AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Plus grande sera l'ascension... [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


+

MessageSujet: Plus grande sera l'ascension... [Libre]   Sam 17 Sep 2011 - 11:32

... plus dure sera la chute !

Dix jours ! Dix jours que j'avais passé à bricoler cette stupide machine et le lanceur ! Et avec Icarus dans les pattes, qui semblait vouloir absolument m'empêcher de mener à bien mon projet jusqu'au bout... Ne me demandez pas comment j'ai trouvé cette idée, ni comment j'ai réussi à avoir tout ce dont j'avais besoin, mais... Là, je suis sur le toit de la tour, tout étant prêt pour le premier vol. Joie et volupté ! Le ciel s'ouvre enfin à moi !

Hum... Il faut que je vous présente l'engin, habilement construit de mes mains... Le Fly-o-Matic ! Fait à partir d'une machine à laver vidée de ses moteurs et tambours, auquel j'ai accroché des ailes en tissus charpentées par du bois, le Fly-o-Matic est envoyé dans les airs par ce magnifique trébuchet artisanal, fait à base de planches de bois, d'une chaise, et d'un lit suspendu dans le vide (oui, je suis dangereux).

Et là, j'étais dans l'engin, ma tenue d'aviateur sur le dos, paré à couper la corde pour m'envoler jusqu'au bout du monde ! Enfin... Tout au moins, loin de ce maudit piaf d'Icarus. C'était un moment émouvant... Mon baptême de l'air...

Mais quand faut y aller... Je coupai la corde. Le vent siffla dans mes oreilles. Ça y est... Je volais... Pour la première fois... Crispé sur mon épaule, Icarus tenta de me dire quelque chose...

«PARLE PLUS FORT, ON ENTEND RIEN !

-JE DISAIS : J'ESPÈRE QUE TU A PENSÉ AUX PARACHUTES !

-HEIN ?

-REGARDE LES AILES ! »

Quelles ailes ? Il n'y avait pas d'ailes sur... Hey ! Les ailes ! Où étaient passées les ailes ? Les ailes de l'engin ! Je ne volais pas, je tombais à retardement ! Icarus me lâcha lâchement l'épaule... Je passai à ce moment au dessus du lac. Ma seule chance de survie. Tomber dans l'eau. Mais c'était hauuut... Arck... Je fermai les yeux, me bouchai le nez, priai et sautai. Puis, lors de la chute, un doute me pris. J'ouvris les yeux...

Ce n'était pas l'eau, mais la terre qui fonçait vers moi à vive allure... Ma dernière pensée avant le choc fut : *Adieu, monde cruel...*

J'atteignis enfin le plancher des moutons dans un bruit terrible... Aie... Aie ? Hey... Je ne ressentais aucune douleur... Étais-je mort ? Plus loin, le bruit de la machine à laver se crashant me fit penser que non... Et le rire nerveux d'Icarus, sur une haute branche, non plus.

Que c'était-il passé ?


Dernière édition par Alexei Stukov le Dim 18 Sep 2011 - 23:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Plus grande sera l'ascension... [Libre]   Dim 18 Sep 2011 - 16:55

Aujourd'hui, j'avais décidé de faire un tour dans la Bibliothèque du Pensionnat. Je voulais en apprendre plus sur cet endroit maudit. J'avais envie de m'enfuir d'ici et de partir loin avec ma copine, avoir une vraie vie. Il est vrai que dans ce pensionnat, la vie est cool et sans vraiment de problème, n'importe qui aimerait vivre dans un tel lieu. Rien à payer, des filles à volonté, la belle vie quoi. Je ne trouvais que très peu d'information, il fallait trouver le bon livre aussi. D'après ce que je lisais, il y avait un moyen de sortir mais, il était dur de trouver comment. On disait que quelqu'un avait trouvé la solution, mais j'étais presque sur que c'était une douille. J'allais devoir me débrouiller seul, encore une fois. Je m'étais d'ailleurs endormi à force de lire très trucs ennuyeux sur le pensionnat. Sérieusement, il n'y avait limite rien à faire ici. Le créateur aurait pu faire un parc d'attraction ou un truc du genre... Bon, quand je me suis réveillé, il devait être 15 heures, relativement tôt donc. Le soleil tapait encore... OUI ! Il faut une plage dans ce fichu pensionnat !

Arrêtons les pensées bizarres, je me suis relevé de ma chaise et j'ai rangé le livre que j'avais dans les mains. Ensuite, je suis sorti de la bibliothèque et j'ai commencé à avancer dans les petits couloirs étroits du pensionnat. En fait, j'étais encore perdu, j'avançai sans réel but. Pourquoi ne pas aller dans la chambre d'Anna lui rendre une petite visite ? Ouais, allons-y. J'ai pris le chemin allant vers les chambres. Après deux ou trois minutes de marche, je suis arrivé devant sa chambre. J'ai repris mon souffle, je me suis redressé et j'ai toqué. J'ai attendu, pas de réponse. J'ai une nouvelle fois toqué, toujours rien. Bon ok, je n'allais pas attendre comme ça indéfiniment, j'ai saisi la poignet et j'ai poussé la porte. Je suis entré, sans gêne et je me suis mis devant le lit de ma copine. Personne ? Vraiment chiant... Je suis ressorti et j'ai fermé la porte derrière moi. Où pouvait-elle bien être ?

Bon bah, c'est reparti pour un tour, j'ai cette fois-ci rentré mes mains dans mes poches et j'ai vagabondé dans les couloirs tel un esprit errant. Je suis passé dans le hall d'entrée, dans la cuisine, une nouvelle fois dans la bibliothèque. J'avais croisé des pensionnaires dans chacun des lieux mais, cela n'allait pas m'aider. Et si j'allais prendre l'air ? Ouais, bonne idée...

J'ai changé de direction pour me rendre vers l'extérieur du Pensionnat cette fois-ci. Je suis arrivé dehors, j'ai vu s'étendre devant moi, le parc, la foret... Bof, la foret, je n'avais pas un très bon souvenir, je m'étais blessé la bas. Même si il est vrai qu'après ma blessure j'ai passé une merveilleuse après-midi avec une étrange fille. Le parc ? Mauvais souvenir aussi, la tentative de suicide d'Anna. En fait, j'avais des mauvais souvenirs un peu partout... Bon, autant se rendre vers le lac, l'endroit que j'ai trouvé beau malgré mes souvenirs. Pourquoi ne pas se baigner ? En plus il faisait sérieusement chaud ici. J'ai retiré ma chemise que j'ai déposé sur mon épaule et j'ai avancé vers le parc. Rapidement, je suis arrivé non loin du lac. Je me suis mis devant celui-ci et j'ai observé, j'ai attendu. Puis, j'ai entendu un cri, celui-ci résonnait dans tout le parc. Je ne savais pas vraiment d'où il pouvait venir... J'ai regardé autour de moi, j'ai relevé mon visage et j'ai aperçu une chose s'écraser sur le sol. Une machine.

J'ai soupiré, peut être un débile qui faisait mumuse avec ses pouvoirs. Mais, en observant bien, dans le ciel, je voyais une ombre qui descendait très très rapidement. C'est un homme, je l'ai reconnu à sa silhouette. Mon dieu... Qu'est ce qu'il se passait la ? Un homme était dans les airs et allait complètement s'écraser sur le sol si cela continuait. De mon côté, je ne pouvais pas tenter de le sauver, mes bras n'allaient pas pouvoir supporter la vitesse de la chute. J'ai fermé les yeux. Je pensais : RIP mec... Puis, un bruit sourd, la chute était terminé. Le bruit avait été épouvantable... J'ai ouvert les yeux, mais, bien grand. J'avais l'impression de rêver. L'homme qui venait de s'écraser était encore vivant et il n'avait rien de cassé. Je me suis rapproché de lui et j'ai lâché un petit rire inquiétant. J'ai regardé l'homme...

« Bravo, tu as un pouvoir intéressant gamin. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Plus grande sera l'ascension... [Libre]   Dim 18 Sep 2011 - 17:46

Bonne nouvelle, je ne suis pas mort. Mauvaise nouvelle, Icarus n'est pas mort. Bon... Je m'époussetais machinalement ma tenue souillée par la boue dans laquelle j'ai chuté... Puis il y eut un autre rire... Pas le rire nerveux d'Icarus. Un rire un peu plus... effrayant. Mais après ce que je venais de vivre, il n'y a plus grand chose d'effrayant.C'est donc qu'il y avait eu un témoin à ma chute...

Je me tournai vers ce nouveau venu. Pas tout à fait le genre de personne à qui on ferait confiance au premier abord, mais... Au vu des pensionnaires que j'avais déjà rencontré, il devait être le plus avenant. Sauf, peut-être, le tout premier... William, je crois... Bon, certes. Le témoin me félicita, affirmant que j'avais un pouvoir intéressant.

«Oh, vous savez, je... »

C'est à ce moment que je tiquai.

«Vous avez bien dit... "pouvoir" ? »

Qu'est ce que cet individu entendait par là ? Si je m'en suis sorti, ce devait être parce que le sol était particulièrement mou, et que j'avais sauté à faible hauteur... Forcément ! Ce ne devait être que ça ! Le reste n'est pas logique !

« Je ne vois pas de quoi vous parlez, Monsieur... Je n'ai, à ma connaissance, aucun... "pouvoir"... »

Mais le fait d'en avoir un ne me paraissait pas aussi aberrant que cela... Beaucoup de choses m'avaient parues étranges jusqu'à lors... Si chacun avait des pouvoirs... Alors... De toute façon, la présence d'Icarus n'était déjà pas logique. Je m'étais fait à l'idée qu'il était, et de surcroît plutôt aigri pour tous ces mauvais coups que je lui avais mis sur le dos, plus jeune, mais cela restait toujours inexpliqué...

« Hum... Je m'appelle Alexei... Si vous pouviez me parler un peu plus de ces... "pouvoirs" ? J'aimerais en savoir plus... »

J'espérais que l'individu ne m'envoie pas balader, mais cela me semblait peu probable, puisque j'en avais, paraît-il, un intéressant. Au pire, je savais qui je pouvais déranger pour en savoir plus. Du haut de son perchoir, Icarus nous observait, silencieusement. Il était trop loin pour que je sache comment.


Dernière édition par Alexei Stukov le Dim 18 Sep 2011 - 23:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Plus grande sera l'ascension... [Libre]   Dim 18 Sep 2011 - 18:22

Je venais de voir l'homme tomber non loin de moi, il s'était relevé, comme si de rien était. Bon, il était certes, un peu sonné, mais ça allait lui passer. Moi même j'avais été vachement sonné quand j'ai découvert que mon pouvoir était destructeur. Il avait l'air de me fixer, de observer, de me dévisager, histoire de voir comment j'étais. Moi, j'avais vite fait le tour de sa personnalité, il était complètement débile et tordu. Oui, j'ai bien dit débile. Il fallait vraiment être attardé pour essayer une machine non terminée comme la sienne. Faire un saut d'aussi haut... Sérieusement, quelle idée ! Enfin, il me répondit, il n'avait l'air d'avoir compris ma phrase contenant le mot : Pouvoir. Oui oui, j'avais bien dit pouvoir, en plus d'être débile, il était sourd ! Définitivement, j'avais tout gagné en rencontrant cet homme !

Il avait l'air plutôt étonné et perplexe, comme moi au début, je n'y croyais pas vraiment, je peux le comprendre sur ce point. Mais il aurait du remarqué le tableau dans le hall d'entrée... Le voilà maintenant qu'il me vouvoyait. Ce n'était pas déplaisant mais bon, il avait mon âge. En plus, il n'avait pas envie de me croire concernant son pouvoir. Il méritait des baffes ce gamin. J'ai écoute chacune de ses phrases et je l'ai longuement observé. Il me faisait un peu pitié sur le coup mais bon, ce fameux Alexei voulait que je lui parle des pouvoirs en général. Que pouvais-je lui dire ? Ce n'était pas comme si je connaissais les pouvoirs de tous les pensionnaires. Celui de ma copine... celui de mon camarade de chambre et peut être celui d'Alea... Et le mien bien sur, le plus terrifiant de tous !

« Eh bien... Quand tu rentres dans le pensionnat tu obtiens un pouvoir. Ma copine peut par exemple contrôler les gens qui dorment, mon camarade de chambre fait apparaître une guitare et une autre fille lance des malédictions. Le mien par contre... »


D'un seul coup, j'ai claqué des doigts brusquement. Un éclair rouge est sorti de mes doigts et s'est logé très rapidement dans un arbre. Il y eu alors une grosse explosion, un bruit sourd résonna dans tout le parc. L'arbre lui, était en train de tomber, il y avait un trou assez profond dans le tronc, l'empêchant de rester debout. Celui-ci s'est mit à prendre feu lentement. Voilà donc mon pouvoir ! Je pouvais faire exploser ou brûler grâce à un claquement de doigt. En gros, je contrôlais le feu depuis mes doigts et avec une facilité déconcertante. Ouais, en plus de ne pas être très rassurant par ma présence, j'avais un pouvoir terrifiant. J'avais tout pour faire fuir les gens. J'ai soupiré et j'ai fixé mon interlocuteur.

« Bon, moi c'est Jason. Si jamais tu as un problème, passe dans la chambre 17 ! Ciaossu ! »

Je me suis ensuite mis de dos à lui et j'ai claqué des doigts, faisant voler des éclairs un peu partout, je jouais avec ceux-ci en fait. Les éclairs tournaient autour de moi, puis rapidement, ils se sont enflammés. J'avais désormais des flammes qui tournaient constamment autour de moi. La personne que je cherchais n'était pas la, je n'avais donc aucune raison de rester ici. A la base, je voulais me relaxer dans le lac mais, avec des gens derrières, ça n'allait pas vraiment le faire... La solitude, il n'y a que ça de bon !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Plus grande sera l'ascension... [Libre]   Dim 18 Sep 2011 - 21:01

Il me confirma l'existence des pouvoirs... Hum... Le mien impliquait un résistance hors norme au moins... Je me demandais jusqu'où cela pouvait aller... Il m'en cita quelques uns, pas très rassurants, comme le contrôle dans le sommeil, mais bon... Il fallait s'attendre à tout ici, et sûrement j'avais du être sous l'effet d'un quelconque pouvoir un jour ou un autre...

C'est alors qu'il claqua des doigts. Un éclair flamboyant fit sont apparition... Un arbre se consuma... Un rire nerveux sortit de ma gorge, voyant Icarus s'envoler et descendre jusqu'à mon épaule...J'étais... Mort de trouille ? Non, c'est un peu faible... Il s'en alla , me saluant.


«Au... Au revoir, Ja...son...»

Je ne voulais pas le rencontrer lors de ses mauvais jours... Lorsqu'on ne le vit presque plus, Icarus prit la parole.

«Complètement frappé, ce type... »

J'étais, pour une fois, parfaitement en accord avec lui. Chambre 17, m'avait-il dit ? Bien, je savais quoi éviter... Puis, l'histoire de mon "pouvoir" me revint à l'esprit... Jusqu'où allait-il ? Il y avait encore un peu de feu, sur l'arbre... J'approchais ma main. Icarus hurla. Moi aussi. La belle brûlure me reste sur la main me rappellera que je ne suis pas invincible... Puis je vis les pointes formés par l'arbre tomber... Mon côté maso devait en profiter pour remonter, car, à nouveau, j'approchais ma main... Icarus se cacha la tête dans l'aile, sifflant que je n'allais vraiment pas bien. À nouveau, j'eus la preuve que ce n'était pas une immunité aux blessures...

Ce devait être seulement un pouvoir qui me permettait de ne pas subir une mauvaise chute... D'un certain côté, chaque pouvoir devait révéler une facette de son détenteur... Et moi, en casse-cou, il devait s'être adapté ainsi...
Revenir en haut Aller en bas
Miss Machiav(i)élique


+
Féminin Pseudo Hors-RP : Mif (Mistral)
-
0 / 1000 / 100

• Age : 23
• Pouvoir : Annuler celui des autres par sa présence.
• Petit(e) ami(e) : Disparu o/

RP en cours :
- Parce que se jeter du haut d'une tour, c'est romantique !... (Volke)
- Des camélias rouges (Alea Miller)
- Souvenirs indésirables (EVENT - Corpse Party)


Messages : 2200
Inscrit le : 05/06/2007

MessageSujet: Re: Plus grande sera l'ascension... [Libre]   Lun 19 Sep 2011 - 0:13

C'était une jolie après-midi. Le temps commençait à se refroidir, alors Helen arborait aujourd'hui une grosse écharpe autour de son petit cou frêle, malgré le soleil dont les rayons filtraient derrière les quelques nuages. Frictionnant ses mains, elle avait dans l'idée de s'aérer un peu l'esprit dehors. En ce moment, c'était l'effervescence à l'intérieur : tout le monde ne parlait que des pages de journal ; "Oh, il parait que Kelian en a trouvé une !" ; "Rudy dessine plutôt bien..." ; "C'était un beau gosse en fait tu ne trouves pas, Chiara !??"... Le Glossy Gloomy Lovyou où elle aimait traîner avec ses amis n'avaient que ce sujet aux lèvres, et devant son unique tentative pour l'instant, qui s'était révélée très désagréable par la présence de deux personnes qu'elle avait prit grand soin d'éviter jusqu'à maintenant, Helen ne mourrait pas tellement d'envie de renouveler l'expérience.

En parlant de mourir...

Un bruit vague l'extirpa de ses songes éveillés, et elle leva la tête en direction de ce qui semblait en être l'origine. Elle failli s'étrangler de stupeur.

Un espèce de fou s'était élancé du haut de la tour dans une espèce de machine carrée bizarre ! Était-il vraiment cinglé !? Il ou elle, d'ailleurs, elle n'arrivait pas à bien voir d'aussi loin. Elle se souvenait de sa chute de la tour, et du fait qu'elle serait morte en ce moment même si Volke ne l'avait pas rattrapée en usant de son pouvoir. Pouvoir ? Elle avait esquissé quelques pas vers l'endroit où il allait atterrir, mais elle se stoppa net. Peut-être que cet énergumène comptait dessus - sur son pouvoir ? En ce cas, il ne fallait pas qu'elle s'approche. Avec son aura annulant les pouvoirs, elle aurait tôt fait de le tuer véritablement. Là, elle se trouvait encore a une centaine de mètres, il ne devait donc pas en subir les effets... Enfin elle l'espérait... Elle fit volte face, priant un dieu auquel elle ne croyait pas pour qu'il ne lui arrive rien de trop fâcheux, et effrayée à l'idée de se retrouver une nouvelle fois témoin d'une mort, elle entreprit de retourner vers la porte qui menait vers l'intérieur, pour retrouver tous ces ragots si ennuyeux mais si... rassurants de sécurité. Sur le chemin, un gros *CRASH* s'était fait entendre, mais déterminée, elle ne tourna pas la tête pour ne pas voir l'horrible spectacle qui l'y attendait peut-être.

Helen n'était plus qu'à un mètre de la porte quand son humanité la fit changer d'avis. Si le pouvoir de l'inconnu(e) n'avait pas opéré jusqu'à maintenant, il était peut-être blessé et avait besoin d'aide. Elle se mit à courir en sa direction, puis avec un peu moins d'ardeur quand elle le vit discuter avec un autre jeune homme qui le quitta bientôt, enflammant un arbre au passage. Elle tressaillit et s'immobilisa. Mince, elle allait encore tomber sur des psychopathes. Mais maintenant qu'elle était lancée, elle n'allait pas rebrousser chemin, ce serait stupide ces aller-retours... N'écoutant que ton courage, elle continua de marcher vers eux, croisa le pyromane qui retournait vraisemblablement vers le pensionnat, s'entourant d'éclairs enflammés peu engageants. Elle évita soigneusement de croiser son regard, et arriva finalement à la hauteur de l'aviateur improvisé... qui s'amusait à toucher les flammes.

« Eh !! Attention ! » fit-elle en vain, sa voix étranglée par le trouble.

En tout cas il était debout. Et il n'avait pas l'air en mauvais état... contrairement à sa machine étrange démolie sur l'herbe.

« Ça va !? Tu t'es brûlé !? Mais pourquoi tu touches ça, tu es maso ou quoi !? D'abord tu te jettes du haut de la tour, ensuite tu... Ah ! Mais tu t'es vraiment brûlé !? Je... »

Confuse, angoissée par la situation de crise (bon cela ne semblait pas si grave aux yeux des deux jeunes hommes, mais elle était une fille, et un peu plus saine d'esprit que ces deux-là visiblement), elle ne savait pas exactement quoi faire, farfouillant dans son sac si elle n'avait pas une trousse de premiers secours. Bon pas exactement, mais elle avait du désinfectant et des pansements (elle se trimballait toujours avec depuis la fois où ses chaussures lui avaient donné des ampoules) : c'était toujours mieux que rien. Extirpant le spray d'une de ses poches, elle en imbiba un coton, et prit la main du masochiste pour désinfecter sa brûlure. En vérité, il aurait d'abord fallu y passer de l'eau, mais bon elle n'avait pas vraiment le temps de réfléchir, et l'eau du lac n'était pas forcément très saine.

« Ça... va ? » répéta-t-elle, ne sachant pas vraiment quoi lui dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Plus grande sera l'ascension... [Libre]   Lun 19 Sep 2011 - 23:33

Je crois que je dois avoir vu les deux opposés de ce royaume caché, sombre et prédateur que représente cet endroit...Figurez vous que, juste après mes essais un peu masochistes, j'entendis une voix semblant venir de cet horizon vertical que je cherche tant à dépasser... La main brûlée sûrement au deuxième degré, je me tournais vers cette nouvelle venue. Je venais donc de me ridiculiser et de me faire passer pour un timbré auprès d'une magnifique demoiselle... Mais bon. Ma vie était déjà foutue en l'air depuis ce vol de pigeons. Je n'espérais plus rien de bon, à part les cieux... Je la laissai s'occuper de moi, silencieux, tandis que mon faucon ricanait sous cape. Il voyait mon trouble, le fourbe...

Mais passons. Je me laissais timidement bander la main tandis qu'elle me réprimandait sur ma conduite.


«Mais... C'est que... Ça devait planer, et puis... Je viens de découvrir que... J'ai un pouvoir... Et j'en testais les limites... Aie ! »

Le produit en spray, ça pique... Mais bon, j'avais l'habitude... Je n'étais pas à ma première cascade. Et même si celle là était la pire, ce n'était pas celle où je m'étais le plus blessé... Aucune importance. Ma principale envie était de rester ... un petit moment... Une autre, plus sourde, mais plus tenace, était celle de m'enfuir, de reprendre mon bricolage, et de réessayer à nouveau... J'optais étrangement pour la première.La demoiselle me demanda si ça allait.

«Oui, ça va... J'en ai vu des pire...» mentis-je.«Hum... Mon nom est Alexei... Puis-je connaître le votre ? »

Puis une étrange et pressante curiosité vint oppresser mon esprit.

«Ainsi que votre pouvoir, s'il vous plait ? »
Revenir en haut Aller en bas
Miss Machiav(i)élique


+
Féminin Pseudo Hors-RP : Mif (Mistral)
-
0 / 1000 / 100

• Age : 23
• Pouvoir : Annuler celui des autres par sa présence.
• Petit(e) ami(e) : Disparu o/

RP en cours :
- Parce que se jeter du haut d'une tour, c'est romantique !... (Volke)
- Des camélias rouges (Alea Miller)
- Souvenirs indésirables (EVENT - Corpse Party)


Messages : 2200
Inscrit le : 05/06/2007

MessageSujet: Re: Plus grande sera l'ascension... [Libre]   Mer 21 Sep 2011 - 15:48

« Mais... C'est que... Ça devait planer, et puis... Je viens de découvrir que... J'ai un pouvoir... Et j'en testais les limites... Aie ! »

Ah oui, les pouvoirs, elle avait donc eu raison. Se félicitant intérieurement de son admirable raisonnement de tout à l'heure, elle jeta négligemment le coton dans l'herbe - le coton... c'est biodégradable, non ? pensa-t-elle furtivement - et fouilla dans une pochette de son sac pour trouver un pansement.

« Ça... va ?
- Oui, ça va... J'en ai vu des pire... Hum... Mon nom est Alexei... Puis-je connaître le vôtre ?... Ainsi que votre pouvoir s'il vous plait ?
- Mmh, voilà, ça devrait aller. »
le coupa-t-elle, admirant son ouvrage, trônant désormais sur la main du jeune homme.

Le pansement ne recouvrait pas complètement la brûlure, mais elle n'avait pas non plus prévu des incidents de ce genre, et puis elle ne pouvait pas non plus se permettre de se trimballer avec toute l'infirmerie sur elle... Enfin, elle leva les yeux vers son visage, satisfaite. Elle n'avait en effet pas vraiment pensé à identifier le pensionnaire, trop préoccupée par sa brûlure... et surprise par ses yeux verts qui la fixaient, attendant sans doute son prénom, elle se souvint qu'il l'avait vouvoyée. Pourtant, Alexei avait tout sauf l'air plus jeune qu'elle ; à vrai dire, elle lui aurait même donné quelques années de plus que ses pauvres dix-sept ans à elle sans hésitation. Et sa taille était assez imposante, aussi, par rapport à son petit mètre soixante et des poussières... Embarrassée, elle se hâta de lui répondre :

« Ah ! Hem, tu peux me tutoyer. Je m'appelle Helen. Ça s'écrit sans accent et sans E à la fin, ajouta-t-elle mécaniquement par habitude (elle détestait qu'on écorche son prénom), et mon pouvoir, c'est d... »

Elle s'interrompit une ou deux secondes, comme si elle réalisait quelque chose d'affreux. Ses yeux noisettes s'agrandirent en une mine effarée.

« ...Je... Je suis désolée ! C'est peut-être de ma faute ! »

Helen n'avait été qu'à quelques mètres de lui, après tout, lorsqu'il avait apposé sa main sur le tronc en feu. Peut-être que si le pouvoir d'Alexei était d'être incapable de se blesser, elle était responsable de cette brûlure, sa présence ayant causé l'inactivité du pouvoir d'Alexei. Ah ! Elle était vraiment idiote !

« Je... Pardon ! Je ne suis pas vraiment sûre, enfin si, quasiment, mais mon pouvoir est normalement d'annuler celui des autres, enfin, je veux dire, juste en me trouvant à proximité, alors... Les limites de ton pouvoir sont certainement impossibles à trouv... euh, à déterminer si je suis là... Désolée ! C'est peut-être de ma faute si tu t'es brûlé ! »

Elle recula d'un pas. A vrai dire, Helen s'était toujours dit que son pouvoir (même s'il lui faisait manquer des spectacles sûrement amusants vu les dons parfois farfelus de certains) était plutôt pratique puisqu'il la protégeait : on ne pouvait pas lui faire de mal avec de la magie... Mais par sa faute, Alexei venait d'être blessé*. Elle fit un nouveau pas en arrière.

« Si... Si tu veux continuer à "tester les limites" de ton pouvoir, peut-être que je ferai mieux de m'éloigner. Je suis vraiment, vraiment désolée ! Est-ce que ça fait mal !? Pardon ! »

Elle était responsable*.

____________________________
* En fait non, mais elle a aucun moyen de le savoir, après tout. oui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Plus grande sera l'ascension... [Libre]   Sam 24 Sep 2011 - 20:17

J'observais émerveillé avec quel soin cette demoiselle venue de nulle part, ne sachant même pas si j'étais fréquentable... Quoiqu'elle eut pu me connaître par d'autre moyens... Mais tout de même. Elle me prodiguait ces soin sans savoir si je pouvais lui rendre la pareille... En ces lieux, je me disais que cela était peut-être rare, mais bon. À la fin, on devait sûrement connaître tout le monde, et tout le monde devait nous connaître... Si, par ce fait d'arme, je ne devenait pas connu dans les prochains jours, les timbrés devaient être légions, ici... Mais passons. Je me laissais soigner docilement. Elle devait avoir à peu près mon âge...

Elle s'écarta, admirant son œuvre, puis attendit. Quelques instants de silence s'écoulèrent. Il eut été difficile d'entendre un ange, vu qu'il était devant moi. J'appris alors qu'elle s'appelait Helen, orthographié à l'anglaise, mais... Au moment de m'annoncer ce qu'elle avait obtenu en entrant ici, un trouble s'empara d'elle. Elle commença à bafouiller, à s'excuser...

Je mis longtemps à comprendre, même après qu'elle me l'ait dit. Une colère sourde m'envahit alors... Ainsi, tout était de sa faute... Sans elle, je ne serais pas brûlé à l'heure qu'il est... Silencieusement, je me retournai. Je ne voulais plus la voir, plus l'entendre... Je m'éloignai à pas rapides, presque courant. Mais je n'eus fait dix pas avant de sentir un coup sur ma tête. Un coup de bec. Avant que je n'eus pu faire un seul commentaire, Icarus, le regard brûlant, m'ordonna de relever ma manche. Ce que je fis.


«Maintenant, m'ordonna-t-il, dis moi combien de blessure n'ont pas été faites ici. »

Encore une fois, je mis du temps à comprendre... Mais combien de fois avais-je hurlé sur le marteau ? Combien de fois m'étais-je coupé avec du papier, doué comme je suis ? Et elle ne pouvait être tout le temps présente... Et Jason l'avait bien dit, le pouvoir était acquis dès l'arrivée dans ce piège infernal dont les mailles renfermaient toujours plus d'habitants, toujours plus de fous... Toujours plus de victimes. Je tournais mon regard vers Icarus.

« Tu sais ce qu'il te reste à faire...»

J’acquiesçais silencieusement. Avec remords, je revins vers Helen.

«Helen... Je... Excuse moi.... Ce n'était pas de ta faute... Juste mon manque de logique...Et puis... Merci...»

Je me sentais mal... Je devais passer pour un abruti fini, pour le dernier des goujats. Et je l'avais mérité.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


+

MessageSujet: Re: Plus grande sera l'ascension... [Libre]   Aujourd'hui à 3:54

Revenir en haut Aller en bas
 

Plus grande sera l'ascension... [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
xX || Pensionnat Interdit || Xx :: .:: Extérieur ::. :: Parc et Lac-
Sauter vers: