AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 la clef de l'éveil [PV Alyona M.aasthicht & Jake Taler]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elu de la Keyblade


+
Masculin Pseudo Hors-RP : Kog
-
0 / 1000 / 100

• Pouvoir : Ouvre ou scelle tout et n'importe quoi grace à la Keyblade
Messages : 81
Inscrit le : 28/10/2008

MessageSujet: la clef de l'éveil [PV Alyona M.aasthicht & Jake Taler]   Mer 19 Sep 2012 - 2:23

Le noir complet était Omniprésent tout autour. Était-ce les ténèbres ? … non impossible, cette sensation d’apaisement et de bien-être ne pouvait être le fruit des ténèbres, angoisse et désolation auraient dû être la sensation présente si cela avait été le cas… étrange pour un être dépourvu de cœur que de ressentir cela, mais était-ce vraiment dû ressentit ? Et non pas juste un lointain souvenir de ce que pouvait être une émission, liée à son existence passée ? Il n’en savait rien…, c’était le mot pour désigner les être dépourvu de cœur que sont les similis. Êtres appartenant ni au royaume de la lumière, ni au royaume des ténèbres, se retrouvant à la fois rejetés par le bien et le mal, entre lumières et ténèbres appelés le crépuscule. Êtres issus du néant et voués à retourner au néant telles des carapaces vides.

Seul une seule chose avait la faculté de rendre les similis de nouveau complet : la lumière du royaume de tous les cœurs : Kingdom Hearts. L’endroit où se réunissent les cœurs libérés par la Keyblade, arme légendaire capable de terrasser les ténèbres que représentent les sans-cœurs, ces créatures qui se nourrissent de la noirceur et de la détresse des gens. Plus ils dévorent de cœurs et plus ils deviennent puissants, jusqu’à trouver le cœur d’un monde et le dévorer pour engloutir ce dernier dans les ténèbres. Récupérer les cœurs volés par les sans-cœurs et les faire fusionner en un pour créer Kingdom Hearts, tel est le but de L’organisation XIII.

Le noir laissa alors place à la lumière, les formes étaient floues mais se précisèrent petit à petit. Face à lui se trouvait un plafond. Combien de temps avait-il dormi ? ça il l’ignorait mais une chose était sur cela devait faire un sacré moment. Il se redressa et remarque qu’il se trouvait allonger sur son lit dans sa chambre, habillé en civil. Quelqu’un avait dû le déposer ici. Mais qui ? D’ailleurs impossible de se rappeler ce qu’il ‘était passé avant qu’il ne s’endorme, ni d'où il était, ni de ce qu’il faisait, ni d’avec qui il n'était. Il se leva finalement, le corps un peu engourdit et tituba quelque peu… en tout cas il y avait quelque chose qu’il devait vérifier. Il tendit la main face à lui et la Keyblade apparut dans sa main sous une aura de lumière blanche. C’était plutôt bon signe s’il pouvait encore invoquer la clef. Cette dernière disparut de la même manière qu’elle était apparu. Bon à l’évidence il était toujours coincé dans le pensionnat. Il tendit la main de nouvelles mains toujours aucun couloir obscur ne se forma. Bon et bien puisque rien n’avait l’air d’avoir changé il se décida à sortir de sa chambre et de gagner les cuisines car la faim commençait à le tenir.

En refermant la porte il trouva que le couloir des chambres s’était de beaucoup allongé et que beaucoup de nouvelles portes avaient leur apparition. Cela confirmait le fait qu’il avait dormi pendant un très long moment. Il emprunta l’escalier et descendit à l’étage inférieur. À ce niveau-là rien n’avait changé. Il parcourut quelques mètres avant d’être soudainement pris par des maux de tête. Il se revoyait dans le même couloir habillé avec le manteau noir de l’organisation en train de discuter avec une jeune fille aux cheveux argentés et aux yeux rouges. Mais de quoi parlaient-ils ? Il n’arrivait pas à la distinguer et la vision se stoppa. Il reprit alors son chemin et direction de la cuisine qui était accolée à la salle à manger. Il ouvrit la porte et entra dans cette dernière. De quoi avait-il envie… d’une glace à l’eau de mer pardi ! Quoi qu'une gaufre ou une pastèque aurait été aussi fort appréciable mais l’envie de la glace était plus forte. Il se dirigea vers le congélateur et posa sa main sur la poignée quand une nouvelle vision apparut. La jeune fille dans le couloir s’était approchée de lui et avait commencé à lui tordre les joues, cette fois il parvint à entendre leur échange :


-Là... Tu as... un horrible sourire qui ne ressemble à rien. Il suffit de tirer les muscles ici déjà si tu fais un sourire... Ce sera bien. De là à exprimer différentes choses avec... On n'y est pas encore. En général tu essaieras de copier les autres. Si tu ne sais pas comment faire, demande-moi."

-Le sourire est l’expression de ce que l'on appelle « Joie » C’est bien ca ?


La vision s’arrêta. Ça y est, il s’en souvenait. La jeune fille s’appelait Nina… Nina Von Lyza et elle était vampire. Il l’avait trouvée pour qu’elle lui enseigne la façon de ressentir des émotions. Après l’exercice du sourire il s’était senti soudain très fatigué et était tombé d’épuisement par terre… c’était elle qui alors l’avait ramené jusqu’à sa chambre ? La dernière fois qu’il s’était évanoui ça avait un rapport avec Xion une autre membre de l’organisation qui maniait aussi la Keyblade. Serait-il possible qu’ils soient encore connectés ? Mystère. En tout cas il devait absolument arriver à retrouver Nina, déjà pour la remercier mais aussi pour qu’ils continuent leur apprentissage.
Il ouvrit finalement la porte du congélateur et trouva ce qu’il cherchait à l’intérieur.


obtention d'une glace a l'eau de mer

Il enleva la glace de l’emballage et entreprit de la manger en allant s’assoir sur un plan de travail le plus proche. Ce gout lui rappelait décidément beaucoup de souvenir, mais également beaucoup de nostalgie. C’était la même glace qu’il mangeait avec Axel et Xion tous les soirs en rentrant de mission au sommet du clocher de la gare de la Cité du crépuscule. Ils lui manquaient vraiment beaucoup.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: la clef de l'éveil [PV Alyona M.aasthicht & Jake Taler]   Ven 21 Mar 2014 - 16:09

Une bonne nuit de sommeil, rien de tel que de retrouver une bonne couverture et un bon lit douillet, Rio et Jake ne voulaient que ça. Ils avaient cherché longtemps après les différentes salles du pensionnat et tombaient de fatigue, jusqu’à ce que cette fille qu’ils avaient rencontré en face des dortoirs pour homme ne crie ce même nom, indiquant par la même occasion son emplacement aux des inséparables. Ils n’aimaient pas faire la grasse matinée, mais -cas de force majeure- ils durent faire une exception, ou ils ne tiendraient pas le coup. Jake fut le premier à se lever, suivi de quelques minutes par Rio qui avait senti l’odeur de ce dernier plus intensément, ce qui agit comme un signal d’alarme. Ils étiraient leurs membres dans la bonne direction, ils étaient maintenant en pleine forme ! Ils allèrent alors réveiller Alyona qu'ils aidaient à se déplacer. Jake était certes encore un peu dans le gaz, mais avait envie de se défouler, tandis que Rio voulait juste aller un peu dehors se dégourdir les pattes. Jake marchait et Alyona, suivis par son Alter-ego Astral qui souriait gaiement en emboîtant le pas au plus grand. Pourquoi voulait-il toujours se défouler à son réveil ? Il y avait encore tellement de questions auxquelles il ne pouvait pas répondre, mais certainement car il venait de le rencontrer et que cet humain si étrange avait pourtant beaucoup de choses à cacher… Il ne voulait pas forcément y répondre dans l’immédiat, disons juste qu’il y songeait sans vraiment en faire une priorité, il se disait que son grand compagnon lui dévoilerait tout ça quand il sera prêt. Jake, quant à lui était pensif ce matin, il avait toujours la même envie de chaque réveil mais quelque chose le troublait particulièrement fort : un rêve qu’il avait fait cette longue nuit. Dedans il se voyait les yeux rouges lumineux, les poings en feu, en train de frapper un humain au visage inconnu jusqu’à ce qu’il efface son visage au sens propre et lui brûler ensuite le corps avec un poing qu’il avait auparavant chargé d’énergie flamboyante. Il se demandait comment il pouvait avoir les poings en feu sans se brûler, l’humain qu’il venait de massacrer dans son rêve, il s’en foutait, il aimait son pouvoir et ses yeux rouges tel un démon et voulait absolument savoir si ce rêve était prémonitoire. Avec un peu de chance le pensionnat était responsable de ces étrangetés et l’embrouillait avec des faux espoirs ou des craintes parfois réelles.

-Tout va bien, Jake ? Tu sembles préoccupé par quelque chose depuis ton réveil…

-T’as pas à t’en faire, je vais bien, c’est juste que j’ai fait un rêve dans lequel je me voyais…différemment et que ça me troublait un peu. Tu crois que le pensionnat où on est peut influencer nos rêves ?

-C’est bien possible. La magie est quasi polyvalente, elle peut tout faire, autant distordre le corps humain, autant provoquer des séismes, autant sceller une porte pour toujours, autant modifier des rêves…

-Ah ouais, j’vois l’genre… Donc si j’apprends la magie je pourrai faire tout ce que je veux !

-C’est à peu près ça, oui, mais il te faudrait plus qu’une vie pour tout maîtriser tu sais. Il te faudrait te concentrer sur une ou deux choses.

-Je sais, mais je peux quand même apprendre un peu de tout aujourd’hui. Allez, pas de temps à perdre ! Direction : la biblio ! (Si il y en a une…)

-Eh attends, on sait même pas où elle est !

Jake était déterminé à réaliser son rêve de cette nuit, il en avait même oublié les mises en garde de Rio. Cependant même si personne ne pouvait l’arrêter, une chose lui fit s’arrêter net dans sa course vers la bibliothèque, lâchant aussitôt le fauteuil roulant dans laquelle Alyona était, une chose qu’il redoutait. Elle était la seule à pouvoir freiner les envies de Jake et il le savait bien, mais il ne pensait pas qu’elle arriverait si vite. Terrassé par cette chose étrange qu’il détestait ressentir, il s’était écroulé par terre, sûrement à cause de cet effort soudain. Il avait terriblement mal au ventre et gémissait, la tête contre le sol, il maudissait ce qui l’avait mis dans cet état, et pourtant il ne pouvait rien faire : toute sa vie il devra se plier à son emprise inexorable et désagréable. Rio ne semblait pas autant affecté mais le rassura en lui disant que lui aussi était dans ce cas et qu’ils savaient tous deux comment y remédier. La faim venait d’avoir raison de la détermination de Jake. Elle allait devoir attendre la prochaine occasion pour devenir la plus forte, car ce mal appelé «la faim» était maintenant prioritaire. Il n’y avait pas trente-six moyens d’y remédier : il fallait manger, manger et encore manger. Rio l’aida tant bien que mal à se relever et tous deux se dirigèrent vers la cuisine pour se remplir la panse comme jamais. Jake ralentit alors la cadence, reprit le fauteuil en main et prit du mieux qu’il pouvait son mal en patience pour garder son énergie au trajet jusque là. Son ventre gargouillait sans arrêt, il commençait à crier famine, certainement à cause de leur grasse matinée qui avait duré une demi-douzaine d’heures. Soudain Rio se figea : il avait flairé une bonne odeur. Jake reconnaissait cette pose et encouragea son partenaire pour que sa truffe les mène au bon endroit. Les deux amis et leur compagnonne se dirigèrent alors doucement quand même vers la bonne odeur, comme menés par le bout du nez par une force odorante. Elle se faisait de plus en plus forte, ils approchaient de son origine. Au bout de quelques minutes, une lumière apparut devant eux : la cuisine propre comme aucune pièce les acceuillait.

-Maintenant nous pouvons nous remplir la panse tranquillement. Attention à ne pas en mettre partout non plus si tu ne veux pas tout nettoyer après…

-Ouais t’inquiète, je mettrai rien à côté, pour la simple et bonne raison que rien n’échappera au gouffre immense qu’est mon estomac ! Ha ha ha ! Pas une miette 

-Je te crois sur parole…

[i]Jake était entré en trombe dans la cuisine avec Alyona en félicitant son Alter-ego d’avoir trouvé le bon chemin vers la pièce qu’ils cherchaient, et sans prendre de détour ! Une chose qui ne trompait presque jamais. Malheureusement, il ne fit pas attention aux autres, à l’autre plus exactement, qui se trouvait déjà dans la cuisine. Rio savait qu’il ne pouvait pas se mettre en travers de son chemin quand il a faim, alors à quoi bon lui dire de saluer ce jeune homme ? Il faisait toujours les choses dans l’ordre, même les plus simples comme un bonjour, un merci ou même un regard pour annoncer qu’il l’avait remarqué. La faim était trop prioritaire pour lui pour qu’il se permette ce genre de perte de temps comme les formules d’usage.

Jake ouvrait tout ce qu’il voyait et enfournait…tout ce qu’il voyait, à peu de choses près. De temps en temps il donnait une belle pièce de viande à Rio et à Alyona pour qu’ils aient aussi leur part mais tenait surtout à satisfaire SON appétit, ce qui ne dérangeait pas vraiment l’Alter-ego car il se contentait de beaucoup moins étant donné que son corps était plus petit, mais restait quand même un morfale invétéré. Une chose qu’il avaient en commun et qu’ils partageaient sans modération.

Après quelques minutes, Jake et Rio était rassasiés définitivement, bien que ce premier cherchât encore à s’enfiler une cuisse de poulet. Le jeune homme était toujours là, il dégustait sa glace, Jake pouvait encore se rattraper et le saluer comme il se doit, non par politesse mais plus par peur de représailles de la part de son partenaire qui l’avait frappé plusieurs fois dans le salon pour avoir été impoli envers cette jeune fille en chaise roulante.


-Salut, désolé de pas te l’avoir dit plus tôt mais j’avais la dalle et lui avait les crocs alors voilà. Je m’appelle Jake et…je viens de me réveiller. J’allais à la biblio quand la faim m’a fait changer de direction. Sur ce, cassos !

Rio le regardait en fronçant les sourcils, un regard difficile à éviter, ce n’était pas comme un coup mais il se sentait néanmoins attiré par lui. Il voulait un peu plus de sa part et tapait de sa patte sur le sol à intervalles réguliers. Jake se retourna alors et reprit la parole.

-Mais quoi encore ? Bon d’accord… Voilà, je suis arrivé récemment ici, lui c’est mon Alter-ego Astral Rio au flair extraordinaire et on a besoin d’aide pour nous y retrouver, alors sauf si tu aimes te perdre ou que tu connais bien les environs et que tu veux pas nous aider, ce serait bien que tu nous files un coup de main… C’est bon comme ça ?

-C’est juste que t’avais oublié de me présenter, ha ha ha ! Je voulais rien de plus…

Définitivement achevé de politesses, Jake attendait quelle sera la réaction du jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
 

la clef de l'éveil [PV Alyona M.aasthicht & Jake Taler]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
xX || Pensionnat Interdit || Xx :: .:: Le Rez-de-Chaussée ::. :: Cuisines-
Sauter vers: