouver complètement dépassé par les évènements. Imaginons qu’une personne vivant en 2005 se retrouve projeté dans son monde a elle par exemple, il serait certainement dans le même était d’esprit

Pour en revenir au cas propre de son interlocutrice, elle allait devoir revenir à une vie qu’elle devait considérer comme étant certainement la préhistoire pour elle. Il se demanda alors elle voyait la véritable préhistoire elle, même au temps des hommes des cavernes. Oh lui avait du connaitre cette époque mais c’était tellement loin qu’il n’en retrouvait aucun souvenir… mais a cette époque la les pactes avec les humains étaient quasi existant. Les Shikigamis avait toujours coexisté et suivit l’évolution de l’être humains, mais il était impossible de savoir a partir de qu’elle époque les premier pactes avait été faits. A la préhistoire il était quasi sur que ca ne se faisait pas encore, les être humains n’étaient pas encore assez évolués.

-Ça fait longtemps que tu cherches à sortir d’ici? Ce n’est pas pour me moquer ni rien, juste pour me faire une idée sur la durée de ma future séance de survie dans un monde… Disons «vieillot», pour ne pas être méchante.

“Hum…”

Il leva les yeux aux cieux comme si il cherchait la solution dans les nuages. N’ayant pas la notion du temps comme il est évident de s’en douter il ne saurait dire avec exactitude combien exactement. Un an ? Trois mois ? Et les évènements ici s’enchainaient tellement vite, entres les rencontres, les combats, ses repos, son mode de vie en fait. Il ne sa fatiguait pas de la même manière que les humains. Eux par exemple tenait éveillé toute une journée et sentait la fatigue le soir et dormaient quelques heures la nuit, pour récupérer leur énergie et repartir le lendemain matin pour une nouvelle journée. Les Shikigami eux étaient un peu plus aléatoire, de base ils pouvaient tenir toute une semaine non stop avant leur premier signe de fatigue, et dormaient généralement une journée entière pour récupérer, voir presque deux jour pour les plus gourmands de sommeil. Lui il lui sufisait sait d’une journée et 6 heures pour se reposer. Apre sil y avait les moments de combat et trouvaient leur énergie vidée après avoir utilisé leur technique ultime. Et si y avait apparition de Daikoujin la c’était minimum trois jours de sommeil non stop, pour récupérer. Et en finissant avec le cas ou un shikigami est vaincu et disparait pour revenir en état d’attente dans le monde fantôme. La c’était minimum un mois de sommeil pour retrouver leur intégrité. Ici, il n’avait eu que l’apparition de sa forme Daikoujin… tout cela pour en revenir au fait que le temps ne s’écoulait pas de la même manière.
Il repencha sa tête an arrière pour qu’elle soit de nouveau dans son champ de vision


"Je ne peux pas te le dire, j’ai pas la notion du temps… juste que ca fait un petit moment maintenant que je suis la."

Alors en faisant le récapitulatif depuis son arrivée, une rencontre avec Olivia Pastre, et Nova la même journée ou il avait atterrit ici, et c’étaient fait tous les trois attaqués et ou d’ailleurs il avait bien faillit y rester pour sauvé la vie aux deux filles. La rencontre dans le temple de Preiple Skye qui l’avait prit pour un monstre alors qu’il venait juste inspecter lieux, La rencontre dans le salon avec Selenda et la destruction de la pièce au cours du combat, peut leur séjour à l’infirmerie. La rencontre dans l’entrée Lisbeth. Ravenpaper avec sa double personnalité. Et la dernière rencontre entre cahier et le règlement de compte avec Nova qui l’avait laissé pour mort le jour de leur rencontre. Sans oublier les temps de repos… oh et puis zut, il n’avait vraiment aucune idée depuis combien de temps il était ici. Par contre il y avait une chose qu’il pouvait répondre à la jeune humaine. Il se lava d’un bond et s’étira. Avant de s’approcher d’elle et de positionner. Devant elle. Et lui accorda un de ses rares sourires amicaux.

"En revanche ce que je peux faire, c’est t’enseigner et te montrer tout ce que tu dois savoir pour te familiariser avec cet endroit et cette époque … si ca peut te rassurer, ca n’est pas la mienne non plus. "

Il lui tendit la main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Le Bien & Le Mal [Pv Aarhyel] Terminé   Sam 26 Mar 2011 - 22:25

Pas la notion du temps? Comment peut-on «ne pas avoir la notion du temps» alors que lorsque l’on est emprisonné, on a pratiquement que ça à faire que de compter les jours qui passent? En tout cas, les premiers… Ce qui fait que l’on sait que l’on à au moins passer ce nombre de jours enfermés ici. Ou alors ça doit faire une éternité qu’il est ici et il a littéralement perdu la notion du temps… Pas bon signe ça. Non, pas du tout…. Surtout pour moi! Je ne veux pas passer le reste de mon existence prisonnière ici! Non! J’ai beau avoir l’habitude d’être confinée entre quatre murs, je ne supporte pas l’idée d’y entre contenue contre mon gré!

Tiens, le voilà qui veut bien jouer les professeurs. Ça ne ferait pas un peu bizarre sur les bords d’avoir en enseignant en chair et en os? J’ai toujours eu un écran en face de moi… Je ne suis pas super en relation humaine. Okay, tu n’es pas humain, mais le principe reste le même : intelligence=20/20, relations sociales= -3/20. Je suis comme ça et je sais que je le resterai. Ce serait idiot de m’attendre à quelque chose de mieux alors que je sais que j’ai passé les quatre dernières années seule dans une pièce à travailler. Un peu plus et l’on pourrait me croire aliénée à un point tel où j’en deviendrais folle. Mais je vous rassure tout de suite, je ne suis pas devenue une étrangère à ma propre existence et je suis encore assez saine d’esprit pour comprendre à quel point est énorme le pétrin dans lequel je suis… Qu’est-ce que c’est ironique. Je viens d’une société plus évoluée, mais on dirait qu’en matière de sociabilité je n’ai fait que régresser. Je sens que je ne vais pas tarder à les sentir ces années de différence…

Me rassurer? C’est sensé me rassurer de penser que celui qui va m’enseigner ce que je dois savoir sur cette époque ne vient même pas de ladite époque? Tu as une drôle de perception du mot «rassurant»… Et bien soit. Peut-être qu’en jouant le jeu j’apprendrai plus facilement ces choses que j’ai à savoir. J’attrape la main (?) ou la patte(?) que tu me donnes et me lève. Je regarde ma main et la compare à la tienne. Je savais que j’étais faite dans le format de poche, mais de là à ce que ta paluche puisse couvrir la mienne jusqu’au poignet. Sans parler de la présence de cette horrible pensée que tu puisses la transpercer de tes griffes. Je ne suis pas une froussarde, mais je ne suis pas sotte. Je pense aux risques sans toujours les fuir, c’est tout… Je reprends donc ma main un peu trop rapidement pour que ça passe inaperçue, mais je n’ai pas pu m’en empêcher…

-Je ne sais pas si ça me rassure, mais je veux bien jouer les élèves pour que tu m’apprennes quelques trucs… Je te préviens déjà qu’il va falloir commencer par les bases…

Je ne dis pas ça pour le décourager… Seulement, je préfère le prévenir que s’il tient vraiment à s’engager sur cette voie il aura beaucoup de travail. Déjà que j’ai eu toute les misères du monde à ouvrir une fenêtre, s’il s’attend à ce que je fasse la cuisine, on est mal parti. Je ne saurais même pas me servir un verre d’eau! Oh mon dieu, oui, j’ai vraiment besoin de son aide. Dire que je pourrais être en train de patauger au centre de mise en forme près de chez moi… Mais non! Il a fallu que je ne sais qui me choisisse comme victime pour faire mumuse avec sa machine à voyager dans le temps. Non mais! C’était quoi l’idée de m’envoyer aussi loin dans le passé aussi!? Je suis convaincue que je vais chopper des tonnes de virus! Qu’est-ce qui se passera lorsque je contracterai une forme tellement primitive de maladie que les anticorps nécessaire n’ont jamais été créés par mon corps? Pire! Si je contaminais la population avec un virus venu de mon époque? Ils n’ont certainement pas ce qu’il faut pour soigner les maladies du futur. Futur… haha. Mon époque… Ça fait tout drôle de dire ça…

Bon, c’est décidé, je ne touche plus aucun humain. Ainsi, pas de contamination possible… Ah non… Si jamais je tombe sur quelqu’un comme avec ce gros chat? Qui sait, ils sont peut-être nombreux à trouver intelligent de faire une sieste sur le sol… J’ai pas envie de marcher en regardant par terre! Mais je ne peux pas non plus rester cloîtrer dans une chambre…Qu’est-ce que c’est compliquer de vouloir bien faire… Pourquoi je ne suis pas cruelle et sans remords? Ce serait tellement plus simple…

-On commence par quoi?

Si je demande, c’est que je ne sais pas, alors il n’a pas intérêt à me demander par quoi je veux commencer. De toute façon, je ne saurais pas quoi répondre. Je ne connais rien sur ce qui se passe par ici. La preuve, je voulais me baigner dans la jolie maison crasseuse de cet horrible monstre aquatique. Pas besoin d’être un géni pour savoir que je suis aussi apte à survivre ici qu’un bébé en forêt. On ne tient bien évidemment pat compte de ces légendes au sujet de louves et autres femelles prenant un nouveau-né sous son ailes pour remplacer un petit perdu précédemment. Parce que ça, c’est tout bonnement stupide. Franchement…
Revenir en haut Aller en bas
Shikigami
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Kog
-
0 / 1000 / 100

• Pouvoir : Incantations de combat
• Petit(e) ami(e) : C'est quoi ?

Messages : 702
Inscrit le : 20/05/2009

MessageSujet: Re: Le Bien & Le Mal [Pv Aarhyel] Terminé   Lun 4 Avr 2011 - 15:29

Apres quelques secondes écoulées, elle attrapa finalement sa main et se releva. Main qu’elle s’empressa de retirer bien vite de la sienne, Bon certes en t repensant, l’entrée en matière avait été loin d’être glorieuse, pour en venir a ce qu’ils s’attaquent mutuellement, mais être rancunier a ce point la… S’ils étaient tous comme elle dans leur époque, les temps futur s’annonçaient compliqués. Bon déjà a son actuel les humains éraient déjà pas mal compliques a ne jamais savoir ce qu’ils veulent, mais si en plus ils devaient avoir de plus en plus mauvais caractère, il faudrait qu’il se montre encore plus dur qu’il ne l’était maintenant avec ses futur toujinshi.

-Je ne sais pas si ça me rassure, mais je veux bien jouer les élèves pour que tu m’apprennes quelques trucs… Je te préviens déjà qu’il va falloir commencer par les bases…

Ca il s’en serait douté, surtout vu l’air ahuri qu’elle avait prit quelques minutes plutôt quand elle lui avait posé tout un tas de question sur les lieux, il croisa les bras

"Tu peux me faire confiance, si tu suis exactement mes conseils, y aura pas de problèmes."

Et coté conseil il avait rarement tors. Par ce que c’était la seconde chose qu’il était souvent amené à faire après combattre. Et ben oui il faut guider les toujinshi pour les mener vers la victoire. Et le tout le plus simplement du monde car tout reposait sur l’analyse de l’adversaire. L’analyse, c’était la clef de toutes choses, dans tous les mondes qu’il pouvait exister… et l’expérience personnelle aussi y jouait beaucoup. Bon il n’était pas non plus à pouvoir prétendre connaitre tout sur tout, ca serait trop beau, car il n’était jamais directement à interagir avec le monde des humains. Mais lors des voyages sous sa forme astrale en compagnie de ses toujinshi il étudiait bien méticuleusement. Ce qui se passait autour de lui. Par exemple en observant Riku il avait comprit qu’il fallait posséder un bout de papier symbolique appeler ticket pour prendre le bus et que ce ticket était le résultat d’une preuve de transaction pour avoir le droit d’utiliser le transport, bon ca c’était basique il n’était même pas sur que les bus eux même existeraient dans le futur. Mais il savait des choses plus complexes que ca quand même. Le seul truc, qu’il était incapable de comprendre, c’est l’écriture humaine. Il avait beau connaitre le principe de fonctionnement du monde des humains, il était incapable de savoir par exemple lire une indication. Sans a avoir e mettre tout ses sens et ses instincts en éveil.

-On commence par quoi?

Il s’était attendu à ce qu’elle lui pose cette question. Il leva les yeux au ciel, comme si il cherchait une réponse, bien qu'il savait déjà ce qu'il allait lui dire.

"Pour commencer, on va évaluer l’étendue du travail. Donc il va falloir que tu me dises précisément et en détail comment se compose tes journées du matin jusqu'au soir, et quand je dis précisément, je veux dire, que je dois tout savoir, de la plus minime interaction avec un objet, jusqu’a quel pied tu pose en premier le matin en te levant. Plus j’en saurais mieux je pourrais te guider, la dedans"

Il fit un signe de la tête pour désigner le manoir à plusieurs centaines de mètres d’eux. La façon dont il l’avait énoncé, faisait clairement entendre qu'il n'aimait pas non plus cette bicoque. Effectivement, il lui était indispensable de savoir comment était son mode de vie, tant sur les interactions avec des objets, que la composition de ses repas, bref la totale, et parallèlement, ca lui donnerait une idée de ce qu'il l'attendrait dans des centaines d’années.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Le Bien & Le Mal [Pv Aarhyel] Terminé   Ven 22 Avr 2011 - 18:20

Il veut vraiment tout savoir? Non parce qu’il y des trucs vraiment inutiles. Comme si le fait de savoir de quelle main je me sers pour prendre ma brosse à dents allait lui servir à quelque chose…Et c’est quoi cette histoire de pieds? Mais j’en sais rien moi! Comme si je faisais attention à toujours poser le même pied en premier quand je quitte le lit! Je me demande même s’il existe des gens assez bizarre pour faire attention à ce genre de détail… Mais bon! Allons-y!

-Pour me faire réveiller le matin, le responsable de mon immeuble ouvre les panneaux de ma fenêtre pour faire entrer la lumière, puis le système d’information de la ville me fais un résumé de la météo, de la circulation et me donne mon horaire de la journée. Quand je quitte le lit, je ne fais pas vraiment attention au pied que je pose au sol en premier.

En fait, quand j’y pense, je crois que je pose les deux en même temps… Hum… Et qu’est-ce que je fais ensuite? Ah ouais, je suis censé manger…

-Une fois debout, je vais parfois manger. Ça dépend des jours… Des fois j’ai pas faim, alors je me force pas… En tout cas, les jours où j’ai envie de prendre un petit déjeuner, je me rend dans la cuisine. Je ne comprends pas pourquoi on continue d’appeler ces salles « cuisine» puisqu’il n’y a qu’une table et des chaises… Mais bon, je demande ce que j’aimerais avoir et j’attends. Ça ne prend pas beaucoup de temps d’habitude. Quand le repas est prêt, le…

Je m’arrête et me dis que tu ne connais certainement pas le conduit d’approvisionnement. Tant pis pour moi, je devrai utiliser des mots que tu comprendras…

-Quand c’est prêt, il y a une trappe qui s’ouvre sur le mur du fond et un plateau me sert ce que j’ai demandé. Ça fait un peu princesse, je sais, mais tout le monde vie comme ça… Après avoir mangé, je retourne le plateau d’où il vient et je vais m’habiller. Quand j’entre dans ma chambre, j’ai qu’à poser la main sur le carreau près de la porte et des euh… Des sorte de tiroirs encastrés dans le mur s’ouvrent et je choisi la tenue que je porterai pour la journée. Le linge sale va dans un autre type de tiroir et me revient une fois propres. AH, oui, les portes. Les portes sont pourvues de capteurs de mouvement qui sont activés, dès notre réveil, par le responsable de l’immeuble où l’on vit, puis sont éteint lorsque l’on se couche. Une fois prête, je sors de chez moi et prend l’ascenseur pour descendre prendre euh… C’est une sorte de bus. Mais les nôtres volent et sont 100% propres pour l’environnement. J’en suis fière parce que…Je m’égare, pardon… Pour payer mon passage, je pose l’une de mes mains sur une sorte de truc gélatineux qui m’identifie. Comme c’est un bus qui appartient à la compagnie pour laquelle je travaille, je ne paye pas, mais habituellement, une sorte de «facture» nous est envoyé.

Est-ce que j’ai le droit de te parler de mon travail? Je sais que tu ne viens pas de la même époque que moi, mais comme d’ordinaire je n’en ai pas le droit, ça me fait bizarre… Et puis bon, je n’y suis plus à cette époque, alors ça va.

-Une fois arrivée à destination, je descends du bus et je me rends aux pieds de l’immeuble où se trouve mon bureau. C’est l’une des deux seules portes, à l’exception de la porte d’entrée de chaque demeure, dont j’ai connaissance qui ne sont pas pourvue de capteur de mouvement. Comme pour le bus, je dois poser ma main dans un truc gélatineux et attendre que le système m’ait reconnue pour que la porte s’ouvre et que je puisse entrer. Sinon, je prends encore une fois l’ascenseur, les escaliers il n’y en a que dans les maisons. Une fois à l’étage où se trouve mon bureau, je traverse un long couloir pour trouver ma porte et le même petit jeu qu’à l’entrée recommence. Dans mon bureau, il n’y a qu’un sofa, un fauteuil et une table où se trouve un ordinateur. Il y a une fenêtre aussi, mais elle ne sert pas vraiment à grand-chose. Ce que je fais sur cet ordinateur ne te regarde pas et n’est d’aucune utilité, donc on passera. Quand j’ai faim, c’est comme pour la maison, sauf que je n’aie pas besoin de quitter mon bureau. Tout ce dont tu as besoin de savoir sur la salle de bain est que ça fonctionne exactement comme l’époque dans laquelle nous sommes. Sauf que l’on règle la température de l’eau par la voix et non pas avec des euh… Euh… Robinets?

J’ai autre chose à dire? Rien de vraiment pertinent… Je crois?

-Quand j’ai fini de travailler, je rentre chez moi. Le même chemin dans le bus, mais dans l’autre sens. Sois je vais à la piscine du centre sportif de mon immeuble, j’ai toujours mon maillot avec moi, soi je monte directement à mon appartement. Je regarde rarement la télé, mais quand l’envie m’en prend, je n’ai qu’à m’asseoir sur le canapé et me servir de… C’est comme une télécommande, mais intégré dans le bras du canapé… Comme ma vie est. Était, gérée comme toutes celles des employés du gouvernement, le peu de mon temps libre je le pas…Sait à dormir. Donc je monte dans mon lit, les panneaux se ferme, les lumières ainsi que les capteurs de mouvements aussi. Et le lendemain ça recommence. Des questions?











Revenir en haut Aller en bas
Shikigami
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Kog
-
0 / 1000 / 100

• Pouvoir : Incantations de combat
• Petit(e) ami(e) : C'est quoi ?

Messages : 702
Inscrit le : 20/05/2009

MessageSujet: Re: Le Bien & Le Mal [Pv Aarhyel] Terminé   Mer 27 Avr 2011 - 16:57

Elle commença à prendre la parole tandis qu’il alla s’adosser contre un arbre les bras croisé écoutant avec attention son récit. Alors, par quoi on commence… par le matin bien entendu, donc elle se lève après que quelqu’un lui ai ouvert les volets, et lui donne connaissance des infos sur la journée… Bon ici elle devra ouvrir les volets manuellement et en faisant attention à ne pas basculer par la fenêtre. Remarque en faisant ce elle pourra prendre connaissance de la météo du matin. Quand à ses horaires de la journée elle devra se les fixer elle-même, eh beh ca commençait mal pour elle. Il hocha la tête affirmativement au fur et à mesure qu’il l'écoutait. Ensuite après le réveil que font les humains ? Ils mangent. Chose que les Shikigamis n’on pas nécessité de faire. Alors elle va dans sa cuisine, et commande ce qu’elle veut manger et puis… on la sert. Oui effectivement ca faisait un peut princesse comme elle le disait, mais d’après elle tout le monde vis comme ca, il trouvait les humain déjà plus fainéant qu’il y a 1000 ans, mais alors dans le futur… ca s’annonçait encore pire. Bon… il allait devoir lui apprendre à se faire a manger, et oui dans le passé il n’y avait pas de serveur électronique, et comme on dit on est jamais mieux servit que par soit même. Et ensuite ? Ah elle le revoit. Bon bah ici faudra mettre les mains dans l’eau savonneuse et remettre ca a sa place… y a pas à dire pour un esprit il connaissait très bien le mode de vie des humains de son époque.

Alors pour s'habiller il faudra actionner une poignée et tiré un tiroir. Eh beh, fainéant de faire a manger passe encore mais pour s’habiller… il s’attendait a ce qu’elle lui dise que c’était un bras robotique qui lui enfilait les vêtements, mais il fut soulager de ne pas l’entendre, mais ca ne l’empêchera pas de faire la lessive des vêtements si elle voulait rester propre. Plus il en entendais plus il avait peur qu’elle devienne folle quand il lui annoncerais comment ces gestes bateau se faisaient dans le passé… en espérant qu’actionner une poignée de porte ne soit pas la goutte d’eau qui fasse débordé le vase. Il se mordit la lèvre inférieure, il avait presque envie de rire en pensant aux explications qu’il allait lui fournir par la suite, mais ca n’allait certainement pas être drôle pour elle. Il continua d’écouté le récit attentivement.

Les ascenseurs existaient déjà du temps qu’il avait quitté avant d’arrivé mais de son époque a elle, les escaliers devaient avoir disparut complètement. La il faudrait descendre des marches pour avancer.

Il se mordit un peu plus fort la lèvre, c’était ce genre de réaction interne qu’il ne fallait surtout pas sortir mais qui avait le dont de le faire rire.
Les bus qui volent ? Ici ? Fallait pas y compter, de toute manières le pensionnat donnait aucun aces sur l’extérieur donc pas besoin de bus pour se déplacer… mais marcher quand même dans els longs couloir. Et c’est pareil ici il n’y a pas besoin de payer quoi que ce soit.

Ah il n’y avait pas de capteurs sur la porte dont elle lui parlait, peut être avait-il mauvaise langue en pensant a la réflexion sur les poignées qu’il s’était fait…mais... en fait, non… toujours pas de poignée mais un nouveau système semblable a celui qu’elle lui avait décrit pour prendre les transports. A ce propos il se demandait si ces fameux transport étaient pourvus de conducteur ou se dirigeant tout seul ? Question qu’il lui poserait un peu plus tard. Ah tien, si, il existait encore des escaliers. En y réfléchissant c’était inconcevable qu’il ne puisse plus y en avoir du tout. Passé sa journée devant un ordinateur ca se faisait aussi à l’époque qu’il connaissait, mais l’un comme l’autre ca n’avait aucune utilité comme elle le disait, car ici l’électronique était plutôt rare. Ah ! Elle connaissait les robinets Ca faisait un détail de moins à lui expliquer. Il acquiesça d’un signe de la tête, que le mot était juste. Ensuite elle lui détail la fin de la journée qui était similaire à l’ envers que le début. Il comprenait mieux pourquoi elle avait ce qu’il fallait sur elle pour nager quand ils se sont rencontrés.


Des questions?

Sans s’en être rendu compte il fixait désormais le sol comme si il réfléchissait. Il releva la tête dans la direction de la jeune fille.

"Oui j’en ai une. Tu pense ne pas devenir folle en restant ici ? , parce que à ce niveau la c’est à tout un mode de vie qu’il va falloir t’adapter maintenant."

Et encore le mot lui semblait bien faible. Bon pas le choix, il fallait reprendre chacun des points qu’elle lui avait cité sur sa journée. Peut être pas tout a 100 % mais une grande partie, ne serai-ce que la cuisine.

"Bon déjà faut te trouver un endroit pour que puisse dormir… contrairement a moi, je pense pas que les arbres te soient appropriés."

Son regard se posa sur les fenêtres les plus hautes du pensionnat.

"On vas te trouver un chambre. Viens avec moi."

Il lui tendit une main en lui souriant, pour l’inviter à le suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


+

MessageSujet: Re: Le Bien & Le Mal [Pv Aarhyel] Terminé   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Bien & Le Mal [Pv Aarhyel] Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
xX || Pensionnat Interdit || Xx :: .:: Extérieur ::. :: Parc et Lac-
Sauter vers: