AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Concours Drabble #5 "Reflet" — VOTES !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Miss Machiav(i)élique
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Mif (Mistral)
-
0 / 1000 / 100

• Age : 24
• Pouvoir : Annuler celui des autres par sa présence.
• Petit(e) ami(e) : Disparu o/

RP en cours :
- Parce que se jeter du haut d'une tour, c'est romantique !... (Volke)
- Des camélias rouges (Alea Miller)
- Souvenirs indésirables (EVENT - Corpse Party)


Messages : 2200
Inscrit le : 05/06/2007

MessageSujet: Concours Drabble #5 "Reflet" — VOTES !   Dim 11 Nov 2012 - 15:25


Drabble #5 “Reflet” - Votes !


Voici enfin le moment tant attendu des votes ! Merci à tous les courageux qui m'ont soumis leur textes ♥
Je vous laisse désormais le plaisir de découvrir les participations ! Les auteurs (bien que parfois reconnaissables à leur style) ne sont pas révélés directement sur la page afin de n'influencer personne. Cependant, une fois que vous aurez posté pour indiquer votre choix, ils vous seront visibles ! ;D (Oui je copie colle honteusement)

#1 - Une vie parfaite...
Il était né au paradis, là où tout semblait parfait, tout y était pur et charmant.
La joie y était reine, le malheur et la tristesse était inexistant.
Il pouvait profiter du présent sans se soucier de son avenir.

Elle était né en enfer, là où tout était désolation, tout y était triste et horrible.
La peur y étaie reine pendant que le bonheur se cachait par peur de disparaître.
Elle devait faire attention à tout, la moindre petite erreur pouvait être fatale.

Il voulait vivre, devenir immortel, fonder une famille.
Elle voulait mourir, n'avoir ni enfants, ni famille par peur de les rendre plus triste et malheureux qu'elle ne l'était déjà.

Il alla se coiffer devant un de ses nombreux miroirs...
Elle pris un couteau puis l'approcha de ses yeux...

C'est alors qu'ils virent le reflet de l'autre, que même si il nageait dans le bonheur la tristesse existait, la peur également, que même si elle était malheureuse, toujours angoissé, la gaieté existait.
C'est alors qu'un miracle se produisit, les deux personnes disparurent un instant pour réapparaître dans un manoir, et s'unirent pour l'éternité mélangeant bonheur et malheur.
(200 mots)
Citation :
~ Arthur Jones ~

#2 - Du même côté du miroir
« Comme ils se ressemblent ! Deux vrais petits reflets ! »

La fillette se laisse complaisamment pincer la joue, tandis que son frère contemple l'idée de mordre cette assaillante qui les arrose de compliments bizarres. Comme si ses pensées avaient percé à travers le masque de ses sourcils froncés, les mains importunes se retirent, et il ne subsiste sur le visage de la femme qu'un sourire béat.
Non contente de leur déformer - et avec enthousiasme encore - le visage, elle leur donne maintenant l'impression d'être des pâtisseries dans une vitrine, à les fixer ainsi.

Le chérubin engoncé dans un costume crème qui le serre affreusement sent monter en lui l'urgence de la contredire.

« C'est faux, on peut pas être des reflets. »

Surprise, l'adulte ouvre des yeux ronds.

« Et pourquoi ça ?

-D'abord, parce que je fais deux centimètres de plus que ma sœur. Et puis elle a les yeux bleus, et pas moi. »

Le premier point, sa fierté de petit garçon. Le deuxième est plutôt une déception.

« Ensuite, elle dessine vraiment mal, si vous voyiez ses dess-...

-Antoine ! »

La blonde glapit, donne un coup dans l'épaule de son frère; mais lui sourit simplement et continue.

« Elle a des toutes petites mains, et un visage plus rond. Elle frappe comme une fille. Mais c'est normal, c'est une fille. »

Marie fait la moue. Antoine hausse les épaules; assène son dernier argument.

« Si on était des reflets, on pourrait ni se toucher ni se parler. Je n'aimerais pas ça. »

Un fragile silence s'installe, vite brisé par une étreinte soudaine et affectueuse.

« Comme tu parles bien !

-Ma tante ! »

Marie laisse s'échapper un petit rire amusé qu'Antoine imite bientôt entre deux éclats indignés.

On vit bien mieux du même côté du miroir.
(300 mots)
Citation :
~ Never ~

#3
Poudre dorée, jolie robe d’été ; cheveux blonds, mèches éparses sur son front ; des dentelles blanches sur ses manches. Belle comme une mariée, vaporeuse, un voile sur ces deux flaques de ciel bleu au centre de son visage. Des yeux ravissants, des lèvres vermeilles retroussées en un sourire charmant. Kiss kiss gold and diamonds, clamèrent ces arrogantes, soixante-deux mille dollars : pour de jolis mots. Elle passa une main sur ses pommettes : Azurature, deux cent cinquante mille dollars ; clé de peau, treize mille dollars : un ciel pur, une myriade d’étoiles pour redonner vie à des idées trop pâles. Kre-at, mille trois cent cinquante dollars : le soleil pouvait briller, sa lumière jamais ne serait si éblouissante.
Une houle de couleurs charria l’écho d’un rire de fillette qui vint s’écraser sur des brisants de diamants et s’enfonça dans des profondeurs abyssales et glacées, trésor oublié qu’une lame de fond un matin peut-être ramènerait sur la berge, entouré de varech malodorant. L’écume retomba en pluie salée sur ses joues, trainée sombre ne révélant que ruines.
Poudre d’argent, jolie robe d’antan ; des doigts furieux ravagent des boucles à l’anglaise. Elle se tourne vers ce garçon et derrière lui, la fenêtre. Les Écarlates Hautaines ne lancent que de basses calomnies. L’image que lui renvoient ces yeux nus est incolore : toute entière elle est drapée d’améthyste -un autre l'aurait habillée d'émeraude sans doute. Dix dollars. Pas seulement un vrai regard. Sa parure ? Raclure sûre de ne briller que d’un éclat semi-précieux. Il la voyait ; il ne la voyait pas comme elle le voulait : silhouette parmi d’autres !
Tu es splendide, cria l’impartial psyché au mur. Elle lui tournait le dos. Ce juge avait tranché. Pour lui elle n’était personne.
(300 mots)
Citation :
~ MCDM ~

#4 - Alice
Il y avait eu la brillance du temps, le châtiment des Dieux.
Il y avait eu les caresses des amants, la brûlure des aveux.
Du passé aujourd’hui, il ne reste que les débris éclatés, les minuscules fragments d’étoiles éclatés. Les murs avaient perdu l’ouïe, les arbres étaient devenus aveugles, les pierres ne parlaient plus.
Et le cœur avait mal ; et les sourires se mouraient, tordus, malades, bancals, tels de misérables faisceaux de couleur ne sachant pas se tenir droits.
Un pied dans la boue, le bras vers le ciel. Des prières silencieuses dans le vacarme des « impossible ». Tantôt courage, tantôt abattement, sans mot dire, sans geste faire, dans les âges, dans l’égrènement des terres, dans l’espace infini, si proche et si loin, si fou et si sage.
Au loin dans la nuit, quand hurlaient les soupirs, quand retentissaient les combats intérieurs ; tandis que les rêves se muaient en cauchemars, pour mieux dévorer, pour mieux effrayer.
Les paupières s’étaient clos, les mains s’étaient laissé tomber – mains jointes, mains belles, mains solidaires ou solitaires, mains fermes qui rattrapaient les chutes, qui rattrapaient le temps, agiles et apeurées.

Hier c’était une chanson, Demain serait une symphonie, touchant à droite, à gauche, dans les êtres et les inexistences.
C’était l’exode du chagrin et l’exil des souvenirs, tués à coups de poignard, avec toute la violence de ces regards à demi-voilés qui chuchotaient toutes les craintes et toutes ambitions : celles du chagrin qui, dans sa complexité muette, disaient tout.

Pas de matin, pas de soir ; un peu comme-ci, un peu comme-ça, dans la pénombre du Soleil mort et éveillé, les traces d’une course poursuite contre les ombres, contre les âmes, contre les joies.
De l’autre côté du miroir, on riait.
(300 mots)
Citation :
~ White ~

#5 - Hijo de la luna
Les deux enfants se sourirent. La chambre était calme, et l’obscurité tombée depuis que l’homme avait amené la fillette dans la pièce et refermé la porte. Elle battit des jambes : la chaise sur laquelle on l’avait juchée était si haute qu’elle ne touchait pas le sol. Le garçon fit de même et ils rirent : malgré la nuit qui tombait par la fenêtre, liés, complices, les deux enfants s’amusaient bien. Ils se ressemblaient beaucoup. Quand elle grimaçait et tirait la langue, son visage se déformait tout aussi comiquement. Sa voix était la même, lorsqu’elle lui racontait des blagues de sa composition. Et même si parfois, elle oubliait la chute, il l’accompagnait dans ses rires. C’était un garçon très gentil. Ils se ressemblaient beaucoup.

La nuit était tombée. La fillette battait des jambes en regardant son jumeau dans les yeux : il semblait ailleurs. Elle se demanda à quoi il pouvait penser. Et puis il murmura quelque chose, mais son souffle était inaudible.
Qu’est-ce que tu dis ? Je ne t’entends pas…
Un geste vers la fenêtre. D’un élan commun, les jumeaux sautèrent de leur chaise et s’approchèrent. Il souriait encore. Allons-nous en. Partons. Par la fenêtre, la petite fille pouvait voir briller la lune. Elle posa une main contre celle du garçon, sans entrelacer ses doigts, seulement pour le toucher un peu. Sa peau était glacée. Partons.

La porte s’ouvrit et l’homme entra. Sans brusquerie, il attrapa la fillette immobile par la taille. Ses doigts gourds quittèrent avec grâce la surface réfléchissante lorsqu’il l’emporta hors de la pièce. Avant que la porte ne claque, la petite fille aperçut le garçon dans un rayon de lune. Immobile et solitaire dans un coin de la chambre, il lui souriait.
(300 mots)
Citation :
~ Skoll ~

#6 - Monstre
Un jour, alors que pour une fois tu te promènes le long du lac, tu te baisses un peu, essayant d'admirer l'eau tranquille. Cependant, là, devant toi, apparaît une immonde créature. Tu la connais, c'est certain, mais jamais elle ne t'était apparue aussi proche. Prise de peur, tu ne peux plus bouger, la fixant sans ciller. Des écailles translucides parcourent ce corps sans jambes dont la peau est à mi-chemin entre le verdâtre et le bleu. Une mince peau se trouve entre ces doigts crochus. Des orifices au niveau de ce cou s'ouvrent et se ferment au rythme de sa respiration. Ces cheveux aussi proches du blond que du moisi sont décorés d'algues et cachent en vain ces oreilles ... mais, en étaient-ce vraiment ? La seule chose intéressante était ce joyaux hypnotique et rougeoyant, jurant avec le reste de ces attributs. Des yeux sombres et globuleux te fixent comme un poisson mort. Des larmes en coulent.
Ce monstre, c'est toi pauvre idiote. Les souvenirs te submergent ... des souvenirs qui ne semblent pas t'appartenir. Ta tête te fait mal. Encore. « Stop ! », cris-tu, plongeant. L'eau rassurante te berce et de nouveau, tu t'oublies.
(200 mots)
Citation :
~ DarkD ~

#7 - Crying Lily
Un certain soir, un groupe d'amies aventureuses s'enfonça dans les couloirs. Quand ils parvinrent devant cette petite porte dont ils ne se souvenaient point, leur curiosité ne put qu'être attisée. Fébriles, ils la poussèrent.
Au milieu de la salle, sur un petit piédestal, ils trouvèrent une grande poupée. Ses longs cheveux noirs, ses yeux aussi vivement rouge que sa robe, et sous lesquels étaient une larme, les étonnèrent grandement, car on y pouvait percevoir la vie elle-même.
En s'approchant un peu plus, et en évitant les bris de verre, ils purent lire une simple plaque:

"Crying Lily"

Tous un peu stupéfaits par la découverte, ils restèrent silencieux, jusqu'à ce que quelqu'un demande ce que les autres en pensaient. Une autre répondit:
"C'est une histoire que j'ai entendu... Il était une fois une jeune fille au physique plutôt ingrat. Martyrisée par ses pairs, elle passait ses nuits en solitaire à pleurer dans ces couloirs, jusqu'à un soir où elle rencontra une autre âme qui n'aurait pas dû se trouver là. Celle-ci lui dit: "Je peux exaucer ton vœu. Seulement, si tu te contemple dans ce miroir, l'illusion tombera, car la vérité y est reflétée. Au grand jamais ne devras-tu le briser." Elle accepta, et dès le lendemain, tout changea. Elle devint un symbole de beauté et un modèle pour tous, et se sentit enfin heureuse. Mais, chaque fois qu'elle se trouva devant un miroir, elle remarquait des nouvelles blessures, et voyait son image s'y détérioré à chaque fois. "Ne fais pas attention, et l'illusion perdurera." Mais elle n'en puis plus, et un soir, dans un élan de rage, le cassa, rêvant de devenir absolument parfaite, éternellement."

"...Qui a parlé?" demanda-t-on.

Mais la raconteuse avait disparu.
(300 mots)
Citation :
~ Shu ~



Je vous laisse maintenant faire votre choix : veuillez poster à la suite de ce message en respectant le formulaire suivant s'il vous plait ! Bon vote \o/

Code:
[b]1er :[/b] #num + commentaire facultatif
[b]2ème :[/b] #num + commentaire facultatif
[b]3ème :[/b] #num + commentaire facultatif

Les résultats seront annoncés le 16 novembre, en même temps que le lancement du prochain concours !


Dernière édition par Helen Machiaviel le Ven 16 Nov 2012 - 14:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« but dats a bit gay bro »
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Never
-
0 / 1000 / 100

• Age : 21
• Pouvoir : Son reflet a une volonté propre; maintenant, il arrive même à lui piquer sa place pour un temps limité.
• AEA : Un marcassin qui a tendance à se définir comme un preux chevalier et qu'il évite le plus possible.
• Petit(e) ami(e) : Il se demande si « ça » compte, en fait.

RP en cours : Soren rampe dans la cave par là.


Messages : 342
Inscrit le : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Concours Drabble #5 "Reflet" — VOTES !   Dim 11 Nov 2012 - 15:48

1er : #3
2ème : #4
3ème : #5/7

Je stalke les votes ehehehehe ♥
HUM. Voilà, j'ai rien à dire. A part que lire les drabble ça me met de bonne humeur o/ J'ai envie de dessiner maintenant.8D
Oui, je sais, il n'y a aucun rapport. Whatever, arrêtez de faire des trucs aussi beaux quoi.

Edit: J'ai bien deviné. |D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
(2r1 chuupa bouré tmtc)
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Sköll
-
0 / 1000 / 100

• Age : 24
• Pouvoir : Faire des grues. Des vraies.
• AEA : Echo. Chauve-souris. Fonction : brise-vitres. Spécimen défaillant.
• Petit(e) ami(e) : Pas assez de latinos ici.

RP en cours : Carpets. Bitch plz.

Messages : 80
Inscrit le : 13/08/2012

MessageSujet: Re: Concours Drabble #5 "Reflet" — VOTES !   Dim 11 Nov 2012 - 15:53

1er : #3
2ème : #2
3ème : #6

Nah, pas de commentaire cette fois-ci ~ Je trouve ça cool que certains aient réussi à faire un truc original sur un thème qui me semblait assez fermé ♪

Edit : Hinhin, moi aussi j'avais trouvé ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte fondateur


+
Féminin -
0 / 1000 / 100

Messages : 351
Inscrit le : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Concours Drabble #5 "Reflet" — VOTES !   Lun 12 Nov 2012 - 23:08

Hey, en deux jours, je souhaitais plus de votes que ça ! On se remue les gens è_é



• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Si on vous demande, vous ne m'avez pas vue ⊙_⊙
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnat-interdit.actifforum.com
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Concours Drabble #5 "Reflet" — VOTES !   Lun 12 Nov 2012 - 23:41

1er : #6 > j'adore, vraiment... l'idée est tellement bonne, et si bien réalisée derrière ** J'suis fan x3
2ème : #4 > l'écriture est si simple et belle à la fois **
3ème : #5 > je ne saurais pas dire ici ce qui m'accroche, mais j'aime :3
Revenir en haut Aller en bas
Pensionnaire
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : DD (DarkD)
-
0 / 1000 / 100

• Pouvoir : Cyberpathie
Messages : 1412
Inscrit le : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Concours Drabble #5 "Reflet" — VOTES !   Mer 14 Nov 2012 - 9:08

LES GENS NE VEULENT PAS CHOISIR, ILS NE VEULENT PAS VOTER D8

1er : #2
2ème : #5
3ème : #3



• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •



ESC:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Concours Drabble #5 "Reflet" — VOTES !   Mer 14 Nov 2012 - 9:48

1er : #3 Très poétique sans être lourd, rien à jeter.
2ème : #6 Monstre ! Celui qui a attiré mon attention.
3ème : #4 "Les murs avaient perdu l’ouïe, les arbres étaient devenus aveugles, les pierres ne parlaient plus.
Et le cœur avait mal[...]" Magnifique.

Que dire, je suis très ( trop ) étonnée. Je vais avoir la prétention de dire que tous sans exceptions sont superbement écrit. Mais il faut laisser aux artistes la place au doute.
Bravo dans tous les cas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Concours Drabble #5 "Reflet" — VOTES !   Mer 14 Nov 2012 - 14:21

1er : #5 "Sa voix était la même, lorsqu’elle lui racontait des blagues de sa composition. Et même si parfois, elle oubliait la chute, il l’accompagnait dans ses rires."
2ème : #6 ♥
3ème : #1 J'aime ce qui est classique et linéaire.
Revenir en haut Aller en bas
Jolly-Psychopath
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : MCDM
-
0 / 1000 / 100

• Age : 26
• Pouvoir : Donner une forme tangible aux expressions, les rendre réelles.
• AEA : Layne, une créature d'un film d'horreur. Mieux vaut ne pas trop le déranger...
• Petit(e) ami(e) : Qui est intéressé? Elle promet d'étudier votre cas mais, pfiou, elle croule trop sous les demandes pour pouvoir tout accepter!

Messages : 114
Inscrit le : 13/04/2011

MessageSujet: Re: Concours Drabble #5 "Reflet" — VOTES !   Mer 14 Nov 2012 - 15:11

1er #4. Parce que. C'est très beau, et je sais pas, c'est touchant, bien écrit, je ne m'étale pas plus.
2ème #7. Une histoire originale ! J'avoue que je me doutais en gros du genre de trucs qui allaient tomber quand le thème "reflet" a été annoncé (ce qui ne veut pas dire que je n'ai pas aimé du reste), mais là j'ai été agréablement surprise par celui-là, c'était bien différent, bref, qui que tu sois tu gagnes ma voix.x)
3ème #2. C'est juste triste et mignon, ce qui est une bonne combinaison, vous ne trouvez pas ? Et puis ça se lit bien.

Voilà. Le reste me plait aussi, mais s'il faut en choisir trois, eh bien ceux-là sont ceux qui m'ont le plus touchée ou que j'ai trouvé le mieux écrit et le plus joli pour les yeux.o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
This Mother-Infected Fairytale
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Clumsy
-
0 / 1000 / 100

• Pouvoir : Je suis une ombre.
• AEA : Alfred, le rat perspicace au mutisme éternel.
• Petit(e) ami(e) : Nous sommes tous enfermés ici et vous trouvez le moyen de penser à copuler ? Je rêve.

RP en cours :
Bless the Spawn of Hell | Mahaut de Clairlac.
Pourquoi un corbeau ressemble à un bureau ? | Alea Miller.
Those Things are so Boring ~ | Halloween.
Smuggling of Vodka in the Room of a Reader | Holly Addison.
Squirrel Fray. EVENT. Corpse Party.
Mesmerizing Hues. Marie-Colombe Mazarin.
L'heure du thé, c'est sacré. | Alexandra Blackwood.
« Close the damn door ! » | Maël Filipoudille

Messages : 297
Inscrit le : 07/08/2011

MessageSujet: Re: Concours Drabble #5 "Reflet" — VOTES !   Mer 14 Nov 2012 - 16:34

1er : #3
2ème : #4
3ème : #5

Et vous vous passerez de justifications. I'm lazy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Machiav(i)élique
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Mif (Mistral)
-
0 / 1000 / 100

• Age : 24
• Pouvoir : Annuler celui des autres par sa présence.
• Petit(e) ami(e) : Disparu o/

RP en cours :
- Parce que se jeter du haut d'une tour, c'est romantique !... (Volke)
- Des camélias rouges (Alea Miller)
- Souvenirs indésirables (EVENT - Corpse Party)


Messages : 2200
Inscrit le : 05/06/2007

MessageSujet: Re: Concours Drabble #5 "Reflet" — VOTES !   Ven 16 Nov 2012 - 14:19

La victoire revient cette fois-ci à...

MCDM
avec 13 points

Félicitations ! Elle est suivie par une deuxième place ex aequo que vont devoir se partager White, Skoll et DarkD... Eh bah, elles vont être serrées sur le podium. °_°

Plein de jolies participations cette fois, ça m'a fait plaisir ♥ même si j'ai du courir après tout le monde ;o; J'espère qu'on en aura autant la prochaine fois !

Pour ceux qui regretteraient amèrement de n'avoir pas eu le temps de participer, ou celles qui ne peuvent supporter leur défaite, venez sans plus attendre découvrir le thème du drabble suivant !! ;D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


+

MessageSujet: Re: Concours Drabble #5 "Reflet" — VOTES !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Concours Drabble #5 "Reflet" — VOTES !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
xX || Pensionnat Interdit || Xx :: .:: Hors-Jeu ::. :: Discussions :: Musée de P.I :: Concours/Animation-
Sauter vers: