AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jude Blake. Me voilà !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


+

MessageSujet: Jude Blake. Me voilà !   Mar 20 Sep 2011 - 22:06



* JUDE BLAKE


*nom – Blake
*prénom – Jude
*age – 18 ans
*né(e) le – 18 mars
?

Pouvoir
Créer et contrôle la glace. Peut la modéliser basiquement. (Doit tapper dans ses mains pour pouvoir activer son pouvoir, sinon il ne peut pas créer de glace.) La glace sort essentiellement de ses mains.
Alter Ego Astral
Un loup blanc durant son enfance.

Passions
Dormir, dormir.... mhh, les filles (passion est un grand mot), être avec ses amis,le combat, dormir.

N'aime pas / Phobies
faire trop de choses chiantes, ceux qui sont trop compliqués d'esprit, son père.



« Un jour je serais le roi du monde.
Pas crédible hein ? »


Histoire

Ma vie, des bonnes choses et des mauvaises. Premièrement, je suis est « issu» d’une famille plutôt aisée. Oui, entre guillemets, car mon père ne voulait pas vraiment m’assumer chaque jour, il me prenait donc une fois par mois, le reste du temps c’est ma mère qui s’occupait de moi. De plus, les relations avec mon père étaient plutôt froides, malgré ma bonne volonté. La seule chose que j’aimais bien chez mon père, c’est jouer avec mon frère. Hé oui, car j’ai un frère, ou plutôt, un demi-frère, Jason Blake. Je m’entendais très bien avec lui, et les rares moments de plaisir que je pouvais avoir était avec lui. Tellement qu’au final, je passais le voir tout les week end, même si cela ne plaisait pas vraiment à mon père. A l’époque je n’avais pas beaucoup d’amis, seulement mon frère et un autre garçon, Zack Maxwell, mon ami d’enfance. Ah j’oubliais quelqu’un d’essentiel dans mon passé. Mon ami imaginaire, qui était un loup blanc. Durant mes moments de solitudes, il me réconfortait, je pouvais me confier à lui. Cette amitié dura 4-5 ans. Depuis, plus aucune nouvelle de lui, malheureusement. Ma vie se déroulait calmement, plutôt ennuyeuses, les seuls moments de plaisir que je pouvais avoir était ceux passés en compagnie de Zack ou Jason. Mes relations avec ma mère étaient plutôt bonnes, elle était très gentille. Côté amour, j’arrivais à avoir de très belle fille, mais malheureusement ce n’était pas des relations longues, les filles me reprochait souvent de ne pas m’investir assez, qu’est ce que j’y pouvais, j’étais un flemmard. Le temps passait, les années s’écoulèrent, jusqu’au drame. Mon frère s’était fait tiré dessus, par une fille avec qui il n’avait pas été juste. Mais aller aussi loin pour ça, c’est navrant. J’étais plutôt apeuré à l’époque, je me demandais si mon frère allait bien. Je rendis visite a mon père pour prendre des nouvelles, mais celui-ci ne semblait même pas s’intéresser à son propre fils. Ses uniques paroles :

« Une fois guéri, il fonce à l’hôpital psychiatrique, il a besoin d’aide ».

Je n’en revenais pas, comment osait-il faire ça à son fils ? Un hôpital psychiatrique, Jason voulait juste s’amuser avec les filles, rien de plus. Je partis en colère, mais après tout, je ne pouvais rien y faire, j’étais désemparé. Pendant les quelques jours qui suivirent, je passais mes journées dans le bar de mon ami, Zack. Hé oui, car malgré son jeune âge, Zack possédait maintenant son propre bar. Malgré l’aventure qui s’était déroulé avec mon frère, ces jours passés avec Zack étaient très bons, et c’est là que mon amitié avec lui se renforça. J’avais tout tenté pour essayer de rendre visite à Jason dans son hôpital psychiatrique, mais les gardes me l’interdisaient. Pourquoi donc ? Au bout de 6 mois à essayer en vain, je me résignai ; je ne sais plus pourquoi mais j’avais perdu le courage, l’espoir…

2 ans ont passés, et j’ai maintenant 18 ans. J’ai commencé des études sans vraiment m’y investir, et les relations avec ma mère ont virées au rouge. Elle ne comprend pas que je m’attache tant à ce frère qui est, selon ses propres mots, « un cas désespéré ». Elle ne comprend pas non plus qu’une fois rentré de cours, je passe ma soirée dans le bar de mon ami Zack. Non pas que je sois alcoolique, loin de là, mais j’aime bien passer du temps en sa compagnie, à parler de tout et de rien. Mes relations avec les filles, elle ne les aimait pas non plus : trop brève, et je commençais à faire un peu mon enfoiré avec elle, sans plus, l’histoire qui s’était déroulé avec mon frère m’avait en quelque sorte servi de leçon. Bref, j’avais abandonné l’idée de revoir mon frère après m’être battu avec les gardes pour essayer de rentrer, c’était un échec, ils étaient bien trop nombreux. Mais bref, ne nous attardons pas sur les détails, ma mère ne s’entendait plus trop avec moi mais qu’importe, au stade ou j’en étais, ça m’était complètement égal. Quelques semaines après cet évènement, j’allais normalement au bar de mon ami. Je rentrais des cours, et il était environ 16h. La soirée passait, c’était une bonne soirée ou on se marrait bien avec Zack. Une fois son bar fermé, on continuait à parler, rien que nous deux, on avait même sorti une bouteille de whisky pour l’occasion. Cette bouteille ne fit pas long feu. Une soirée calme, à se raconter diverses choses, que demander de plus ? Mais un sujet de discussion n’était pas prévu au programme. En effet, Zack étant barman, avait accès à diverses informations racontés par ses clients, c’est ainsi qu’il me parla d’un sujet qui m’intéressa particulièrement.

« Tu sais, à ce qu’un client m’a dit, un homme s’est échappé de l’hôpital psychiatrique ou est enfermé ton frère. Et justement, l’homme qui s’est échappé semblait être ton frère. Ce client était un garde de l’hôpital avec qui tu t’étais fritté. Il avait d’ailleurs un joli cocard ! Bref, je pensais que cette information pouvait t’intéresser… »

Je sentais mon sang bouillonner, les muscles de ma main dans lequel j’avais le verre se contractaient, celui-ci se brisa dans un bruit plutôt désagréable. Je regardai à ma montre, il était 03h00 du matin. Je me levai :

« Tu m’accompagnes ? »

Le regard de Zack semblait dire qu’il était prêt à m’accompagner. C’est ainsi que nous nous retrouvâmes a fouiller autour de l’hôpital psychiatrique. Après une heure, toujours rien. Nous allions partir quand nous aperçûmes au loin une étrange bâtisse. Intrigué par celle-ci, nous avancions sans même nous en rendre compte. Voilà, ça y est, nous étions maintenant devant le pensionnat. Je ne sais pas ce qui nous attirait dans ce pensionnat qui avait plutôt l’air louche, mais sans qu’on puisse le remarqué, on était déjà à l’intérieur. L’aventure commence…



Caractère

Niveau mental, Jude est un homme qui essaye d’apprécier la vie. Malheureusement suite à des évènements dans sa vie (notamment avec son frère) celui-ci a un peu changé. Il n’essaye de pas jouer avec les sentiments des autres, et essaye au mieux de comprendre ceux-ci. C’est un homme qui peut paraître calme, voir un point calculateur quand on le voit de loin, mais quand on le rencontre on peut remarquer qu’il peut s’avérer impulsif, un peu railleur, et qu’il a un vrai sens de l’amitié. Son caractère fait aussi qu’il ne se laissera jamais faire, mais quand il est question de fille, il est prêt à faire, des fois, des concessions. Car il adore les filles, même si une fois avec, il aura du mal à s’investir vraiment. Hé oui car Jude est un vrai flemmard, son activité préféré : dormir. Autant dire que les choses « chiantes » le saoule vite, par contre, si le sujet est grave et sérieux, il fera tout son possible pour parvenir à ses fins, et se montrera alors déterminé.


Physique

Jude est ce qu’on peut appeler un beau garçon. Il est doté d’un corps assez grand, et est mince, même si il est musclé. Il possède un teint de peau normal. Une des caractéristiques principales du visage d’Ikki sont ses yeux bleus clairs, de très beaux yeux qu’il a hérités à la naissance. La couleur de ses cheveux quant à eux peut varier. Le plus souvent ils sont d’un léger bleu naturel qui lui va à ravir, mais lors de journée bien ensoleillés, ses cheveux varient sur une teinte de gris. Sa coupe de cheveux, elle semble plutôt coiffée « à l’arrache ». Des nombreuses mèches retombant sur son visage, et des cheveux en pic sur le fond de son crâne. Cela donne une coupe plutôt belle et « sophistiquée ». Enfin… Bon ok j’assume, c’est une coupe de cheveux en bataille, voilà ! Côté vêtements, Jude aime mettre une chemise, qui ressemble légèrement à un uniforme d’école, et ne sort jamais sans sa cravate ! Il en a plusieurs coloris, mais il préfère les couleurs neutres telles que le gris. Pardessus sa chemise, il met en général une veste, qui fait plutôt « tendance ». En général il porte toujours la même. Il met toujours des ceintures, toujours un « peu » fashion. Pantalon noir normal, chaussures aussi, même si il en a plusieurs paires, allant des chaussures fines en tissu au modèle plus robuste. Côté aptitudes physique, Jude est plutôt agile et vif, il a de bons réflexes grâce au Taekwondo et à la boxe anglaise qu’il a pratiqué (Il faisait ses p’tites affaires en secret...).




Informations Hors-RP

Avez-vous bien lu les règles ? [Validé par Mollusque]
Où avez vous trouvé ce forum ? Jason m'y a invité.
Est ce votre premier perso...
♦ ...Dans un forum RP ? Non
♦ ...Dans ce forum ? Oui
J'ai voulu tenter le "rp" à la première personne pour une fois, donc excusez si ça fait un peu mauvais. je reprendrais surement mon rp habituel ensuite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Jude Blake. Me voilà !   Mer 21 Sep 2011 - 10:28

Hey, bienvenue ! (:
Le code est correct & la fiche claire & complète; je ne vois aucun problème. Je valide ! Tu peux à présent poster dans le hall ! & N'hésite pas à te présenter dans la section hors-rp.
Revenir en haut Aller en bas
 

Jude Blake. Me voilà !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
xX || Pensionnat Interdit || Xx :: .:: À lire avant tout ! ::. :: Registre :: Fiches des disparus-
Sauter vers: