AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Emily Lia Lauwrence (terminée :D)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


+

MessageSujet: Emily Lia Lauwrence (terminée :D)   Dim 4 Sep 2011 - 19:08



* EMILY LAUWRENCE


*nom – Lauwrence
*prénom – Emily Lia
*age – 17 ans
*né(e) le – 14 décembre
?

Pouvoir
Télékinésie. C'est-à-dire qu'elle peut faire léviter des objets ou des êtres vivants autour d'elle, mais seulement dans un rayon de trois mètres.

Alter Ego Astral
Flynn, un petit papillon de dix centimètres d'envergure. Sa couleur change selon les humeurs de sa propriétaire, mais il est souvent dans les tons de blanc et de bleu. Il ne peut pas parler, mais Emily et lui semblent parfaitement se comprendre comme s'ils parlaient par télépathie.

Passions
Beaucoup de choses. Les arts en général, notamment la musique et la peinture ou le dessin. Rêvasser, aussi. Et la magie, qui la fascine sous toutes ses coutures.

N'aime pas / Phobies
Elle a horreur des médicaments. Si vous ne la forcez pas à en prendre, elle se laissera mourir plutôt que d'y toucher. Elle est aussi un peu claustrophobe et a peur du noir. Et même si elle semble l'avoir accepté et ne l'avouera jamais à qui que ce soit, ce dont elle a le plus peur, c'est que sa maladie s'aggrave et qu'elle finisse par mourir à petit feu.




"All that we see or seem is but a dream within a dream." Edgar Allan Poe


Histoire

Je suis née au XIXème siècle en Angleterre, à l'apogée de l'époque victorienne, dans une des plus beaux manoirs londoniens, celui de la famille Lauwrence. Mon père, Charles Arthur Lauwrence, était un éminent membre de la Chambre des Lords. Quant à ma mère, Alice Elena Lauwrence, née Rosebury, elle venait d'une famille toute aussi influente. J'avais aussi un grand frère, Allen Henry Lauwrence, qui était promis à un grand avenir. Mon avenir à moi m'avait toujours semblé moins intéressant. Je serais probablement mariée par ma famille à un lord, sans doute bien plus âgé que moi. C'était mon destin, si du moins je ne mourrais pas d'ici là.

En effet, je suis née prématurée et avec un corps des plus fragiles. A quelques mois à peine, mes cheveux étaient déjà blancs, ma peau était d'une pâleur mortelle et mon corps faible luttait pour ma survie. Les médecins les plus éminents de Londres vinrent au chevet de l'enfant que j'étais, mais aucun ne purent diagnostiquer ma maladie. Aussi dus-je rester dans ma chambre en permanence, trop fragile pour sortir seule.

Je fus une enfant très choyée, mais mes parents avaient autre chose à faire que de rester à mes côtés, bien que je susse qu'ils m'aimaient énormément. C'était Allen qui venait me voir, le plus souvent. Malgré nos quatre années de différence, nous étions très complices. Plus que mon frère, c'était mon âme sœur, comme si nous étions deux parties d'un tout. Chaque jour, il me faisait faire le tour de mes appartements, m'apportant son aide pour que je ne perde pas l'équilibre, afin que je puisse garder un minimum de force et que mes membres ne dépérissent pas. Il s'occupait longuement de moi, massant mes jambes endolories, coiffant mes longs cheveux, jouant de la musique avec moi, discutant de tout et de rien, m'apportant des nouvelles de l'extérieur.

Quand il devait s'absenter pour étudier, il me manquait cruellement. Seule, je me sentais triste et abandonnée. Alors, je rêvassais, imaginant comment serait ma vie si je pouvais sortir. Allen m'avait promis de m'emmener à notre maison de campagne. J'étais si impatiente. Là-bas, nous irions nous promener dans les prés et la forêt. Ce n'était pas grave si j'étais faible. Mon frère était à mes yeux le plus beau et le plus fort de tous. Il me porterait comme une princesse. C'était lui qui me l'avait dit. En attendant, je lisais, demandant aux domestiques de m'amener les livres de notre bibliothèque, un à un. Je peignais ce que j'imaginais de la campagne ou les nuages que je voyais devant ma fenêtre. Je jouais de la musique, composais des morceaux...

Finalement, ce séjour à la campagne vint enfin, bien des années plus tard. Allen avait mis longtemps à obtenir la permission de nos parents. Il avait maintenant vingt-et-un ans, et mon père le considérait donc comme assez responsable pour s'occuper de moi. Moi, j'avais dix-sept ans, et une formidable envie de découvrir le monde extérieur. Après un long voyage en diligence, nous arrivâmes à la villa familiale, belle demeure dans le pur style victorien, entouré d'un grand parc boisé où coulait une adorable rivière.

Je passai là-bas les plus beaux jours de ma vie. Allen ne me quittait jamais. Nous marchions un peu autour du manoir. Je n'avais jamais vu tant de couleurs. Le monde était grand, le monde était beau. La vie était belle, enfin. Puis un jour, mon frère me proposa d'aller me promener dans la forêt, un peu plus loin du manoir. Pour ne pas me fatiguer, nous partîmes à cheval, et non à pied. Ainsi, je pourrais tenir plus longtemps. Nous laissâmes les chevaux à l'orée de la forêt. La balade s'avéra sympathique. La fraîcheur des bois était agréable, en ce chaud jour d'été. Hélas, au retour, je fus soudain prise d'une violente quinte de toux. Cela faisait longtemps que je n'avais pas fait de crise. J'avais de plus de mal à respirer. Il me fallait mes médicaments, mais ceux-ci étaient au manoir, et Allen, paniquant, ne voulait pas me laisser seule. Par chance, il aperçut une demeure entre les arbres. Elle semblait vieille, mais n'avait rien d'abandonnée. Mon frère frappa à la porte, puis poussa le lourd battant de bois et me déposa à l'intérieur. Il appela à l'aide et me dit avec douceur de l'attendre ici, qu'il reviendrait bientôt. J'acquiesçai avec faiblesse. Il referma la porte. Je ne devais plus jamais le revoir...


Caractère

Etrange demoiselle que notre Emily, tantôt adulte, tantôt fillette, à la fois dotée de la sagesse de l'ainé, et de l'étonnement de l'enfant. Ayant longtemps dû vivre sans pouvoir se lever, elle ne connaît du monde extérieur que ce qu'elle a vu durant les rares fois où son frère a pu obtenir de l'emmener en promenade. Aussi s'émerveille-t-elle devant la moindre chose qui sorte de son ordinaire, un animal, une fleur, du vent... Cela vaut d'ailleurs particulièrement pour la magie qui l'attire et la fascine. Mais elle a déjà vécu durant dix-sept années et elle a acquis une certaine maturité qui l'empêche de courir partout en criant sa joie.

D'une bonne humeur quasi inébranlable, Emily reste mal à l'aise quand il s'agit de discuter avec des inconnus. Elle est très timide, et peut paraître réservée, discrète. Mais il suffit de la connaître un peu pour découvrir qu'elle respire la joie de vivre. C'est une jeune fille pleine de douceur et de gentillesse. Elle a été élevée dans une famille de la haute aristocratie et cela s'en ressent dans son comportement. Elle ne peut pas vraiment être qualifiée de snob, mais on sent dans son maintien et sa façon de se mouvoir grâce et noblesse. Elle n'est pas habituée non plus à s'occuper d'elle toute seule. Incapable de faire la cuisine ou le ménage, elle a mis longtemps à apprendre à enfiler seule les robes de son époque qui ne sont pas forcément très pratique si l'on n'a pas de servantes pour nous aider ou à coiffer ses longs cheveux.

Mais, sous cet enjouement, elle est plutôt fragile psychologiquement. Les insultes et les rumeurs infondées lui font bien plus de mal qu'un coup de pied. Sensible, les larmes lui viennent facilement aux yeux. Trop douce pour se mettre véritablement en colère, elle ne sait pas envoyer les gens balader et est obligée de se laisser faire.

Seule, elle se plaît à rêvasser, comme elle l'a toujours fait. Enfant, elle s'imaginait volant dans le ciel, au milieu des oiseaux et des papillons. C'est ainsi qu'est né son alter ego astral, Flynn, le papillon. Bien qu'elle ait fini par l'oublier, elle conserve une imagination débordante et une façon de penser pleine de poésie qui étonne, voire parfois, dérange. Elle s'est toujours intéressée aux arts, en tout genre. N'ayant guère d'autres choses à faire, elle a passé la totalité de son enfance à satisfaire sa soif infinie de connaissances. Véritable bibliothèque vivante, elle sait aussi peindre et dessiner. Elle sait également jouer de plusieurs instruments de musique : piano, harpe, flûte, violon... Cependant, toute qualité renvoie à un défaut. Très riche intellectuellement, elle est incapable de faire quoi que ce soit de physique. Tout la fatigue très vite, même courir, et elle a peu d'équilibre.

Derrière cette joie de vivre se cache une face plus sombre qu'elle ne montrerait pour rien au monde. Elle a beau clamer s'être résignée à sa maladie, elle n'en reste pas moins terrifiée par ce qui l'attend. Les connaissances médicales de son époque restent limitées et elle ne sait absolument pas ce qu'elle a, ni ce qui va advenir d'elle. Mourir l'effraye terriblement. Maintenant qu'elle a goûté à la liberté, elle est un peu claustrophobe et n'aime pas les pièces trop exiguës. L'enfermer serait très dangereux pour sa santé mentale. Elle a aussi peur du noir. Son imagination trop débordante lui fait toujours voir des formes étranges dans l'obscurité. Dans sa chambre, il lui suffisait d'allumer la lumière. Dans le pensionnat... Cela suffirait-il ?


Physique

Fleur délicate et fragile, Emily a été gâtée par la nature, si l'on fait fi de sa maladie. La jeune demoiselle est gracieuse et pleine de noblesse. Sa silhouette est plutôt harmonieuse, bien qu'un peu maigre à cause de sa faiblesse. Ses épaules restent frêles et elle est plus petite que la plupart des filles de son âge, du haut de son mètre cinquante. Elle ne pèse en tout et pour tout que trente-huit kilos. Au contraire des autres filles, son régime visait plutôt à la faire prendre du poids, quand elle habitait chez ses parents, mais rien n'y a jamais fait. En, on a l'impression qu'il suffirait de la bousculer un peu pour l'éjecter plusieurs mètres plus loin.

Ses longs cheveux, bien que d'une couleur étrange pour une fille de son âge, sont importants pour elle. Elle ne les a jamais coupé. Lisses au sommet de son crâne puis bouclés, ils tombent en cascade jusqu'à ses genoux. Autrefois, ils étaient toujours coiffés et remontés en chignon par les soins des domestiques. Mais dans le pensionnat, personne n'est là pour le lui faire, alors elle les laisse détachés. Elle y accroche juste une petite barrette en forme de fleur bleue qui lui a été offerte par son grand frère. De grands yeux bleus rêveurs illuminent un visage fin respirant la douceur. Cependant, sa peau est d'une pâleur maladive, blanche comme la neige, ce qui aurait fait d'elle un canon de beauté au Moyen-Âge, mais à son époque comme au pensionnat, peut choquer.

Elle est vêtue d'une robe blanche à décoration bleues, typiquement victorienne (pas celle de l'avatar, donc), lui arrivant en dessous des genoux, agrémentée d'un corset, d'un ruban derrière son dos, et de dentelle. Dessous, elle porte un jupon de dentelle blanche et des bas blancs. Elle est chaussée de grandes bottes blanches à lacets bleus. Quand elle sort, elle a souvent avec elle une ombrelle, car sa peau pâle ne fait pas barrière au soleil, et elle se brûle facilement.



Informations complémentaires

Avez-vous bien lu les règles ? [ Ouh ah ouh ah \o/ ~ DD ]
Où avez vous trouvé ce forum ? C'est Mei (Ailen) qui me l'a conseillé. :3
Est ce votre premier perso...
♦ ...Dans un forum RP ? Nop.
♦ ...Dans ce forum ? Oui. :D
Revenir en haut Aller en bas
Pensionnaire
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : DD (DarkD)
-
0 / 1000 / 100

• Age : 23
• Pouvoir : fuuuusiiiiooon !
• AEA : Un faucon rouge
• Petit(e) ami(e) : Pourquoi se contenter de ça alors qu'on a carrément un harem à sa disposition ?

Messages : 2065
Inscrit le : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Emily Lia Lauwrence (terminée :D)   Dim 4 Sep 2011 - 19:33

Bienvenue Emily !

Ta fiche est toute mignonne, je l'aime bien ! Il n'y a pas de problème, tu as lu le règlement.
Tout est beau, nickel, extrasensoriel. (c'est rapide, dis donc !)
Bon, je t'invite donc à commencer le RP et/ou commencer à te présenter dans la partie HJ \o/

Amuse toi bien parmi nous ! :)



• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Emily Lia Lauwrence (terminée :D)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
xX || Pensionnat Interdit || Xx :: .:: À lire avant tout ! ::. :: Registre :: Fiches des disparus-
Sauter vers: