AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Stern Leïra, la coquine pour vous servir ! :D [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


+

MessageSujet: Stern Leïra, la coquine pour vous servir ! :D [FINI]   Mer 22 Fév 2012 - 21:23

Après mettre dans celle là:



* Stern Leïra


*nom – Stern
*prénom – Leïra
*age – 16 ans
*né(e) le – 28 décembre
?

Pouvoir
J'ai un don d'ibiquité. Mais lorsque qu'un de mes clones est blessé, je ressens aussi la douleur. Et selon mon énergie, la distance peut augmenter ou diminuer ainsi que le nombre de doubles. Elle peut voir à travers eux, et les faire tenir en mouvement.

Alter Ego Astral
Mon ego Astral ressemble à une minuscule mésange. Son plumage est entièrement d'un blanc pur, et ses plumes sont délicates et douces. Tandis que sa robe est blanche, ses yeux, ses petites pattes ainsi que son bec sont noir intense. Elle se nomme Buyoo, se qui veut dire "danse" en japonnais. J'ai aperçu pour la première fois Buyoo vers mes 7 ans. C'était pendant une périodes noire de ma vie, la plus terne. Cette mésange blanche, parle très peu, elle se fait comprendre plutôt par les gestes. Comme moi, on pourrait dire qu'elle est atteinte d'albinisme.

Passions
Danse (surtout avec son sabre), arts-martiaux (avec son sabre aussi),culture Japonnaise, s'amuser avec tout et n'importe quoi, toucher les poitrines pour se porter chance, voyager, observer la nature (quand elle est vraiment seule)

N'aime pas / Phobies
Tout ce qui est amer, voir les gens triste, être seule, les transports sur l'eau (mal de mer), les gens qui cachent leur jeu, ceux qui se moquent des autres, les cafards, les araignés...



« Mon coeur devrait être mort, mon hésitation devrait être une détente. Mais la combustion des deux, me réveillent. »


Histoire

(10 lignes minimum !) Mon père adoptif est allemand et d'après ce que raconte ma mère le biologique l'était aussi. Je suis de nationalité allemand et d'origine Japonaise, car ma mère vient de ce pays. C'était vers l'age de 7 ans, que l'on s'est fait abandonné par mon vrai père. Il était alcoolique, et nous battait beaucoup. Nous avions peu de jours heureux. Puis avec ma mère, nous avons vécu 3 ans dehors à la recherche sans doute d'espoir. Nous ne pouvions nous rendre à la police, ma mère était une sans-papier. Même si nous étions dehors, ma mère souriait et moi aussi. Nous sourions sûrement car nous étions ensemble et que nous nous accrochions à la vie. Je me rappelle que je n'aimait pas voir maman pleurer, et que ses larmes coulaient quand je n'étais pas là ou lorsque que je dormais. Ma mère devenait de plus en plus faible, malade, alors je me suis mise à voler pour elle, pour notre survie, car elle n'était plus en état de travailler. Nous nous abritions la plus part du temps sous des caisses dans des endroits peu de lumineux, humides et froids. L'hiver était le plus dur à traverser, et pour rester à 2 pour toujours nous devions nous cacher des associations qui, comme disait ma mère « nous séparerait , nous arracherait l'une de l'autre ».

C'est un jour, lorsque je devais aller dérober de la nourriture pour maman, quand j'avais environs 10 ans, je fis la rencontre d'un homme étrange. Il était assez grand et fort. Je venais de me faire prendre en flagrant délit de vol, mais ce n'était pas comme si je m'étais fait arrêtée. Au début, il était gentil, attentionné avec moi, répétant qu'il n'allait le répéter à personne, même pas prévenir la police. Naïve que j'étais, je l'ai cru, et que c'était gratuitement. Bien sur que non, cet adulte avec des yeux perçant, devenait petit à petit sauvage, peu à peu avide de méchanceté, il me frappa longtemps et violemment. Les souvenirs durs et douloureux de mon ancien père revenaient brusquement,, alors que j'avais déjà essayer de les oublier. Je m'étais débattu, j'avais hurlé, je me souviens qu'après avoir essayer de m'enfuir, il avait plaqué sa main sur ma bouche m’empêchant de crié, et qu'ainsi pour me calmer, il ramassa un bout de vitre brisée pour me menacer. Mais finalement, il me blessa par de petites égratignures au début, mais finalement, d'un cou brutal il me trancha le ventre, ce qui au fil du temps provoqua cette longue cicatrice. Et tout cela, pour finir en viol. Pédophile, cet énergumène se ficha de mon âge que j'avais à cette époque. Du traumatisme que j'aurais eu à l'avenir. Non, à ce moment c'était son désir et abus de pouvoir qui le contrôla. Sans aucunes défenses, j'ai du me soumettre. J'endurais cet enfer que je voulais fuir à tour prix, j'agonisais de douleur, je pouvais mourir cela aurait été moins affreux. Finalement satisfait, il m'avait laissé seule, meurtrie, dans un coin noir et lugubre. Après, ma mère raconte qu'elle m'a finalement retrouvée au bout de plusieurs heures. Qu'elle avait cherché de l'aide, et qu'elle en trouva.

Ce fut mon père adoptif qui nous sauva à partir de là. Il recomposa notre famille, en épousant ma mère. Tout d'abord, je e voulais pas y croire, que tout cela était faux, qu'il allait nous abandonné comme la première fois. Mais, je compris que j'avais tort. Il était gentil, mais en même temps strict, maman répète que c'est pour nous protéger, et je suis d'accord avec ça, car il nous bat pas, il nous aime. Je reçu depuis une bonne éducation après mon hospitalisation, et ma mère qui ne pouvait être guéri avant fut rétablit au bout de quelques mois. Je repris l'école, je n'étais pas si en retard, car mon père qui était en congé pour nous, m'aida à me rattraper. J’obtins le nom de famille "Stern" de mon nouveau paternel, comme ma mère. Elle put enfin m'en apprendre plus sur sa culture, ce qui m’intéressa dans les arts-martiaux et les vêtements Japonais. Mon père m'encouragea à rester forte, mais je crois que c'est depuis longtemps que j'avais commencer à acquérir ça. J'ai toujours les souvenirs atroces, chaque jour ils me hantent, mais j’éprouve le besoin d'en avoir de nouveaux, heureux.

Avec le temps, je cherche encore pourquoi mon père biologique nous a abandonné. On pourrait s'attendre à ce que je parte à sa recherche, mais non. Je n'ai pas l'intention de le revoir.

Quand j'étais dans cette période que j'appelle « noire », j'avais fait la rencontre de cette mésange blanche, qui me soutenait avec ma mère, mais il n’y avait que moi qui pouvait la voir. Dans les vols, elle m'expliquait comment faire, et lorsque j'étais à l’hôpital elle m’accompagnait. Je l'ai appelé Buyoo, en fascination pour la danse, car j'avais vu dans une vitrine un ballet de danse. Juste pendant un instant j'avais oublié les problèmes, et j'étais en extase devant ce spectacle. En voyant Buyoo, elle me refaisait penser à ce gala.

Mais c'est en rentrant dans la mauvaise salle pour me rendre à mon cour de danse que je me suis retrouvée dans un lieu qui semble être un pensionnat. Pourquoi suis-je ici ? Et ma famille ? Que vais-je faire ...? C'est inquiétant...


Caractère

(6 lignes minimum !) En un mot on me décrit souvent comme: hyperactive. Avec moi ça bouge beaucoup, je n'aime pas rester sans rien faire. La vie de tous les jours, la routine, m'ennuie profondément, très peu pour moi. J'aime bien me qualifier comme l'ouragan qui peut perturber le long fleuve tranquille de la vie. Excitée, mais dans le bon sens. Mon but d'être bruyante n'est pas pour se rendre intéressante, je veux juste ajouter de la bonne humeur autour de moi. Je déteste voir des personnes tristes, être entouré d'une atmosphère dramatique ou sinistre. Mon optimiste peut réconforter les gens, ou même les énervés. Mon sourire peut vous paraître faux, mais il est bien réel et authentique. Effectivement je garde toujours une expression heureuse sur mon visage. Dans toutes les situations j'essaie de le conserver pour rester forte. Montrer mes faiblesses aux autres n'est pas dans mes principes, on m'a toujours enseigné à faire face et à assumer. Cette partie vends du côté strict de mon père adoptif. Ce côté fort je l'ai grâce à mon environnement, mon père militaire m'avait donné une éducation strict. Il ne fallait pas pleuré, ni exprimer de la souffrance, alors avec le temps j'ai arrêté de verser les larmes, avec le temps j'ai refoulé mes blessures que je pouvais me faire ou que j'avais déjà procuré. Je ne me plains pas, je suis heureuse, car on m'a beaucoup apprit et accueilli. Résultat, j'ai un fort tempérament, et enfantin. Fort, car c’est « héréditaire », dans la famille nous sommes franches, direct. Je n’apprécie pas beaucoup les embrouilles. Pourquoi se prendre la tête pour de simples sottises ? J'aime dire les chose en face, mettre au clair. C'est une qualité comme un défaut, j'ai quelques difficultés à maîtriser cette franchise. Enfantin, ou gamine. Comme vous le souhaitez. A la maison je devais éviter de me comporter comme une enfant gâtée, et je ne pouvais pas beaucoup jouer avec mes parents. Alors ce coté je l'ai énormément étouffé, et je laissais cette partie sortir en dehors du domicile. Ce que j'adore par dessus tout, est de m'amuser, cela peut être avec n'importe qui ou quoi, tant que l'on s'ennuie jamais, même si je pourrais vous prendre pour un jouet. Malgré mes gamineries, je peut tout aussi être grossière avec mon entourage -à part mes parents que je respecte sérieusement-, je n'ai même parfois aucune gène, comme si c'était naturel. Si j'agis ainsi, je crois que c'est du à mon traumatisme, mon enfance volée... Les seuls fois où je pourrais être calme, silencieuse sont les moments où je dors, ou bien quand je pratique de la danse ou des arts-martiaux. Ces sports, permettent de m'évader, c'est comme si c'était une drogue, où l'on plane, et que l'on devient accroc. Ces deux loisirs sont bien opposés comme similaires. Oui, quand l'on connaît bien les arts-martiaux avec un sabre, la manière de bouger est quasiment la même que si l'on dansait. Je ne veux pas me vanter, -même si je suis tout de même vantarde par moment- mais je maîtrise quand même bien ses domaines

Physique

(6 lignes minimum !) Je ne suis pas parfaite, j'ai beaucoup de complexes comme tout le monde, mais j'en tiens parfois peu compte. Tout d'abord, je suis assez petite, ma taille à des avantages comme l'inverse. Ma peau est d'un rose très claire, elle délicate et douce, mais porte de nombreuses de cicatrices dû à mon enfance. Certaines d’entre-elles ne s'effaceront s'en doute jamais. Surtout celle qui me traverse le long du torse jusqu'au bas du ventre. Ce n'est pas très esthétique, alors je la montre très peu de fois, voir jamais. Je suis plutôt musclée, ce qui rend mon corps encore moins féminine, comme tous les hommes aiment. Je n'aime pas spécialement ces muscles trop voyant à mon goût, mais ils sont bien utile pour pratiquer du sport. Je ne suis pas au point d'être trapue, mais je ne suis point légère non plus. En revanche, avec mon fessier musclé, j'ai une courbe du dos bien dessinée et avantageuse, dont j'en tire parfois profit mais c'est tout. Comme pour mes balafres, je camoufle souvent mes muscles. Ma taille est svelte, mais une poitrine peu généreuse malheureusement. Un atout qui pourrait me faire ressembler un peu plus à une femme, que je ne possède pas. Alors j'essaie de me porter chance en tripotant des beaux seins volumineux des autres jeunes filles. Qui sait ? Peut être qu'un jour, en me réveillant j'aurais l'extase de voir une montagne devant mes yeux. Je garde néanmoins espoir. Ensuite, mon visage est fin, plutôt triangulaire et même mature. Mes yeux sont en amandes et sont habituellement de couleur saphir (mais avec mon pouvoir il deviennent jaunes). Mon nez est simple et ma bouche est mince et assez petite. Mais contrairement à mon visage que, je dirais banale car je ne me trouve pas magnifique non plus, mes cheveux sont blanc. Blanc, comme la neige. Je me suis habituée aucune couleur, je me suis déjà interrogé si j'étais albinos, vu que j'ai la peau assez claire, ainsi que les yeux bleu, mais d'après les médecins, non. J'aime vraiment ma couleur de cheveux, malgré qu'elle soit voyante et donc peu pratique pour se mêler dans la population. Car pour une jeune fille de 16 ans, avoir une chevelure blanche, n'est pas normale. D'un coté, cela me démarque des autres, et montre bien que je suis différente, mais d'un autre je ne supporte pas ces regards qui m'épient comme si j'étais un monstre, une personne a part, à cause d'une couleur de cheveux. Pour mettre en valeur mon visage fin, j'ai un carré un peu plongeant comme coiffure, et un bandeau noir avec un gros nœud satiné assortit à ma coupe. Je m'habille le plus couramment avec des vêtements japonnais. C'est une influence de ma mère, je trouve les kimonos particulièrement raffinés et magnifiques. Mon préféré est celui qui est bleu « outremer », un bleu qui accompagne bien ma couleur de cheveux. Il a un beau motif de fleurs blanches et jaunes, et une ceinture hobby d'un penchant safran qui porte les même dessins. Je le met avec de longues chaussettes de couleur identique, et avec des bottines noirs à talons. Ou bien je m'habille de façon classique, une tenue que j'aime aussi porter, pas autant que les kimonos, mais elle est jolie. Une jupe verte à bord blanc, qui m'arrive aux genoux. En guise de ceinture, un ruban noir, comme mon bandeau, à liseret blanc. En haut, une chemise blanche à manque ballon, et par dessus un veston de la même couleur que le bas. Sous le col de la chemisette, je m'accroche parfois un noeud aussi noir. Je recouvre en partie mes jambes avec de longues chaussettes blanches, à bouts de dentelles, et mes pieds ont des chaussure vernis noires.




Informations Hors-RP

Avez-vous bien lu les règles ?
Où avez vous trouvé ce forum ? Grâce à des amies
Est ce votre premier perso...
? ...Dans un forum RP ? Non
? ...Dans ce forum ? Oui


Dernière édition par Leïra Stern le Ven 2 Mar 2012 - 19:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Delicate Boy
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Nii' / MPDT
-
0 / 1000 / 100

• Age : 24
• Pouvoir : Ressentir les émotions des autres.
• AEA : Bilboquet. L'escargot. Le meilleur. Le plus rose.
• Petit(e) ami(e) : Iwa coeur coeur love ♥ (Mais il n'oublie pas Soren.)

RP en cours : Dysphorie en Euphorie.

Messages : 869
Inscrit le : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Stern Leïra, la coquine pour vous servir ! :D [FINI]   Ven 2 Mar 2012 - 19:08

Bonjour et Bienvenue au Pensionnat Interdit! \o/

Alors. Première chose : le code inscrit dans ta fiche n'est pas le bon! Le vrai code est caché dans le règlement, celui-ci n'est qu'un leurre. Je te conseille de retourner faire un tour de ce côté-ci pour trouver le bon.

Je vais quand même faire le tour de ta fiche en attendant que tu ai trouvé ce fameux code. Pour le pouvoir, juste une question : en clair, elle peut créer des clones. Mais ces clones peuvent-ils bouger, est-ce qu'elle peut voir par eux etc ou sont-ils simplement des pantins? Ça peut avoir son importance.
AEA, passions, phobies, tout est okay. Son histoire n'est pas très détaillée sur certains points mais je dirais que c'est suffisant. Le caractère est cohérent aussi. Juste, attention : ce n'est pas japonnais mais japonais, avec un seul n. Comme tu as fait l'erreur à chaque fois dans ta fiche, je me permets de te corriger. Tu as fait pas mal de fautes, alors fais attention pour tes RPs futurs! C'est pus agréable à lire quand c'est correct. ;D

En revanche je suis désolée, mais à notre époque et par soucis de cohérence, il est impossible que ton personnage ait naturellement les cheveux blancs... Blonds très clairs, oui ; mais pas blancs. A moins qu'elle soit albinos, mais tu as dis toi-même que ce n'était pas le cas - et puis elle aurait les yeux rouges. Il va falloir changer ça...

Je te laisse chercher le code et corriger ou expliquer ces quelques points, et tu pourras être validée!



• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •


« I'm in the basement, you're in the sky ;
I'm in the basement baby, drop on by.

Hold your breath and count to ten
And fall apart and start again -
Hold your breath and count to ten,
Start again, start again... »

Voilà mon cœur ; prudence en sortant :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Stern Leïra, la coquine pour vous servir ! :D [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
xX || Pensionnat Interdit || Xx :: .:: À lire avant tout ! ::. :: Registre :: Fiches des disparus-
Sauter vers: