AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Des scones et du jus d'orange, meilleur que Never !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Jolly-Psychopath
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : MCDM
-
0 / 1000 / 100

• Age : 26
• Pouvoir : Donner une forme tangible aux expressions, les rendre réelles.
• AEA : Layne, une créature d'un film d'horreur. Mieux vaut ne pas trop le déranger...
• Petit(e) ami(e) : Qui est intéressé? Elle promet d'étudier votre cas mais, pfiou, elle croule trop sous les demandes pour pouvoir tout accepter!

Messages : 114
Inscrit le : 13/04/2011

MessageSujet: Des scones et du jus d'orange, meilleur que Never !   Mer 1 Aoû 2012 - 21:15



---------------------------hans hackermann---------------------------

"I'm drunk and I'm feeling down, I just wanna be alone. You shouldn't ever come around, why don't you just go home?"
ID CARD
♦ Hackermann Hans
♦ Dix-sept ans, 07/09/1993
♦ Allemagne, Berlin
♦ « Mon ami ? Quel ami ? J'en ai pas, juste une espèce de sale bête qui passe son temps à me les courir avec ses vannes à deux balles ; qu'elle me fiche la paix, celle-là. Elle me fait plus rire. »
La Mouche, faute de réel nom, n'a pas un patronyme franchement trompeur : c'est juste une mouche, une de ces grosses mouches bleues, qui fait beaucoup de bruit et lâche beaucoup de blagues. Si Hans l'a inventée durant son enfance, on peut dire qu'il a bien changé depuis et que, question cynisme et mauvaise humeur, il est passé un cran au-dessus de ce qu'il était à l'époque. La Mouche veut distraire, faire sourire, bref n'est pas méchante, mais se fait sans cesse congédier par son propriétaire antipathique.
♦ « Ils sont cachés où, ces putains de hauts-parleurs ? On se croirait dans un putain de film. »
A la fois pratique et haïssable, le pouvoir du Berlinois est d'entendre constamment une musique de fond correspondant à la situation, comme dans un film. Il est évidemment le seul à l'entendre, et si elle peut lui permettre de deviner deux trois choses et d'anticiper les dangers, elle reste profondément agaçante, selon ses dires.
♦ Hackermann Hans, recherché. A rassemblé ses affaires et fui le domicile familial. Hypothèse de la fugue corroborée par parents et professeurs. Maude Meier, amie proche, conteste. Pourrait être n'importe où, recherches infructueuses. Drogué, présumé mort.
WHATEVER
En bref...
Hans est un garçon aux yeux bleus cernés de noir, fatigué, osseux, avec sur le dos un pull quelconque, un jean délavé et des converses usées aux pieds. Ses cheveux mal teints sont d'un blond filasse, et le peu d'attention qu'il porte à son apparence n'est pas pour arranger les choses. Pas plus que ses sourcils souvent froncés et ses paroles très amènes à l'égard des heureux guignols ou simples pensionnaires venus troubler sa tranquillité. De mauvaise humeur, enclin à envoyer paître tout le monde, cynique, pas plus intelligent que ça, junkie dans l'âme et fumeur invétéré, Hackermann a tout pour plaire.
Malgré les apparences ce n'est pas un méchant garçon, et s'il semble se ficher de tout, il est en réalité curieux et désireux de régler les problèmes de ses amis. Franc quoique renfermé, il n'est pas du genre à aller vous aborder mais ne vous critiquera pas non plus. Difficile de l'apprécier en s'arrêtant aux apparences, voire même un peu plus loin, ça, c'est certain.

Avant d'entrer, moi je...
Une présence sporadique en cours, du café, de l'héro et de la nicotine dans les veines, Hans n'a jamais rien vécu de marquant et s'apprêtait d'ailleurs à mener une vie à l'image de celle qu'il s'était toujours destinée : quelque part dans un squat, à zoner sans doute. Peu sociable, drogué notoire, accro au metal, le mariage raté de son père au chômage depuis toujours et de sa mère alcoolique n'a pas été pour rien dans l'échec de son parcours.
Jusqu'à ce que Maude, sa seule véritable amie depuis des années, décide de prendre les choses en main et de faire venir Hans chez elle. Ses affaires pliées dans un sac, Hackermann crut pénétrer dans l'appartement où il avait déjà passé de nombreuses journées par le passé lorsqu'il fit son entrée en pensionnat. Depuis il n'a plus qu'une idée en tête : sortir, bien que la vie ici lui soit plus douce, ou trouver du réseau, quitte à aller crever dehors.

Ceux qu'on hait moins que les autres
Des gens qu'on adore, ou juste qu'on aime bien
Sans savoir forcément pourquoi, mais des gens avec qui c'est pas si mal de passer du temps. Que ce soit un simple pote avec qui s'écraser quelque part sans rien dire, un ami proche pour s'épancher ou délirer un coup sans qui on serait perdu, quelqu'un qu'on est content de croiser ou quelqu'un qu'on cherche quand il n'est pas là, ce sont des gens qui comptent. Ils peuvent se cacher sous n'importe quels traits, sauf ceux des menteurs, des parfaits connards et des véritables pimbêches.
Ceux qui nous ressemblent
Car qui se ressemble, s'assemble. Camés jusqu'à l'os, fumeurs invétérés, adeptes de vieux films, fantômes des salles obscures, inconditionnels de hard ou de metal, ou irréductibles chercheurs de sortie, votre place est définitivement ici. Qu'il se reconnaisse en eux, qu'il apprécie d'aborder ce sujet et ce sujet uniquement en leur présence faute d'autres points communs, qu'importe au fond, ça ne peut pas faire de mal.
Et puis ceux qui veulent nous tirer d'affaire
Adolescent perdu typique en vue ? Allons-y ! Des gens qui, pour X raison, ont trouvé bon d'essayer de le remettre sur le droit chemin. Cause franchement désespérée s'il en est, mais peut-être pourront-ils tout de même arriver à quelque chose. Contrairement à ses amis, Hans risque de très vite les éviter, les envoyer paître, couper court à toute forme de discussion. Ils veulent bien faire, dur de les détester, mais bon sang ce qu'ils sont chiants. Garçon ou fille, gentil ou au contraire provocateur, ce ne sont pas ses affaires.
Et puis ceux qu'on hait vraiment
Des gens qu'on n'aime pas
On n'a pas envie de les voir, quitte à changer de couloir ou sortir de la pièce tant leur présence nous fait royalement chier. Hans lui n'aime pas grand-monde, et pas grand-monde n'aime ses manières brusques et impolies. Des types susceptibles, hypocrites, trop parfaits, méchants pour du beurre, des Calimero pleurnichards, n'importe qui s'étant, pour une raison ou une autre, attiré l'antipathie du Berlinois. Que le sentiment soit ou non retourné tant pis, lui ne les aime pas du tout.
D'autres qu'on ne supporte carrément plus
Là, c'est devenu viscéral, automatique, c'est plus fort qu'eux ; dès qu'ils se voient il faut qu'ils se prennent la tête. Sur des trucs importants, sur des trucs ridicules, on ne peut pas s'empêcher d'aller chercher l'autre rien que pour le plaisir de le provoquer. Que ce soient ses attitudes, sa façon de parler, ses opinions, il n'y a rien qu'on apprécie chez lui et on tient à le lui faire savoir. Une sorte d'ennemi juré qui, en plus d'être aux yeux d'Hackermann absolument haïssable pour Dieu sait quelle raison, aurait surenchéri encore, et encore. Pas une bête à sang froid, en tout cas...
Y en a sur qui on se trompe
Difficile de dire si ces deux-là s'aiment bien ou se vouent une inénarrable haine... On s'envoie sur les roses et on s'en envoie tout court quand l'autre va trop mal. On ne pense rien de bien de lui, on l'emmerde de tout notre cœur mais, bon, peut-être qu'au fond on ne se déteste pas tant que ça. En fait, si on oubliait qu'on n'est pas amis, on pourrait presque s'entendre. Après, le reconnaitre, c'est une autre paire de manches.
Enfin pour eux, on sait pas trop
Et vous êtes...?
On se connait pas plus que ça, on replace un nom sur un visage, une conversation par-ci par-là, on file un coup de main de temps en temps, éventuellement un petit bonjour quand on se croise mais ça ne va pas plus loin que ça. C'est pas qu'on s'en fiche ou qu'ils comptent pas, c'est juste que quand y a pas d'atomes spécialement crochus et qu'on sait pas pourquoi, ben on n'y peut rien.
Pourquoi tu me parles, en fait ?
La vie amoureuse de Hans tient plus du désert de Gobi que de l'Amazonie, et à le voir on ne se demande pas trop pourquoi. Mais soit, quelque chose chez lui a plu à quelqu'un et, que le sentiment soit réciproque ou non, monsieur vole au-dessus d'un nid de coucou et ne risque pas de comprendre, avec sa subtilité de Panzer. Qu'il n'ait rien contre vous et se demande pourquoi vous lui causez ou que vous soyez amis et qu'il ne se demande bêtement rien, bonjour les quiproquos.
Sinon, t'es sûr que t'as rien à dire ?
Il n'y a rien de meilleur au monde pour un invétéré curieux qu'une personne vraiment intrigante. Qui vienne d'un autre monde ou d'une contrée lointaine, ou qui ait juste un petit truc en plus qui pique au vif l'intérêt de l'Allemand. Une personne qui ait l'air de cacher quelque chose et que donc il se sente obligé de découvrir ; que l'intéressé le détrompe ou non, que ses soupçons soient fondés ou de pures élucubrations, c'est du pareil au même, vous êtes bizarre et il compte bien savoir pourquoi.



---------------------------heather maystood--------------------------

"La coupe pour moi si tu comptes pas le prix dedans. Faudra pas trimer pour te faire cracher le billet de cent."
ID CARD
♦ Maystood Heather
♦ 20 ans, 24/05/1984
♦ États-Unis, Los Angeles
♦« Mon ami ? Ce n'est rien qu'une petite souris discrète qu'on ne voit jamais nulle part. »
Caché sous le lit de sa maîtresse, solitaire et plutôt noctambule, Layne n'a pas grand-chose à voir avec une souris. Tout droit sorti d'un film d'horreur, cet énorme insecte à l'aspect répugnant n'est pas d'une société très agréable pour les yeux. Il ne fait pas bon lui chercher des noises, une morsure est si vite arrivée ! Obéissant au doigt et à l’œil à sa charmante propriétaire, peu enclin à la discussion, il reste dissimulé dans l'ombre. L'avez-vous donc vu rôder, pauvre insomniaque ? Allez vous coucher.
♦ « Le pauvre homme, vert de jalousie, avait l'estomac dans les talons alors qu'il tombait des cordes et que le gros homme bâfrait comme un porc car il payait rubis sur l'ongle. Il n'avait pas le cœur sur la main. »
Le pouvoir d'Heather, vous l'aurez deviné, à trait aux expressions et diverses façon de parler. La demoiselle peut leur donner une forme tangible : ainsi de véritables cordes tombent du ciel, la peau de votre interlocuteur prend réellement une teinte verdâtre, à votre plus grand désarroi. Les effets ne sont pas irréversibles, rassurez-vous... Ils s'effacent d'eux-même au bout d'une trentaine à deux cent quarante secondes. Impossible de mourir de peur donc : utiliser des expressions aux conséquences trop importantes ne vous fera que ressentir quelque malaise plus ou moins fort. Ce pouvoir n'est effectif que si Heather regarde la personne concernée droit dans les yeux.
♦La fille aînée du sénateur victime du tueur de L.A ! Il semblerait que cette fois, il ait vu les choses en grand et s'en soit pris à Shannon Miles, élève de la prestigieuse université de XXX, et Heather Maystood, fille du Sénateur du même nom en Californie. La première a été retrouvée sur la route de XXX, dans un état critique, et est hospitalisée depuis lors. Vraisemblablement, elle ne se réveillera pas. Quant à la seconde, en dépit des recherches dans les bois de XXX et des annonces télévisées, elle n'a pas été retrouvée. Depuis deux mois, les chances de la retrouver vivante s'amenuisent et l'inspecteur XXX les a qualifiées de presque nulles, d'autant qu'aucune piste n'émerge encore à ce stade de l'enquête. Le corps reste introuvable.
WHATEVER
En bref...
Bien habillée, bien maquillée, irréprochable la donzelle. Celle-là, la grande blonde sportive aux yeux clairs qui vient de débouler avec des chaussures Prada, un sac Gucci, des ongles manucurés et des vêtements aux couleurs vives d'Armani. Cela dit elle était rousse hier, avec des paupières plus lourdes semble-t-il, une silhouette plus voluptueuse.
Bref, Heather physiquement change du tout au tout au gré de ses envie. Pour ça, les trésors de laques, fonds de teints et divers produits de maquillage sont de mise. Ils le sont tout le temps, avec elle, et pas intérêt pourtant que vous la soupçonniez d'être d'une atroce banalité sans eux. Même si vous n'auriez pas tort. Ils reviennent dans la conversation, très souvent, qu'elle mène à la baguette pour raconter une foule de choses pas toujours bien pertinentes. Véritable gamine de vingt ans, Maystood court partout, joue les commères, petite peste armée d'un sévère arsenal d'insultes et railleries en tout genre. Elle a des amis pourtant, à qui elle tient et qui ne l'ennuient pas, mais son principal défaut serait sans doute de plus s'intéresser au bien-être de ses cheveux qu'au vôtre.
Pourtant non ; elle a du sang sur les mains, la petite. Une sacrée dose. Parce qu'elle est complètement folle.

Avant d'entrer, moi je...
Heather Maystood. L'habituée des plages californiennes et des centres-commerciaux, des fêtes délurées au bord d'une piscine avec une coupe de champagne, l'une des nombreuses coqueluches incontestées de la jeunesse dorée des quartiers chics de LA, aux goûts sûrs et à la compte bancaire jamais vide, mais aussi la petite sœur au bulletin jamais rien que passable, la frangine au visage neutre qui n'a jamais rien de spécial, la fille insatiable qui n'attire pas assez de regards, l'éternelle insatisfaite qui ne se sent pas assez aimée.
Mais quelque part entre tous ces noms qu'un anonyme, un proche pourrait lui donner se trouvent aussi ceux de Tueur aux dés, Jack le Boucher et bien d'autres encore. Entre son frère policier et son père, éminent membre du sénat, Heather gardait son secret bien enfoui, l'opinion publique comme les enquêteurs loin de penser que l'auteur de ces meurtres sanglants pouvait se dissimuler sous les traits d'une ravissante et peu brillante gamine. Combien de temps encore son manège aurait-il duré ? C'est dans les bois, alors qu'elle pourchassait une pauvre biche blessée, que la blonde a poussé la porte du pensionnat. La chambre à gaz qui l'attend peut-être dehors calme ses ardeurs ; elle ne cherche ni à rester, ni à sortir. Attendant son heure. Cachant bien son jeu.

Ceux qu'on adore
Des gens pour qui c'est vrai
On les aime bien et c'est tout. Avec un entourage aussi étendu que varié, difficile de trouver un dénominateur commun à tous ceux qui le composent... Peut-être bien qu'au final il n'y en a juste aucun. Ces personnes-là, Heather les apprécie, quitte à se disputer de temps à autre ou à ne pas voir pourquoi. Une chose est sûre, elle ne leur ferait pas le moindre mal.
Et d'autres pour qui ça ne l'est pas
Voilà, c'était inévitable : elle lui a parlé gentiment, elle a eu pitié ou était intéressée par ses fréquentations, bref quelle qu'en soit la raison le résultat est là. On pense être son ami et avoir gagné son estime ou sa confiance, n'importe qui le croirait en les voyant discuter, en l'apercevant faire part de ses soucis à la jolie blonde. Sauf que non. Dans son dos elle parle, elle parle et parle encore, elle critique, elle répète ses secrets et se débrouille pour trouver des excuses et s'en tirer à bon compte. On la pardonne ? Qu'importe, elle est votre amie mais vous n'êtes pas le sien.
Ou ceux qui servent de crash-test
Le terme de poupée ou de tête à coiffer serait-il plus acceptable ? A votre guise, de toute façon le principe est le même : une fille gentille, très mince et mignonne qui ne s'habille pas assez bien, c'est un gâchis sans nom pour le reste du monde et une insulte pour les yeux. Alors Heather sort les pinceaux, les fers et les peignes, les jupes, les crèmes et les colliers, et au boulot ! On peut toujours faire des merveilles, et puisque c'est du bénévolat, on ne lui en voudra pas de s'entrainer sur de vraies personnes...
Et puis ceux qu'on ne voit pas en peinture
Des gens qui agacent
C'est bien connu, la meilleure défense c'est l'attaque : votre look insulte sa rétine, votre langue la vilipende, votre tête ne lui revient pas, bref la californienne ne vous aime pas. Bien décidée à mettre tous les défauts du monde sur votre dos, elle tient aussi à vous le faire savoir et sait choisir ses mots avec soin pour faire mal et ses actes pour humilier. Vous ne répondez rien ? Elle continuera jusqu'à s'en lasser. Quelque chose à y redire ? C'est encore plus drôle ! Fais-toi une place ici si tu la colles et lui tape sur les nerfs bien malgré toi, et dis-toi qu'au fond puisque tu l'aimes bien, elle ne te hait pas tant que ça.
Voire certains qui énervent carrément
Pas de doute, vous lui avez fait quelque chose et de toute évidence, elle n'a pas apprécié. Pas la peine de chercher qui a commencé, elle a une dent contre vous en particulier et ça ne risque pas de s'arranger. Ses tours les plus mesquins et ses bassesses les plus bien senties, elle vous les réserve et de votre côté, vous lui réservez les vôtres car il n'est pas question de se laisser faire. Plus ça va, plus ça énerve, c'est de la haine et puis c'est tout.
Enfin y en a qui ont pas de chance...
Pour le coup, c'est vraiment pas de chance. Manque de bol, il y a quelque chose chez vous qui a interpelé Maystood dans le mauvais sens du terme. Quelque chose qu'elle ne peut ni ne veut supporter, qui la dérange au plus profond d'elle-même, dont la seule présence menace son équilibre. La solution serait de le faire disparaitre et vous avec. Prenez garde, d'inoffensif elle n'a que l'air et c'est votre mort au sens littéral du terme qu'elle souhaite.
Enfin pour eux, on hésite
Bien sûr Lucie
Ah, d'accord, sauf que tu ne t'appelles pas Lucie et que tu n'oses pas lui dire qu'elle s'est trompée. C'est qu'elle en impose quelque part, elle fait un peu peur et tu la suis parce que tu ne sais pas trop quoi faire d'autre. Elle n'est pas méchante avec toi tant que tu t'écrases et que tu fais ses quatre volontés, d'ailleurs. Peut-être que tu as remarqué que quelque chose ne va pas du tout chez elle, ça cloche, ça coince et toi tu retrouves coincé.
Tu veux ou tu veux pas ?
Heather, elle ne tombe pas amoureuse. Heather, elle décide du où, du qui du quand et du comment. Oui, mais bon, cette fois c'est pourtant elle qui se retrouve à soupirer, à s'accrocher et à multiplier les tentatives. Parce qu'il est trop beau, trop ceci, trop cela et qu'elle fond, c'est comme ça. Réagir au quart de tour, être souvent jalouse, chercher l'attention sans ravaler sa fierté : un petit exploit.
Ils vécurent heureux et...
L'opinion d'Heather sur les relations sérieuses ? Pas brillante. Alors on sort ensemble parce qu'on s'entend, parce qu'on en a envie et qu'on se plait mutuellement, mais ça s'arrête-là. Que tu sois un petit-copain de passage, un ex, un amoureux éconduit ou hésitant prêt à faire le larbin ou arrogant, tu ferais mieux de ne pas en attendre trop à ce niveau-là.



------------------------------wang huan yue----------------------------

"J’aurai voulu parfois t’étrangler aux quatre vents, te serrer dans mes bras. Ah ça, je l’ai voulu souvent."
ID CARD
♦ Wang Huan Yue
♦ 16 ans, 13/10/1925
♦ Chine, Mandchourie
♦ « Mon alter-ego astral, oui. Elle doit être quelque par dans le coin ; au moins elle n'est pas ridicule, n'est-ce pas ? »
Une petite punaise –enfin, pas si petite que ça. Cette charmante demoiselle, vive, infatigable et d’une discrétion sans pareille, passera au pensionnat le plus clair de son temps à creuser des tunnels, déterrer ce qui n’a rien à faire là, et enterrer ce qu’elle pense de son devoir d’enterrer, à savoir tout ce qui est cassé. Très digne, elle a beaucoup d’honneur et ressemble vraiment en tout point à une punaise normale, d’ailleurs elle en a aussi la nauséabonde odeur.
♦ « Allez, dans cinq minutes, j'y vais, je le jure. Enfin, peut-être dix. Va pour un quart d'heure ? »
Le pouvoir de Huan Yue ne consiste non pas à manipuler le temps, mais la perception que l’on sait si bien en avoir. Ainsi une seconde pourra, à ses propres yeux comme à ceux de ses compagnons, durer une petite éternité et vice-versa. Le plus souvent il s’agira d’un pouvoir « rétrospectif », et la perception ne sera altérée qu’à postériori, en y repensant. Néanmoins il pourra arriver qu’une attente vous semble étrangement courte au moment des faits, alors qu’elle aura en réalité duré plus d’une demi-heure, par exemple.
♦Wang Huan Yue, décédé. Contaminé par la peste dans le village de G. où il avait fui. Corps brûlé pour limiter les risques de contamination.
WHATEVER
En bref...
Fier, obstiné, fondamentalement contradictoire et paresseux ; railleur mais honnête au possible, scrupuleux, perfectionniste. Prenez ces défauts, prenez ces qualités et vous aurez un portrait assez fidèle de Huan Yue. Wang a un profond respect pour l'autorité et, malgré sa promptitude à s clamer indépendant, il se laisse facilement entrainer par les autres pour tromper son ennui. Ce qu'il affectionne dans ses relations ? De la clarté avant tout, des rapports de force sûrs et établis sans controverse.
Musclé, de petite taille, brun aux yeux bridés, il ne se préoccupe que peu de son apparence puisqu'il ne juge pas avoir gros à se reprocher. Il n'est ni féru de justice, ni particulièrement égoïste; un garçon rigide rôdé à l'enfermement et capable de composer avec doigté.

Avant d'entrer, moi je...
Né en Mandchourie à l'aube de la deuxième guerre mondiale, Huan Yue a perdu ses parents lors de l'invasion japonaise alors qu'il n'avait pas six ans. S'il réchappa à la tuerie, ce ne fut que grâce à la clémence de Mamoru Hirimoto, docteur militaire nippon émérite, qui le prit en pitié et l'accueillit au sein de sa famille. Le petit garçon grandit entre ses frères adoptifs Takeshi et Hiroyuki, ainsi que son amie Juan Luo, protégé des rumeurs de la guerre. Les jours passèrent pour se transformer en années, plongeant les jeunes gens dans une léthargie fatale qui, face aux horreurs des combats et la curiosité adolescente, tomberait en morceaux le jour où les deux Chinois et Hiro s'infiltrèrent dans le cauchemar de l'unité 731 où travaillait Mamoru.
Abandonnée par ses compères, la gamine n'en ressortit jamais ; Hiro y contracta la peste. Lorsque Mamoru eut vent de leur petite escapade, mais surtout de ses affreuses conséquences, il en rejeta la faute sur son fils adoptif. Persuadé de marcher vers une mort certaine, Huan Yue poussa une porte qu'il pensait être celle de sa chambre.
Elle ne l'était pas.

Ceux qui donnent envie de rester
Des gens qui font sourire
Entre eux ils sont assez à l'aise, ils peuvent se parler à cœur ouvert quand la situation l'exige ou que le moment semble opportun. Les centres d'intérêts qu'ils ont en commun, les valeurs qu'ils partagent ont fait se croiser leurs chemins pour le meilleur plutôt que pour le pire. Huan Yue les aime bien, au fond.
D'autres dont on ne se passe plus
Il ne le dit peut-être pas souvent, mais c'est comme ça qu'il voit les choses. On apprécie leurs qualités et on s'accommode de leurs défauts parce que, tout simplement, on n'a pas envie de rester loin d'eux trop longtemps. On se connait par cœur, on sait ce que l'autre a vécu et on a vécu des choses ensemble. Pas la peine de se cacher, d'arrondir les angles et de tout couvrir de vernis. C'est plus que le meilleur ami qu'on puisse avoir, c'est juste la personne qu'on préfère à toutes les autres et on ne sait même pas forcément pourquoi.
Et puis ceux auxquels on voue un culte
Enfin, pas exactement un culte mais l'idée est là ; question de race, de caractère ou d'opinion, difficile à dire, mais quelque chose chez eux les rend inattaquables pour Wang. Une chose est sûre, la déférence est de mise et leur supériorité clairement établie. A leur endroit point de railleries, ni de lui ni des autres : c'est avec autant de conviction qu'il défendrait son propre honneur que Huan Yue défend le leur. Sans jouer les laquets, il faut savoir reconnaitre sa place et se montrer conciliant. Ces gens sont fiers de leur nom, ces gens sont des meneurs, ces gens savent utiliser les bons mots au bon moment.
Et puis ceux qui donnent envie de partir
Les gens qu'on ne peut pas voir
Huan Yue a fait la remarque de trop, l'autre a eu une parole malheureuse, leurs fréquentations ne passent pas, en tout cas le courant ne passe pas. N'allez pas vous faire de mauvais sang, il n'ira probablement pas vous chercher querelle sans raison. Par manque de motivation, peut-être, mais en tout cas il ne demande pas plus que de ne pas vous croiser. Cela dit, s'acharner à emprunter les mêmes couloirs que lui, se retrouver dans la même pièce, engager la conversation ou lui faire la plus petite remarque suffira à mettre le feu aux poudres. Pas de coups bas, cela va sans dire, mais une monumentale dispute n'est pas exclue, à moins que vous n'en veniez tout simplement aux mains.
Et ceux qu'on aimerait voir plus
Qu'on aimerait, certes, mais sans le pouvoir. Fier comme un paon, s'il y a une chose que Wang refuse de faire, c'est bien de s'excuser. Pourtant ses remarques ne sont pas toujours des plus agréables à entendre, pas plus que son envie furieuse de ne jamais rien faire, ou son incapacité totale à prendre rapidement des décisions. Allons bon, tout ça vous énerve ? Vous le lui reprochez ? Très bien, ne comptez pas sur lui pour venir vous étalez son repentir sous les yeux. Il vient pourtant vous voir, et souvent ; quelle que soit la nature de ses intentions à la base, elles aboutissent toujours à des critiques. Ne vous y laissez pas prendre, il vous aime bien. Dans le fond.
Enfin celles qu'on ne comprendra jamais
Les filles, ce n'est pas qu'il ne les aime pas. Mais il ne voit pas pourquoi elles passent leur temps à s'énerver et lui jeter des regards exaspérés, quand elles ne se mettent pas simplement à l'insulter. Eh quoi ? Elles rient trop fort, sortent trop de leurs cuisines, parlent trop, contredisent trop les hommes, passent leur temps à clamer leur indépendance, bref, pensent trop. Ce qu'elles ne sont pas supposées faire. Quel manque de grâce et féminité ! Il ne faut pas tant lui en vouloir ; comment pourrait-il supporter sans broncher qu'une demoiselle lui fasse des remontrances ? Une fille qui se bat, se débrouille toute seule ou pense par elle-même est pour lui aussi naturel qu'une grenouille parlante. Et ça ne vous plait pas.
Enfin ceux pour qui c'est difficile à dire
Les gens qui nous intriguent
Question de culture, diront certains ; question d'éducation selon d'autres ; et pourquoi pas encore une question d'époque ? Bref, si vous commencez à lui parler du dernier film sorti au cinéma, de jeux-vidéos, de pouvoirs magiques, de festin de sanglier ou Dieu seul sait quoi encore, il va vous regarder avec des yeux ronds et vous ne devriez pas vous demander pourquoi. C'est qu'il n'y comprend strictement rien. Wang ne changera rien à ses valeurs et privilégie toujours les bonnes vieilles occupations qu'il aime tant. Mais la promenade dans le parc devient vite inintéressante et, dans sa quête d'une occupation décente, vos histoires de consoles ou de baseball pourrait bien l'intéresser. Qui sait s'il ne s'en prendra pas de passion ? Quitte à insister pour que vous lui appreniez. Nouvelles expériences, bonnes ou mauvaises.
Attends, je vais le faire !
Allez savoir, Huan Yue se sent, depuis la mort de son amie et la maladie de son frère, "un peu mal", vous confierait-il peut-être. Alors inconsciemment, il veut se racheter coûte que coûte. Que vous le vouliez ou non. Parce que vous avez le malheur d'être trop petit, trop jeune, trop ceci ou trop cela, le Chinois s'est senti obligé de vous protéger, de vous couver à un point inimaginable. Allumer un four, vous risqueriez de vous brûler : il va le faire. Attraper un livre, hors de question, et si vous tombiez ? Mieux vaut qu'il s'en charge. Quelqu'un a un mot de tro contre vous en sa présence ? Il risque de ne pas reparler pendant un moment. De quoi saper votre patience d'une admirable manière. A moins que vous n'appréciez qu'on s'occupe de vous ? En tout cas, il n'est pas prêt à arrêter son petit manège juste pour vos beaux yeux.
On fait quoi, maintenant ?
Wang a de la personnalité, certes. Mais pas une personnalité de meneur. Il suit, s'ennuie, fait globalement ce qu'on lui dit pourvu que cela soit formulé avec l'art et la manière. Lorsqu'il hésite, c'est donc naturellement vers vous, qui lui avez déjà prodigué de bons conseils et dont le bon sens n'est plus à démontrer, que le jeune homme décide de se tourner. Mais à trop lui mâcher le travail, il risque de s'y habituer, et relativement vite. Alors il s'en remet à vous, régulièrement, vous fait une confiance absolue. Et vous pose des questions, pour un oui ou pour un non.



------------------------------handěl novák-----------------------------

"And I still hold your hand in mine, when I'm asleep. As you go on remember me, remember us and all we used to be. "
ID CARD
♦ Nom prénom surnom whatever
♦ Age
♦ Origine ou poids ou âge ou chambre ou rien ou ce que tu veux hein
♦ AEA mon super animal machin qui fait des trucs, s'habille comme ça, fait ci et ça et s'éclate en suivant bidule partout mais tout en restant super sympa wolololol mon AEA je l'aaaaaime à la folie ce galopin.
♦ Pouvoir qui déchire sa race et qui est potentiellement super long à expliquer alors je teste la place dont tu pourrais avoir besoin pour si je dois mettre un ascenseur ou pas wololol alors oilà je tape je tape c'est super amusant eeeet je tape et son pouvoir est vraiment super cool tu peux pas le test quoi.
WHATEVER
relaule
Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin texere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

relaule
Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin texere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

JUST BE FRIENDS OUHOU
relaule
Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin texere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer
relaule
Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin texere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer
relaule
Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin texere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer
I KILL YOU
relaule
Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin texere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer
relaule
Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin texere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer
relaule
Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin texere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer
HEY SEXY ♥
relaule
Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin texere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer
relaule
Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin texere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer
relaule
Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin texere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer



© Nii', je suis un gros caca en code alors ça risque pas d'être de moi. Je l'exploite, que voulez-vous.♥


Dernière édition par Heather Maystood le Sam 27 Avr 2013 - 2:12, édité 26 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jolly-Psychopath
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : MCDM
-
0 / 1000 / 100

• Age : 26
• Pouvoir : Donner une forme tangible aux expressions, les rendre réelles.
• AEA : Layne, une créature d'un film d'horreur. Mieux vaut ne pas trop le déranger...
• Petit(e) ami(e) : Qui est intéressé? Elle promet d'étudier votre cas mais, pfiou, elle croule trop sous les demandes pour pouvoir tout accepter!

Messages : 114
Inscrit le : 13/04/2011

MessageSujet: Re: Des scones et du jus d'orange, meilleur que Never !   Mer 1 Aoû 2012 - 21:20

-------------------------lorenzo hercolani------------------------

"let him know that you know best cause after all you do know best"
ID CARD
♦ Lorenzo Hercolani
♦ 16 ans, 22/07/2003
♦ Italie, Rome
♦ AEA mon super animal machin qui fait des trucs, s'habille comme ça, fait ci et ça et s'éclate en suivant bidule partout mais tout en restant super sympa wolololol mon AEA je l'aaaaaime à la folie ce galopin.
♦ Pouvoir qui déchire sa race et qui est potentiellement super long à expliquer alors je teste la place dont tu pourrais avoir besoin pour si je dois mettre un ascenseur ou pas wololol alors oilà je tape je tape c'est super amusant eeeet je tape et son pouvoir est vraiment super cool tu peux pas le test quoi.
WHATEVER
relaule
Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin texere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

relaule
Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin texere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

JUST BE FRIENDS OUHOU
relaule
Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin texere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer
relaule
Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin texere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer
relaule
Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin texere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer
I KILL YOU
relaule
Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin texere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer
relaule
Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin texere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer
relaule
Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin texere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer
HEY SEXY ♥
relaule
Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin texere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer
relaule
Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin texere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer
relaule
Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin texere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer





--------------------------hadriel delahaye-------------------------

"The pills go down and get you higher, motherfucker, saying you will burn in hell, they say you will burn in hell, liar, liar, stop your soul from catching fire, fire, god and maker."
ID CARD
♦ Delahaye Hadriel
♦ 18 ans
♦ France, ???
♦ AEA mon super animal machin qui fait des trucs, s'habille comme ça, fait ci et ça et s'éclate en suivant bidule partout mais tout en restant super sympa wolololol mon AEA je l'aaaaaime à la folie ce galopin.
♦ Pouvoir qui déchire sa race et qui est potentiellement super long à expliquer alors je teste la place dont tu pourrais avoir besoin pour si je dois mettre un ascenseur ou pas wololol alors oilà je tape je tape c'est super amusant eeeet je tape et son pouvoir est vraiment super cool tu peux pas le test quoi.
WHATEVER
relaule
Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin texere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

relaule
Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin texere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

JUST BE FRIENDS OUHOU
relaule
Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin texere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer
relaule
Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin texere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer
relaule
Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin texere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer
I KILL YOU
relaule
Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin texere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer
relaule
Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin texere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer
relaule
Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin texere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer
HEY SEXY ♥
relaule
Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin texere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer
relaule
Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin texere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer
relaule
Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin texere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer



------------------------Hendryk Gregorczyk-----------------------
"let him know that you know best cause after all you do know best"
ID CARD
♦ Hendryk Gregorczyk
♦ 25 ans, 20/03/1922
♦ Pologne, Varsovie
♦ AEA mon super animal machin qui fait des trucs, s'habille comme ça, fait ci et ça et s'éclate en suivant bidule partout mais tout en restant super sympa wolololol mon AEA je l'aaaaaime à la folie ce galopin.
♦ Pouvoir qui déchire sa race et qui est potentiellement super long à expliquer alors je teste la place dont tu pourrais avoir besoin pour si je dois mettre un ascenseur ou pas wololol alors oilà je tape je tape c'est super amusant eeeet je tape et son pouvoir est vraiment super cool tu peux pas le test quoi.
WHATEVER
relaule
Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin texere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

relaule
Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin texere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

JUST BE FRIENDS OUHOU
relaule
Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin texere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer
relaule
Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin texere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer
relaule
Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin texere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer
I KILL YOU
relaule
Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin texere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer
relaule
Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin texere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer
relaule
Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin texere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer
HEY SEXY ♥
relaule
Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin texere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer
relaule
Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin texere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer
relaule
Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin texere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer




-----------------------Marie-Hélène Carègnes----------------------
"let him know that you know best cause after all you do know best"
ID CARD
♦ Marie-Hélène Carègnes
♦ 15 ans, 08/07/1899
♦ France, Normandie
♦ AEA mon super animal machin qui fait des trucs, s'habille comme ça, fait ci et ça et s'éclate en suivant bidule partout mais tout en restant super sympa wolololol mon AEA je l'aaaaaime à la folie ce galopin.
♦ Pouvoir qui déchire sa race et qui est potentiellement super long à expliquer alors je teste la place dont tu pourrais avoir besoin pour si je dois mettre un ascenseur ou pas wololol alors oilà je tape je tape c'est super amusant eeeet je tape et son pouvoir est vraiment super cool tu peux pas le test quoi.
WHATEVER
relaule
Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin texere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

relaule
Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin texere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

JUST BE FRIENDS OUHOU
relaule
Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin texere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer
relaule
Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin texere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer
relaule
Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin texere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer
I KILL YOU
relaule
Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin texere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer
relaule
Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin texere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer
relaule
Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin texere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer
HEY SEXY ♥
relaule
Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin texere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer
relaule
Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin texere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer
relaule
Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin texere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer




© Nii', toujours, ça a pas changé entre temps.


Dernière édition par Heather Maystood le Lun 22 Avr 2013 - 16:12, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jolly-Psychopath
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : MCDM
-
0 / 1000 / 100

• Age : 26
• Pouvoir : Donner une forme tangible aux expressions, les rendre réelles.
• AEA : Layne, une créature d'un film d'horreur. Mieux vaut ne pas trop le déranger...
• Petit(e) ami(e) : Qui est intéressé? Elle promet d'étudier votre cas mais, pfiou, elle croule trop sous les demandes pour pouvoir tout accepter!

Messages : 114
Inscrit le : 13/04/2011

MessageSujet: Re: Des scones et du jus d'orange, meilleur que Never !   Mar 6 Nov 2012 - 16:33

Message au cas où.~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jolly-Psychopath
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : MCDM
-
0 / 1000 / 100

• Age : 26
• Pouvoir : Donner une forme tangible aux expressions, les rendre réelles.
• AEA : Layne, une créature d'un film d'horreur. Mieux vaut ne pas trop le déranger...
• Petit(e) ami(e) : Qui est intéressé? Elle promet d'étudier votre cas mais, pfiou, elle croule trop sous les demandes pour pouvoir tout accepter!

Messages : 114
Inscrit le : 13/04/2011

MessageSujet: Re: Des scones et du jus d'orange, meilleur que Never !   Mar 6 Nov 2012 - 16:34

Et deux pour être sûrs.♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jolly-Psychopath
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : MCDM
-
0 / 1000 / 100

• Age : 26
• Pouvoir : Donner une forme tangible aux expressions, les rendre réelles.
• AEA : Layne, une créature d'un film d'horreur. Mieux vaut ne pas trop le déranger...
• Petit(e) ami(e) : Qui est intéressé? Elle promet d'étudier votre cas mais, pfiou, elle croule trop sous les demandes pour pouvoir tout accepter!

Messages : 114
Inscrit le : 13/04/2011

MessageSujet: Re: Des scones et du jus d'orange, meilleur que Never !   Mar 6 Nov 2012 - 16:36

Et trois, voilà ! J'ai pas affiché les liens, enfin pas encore, mais ils sont marqués chez vous mes petits amours, donc c'est pas encore trop trop trop trop pressé, mais je vais me dépêcher.♥
Enfin, vous pouvez en demander d'autres si le coeur vous en dit. J'avais complètement oublié de finir. Vous me pardonnez ?TAT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
(sauce BBQ ouais)
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Sköll
-
0 / 1000 / 100

• Age : 22
• Pouvoir : Expédier ad patres.
• AEA : Son paquet de clopes. Ou le chat mouillé avec des ailes, à voir.
• Petit(e) ami(e) : Hans. Leurs QI se répondent.

RP en cours : Turn left and then straight to the grave.

Messages : 653
Inscrit le : 08/08/2010

MessageSujet: Re: Des scones et du jus d'orange, meilleur que Never !   Sam 17 Nov 2012 - 22:35

Hinhin, me voilà, prête à noyer ton topic sur le flood B) Ce beau topic tout propre, ça me donne envie de mettre le bazar /mur
Bon, ce cher petit Wang qui a échappé aussi longtemps à mes griffes ♥ Je t'annonce, je t'annonce... Que je n'ai pas d'idées du tout Cool

Bon je sais qu'il y a des choses à faire. Je le SAIS. Déjà je SAIS - sisi, je le sens - que Ralph et lui ne vont pas s'entendre. Va savoir pourquoi. Dooonc, ça dépend de la réaction de Wang, est-ce qu'il le hait en silence, est-ce qu'il va lui chercher des noises ? Au sujet de Ralph... Ralph... plane. Donc faut lui faire comprendre les choses pour qu'il réagisse.
Sinon je te proposerais bien des liens avec, hm, Leia hein 8D Et Nick, parce que la guerre. Et parce que les oisillons. Et avec Halloween parce qu'il martyrise tout le monde de toute façon. Rg, faut que je remette mes vieilles descriptions de liens dans mon wanted ._. Et sinon je te laisse me décrire tes idées o/ Allez allez ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
* Sadoman
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : MCDM
-
0 / 1000 / 100

• Age : 21
• Pouvoir : Manipulation de la perception du temps
• AEA : Une punaise fière et pleine de zèle
• Petit(e) ami(e) : Courtney Lener. En tout cas, il aimerait bien.

Messages : 67
Inscrit le : 14/07/2012

MessageSujet: Re: Des scones et du jus d'orange, meilleur que Never !   Ven 14 Déc 2012 - 23:35

AAAAAAARGJFBFHKNFJGN MONDIEUMONDIEUMONDIEUDESOLEE !XD
J'avais juré que j'allais te répondre dans une minute et finalement j'ai... oublié... ;___;
HM. Donc. En plus, je ne risque pas de pouvoir pallier à cet inénarrable délais par la qualité de ma réponse. Parce qu'elle reflétera celle de mon imagination : c'est à dire, médiocre. .___.

Wang est un sale fourbe, même s'il dit le contraire. Donc il risque de raconter des merdes sur Ralph, et éventuellement lui lancer en pleine poire. Donc, si notre deux-de-tension national lui répond, il va continuer. S'il l'ignorait, eh bien... Non, il continuerait aussi. Pas qu'il ait un truc personnel contre lui, mais ce gueux veut lui voler Courtney. C'est aussi possible qu'au bout d'un temps il veuille tenter une approche moins bourrin et essaye de se rapprocher un brin pour qu'l lâche Courtney. Voilà. En tout cas, si Ralphy ne comprend pas, il est pire qu'aveugle.|D
Donc, donc. Leia, Nick, Halloween. Voyons voir...~
Leiaaaaaa... Est une fille ! Oui bon, je cite des évidences ou presque. Alors, soit il lui court après pour l'aider à tout prix parce que c'est une demoiselle en détresse ; soit il la trouve fichtrement plus intéressante que les autres parce que, alléluia, elle se tait ; soit elle fait un peu ce qu'elle veut de lui parce que ce type réfléchit autant que son gros orteil et ne se méfie pas des pauvres femmes ; soit tu as une super idée qui déchire sa mère et je prends ! :D
Nick. Hell yeah. Les... Oisillons ? Wtf ?XD
Je sais pas. Huan, la guerre, ça lui fout les boules, mais d'un autre côté s'il avait dû y aller il y serait allé, et il respecte les soldats, qui servent toujours plus que des intellectuels ou pire, des médecins. Globalement je ne pense pas qu'il n'aimerait pas Nick, mais ça dépend de notre nain grognon.
Pis il risque de demander à Solaine pourquoi ses parents l'ont gardée, parce qu'une handicapée c'est foutrement dur à marier...
Tu veux qu'Halloween le martyrise ? Le victimise ? Fasse connaître cette superbe fête à cet inculte profond ? Fonce ! Huan va lui apprendre le respect et les bonnes manières, et je peux te jurer qu'au final c'est Hallo' qui finira par devoir le fuir. Parce que bordel, cet espèce d'empaffé va apprendre à se tenir. Merde. :<

Mais mes idées sont pourrites. Je voulais les TIENNES, moi. Duh. TAT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
(sauce BBQ ouais)
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Sköll
-
0 / 1000 / 100

• Age : 22
• Pouvoir : Expédier ad patres.
• AEA : Son paquet de clopes. Ou le chat mouillé avec des ailes, à voir.
• Petit(e) ami(e) : Hans. Leurs QI se répondent.

RP en cours : Turn left and then straight to the grave.

Messages : 653
Inscrit le : 08/08/2010

MessageSujet: Re: Des scones et du jus d'orange, meilleur que Never !   Sam 15 Déc 2012 - 0:01

Bon bah c'est la guerre (8 Ralph, tu peux l'insulter si c'est de façon tellement implicite qu'il capte pas. En gros si c'est ironique ou sous-entendu, ou il passe à côté ou il s'en fout. Mais si on le cherche il répond. Il répond bien, même. J'espère que ton emmerdeur a la nuque solide What a Face

Ouioui, Leia est une fille °° Et Leia parle. 'fin elle écrit sur les murs. Et par terre. Et sur ses mains. Et sur celles des autres. Enfin bref, l'encre est le prix de son silence |D
Bon, en gros elle peut très bien s'entendre avec lui et en profiter pour le faire tourner en bourrique parce que son arrogance l'énerve un chouilla, ou alors lui dire qu'elle veut bien l'aider à draguer Courtney (ceci dit je ne connais pas son point de vue sur la question alors... >_o) et le mener en bateau de temps à autre, voir s'en servir si elle a besoin d'un figurant /poutre/ Elle aussi, elle est fourbe. Ceci dit, si elle l'aime bien au fond, ben il aura pas de vraies raisons de se plaindre, hein ? 8D

Parce que tous les 'nouveaux' persos ont dans ma tête une phase oisillon. Et que Wang n'en est pas encore sorti. Et il a pas le choix, voilà 8D
Donc Nick est 'gentil' avec les gens qui sont gentils avec lui, pas aimable avec ceux qui sont pas aimables, ignore ceux qui l'ignorent... En soi, à moins de leur tomber dessus presque au sens propre du terme, c'est pas lui qui va vers les autres. Ceci dit, sachant qu'il prend facilement la mouche, si jamais Wang n'est pas aimable il risque de s'énerver vite xD Et puis si il s'en prend à son handicapée préférée aussi, ça va pas le faire (8

Halloween veut bien se battre jusqu'à la mort B)
... Non en fait, quand on lui résiste trop, il sonne la retraite et va ruminer dans son coin des tours très méchants. Et il est tenace 8D Il a peur de personne, trop bête pour ça. Par contre il est très rancunier. Et puis il aime bien Solaine. Il va lui tirer les tapis sous les pieds, à ton Wang What a Face Ceci dit tu peux lui coller quelques claques, hein, il le mérite. Je t'autorise même à l'enfermer quelque part pendant une durée indéterminée.

MES idées sont... indicibles What a Face /train/
Euh... Ben il peut simultanément rentrer dans le harem de Ralph, vénérer Yoan, faire les courses de Selenda, entretenir une relation mystique avec Iwa, harceler ou se faire harceler par Claris, sortir avec Leia (ouais elle est free) et violer Alex
Admire toute l'étendue de mon génie Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« HYTGHTRUGH »
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Never
-
0 / 1000 / 100

• Age : 20
• Pouvoir : Se décrédibiliser en un coup de feu.
• AEA : Pénélope, plus forte qu'Hercules en personne.
• Petit(e) ami(e) : Elle ne l'avouera jamais, mais elle a un faible pour... /ARMURE/

RP en cours : Solaine martyrise les armures par là.


Messages : 121
Inscrit le : 06/05/2011

MessageSujet: Re: Des scones et du jus d'orange, meilleur que Never !   Sam 15 Déc 2012 - 0:21

ENTRETENIR UNE RELATION MYSTIQUE AVEC IWA. ÉNORME. Je crois que j'ai jamais autant aimé une formulation de relation de toute ma vie.

Oui, j'interviens juste pour dire ça. Et aussi...

-rentrer dans le harem de Ralph
-sortir avec Leia
-violer Alex

Huan a de la chance que les persos de Sköll soient là pour le consoler de ses peines... Cool
Je sors, je sors. Mais la relation mystique... X'DDDDD /mur/

Edit: Mais en fait Huan a pas de relations chez moi non plus, à part Courtney. Buh.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« ITS NOT SAFE I TELL YOU »
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Never
-
0 / 1000 / 100

• Age : 29
• Pouvoir : Tout ce que tu as laissé derrière toi tient dans une boule à neige.
• AEA : Un monstre qui se roule dans le boue et squatte votre lit pour se sécher.
• Petit(e) ami(e) : Aarne Kinnunen, le terrible Finlandais.

RP en cours : Nikoleta s'enferme dans les placards par là.


Messages : 142
Inscrit le : 24/05/2012

MessageSujet: Re: Des scones et du jus d'orange, meilleur que Never !   Dim 16 Déc 2012 - 17:37

J'aurais tellement voulu débouler en te proposant des idées pour chacun de mes personnages, mais ils ne sont pas tous compatibles. C’est dommage. A la place je vais te proposer des trucs vagues, pas forcément intéressants, mais ça peut te donner une base et une idée plus approfondie. On sait jamais. Je vais donc me montrer un brin plus utile que Sköll: Admire et apprécie, c'est pas souvent que ça arrive. Cool

Je veux qu'il ait un lien avec Soren, mais je ne sais pas lequel. Je ne sais pas (ou plus) ce que Huan Yue penserait de lui... Du coup ça me bloque. Si tu as une idée dis moi, sinon je vais me creuser sec les méninges. Parce que je veux qu'ils aient un lien. C'est comme ça. What a Face

J'ai besoin de redire pour Courtney ? Allez, je le redis quand même pour en informer les paysans. Comme il lui dit qu'elle déborde de ses pulls et autres commentaires peu flatteurs, elle va être persuadée qu'il la déteste. Et le penser fou en s'apercevant qu'il revient la voir; mais en aucun cas elle pensera qu'il l'aime. Ça lui passera jamais par la tête. Alors elle va s'entrainer au lancer de casseroles sur lui et l'arroser de phrases gentilles quand il critique sa silhouette de sirène ou Ralph. 8D

Marie-Colombe le reprendra chaque fois qu'elle entendra une parole peu gracieuse envers les femmes sortir de sa bouche. Et comme elle n'est pas susceptible, quoi qu'il rétorque, elle essayera de lui faire comprendre combien c'est maaaaal de dire ça. Qu'il faut être gentil et respectueux. Comme c'est un enfant à ses yeux elle l'aimera quand même bien, elle voudra juste le faire rentrer dans le droit chemin du respect et de la politesse. o/

Solaine est tout ce que Huan Yue peut détester, hein ? 8D Elle est handicapée et en plus elle l'ouvre trop. Mon dieu, quelle femme modèle. Mademoiselle déteste qu'on fasse des commentaires sur son handicap et elle n'aime pas non plus qu'on lui dise de se taire et de se cantonner à la cuisine quoi qu'elle adore cuisiner et faire le ménage ceci dit. Ça blesse son égo et son esprit de contradiction ressort. Il y a donc de forts risques pour qu'elle lui crie dessus, l'insulte et aille le tabasser. Ou pense à le tabasser. BREF je doute qu'ils puissent s'apprécier dans ces conditions. Surtout s'il aborde son utilité vis-à-vis de sa famille... .___.

Nikoleta ne l'aimera pas – mais elle ne le dira pas. Mine de rien, ça ne lui plaît pas qu'on dise que les femmes doivent se taire, faire la cuisine, et obéir aux hommes. Ça lui plaît encore moins quand on fait d'elle un parfait exemple de cette mentalité, mais Nikoleta est Nikoleta. Elle n'osera pas contredire Huan Yue, et encore moins devant Aarne. Ce qui ne va pas l'empêcher de le détester silencieusement et de l'éviter le plus possible, tout en essayant de pas avoir l'air de... ben, de l'éviter. Elle sourira et sera aussi aimable que possible en sa présence pour ne pas que ça se voit.
Mais il n'est pas exclu qu'un jour elle craque et lui crie dessus. Ce jour-là... |D

Voilà. ♥ Maintenant tu as le droit de critiquer ce que j'ai proposé, rajouter des choses, ou essayer de trouver des liens extrêmes avec Antoine, Hugo, Clarence et Vinny. Parce que moi je ne vois pas, mais tout est possible. 8DD

Oh my. J'ai proposé que mes filles et Soren.
HAREM.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delicate Boy
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Nii' / MPDT
-
0 / 1000 / 100

• Age : 24
• Pouvoir : Ressentir les émotions des autres.
• AEA : Bilboquet. L'escargot. Le meilleur. Le plus rose.
• Petit(e) ami(e) : Iwa coeur coeur love ♥ (Mais il n'oublie pas Soren.)

RP en cours : Dysphorie en Euphorie.

Messages : 869
Inscrit le : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Des scones et du jus d'orange, meilleur que Never !   Mer 19 Déc 2012 - 14:40

BOUH ~ Je viens finir de te noyer sous des demandes de relations par centaines. Sens toi VIP.

Alors euh. Ouais. Je vais te donner l'avis de mes personnages sur le tien.B)

• Emrys je sais pas si on avait déjà dit quelque chose... ? Je crois pas. Enfin je sais pas, de toute façon. Mais je le laisse à ta disposition au cas où.

• Aphrodite elle... Soupire sur son passage. /PARPAING/ Mais pas d'amour, hein. Parce que sa façon de draguer est plus ou moins complètement mal fichue et que franchement, ça l’atterre. Elle ne le détesterait pas, elle le trouverait juste maladroit (mais il est encore si jeune, ça doit être pour ça...). Après, s'il insulte trop Courtney, il risque de se prendre des regards noirs de temps en temps.

• T.J jeeee. Aucune idée. Il aime tout le monde ? Après ils sont quand même assez différents. B|

• Kélian je sais pas. Mais lui je sais jamais, donc c'est un autre problème. Je ne pense pas qu'il irait spontanément lui chercher des ennuis - vu qu'il n'est ni un abruti trop bruyant ni un menteur compulsif (8D) - mais après... Ouais. Ben je sais pas. Tu as vu à quel point je suis utile ? Toujours là pour te donner des idées, tout ça tout ça.

• A mon avis Alejandro l'apprécierait, s'il réussit à mettre de coté ses remarques limite déplacées sur les handicapés et les femmes. De toute façon il préfère éviter les problèmes, donc à moins qu'il vienne l'insulter bien en face en lui disant qu'il est inutile à la société et ferait mieux de suicider, ça devrait aller. 8D Oui, on va admettre que Huan Yue a un minimum de savoir vivre quand même.

• Rachel n'est que paix et bonté lalala ou du moins en théorie donc elle ne PEUT PAS le détester. C'est physique, que veux-tu. En plus elle est complètement d'accord avec lui pour ce qui est du rôle des femmes dans la société, tout ça, alors ça ne lui poserait pas le moindre soucis. Donc elle serait gentille avec lui ~ Sans surprise.

• Aarne... Euh, Aarne quoi. Il n'a jamais compris pourquoi les femmes avaient eu le droit de vote, pour commencer. Bon, peut-être pas à ce point - mais il est suffisamment machiste pour pouvoir lâcher avec toute la délicatesse qui le caractérise que les femmes devraient se taire et que c'est une des raisons pour lesquelles Nikoleta est parfaite. 8DD Mais qui ne voudrait pas sortir avec lui, dites moi ? Du coup, tant qu'il ne décide pas de l'insulter ou je ne sais quoi, il devrait le tolérer. Donc l'apprécier, en queeeelque sorte.

VOILA. Je t'autorise à faire n'importe quoi d'eux et à décider des trucs fous par toi-même, j'approuve tout. Like

Sinon, dites moi : c'est qu'une impression ou bientôt, à cause de Solaine, le nombre d'amis de Nick va drastiquement baisser ? 8DDD



• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •


« I'm in the basement, you're in the sky ;
I'm in the basement baby, drop on by.

Hold your breath and count to ten
And fall apart and start again -
Hold your breath and count to ten,
Start again, start again... »

Voilà mon cœur ; prudence en sortant :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jolly-Psychopath
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : MCDM
-
0 / 1000 / 100

• Age : 26
• Pouvoir : Donner une forme tangible aux expressions, les rendre réelles.
• AEA : Layne, une créature d'un film d'horreur. Mieux vaut ne pas trop le déranger...
• Petit(e) ami(e) : Qui est intéressé? Elle promet d'étudier votre cas mais, pfiou, elle croule trop sous les demandes pour pouvoir tout accepter!

Messages : 114
Inscrit le : 13/04/2011

MessageSujet: Re: Des scones et du jus d'orange, meilleur que Never !   Lun 24 Déc 2012 - 0:06

Solide ? Mais pire que ça. Ils vont se livrer une guerre sans merci au terme de laquelle Huan va... Devenir fourbe. Et tirer les tapis sous ses pieds. Et lancer les pires rumeurs, et s'excuser pour mieux lui planter un COUTEAU DANS LE DOS AHAHAHAHAHAHA. What a Face

Oui, mais elle ne fait pas de bruit, ce qui en fait une sorte de chose rousse et supportable. Au fond. Peut-être. Malgré tout. Et donc, très bien, faisons cela. De toute façon même si ce corniaud se rendait compte qu'elle se fiche de lui, il continuerait. C'est la vie.8D

Il s'en prend pas à Solaine, il se demande pourquoi ses parents l'ont gardée et pourquoi elle l'ouvre autant, NUANCE. Et il risque de lâcher à l'occasion quelque commentaire désobligeant, fort malgré lui que cela soit entendu. Parce que Wang ne détesterait pas Nick, ses remarques sortent toutes seules et il arrive juste pas à s'excuser. Donc s'ils se fâchent et qu'il revient le voir u moment après comme si de rien n'était, ça marche ?XD

Il veut la guerre ? Il l'aura, cette sale espèce de petit esprit mal élevé à la noix, tu verras ce que tu verras. C'est pas une avalanche de bonbons et un incendie de bougies qui vont décourager mon Chinois, c'est trop un ouf pour ça. Go !x)

Il vénère déjà Yoan, ce gamin a trop de personnalité. Sans parler de sa RELATION MYSTIQUE AVEC IWA OH OUIIII !XDDDD
Et donc, après avoir collé Claris toute la sainte journée parce qu'il veut voir Yoan et faire plaisir à son grand Maître, il va aller violer Alex puis retrouver Leia qui, comme par miracle, a finalement réussi à le supporter et s'est assez engraissée pour lui plaire et ressembler à Lener. Cool, Sköll. Tes idées... Déchirent. Je les adopte. B|

Buh. Je vais répondre à toi et toi après, sinon mon post va devenir géant. Demain. Sûrement. Et OUI, je suis lente. Mais pour la peine vous aurez droit à une réponse postée par HANS, je sais que vous en crevez d'envie, c'est vrai quoi, une loque pareille qui se lève et vous réponds, avouez, vous êtes flattées.8D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Playing Gooseberry
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : MCDM
-
0 / 1000 / 100

• Age : 23
• Pouvoir : Incessante musique de fond
• AEA : La Mouche, une mouche lâche, bavarde qui ne fait que de mauvaises blagues.
• Petit(e) ami(e) : Teigneux, de mauvaise humeur, maigrichon, même pas beau : vous en voudirez, vous ?

Messages : 159
Inscrit le : 31/01/2011

MessageSujet: Re: Des scones et du jus d'orange, meilleur que Never !   Sam 29 Déc 2012 - 17:50

☺Soren est plutôt calme, gentil, et ils viennent en plus de la même époque, enfin grosso modo mais c'est déjà ça. Sûr qu'il l'aimerait bien, c'est limite écrit sur sa tête qu'on peut lui faire confiance. Après, je dirais que l'évolution de cette relation dépend de Soren : Wang, cette petite bouse fainéante, va finir par décider que quand il n'a pas envie de faire quelque chose, qu'il faut arranger une situation mais que vraiment, s'excuser est hors de question, il vaut mieux faire confiance à la gentillesse et aux talents diplomatiques de Soren que de se creuser sérieusement les méninges. Option un, ça ne le dérange pas et tout roule, option deux, ça le dérange et Huan continue de l'embêter pour qu'il l'aide quand même.
Motion adoptée ou non ? Histoire que tous tes persos ne le haient pas.x)

☺Evidemment, oui, il apprécie un peu trop Courtney et son sens du compliment est aussi développé que les capacités sportives de la (pas vraiment) belle, donc ils ne vont pas aller très loin. Quand il se sera décidé à lui déclarer sa flamme avec un peu plus de lyrisme et de romantisme, on verra bien ce qu'elle en dira, je te laisse me réserver la surprise, mais j'ai mon idée.o/

☺Bien. Mais que Marie-Colombe sache qu'un coup d'enclume sur la tête ne le rendrait pas moins borné. Même pas un peu. Mais qu'elle fasse attention, quand même, parce qu'à trop le prendre pour un enfant et à le materner en le reprenant toutes les trente-six secondes, il va finir par la prendre pour sa maman-canard vu qu'il n'a pas de maman. Donc à moins qu'elle ait envie qu'il passe sa vie à se plaindre à elle, qu'elle garde ses fichues distances.--

☺C'est pas qu'il déteste Solaine, juste que c'est une sorte de version concentrée de tout ce qu'il ne pige pas, la technologie en moins. Sérieusement, tu marques un point, ils ne risquent pas de s'entendre. Mais en même temps, elle l'intrigue, la gueuse. C'est un peu comme une bête sauvage, tu t'approches pas trop mais tu t'approches quand même. Juste pour voir. Wang pourrait la regarder toute la journée ne pas s'en sortir avec son fauteuil et refuser l'aide de tout le monde, juste pour voir si elle finit par craquer. C'est épique, ses aventures, à la demoiselle.XD

☺Vu que Huan Yue risque fort d'être bougrement impressionné par Aarne et décider qu'il mérite tous les égards parce que, mince quoi, eh bien il apprécierait aussi Nikoleta. Qui n'a d'ailleurs pas l'air méchante. Ou énervante. Donc elle pourra se sentir coupable quand il essaiera SINCEREMENT d'être gentil avec elle et l'appréciera VRAIMENT, LUI. Enfin comme il pourra. Si elle crie il riposte. En chinois.==

Et Nii. Allez, grosse patate, allons-y aussi. ¨Pfiou, la moitié de fait. Surtout que toi on peut pas dire que t'aies été très coopérative, hein, je vais devoir bien chercher. Bon, go.

☺Emryyyyys. Je veux qu'ils aient un lien parce que je me sens pas encore assez proche d'Emrys, mes persos l'aiment pas enfin Julian rattrapera le tir en en faisant son BFF mais il est pas là. C'est triste. Donc je veux, je peux le mettre dans à peu près la même catégorie que Soren, c'est-à-dire que c'est une personne de confiance à qui demander conseil. Et puis mince, il a quand même une relation mystique avec Iwa, alors il va falloir le supporter...X'DDDD

☺On est bons pour Aphrodite, je crois que j'ai pigé le gros du truc. Je précise quand même que de son côté, il l'aime bien, la naine rousse.°_°

☺Je bloque pour T.J, là. Ils sont même carrément différents. Je propose qu'il tombe amoureux de son style vestimentaire fichtrement osé mais bigre, très classe /PARPAING/, qu'ils aillent se faire des câlins les soirs de tempêtes /MUR/, qu'ils aillent invoquer des morts au cimetière pour se trouver des ancêtres communs /STATUEDENICK/.
Bon, plus sérieusement, il aime bien faire des bêtises des fois, alors si tu veux, ils pourront les faire ensemble.XD

☺Kélian et les zaziatiks ! Mon Dieu, à mourir de rire, bref. Je sais pas. Trouve, un peu, merde, propose !==

☺Bien sûr qu'il ne dirait pas ça, un aveugle ça sert pas à grand-chose mais ça peut servir quand même, n'exagérons rien ! Par contre, il passerait sa vie à avoir peur qu'il se mange une porte, un arbre, un mur, un vase ou se fasse martyriser-parce-qu'il-est-incapable-de-se-défendre parce-qu'il-voit-rien parce-qu'il-est-aveugle-mon-dieu. Je te fais pas le topo hein, il sait qu'il veut se débrouiller tout seul il fait rien. Mais ça le stresserait, donc Wang essaiera sûrement de garder un oeil sur lui et c'est un miracle s'il ne parle pour Alejo à l'occasion, voire un peu trop souvent. Il le pardonne ?8D

☺Trokoul, il peut faire de Rachel son esclave alors !XDDDD

☺Moi j'aime pas Aarne, il est trop cruel et méchant. Mais Huan l'aime bien, c'est comme ça. Pas que mon bébé dise amen à chacune de ses paroles, mais presque. Alors s'il l'appréciait pas, il irait se pendre. Ou pas, mais mieux vaut pas tenter le diable.XD
Sinon, donc, tu vois le genre : s'il dit quelque chose, on va dire que c'est vrai, et tant qu'à faire on va essayer d'être d'accord avec lui. Wang n'est pas une loque non plus, mais là pour le coup il n'aurait pas trop de difficultés à s'écraser. .__.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
(mangez-moi mangez-moaaa)
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Sköll
-
0 / 1000 / 100

• Age : 18
• Pouvoir : T'as une drôle de tête ce matin, non ?
• AEA : Un papillon philosophe parlant couramment le mirrorien.
• Petit(e) ami(e) : Une brioche.

RP en cours : Ça risque d'être un peu mouvementé.

Messages : 157
Inscrit le : 12/01/2011

MessageSujet: Re: Des scones et du jus d'orange, meilleur que Never !   Dim 30 Déc 2012 - 18:37

Ok, donc tout me va. J'espère qu'il y a de belles histoires d'amour à la clé What a Face

Pour Nick ça me convient aussi d'ailleurs. De toute manière le nain grincheux la déteste, cette harpie grisonnante, alors y a pas de problème 8D /mur/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« HYTGHTRUGH »
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Never
-
0 / 1000 / 100

• Age : 20
• Pouvoir : Se décrédibiliser en un coup de feu.
• AEA : Pénélope, plus forte qu'Hercules en personne.
• Petit(e) ami(e) : Elle ne l'avouera jamais, mais elle a un faible pour... /ARMURE/

RP en cours : Solaine martyrise les armures par là.


Messages : 121
Inscrit le : 06/05/2011

MessageSujet: Re: Des scones et du jus d'orange, meilleur que Never !   Dim 30 Déc 2012 - 18:50

Je ne pense pas que ça dérangerait Soren. Il aime bien aider ses amis. Bon, à la longue ça pourrait finir par l'embêter un peu, mais rien de grave. Donc ils peuvent être amis et s'entendre. Quelle joie ! 8D

Okay boss. Like

Mais, mais... C'est couru d'avance qu'elle ne gardera pas ses distances. C'est Marie-Colombe. Au pire il peut se plaindre à elle, ça ne la dérangera pas; elle aime servir de guide aux petites âmes égarées. Ou jouer la maman poule/canard/crocodile ce que tu veux. En plus de ça, elle ne peut pas le laisser agir mal. Impossible. Elle doit faire quelque chose. B|

C'est d'accord. Si elle se sent l'envie d'aller faire du hachis de chinois, elle saura où se procurer les ingrédients. 8D

Tu nous fera pas culpabiliser ~ Enfin moi non. Nikoleta si, sûrement, si elle se rend compte qu'il l'aime vraiment bien. Cela dit, ça ne changera pas son opinion à son égard, elle se sentira juste comme un monstre. Cool
Et s'ils se crient dessus elle finira par aller s'excuser. Ben oui. Quand même hein.

Et en faiiiit j'ai une idée pour Vinny si tu veux: on peut dire que Huan a été la première personne à tester sa nouvelle méthode d'évangélisation, qui consiste à balancer son livre à la tête des hérétiques pour les assommer dans l'espoir qu'ils se réveillent convertis.
... BON OKAY en vrai il jette juste son livre sur Calixte, mais on peut imaginer qu'il a mal calculé la trajectoire. Et que le livre a atterri sur la tête d'Huan. Ou dans ses jambes, ou... Certes ce n'est pas une idée de relation mais ce scénario peut en développer une, quelle qu'elle soit. |D

Les autres sont trop virils pour avoir des liens avec Huan. What a Face /mur/
Il me reste surtout mes garçons désagréables et celui qui est plus stone que la plus stone des pierres.

Et le prochain qui insinue que Courtney devrait perdre du poids, elle le castre. 8D
Même si dans le fond c'est ce qui risque d'arriver si elle se calme pas sur les gâteaux et qu'elle persiste à bouder le sport. MAIS PASSONS.

HARPIE GRISONNANTE ? Okay. C'est vrai. Solaine va ruiner sa vie sociale. |D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Machiav(i)élique
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Mif (Mistral)
-
0 / 1000 / 100

• Age : 24
• Pouvoir : Annuler celui des autres par sa présence.
• Petit(e) ami(e) : Disparu o/

RP en cours :
- Parce que se jeter du haut d'une tour, c'est romantique !... (Volke)
- Des camélias rouges (Alea Miller)
- Souvenirs indésirables (EVENT - Corpse Party)


Messages : 2200
Inscrit le : 05/06/2007

MessageSujet: Re: Des scones et du jus d'orange, meilleur que Never !   Dim 30 Déc 2012 - 22:13

Ok aujourd'hui je suis motivée, je vais me remettre à RP (plus ou moins), je prends mon courage a deux mains et je demande des liens ! è_é

✯ HansEn fait après la remarque de Skoll sur le flood je me rend compte que Hans ressemble un peu à Ritchie. Dans le genre junkie apathique grognon. Du coup, je me disais qu'il pouvait y avoir un lien entre lui et Helen, alors...
- soit elle se sentirait attirée par lui (je veux dire, pas physiquement ni amoureusement parlant, juste bah... comme il lui rappelle un peu son premier amour, elle peut pas s'empêcher d'avoir envie de mieux le connaitre), et lui parlerait donc de temps en temps (mais elle n'est ni du genre a s'imposer ni du genre à harceler), après je ne sais pas comment Hans réagirait.
- soit elle l'évite comme la peste et lui lance des regards noirs de loin (vu qu'elle est pas du genre à détester ouvertement non plus) parce qu'il lui rappelle un peu Ritchie et qu'elle a honte de s'être entichée de lui. Et il peut le remarquer ou non.
Autrement il ne ressort pas vraiment du lot apparemment, donc Kyoko ne devrait pas le remarquer, ni Toya parce que je doute qu'il traine au GGL, Nino comme tu veux même si elle est elle aussi pas vraiment du genre à approcher les gens d'elle-même (donc si les deux sont comme ça... je vois pas comment ils pourraient commencer à se parler °__°), et Erwan, disons no comment.


✯ HeatherHelen n'est pas difficile à vivre, ni particulièrement remarquable sans être non plus minable, donc je pense qu'elle pourrait s'entendre relativement avec Heather sans que celle-ci n'ait à s'inquiéter d'une potentielle rivale niveau centre d'attention. Après je ne sais pas si c'est plus intéressant de la rendre consciente malgré tout du fait qu'Heather cache un mauvais fond, ou au contraire complètement aveugle à ce sujet. Comme tu veux.
Sinon Kyoko est plutôt impulsive et a tendance à se fier à sa première impression, donc je pense qu'elle ne l'aimera pas, mais vu qu'elles ont quand même pas mal de points communs on pourrait en faire de fausses amies. Hypocrisie des deux côtés haha o/
Nino, ça dépend de si elle vient d'une époque assez récente pour la connaitre... Vu qu'elle passait relativement souvent à la télévision, Heather peut la détester et lui faire des crasses (la punir d'être une star en quelques sortes 8D), et Nino ne saurait de toute façon pas se défendre parce que c'est une victime o/ *out*
Pour Toya, je ne sais pas si Heather fréquente le GGL, et Erwan no comment.


✯ Huan YueJ'aaaiiiii paaaas d'iiiiidéééee. S'il le veut, il a le droit de remarquer Kyoko ou Toya, qui ont une physionomie sans doute plus proche de ce qu'il a eu l'habitude de connaitre auparavant (je t'avoue que moi-même bien qu'étant née en Europe je repère plus facilement les asiatiques autour de moi par rapport au reste du monde 8D). Après je ne sais pas trop quoi en penser par rapport à son caractère.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slow Motion Suicide
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Nii / MPDT
-
0 / 1000 / 100

• Age : 28
• Pouvoir : Faire piquer des crises de nerfs aux autres.
• AEA : Un truc aux écailles multico - ...hein ?
• Petit(e) ami(e) : YHTGFDHFREUIGF

RP en cours : That we can climb

Messages : 187
Inscrit le : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Des scones et du jus d'orange, meilleur que Never !   Mar 8 Jan 2013 - 3:15

SADOMAN. ♥

• Okay okay ! Donc en gros, le britannique serait sympa avec lui et le traiterait en ami. B| Puis vu que de toute façon il doit garder un œil sur toutes les relations de Soren - ...c'est un malade obsessionnel, en fait, Emrys - ça ne peut que le faire. A la limite, il pourrait lui dire de se débrouiller tout seul de temps en temps s'il a l'impression qu'il se repose trop sur Soren, mais je pense pas qu'il risque d'y avoir trop d'accrochage, sinon.
Sauf s'il a une relation mystique avec Iwa.

• Aphrodite is good. Like Sauf quand y'en a plus il insulte sa BFF 4ever. Mais elle l'aimerait bien aussi, hein, vu que globalement elle le trouverait surtout.... Ben, maladroit.

• T.J hhhhhheu. Je vais devoir me montrer sans pitié, mais il ne PEUT PAS aller lui faire des câlins les soirs de tempête. Il en fait à personne, pardon pardon mais c'est ainsi. T'es déçue, hein ?
Mais je veux bien qu'ils fassent des bêtises ensemble par contre. \o/ Genre, attends. Disons que sa punaise a voulu aller enterrer un de ses trucs (on s'en fout, il garde plein de trucs cassés ce con 8D) et que Guy a été intrigué et l'a suivie pour l'aider à enterrer, vu que c'est un ver de terre et que c'est un peu son job de faire des trous ; Du coup quand T.J a été dans le parc pour faire prendre un bain de poussière illégal à Lily, il est tombé sur son AEA en train de sympathiser avec un truc moche qui enterre SES affaires (la fourbe, aucun respect) et, moralité, a essayé de l’occire en lui jetant de la terre dessus (on fait avec ce qu'on a). Et résultat, il a fini par tomber sur Huan qui est ouflol asiatique et c'est trop cool les asiatiques parce qu'ils savent faire de l'origami du sudoku et des sushis. BREF. 8DDD
Je peux pas faire plus précis, non.

• HMF. Je te hais mon cher Kélian. Donc. Donc. Hormis le fait que ça l'énerverait de ne pas comprendre pourquoi on se moque de lui quand il parle des zasiatiques, on a qu'à dire qu'il compatit à sa cause parce qu'il est pas grand et a les cheveux et les yeux foncés (oui, parce que si Emrys est taré, Kélian lui a un fond narcissique patriotique qui le pousse à apprécier les gens qui lui ressemblent /D).
En plus Kélian est aussi *cough* un peu *cough* paresseux et railleur et honnête donc j'imagine qu'ils devraient s'entendre. VOILA.

• Mais oui Alejandro le pardonne. o/ C'est un amour ce garçon. Tant qu'il ne lui ouvre pas toutes les portes et le laisse attraper les trucs tout seul, en tout cas.

• ... J'AI PAS DIT CA. Bon, en fait oui, il pourrait. Mais il le fera pas. Hein ? 8D Au pire, elle finira par lui casser un truc sur le pied lalalala elle n'a rien fait du tout.

• Aarne est cruel et méchant, c'est un fait. Il le sait en plus. De toute façon si Huan Yue ne le contredit pas et ne lui casse pas les pieds, il ne le détestera pas. De là à être super sympa y'a une marge - mais on va dire que, pour faire clair, il lui parlerait sans lui crier dessus et ne l'insulterait à priori pas. Après il ne considère pas spécialement mériter du respect ou quoi que ce soit du genre de la part de qui que ce soit (il est si self-aware, cet enfant) donc ça l'énerverait, mais intérieurement.
Oui, parce qu'en fait il n'aime pas quand des gens qu'il juge appréciable l'apprécient. Ça veut dire qu'ils sont mal partis dans la vie et c'est énervant, quoi. 8DDD
Oui, en fait. Il aime pas qu'on l'aime pas, il aime pas qu'on l'ignore et il aime pas qu'on l'aime. Sinon tout va bien.

FIOU. Voilà voilà. Occupe toi de tes fans, Monopoly poly ~ C'est mignon en fait, Monopoly.



• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •


« A green light, unkind ; nowhere to go on a one track mind. It's a break down at the wrong time - I'm catching up, but I'm still behind. We did it right, we did it right for some time ; but I looked up, and you were gone. We did it right, we did it right for some time - I couldn't give you what you want. Cause you just want to take a faster ride ; lower lows, higher highs. Get it, get it, go until you get it right - and I hope you find it. »

So welcome to the quiet before the storm hits :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jolly-Psychopath
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : MCDM
-
0 / 1000 / 100

• Age : 26
• Pouvoir : Donner une forme tangible aux expressions, les rendre réelles.
• AEA : Layne, une créature d'un film d'horreur. Mieux vaut ne pas trop le déranger...
• Petit(e) ami(e) : Qui est intéressé? Elle promet d'étudier votre cas mais, pfiou, elle croule trop sous les demandes pour pouvoir tout accepter!

Messages : 114
Inscrit le : 13/04/2011

MessageSujet: Re: Des scones et du jus d'orange, meilleur que Never !   Dim 13 Jan 2013 - 17:14

ARGH J'AI OUBLIÉ DE RÉPONDRE PARDON
A toujours procrastiner, voilà comment ça finit... Nii, Mif, il va falloir m'excuser et ne pas me taper sur les doigts, je suis juste très... Je pourrais dire occupée mais non, soyons honnête, j'oublierais ma tête si elle était pas attachée à mon cou. Donc, me voilà alléluia.

Disons donc que si Hans, qui n'est ni très futé ni aveugle, remarquait qu'Helen avait apparemment quelque chose contre lui alors qu'il est quasiment sûr de ne lui avoir rien fait, il irait la voir et lui demanderait des explications. Si elle allait lui parler de temps en temps, sans être méchante ou quoi que ce soit de ce genre, je ne dis pas qu'il deviendrait miraculeusement gentil ou bavard, mais c'est pas un mauvais bougre dans le fond alors si elle arrive à le supporter, il finirait sûrement par l'apprécier.
Au choix, donc.x)

Je ne pense pas qu'Heather ait de problème particulier avec Helen. Mais si je ne m'abuse, elles font toutes les deux partie de ce bel event qu'est Corpse Party, donc si Helen devait se rendre compte de quelque chose, ce serait bien là. C'est très probable qu'elle meure avant qu'elles se croisent mais bon.
Hypocrisie des deux côtés, comme avec Mahaut, j'aime !
Aucune idée, elle passait à la télévision vers quelles années, Nino ? Parce que si elle la connait, y a en effet des chances qu'elle l'embête. Parce que de toute façon "elle se prend trop pour quelqu'un celle-laaaaaa non mais hoooo elle croit quoooi".
Heather va au GGL quand elle déprime et qu'elle oublie sa laitue pour aller se venger sur tous les gâteaux qu'elle pourra trouver. Tant que Toya lui en apporte dans ces moments de grande crise, ça lui va.XD

Je ne sais pas non plus. Il faudra qu'ils rp ensemble un de ces jours, ça nous donnerait peut-être de bonnes idées. .__.

Nii, promis promis promis je te réponds dès que j'ai fini de réviser ! Juré cette fois ! Ce soir, même, ça ne fait aucun doute ! Enfin presque !XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
* Sadoman
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : MCDM
-
0 / 1000 / 100

• Age : 21
• Pouvoir : Manipulation de la perception du temps
• AEA : Une punaise fière et pleine de zèle
• Petit(e) ami(e) : Courtney Lener. En tout cas, il aimerait bien.

Messages : 67
Inscrit le : 14/07/2012

MessageSujet: Re: Des scones et du jus d'orange, meilleur que Never !   Dim 27 Jan 2013 - 21:20

-Pas touche à sa relation mystique avec Iwa. Et donc nous sommes d'accord. :D

-Nous sommes... d'accord !

-J'aime te demander des précisions, au mois on est servis quoi. Motion adoptée. Sa petite punaise serait d'ailleurs très heureuse d'avoir un public pour apprécier son travail tellement essentiel à la vie du pensionnat. Et BIEN SUR que Huan sait faire de l'origami. Bien sûr, c'est évident. Il n'est juste pas d'humeur, voilà. <|:-)

-Parfait. Ils pourront marcher derrière tout le monde quand les autres seront occupés à courir partout et passer pour les gens les plus cools de la planète et leur balançant à quel point ils ont l'air bêtes à s'agiter comme ça. J'adopte.u__u

-Il ne les ouvre pas toutes, promis. Juste les plus vicelardes.>8D

-Roh, ça te plaisait pas l'esclavagisme ? Elle lui pète le pied il lui pète les rotules ! Enfin non. N'allons pas jusque-là.XD

-Oui, Wang est mal parti dans la vie, mais bon, tant pis. Il lui voue un culte quand même. Il peut même aller lui chercher une grenadine s'il veut. Aarne va donc devoir faire avec, adjugé vendu, turlututu.

GOOD GOD IT'S DONE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
This Mother-Infected Fairytale
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Clumsy
-
0 / 1000 / 100

• Pouvoir : Je suis une ombre.
• AEA : Alfred, le rat perspicace au mutisme éternel.
• Petit(e) ami(e) : Nous sommes tous enfermés ici et vous trouvez le moyen de penser à copuler ? Je rêve.

RP en cours :
Bless the Spawn of Hell | Mahaut de Clairlac.
Pourquoi un corbeau ressemble à un bureau ? | Alea Miller.
Those Things are so Boring ~ | Halloween.
Smuggling of Vodka in the Room of a Reader | Holly Addison.
Squirrel Fray. EVENT. Corpse Party.
Mesmerizing Hues. Marie-Colombe Mazarin.
L'heure du thé, c'est sacré. | Alexandra Blackwood.
« Close the damn door ! » | Maël Filipoudille

Messages : 297
Inscrit le : 07/08/2011

MessageSujet: Re: Des scones et du jus d'orange, meilleur que Never !   Lun 18 Fév 2013 - 15:05

Bon, j’ai été cogné chez tes sœurs et comme je te vénère en secret, il est impossible que je ne vienne pas toquer chez toi. Ouaaaaais. Même méthode, j’épluche tes personnages un à un et je te propose des liens selon soit Chess, Will ou les deux. Et tu es forcée de tenter de les accepter. Ouais. Mais c’est négociable.

HANS.
Chess -> Il lui fera découvrir les joies de la micro et de la macro, des drogues sympatoches qui proviennent tout droit de son roman fétiche et que le pensionnat peut matérialiser sans problèmes. [ EXPLICATION FLASH. Comme dans Alice in Wonderland, l’une fait ‘augmenter/grandir’ et l’autre fait ‘diminuer/rétrécir’. Macro : Rend plus extra-averti, intensifie le monde autour et la perception qu’on en a. Les ‘bad trips’ sur cette drogue font paraître le monde plus grand que nature, comme si on était géant et que TOUT, ABSOLUMENT TOUT était surmontable. Micro : Relaxe, aide à la réflexion, fait en sorte que le consommateur se perd en lui-même etc. Les ‘bad trips’ sur cette drogue donne l’impression d’être plus petit, minuscule et que le reste du monde est totalement gigantesque et effrayant. ] Donc, je veux qu’ils soient potes de pilules les jours où Chess n’arrive pas à biffer Alea. 8D ♥
William -> Il trouverait que Hans manque de classe, mais bon William pense cela de la plupart des gens qu’il juge sans intérêt, donc à moins que tu aies une idée, rien à l’horizon.

HEATHER.
Chess -> Voilà l’amie qu’il a recherché toute sa vie. 8D Il aime habiller et maquiller les gens, faire d’eux des jolies poupées qu’il pomponne avec adresse. Donc il tenterait de faire de Heather une dame à pomponner et lui proposerait peut-être de lui rendre l’appareil. « Maquille-moi, Sweet Doll. » Il aime aussi les gens changeant, les caméléons physiques, donc Heather aurait vite fait de se faire remarquer par lui. Relativement timbré, cela leur fait un joli point commun et puisqu’ils pourraient parler narcissisme, il ne serait pas trop tenté de lui servir ces douteux discours trop souvent. Hey, ils pourraient peut-être même parler de technique de meurtre ensemble. //OUT//.
Will -> Vipère de plastique, Heather lui rappellerait probablement Chelsea, ce qui n’est pas une bonne chose. Il l’éviterait, au mieux, se montrerait cordial si nécessaire, mais sans plus.

WANG.
Will -> Wang est que trop admis dans le cercle des super potes de William grâce à l’event et je compte laisser ce dernier décider de leur relation. De toute manière, nous sommes tous moustachus et virils dans le trio viril de l’équipe des drapeaux blancs pro-vie. On ne peut que bien s’entendre.
Chess -> Wang c'est mon crush viril du forum, alors je veux que Chess ait un lien avec lui, mais j'ai pas d'idée D'8.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
* Sadoman
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : MCDM
-
0 / 1000 / 100

• Age : 21
• Pouvoir : Manipulation de la perception du temps
• AEA : Une punaise fière et pleine de zèle
• Petit(e) ami(e) : Courtney Lener. En tout cas, il aimerait bien.

Messages : 67
Inscrit le : 14/07/2012

MessageSujet: Re: Des scones et du jus d'orange, meilleur que Never !   Sam 9 Mar 2013 - 1:53

Pas d'inquiétude, j'accepte tout, même les liens les plus tordus. Et on passera sur le fait que je réponde à mon wanted aussi vite que je fais les updates de windows. Si si, j'y tiens. On passera ça sous silence.

Hans et Chess peuvent être potes de pillules. J'aime ça. Et puis mon bébé est tellement sociable quand il est sous acides, ou quoi que ce soit comme ça.♥
Hm, j'aurais bien dit que Hans aurait pu être intrigué par Will, dans la mesure où il kiffe du steak de s'intéresser à ce qui ne le regarde en théorie pas du tout. Mais à force de voir des bizarreries au pensionnat, plus le temps passe et moins ça devient crédible. Vu le nombre de squelettes dans les placards, y a même plus de place pour la bouffe et les balais, bref.
Donc. Si mon drogué a l'impression que ton nain sait des trucs sur le pensionnat, ou, encore plus captivant, sur un éventuel moyen de sortir, il pourrait essayer de le pister. La subtilité n'étant pas son point fort et sa sociabilité étant assez douteuse, il le filerait et c'est tout. Je ne sais pas encore pourquoi il pourrait penser ça de Willy, cela dit. Mais si ça t'intéresse, je peux trouver. Pas palpitant, mais c'est tout ce que je vois... Et pourtant je me suis creusée la tête.-__ô

Personnellement, Heather trouve que couper des doigts c'est super hype et que le rouge est très tendance.|D
Rien à ajouter pour moi, motion adoptée ! Je t'aime. :D
... Heather va venir l'embêter. Elle va venir l'embêter, surtout s'il a l'air de se forcer à ne pas l'envoyer paître. Décompte avant que Will' explose, c'est parti.~

Je suis d'accord, CUIR CUIR MOUSTACHE. Ça crée des liens à vie. On verra bien comment tourne l'event, je vous réserve quelques petites surprises de mon cru qui, je l'espère, ne vont pas vous décevoir et auront peut-être une influence sur leur relation. Je n'en dis pas plus. Sauf si mon petit meure avant. Mais il aime bien Willy, il le respecte.B)
That's a good question. Si j'ai bien compris, Chess et Wang sont diamétralement opposés en beaucoup de points (par exemple, Huan Yue déteste se prendre la tête, et met un soin à la limite de l'obsession à ne se poser aucune question et à ne pas aller chercher midi à quatorze heures). Je ne sais pas si on pourrait se baser là-dessus pour faire quelque chose ou si une idée t'aura poussé entre-temps, mais Chess est un perso qui m'a l'air foutrement complexe, et j'ai du mal à trouver, j'avoue.XD
En plus Wang est aussi plus complexe que Hans ou qu'Heather, parce que eux une fois qu'on a compris c'est bon et du coup je trouve rien et je vais pleurer et et et...T__T
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delicate Boy
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Nii' / MPDT
-
0 / 1000 / 100

• Age : 24
• Pouvoir : Ressentir les émotions des autres.
• AEA : Bilboquet. L'escargot. Le meilleur. Le plus rose.
• Petit(e) ami(e) : Iwa coeur coeur love ♥ (Mais il n'oublie pas Soren.)

RP en cours : Dysphorie en Euphorie.

Messages : 869
Inscrit le : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Des scones et du jus d'orange, meilleur que Never !   Jeu 14 Mar 2013 - 11:38

IL TE FAUT DES LIENS AVEC LOULOU.

Et j'ai enfin réussi à venir sur ton Wanted pour t'en demander ! Joie. 8D

• Hans : HM HM. Louise aime faire du bruit, est la blonde fille typique par excellence et a de l'énergie à revendre. Elle est aussi têtue et complètement immature mais, bon, elle reste gentille - donc je ne pense pas qu'elle haïrait Hans, à moins qu'elle ne l'aborde et que sa première remarque concerne un éventuel régime (mais on sait tous que seul Huan Yue fait ce genre de trucs, et pour draguer en plus.) Donc ça dépend de ce que penserait Hans d'elle.
Si elle a l'impression qu'il l'aime pas, qu'il lui dit de dégager sèchement etc, elle grognera et ira dire à qui veut l'entendre qu'il est vraiment insupportable - et en mauvais santé, en plus. Ensuite elle lui écrira des lettres de menaces stylées.
S'il la supporte au moins un peu, elle se tiendra plus tranquille et ira squatter son lit jusqu'à ce qu'il veuille bien lui donner son numéro de portable (et ololol il est kitch rose en plus). En gros, c'est ça.
OU TROUVES UN TRUC SUPER FOU. Ça marche aussi.

• Heather : Louise apprécierait Heather, c'est oooobligatoire. Elle veut être son bras droit, son bras gauche, son bras de fer, son bras manquant - bref, peu importe tant qu'il y a bras dedans. Rien qu'à la voir de loin elle la trouverait très jolie, très bien maquillée, super stylée, sûrement populaire donc. De base, elle aurait envie de se faire bien voir d'elle pour ne pas avoir d'ennuis et, tant qu'à faire, pour essayer de grimper les échelons de la société de PI en se faisant les bons amis Cool
Dooonc. Comme elle l'intimiderait un peu, elle pourrait aller lui demander si elle pourrait peut-être éventuellement lui prêter un vernis [insérer une couleur improbable et trop précise pour moi ici.], histoire de nouer le contact. Elle peut même la complimenter dans le procédé pour être sûre qu'elle la déteste pas. B/
Et puis ben Louise aime les vêtements, le maquillage, les discussions inutiles et les fronts de libération féminins et elle ne se fâchera même pas si on lui dit qu'elle a besoin d'un régime (oui, elle aussi veut ses adbos.). En plus il y a peu de risques pour qu'elle contredise Heather, même si elle n'était pas d'accord, tout simplement parce qu'elle serait trop contente de bien s'entendre avec une fille aussi cool qu'elle. Elle peut débattre ou se vexer, mais ce serait jamais vraiment méchant. (et elle ne la critiquerait pas dans son dos, d'ailleurs.)

Donc voilà, comme tu veux de ton côté à partir de là.

• Huan Yue : FRONT DE LIBERATIOOON ! O/
Hmmmmm. Je sais pas. Si elle l'entend dire "les femmes à la cuisine" elle dira "vive les femmes libération de la femme" mais comme je ne pense pas qu'il vienne lui dire ça directement... 8'D
Mais si tu veux, elle peut venir lui dire qu'en tant qu'asiatique il aurait plein de succès dans la télé-réalité - parce que c'est une question de quota, quoi. Elle peut aussi lui demander s'il veut pas devenir gay. Sinon il peut aussi laisser sa vie amoureuse entre ses mains, c'est une pro des couples et tout ça. (la preuve, elle avait presque mis Matthieu et Ajay ensemble, elle en est persuadée. Like) OH, et elle veut le voir en tenue traditionnelle chinoise. SI SI SI.

Regarde comme je suis utile.

Et et tu trouveras des liens cools avec Hadriel, hein ? ;o;
Rhaaa, vas falloir rajouter ce con au milieu des autres, maintenant... Foutu champignon. B/



• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •


« I'm in the basement, you're in the sky ;
I'm in the basement baby, drop on by.

Hold your breath and count to ten
And fall apart and start again -
Hold your breath and count to ten,
Start again, start again... »

Voilà mon cœur ; prudence en sortant :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Des scones et du jus d'orange, meilleur que Never !   Jeu 14 Mar 2013 - 12:38

Alors, je cherche des relations pour Nuo, ma "petite dernière".

- Nuo et Wang Huan Yue sont les deux seuls Pensionnaires d'origine chinoise, donc ils vont forcément être amenés à se parler. Pour eux, la relation me semble toute trouvée. J'ai vu "Attends, je vais le faire". Nuo est aveugle, donc quand on est du genre serviable, c'est le genre de fille qu'on ne peut que vouloir aider. Or, elle tient à son indépendance et risque de ne pas tellement apprécier son aide.
Qu'en penses-tu?

- Si Nuo rencontre Heather, cette dernière risque par son côte "superstar" de lui rappeler Marie-Sue, une fille de sa classe qu'elle n'a jamais apprécié et qui lui a fait de nombreux coups tordus, tout particulièrement depuis qu'elle est aveugle.
De son côté, comment se conduirait Heather vis-à-vis d'une aveugle? Comment vois-tu les choses?

- J'ai relevé qu'Hans est un fumeur invétéré, à l'instar de Nuo. Je suppose qu'on peut partir de là, mais après? Comment Hans se comporterait-il vis-à-vis d'une aveugle?
Revenir en haut Aller en bas
Playing Gooseberry
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : MCDM
-
0 / 1000 / 100

• Age : 23
• Pouvoir : Incessante musique de fond
• AEA : La Mouche, une mouche lâche, bavarde qui ne fait que de mauvaises blagues.
• Petit(e) ami(e) : Teigneux, de mauvaise humeur, maigrichon, même pas beau : vous en voudirez, vous ?

Messages : 159
Inscrit le : 31/01/2011

MessageSujet: Re: Des scones et du jus d'orange, meilleur que Never !   Jeu 21 Mar 2013 - 23:01

LOULOUUUUUUUUUUUUUUUU. ♥

-Mais Hans envoie tout le monde paître, donc elle aussi. Après je sais pas du tout s'il l'aimerait bien. Ça lui rappellerait les gens de son lycée, disons. Mais après, qu'il la supporte vraiment pas ou pas... Je sais PAAAAAS. Hm, ça dépend, quoi... Bon, allez, mettons qu'ils s'entendent. Mais ils peuvent se disputer et elle peut styler sais menacent.

-Heather veut bien lui prêter son vernis, mais sincèrement, celui [mais une couleur plus compliquée devait exister quelque part dan le monde] irait mieux avec sa tenue et ses yeux, c'est é-vi-dent. Donc, voilà, tu as tout dit. Heather aime bien les compliments et les fronts de libération et les gens capables de reconnaître son génie. Elle l'aimerait donc bien, sans bitcher sur elle, ce qui est un tropcoolprivilègeouflolesque.x)~

-Je crois que c'est une petite bête tellement bizarre, et qui dit tellement de choses tellement pas cohérentes auxquelles il ne comprendrait rien qu'il ne saurait même pas quoi lui dire. Le temps qu'il comprenne que ça ne va pas déclencher l'apocalypse s'il ne met pas de costume, vu l'ardeur qu'elle met à demander, hein...XD
Alors il ferait ce qu'elle dit, en gros. Parce qu'elle a l'air de savoir ce qu'elle fait.:>


-Vrai qu’il n’y a pas beaucoup de Chinois, ça les amènerait sûrement à se parler (même si je tiens à souligner que Wang est peu ou prou aussi, voire plus habitué à parler avec des Japonais que des Chinois, vu qu’il ne mettait quasiment pas le nez dehors). Et donc pourquoi pas, oui ; elle lui rappellerait sûrement un peu (un peu hein, parce que question caractère non) une ancienne amie à lui qu’il a laissée tomber, ce qui rend ce type de relation encore plus plausible.
Après, il ne risque pas de s’excuser s’il la froisse en voulant l’aider, et peut avoir des mots un peu durs, surtout si elle le rembarre très sèchement ou je ne sais quoi –c’est qu’il se vexe vite. Vu que je n’ai pas l’impression qu’ils soient l’un ou l’autre du genre à s’écraser, s’excuser ou changer d’idée, j’imagine que la relation serait assez conflictuelle non ? Pas forcément mauvaise, selon Nuo dirons-nous.x)

-Heather a un lien avec Alejandro, notre autre petit aveugle national et je ne pense pas que son comportement change vraiment d’un aveugle à l’autre –et ça fait horrible dit comme ça mais venant d’Heather, bon. C’est-à-dire qu’elle ne les déteste pas, que ce n’est même pas vraiment dans son intention d’être méchante, mais elle se foutrait d’elle et royalement. Des commentaires pas gentils et un croche-pied ici et là, quoi, ou des vêtements remplacés pour voir si Nuo s’en rendra compte avant de les mettre, des tours de cochon. Je ne vois pas comment ça pourrait être positif.
Et au cas où ta très chère petite chercherait à l’éviter, peine perdue : quelqu’un qui ne voit pas Heather, c’est déjà agaçant, alors elle voudrait qu’elle la remarque. Forcément…

-Hans n’est pas causant mais il est toujours partant pour partager une petite cigarette.
Plus sérieusement, il n’est pas du genre à se moquer, ni à toujours chercher à l’aider ; il n’est peut-être pas méchant mais c’est pas non plus le genre à aller secourir la veuve et l’orphelin, chacun ses soucis et si elle se débrouille toute seule c’est très bien. En revanche comme il est très franc et possède la délicatesse et l’enthousiasme d’un tractopelle, je ne sais pas si Nuo l’apprécierait beaucoup ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Des scones et du jus d'orange, meilleur que Never !   Ven 22 Mar 2013 - 9:39

- Conflictuelle, ça c'est certain. Mais après, s'il est prêt à lui parler de la Chine (elle n'y est jamais allée mais ça l'intéresse), elle arrivera peut-être à le supporter. Par moments. A d'autres, évidemment, elle en aura tellement marre qu'il essaye de l'aider qu'ils vont se prendre la tête souvent.

- Donc ça va grosso modo se passer exactement comme avec Marie-Sue. C'est ce qui s'appelle tomber de Charybde en Scylla. 8D Si elle se rend compte qu'elle n'arrive pas à l'éviter, elle va très vite laisser tomber cette tactique de fuite et commencer à s'énerver. Et une Nuo en colère, c'est pas beau à voir! 8D

- Donc je pense qu'ils se rencontreront en fumant une cigarette et qu'elle va l'apprécier parce qu'elle se sentira respectée.
C'est pas grave ça, elle est un peu pareille. 8D Ils ont le même genre de caractère, donc je pense qu'ils peuvent être amis. C'est à dire qu'avec leur célèèèèbre tact (mais oui on y croit tous) ils vont parfois se prendre un peu la tête et se balancer des trucs énormes juste par franchise, mais au fond je pense qu'elle pourrait bien l'apprécier quand même. Ne serait-ce que parce qu'elle préfère que les gens disent ce qu'ils pensent, comme elle.
Après tout, elle s'engueulait tout le temps avec sa meilleure amie, Canan, mais c'était affectueux. Au fond elles étaient très proches.

Donc voilà, on a fait le tour je pense. Si tout cela te va, pourrions-nous envisager un rp entre Nuo et l'un d'entre eux?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


+

MessageSujet: Re: Des scones et du jus d'orange, meilleur que Never !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Des scones et du jus d'orange, meilleur que Never !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
xX || Pensionnat Interdit || Xx :: .:: Hors-Jeu ::. :: Concernant le RP... :: Wanted !-
Sauter vers: