AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [MINI-EVENT Ayumi] Tonight, Let's Dance ! ♫ [Liiiibre pour tous ! 8D]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
(ZYVA PAPILION)
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Sköll
-
0 / 1000 / 100

• Age : 25
• Pouvoir : Elle joue bien de la guitare. Cherche pas plus loin.
• AEA : Un gros chien. Méchant, le chien.
• Petit(e) ami(e) : Emrys Sulwyn.

RP en cours : RRRRRRRRAINBBOW !!

Messages : 116
Inscrit le : 04/09/2010

MessageSujet: [MINI-EVENT Ayumi] Tonight, Let's Dance ! ♫ [Liiiibre pour tous ! 8D]   Dim 15 Mai 2011 - 0:50



Tonight, we can Dance, baby
    Iwasara foula du pied la verte pelouse du parc et s’arrêta, les mains sur les hanches, le dos droit, la tête relevée et le regard tourné vers la forêt. Dans son dos, la guitare électrique pesait un poids conséquent auquel elle s’était habituée, et qu’elle comparait souvent à la lourdeur de toutes les notes qu’elle contenait. La japonaise était ce soir-là habillée de noir et rose, un jean noir à ceinture fushia, un tee-shirt sans manches, noir et déchiré aux extrémités, marqué d’un motif peace and love rose et argent. Des protège-poignets de la même couleur enserraient ses bras. En effet, le temps se faisait frais en ce début de soirée, et alors qu’elle frissonnait de manière imperceptible, elle ne préférait pas imaginer l’effet qu’aurait eu sur ses jambes dénudées par une jupe d’uniforme la légère brise qui chassait la chaleur du jour. Mais lorsque le son monterait, de toute manière, tous oublieraient le froid.
    Ayumi balaya les lieux du regard : même à la lumière orangée faiblissante, c’était impressionnant. Au beau milieu de la pelouse, dressée devant la forêt qu’elle cachait de sa hauteur, une haute estrade était apparue, accompagnée de tout un équipement sonore de pointe, ainsi que de longues tables recouvertes de nappes blanches, que certains pensionnaires s’affairaient à recouvrir de nourriture. Un sourire fugace effleura les lèvres de la guitariste : c’était plus grand et plus ouvert que ce à quoi elle était habituée. Mais elle ne regrettait pas la contigüité des rares ruelles étanches d’Ame no Watari. Elle ne regrettait pas non plus la pluie qui menaçait quasiment toujours de court-circuiter les installations de son groupe au dernier moment, voir en plein concert. Les filles de la rue n’avaient pas de quoi se procurer du matériel étanche. Trop coûteux.
    Cherchant Emrys du regard, Iwasara se souvint de la manière dont ils en étaient arrivés là.
    Tout avait commencé le jour de son anniversaire. Enfin, le lendemain, pour être plus précis. 28 avril selon le calendrier occidental – c’était Emrys qui lui avait dit ça. Lorsqu’elle avait vaguement mentionné son passage à 19 ans, le jeune anglais lui avait presque aussitôt proposé d’organiser une fête pour l’occasion. Cela avait assez surpris la jeune femme, peu habituée à ce genre d’idées ; en fait, elle s’était montrée quelque peu réticente, n’estimant pas l’évènement assez important pour mobiliser « tout le monde ». Cependant, elle avait fini par trouver l’idée d’une fête séduisante à force d’y réfléchir, et c’est ainsi qu’elle était allée dans le sens de son ami… en omettant avec soin la case « anniversaire ».
    Et c’est ainsi qu’Iwasara avait contacté ses connaissances – Beast and co’, entre autres – et Emrys les siennes, et que les connaissances en question avaient fait passer le mot, ce qui avait donné lieu à un phénomène de propagation assez impressionnant. Et rapidement, tout le pensionnat fut donc au courant de ce qui se préparait, exception faite des quelques ermites qui ne sortent jamais de leur chambre et des je-m’en-foutistes qui n’écoutent jamais ce que les autres racontent. Et même ceux-ci étaient parfois informés par les tracts affichés/distribués par un groupe de pensionnaires prenant leur rôle très très au sérieux – on entendit des vrombissement de moteur pendant une journée entière tandis qu’un certain chauffard aux cheveux rouges arpentait le manoir en balançant des feuilles à tout ce qui bougeait. Tout ce petit monde avait alors été bien utile pour mettre en place le buffet – supervisés par la demoiselle Toya gérante du GGL – et diverses installations acoustiques, grandement aidés par l’apparition soudaine et inattendue au beau milieu du parc de cette immense estrade de concert et de nombreuses tables semblables à celles du réfectoire, à ceci près qu’elles étaient… bien plus grandes.
    Et voilà. Tout était dans la poche, en un temps bien plus rapide que ce qu’Ayumi aurait pu croire. Elle devait avouer que la débrouillardise des pensionnaires… et du Pensionnat, bien que personne ne sache bien pourquoi la bâtisse magique tenait tant à les aider à se divertir, l’impressionnait.
    La jeune femme cessa de chercher Emrys des yeux, ne l’apercevant nulle part. Ils s’étaient donné rendez-vous et il était habituellement ponctuel, mais il arrive à tout le monde d’être en retard. En outre, elle-même était relativement en avance, alors pas de quoi paniquer. Sortant de son immobilité contemplative, Iwasara s’avança vers la scène et y grimpa d’un saut agile, espérant trouver bientôt quelqu’un de sa connaissance… Beast ou Kyle en train de faire des réglages, Ambre qui lui avait promis de venir, Courtney toujours enthousiaste et Aphrodite collée à elle, ou encore Soren et son ami dont elle n’arrivait pas à se rappeler le nom… Ou même encore tous ces pensionnaire qu’elle connaissait vaguement, pour leur avoir parlé une fois ou deux, ou les avoir croisés ; La petit blonde hyperactive qu’elle avait repérée assez facilement et qui passait son temps entre T.J, Soren, Kyle et le petit brun hargneux au tatouage noir, ou le couple plus mature que les autres qu’elle avait une fois remarqué… Il y avait du monde à connaître, du monde à voir. Tant de gens réunis au même endroit. Il était vrai que, enfermés comme ils l’étaient tous, ils finissaient par se reconnaître les uns les autres.
    Et Iwa devait l’avouer, une fois le choc de l’enfermement dépassé, elle devait bien admettre qu’elle appréciait cela. Ca engendrait un sentiment de chaleur et de camaraderie, même si dans certains cas l’ambiance pouvait tourner au vinaigre… mais le pensionnat était comme un monde à lui seul. Ses habitants vivaient, aimaient, haïssaient, les relations se faisaient et se défaisaient, les histoires naissaient et connaissaient parfois des fins, heureuses ou non…
    Penser à tout cela donnait à Ayumi une folle envie de jouer. Décrochant sa guitare de sur son dos, elle alla l’appuyer contre une enceinte avant d’aller se percher sur le bord de l’estrade, face au manoir, balayant la scène toute entière d’un regard pourpre intense, un sourire appréciateur aux lèvres.


[Précision : Pour plus de lisibilité, lorsque plusieurs personnages engagent une conversation, vous pouvez créer un nouveau sujet à part, histoire de ne pas tout embrouiller dans le sujet principal, qui représente principalement l'estrade. Vos personnages pourront alors passer d'un groupe à l'autre de manière plus lisible. Précisez simplement {Party} dans le titre de votre topic, pour qu'il n'y ait pas de confusion.]
[
Je pense que les administrateurs n'auront pas de problème avec ce conseil... sinon, mea culpa ~]


EDIT KOGENTA : Moi perso je te donne mon feu vert. je pense que ca ne dérangera pas les autres non plus.^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delicate Boy
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Nii' / MPDT
-
0 / 1000 / 100

• Age : 24
• Pouvoir : Ressentir les émotions des autres.
• AEA : Bilboquet. L'escargot. Le meilleur. Le plus rose.
• Petit(e) ami(e) : Iwa coeur coeur love ♥ (Mais il n'oublie pas Soren.)

RP en cours : Dysphorie en Euphorie.

Messages : 869
Inscrit le : 24/05/2010

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT Ayumi] Tonight, Let's Dance ! ♫ [Liiiibre pour tous ! 8D]   Mar 17 Mai 2011 - 20:20

Pourquoi pas?

C'était ce que s'était dit Emrys, quand il avait appris que son amie allait fêter son anniversaire. Pourquoi pas, justement, le fêter? L'idée lui était venue assez naturellement, comme elle serait venue à n'importe qui entendant parler de l'anniversaire de quelqu'un à qui il tenait. Il s'était dit à plusieurs reprises que se faire des amis, nouer des liens, s'amuser et trouver des repères revenait à accepter de ne plus jamais pouvoir repartir de cet endroit maudit. Mais au fur et à mesure il avait fini par se rendre compte que rester seul était impossible, et qu'il n'avait pas d'autre choix que de prendre son mal en patience. S'amuser ne voulait pas dire qu'il ne voulait pas sortir, n'est-ce pas? C'était ce qu'il était en train de se dire alors qu'il nouait les boucles de ses chaussures, assis sur son lit. Au final les choses avaient pris des proportions inattendues, mais ce n'était pas plus mal. Iwasara n'était pas du genre à vouloir crier partout que c'était son anniversaire et qu'il fallait fêter ça, mais l'idée d'écouter de la musique, de danser et de pouvoir oublier un temps leur condition avait semblé plaire à un grand nombre de pensionnaires. Les dix-neuf ans de la jeune fille étaient à présent plus un prétexte qu'autre chose pour bien des personnes qui comptaient venir, il en avait conscience, mais ce n'était pas vraiment problématique. C'était le but d'une fête, non? Plus on est de fous, plus on rit. Et puis vu le vacarme qu'avaient fait certaines personnes pour répandre l'idée, difficile de passer à côté... A moins de ne vivre enfermé dans le grenier ou la cave, personne ne pouvait prétendre ne pas avoir été prévenu.

Quand il eut fini de nouer les boucles de ses bottines et jugea que ce n'était ni trop serré ni trop lâche, il se redressa. Bilboquet se tenait étonnamment tranquille, posé sur la fenêtre, et mangeait quelques feuilles qu'il lui avait ramené quelques minutes auparavant. Il n'avait pas manifesté l'envie de venir avec lui, bien qu'il le lui ait proposé, et s'amusait depuis à faire des formes amusantes dans les feuilles en les grignotant, visiblement satisfait. La chambre était extrêmement calme, et il en était reconnaissant : au moins, de la sorte, il avait pu se changer tranquillement. Il marcha jusqu'à la glace, et passa une main dans ses cheveux pour les remettre en place. Le britannique avait enfilé une chemise noire à manches courtes, et sur le col et l'extrémité des manche étaient imprimé un motif de damier blanc et noir. Il avait fermé deux des trois boutons qui partaient du col, et après maintes observations de rigueur avait jugé qu'il pouvait laisser le dernier ouvert sans risquer de problèmes. Le pantalon sombre pour lequel il avait opté n'était ni trop large ni trop serré, et une chaine argentée, accrochée aux passants de sa ceinture sur le côté droit, faisait office d'accessoire. Il avait volé une ceinture grise à un de ses camarades de chambre (tant qu'il ne le remarquait pas, personne n'irait le lui reprocher...) et avait enfilé une paire de mitaines, nouées par un bouton à pression sur le dessus, dont il se souvenait à peine. Mais c'était dans ses affaires, alors sûrement que c'était à lui.
Un courant d'air froid passa par la fenêtre ouverte, et arracha au passage un frisson au jeune homme. Il ne faisait pas spécialement chaud, surtout en soirée, aussi attrapa-t-il finalement sa veste. Bon... Prêt? Il jeta un coup d'œil sur sa montre, qui pour on ne sait quel raison avait fini dans la poche de son manteau, et un petit sourire se dessina sur ses lèvres. Il devrait arriver à l'heure, s'il ne se perdait pas en cours de route. Et depuis le temps qu'il était là, il pouvait se vanter d'avoir au moins réussi à apprendre le chemin menant de sa chambre au Parc ; une grande réussite, s'il en est-surtout quand, comme Emrys, on aime tellement marcher.

Après avoir saisi Bilboquet entre ses mains, l'avoir posé lui et ses feuilles sur son lit et avoir refermé la fenêtre, il sortit sans un bruit de la pièce. Il n'avait pas particulièrement envie de se lever le lendemain avec un rhume, tout ça parce que 'un crétin a laissé la fenêtre ouverte durant un max de temps', merci bien. Il accéléra légèrement la marche, traversant le couloir de la chambre des garçons à grandes enjambées. Il descendit l'escalier, sauta la dernière marche et arriva devant la porte qui menait au Parc, qu'il ouvrit dans le même mouvement. Le fond de l'air était frais, mais il ne faisait pas froid pour autant ; le ciel ne semblait pas trop couvert, ce qui était là encore un plutôt bon présage. Si les éléments s'y mettaient, ils n'auraient plus eu qu'à rentrer. Ou à continuer sous la pluie. Ses yeux bleus parcoururent les lieux, observant non sans une certaine satisfaction les tables, l'estrade, les installations musicales auxquelles il ne connaissait pas grand chose. Il était persuadé que, dans une certaine mesure, tout le monde avait besoin de lâcher un peu de pression : cette fête était l'occasion idéale de le faire.

Le jeune homme resta un moment sans rien faire, pesant le pour et le contre entre allumer ou non une cigarette, quand il aperçut une silhouette, debout sur l'estrade. Son sourire s'agrandit, sa main droite se crispa sur les diverses choses que contenait sa poche, et il avança jusqu'à elle. Il s'arrêta devant la jeune fille, ni trop loin ni trop près de façon à pouvoir la regarder sans se tordre le cou, et leva ses yeux pour chercher les siens.


«Alors, prête à jouer? Il observa un court instant l'équipement sonore, puis les tables, et esquissa un sourire mutin en direction de la jeune fille. Il restera toujours de quoi manger, sinon, remarque.»

Même si, à son avis, il n'y avait franchement pas de quoi s'inquiéter. Il avait déjà dit à son amie à quel point il trouvait qu'elle jouait bien, et doutait fortement que les autres personnes qui allaient l'accompagner joueraient faux et terriblement mal. Question de logique.

«Ca te va bien, ajouta-t-il après un bref moment d'hésitation, désignant sa tenue du menton. Je parie que tu vas te retrouver avec des dizaines de fans, après ça, tu pourras plus jamais être tranquille!»

Et là, pas question de prendre un jet privé et de s'enfuir sur une île déserte, ils étaient enfermés. Sans qu'il sache pourquoi, l'idée l'amusa. Il avait du mal à s'imaginer Ayumi célèbre et, forcément, de fait, insupportable et imbue d'elle-même. Heureusement pour elle-et pour lui-elle avait toujours fait parti, à ses yeux, de ces personnes droites et honnêtes qui avaient plus à coeur de faire quelque chose de bien que de gagner de l'argent et de la notoriété.


{Je ne pense pas que ce soit impossible, non, ce serait même plus simple pour s'y retrouver. Après il ne faut pas que ça parte dans le sens inverse et que, justement, on s'y retrouve plus. Ne pas oublier le 'Party' dans le titre dans ce cas, surtout.8D

Donc on peut faire comme ça oui, j'imagine.♥}



• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •


« I'm in the basement, you're in the sky ;
I'm in the basement baby, drop on by.

Hold your breath and count to ten
And fall apart and start again -
Hold your breath and count to ten,
Start again, start again... »

Voilà mon cœur ; prudence en sortant :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
(ZYVA PAPILION)
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Sköll
-
0 / 1000 / 100

• Age : 25
• Pouvoir : Elle joue bien de la guitare. Cherche pas plus loin.
• AEA : Un gros chien. Méchant, le chien.
• Petit(e) ami(e) : Emrys Sulwyn.

RP en cours : RRRRRRRRAINBBOW !!

Messages : 116
Inscrit le : 04/09/2010

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT Ayumi] Tonight, Let's Dance ! ♫ [Liiiibre pour tous ! 8D]   Mar 24 Mai 2011 - 22:29

{ It's the time when I - we - meet again... }

    Hélée par un des pensionnaires responsables de la sono, sans doute embauché sur le tas par Beast et Kyle, Iwasara s’était retournée pour répondre à ses interrogations par des instructions d’une voix portante. Forte, mais pas trop ; elle savait la moduler, cette voix, elle l’avait apprivoisée comme un cheval sauvage, avec patience et rigueur. Elle savait la maîtriser. Après tout, elle n’était pas chanteuse pour rien.
    Et puis, alors qu’elle tournait le dos au manoir, elle entendit une voix s’élever de derrière elle, reconnue immédiatement, accueillie avec un sourire radieux. Iwasara fit volte-face avec une expression de plaisir, de celles qui n’apparaissaient sur son visage que dans un environnement musical, et ses yeux pourpres rencontrèrent les prunelles d’un bleu azur qu’elle avait appris à connaître.

    « Alors, prête à jouer ? » Lança le jeune homme avec un fin sourire : « Il restera toujours de quoi manger, sinon, remarque. »
    Emrys. Certainement le meilleur ami du sexe masculin que puisse avoir Ayumi dans ce Pensionnat. Elle n’était pas aussi proche de Soren, Beast, Kyle, qu’elle l’était du jeune anglais qui l’avait accueillie à son arrivée. Dans le même temps, il fallait avouer que peu de ceux qu’elle connaissait s’accordaient autant que lui à son caractère. Il parlait quand il fallait, se taisait lorsque c’était mieux, ne semblait pas particulièrement rebuté par les habitudes peu loquaces de la jeune fille… et puis il était gentil, pour un garçon. Les seuls qu’Iwasara avait connus dans sa « vie antérieure » étaient bagarreurs et souvent imbus d’eux-mêmes. Un tel changement lui avait été rafraîchissant.
    Enfin, elle précisait tout de même « meilleur ami masculin ». Sinon, Ambre lui aurait fait la tête ; après tout, c’était avec la jeune femme à la chevelure blonde qu’Ayumi s’entendait le mieux, au final. Mais c’était normal, après tout… elle avait toujours plus fréquenté les filles. Des filles pas forcément complètement féminines, mais des filles tout de même. Alors la chanteuse était – ou plus tôt serait - sans doute sa plus grande amie.

    « Ca te va bien, » Reprit Emrys en désignant sa tenue de la soirée – qui était apparue dans son placard deux heures plus tôt comme par magie. « Je parie que tu vas te retrouver avec des dizaines de fans, après ça, tu pourras plus jamais être tranquille ! »
    La remarque tira un nouveau sourire à la guitariste. La célébrité et la popularité ? Elle l’avait déjà rencontrée, mais jamais au-delà du quartier où elle avait toujours vécu. Et puis, la population de son époque était plus préoccupée par l’acquisition de nourriture ou le calfeutrage permanent des toits des quartiers pauvres pour sauter sur les membres de son groupe en les croisant dans la rue… Pour eux, elles n’étaient qu’une distraction de soirée, représentantes d’un moment éphémère durant lequel ils pouvaient oublier toute la misère et croire que les anges étaient parmi eux. Lorsque la musique s’éteignait, tout au plus les anges recevaient-t-elles des salutations amicales. Anges. Un bien grand mot pour de si petites filles.

    « Je ne pense pas être la plus populaire après ça. » Répondit-elle en désignant l’arrière de la scène du pouce. « Les filles en auront certainement plus après Beast et Kyle, à mon avis. »
    Elle ne fit pas mention des garçons. Après tout, ce n’avait jamais été un sujet intéressant à ses yeux. D’ailleurs, rares étaient les filles dans sa ville qui prenaient le temps et la peine de bavasser sur les membres du genre masculin qu’elles côtoyaient tous les jours… encore une fois, le contexte, n’y était guère propice.
    Mais elle mie à part, elle doutait qu’une soudaine popularité, concernant Beast essentiellement, plaise à sa petite amie. Parce que oui, le mêlé-tigre avait réussi à « trouver l’amour » même au sein de cette prison. Ayumi espérait pour lui que cette jeune fille serait… patiente.
    Mais malgré tout, ce n’étaient pas ses affaires.

    « Et merci pour le compliment. » Termina-t-elle en sautant de la scène avant de l’examiner d’un regard d’intérêt. « C’est bien aussi de ton coté. C’est la première fois que je te vois habillé comme ça… un évènement. »
    En ffet. Elle était plus habituée aux tenues décontractées et aux T-shirts, chez Emrys. Distraitement, la jeune fille remit correctement le col du brun, puis recula, les mains sur les hanches, l’expression ouverte.

    « Alors… il y a du monde de prévu ? » Interrogea-t-elle en jetant des coups d’œil autour d’elle. « Je ne sais pas à quoi on pourrait aider, là… Les installations sont presque terminées, non ? »
    Effectivement, il lui semblait bel et bien que les pensionnaires s’affairaient moins autour du buffet, mis à part une petite damoiselle aux airs japonais, vêtue d’un kimono sur lequel retombaient ses longs cheveux blancs.
    Iwasara leva les yeux vers le ciel, et constata qu’il s’obscurcissait maintenant à vue d’œil, passant de l’orange au bleu violacé dans une spirale de couleurs bigarrées. Bientôt, ils pourraient allumer les lumières. Et présenter leur playlist… un frisson courut le long des doigts de la chanteuse à cette simple idée.


[Nickel ♥ Dans ce cas... ramenez-vous les gens ! xD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT Ayumi] Tonight, Let's Dance ! ♫ [Liiiibre pour tous ! 8D]   Mar 24 Mai 2011 - 23:19

Quand il avait vu tout le matériel acoustique apparaître dans le parc du Pensionnat, Kyle aurait juré que Dieu existait bel et bien.

Enfin quelqu’un qui comprenait que la technologie avait du bon ! A en croire la moitié des personnes rencontrées dans l’endroit depuis que Kyle était arrivé, l’avancée technique de l’être humain n’était que synonyme de catastrophe et de problèmes divers. Des ennuis qui arrivaient toujours sur toute la race humaine, qui avait cherché à devenir Dieu avant de mériter d’être de simples Hommes. Seulement dire à Kyle, qui était tout de même rempli de milliers de Nanomachines et qui portait un supercalculateur autonome de très haute technologie dans son cerveau, dire à un type pareil que la technologie était maléfique c’était un peu comme dire à un Blond que les blonds sont tous des abrutis. Voire même pire, de dire que les blonds allaient causer la mort de centaines de milliers d’innocents. Pour être tout à fait honnête, Kyle ne contredisait pas cette hypothèse. La technologie n’avait-elle pas rayée de la carte le continent Africain dans son monde d’origine ? Dans le monde d’où venait Ayumi, la technologie n’était pas le principal problème de pollution qui avait neutralisé tout les espaces verts de son univers à elle ? Et que dire de Courtney… Kyle avait d’abord cru qu’elle venait d’un monde plutôt pas mal, puisque similaire au sien en raison du fait que elle aussi venait d’un endroit où la Russie et les Etats-Unis étaient en conflit perpétuel… Mais elle, c’était largement au dessus. La guerre était bien déclarée et aucun cessez le feu n’avait été prononcé dans l’univers d’où venait la jeune fille aux yeux noisettes. La vaporisation de l’Afrique qui avait eu lieu chez lui pouvait se produire à n’importe quel moment chez Courtney… Mais sur n’importe quel continent existant. Et il devait bien avouer que, même si les Nanodroïdes qu’il portait étaient quasiment tous dotés d’une résistance particulière au nucléaire, il ne pouvait pas en dire autant de son enveloppe corporelle ! Il avait beau être pas mal robotisé, ça restait surtout de l’intérieur qu’il était une machine. A l’extérieur, Kyle avait juste l’air d’un adolescent normal, tout simplement un peu trop prompt à s’amuser et avec une préférence claire pour la couleur rouge. Enfin, tout ça pour dire qu’il voulait bien admettre que la technologie avait des mauvais cotés. Il le reconnaissait. Avec un peu de réticence, c’est vrai, mais c’était un fait. Lui-même était très bien placé pour le savoir, n’avait-il pas été conçu comme une arme de destruction par la majorité des scientifiques qui travaillaient sur le projet Technopathe ? Seul Adam Malkovich, père de Kyle et de Ian, avait été en mesure de leur fournir une autre vocation que celle de simples soldats améliorés. Une autre voie à suivre que celle que les gouvernements voulaient qu’ils empruntent. En fait de soldats d’infanterie surentraînés et dotés de pouvoirs surhumains, ils pouvaient devenir les sauveurs de l’humanité. Ceux qui pourrait prouver que la technologie était peut être un moyen de détruire le monde, mais également le seul moyen de la sauver, de la préserver. Cette technologie était le fruit d’années de recherches dans le développement Nanotechnique par Adam Malkovich. Sans oublier le fait qu’il a également fallu procéder à des fabrications d’embryons vivants, autant qu’à une éducation stricte et parfaitement mise en place par des professionnels. Le savoir faire suprême de la planète terre en quelque sorte… Depuis que Kyle était ici, il avait croisé tellement de gens différents… En particulier Beast ! Ah lui il était tout vert ! Encore plus que Kyle était rouge d’ailleurs. La première fois que le jeune homme aux yeux écarlates avait vu le guitariste, il l’avait prit pour un martien ! Des aliens, il y’en avait sûrement dans cet endroit. Des personnes qui venaient d’un monde tellement différent du sien… Ayumi, Emrys, Beast et Courtney… Tous venaient d’un monde que Kyle connaissait plus ou moins. Un monde avec la France, les Etats Unis, la Russie et l’Allemagne… Tout ces pays connus, cette planète bleue que chacun devait connaître. Et pourtant Aphrodite elle, venait d’un monde parallèle. Un endroit tellement différent de la planète que Kyle définissait comme chez lui, qu’il n’osait même pas imaginer comment la jeune fille à la pigmentation si proche de la sienne avait put vivre sa vie jusque là.

Et tous ces mondes devaient avoir une technologie très différente de la sienne. Peut être bien encore plus évoluée que celle qu’il se trimballait à tout bout de champ à l’intérieur de son propre corps. Peut être que le monde d’Aphrodite avait une technologie largement supérieure dans ses murs. Peut être que si jamais la terre venait à entrer en contact avec ce monde, ils auraient accès à cette technologie et en profiteraient pour augmenter les performances de leurs propres conceptions. C’était quelque chose que Kyle, Ian et Adam désapprouvaient totalement. Quel genre de créature accepterait qu’on lui serve de telles connaissances sur un plateau ? Selon Adam Malkovich, les hommes devaient apprendre à évoluer par eux-mêmes, à choisir eux même leur avenir. C’est douloureux, certes, mais cela restait le seul moyen d’apprendre et d’évoluer sans devenir une créature grotesque. Le Nucléaire avait été découvert trop tôt par les hommes, c’était pour ça que la guerre de son monde avait été aussi terrible. Et pourtant… Pourtant maintenant ils avaient compris visiblement. Et préféraient tout de même recourir à des procédés plus vils. Comme par exemple concevoir une arme biomécanique de très haute technologie, pour l’envoyer sur Moscou et pulvériser la ville grâce à cette nouvelle invention. Les armes ne résolvent malheureusement jamais les problèmes. Kyle avait bien compris depuis longtemps qu’elles ne font qu’en créer d’avantage.

Mais bon, lui il aime bien avoir des problèmes, c’pas sa faute.

A genoux sur l’estrade, une main posée sur le générateur du matériel acoustique, le jeune homme était en train de pirater les systèmes pour s’assurer que tout fonctionnerait bien pour la grande soirée. Aucun problème, yup. Tout semblait aller pour le mieux. Il se rapprocha de son synthétiseur, avec lequel il ferait office de batteur dans le groupe composé de Beast, Ayumi et plus récemment lui-même. La musique avait toujours été quelque chose qui amusait beaucoup Kyle. Pas un truc aussi important que pour Ayumi, certes. De ce qu’il avait compris, la jeune Japonaise avait clairement l’air de tenir à la musique encore plus qu’à se nourrir tout les jours ! Aimer la musique plus qu’elle relevait du livre des records selon le jeune Américain. Mais il appréciait la musique. Ou tout du moins, la plupart des genre de musiques. Ne lui donnez surtout pas à écouter du Bach ou du Mozart, parce qu’il trouverait ça immonde.

Il posa sa main sur le synthé, le pirata un court instant, localisa une petite faille à l’intérieur qu’il eu tôt fait de réparer. Il garda un œil sur son instrument, avant de sourire légèrement et de rapprocher une chaise manuellement de l’engin. Ouais, il pouvait aussi faire sans son pouvoir, hein. Retirant sa main du synthétiseur, il regarda autour de lui pour bien comprendre que de son coté, tout était en place. Il se demanda un court instant si quelqu’un aurait besoin de lui quelque part. Si son synthé avait eu un petit problème, il valait peut être mieux vérifier toute l’installation… Mais depuis le générateur, les nanodroïdes n’avaient détecté aucun problème majeur dans les instruments. Logiquement, tout devrait donc se passer à merveille.

Kyle n’eu donc pas grand-chose à faire, excepté se laisser tomber sur le devant de la scène, assis sur cette dernière les jambes dans le vide, à attendre que les autres arrivent. Ils ne devraient pas tarder normalement, si ? Ayumi devait déjà être dans les parages avec… Hum, Emrys très probablement. Ah, ce garçon avait l’air de beaucoup tenir à Ayumi, hein. Cette constatation arracha un petit sourire satisfait au jeune rouquin, qui balaya de son regard rubis tout ce qui se trouvait autour de lui. Il aperçu Ayumi et Emrys un peu plus loin, sans doute en train de discuter. Mieux vallait les laisser tranquille pour l’instant. Mine de rien, le jeune adolescent était relativement respectueux de la conversation des autres. En particulier celle de son amie et d’un garçon qui tenait visiblement beaucoup à cette dernière. Il préféra donc attendre encore un peu de son coté. Qu’ils finissent et viennent dans sa direction à lui, ou qu’une brave âme charitable vienne lui tenir compagnie.

Que faisait Beast au fait ? Encore au lit avec sa copine, ou il était en train de régler sa guitare quelque part ?



[En voilà déjà un. Les autres suivront selon un ordre assez précis je pense. Enfin pour moi en tout cas.8D]
Revenir en haut Aller en bas
Beast = Rockstar mondiale
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Kog
-
0 / 1000 / 100

• Age : 27
• Pouvoir : Transformation tigre de siberie vert
• Petit(e) ami(e) : oui sont nom est... Lana

Messages : 127
Inscrit le : 05/02/2010

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT Ayumi] Tonight, Let's Dance ! ♫ [Liiiibre pour tous ! 8D]   Mer 25 Mai 2011 - 20:16

Personne n’avait a part, Lana n’aurait pu l’apercevoir cette journée, et pour cause, il était resté bouclé dans sa chambre tout la journée pour répéter ces morceaux. Ca faisait un bail qu’il n’avait pas eu le temps de les jouer, il les connaissait sur le bout des doigts mais une petite révision s’imposait quand même pour plus de sureté. Et quand bien même quelqu’un passerait devant la porte de sa chambre il n’aurait rien entendu car l’empli n’était pas branchée et il ne faisait que murmurer les paroles. La personne la plus chère a son cœur était passé deux fois dans la journée pour savoir si ca allait et si il avait besoin de quelque chose. La cause cette répétition était ne fête organisé le soir par sa collègue musicienne, Ayumi. Elle l’avait mit sur le coup ainsi que Kyle pour faire passé le message. De la même manière qu’il avait distribué des tracts a Vancouver pour annoncé le passage de leur groupe dans la ville ce qu’avait zappé de faire la municipalité juste avant on arrivé dans le pensionnat… pour un groupe mondialement connu ca avait été assez vexant d’ailleurs. il avait fait de même au sein du pensionnat que ce jour la. Rencontrant des gens qu’il avait déjà croisés mais qu’il n’avait jamais eu l’occasion de parler vraiment. Il espérait que la nouvelle se répandrait comme une trainée de poudre. Il pensait être celui le plus étrange jusqu’a ce qu’il rencontre une drôle de créature féline bipède blanche tigrée bleue qui lui avait renvoyé son tract dans la figure. Le surplus d’affiche qu’il avait après en avoir donné a tous ceux qu’il avait pu croiser bah il avait pas trouver mieux que de les placarder un peu partout et dans toutes les pièces. Si avec ca le message ne passait pas…
Le jour commençait doucement a décliné ainsi que la lumière extérieure. Il n’avait pas d’heure précise pour venir, il savait juste que c’était le soir. Il estima en jetant un coup d’œil par la fenêtre qu’il était temps d’y aller. Il avait précisé a Lana de se préparer parce que c’était une sortie plutôt importante et surtout parce qu’il avait envie qu’elle soit la plus belles des toutes les filles de la soirée bien qu’a ses yeux même au naturel c’était déjà le cas. Il chaussa ses baskettes qu’il laça, avant de prendre sa guitare et de la mettre dans son dos. Il vérifia de bien fermer la porte de sa chambre a clef. Et parcourut le couloir pour arrivé jusqu'à la chambre de la dite demoiselle. Il toqua par trois fois a la porte.


"Lana ? Tu es prête princesse ? C’est l’heure d’y aller"


Il l’entendit lui répondre au travers de la porte et attendit quelques minutes avant qu’elle ne sorte. Il s'approcha d'elle et la prit par la taille avant d'approcher ses lèvres des siennes et de l'embrasser, maintenant la pose pendant plusieurs secondes. Avant de s'écarter quelques peu et le regarder des pieds a la tête


"Tu es superbe ! tu va faire des envieux.. . Quoi que... je préfère pas... je suis pas jaloux de nature mais bon... j'ai pas trop envie de voir tout le monde te courir âpres."


Ca ne plairait pas a beaucoup de monde non plus si votre petite amie venait a se faire draguer pendant toute la soirée.


"Allons-y "


Sa main glissa doucement jusqu'à la sienne qu'il saisit délicatement. C'est donc la main dans la main qu'il partirent en direction de la fête en descendant l'étage et en finissant par sortir. Il faisait agréable ce soir la, pas un nuage venait tacher le ciel au reflets doré ou se profilait au loin des teintes bleu marine. Il y avait déjà de personne sur place et le par était devenu méconnaissable avec tout ce qui s'était installé, l'estrade, la sono tout le matériel musical e-les tables etc... la soirée s'annonçait très bonne. Il y avait peu de personne encore, il aperçu Ayumi qi discutait avec un garçon qu'il ne connaissait pas et un peu plus loin Kyle tout seul dans son coin. En le voyant il eu un air atéré, et décida de la présenté en premier a Lana puisque il était seul dans son coin. Il s'approcha de lui. Et lui tendis la main pour lui sérrer.


"Hey ! Bah alors tu fait bande a part maintenant ?"


Il se tourna ensuite vers Lana


"Lana, je te présente Kyle Molka... Milko.. enfin c'est le batteur du groupe, s'cuse j'arrive jamais a retenir ton nom. Bon il n'est peut être pas tout a fait encore au niveau de Travis mais c'est un excellent batteur et il se débrouille très bien."


Sachant de la fanatitude qu'avait la demoiselle pour le dit batteur il n'avait pu s'empêcher de faire la comparaison.


"Kyle réciproquement je te présente Lana, l'élue de mon coeur....enfin si ca se trouve vous vous connaissez peut être déjà..."


Il jeta un coup d'oeil à Ayumi par dessus son épaule avant que son regard ne se pose sur le jeune homme et qu'un sourire se dessine sur son visage. Il lui attrapa de sa min non prise la manche de sa veste et porta sa voix a l'attention de le jeune fille qui était à quelques mètres d'eux;


"Hey Ayu ! Venez par ici ! Il y en a un qui n'ose pas venir vous voir !"


Non il ne la vouvoyait pas elle, mais il s'adressait a cette dernière et a son ami. et puis pour sa part c'était un petite vengeance personnelle quand Kyle lui avait demandé la première fois s'il venait de mars... et c'était qu'il avait insisté lourdement en plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT Ayumi] Tonight, Let's Dance ! ♫ [Liiiibre pour tous ! 8D]   Jeu 26 Mai 2011 - 0:55

-Et ça? Demanda la jeune femme pour la énième fois, debout devant le miroir, tenant un ensemble devant elle.

-Horrible! S’indigna Léon, assis sur le lit, la regardant faire.

-Tu as dit la même chose pour tout le reste… Fais pas le rabat-joie! Je te signale que je t’aie invité et que tu as refusé de venir. Alors ne me fais pas la tête!

-Je fais pas la tête…

Lana fit une affreuse grimace à son ami imaginaire puis lança la tenue qu’elle tenait sur le lit le plus prêt du miroir. Là où reposaient toutes les autres combinaisons. Elle ne savait pas quoi mettre. Chris lui avait demandé de se préparer pour «une sortie plutôt importante», mais elle ne savait pas de quel genre de «sortie plutôt importante» il s’agissait exactement. Résultat, elle ne savait pas si elle devait mettre une robe ou si le jeans était de mise. Elle avait bien essayé de chercher secours auprès de Léon, mais celui-ci ne semblait pas disposer à l’aider d’une quelconque manière que ce soit. Il avait boudé en apprenant qu’elle y allait avec Chris – c’est tout juste s’il ne boude pas depuis le jour où ils se sont rencontré…-, il boudait en ce moment et bouderait sans doute encore longtemps… Soupirant d’exaspération, la jeune femme passa en revue toutes ses options. Depuis la remarque de Léon au sujet du rouge, la petite canadienne hésitait à en porter, alors il n’y avait sur le lit que du bleu, du noir, du mauve et du blanc. Étrangement, ce ne fut qu’à ce moment que Lana se rendit compte que dans toute sa valise, elle n’avait mis aucun pantalon. Elle avait beau chercher, elle ne trouvait que des tee-shirts, des robes et des shorts, ainsi que son pyjama et des pulls. Alors c’était évident qu’elle ne porterait pas de pantalon ce soir… Lana fini par jeter son dévolu sur un ensemble se composant d’une robe s’arrêtant aux genoux de couleur bleu, encore plus foncé que ses yeux, décoré d’un ruban noir sous le poitrail, accompagné des ballerines noires qu’elle apportait toujours lors de ses voyages.

-N’y vas pas, reste avec moi, supplia Léon en mode « enfant capricieux». S’il te plait! Ajouta-t-il en se levant, alors que sa créatrice rangeait tous les vêtements qu’elle ne mettrait pas.

-Léon, moi j’y vais. Tu veux venir, tu viens, tu ne veux pas, tu resteras ici tout seul, lui répondit-elle encore une fois pour ensuite se rendre dans la salle de bain pour se vêtir.

La jeune femme remontait la fermeture éclair de sa robe lorsque l’on vint toquer à sa porte. Au premier coup, la jeune femme sortie de sa cachette et se dirigea vers ses souliers.

"Lana ? Tu es prête princesse ? C’est l’heure d’y aller"

-J’arrive! Lança la jeune femme alors que son ami imaginaire lançait un air indigné vers la porte.

-Il a osé!? S’emporta l’ami imaginaire en se dirigeant vers la porte.

Léon fut rattrapé juste à temps. Juste avant qu’il ne pose la main sur la poignée, Lana lui avait agrippé le poignet et l’avait remorqué jusqu’au lit. Léon semblait furieux et la demoiselle comprenait à peine la raison de son émotion. Elle n’était pas tout à fait convaincue, mais elle croyait que tout ceci venait du mot «princesse».

-J’y vais. Tu es certain de ne pas vouloir venir?

N’obtenant pas de réponse, la jeune femme enfila en vitesse ses ballerines et sorti de sa chambre, laissant son ami imaginaire broyer du noir. À peine eut-elle le temps de croiser les yeux du musicien que déjà il l’empoignait par la taille et joignaient leurs lèvres. Des salutations comme cela, elle en prendrait à la tonne. Puis, lorsqu’il la regarda des pieds à la tête elle ne put s’empêcher d’afficher un sourire signifiant « Mais arrête de me regarder comme ça, je vais finir par rougir!». Évidemment, l’avis de Chris sur sa tenue lui plaisait beaucoup. S’il savait ce que ça lui avait pris pour se décider! Puis, ils se mirent en route. Le chemin se fit assez rapidement, en fait, Lana avait eu l’impression de sortir de sa chambre, de cligner des yeux et de se retrouver dehors. Heureusement, on y était bien.

Jetant un coup d’œil rapide aux alentours, la demoiselle aperçue une fille au loin, accompagnée de… Emrys? Hourra! Elle connaissait quelqu’un d’autre à cette «sortie plutôt importante». Poursuivant son balayage du paysage, Lana tomba sur un jeune homme. Eh oui, Lana a tendance à plutôt remarquer les gens que les objets. Après tout, elle n’est pas maladroite pour rien. La première chose qu’elle remarque chez ce jeune homme fut sa couleur. Si Chris était vert, l’inconnu, lui, était rouge. Alors, soit il s’agit d’une autre exception chez la race humaine, soit il ne vient pas du même monde qu’elle…

Lorsqu’elle se rendit compte que Chris la menait vers l’inconnu, elle se dit qu’il devait le connaitre. Tant mieux, elle apprendrait peut-être quelque chose… Dès qu’ils furent à proximité, Lana eu la confirmation que Chris connaissait l’autre homme à la peau colorée. Ainsi, elle ne fut pas surprise lorsque l’artiste commença les présentations.

*Bon, eh bien, il va falloir se contenter de son prénom faut croire*

«Enchantée» fut la seule chose que Lana trouva à dire. Non pas qu’elle soit intimidée, puisque son langage corporelle dégageait cet éternel état de bonheur inexpliqué, mais la jeune femme préférait ne pas commettre la même indiscrétion que lors de sa rencontre avec son petit ami. Si lui avait bien su réagir à ses questions au sujet de son physique, ce ne serait peut-être pas le cas de tout le monde…Et puis, lors d’une première rencontre, on n’est pas supposé poser des questions de ce genre, même si son interlocuteur semble venir d’une autre planète. Ainsi, la demoiselle choisit plutôt d’attendre plus tard et de questionner Chris au sujet du jeune homme qu’il venait de lui présenter.

"Kyle réciproquement je te présente Lana, l'élue de mon coeur....enfin si ca se trouve vous vous connaissez peut être déjà..."

-Non, nous ne nous sommes jamais rencontrés, je me souviendrais de son nom, blagua la jeune femme. Surtout que si tu n’arrives pas à t’en rappeler, c’est qu’il ne doit pas être banal et je me souviens toujours de ce qui sort de l’ordinaire.

Lors que Chris se mit à crier, Lana ne put s’empêcher de poser une main sur l’oreille la plus proche. Cette fois, il s’adressait «très poliment» à l’autre fille présente. Avec un peu de chance, il connaissait Emrys également et Lana n’aurait pas de présentation à faire. Elle ne se trouvait pas douer dans ce genre de chose… Dans le pire des cas, puisque Chris connaissait l’autre fille, celle-ci se chargerait de les présenter l’un à l’autre. La seule chose que Zveltlana espérait, c’était qu’Emrys soit accompagné de son AEA. Certes Léon lui avait fait la tête et n’était pas venu…Mais la demoiselle avait un faible pour cette adorable chose rose qui squattait l’épaule du garçon qu’elle avait rencontré un matin. Et puis, cette fois, Léon ne serait pas là pour l’empêcher de toucher ou simplement regarder Bilboquet.
Revenir en haut Aller en bas
Delicate Boy
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Nii' / MPDT
-
0 / 1000 / 100

• Age : 24
• Pouvoir : Ressentir les émotions des autres.
• AEA : Bilboquet. L'escargot. Le meilleur. Le plus rose.
• Petit(e) ami(e) : Iwa coeur coeur love ♥ (Mais il n'oublie pas Soren.)

RP en cours : Dysphorie en Euphorie.

Messages : 869
Inscrit le : 24/05/2010

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT Ayumi] Tonight, Let's Dance ! ♫ [Liiiibre pour tous ! 8D]   Dim 29 Mai 2011 - 14:51

Au fil du temps, Emrys avait appris à utiliser son pouvoir à bon escient. Il lui avait fallu du temps avant de comprendre qu'il pouvait décrypter les émotions des autres, mais à présent il pouvait au moins se vanter de le maitriser un minimum. Pas besoin d'être un génie pour deviner que cette soirée allait le fatiguer, de fait, mais c'était ça ou rien ; tant que tout le monde restait de bonne humeur, ça ne devrait pas trop poser problème. Quand elle se retourna vers lui, il put voir au sourire d'Ayumi qu'il ne risquait rien de son côté. Elle était souriante, aussi radieuse qu'à chaque fois qu'il était question de musique. Rien que pour ça, elle aurait toujours dû tenir un instrument dans ses mains. Il aimait la voir sourire ; c'était reposant, apaisant.

« Je ne pense pas être la plus populaire après ça. Les filles en auront certainement plus après Beast et Kyle, à mon avis. »

Emrys rit doucement en entendant cela, et acquiesça. D'accord, peut-être. De manière générale, il lui semblait que les filles en avaient plus après les jolis garçons que les chanteuses de talent, dans les groupes. Restaient les garçons. Non pas que ça l'inquiétait outre-mesure ; contrairement à d'autres qu'il avait eu l'occasion de croiser ici, la guitariste n'était pas du genre à se préoccuper de ce genre de choses. Et puis elle aurait beau dire, il restait persuadé que l'on se souviendrait ne serait-ce que de son nom, après ça. Tous les pensionnaires étaient lambdas, ici. Comme dans un lycée de grande envergure. Tout le monde connaissait tout le monde, sans les connaître pour autant. Des bruits couraient sur untel ou untel, sans être justifié la plupart du temps. Les personnes présentes ici se souviendraient bien de la jeune fille aux cheveux roses qui était montée sur scène ce soir-là, non? Elle le méritait, en tout cas.

Enfin, Kyle et Beast aussi, certainement. Même si, pour l'un, ce n'était qu'une vague image dans sa mémoire. Kyle, il connaissait. Pas de problème. Et si l'autre ne passait réellement pas inaperçu, il ne lui avait pour autant jamais vraiment adressé la parole. La première fois qu'il avait entendu parler de 'Chris', lui semblait-il, ce devait être avec... Lana? Oui, Lana. Sa petite-amie, donc. Bah... Il aurait bien le temps de connaître tous ce beau monde, d'ici la fin de la fête.

« Et merci pour le compliment. C’est bien aussi de ton coté. C’est la première fois que je te vois habillé comme ça… un évènement. »

Le jeune homme regarda son amie sauter souplement de la scène, et répondit à son compliment par un nouveau sourire. Il ne savait pas d'où venaient certains de ses vêtements, mais il ne s'en faisait pas trop de ce côté-là : si le Pensionnat avait voulu le tuer, il ne l'aurait pas fait en l'aidant à être un peu plus classe qu'à l'accoutumée. Ou en tout cas, il y avait des manières plus cruelles d'en finir avec quelqu'un. Il cligna des yeux en la voyant remettre son col en place, sans dire un mot.


« Alors… il y a du monde de prévu ? Je ne sais pas à quoi on pourrait aider, là… Les installations sont presque terminées, non ? »

Hm? Emrys fit un bref mouvement de tête et éclaircit sa gorge, regardant à son tour autour de lui. Du monde de prévu? Ça, aucun problème : il y avait du monde de prévu. Il ne savait pas exactement qui venait et qui ne venait pas, mais il pouvait au moins être catégorique quant-à ceux qu'il connaissait mieux.


«Oh, hm, oui, c'est presque prêt, vous pourrez bientôt jouer, répondit-il en passant brièvement sa main dans ses cheveux avant de ne la replonger dans sa poche. Sinon Soren vient, sûr. L'autre brun aussi... Ambre? Victor. Lana, Beast et Kyle évidemment. Et beaucoup d'autres personnes que je ne connais même pas.»

Il allait falloir qu'il attache sa main dans sa poche, s'il voulait rester correctement coiffé. Un sourire amusé éclaira son visage.

«Et tu peux dire ce que tu veux, je reste persuadé que tu vas faire un malheur.»

A peine eut-il le temps de terminer que la guitariste se fit interpeller, le forçant à se retourner vers la voix qui venait de prononcer son nom. Enfin, un diminutif, mais ça revenait au même. Bon, le type vert, ça devait être Beast. Le type aux cheveux rouge, aucun problème, c'était Kyle. Et la petite demoiselle juste à côté, il n'eut aucun mal à l'identifier comme étant Lana. Il cherche vaguement autour d'eux, s'attendant à voir l'inénarrable AEA de celle-ci ; mais visiblement, elle était venue seule. Enfin, presque. Emrys se retourna vers Ayumi et haussa les épaules, lui emboitant le pas. Avisant le couple, il haussa un sourcil. Oh.

Ce qui était bien, avec son pouvoir, c'était qu'il ne le contrôlait pas encore assez pour en faire ce qu'il voulait. Avec sa chance, s'il restait près d'eux, il allait se retrouver à se sentir comme un amoureux transi pour les cinq prochaines minutes. Non pas que c'était désagréable, mais...


«Je ne pense pas que Kyle ait peur de venir voir qui que ce soit», lança-t-il avec un sourire en coin, le saluant d'un signe de tête.

Il se tourna vers la jeune fille aux cheveux foncés, et la salua de même. Il aurait bien serré des mains, mais la droite était dans sa poche et il n'avait pas particulièrement envie de se la faire broyer. Ses yeux se perdirent un instant dans le vague, et il retint un soupir. Restait à attendre Soren, tiens. Il espérait qu'il n'allait pas trop tarder.



• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •


« I'm in the basement, you're in the sky ;
I'm in the basement baby, drop on by.

Hold your breath and count to ten
And fall apart and start again -
Hold your breath and count to ten,
Start again, start again... »

Voilà mon cœur ; prudence en sortant :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« but dats a bit gay bro »
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Never
-
0 / 1000 / 100

• Age : 21
• Pouvoir : Son reflet a une volonté propre; maintenant, il arrive même à lui piquer sa place pour un temps limité.
• AEA : Un marcassin qui a tendance à se définir comme un preux chevalier et qu'il évite le plus possible.
• Petit(e) ami(e) : Il se demande si « ça » compte, en fait.

RP en cours : Soren rampe dans la cave par là.


Messages : 342
Inscrit le : 17/10/2010

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT Ayumi] Tonight, Let's Dance ! ♫ [Liiiibre pour tous ! 8D]   Lun 30 Mai 2011 - 17:00

Soren passa son regard bleu de droite à gauche, et emboîtant le pas à Mut, longea le couloir en faisant le moins de bruit possible. La nuit commençait à tomber sur le pensionnat et le parc qui l'entourait, baignant l'extérieur d'une douce et agréable lumière orangée. S'arrêtant un moment pour contempler ce spectacle à travers une des fenêtres du couloir donnant sur le parc, le jeune homme aux cheveux blonds sursauta en se faisant rappeler à l'ordre par son AEA impatient, et décolla à contre cœur ses yeux de cette beauté éphémère, se remettant à trottiner par peur d'arriver en retard. Une fête. C'était incroyable, non? Bloqué dans cet étrange endroit depuis près de six mois maintenant, Soren avait vu défiler les jours les plus monotones de son existence, bien heureusement rythmés par la présence de ses amis, sans lesquels il aurait très certainement fini par perdre la tête. Le changement, il ne l'avait jamais réellement apprécié auparavant, étant souvent associé dans son esprit à de funestes évènements, mais lorsqu'Emrys lui avait parlé à grand renfort de gestes d'une fête d'anniversaire en l'honneur des dix-neuf ans d'Iwasara, alors le jeune Allemand avait bondit de joie, tant cette idée lui paraissait bonne. Bonne, car de un, elle permettrait aux pensionnaires un peu déstabilisés par leur enfermement d'oublier qu'ils n'existaient plus aux yeux du monde le temps d'une soirée, et que mince, dix-neuf ans, ça se fêtait. Lui avait eut seize ans le moi passé (Enfin, d'après le calendrier du Pensionnat Interdit, lui, il avait perdu le compte des jours depuis longtemps), mais ce n'était pas pareil. Tant qu'il ne serait pas sorti, il se refusait à fêter son anniversaire, se refusait à prendre en compte le temps qui passait. C'était stupide, peut-être, il ne savait pas. Mais dans son esprit, le fait qu'il avait seize ans lui paraissait encore et toujours absurde et étrange.

Soren descendit quelques marches avec sa légèreté coutumière, Mut à quelques mètres devant lui. Le jeune homme aux yeux bleus se demandait bien pourquoi le marcassin à l'écharpe bleue avait consenti à l'accompagner à la fête d'anniversaire d'Iwasara, lui qui était si peu aventureux d'ordinaire. Peut-être avait-il accepté pour se donner une contenance, en ce cas là, il rentrerait vite à l'intérieur, effrayé par le monde et le bruit. Soren, lui, n'était aucunement dérangé par toutes les personnes qui seraient sans aucun doute présentes à l'évènement: Il connaissait de vue la plupart d'entre elles, et n'avait aucun problème en particulier avec quelqu'un. Sauf peut-être, hum...Cette fille qui se prénommait Heather, mais il ne voulait pas y penser. Jetant un dernier coup d'œil derrière lui, afin de s'assurer que Mathias ne l'avait pas suivit, il poussa la porte donnant sur le parc, pressant la cadence pour mieux voir toutes les installations. Il n'y avait pas à dire, c'était gigantesque! Toutes ces décorations et équipements semblaient venir d'un autre monde, et le blondinet se senti désagréablement mis à part. Que la technologie avait évoluée, ça, il le savait. Il avait eut l'occasion de s'en rendre compte à plusieurs reprises, ici. Pour autant, ça avait le don de l'impressionner et le chagriner plus qu'il ne l'aurait cru possible. Cet endroit...Était vraiment une prison magique, sans limite de temps, après tout.

Avisant des visages connus près de la scène, un immense sourire se dessina sur les lèvres de Soren, qui tourna le pas pour se diriger dans leur direction. Mut émit un petit bruit indigné et repassa devant lui, la tête haute, marmonnant quelque chose sur le fait que c'était lui qui devait être devant, et c'est tout. Mais arrivé à hauteur du petit groupe, le marcassin fit moins le malin, et fila se cacher quelque part derrière la scène, là où de toute évidence personne ne pourrait le voir. Soren le laissa partir sans s'en soucier, songeant avec raison qu'il ne risquait rien, et encore moins de se perdre. Parcourant les derniers mètres qui le séparaient d'Emrys, Iwasara et les autres en courant, il arriva près de ces derniers avec un sourire gêné. Emrys, Iwasara...Le garçon aux cheveux rouges s'apellait Kyle, il l'avait vu quelques fois (Un ami d'Emrys, Iwasara et Claris, il pensait, une sorte de musicien), il avait oublié le nom de l'homme à la peau verte, mais savait qu'il l'avait déjà croisé. Avec une apparence aussi particulière, il n'aurait jamais pu l'oublier. Et à côté de lui...Cette petite jeune fille ne lui disait rien, mais sûrement l'avait-il déjà croisée par le passé. Qui n'avait-il pas croisé dans les couloirs du pensionnat, il se demandait!

« Bonsoir, fit-il à l'adresse des cinq personnes à côté desquelles il se trouvait maintenant, J'espère que je ne suis pas en retard? »

Si présentation il y avait à faire, Soren espérait que quelqu'un les fasse pour lui, il n'avait jamais été très à l'aise pour aborder les autres ou leur faire aisément la conversation alors qu'il ne les connaissait pas, ou à peine. Avisant la tenue des personnes qui l'entouraient, il ne pu s'empêcher de dire qu'une fois de plus, il devait faire assez...Tache. Hm. Au moins n'avait-il pas mit de cravate, et il s'en félicita. Ça faisait un peu plus normal comme ça, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
(ZYVA PAPILION)
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Sköll
-
0 / 1000 / 100

• Age : 25
• Pouvoir : Elle joue bien de la guitare. Cherche pas plus loin.
• AEA : Un gros chien. Méchant, le chien.
• Petit(e) ami(e) : Emrys Sulwyn.

RP en cours : RRRRRRRRAINBBOW !!

Messages : 116
Inscrit le : 04/09/2010

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT Ayumi] Tonight, Let's Dance ! ♫ [Liiiibre pour tous ! 8D]   Lun 30 Mai 2011 - 18:43

{ And the world is better, better that you can dream, when all of them are around me ~ }

    Emrys s’éclaircit la gorge et ébouriffa brièvement ses courts cheveux bruns avant de répondre :

    « Oh, hm, oui, c'est presque prêt, vous pourrez bientôt jouer. Sinon Soren vient, sûr. L'autre brun aussi... Ambre ? Victor. Lana, Beast et Kyle évidemment. Et beaucoup d'autres personnes que je ne connais même pas. »
    Iwasara hocha distraitement la tête, plongeant dans une réflexion sur les connaissances qui lui avaient promis de venir et complétant rapidement sa brouillonne liste mentale. Soren, le petit blond sympathique aux grands yeux bleus ; Claris l’hyperactive survoltée qui lui ressemblait énormément bien que tous deux n’aient assurément aucun lien de parenté ; Mathias, son… petit ami, si Iwa avait bien compris ; Ambre, sa meilleure amie ; Heather, pas désagréable en soi, mais malheureusement férocement opposée à la jeune femme, ce qui mettait parfois la japonaise dans des situations délicates. Peut-être Luna viendrait-elle, il était assez difficile de prévoir ses actions. Il y aurait également Victor, qu’elle ne connaissait pas bien, et sans doute Marie-Colombe sa compagne funambule, ainsi que Courtney et Aphrodite qui avaient promis de venir – Courtney avait également évoqué un garçon dont Iwasara n’avait jamais entendu parler sur un ton enthousiaste… une occasion supplémentaire de rencontrer du monde. Dans le même registre, Ambre lui avait parlé de « traîner » à la fête son presque-petit ami – selon une histoire compliquée qu’elle ne lui avait pas encore racontée en détails. Il y aurait également d’autres personnes qu’elle ne connaissait pas encore. Des anciens, des plus récents. Et la chanteuse trouvait cela merveilleux que tous puissent se réunir dans une bonne ambiance malgré ce qu’ils enduraient dans ce lieu trompeur.

    « Et tu peux dire ce que tu veux, je reste persuadé que tu vas faire un malheur. »
    La voix de son ami tira Ayumi de ses pensées. Elle redressa vivement la tête en laissant échapper un petit « hm ? » surpris, mais une autre voix, forte et tonique, détourna son attention des mots du jeune homme en l’interpellant avec familiarité :

    « Hey Ayu ! Venez par ici ! Il y en a un qui n'ose pas venir vous voir ! »
    Iwasara se retourna, devinant à la gravité de sa voix et au surnom employé que Beast était arrivé. Rares étaient ceux à l’appeler par son prénom, plus rares encore ceux qui raccourcissaient celui-ci. Tout simplement parce que, conformément à l’éducation qu’elle avait reçue, la jeune fille se présentait généralement par son simple nom de famille. De fait, s’il était courant pour elle de s’entendre nommer « Iwasara » ou « Iwa » pour ceux qui trouvaient son patronyme trop long, « Ayumi » était moins utilisé. Et encore moins « Ayu », qui jusqu’à présent était le seul privilège de Beast. Parce que le guitariste ne s’était pas posé de questions. Non, ça ne la dérangeait pas plus que cela… mais c‘était déstabilisant. Chez elle, dans son monde d’origine, ses parents l’appelaient Ayumi, ses amis aussi. Pour les autres, c’était Iwasara. Et « Ayu », c’était les garçons stupides qui s’amusaient à charrier les filles pour se faire remarquer… c’était aussi la petite taquinerie hebdomadaire de Maeda lorsqu’il s’ennuyait des accords trop mélancoliques. Il disait que Ayu sonnait comme une goutte de pluie, que ça ne lui allait pas, et riait lorsqu’elle lui envoyait un coup de pied avant de démarrer une musique violente en répartie.
    Le souvenir du temps où elle en était encore à apprendre à se servir de son instrument ralluma une étincelle de nostalgie dans la poitrine d’Iwa. Elle la chassa sévèrement, avant d’inviter Emrys à la suivre d’un signe de tête et de se rapprocher du groupe.

    « Je ne pense pas que Kyle ait peur de venir voir qui que ce soit. » Commenta son camarade aux yeux bleus avec un sourire amusé en saluant les jeunes gens.
    Ayumi sourit et fit de même, avant de reprendre :

    « Bonsoir Chris. » Répliqua-t-elle avec une once de malice en référence au surnom précédent. « Bonsoir, Kyle. » Ajouta-t-elle en adressant un signe de tête au DJ, assis sur l’estrade. « Tout le monde va bien ? Chris, je te présente Emrys, que Kyle connait déjà. C’est un ami. Emrys, Beast, c’est la première guitare et le créateur du groupe. Tu dois être Zveltlana, non ? » Demanda-t-elle en souriant à l’adolescente aux longs cheveux sombres qui se tenait à son coté. « Chris nous a beaucoup parlé de toi. »
    En effet, le jeune homme était complètement fou de la jeune fille aux yeux bleus. Qui d’ailleurs, Iwasara devait le reconnaître, était fort jolie. Il avait passé un après-midi à parler d’elle entre deux morceaux ; devant l’air fatigué du rouquin de l’équipe, la chanteuse aux prunelles bordeaux lui avait proposé d’écrire une chanson pour elle, avant de remballer tranquillement le matériel pour mettre fin à la séance de la manière la plus délicate possible. C’était une façon plutôt efficace d’éviter les conflits. Et puis, il avait le droit d’être amoureux, non ? De son coté, Iwasara ne trouvait pas cela répréhensible.
    Soudain, la jeune fille entendit une nouvelle voix saluer leur petit groupe sur un ton enthousiaste quoi qu’un poil hésitant.

    « Bonsoir. J'espère que je ne suis pas en retard ? »
    La chanteuse se retourna et adressa un signe de la main au nouveau venu pour l’inciter à s’approcher : C’était Soren, talonné par son AEA, le marcassin à l’écharpe bleu qu’Ayumi, sans que personne pas même elle ne sache pourquoi, trouvait incroyablement attendrissant. Fait d’autant plus étonnant que son propre ami imaginaire était un féroce chien de garde haut comme un demi homme et doté d’un dentition impressionnante. Au fait, où était-il ?

    « Non, pas du tout. Merci d’être venu. »
    Jetant un bref coup d’œil autour d’elle, Iwasara changea brièvement de sujet, interrogeant la cantonade :

    « Dites-moi, quelqu’un aurait vu Hiruko ? Ca fait un moment qu’il a disparu. »
    Non pas qu’elle s’inquiète pour son tenace chien de garde, mais on ne sait jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT Ayumi] Tonight, Let's Dance ! ♫ [Liiiibre pour tous ! 8D]   Lun 30 Mai 2011 - 19:40

"Hey ! Bah alors tu fait bande a part maintenant ?"

Cette simple phrase confirma à Kyle Malkovich que Chris Evans, le célèèèèèbre guitariste d’un groupe qui ne semblait pas exister dans le monde d’où venait le jeune homme aux cheveux aussi rouges que le sang, n’avait toujours pas compris la mentalité de ce dernier. Kyle ne faisait aucunement bande à part, non. Loin s’en faut. Il était juste respectueux et n’avait pas à aller voir Emrys et Ayumi, tant que ces derniers ne lui auraient pas eux même demandé de les rejoindre. Après tout, n’étaient ils pas en train de parler ? Quoi que pouvait en dire Beast Greenman, ce dernier n’aurait jamais vraiment accepté que quelqu’un vienne interrompre une conversation qu’il espérait privée avec sa dulcinée. Et pour sa part, Kyle comprenait… Oh, très trèèèès facilement. Déjà que Selenda n’était pas le genre de fille à avoir une conversation, alors quand il avait la chance d’en avoir une il ne se faisait pas prier pour faire le beau ! Enfin, de toutes évidences, Beast ou Chris comme il préférait c’était pareil de l’avis du Technopathe, n’avait pas compris la manière de marcher de Kyle. Ni son nom d’ailleurs, après qu’il avait fait sa petite réplique, il s’était mit à oublier son nom de famille ! Ah bah quoi ? C’était si dur à retenir ? Malkovich. Mal comme le Mâle dominant, Kol comme le col d’une montagne et Vich comme… Comme un tournevich ! Ahaha. Il faudra qu’il la ressorte celle là. Pas à Selenda. Mais à Kogenta peut être, c’était bien son niveau à lui. Il faisait quoi au fait maintenant, cette petite créature félinée toute bleue ? Peut être qu’il pionçait encore dans le salon… Ou alors qu’il s’était fait écrasé par quelqu’un s’étant assis sur lui. Le poids du Drive confié par le Shikigami pesait encore à l’intérieur de la veste du jeune homme. Il ne s’en séparait plus depuis. Pas vraiment parce que ce Drive était un accessoire de mode particulièrement original, mais aussi parce que… Eh bien, c’était quand même un bijou de technologie. Et ce genre de chose, mieux vallait le garder pour lui dans l’état actuel des choses. En plus c’était la télécommande de Kogenta, et si ce genre de truc tombait entre de mauvaises mains, de mauvaises mains qui savent parler le Japonais (contradictoire, hein ? Enfin lui il se comprend, c’est l’essentiel !) Une catastrophe pourrait arriver. Kogenta était tout de même une créature très puissante au niveau de sa force de combat, et si quelqu’un pouvait le contrôler, ça ferait très mal. Le Drive était donc resté dans l’intérieur de la veste de Kyle, même si il avait troqué ses habituels vêtements blancs pour une tenue un peu plus rétro, en noir cette fois. Une sorte de costard un peu plus futuriste et vraisemblablement plus souple. Une tenue qui n’irait curieusement pas à des gens venus pour danser ou profiter de la fête, mais qui allait parfaitement pour le DJ local. Comme quoi, il avait bon goût le jeune homme. Restait aussi à voir que son bon goût, il était limité aux trucs souvent impossibles à avoir. Il suffisait de voir la femme qu’il aimait pour s’en rendre compte, aheeeem…


-Non, nous ne nous sommes jamais rencontrés, je me souviendrais de son nom, Surtout que si tu n’arrives pas à t’en rappeler, c’est qu’il ne doit pas être banal et je me souviens toujours de ce qui sort de l’ordinaire.


Ce coup ci, c’était la jeune fille accompagnant Chris qui venait de parler. Avec un fichtre accent du Québec. Oh, elle vient de Montréal celle là, Kyle en mettrait sa main à couper ! Il aimait bien Montréal. C’était une province Américaine, mais Francophone, soit ses deux pays favoris réunis en un seul point. Par contre, qu’est ce que l’accent était étrange ! Pour un peu, Kyle aurait trouvé qu’ils se moquaient de lui. Enfin il avait comprit depuis le temps que c’était loin d’être le cas. Canadienne donc, hein ? Avec un nom comme ‘Lana’ en tout cas, ça ne serait pas dur à retenir. C’était étrange quand même, la dernière fois que le jeune homme avait entrentendu le nom de la petite amie de Beast au cours d’une répétition, il aurait juré que c’était un nom bien plus long que ‘Lana’. Enfin, celle-ci n’avait pas l’air de tiquer à ce qu’on l’appelle ainsi, le jeune homme rempli de mini machines en métal spécial se contenta donc de simplement sourire à la bien nommée Lana avant de la regarder un peu mieux. Bon, bah elle était jolie, ca c’est clair. Avec de beaux cheveux bleus. Aussi bleue que Kyle était rouge, donc ? Bleu Rouge… Manquait plus qu’un blanc albinos et ça y’est, le drapeau Français pouvait être dressé. Enfin, pour l’instant c’était plutôt bleu rouge et VEEEERT donc pour le drapeau on repassera. Même l’Italie avait du blanc au milieu.


« Mal-ko-vich ! C’est si dur que ça à retenir ? Enfin ça se vaut remarque, moi j’ai toujours pas réussi à déterminer de quelle planète tu venais. Mars c’est vrai que ça serait trop facile… »


Il avait dit ça en rigolant et en serrant la main de Beast après l’avoir ‘checkée’ comme on disait chez les ‘Djeuns’. Il se tourna ensuite vers Lana, baissa un court instant la tête dans sa direction pour lui faire une bise sur les deux joues, comme il était de coutume de le faire pour saluer une fille dans le monde des adolescents. Ou tout du moins, dans le monde des adolescents natifs du même endroit que Kyle. Il n’éprouva pas de gêne à faire la bise à Lana. Après tout, c’était juste un salut, non ? C’était pas comme si il l’avait bécotée… ! Et puis si il avait fait ça, il pouvait être sur que le Guitariste végétarien serait impatient de savoir quel goût ça peut avoir le garçon nanodroïdisé….

Le jeune Disc Jockey s’apprêta à saluer Lana, quand Emrys et Ayumi vinrent les rejoindre, visiblement attirés par les paroles de Beast un peu plus tôt. Kyle regarda son compagnon verdâtre avec un regard assez outragé. Il hocha la tête aux paroles d’Emrys qui parlait avec la voix de la sagesse. Un brave garçon ce Emrys. Kyle ne le connaissait pas encore très bien, mais là il venait de marquer des points dans l’estime du jeune adolescent rouge.


« Apprends mon cher petit homme vert que je n’ai peur de rien ! Sauf du GGL. Brr…. »


Il fit mine de trembler de peur, comme si on venait d’évoquer une chose si horrible que rien que prononcer son nom pouvait glacer le sang. Après quoi il afficha une mine plutôt réjouie et salua Emrys en lui serrant la main, puis en faisant une double bise à Ayumi. Encore une fois, la politesse selon les codes de Kyle Malkovich c’était un peu plus spécial que ce qu’on pouvait imaginer. Emrys qui restait légèrement à distance du couple semblait assez détendu, comme tout le monde en fait. Ayumi elle-même avait présenté tout le monde tour à tour, saluant Kyle au passage qui avait l’air tout aussi réjouit que la scène commence ainsi à se remplir. L’adolescent en noir aux cheveux rouges allait faire une déclaration quand un petit élément vint l’interrompre de nouveau dans sa tentative d’attirer l’attention sur lui. Oh. Un jeune garçon… Hum, blond avec des yeux bleus. Oui, Kyle s’en souvenait. Enfin, vaguement. Il lui semblait que c’était un Allemand. Soren… Euh… Haddock. Soren Tournesol. Enfin un truc comme ça. Kyle avait attribué son nom de famille à un personnage de l’univers de Tintin, mais là tout de suite il n’arrivait pas à remettre le doigt dessus. Crotte.


« Dites-moi, quelqu’un aurait vu Hiruko ? Ca fait un moment qu’il a disparu. »


Kyle se retourna vers Ayumi. Hiruko ? C’était son AEA, le grand chien d’une couleur noire et un peu rouge ? Comme Kyle en ce moment en fait, hunhun… En tout cas, non. Le technopathe n’avait vu le gros chien nulle part et à vrai dire il avait été trop occupé à mettre en route et à vérifier la machinerie de la scène et des coulisses qu’il n’avait guère fait attention à ce qui se passait autour de lui. Kyle tendit donc la main à Soren, dans l’optique de le saluer en souriant et après cela de fait, il se tourna vers Ayumi en haussant les épaules.


« Nan, sorry. J’étais plongé dans les systèmes des baffles et de la sono depuis pas mal de temps, j’ai pas fais gaffe à ce qui s’passait autour. Désolé. Mais par contre maintenant, on aura des ampli qui déchirent ! »


Il se tourna vers la scène, qui ne semblait pas avoir vraiment changé extérieurement. Extérieurement, bien entendu. A l’intérieur c’était autre chose. Kyle s’était servi de son pouvoir de piratage afin de parfaire au mieux l’attirail sonore qui s’était présenté à eux. Nul doute que si le concert faisait autant de bruit qu’il l’espérait, ils allaient réveiller les morts. Oh okay il exagérait mais… Sérieusement, il pensait avoir fait un bon travail sur le matériel. Il pointa son pouce dans la direction de la scène avant de faire une petite moue avec son visage, signe qu’il commençait à s’impatienter que la fête ne démarre pas. Aha, il faut que ça bouge avec Kyle, ouaip.


«En tout cas, j’suis content de voir que tout le monde commence à arriver. Finalement notre propagande aura été un succès, mouahaha…. »

Revenir en haut Aller en bas
Beast = Rockstar mondiale
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Kog
-
0 / 1000 / 100

• Age : 27
• Pouvoir : Transformation tigre de siberie vert
• Petit(e) ami(e) : oui sont nom est... Lana

Messages : 127
Inscrit le : 05/02/2010

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT Ayumi] Tonight, Let's Dance ! ♫ [Liiiibre pour tous ! 8D]   Lun 30 Mai 2011 - 22:17

« Mal-ko-vich ! C’est si dur que ça à retenir ? Enfin ça se vaut remarque, moi j’ai toujours pas réussi à déterminer de quelle planète tu venais. Mars c’est vrai que ça serait trop facile… »

Il rigola a la suite de cette phrase. Cela fit sourire Chris, il n’était pas du genre… enfin je veux dire, il n’était plus du genre à se vexer et à démarrer au quart de tour a la moindre plaisanterie ou remarque qu’on pouvait faire sur son physique. Il le prenait assez bien même d’ailleurs et préférait en rire. Kyle lui sera la main ensuite et fit la bise a Lana aussi par la même occasion, la pareille il n’était pas du genre être un jaloux possessif des qu’un autre mec s’approchait de Lana, un simple formalité pour une bise quoi de plus normal ?

"Oh c’est tout simple a trouver. C’est le même principe que de combiner un humain avec des micros appareil et de le tendre en rouge… pour m’en souvenir je vais penser a la marque de chocolat avec la vache violette."

La plaisanterie il en connaissait aussi un rayon. Quand on officiait dans le style punk-rock fallait avoir l’esprit très ouvert et un humour particulièrement décalé. Fort heureusement il n’en était pas encore arrivé au décalage extrême ici. Pendant ce temps a son appel précédent le jeune garçon qu’il e ne connaissait pas mais qu’il était sur d’avoir déjà croisé arrivait avec Ayumi

"Je ne pense pas que Kyle ait peur de venir voir qui que ce soit"

" Apprends mon cher petit homme vert que je n’ai peur de rien ! Sauf du GGL. Brr…"

Chris lui sourit bien qu’il n’avait aucune idée de ce que pouvait être le GGL

"Ca tombe bien moi non plus."

Ca ce n’était pas totalement vrai. Lui la chose qu’il avait peur c’était qu’il puisse arriver quelque chose de grave à la chère petite demoiselle de son cœur sans qu’il ne puissa rien faire. Ayumi prit la parole son tour coupant courts au discutions.

"Bonsoir Chris. Bonsoir, Kyle. » Tout le monde va bien ? Chris, je te présente Emrys, que Kyle connait déjà. C’est un ami."

Il salua le jeune garçon prénommé Emrys en lui serrant la main.

"Ravi de te connaitre. "

« Emrys, Beast, c’est la première guitare et le créateur du groupe. Tu dois être Zveltlana, non ? Chris nous a beaucoup parlé de toi. »


Chris leva les yeux au ciel et de légères teintes rouges apparurent sur ses joues.

"Je… je ne vois pas de quoi tu parles "


Ca qui était archi faut et il le savait tres bien. Il était déjà flatté qu’elle le présente comme étant le créateur de groupe mais aussi qu’elle révèle qu’il avait autant parlé de la petite canadienne, il ne se rendait pas compte que lorsque il parlait d’elle, il avait du mal à s’arrêter. Ca le gênait quelque peut. Et pourtant d’habitude il lui en fallait un peu plus que ca pour se retrouver dans ce genre de position, mais Lana l’avait déjà surprit lors de leur premier diner en tête à tete à émettre un son sourd que les félin font lorsque ils sont content, trahissant ouvertement ses émotions. Ca a parfois des désavantages d’être croisé avec un félin.
C’est a ce moment la qu’un jeune garçon arriva, Chris le remerciait intérieurement avant que quelqu’un n’ai pu dire quoi que ce soit, ce qui fit vite changer le sujet de conversation.


« Bonsoir. J'espère que je ne suis pas en retard ? »

« Non au contraire, a point nommé même ». pensa-t-il tandis que les taches rouges avait disparut de ses joues. Il regarde le nouvel arrivant. Il avait l’impression de le connaitre… de l’avoir déjà vu, mais il était sur et certain que ce n’était pas exactement lui. Et pourtant le ressemblance était frappante.Ayumi reprit une nouvelle fois la parole.

« Non, pas du tout. Merci d’être venu ».

Elle reprit ensuite avec un tout autre sujet.

« Dites-moi, quelqu’un aurait vu Hiruko ? Ca fait un moment qu’il a disparu. »

Hiruko, c’était son chien ca… c’était pas plus mal a priorit qu’il ne soit pas la, ils ne s’endendaient pas tres bien, Enfin c’était surtout son AEA qui avait une dente contre lui… et ca ilo savait pourquoi. Les Canidées et les Félidés ne sont en général pas tres bon copain et il avait dut sentir son croisement avec un tigre.

« Nan, sorry. J’étais plongé dans les systèmes des baffles et de la sono depuis pas mal de temps, j’ai pas fais gaffe à ce qui s’passait autour. Désolé. Mais par contre maintenant, on aura des ampli qui déchirent ! »

Il Ferma es yeux et sen concentra, il allait leur donner la réponse tout de suite, il cherchait l’odeur de chien d’Ayumi, tout d’abord en se focalisant sur le parc. Puis sur ces alentours mes ne détecta rien s’autre que des présences humaines. Il rouvrit les yeux

"Désolé Ayu, mais je ne sens pas son odeur dans le coin… aucune idée d’où il peut être… a vrai dire ca m’arrange j’ai pas trop envie de me faire bouffer la jambe ce soir."

Ca qui avait bien faillit arriver le dernier coup d’ailleurs.
Il se tourna ensuite vers le jeune homme tout de rouge.


"Yeah ! Super, Kyle. J’ai hâte d'entendre."

Il se pencha en direction de Lana il et lui parla tout bas a l’oreille pour ne pas que les autres entendent.

"T’es sure que ca ne te dérange pas princesse ? je vais passer pas mal de temps sur scène... ca m'aggace de te laisser comme ça"

«En tout cas, j’suis content de voir que tout le monde commence à arriver. Finalement notre propagande aura été un succès, mouahaha…. »

Il se releva, se tourna vers Kyle et ne pu s’empêcher de lui répondre ironiquement

"C’est clair qu’avait ta manière de distribué des tracts, ca passe pas inaperçu."

Son regard se dirigea vers le jeue homme blond que personne n’avait eu l’air de ce soucier dans les quelques minutes qui suivirent.

"Et si quelqu’un nous présentait ce jeune homme ? ca serait une bonne je pense?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
B.N.B.B.
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Shad
-
0 / 1000 / 100

• Age : 25
Messages : 1226
Inscrit le : 23/01/2007

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT Ayumi] Tonight, Let's Dance ! ♫ [Liiiibre pour tous ! 8D]   Mar 31 Mai 2011 - 22:06

Un rayon deux rayons trois rayons, un soleil.
Comme à son habitude la chambre numéro deux rengorgeait des anciens parasites du pensionnat, depuis quelques temps calmés par les années, l'ennui avait fini par rattraper les légendaires saltimbanques des histoires de pensionnaires. Un clown bien triste se réveillait dans le creux de la chambre, comme à son habitude il jeta un coup d'œil sur les alentours, vérifier la population présente. Personne.
Comme à son habitude Eva ralluma un mégot de Mail, elle prit la première bouffée de la journée, depuis quelques temps elle avait remarqué son incroyable résistance à tous les mauvais coups que la vie du pensionnat lui avait infligé, elle ne se privait de plus grand chose. Le tabac lui coupa l'appétit, son ventre grognait pourtant, on mangeait rarement ici, excepté lors des fêtes improvisées des garçons.
Fête?
L'unique oeil de la borgne roula dans son orbite à la recherche du portable de Zacharia, la jmatiné était peu avancée, et elle se souvenait avoir donné rendez-vous à Helen à une fête organisée par des pensionnaires. Lesquels? Aucunes idées. Elle s'était retirée des mois dans sa propre chambre et la numéro deux, et ses occupations vaquaient d'occupations plus ennuyeuses les unes que les autres : lire, regarder la télé, jouer avec Mail, grignoter, boire, manger des médicaments, fixer le plafond avec le cerveau écrasé dans le crane, et d'autres souvenirs qu'elle oubliait régulièrement.
Ses pieds trainant l'emmenèrent dans la salle de bain, heureusement pour elle Nao possédait du maquillage, et elle laissait le sien avec Helen assez régulièrement pour éviter trop d'allers-retours.
Une douche, un peu de maquillage pour cacher la dureté de la dyssomnie, un autre cache-œil de rigueur. La petite blonde se trouvait être plutôt charmante juste dénudée et maquillée, sur ces réflexions elle n'enfila qu'une chemise en dentelle blanche sans sous-vêtements au bonheur de la libération de son opulente poitrine (les gros seins de eva sont sponsorisés par DD, merci), une culotte cachée sous la longueur de la chemise qui flottait sur ses formes. Elle enfila tout de même deux bas pour adoucir les os qui pointaient à travers ses genoux, malgré le temps elle se voyait encore comme un squelette effrayant qu'une brise aurait éparpillé.

Pour avancer les minutes nous passerons aux pensées d'Eva jusqu'à l'extérieur.

Bon où ai-je rangé mes médicaments, merde. Je vais peut-être prendre un sac, comme ça je vais aussi prendre à boire à la cuisine, peut-être qu'Helen le fera? Bon déjà descendre, elle ne va surement pas se réveiller maintenant, prendre le portable de Zacharia, il m'en voudra pas trop je pense. Aie j'ai mal partout, tiens je vais mettre le parfum de Nao, hein? C'est un parfum de fille. Bon tant pis j'en mets quand même pour l'occasion.
Ah personne de la cuisine, il est si tôt? Est-ce que je prends du café ou du chocolat? Ou alors je prends des alcools dans le café? Mince c'est le café et le chocolat qui est pas bien, ou le café et l'alcool, ou le chocolat et l'alcool, ou alors c'est juste que ça endort? Je crois qu'on peut en mourir?
Dans le doute je vais boire du chocolat et pas de café ni d'alcool c'est pas bon pour la santé, mais je risque de dormir après si je me réveille pas. Bon je vais manger un peu aussi.
Voilà pour le chocolat, maintenant la bière, un pack ça devrait suffire, c'est pas très bon en plus, je vais mettre des glaçons dans le sac que ça reste au frais. Où est la sortie?
Ah super il fait beau !


Comme vous aurez pu le remarquer la pauvre Eva n'a pas régulièrement toute sa tête, cela ne s'arrangera pas avec la suite vu que ce qu'elle venait de manger se résumait au doux mot d'amphétamine.
Le monde tournoyait autour d'elle, elle courut jusqu'au lac, personne n'était encore là, il devait être six heure du matin. L'aube caressait brièvement la peau de la jeune fille, faisant frémir ses pores qui s'éveillèrent en chair de poule, elle balança son sac dans l'herbe et commença à empiler le pack de bières sur des livres, elle ne voulait pas s'asseoir de peur de se salir.
Durant plusieurs heures Eva fit le tour du lac, tout l'intriguait, des fleurs closes, un moineau essayant de s'envoler au bord du chemin, les remous de Nessy la créature de l'eau qui la snobait en osant dévoiler sa jolie frimousse or de l'onde, et remuait sa queue de poisson dès que la borgne se penchait plus près du rivage.
La surexcitation de la demoiselle ne voulait pas finir, elle passait partout, revenait là où elle était déjà allée, sans remarquer que des préparations s'engageaient là où la fête devait avoir lieu. Et Helen qui n'arrivait pas.

Au bout de plusieurs heures le corps d'Eva s'était échouée à l'ombre d'un arbre près des tables coiffées de nappes et de victuailles, les gens arrivaient sans trop la remarquer malgré sa tenue affriolante, il faut dire qu'un sommeil profond la retenait à l'écart du monde, la rendant invisible au commun de mortels (ou alors on la confondait avec une clocharde ou un déchet et on avait pas tellement envie de la réveiller, hypothèse à ne pas exclure).
Finalement son œil s'ouvrit.

"...Merde."

La pauvre gémit, plusieurs personnes étaient déjà là, elle n'en connaissait aucune, quelques visages avaient dû vaguement s'imprimer dans sa tête pour s'effacer au plus vite auparavant. Ses membres la portèrent avec peine, elle fit trois pas en direction du petit groupe.
Un, deux, trois boum boum patatraf prout.
Comme à son habitude, elle s'était ramassée de tout son long tête la première dans l'herbe.

Et double-merde pensa-t-elle, une petite larme au coin de sa joue, humiliée, pitié qu'on ne l'ait toujours pas remarquée, elle voulait rester avec son meilleur ami le sol, celui qu'elle rencontrait le plus souvent, elle lui dit même bonjour avec une voix empreinte de désespoir. Et sa cheville lui faisait mal.
Ne pouvant plus avancer, elle tenta une bref tentative en élevant légèrement son timbre.

"Excusez-moi?! Est-ce que...quelqu'un...pourrait m'aider. S'il vous plait."
Vraiment la grosse lose ce début de journée, et Helen qui ne venait pas.


[voilà pas de relecture ni écrit sur word, fuck la vie 8D]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mlle Rose~Bonbon
avatar

+
Pseudo Hors-RP : Mif (Mistral)
-
0 / 1000 / 100

• Age : 24
• Pouvoir : Se transformer en hirondelle (si c’est pas mignon)
• AEA : Un petit lapin blanc tout mignon (hiiii) appelé Banane (raison inconnue)
• Petit(e) ami(e) : C'est (KU-) un (-RO-) secret (-GANE) *O*

Messages : 65
Inscrit le : 05/05/2007

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT Ayumi] Tonight, Let's Dance ! ♫ [Liiiibre pour tous ! 8D]   Mer 1 Juin 2011 - 15:58


      Satisfaite, elle contemplait tranquillement son chef d'oeuvre.

    Le buffet était tout simplement parfait ! Les tables alignées, soigneusement dressées... Il fallait dire que Toya y avait bien passé toute l'après-midi, mince quoi. Liam l'avait a peine aidée, juste à installer les meubles qui étaient trop lourds pour ses bras frêles, et apporter les stocks de nourriture, eux aussi trop difficiles à transporter seule. Cela faisait quelques jours qu'on lui avait demandé d'aider à la préparation de cette fête, et elle y avait consacré du coup pas mal de temps, entre le repassage des nappes, la sélection de la vaisselle... Elle avait d'ailleurs dû commander beaucoup de verres en plastique pour éviter de casser ceux mignonnement décorés (hem) du GGL, ainsi que des petites décorations mignonnes qu'elle n'avait pas le temps de faire (des mignonnes petites étoiles-confettis éparpillés sur les tables), tout cela occasionnant l'enfermement du livreur dans le Pensionnat Interdit - pauvre de lui.

    Dans tous les cas, elle avait fait en sorte de pouvoir faire un repas correct avec ce qui se trouvait sur le buffet. A peu près tout ce qui pouvait se manger sans devoir être chaud, en fait : des salades de pâtes froides, de la charcuterie, des cake salés, en plus des indispensables gâteaux et chips qui font le bonheur des insouciants et le malheur des filles au régime, non sans oublier les célèbres cookies qui faisaient la réputation du GGL pour leur capacité à résister au plus solide des émail dentaire (ce qui était franchement injuste, toute la cuisine de Toya hormi ses cookies étaient à peu près mangeable voire très bonne, mais bon les gens s'arrêtaient toujours sur leur première impression, et les cookies étaint les seuls gâteaux disposés à l'entrée en libre service donc voilà zut).

    Maintenant, elle se baladait tranquillement dans le parc, sautillant sur ses petites jambes d'enfant. Pour l'occasion, elle avait décidé d'arborer un de ses yukata les plus mignon, un rose (enfin Toya ne porte que du rose de toute manière) à fleurs blanches hihi ♥. Ses cheveux d'un noir de jais, relevés en deux couettes hautes, flottaient élégamment sur ses épaules au gré de ses pas. L'allure de gamine asiatique et niaise d'une douzaine d'années malgré ses dix-sept ou dix-huit ans (j'ai oublié, désolée) ne pouvait tromper personne quant à son identité ; tout le monde connaissait au moins de vue la patronne excentrique du GGL. Curieuse de voir les réactions des gens face à ses préparations, elle tendait l'horeille.

      « Apprends mon cher petit homme vert que je n’ai peur de rien ! Sauf du GGL. Brr… »

    Bon, ça commençait mal me direz-vous, mais Toya n'était pas du genre à se laisser abattre pour si peu (en fait rien ne pouvait l'abattre sauf une remarque ambigüe de Kurogane, mais passons), aussi le prit-elle avec sa bonne humeur et sa gaieté habituelle. Elle toussota un peu pour attirer l'attention du bonhomme.

      « Alors comme ça mon café te fait peur ? Je vais me vexer, haha ! », lui répliqua-t-elle en riant doucement, détrompant complètement ce qu'elle venait de dire.

    Toya avait une bonne mémoire, mais le visage du jeune homme ne lui sembla pas familier. Elle se souvenait l'avoir vaguement aperçu une fois il y a quelques [ ] jours / [ ] semaines / [ ] mois (cocher la bonne réponse sans les souvenirs brumeux de Toya) en compagnie d'une autre fille qui était venue quelques fois aussi ("Se-"... "Selenda" ?), mais elle devait alors être occupée à discuter potin avec les KyoCheese, ou alors ce devait être Liam qui avait pris sa commande, aussi ne lui avait-elle jamais vraiment parlé.



[Fuckinou moi non plus pas relu y'a plein de fautes en plus je suis nulle en RP mais bon j'ai répondu \o/ ...OUI PARDON CAROLINA C'EST TOYA JE TE RÉPONDRAI BIENTOT AVEC HELENOU PROMIS JURÉ çOç De toute façon tu es une traitresse, je croyais qu'on se ferait un RP tranquille avec des messages tout courts et tout et toi tu postes un pavé beuuuh je me sens nulle.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delicate Boy
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Nii' / MPDT
-
0 / 1000 / 100

• Age : 24
• Pouvoir : Ressentir les émotions des autres.
• AEA : Bilboquet. L'escargot. Le meilleur. Le plus rose.
• Petit(e) ami(e) : Iwa coeur coeur love ♥ (Mais il n'oublie pas Soren.)

RP en cours : Dysphorie en Euphorie.

Messages : 869
Inscrit le : 24/05/2010

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT Ayumi] Tonight, Let's Dance ! ♫ [Liiiibre pour tous ! 8D]   Lun 6 Juin 2011 - 21:30

En tout cas, à eux tous, ils devaient faire une belle tâche de couleur dans le paysage. Et pourtant, là, ils n'étaient que cinq : un point de vue aérien du Parc aurait sans doute donné un résultat encore plus parlant. Il sortit précautionneusement sa main de sa poche pour serrer celle de Kyle, puis celle du dénommé Beast tandis que son amie faisait les présentations. Kyle, ça allait, il connaissait. Beast, il n'aurait pas de mal à se souvenir du nom ou du visage. Donc, au final, il n'était pas si perdu que ça. Une fois les présentations faites il rangea à nouveau sa main dans la poche de sa veste, et écouta les répliques des uns et des autres avec un sourire franc. Alors comme ça, le DJ avait peur du GGL? Sur ce point, il ne pouvait que le comprendre-bien que pour sa part, ce n'était pas particulièrement la décoration cœur-rose-mignon qui le poussait à ne pas y mettre les pieds. Chacun avait son propre vécu, certainement. Le sien concernait un surnom qu'il avait peu apprécié, et une petite demoiselle qu'il préférait éviter.

La voix familière qui retentit près de lui fit se tourner le jeune anglais, qui fit un signe de tête à Soren pour le saluer. Eh bien voilà, lui qui se demandait où il était passé, il tombait à point nommé! Au moins il n'aurait pas à craindre qu'il puisse lui arriver quoi que ce soit, s'il était dans les parages. Ce qui était une bonne chose, à n'en point douter. Le petit blond était habillé de manière assez sobre, mais sachant qu'il venait des années quarante ça n'avait rien de choquant. D'ailleurs il ne savait pas ce qui aurait encore pu le choquer, après près d'un an passé ici.

« Dites-moi, quelqu’un aurait vu Hiruko ? Ca fait un moment qu’il a disparu. »

Hm? Hiruko? La question d'Iwasara prit Emrys quelque peu au dépourvu, et il se sentit obligé de faire un effort de mémoire pour être vraiment sûr qu'il ne l'avait pas vu. Le chien de la jeune fille passait difficilement inaperçu, cela étant..., quoi que ça ne voulait pas dire grand chose. Il n'était pas sûr qu'il aurait remarqué ou prêté attention à une grosse boule de poil endormi dans un coin. Ca ne l'aurait pas marqué, en tout cas. Il posa ses yeux bleus sur son amie, et fit un signe de tête négatif.

«Non, désolé. Il va sûrement revenir bientôt, j'imagine.»

Quoi qu'à entendre Beast, c'était plutôt une bonne chose qu'il ne soit pas là. Pour sa part il n'avait pas emmené Bilboquet, mais il ne pensait pas qu'il aurait dérangé qui que ce soit en l'emportant. Tant que les AEA présents ne sautaient pas à la gorge des autres, leur présence ne devrait pas être particulièrement dérangeante. Son regard s'était perdu l'espace de quelques secondes, aussi s'efforça-t-il de fixer la scène, quitte à ne regarder personne en particulier. Il allait falloir qu'il reste un minimum concentré, s'il voulait suivre une quelconque conversation.

«En tout cas, j’suis content de voir que tout le monde commence à arriver. Finalement notre propagande aura été un succès, mouahaha…. »

Propagande? C'était peut-être un peu exagéré, non? Quoi que vu le boucan que certains avaient fait-dont un jeune homme aux cheveux rouges dont il ne citerait pas le nom...-ça relevait presque de ce champ lexical là, oui. Au moins il était de bonne humeur, c'était déjà ça ; mieux valait beaucoup de personnes qui parlaient un peu fort et riaient sans arrêt plutôt qu'une armée de rabat-joie. Surtout quand il s'agissait de faire la fête, evidemment.

"Et si quelqu’un nous présentait ce jeune homme ? ça serait une bonne idée je pense?"

Emrys sembla se réveiller en entendant ça, et se retourna vers Soren. Ah, oui, en effet. Ce serait une grande idée.

«Eh bien, Beast, dit-il en désignant Soren de la main, je te présente Soren. Soren, Beast. C'est un des membres du groupe. Hm, à côté (il fit un bref geste en direction de la jeune fille) c'est Lana, sa petite-amie. Sinon il y a Kyle, je ne sais pas si vous vous connaissez.»

Il aurait certainement dû savoir ce genre de choses, mais il y avait tellement de monde ici qu'il avait du mal à se rappeler qui connaissait qui, qui aimait bien qui et qui, au contraire, ne pouvaient pas se supporter. Il allait devoir tenir un cahier pour se souvenir de toutes ces choses-là, si ça continuait. Même si c'était vrai qu'on s'y faisait, avec le temps.

Une nouvelle voix, typiquement féminine, résonna auprès du petit groupe. Le brun ne put retenir une légère grimace, et n'eut besoin que de se retourner vers elle un court instant pour reconnaître Toya, la gérante du GGL. Oh, génial! Elle avait dû entendre la remarque de Kyle, vu ce qu'elle venait de lui répondre. Il se retourna légèrement, de façon à lui tourner à demi le dos, et pris un air détaché. C'était bien sa chance, ça. Elle ne le verrait peut-être pas, avec un peu de chance. Et, trop préoccupé qu'il était à réfléchir à ce qu'il allait faire et à comment éviter les personnes qu'il ne voulait pas voir tout au long de la soirée sans avoir de les éviter pour autant, il ne remarqua pas la jeune fille qui venait de tomber, pas très loin d'eux.

{Kogenta fais attention à relire tes postes, s'teeeup'.^^' Sinon pwahaha l'utilité de mon poste.8DD}



• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •


« I'm in the basement, you're in the sky ;
I'm in the basement baby, drop on by.

Hold your breath and count to ten
And fall apart and start again -
Hold your breath and count to ten,
Start again, start again... »

Voilà mon cœur ; prudence en sortant :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT Ayumi] Tonight, Let's Dance ! ♫ [Liiiibre pour tous ! 8D]   Sam 11 Juin 2011 - 18:12

Entre le moment où la demoiselle avait sentie des lèvres se poser sur les joues et l’arrivée d’un jeune homme blond paru se dérouler en avance rapide. Lana n’avait pas tout suivit, mais elle s’en fichait. Non pas qu’elle n’accorde aucune importance à ceux qui l’entouraient, loin de là, seulement, la petite canadienne appréciait observer les gens interagir entre eux. Il n’y avait pas à dire, ils étaient tous très différents. Très, très différents. Néanmoins, comme aucun d’eux ne semblait éprouver ce petit mal de vivre qu’elle se donnait pour mission de combattre, Zveltlana profitait seulement d’être entouré de gens un tant soit peu heureux. Elle ne l’avouerait sans doute pas, mais regarder un groupe d’individus l’amusait surtout car elle avait l’impression de regarder une émission à la télé. Suivre les discutions, observer les réactions et se demander où tout ça finirait, oui, c’était assez amusant.

Cependant, lorsque la demoiselle qui avait présenté Emrys- et donc qui l’avait sauvée une tâche pour laquelle elle n’était pas douée- avait dit quelque chose au sujet de la fréquence à laquelle Chris parlait d’elle, Lana perdit le fil de la série télé qu’elle avait l’impression de vivre au milieu des autres pensionnaires. Alors comme ça, il parlait d’elle… Devait-elle vraiment se demander à quel point il parlait d’elle, ou se demander si elle parlait suffisamment de lui? Après tout, la seule fois qu’elle avait parlé de lui, c’était à Emrys et ça n’avait pas duré longtemps à cause du comportement de Léon.

Encore une fois, Ayu- ainsi l’avait si gentiment interpelé le musicien à la peau verte- était venu l’arracher de son état passif. Qui était Hiruko? Pourquoi Chris parlait-il d’odeur? Décidément, ce pensionnat avait le don de mettre l’esprit de cette petite canadienne dans des situations pas possibles. Jamais de réponse à ses questions. Que de plaisir!

Au moment où la jeune femme allait –enfin!- se décider à demander à l’autre demoiselle quoi ou qui était ce Hiruko, Chris s’adressa à elle. Du temps sur scène disait-il, la déranger?Sa première réaction fut de s’imaginer la scène que lui aurait fait Léon s’il était présent, tout un cirque pour un simple mot…Mais tel était le caractère qu’elle lui avait donné….Puis, Lana se dit que c’était pour principe qu’il lui demandait. Après tout, elle n’aimait pas que la personne qu’il était, elle aimait aussi la rock star qu’il était. De plus, comme elle n’était pas réellement toute seule… Et que le contexte dans lequel ils étaient s’y prêtait davantage, Lana aimerait tout autant voir Chris sur la scène que de l’avoir à ses côtés. Après tout, l’admiratrice aime l’artiste tout autant – sinon plus si on tient compte de l’ancienneté- que la fille peut aimer le garçon. Zveltlana assura donc au musicien dont elle était amoureuse qu’il n’y avait pas de problèmes et aussi tôt, elle le vit monter sur scène.

Ce fut ensuite au tour d’Emrys de jouer le parfait hôte en présentant le jeune homme blond aux autres. Lorsque le jeune homme à l’AEA extrêmement adorable – et rose- utilisa le terme «petite-amie», un nouveau sourire se dessina sur les lèvres de la jeune femme. Une réflexion des plus inutiles lui avait traversé l’esprit. Aussi bête pouvait-elle être vis-à-vis des expressions des autres cultures, elle c’était montrée des plus idiotes en se disant qu’elle n’était pas simplement «petite», mais «très petite». Mais en pensant « sa très petite amie», on remarquait que l’expression n’avait pas tout à fait le même sens. Et donc, sur sa lancée, la jeune femme avait continué en répétant l’expérience avec le terme de chez-elle. Soit : Blonde. Et oui, d’où elle venait, on utilisait plus le mot «Blonde» pour désigner la compagne. Chose extrêmement stupide puisque les demoiselles ne sont pas toutes blondes… À croire que tous les mots pour désigner l’un des membres d’un couple sont complètement insensés.

L’attention de la jeune femme fut attirée par une silhouette qui se dirigeait vers le petit rassemblement qui s’était formé. Lana remarqua que l’individu en approche ne semblait pas très solide sur ses jambes. La canadienne en vint même à oublier ce qui se passait entre ceux qui étaient près d’elle, pour ne voir que l’autre pensionnaire qui approchait. Au fil des secondes, Lana identifia une femme blonde, mais rien de plus. Soudain, la masse s’effondra, la femme venait de tomber. Par réflexe, Zveltlana avait fait un pas vers l’avant en émettant un tout petit cri de surprise, bien qu’elle soit bien trop loin pour faire quoi que ce soit. Faisant une grimace d’inconfort – et oui, elle avait l’impression de souffrir pour l’inconnue-, Lana se dirigea vers elle, inconsciente qu’elle laissait un groupe derrière elle, sans rien leur dire. Sur le dernier mètre, la canadienne accéléra pour ne s’arrêter que devant la jeune inconnue.

-Rien de cassé? S’inquiéta-t-elle en lui tendant la main.
Revenir en haut Aller en bas
Elu de la Keyblade
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Kog
-
0 / 1000 / 100

• Pouvoir : Ouvre ou scelle tout et n'importe quoi grace à la Keyblade
Messages : 81
Inscrit le : 28/10/2008

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT Ayumi] Tonight, Let's Dance ! ♫ [Liiiibre pour tous ! 8D]   Mar 14 Juin 2011 - 16:43

[allez je me lance avec un autre perso ^^]

« Les sans-cœurs, les sans-cœurs, toujours ces maudits sans-cœurs, ils sont partout, ça commence à être pénible. » Pensa-t-il alors que la keyblade a la main, il venait d’en éliminer une nouvelle fournée, après avoir exploré la cave. On dit que les caves sont des endroits propices aux ténèbres. Il avait pensé y trouver la source nécessaire pour trouver un portail de l’ombre pour rentrer à la citadelle (RAC pour ceux qui comprendront^^) mais tout ce qui était apparu à son arrivée ne furent que satané sans-ceur. Au final il avait plus l’impression que ces créatures étaient autant attirées par le pouvoir de la keyblade qu’un bout de métal sur un aimant. La keyblade blanche disparut dans une gerbe de lumière de la même couleur. Il remonta l’escalier qui menait au rez-de chaussé. Il avait renoncé à porter le manteau noir de l’organisation et l’avait laissé rangé dans le placard de sa chambre. Chaque fois qu’il le portait on lui cherchait des ennuis allez savoir pourquoi. Et abordait maintenant sa tenue civile.

Bon maintenant c’était quoi le programme. Aucune idée. Il n’avait rien de précis à faire, il avait déjà tout vu, tout exploré ici et n’avait rien trouvé qui soit pourrait l’aider à sortir ni autres infos sur ce qui l’entourait. Il pensait assez souvent à Axel et à Xion qui devaient se demander ou il avait bien pu passer très certainement en mangeant une glace au sommet du cloché de la gare de la cité du crépuscule. Il émit un souvenir et comme à l’habitude chassa cette pensée de son esprit. Ça lui faisait une sensation bizarre à chaque fois mais il ne savait la décrire. Il s’était demandé plusieurs fois si cette sensation n’était pas une émotion, ou même un sentiment bien que ne sachant que les similis comme lui dépourvu de ceur étaient incapables de ressentir quoique se soit mais au final, il ne savait plus très bien quoi penser. Ce n’était pas évident de se retrouver enfermé avec des personnes qui débordaient d’émotion et de sentiment… il en aurait presque eu l’impression que ça déteignait sur lui… et après tout… pourquoi pas… peut-être qu’au final Xemnas faisait fausse route ? Que la création du Kingdom Hearts était inutile ? Il se dit alors qu’il allait lui demander une entrevue à son retour pour lui raconter tout ce qu’il avait vu ici. Mais pour l’heure n’ayant rien d’autre à faire, le mieux était de retourner dans sa chambre pour lire les quelques livres qu’il avait empruntés. Il retraversa tout le pensionnat et ses étages d’un pas las avant de finalement regagner sa chambre. Elle était vide. Il alla a son armoire et l’ouvrir pour récupérer un livre intitulé « Mythes et légendes des mondes » un ouvrage qui recensait a priori les divers mondes sois disant existant au gré des comptes et autres récits. Seulement pour en avoir visité certains il savait que ces « légendes » étaient bien réelles. Comme par exemple la cité Agrabah à l'époque des mille et une nuit. Il avait eu l’occasion de visiter la célèbre caverne aux merveilles. Mais sans plus ce jour la il s’agissait juste d’une simple mission d’exploration.

Il prit le livre et le déposa sur le lit avant de s’allonger et de reprendre sa lecture là où il s’était arrêté a la fin d’un chapitre. Le nouveau monde portait le nom de « Halloween Town »

Halloween Town ? La fête annuelle qui est censée faire peur ? Intéressant, un monde lié à un sentiment. Il passa près de trois quarts d'heure plongés dans sa lecture, on apprenant les descriptions de ce monde, très sombre, très noir. Peuplés par ce qu’ils appelaient, fantômes zombies, loup-garou clown et autres créatures. Il y avait mention d’un certain roi de la peur appelé Jack l’épouvantail. Il se demandait s’il visiterait ce monde un jour avec l’Organisation. À la fin de son chapitre, il referma son livre et alla le remettre à sa place. Pas d’un monde par jour s’était-il fixé, sinon il risquât de tout mélanger. Une fois le placard refermé sur l’ouvrage il alla jeter un coup d’œil par la fenêtre en se demandant quand enfin il se passerait quelque chose d’intéressant. Son regard fut finalement attiré par un détail à l’extérieur. Il y avait quelqu’un sur la pelouse du parc. Quelqu’un d'encapuchonné d’un manteau noir qui lui était extrêmement familier. Cette personne regardait la tête levée dans sa direction. Il eut un monument de recul de la fenêtre. Un membre de l’ordre ? Était-ce possible ? Ils auraient réussi à le retrouver. Il jeta de nouveau un regard par la fenêtre. L’inconnu encapuchonné était toujours là.

Il fit volte-face et sortit en trombe de sa chambre. Cette fois plus aucun doute, il portait bien un des manteaux de l’organisation. Il se demandait qui cela pouvait bien être ? Axel ? Xigbar ? Ce n’était pas Xion ca c’était sûr. La personne était trop grande. Mais il fit une grimace en pensant que cela pouvait tout aussi bien être Larxene, Saïx… ou voir même Xemnas lui-même. Il ne décèlera pas le pas pour autant et dévalait les marches des escaliers quatre à quatre, emprunta le couloir et poussa les portes qui donnaient sur le parc. Il fit quelques pas sur la pelouse et chercha du regard l’homme encapuchonné mais il ne le vit nulle part. Il s’avança de nouveau et réitéra sa recherche visuelle mais toujours rien. Il baissa la tête en signe de déception.


"Mince…"

Il avait certainement dû avoir une hallucination. Et pourtant ça lui avait semblé tellement réel. Il se rendit à l’évidence que la présence de ses amis lui manquait bien plus que ce qu’il pensait. Des éclats de voix attirèrent son attention et ce fut à ce moment qu’il remarqua que le parc avait eu des aménagements. Un groupe de jeunes gens se tenaient près de ce qu’il semblait être une scène. Et de l’autre côté il y avait de grandes tables. Parmi ces gens il y avait des contrastes très notables. Un rouge de la tête aux pieds, un tout vert qui tenait la main a une demoiselle avec une robe bleue avec une guitare dans le dos… tien, ça aurait plus à Demyx ça…. Il y avait aussi une toute petite fille, du moins de loin c’est l’impression qu’elle donnait. Une jeune fille avec une guitare, un jeune homme aux cheveux aussi blonds que lui. Pour compléter le tableau il y avait aussi un autre jeune homme qui accompagnait visiblement la demoiselle à la guitare. Une nouvelle jeune fille arrivait et visiblement elle trébucha et tomba par terre tandis que la demoiselle à la robe bleue alla l’aider à se relever. Ils avaient l’air de tous bien se connaitre et de s’amuser.

Il émit un soupir et regardait le groupe avec envie en repensant à Axel et à Xion, il aurait aimé avoir autant d’amis que ceux qu’avaient l’air de former le groupe. Mais ici il ne parlait presque jamais à personne, non pas qu’il soit insociable, mais un peu trop timide, de peur d’être rejeté par les autres du fait qu’il était un humain incomplet... Ces derniers avaient tendance à mépriser les similis, les considèrent que comme des coquilles vides sans existence. Il regarda une nouvelle fois l’endroit où sa vision était apparue quelques minutes plutôt. Avant d’aller s’assoir sur une pierre. Tout en jetant des regards envieux au groupe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
(ZYVA PAPILION)
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Sköll
-
0 / 1000 / 100

• Age : 25
• Pouvoir : Elle joue bien de la guitare. Cherche pas plus loin.
• AEA : Un gros chien. Méchant, le chien.
• Petit(e) ami(e) : Emrys Sulwyn.

RP en cours : RRRRRRRRAINBBOW !!

Messages : 116
Inscrit le : 04/09/2010

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT Ayumi] Tonight, Let's Dance ! ♫ [Liiiibre pour tous ! 8D]   Mar 12 Juil 2011 - 2:25

{}

    La précédente question d’Iwasara rencontra différentes réactions au sein du groupe.

    « Non, désolé. Il va sûrement revenir bientôt, j'imagine. » Dit Emrys en secouant la tête.

    « Désolé Ayu, mais je ne sens pas son odeur dans le coin… aucune idée d’où il peut être… a vrai dire ca m’arrange j’ai pas trop envie de me faire bouffer la jambe ce soir. » Fut la réponse de Chris après avoir reniflé – mutation féline aidant – et conclut que l’animal n’était pas dans les parages.

    « Nan, sorry. J’étais plongé dans les systèmes des baffles et de la sono depuis pas mal de temps, j’ai pas fais gaffe à ce qui s’passait autour. Désolé. Mais par contre maintenant, on aura des ampli qui déchirent ! » Conclut finalement Kyle.
    La réponse de Beast eut le mérite de faire étouffer un rire à la guitariste. Effectivement, le chef du groupe et son chien ne s’entendaient guère… apparemment, Hiruko n’avait que peu de sympathie pour les chats, et sa maîtresse avait fini par le mettre dehors à chaque répétition dès qu’il faisait mine de grogner contre leur « tigre de compagnie ». Enfin, peut-être – non, c’était certain – qu’elle s’inquiétait un peu trop inutilement. Après tout, Hiruko était un AEA, un gros chien prétendument méchant qui plus est, alors il ne risquait pas grand-chose. En fait, peut-être que le fait de le savoir loin d’elle la dérangeait, tout simplement. Un peu enfantin, mais il était vrai que cet AEA, plus qu’un ami imaginaire d’enfance, avait été toute cette période la présence rassurante qui semblait la protéger de son père. Quand bien même il était immatériel. Alors maintenant qu’elle pouvait le toucher vraiment, Iwasara appréciait, recherchait même, sa compagnie.
    Mais vu qu’il n’y avait aucune raison de s’en faire pour lui et qu’actuellement la jeune femme se trouvait bien entourée, elle cessa de penser à l’animal pour reprendre la conversation au vol et féliciter Kyle dans le sillage de Beast, sur sa performance sur le matos du groupe.
    S’en suivit un moment de flottement durant lequel Iwa perdit quelque peu le fil de la conversation. Elle avait jeté un bref regard autour d’elle pour constater l’avancée des installations, et lorsque – concluant que tout était fin prêt – elle revint sur le groupe qui l’entourait, Beast murmurait quelques mots à l’oreille de sa dulcinée, avant de reprendre une énième mini-dispute avec Kyle, sur le thème de sa « technique de propagande » cette fois. Distraite, ne prêtant pas grande attention aux chamailleries de ses coéquipiers, Ayumi laissa de nouveau dériver son regard, rencontra celui d’Emrys qui semblait aussi désoeuvré qu’elle, puis les yeux tout aussi bleus de Soren, avant que Beast ne demande à ce que ce dernier soit présenté à la ronde, ce qui occupa aussitôt les deux garçons lorsqu’Emrys fit à son tour une rapide présentation du petit blond.
    N’étant pas intervenue depuis un moment, Iwasara reporta son attention sur la gérante du GGL, qui était arrivée une ou deux minutes plus tôt pour reprocher à Kyle son manque d’entrain vis-à-vis de son établissement. Manque d’entrain qui se retrouvait chez beaucoup de pensionnaires, mais pas chez la chanteuse. Allez savoir pourquoi. Elle aimait bien Toya, d’ailleurs. Allez savoir pourquoi – à part leurs origines communes évidemment.
    Donc, la jeune femme se tourna vers la… fillette ? Japonaise et lui sourit.

    « Toya-san ? Veuillez ne pas en tenir rigueur à Kyle-kun, je vous prie. Je vous remercie de vous être donné tant de mal pour nous aider ce soir. »
    Se redressant légèrement – et sans remarquer les deux nouveaux venus car elle regardait de l’autre coté ~ Si c’est pas triste uu – elle interpella Chris sans rudesse :

    « Beast ? En parlant de cela, quand penses-tu que nous devrions commencer ? »
    Il est vrai que mine de rien, ils étaient un peu là pour jouer.


... Relançage ? °°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT Ayumi] Tonight, Let's Dance ! ♫ [Liiiibre pour tous ! 8D]   Mar 12 Juil 2011 - 13:34

« Alors comme ça mon café te fait peur ? Je vais me vexer, haha ! »

Woooups… La première réaction qui vint à l’esprit du jeune homme aux cheveux de la même couleur que ses yeux écarlates fut tout simplement de crier ‘Alerte ! C’est Perséphone la reine des enfers !’ Mais il se contint avec succès. Non, il s’était déjà suffisamment ridiculisé pour le coup… C’est vrai que ce n’était pas très gentil de sa part de déclarer ainsi qu’il avait peur du GGL. Pour autant, c’était vrai… ! Cet endroit était franchement flippant, la seule fois où il y avait été, il avait été obligé de se plonger dans les yeux de sa si belle et si magnificente Selenda (si tant est qu’il avait le droit d’utiliser un suffixe de possession pour la désigner mais… Après tout, c’était son crush à lui, pas à un autre. Enfin, jusqu’à preuve du contraire.) Le fait est que pour le moment, Kyle avait pour ainsi dire fait une bourde. Oui, et bah c’est pas comme si il n’était pas habitué à en faire aussi, hein. Après tout, quand on fait de la moto dans les couloirs du pensionnat avec pour seul prétexte que ‘y’a un concert ce soir en l’honneur d’une amie, venez tooooouus !’ on n’est forcément pas unanimement reconnu comme un modèle de maturité. Peut être que cette fille, la patronne du GGL que Kyle ne connaissait que de vue, était plus tolérante qu’il le pensait ? A voir comment elle était vêtue ; c'est-à-dire d’une manière qui faisait très ‘GGL’ pour le coup ; Kyle doutait que cette fille était d’une nature rancunière. Bon, il fallait quand même s’excuser, ou…


« Aha, oui… Pardon, c’est juste que moi et le rose, c’est pas vraiment le grand amour »


Il avait fait cette déclaration en mimant une petite grimace sur son jeune visage, tout en se frottant l’arrière du crâne dans un signe d’excuse. Bon, elle devrait bien profiter de cet instant la patronne du café, parce que Kyle Malkovich qui s’excuse, c’est assez rare. Même quand il ferait mieux de le faire, ce qui en l’occurrence était plutôt le cas après tout. En tout cas, un nouvel arrivant était arrivé (aha aha aha) Un jeune garçon aux allures Européennes. Cheveux blonds dorés, yeux d’un beau bleu azur… Oui, il était tout de même relativement petit comme garçon quand même. Kyle s’apprêtait à lui demander son nom de manière amicale, mais Beast sembla se charger de la besogne pour lui. Il demanda à ce qu’on présente ce nouveau jeune garçon à l’assemblée. Bon, Kyle ne pouvait pas vraiment répondre à cette question, après tout il ne connaissait pas du tout ce garçonnet là. Ce qui ne semblait pas être le cas d’Emrys, qui se chargea d’introduire le jeune homme dans le groupe par ses propres dires.


«Eh bien, Beast, je te présente Soren. Soren, Beast. C'est un des membres du groupe. Hm, à côté c'est Lana, sa petite-amie. Sinon il y a Kyle, je ne sais pas si vous vous connaissez.»


Kyle tendit la main au jeune blond avec un sourire, lâchant un petit ‘enchanté, Soren’ au passage. Oui, il avait une bonne tête ce Soren, aucune raison de ne pas le saluer, non ? C’est après lui avoir serré la pince que Kyle se pencha un peu plus sur l’Anglais accompagnant leur star de la soirée. Il avait fait des gestes simultanément pour les personnes qu’il présentait à tour de rôle au nommé Soren donc, Emrys s’était chargé de son intronisation. Y’a pas à dire, c’est quelqu’un de gentil ce Emrys. Pour un peu, Kyle regrettait de ne pas le connaître un peu plus dans les faits. Mais bon, peut être que cette fête serait l’occasion idéale pour faire connaissance ? Il l’espérait. Le technopathe rouge ne comptait pas vraiment passer tout son temps à jouer de la musique avec les autres sur la scène, il fallait aussi que le groupe passe un peu de temps avec les invités… Surtout Ayumi, non ? Après tout c’était son anniversaire à elle qu’ils célébraient, hors de question de la laisser sans rien faire auprès des gens qui étaient venus assister à sa soirée. Bon, en même temps, vu comment elle était discrète la jeune fille, Kyle doutait qu’elle aille parler à beaucoup d’autres gens que lui-même, Beast et Emrys. Le disc jockey du s’apprêtait donc à rajouter lui-même son petit grain de sel dans l’échange qui avait lieu, la conversation devenant au fil du temps de plus en plus sens dessus dessous, quand il aperçu une jeune femme un peu plus loin trébucher et se faire aider quelques secondes plus tard par Zvetlana, la copine de Beast. Le jeune homme, un peu gêné pour la nouvelle arrivante, hésita à se précipiter également pour apporter son aide… Après tout il y’avait eu une chute sous leurs yeux, ce n’était pas rien !


« Toya-san ? Veuillez ne pas en tenir rigueur à Kyle-kun, je vous prie. Je vous remercie de vous être donné tant de mal pour nous aider ce soir. »


Ah, ça c’était Ayumi qui s’excusait aussi pour lui-même auprès de la patronne du café local. Le jeune garçon faillit pousser une sorte de juron à sa propre encontre, ce qu’il ne fit évidemment pas, se contentant de hausser les sourcils de manière difficilement perceptible pour quiconque ne regardait pas son visage de manière attentive. Et si une des personnes ici présentes le fixait de manière vraiment attentive, il voudrait bien savoir de qui il s’agissait… Parce qu’il lui aurait immédiatement proposé d’échanger sa place avec l’Elfette de ses nuits.

Alors comme ça, c’était grâce à la fameuse Toya qu’ils avaient eu droit à toute cette nourriture… Eh bien, Kyle lui en était reconnaissant, pour sur. Il n’était pas particulièrement un gros mangeur, mais il n’était pas non plus quelqu’un qui préférait picorer à manger un bon coup. En attendant sur le moment, il fallait peut être vraiment apporter son aide à la demoiselle tombée, mais Ayumi l’interrompit dans ses pensées avec une phrase qui le concernait directement, à savoir :


« Beast ? En parlant de cela, quand penses-tu que nous devrions commencer ? »


Kyle se tourna vers l’homme vert, car après tout c’est vrai que c’était un peu lui le chef du groupe de musique. Bah, c’était normal, non ? Des trois, il était le seul à avoir vraiment donné des concerts à guichet fermés, à avoir eu d’autres fans que des gens hors de son quartier local… Kyle avait fait des concerts avec Ian au lycée, et avait souvent donné des représentations en boite de nuit lorsqu’il le pouvait. Mais jamais il n’avait eu l’envergure du succès de Chris Evans. Et Ayumi, c’était un peu pareil. Guitariste et chanteuse dans sa ville et son quartier, pas vraiment connue en dehors de ces limites là. Donc oui, aucun problème à ce que ce soit Beast qui choisisse le moment pour commencer à jouer. Mais en attendant…

Quoi que en attendant, la jeune fille était un peu trop loin et Lana apportait déjà son aide à cette femme. Aussi, Kyle se tourna vers Beast avec un air interrogateur. Oui, alors, quand est ce qu’ils devraient commencer ?


« On peut répéter ou jouer quand ça vous branche.
Dit-il sans mauvais jeu de mot vu que c’était lui qui raccordait les branchements. Donne le départ… Euh… Sir ? »

Oui, parce que là c’était le batteur du groupe qui parlait, et le batteur n’était jamais vraiment le chef. Il ne manquait plus que ça, d’ailleurs. C’était un membre tout ce qu’il y’a de plus normal en fait. Les vraies stars, c’était les guitaristes. Mais il avait une place au moins, c’était déjà ça. Et puis il se chargeait aussi de la sono, aussi il penserait avoir un petit succès pour sa poire à lui aussi. Bon alors Beast… On joue, oui ou non ?



[Dieu, que j'aime pas mon post.v__v]
Revenir en haut Aller en bas
Beast = Rockstar mondiale
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Kog
-
0 / 1000 / 100

• Age : 27
• Pouvoir : Transformation tigre de siberie vert
• Petit(e) ami(e) : oui sont nom est... Lana

Messages : 127
Inscrit le : 05/02/2010

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT Ayumi] Tonight, Let's Dance ! ♫ [Liiiibre pour tous ! 8D]   Mar 12 Juil 2011 - 17:00

La jeune demoiselle que son coeur avait choisit, lui assura que ça ne lui posait pas de problème qu’il aille faire le show avec Ayumi et Kyle. Une jeune fille arriva alors près du groupe et fit si on peut dire une entrée fracassante sans mauvais jeu de mots car elle avait fait une sacrée chute attitrant l’attention de tout le monde. Ce fut Lana qui alla lui porter secours. Ça il n’en aurait jamais douté la connaissant, toujours prête a se précipiter pour aider les autres, c’était bien ce qui lui plaisait chez elle.

Une nouvelle personne, enfin petite personne vint se joindre au groupe occupé à regarder Eva se relevé, elle avait surprit la conversation de Kyle. GGL, le fameux café, il s’en souvenait maintenant. Et en voici donc sa gérante… C’était la seule salle qu’il n’avait pas encore trouvé le temps de visiter… tien… ça ferait l’occasion d’une petite sortie avec Lana ça. Il nota l’idée dans un coin de sa tête.

Ce fut finalement Emrys qui présenta le jeune garçon à la chevelure blonde. La pauvre il avait du se sentir oublié quelques instants avec les nouveaux arrivants. Ainsi donc il s’appelait Soren .


"Enchanté"

Répondit-il au jeune homme en luis serrant à son tour les mains. Il jeta un œil autour de lui et du groupe pour voir s’il y avait d’autres personnes en approche mais ne vit personne. Ce fut la voix d’Ayumi qui attira de nouveau son attention, elle s’excusa à la gérante du café de l’attitude de Kyle. Il trouva cette scène amusante, Il eut soudain la vision de deux personnages d’un célèbre roman auquel ses deux amis musiciens lui faisait penser. Il trouva la ressemblance d’Hermione, s’excusant d’une impolitesse qu’aurait faite Ron, dans le roman de JK Rolling étonnamment similaire avec la situation. Cela la fit sourire. Il revint vite à la réalité quand cette fois Ayumi s’adressa à lui.

Beast ? En parlant de cela, quand penses-tu que nous devrions commencer ? Kyle en chaina à la suite de la question

« On peut répéter ou jouer quand ça vous branche. Donne le départ… Euh… Sir ? »

Il ne prit pas le temps réfléchir car il savait déjà comment il comptait diriger les opérations. Il passa devant le groupe de personnes et leur adressa un signe de la main pour leu dire de s’approcher de la scène. Sur laquelle il monta.

"Déjà dans un premier temps, il faut tester l'acoustique extérieure, on a fait que des répet en salle jusqu'à maintenant, don il va falloir faire un tour de chauffe avec chacun des instruments."


Il s’interrompit et regarda brièvement les branchements de la scène. Il connaissait le matos de projection sonore qu’ils avaient à disposition, donc s'il y avait des réglages ce devrait se faire rapidement.

"Une fois que ça sera fait, je suis d’avis qu’on s’accorde un quart d’heure de libre, où chacun fait ce qu’il veut pour se détendre et profiter de tout le monde… ensuite retour ici. On fait l’ouverture avec un morceau instrumental, il faudra chauffer toute l’assemblée, d’ici là, il y aura certainement pas mal de monde qui sera arrivé. Et après… on y va en Live."

Il s’interrompit quelques secondes, porta son index à sa bouche et le pointa vers le ciel. Le vent n’allait pas jouer contre eux, au contraire il allait les aider à porter le son. Il rabaissa sa main.

"Ca vous conviens comme ça ? Si vous vous sentez,prêt maintenant, alors Go !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
(ZYVA PAPILION)
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Sköll
-
0 / 1000 / 100

• Age : 25
• Pouvoir : Elle joue bien de la guitare. Cherche pas plus loin.
• AEA : Un gros chien. Méchant, le chien.
• Petit(e) ami(e) : Emrys Sulwyn.

RP en cours : RRRRRRRRAINBBOW !!

Messages : 116
Inscrit le : 04/09/2010

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT Ayumi] Tonight, Let's Dance ! ♫ [Liiiibre pour tous ! 8D]   Mer 13 Juil 2011 - 17:38

{}

    La réponse de Kyle fut prompte, mais ils semblait plus s’en remettre à Chris pour superviser les opérations.

    « On peut répéter ou jouer quand ça vous branche. Donne le départ… Euh… Sir ? »
    La réaction de Beast ne se fit pas attendre. Le jeune homme à l’apparence atypique passa devant le groupe pour monter sur scène et entama, en s’interrompant une ou deux fois :

    « Déjà dans un premier temps, il faut tester l'acoustique extérieure, on a fait que des répet’ en salle jusqu'à maintenant, donc il va falloir faire un tour de chauffe avec chacun des instruments. Une fois que ça sera fait, je suis d’avis qu’on s’accorde un quart d’heure de libre, où chacun fait ce qu’il veut pour se détendre et profiter de tout le monde… ensuite retour ici. On fait l’ouverture avec un morceau instrumental, il faudra chauffer toute l’assemblée, d’ici là, il y aura certainement pas mal de monde qui sera arrivé. Et après… on y va en Live.
    Ca vous convient comme ça ? Si vous vous sentez prêts maintenant, alors Go ! »
    Iwasara hocha la tête. Les concerts, elle commençait à en avoir l’habitude; après tout, depuis qu'elle savait jouer, c'était surtout ainsi qu'elle avait pratiqué. Rapidement, elle avait été contactée par un groupe féminin de rock de rue ; elle avait joué en empruntant une gratt, avant de pouvoir acheter sa propre guitare électrique. La scène lui était devenue familière, bien qu'elle ait surtout joué dans les bas quartiers. Le lieu ne comptait pas beaucoup, pour elle. Se dirigeant elle aussi vers la scène, elle adressa un rapide signe de la main à ses camarades en souriant, avant de monter elle aussi.

    « A tout à l’heure alors. »
    Puis la guitariste se dirigea vers le coin de la scène où elle se trouvait peu de temps auparavant, lorsqu’Emrys était arrivé. Elle y récupéra son instrument d’un rouge chromé, sagement calé contre une enceinte, et passa la sangle autour de ses épaules. Le poids familier et la texture douce et ferme de la guitare sous ses doigts de l'objet qui était sa fierté lui donnait toujours un sentiment de force réconfortant. Avant de commencer à jouer, la jeune femme sauta de l’estrade pour se retrouver « en coulisse », hors de la vue de tous, et s’éloigna un peu. Elle aimait à être tranquille lorsqu’elle répétait, ce n’était pas une question d’aimer ou pas la compagnie. Le calme lui était agréable. La guitariste trouva une caisse vide qu’elle renversa pour s’y asseoir, croisa une jambe pour caler son instrument, et délia ses doigts sur quelques arpèges avant d’entamer un morceau en sourdine, n’ayant pas de jack branché.


[Iwasara quitte les lieux]
Honteusement court mais je ne voyais pas vraiment quoi dire d'autre °° Je vous laisse reprendre la main x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« but dats a bit gay bro »
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Never
-
0 / 1000 / 100

• Age : 21
• Pouvoir : Son reflet a une volonté propre; maintenant, il arrive même à lui piquer sa place pour un temps limité.
• AEA : Un marcassin qui a tendance à se définir comme un preux chevalier et qu'il évite le plus possible.
• Petit(e) ami(e) : Il se demande si « ça » compte, en fait.

RP en cours : Soren rampe dans la cave par là.


Messages : 342
Inscrit le : 17/10/2010

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT Ayumi] Tonight, Let's Dance ! ♫ [Liiiibre pour tous ! 8D]   Mar 16 Aoû 2011 - 4:27

Soren n'était pas très à l'aise avec la foule, et ça devait se voir à son air gêné. Il avait beau essayer de paraître détendu, il se doutait bien que son sourire devait faire plus crispé que naturel. Ah, mais quel idiot! Il se serait bien giflé pour ça, tiens. Les personnes qui l'entouraient paraissaient très aimables, il en connaissait quelques unes, et l'homme à la peau verte lui avait même serré la main, avec un sourire. Comme quoi, songea distraitement le jeune Allemand, les personnes qui paraissaient les plus effrayantes n'étaient pas nécessairement les plus grossières ou les plus renfermées. Observant un peu ce qui trouvait autour de lui alors que les autres continuaient à discuter, il nota, comme à son arrivée, que l'endroit était très bien arrangé. Son regard bleu se posa sur les longues tables disposées plus loin, et il se demanda si des pensionnaires les avaient installées ici, ou si elles étaient apparues là, comme par magie. Par magie tout court, d'ailleurs, Soren ne voyait même plus l'utilité du 'comme' depuis qu'il était arrivé au pensionnat. Il semblait évident que certains faits (Mut et les autres AEA en étaient le parfait exemple) ne pouvaient qu'être du à cette magie si souvent narrée dans les contes pour enfants. A la différence près qu'ici, il n'y avait ni Fées ni Gobelins pour la contrôler.

Lorsque Toya prit soudain la parole, Soren la fixa avec un certain étonnement, ne l'ayant ni vue ni entendue arriver. Le jeune homme aux cheveux blonds connaissait la patronne du seul café du pensionnat, de nom tout du moins, ne lui ayant jamais vraiment parlé. Elle paraissait jeune, mais par certaines conversations qu'il avait entendu, Soren savait qu'elle était en réalité plus vieille que ne le laissait penser ses longs cheveux et son visage d'enfant. Retrouvant un semblant de sourire, il observa le petit groupe, plus tranquille à présent, plus détendu. Il ne connaissait personnellement qu'Emrys et Ayumi, mais comme les autres n'avaient pas l'air d'être des assassins à la recherche de nouvelles victimes, il se permit de baisser sa garde. Cette soirée serait une bonne soirée, il n'y avait pas lieu de s'inquiéter. Il était au Pensionnat depuis un petit moment déjà, et savait qu'on y faisait pas que des bonnes rencontres. La prudence était de rigueur dans cet étrange endroit, quelle que soit l'heure de la journée ou de la nuit. Mais pour ce soir, ne pouvait-il pas oublier ses ennuis et ses inquiétudes? C'était un anniversaire, tout le monde se devait d'être heureux. Tout le monde.

Perdu dans ses pensées, il entendit vaguement Ayumi, Beast et Kyle se dire qu'il était temps de commencer à répéter, et avant qu'il ne s'en rende compte, il n'y avait plus que lui, Emrys et Toya. Lana, la petite-amie de Beast (s'il avait bien retenu ce que lui avait dit l'anglais aux yeux clairs), était partie s'enquérir de l'état d'une jeune femme tombée à terre, plus loin. Il regarda les deux jeunes filles un instant, avant de se tourner vers Emrys, un sourire peint sur ses lèvres. Mut, qui était monté sur la scène (comment, Soren, l'ignorait), faisait quelques figures idiotes, s'aplatissant sur le sol chaque fois que quelqu'un tournait son regard vers lui. Ah...Il se demandait où avait bien pu passer Mathias. Une chance qu'il ne l'ai pas encore croisé...

« Tu as quelque chose à faire, peut-être, toi aussi? » demanda-t-il à Emrys, afin d'être sûr de ne pas le déranger s'il voulait aller quelque part ou parler à quelqu'un en particulier.

Lui pouvait se débrouiller seul, du moins le pensait-il. Il resterait sûrement près de la scène, cherchant un visage connu parmi les pensionnaires qui foulaient au compte goutte la verte pelouse du parc. Cet endroit avait beau être un sacré piège pour quiconque entrait en son sein, il était tout de même très beau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
(mangez-moi mangez-moaaa)
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Sköll
-
0 / 1000 / 100

• Age : 18
• Pouvoir : T'as une drôle de tête ce matin, non ?
• AEA : Un papillon philosophe parlant couramment le mirrorien.
• Petit(e) ami(e) : Une brioche.

RP en cours : Ça risque d'être un peu mouvementé.

Messages : 157
Inscrit le : 12/01/2011

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT Ayumi] Tonight, Let's Dance ! ♫ [Liiiibre pour tous ! 8D]   Mer 17 Aoû 2011 - 19:15

{ Oh yeah, let's dance, let's sing, let's go \o/ }

    Un mélange de frottement et sifflement se fit entendre et résonna dans la cage de l’immense escalier qui montait jusqu’à la tour ; à califourchon sur la rampe, une petite demoiselle n’excédant pas le mètre soixante et jugeant visiblement les marches trop ennuyeuses à dégringoler fit toute la descente en glissant sur la barre de bois poli, en poussant des exclamations excitées. Parvenue en bas, la jeune fille sauta habilement de son perchoir comme si elle avait fait cela toute sa vie et atterrit en revanche sur le sol de pierre en manquant se casser la figure. Cependant elle se remit d’aplomb avec vivacité et piqua aussitôt un sprint en direction d’une porte de derrière, traversant des couloirs qu’elle connaissait désormais par cœur après les avoir parcourus pendant des jours en tant qu’exploratrice.
    C’est ainsi que, son casque audio vissé sur ses oreilles comme une protubérance de plastique jaune et blanche, Claris déboula dans le par et se dirigea tout aussi vivement en direction du lieu de la fête.
    Non, bien sûr que non elle n’avait pas oublié. Ayant passé la semaine à « aider » Kyle et toute la bande en sautant sur les gens pour leur distribuer des tracts, ou encore en les dérangeant pour leur demander de la porter parce qu’elle était trop petite pour accrocher telle affiche à telle porte, il aurait été assez surprenant de la part de la demoiselle d’oublier au dernier moment un évènement pareil. Surtout une fête : Claris, manquer une fête ? Vous n’y pensez pas.
    C’est juste que l’adolescente avait passé l’après-midi à jouer à chat avec son AEA – qui d’abord peu enchanté était devenu bien plus coopératif lorsqu’elle l’avait menacé de le donner en pâture à Sagark, l’alter ego de Victor dont le papillon avait une peur bleue – dans les méandres les plus obscurs – ou non – du Pensionnat. Ce n’est que lorsqu’elle avait gravis quatre à quatre les escaliers de la tour à la poursuite d’un Mirror quelque peu fatigué que Claris s’était rendu compte de l’heure. Jetant un coup d’œil par une fenêtre, elle avait aperçu les préparatifs de la fête. Elle était donc redescendue tout aussi vite, de la manière que je viens de narrer, en laissant son insecte géant se reposer avec soulagement au sommet de la tour.
    Et donc notre petite jeune fille courut rejoindre le groupe déjà formé devant la scène, ne s’inquiétant pas le moins du monde de son retard parce que, tout d’abord, « une dame doit savoir se faire attendre » - phrase prononcée un jour par Maeva qui n’avait que peu de sens pour Claris – et aussi parce que bien qu’ayant passé son après-midi à jouer et courir dans tous les sens, à son âge on était toujours frais et dispo pour des nouvelles réjouissances. Pas de soucis à se faire, donc.
    A peine arrivée, Claris fit courir son regard bleu sur l’assemblée, n’apercevant à première vue personne de sa connaissance. Elle ne s’était pas attendue à trouver Victor – parce que non, il n’était pas vieux, hein, pas vraiment, mais elle le voyait pas à une fête de jeunes – mais l’absence de T.J l’étonnait. Et puis, elle pensait que Kyle serait là, aussi, vu qu’il était musicien, mais peut-être était-il déjà allé se préparer, d’ailleurs elle ne voyait pas Iwasara non plus… Ambre n’était pas là elle non plus, d’ailleurs. Peut-être partie s’occuper de choses plus importantes ? Non, qu’est-ce qu’il pouvait y avoir de plus important que la fête, voyons ? Cherchant du regard une tête connue, Claris reconnut soudain, non pas un visage, mais un dos qui lui était familier. Un grand sourire s’étendant sur ses lèvres, la jeune fille aux manières enfantines se précipita sur Soren pour lui sauter dessus par-derrière et lui appliquer les mains sur les yeux en criant :

    « BOUH ! Devine qui c’est ? »
    Oh, oui, devine qui est la seule personne à faire ce tour au gens qu’elle croise dans cet endroit. Mais Claris était vraiment heureuse de voir Soren. Comme elle était heureuse de voir tout le monde. Mais elle aimait beaucoup Soren néanmoins, et pas seulement parce qu’il ressemblait à Yoan mais aussi parce que… euh…
    C’est à ce moment-là que la blondinette remarqua la présence de l’interlocuteur de Soren. Qui n’était pas seul. Bien entendu, sinon il n’aurait pas d’interlocuteur.
    Pas gênée pour un sou, Claris adressa un sourire rayonnant à l’inconnu, qui était un garçon aux cheveux noirs, plutôt de grande taille – quoi que pour la jeune fille, tout le mode était « plutôt de grande taille » - aux yeux bleu clair et à l’air avenant.

    « Bonsoir ! Je m’appelle Claris ! Tu es un ami de Soren ? Comment tu t’appelles ? »
    Si vous vous ennuyiez… eh bien ce temps est révolu.


Héhé, la voilà, vous craigniez son arrivée, hein ? 8D *zbaf*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delicate Boy
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Nii' / MPDT
-
0 / 1000 / 100

• Age : 24
• Pouvoir : Ressentir les émotions des autres.
• AEA : Bilboquet. L'escargot. Le meilleur. Le plus rose.
• Petit(e) ami(e) : Iwa coeur coeur love ♥ (Mais il n'oublie pas Soren.)

RP en cours : Dysphorie en Euphorie.

Messages : 869
Inscrit le : 24/05/2010

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT Ayumi] Tonight, Let's Dance ! ♫ [Liiiibre pour tous ! 8D]   Lun 29 Aoû 2011 - 16:07

Emrys écouta d'une voix distraite ce que répondit Iwa à Toya, plus préoccupé parce qui se passait dans son propre esprit que parce ce qui se passait autour de lui. Tout le monde discutait gaiement, d'autres personnes arrivaient, des rires résonnaient dans l'air frais de la soirée. Inconsciemment, un sourire étira ses lèvres. Les yeux posés devant lui, sans vraiment regarder qui que ce soit, il perdit quelque peu le fil de la conversation. Il savait que ça allait être éprouvant, comme soirée, mais il n'avait pas pu refuser de venir non plus ; et puis il n'avait aucune, mais alors aucune envie de partir. Seulement, il y avait beaucoup de monde. Donc beaucoup d'état d'esprits différents. Et qui, de fait, ressentaient beaucoup d'émotions. Il en ressentait certaines avec plus de clarté que d'autre, n'arrivait pas toujours à déterminer ce qu'il ressentait exactement ou de qui cela pouvait bien venir ; et essayer de se concentrer pour y rester hermétique était beaucoup plus difficile que ce qu'il avait pu penser au début. Quand il maitriserait mieux son pouvoir, peut-être pourrait-il choisir de ressentir ou non les mêmes choses que les autres : mais pour l'instant, il avait l'impression d'être un véritable aimant. Et c'était vraiment, vraiment fatiguant.

Il se força à se reconcentrer quand il entendit à nouveau la voix de la guitariste, qui demanda à Beast quand ils pourraient commencer. A jouer, sans doute. Ce fut Kyle qui répondit le premier, suivit de près par le jeune homme à la peau verte. Les termes plus ou moins techniques qu'il utilisa le laissèrent quelque peu perplexe, mais il mit un point d'honneur à ne pas avoir l'air perdu. Apparemment, le problème était réglé. Enfin, c'était plus ou moins ce qu'il avait compris. En somme, donc, ils allaient répéter et joueraient ensuite. Ça paraissait logique. Il releva les yeux et sursauta légèrement, comme surpris en pleine rêverie, quand la jeune fille aux cheveux pourpre s'éloigna, après leur avoir adressé un signe de la main. Il le lui rendit avec un sourire, et poussa un petit soupir.

Il replongea sa main droite dans sa poche, et serra machinalement les diverses choses que rencontrèrent ses doigts. Et puis, soudain, quand il releva les yeux vers le 'groupe', il se rendit compte qu'il s'était drastiquement réduit. Il allait vraiment falloir qu'il fasse quelque chose pour arriver à mieux se concentrer, ça allait devenir problématique, à la longue. Il chercha des yeux où étaient partis tout le monde, et haussa nonchalamment les épaules. Les musiciens devaient répéter, Lana semblait avoir disparu (en fait il était juste trop aveugle pour remarquer qu'elle était à quelques mètres à peine d'eux, mais passons) et les autres personnes qu'il connaissait n'étaient pas encore arrivées, voilà tout. Il se tourna vers Soren, et lui adressa un sourire.


« Tu as quelque chose à faire, peut-être, toi aussi? »

Cette phrase fit l'effet d'une révélation au britannique, qui ouvrit de grands yeux. Ou plutôt on aurait pu croire que c'était à cause de cette phrase, d'un point de vue extérieur. Il sortit sa montre de sa poche, puis une sorte de petite boite en carton dans laquelle il avait rangé son Ipod, et ne put retenir une grimace. D'accord, aucun soucis. Aucun problème, vraiment. Il chercha quelque chose du regard, puis, quand il l'eut trouvé, adressa un sourire à son ami aux cheveux blonds. Il lui aurait bien dit qu'il avait quelque chose à faire mais, dans un sens, ce n'était qu'à moitié vrai. Ça pouvait attendre. Remarque, ça pourrait toujours attendre, alors ce n'était pas vraiment la question. Et puis, surtout, il n'avait pas envie de le laisser seul. Il était persuadé que ça ne le dérangerait pas – qu'est-ce qui dérangeait Soren, en fait? - mais c'était une question de principe. Il n'en avait tout simplement pas envie.

«Hm, en fait je...»

Sa phrase fut coupée par l'arrivée d'une jeune fille blonde – qui ressemblait à s'y méprendre à Soren, d'ailleurs – qui eut la grande idée de littéralement sauter sur son ami. Oh. Il chercha un moment à remettre un nom sur ce visage, mais n'y parvint pas. Il était sûr d'avoir déjà entendu parler d'elle, pourtant, et ce trou de mémoire l'agaça prodigieusement. Heureusement, la bonne humeur de la demoiselle était contagieuse et il se remit bien vite à sourire.

« Bonsoir ! Je m’appelle Claris ! Tu es un ami de Soren ? Comment tu t’appelles ? »

Le britannique hocha la tête, et enregistra le prénom - une bonne fois pour toute, il l’espérait - de la petite blonde. Oui, il était un ami de Soren. Et elle arrivait à point nommé, d'ailleurs.

« Emrys, répondit-il poliment, amusé par tant d'entrain. Enchanté, alors, Claris. »

Laisser Soren seul ne lui aurait pas plût, mais s'il restait avec la jeune blonde, alors c'était différent. Il les observa un moment, fasciné par leur ressemblance, et reprit ses esprits. Se dépêcher, alors. Ça ne devrait pas prendre..., tellement de temps que ça. Et puis ce n'était pas comme si son ami aux grands yeux bleus risquait de se faire agresser au beau milieu de la fête, non? Parfois, il avait l'impression d'agir à l'égard de Soren comme le ferait une mère, ou un grand frère. Et dans le fond, c'était un peu comme ça qu'il le voyait : comme un petit frère. Il se sentait en devoir de le protéger, et restait persuadé que cet endroit était particulièrement dangereux. Fête ou non.

Mû par une inspiration soudaine, Emrys retira sa veste sombre. Ses bras nus furent parcourus d'un frisson, mais il constata avec soulagement qu'il ne faisait pas si froid que ça, finalement, même sans sa veste. Il la poussa gentiment contre le garçon aux cheveux blonds, jusqu'à ce qu'il l'attrape, et fit un pas en arrière.

« J'ai un truc à faire, lâcha-t-il le plus évasivement possible. Tu me gardes ma veste en attendant, okay? Je reviens dans pas longtemps. »

Il adressa un signe de la main à Soren et Claris, et partit en direction de l'imposant bâtiment. Il avait dû l'oublier dans sa chambre. Un soupir passa la barrière de ses lèvres. Ça lui apprendrait à être aussi tête en l'air, voilà tout. Il accéléra la cadence, et passa la porte qui menait à l'intérieur. Il croisa deux personnes qui visiblement se rendaient dans le parc, et se glissa dans le pensionnat. Sa chambre, sa chambre.

Il n'aurait plus manqué qu'il se perde, tiens. Cette pensée lui arracha un rire amusé, et il partit en direction des escaliers.

{Emrys s'en va?8D~♥}

Je reviens, je poste. Paf. Oui oui vénérez moi \o/



• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •


« I'm in the basement, you're in the sky ;
I'm in the basement baby, drop on by.

Hold your breath and count to ten
And fall apart and start again -
Hold your breath and count to ten,
Start again, start again... »

Voilà mon cœur ; prudence en sortant :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT Ayumi] Tonight, Let's Dance ! ♫ [Liiiibre pour tous ! 8D]   Lun 29 Aoû 2011 - 21:41

Et voilà. Il savait qu’il n’aurait pas dût au final.

L’anniversaire d’Ayumi Iwasara était un événement relativement populaire dans le pensionnat. Enfin, ça c’était ce que Mathias imaginait, puisque même lui en avait entendu parler. Vu qu’il ne connaissait pas grand-chose à part la musique classique, il avait donc décidé avec lui-même que ce qu’il connaissait était forcément quelque chose de très connu. Et que ce qu’il ne connaissait pas était probablement connu mais il n’en avait jamais entendu parler. C’était de la logique pure qu’il avait adopté depuis fort longtemps dans son ancienne vie, en Roumanie. Maintenant qu’il était ici, c’était bien plus flagrant. Il y’avait tellement de personnes provenant d’époques diverses que Mathias ne comprenait que le quart des choses qui se disaient ici. Qu’était-ce donc un ‘Balladeur’ ? Quelqu’un qui chantait des ballades ? Un synonyme du mot ‘promeneur’ ? Et puis d’abord ‘Rock’ c’est un terme pour désigner un rocher, non ? Pourquoi diable certaines personnes disaient que c’était de la bonne musique ? Mathias ne savait pas tout cela, et au vu de son évolution sociale, il risquait de rester dans l’ignorance un sacré moment. Il ne sortait quasiment jamais. La seule personne avec qui il passait le plus clair de son temps, c’était Soren. Et Kivat. D’ailleurs, le jeune Allemand n’était plus vraiment à ses cotés en ce moment. La faute à la trop grosse prise de risque de la part du Roumain. Mathias savait bien qu’il était hautement imprudent d’avoir une conversation de ce genre avec un autre garçon, mais il n’avait…. Simplement pas pu s’en empêcher. Parce qu’il ressentait quelque chose pour Soren, c’était évident. Il l’idolâtrait d’une manière différente de la manière avec laquelle il idolâtrait Emrys. L’Anglais aux yeux bleus était plus comme une sorte de maman de remplacement, sans vouloir insulter sa virilité. Mathias voyait dans ce garçon une figure parentale forte, quelqu’un de respectable et respecté. Soren pensait de même, d’ailleurs c’était sans doute à cause de l’avis de Soren que Mathias s’était mit à penser ce genre de choses sur le jeune Anglais. Maintenant…. Maintenant Mathias n’avait plus vraiment d’amis. Son AEA était la seule personne qu’il tolérait à ses cotés en ces temps troublés. Après avoir entendu parler de l’anniversaire d’Emrys, le Roumain avait eu une… ‘Conversation’ avec Soren. Conversation qui avait mené à un éloignement de la part du Berlinois. Maintenant, comme Soren n’était plus présent, Mathias n’avait plus le courage d’affronter les autres. Il était son point d’attache social, le seul ‘véritable’ ami qu’il avait eu. Kivat l’encourageait pourtant, à sortir et à tenter de se faire des amis. Même à voir ceux qu’il ne voyait généralement qu’avec Soren. Mais il n’arrivait pas à faire entendre raison à son maître. Mathias était simplement… Trop timide. Trop introverti.

Malgré ça, la chauve souris avait réussi à le faire approcher de la scène de l’anniversaire. C’était déjà ça.

De loin, Mathias pouvait affirmer sans pouvoir se tromper qu’il y’avait déjà pas mal de monde présent à coté de l’estrade sur laquelle devait sans doute se dérouler le fameux concert de musique. Pas vraiment que ça l’intéressait beaucoup, il se doutait bien que la musique qu’ils joueraient ici n’aurait rien à voir avec son violon adoré, et le piano délicieux de Soren. La musique qu’il jouait avec l’Allemand avait parfois le don de l’envoyer dans une sorte d’espace différent. Un endroit où il était si heureux qu’il en venait immédiatement à douter de son existence, et il avait bien raison. L’endroit n’existait pas, ce n’était qu’une simple illusion que la musique parvenait à lui faire atteindre. Mais au moins, ça lui permettait d’être heureux. La musique pouvait tout faire, c’était ce que beaucoup de mythes racontaient dans leurs écrits. Traverser l’enfer, entre autres. En toute honnêteté, Mathias trouvait que c’était vrai. La musique était vraiment une chose merveilleuse pour lui. Et comme dans les mythes, son pouvoir n’était pas infini. Elle s’estompait avec le temps, comme chaque chose que l’homme conçoit au fil des années. Comme l’amitié qu’il avait avec Soren, peut être… Elle avait finit par s’estomper. Pourtant, Mathias aimait profondément Soren, mais il fallait croire que c’était loin d’être réciproque. Et Mathias n’était pas le genre de personne à imposer sa présence aux autres.

Voilà pourquoi, en se rendant compte de la présence de Soren, Emrys et de beaucoup d’autres personnes qu’il ne connaissait pas vraiment, Mathias prit la décision d’aller se cacher quelque part dans le parc alentour. C’était idiot. Pourquoi venir, si c’était pour repartir après ? Pourquoi rester si il n’avait aucune envie de parler à quelqu’un ? C’était idiot, il le savait. Mais partir aurait signifié montrer sa faiblesse. Se montrer aurait été dérangé les personnes ne souhaitant pas le voir. Alors il se dirigea vers un arbre du parc, se plaça en dessous de ses feuilles et derrière le tronc. De là, il pouvait parfaitement voir ce qui se déroulait de l’autre coté. Ou en tout cas, si il se penchait. Mais il n’en avait que faire. Il s’assit là, sur une racine du chêne qui dépassait du sol, puis plaça sa tête sur ses avant-bras croisés sur ses genoux. En position quasiment fœtale. Et il resta là, à trembler légèrement. De froid, de tristesse. Ne sachant pas vraiment que faire.

En quelques battements d’ailes, Kivat avait suivi son maître avec un air relativement inquiet. La chauve souris d’une matière inconnue s’inquiétait beaucoup pour Mathias, au point d’envisager de partir lui-même régler la situation. Alors que Mathias avait remarqué la présence des invités près de la scène, Kivat avait pour sa part surtout noté la présence de Soren et Emrys. Sâchant que l’Anglais n’avait vraisemblablement aucune chance de laisser Mathias s’approcher si Soren le lui avait demandé, il valait mieux pour Mathias de s’éloigner à l’heure actuelle. Ce que fit le roumain, sans que son Alter Ego Astral n’eut besoin de le lui dire. Bien, si il commençait à réfléchir par lui-même c’était déjà une bonne chose. Alors que Mathias se plaça dans une position qu’il connaissait bien, c’était la même position qu’il prenait autrefois quand des camarades de classe le persécutait, Kivat s’enquit rapidement de l’état de santé du jeune garçon. Il allait bien. Il était juste triste. Sans doute à cause de l’attitude de Soren. Encore Soren. Ce garçon avait décidément dépassé les bornes. Pour un être au sang aussi chaud que Kivat, cela ne saurait simplement pas être toléré.

Voilà pourquoi l’ami imaginaire de Mathias Cronqvist délaissa ce dernier un court instant, se dirigeant vers la scène et attendant qu’Emrys se décida à partir probablement pour rejoindre la fille aux cheveux roses qui était le centre de l’événement actuel, Ayumi Iwasara. Une fois le britannique parti, la chauve souris dorée s’approcha discrètement avec des battements d’ailes discrets de la petite troupe qui restait. Profitant d’un moment d’inattention de la seule personne qui se tournait dans la direction de Soren, Kivat attrappa l’Allemand par le col et commença à le traîner de force un peu plus loin.


« Viens ici, toi ! Il faut que vous vous parliez ! »


Et si il faisait semblant de ne pas comprendre, il allait se faire mordre pour de vrai.

Revenir en haut Aller en bas
« but dats a bit gay bro »
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Never
-
0 / 1000 / 100

• Age : 21
• Pouvoir : Son reflet a une volonté propre; maintenant, il arrive même à lui piquer sa place pour un temps limité.
• AEA : Un marcassin qui a tendance à se définir comme un preux chevalier et qu'il évite le plus possible.
• Petit(e) ami(e) : Il se demande si « ça » compte, en fait.

RP en cours : Soren rampe dans la cave par là.


Messages : 342
Inscrit le : 17/10/2010

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT Ayumi] Tonight, Let's Dance ! ♫ [Liiiibre pour tous ! 8D]   Mer 31 Aoû 2011 - 22:24

Soren haussa un sourcil, intrigué. Emrys avait sorti une montre et une sorte de boite en carton de sa poche, le tout avec un air qui donnait l'impression au jeune Allemand qu'il s'était soudainement rendu compte de quelque chose d'important. Peut-être venait-il de se rappeler qu'il avait quelque chose à faire d'urgence? A cette pensée, il eu une petite mine déconfite, qu'il prit bien soin de vite effacer. Si son ami aux cheveux noirs avait quelque chose à faire, il aurait été injuste qu'il le retienne, avec pour seul motif le fait qu'il ne voulait pas se retrouver seul. Il finirait bien par trouver une personne de sa connaissance avec laquelle discuter, ça ne devrait pas être bien sorcier. Il lui semblait avoir entendu Claris et Ambre dirent qu'elles venaient, alors si elles n'avaient rien à faire de particulier de leur côté, il pourrait toujours...

«Hm, en fait je...

-BOUH ! Devine qui c’est ? »

Soren sursauta, se retrouvant soudain privé de la vue. Il mit seulement quelques secondes à coller un visage sur la voix qui s'était exclamée derrière lui, et il en fut immédiatement rassuré. Claris, toujours aussi débordante d'énergie qu'à l'ordinaire. Bon, ce n'était pas comme si dix mille personnes auraient pu lui mettre les mains devant les yeux en lui demandant avec entrain qui pouvait lui faire cette farce, et même sans la voix il lui aurait été plutôt aisé de deviner qui se tenait derrière lui, mais tout de même. On ne savait jamais, dans ce pensionnat où tous nos pires cauchemars pouvaient devenir à tout instant réalité, il préférait se tenir sur ses gardes. Il aurait été plus juste de dire qu'il s'attendait au pire à chaque seconde de sa vie (Eh oui, tu es devenu paranoïaque, mon pauvre). Enfin, la présence de Claris le rassura, et il ôta les mains de la jeune fille de ses yeux, alors que cette dernière enchaînait, l'air décidément très en forme en cette belle soirée:

« Bonsoir ! Je m’appelle Claris ! Tu es un ami de Soren ? Comment tu t’appelles ? »

Silencieusement, Soren observa Emrys répondre de lui-même à la blondinette, un petit sourire accroché à ses lèvres. Il lui semblait surprenant qu'ils ne se connaissent pas, bien qu'il n'y ait rien de très surprenant là-dedans, en vérité. Le jeune homme aux cheveux blonds avait simplement du mal, parfois, à se dire qu'il n'avait jamais présenté deux de ses amis, surtout quand il les appréciait autant qu'il appréciait Emrys et Claris. Ça lui apprendra à être trop tête en l'air, parfois.

Emrys lui tendit à ce moment-là sa veste, et il la prit, arborant une expression étonnée. Ah?

« J'ai un truc à faire. Tu me gardes ma veste en attendant, okay? Je reviens dans pas longtemps. »

Après leur avoir adressé un dernier petit signe de la main, l'anglais s'en alla en direction du bâtiment de pierre qui leur servait à présent à tous de maison. Soren le suivit des yeux jusqu'à ce qu'il disparaisse dans la pénombre, puis jeta un coup d'œil à la veste qu'il tenait. Il ne faisait pas très froid, c'était un fait, mais il ne faisait pas chaud pour autant. Avait-il bien fait de la leur laisser? Bien, comme il avait dit qu'il reviendrait bientôt, de toute façon...L'Allemand aux yeux bleus adressa un sourire à Claris, après avoir plié la veste et l'avoir mise à son bras, histoire d'être sûr de ne pas la perdre ou la laisser tomber dans l'herbe.

« J'espère qu'il ne va pas avoir trop froid, quand même. (Il marqua un léger temps d'arrêt, avant de poursuivre, de bonne humeur) Je pensais bien que tu ne tarderais pas à venir. Ça ne t'aurais pas ressemblé, de rater un événement pareil. »

Soren se dit, amusé, que le jour où Claris laisserait passer la moindre occasion de s'amuser et courir, c'est qu'elle serait clouée au lit avec quarante de fièvre, et encore! Il n'était pas certain que même dans cet état, elle ne se serait pas débrouillée pour être présente. Surtout quand on savait qu'elle s'était autant investie dans la fête. Bref, Soren était de meilleure humeur maintenant, et pria pour que la bonne ambiance soit la même tout au long de la soirée. Malheureusement, quelque entité maline devait être contre lui ce soir-là, car il senti soudain qu'on le tirait par le col. La 'chose' qui le dérangeait avait de la force, car elle réussit à le faire avancer d'un ou deux pas avant qu'il ne s'arrête ferme. Un éclat doré aperçu du coin de l'œil venait de lui fournir la réponse quant à la question du 'qui' le trainait de la sorte.

« Viens ici, toi ! Il faut que vous vous parliez ! »

Soren se campa fermement sur ses deux jambes, et d'un mouvement impatient et brusque du bras, écarta violemment Kivat. Il ne manquait plus que lui! La chauve souris de plastique avait beau être une bonne compagne de discussion, elle était surtout très collante et se mêlait constamment de ce qui ne la regardait pas. Sur le coup, Soren se prit à la détester, purement et simplement. Qu'il ne vienne pas gâcher la soirée, ce maudit animal!

« Désolé, fit-il froidement, fronçant les sourcils, mais je suis occupé. Je n'ai pas le temps de te parler, pour l'instant. Reviens plus tard, d'accord? »

Ou ne reviens pas du tout, ce serait mieux. Le jeune homme aux cheveux dorés savait à quel point il était injuste, autant envers Kivat que vers le propriétaire de ce dernier; Mais vraiment, il n'avait pas envie de se prendre la tête ce soir-là. Vraiment pas. Il fit un pas en arrière, s'écartant de la chauve-souris, revenant près de Claris.

« Je vais attendre Emrys, fit-il en regardant la blondinette aux yeux bleus, tu veux bien rester un peu avec moi, ou tu as autre chose à faire? »

Intérieurement, Soren pria pour qu'elle n'ait rien à faire. Il n'avait pas envie de rester seul avec Kivat, et puis, il voulait parler avec Claris, de toute façon. Mais si elle voulait faire autre chose ou voir quelqu'un d'autre, comme pour Emrys, il n'allait pas l'en empêcher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


+

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT Ayumi] Tonight, Let's Dance ! ♫ [Liiiibre pour tous ! 8D]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[MINI-EVENT Ayumi] Tonight, Let's Dance ! ♫ [Liiiibre pour tous ! 8D]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
xX || Pensionnat Interdit || Xx :: .:: Extérieur ::. :: Parc et Lac-
Sauter vers: