AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 That girl need therapy [ Pv Elysa & Hermi']

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


+

MessageSujet: That girl need therapy [ Pv Elysa & Hermi']   Mer 14 Nov 2012 - 9:35


Froid. Odeur de bois brûlé. Clair-obscur.
Dois-je dire que je le percevais comme une renaissance ?

Dans mon petit cerveau exiguë je ressentais encore le métal glacial de la poignée, j'avais l'impression tenace que mes mains s'étaient imprégnées de l'endroit au moment même où j'avais sans vergogne imposée ma présence. Debout, dos à la pièce, mon souffle se répercutant contre l'épaisse porte de bois, je ne pouvais regarder en arrière. Quelque chose me retenais, peut être bien les mises en garde d'un Orphée remontant des Enfers ou alors l'horrible impression d'être une vandale ? Sans explication je sentais mon corps pris de fourmillements mais complètement crispé de l'intérieur, mais je me permettais mal grès tout d'expirer toute la tension qui m'avais donné le courage de courir jusqu'ici. Heureusement il n'y avait que le silence, ce qui me réconforta et aida grandement à faire tomber l'enclume qui me compressait l'estomac. Ne quittant pas la main de la porte, j'hésitais, mais me résignais bien vite à la fuite. Alors, sans autre solution je me retournais lentement, mon regard pivotant par la même occasion sans pouvoir encore distinguer de point de repère.
C'était un rez- de chaussé. Je ne contrôlait plus mes yeux, les escaliers, la tapisserie, les vitraux, la rampe je repassais inlassablement d'un objet à un autre en comprenant parfaitement que j'étais chez quelqu'un. Pris d'un mélange de honte et de rejet je revenais subitement sur ma décision de potentiellement faire demi tour. Mais j'étais déjà prise entre deux mondes, d'un coté rattachée de l’extérieur par un morceau de bois et je refusais stupidement de lâcher cette foutue porte et de l'autre j'avais déjà pour ainsi dire mis le pied dans le plat en faisant face à la pièce.
Ce fut le moment ou une lueur inespérée vint à ma rencontre. Derrière le gigantesque escalier qui se tenait à ma gauche, un couloir était certainement dissimulé par l'obscurité ambiante et de cette trouée se rapprochait dans un bruit sourd une douce lumière. Succédant à un soupir, je repassais mes mains sur ma tunique immaculée afin de paraître un minimum présentable mais prête à combattre si cela s’avérait nécessaire.
Mais la surprise fut encore plus grande lorsque je reconnu la biche qui m'avais montré le chemin à plusieurs reprise. Prise d'une fureur que je ne me connaissait pas, je m'élançais brutalement vers l'animal qui surgissait de cet endroit incongru.

" Encore toi ! Qu'est ce que tu fais ici ? Veux-tu bien arrêtez de me suivre ?!"

La biche comme à son habitude, stoïque, se contentait de me fixer de ses yeux d'un noir profond. Puis, constatant que je m'avançais probablement d'un peu trop près, elle émit un son improbable qui me bouleversa

"C'est trop tard Hermione..."

Im...impossible. Prise d'incompréhension je reculais précipitamment, rencontrant par la même occasion le mur situé derrière moi. A moitié chancelante, mes yeux ne pouvaient quitter l'animal, je n'étais plus le chasseur. Comment pouvait elle parler ? Que faisait-elle dans un endroit pareil ? Et Quelles étaient les options en ma possession ? Peut être m'avait on drogué, les médecins avaient peut être prémédité ma fuite... Rien de tout celà n'annonçait une fin heureuse.
C'est à ce moment que la peur me repris au ventre ; le parquet se mit à trembler, les murs s'effritèrent et l'obscurité gagna du terrain. Tout ce que je voyais se métamorphosa en une terre hostile, des ronces poussant des profondeurs s’emmêlèrent autour de mes chevilles et m'écorchèrent les chairs tandis que je me débattais désespérément. Dans cet enfer j'aperçus soudainement un portail au loin et avec désespoir je me jetais sur la grille. Mes poings tapaient contre le métal tranchant, je criais avec toutes les forces qui me restait mais l'air était suffocant. A bout de force, alors que je gémissais comme une martyre, un nom s'imprima dans mon esprit je l'entendais comme un chuchotement mais les battements de mon coeur couvrait le bruit. El... Electre ? Oui, c'étais bien ça. Je me relevais difficilement et scandais ce nom à plein poumons

"Electre ! Electre ! Aide moi ! Je t'en prie !"

Une violente bourrasque fit voler mes cheveux et tout s'estompa. Hébétée, je me retrouvais dans la même pièce qu'auparavant sans aucune séquelles mais totalement à l'opposé. Electre c'était son nom, était encore là aussi et je courrais vers elle, éprouvée je me jetais à son encolure chaude et rassurante. C'étais dès plus angoissant mais j'avais compris que tant que j'étais près d'elle je ne risquais rien. Alors, reprenant lentement mes esprits, je constatais qu'il ne me restais plus qu'une possibilité : Avancer.

"Mon amie, il faut que nous visitions cet endroit."


Dernière édition par Hermione Belcant le Lun 3 Déc 2012 - 23:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: That girl need therapy [ Pv Elysa & Hermi']   Dim 25 Nov 2012 - 14:18

    Ce jour là, il se mit à pleuvoir. D'un coup. Sans prévenir. Elysa Caerter était alors en train de se balader en forêt. Une forêt danse, sombre, exactement comme elle les aimait - et qui en plus était à proximité de son nouvel établissement scolaire, n'était ce pas merveilleux ?! Puis il y eu une goutte. Deux, trois. Et enfin, un vrai déluge. On aurait dit que quelqu'un, là haut, au ciel, s'amuser à lui verser des sceaux d'eau sur le crâne. Si Elysa ne se mettait pas très bientôt à l'abris, elle allait attraper une pneumonie. Ou mourir carrément de froid - au choix.

    Affolée et pressée de trouver un abris, la jeune fille se mit à courir, sans trop savoir où aller. C'était de la folie pure, courir dans une forêt qu'elle ne connaissait pas. Elle allait se perdre, et le réseau téléphonique ne passait pas dans cette région reculée de l'Angleterre. Enfin, reculée... Elysa sentit ses poumons la brûler. Depuis combien de temps courait elle ?! Les arbres se ressemblaient tous. Il n'y avait pas de chemin balisé. La jeune fille sentit la panique lui monter à la gorge. Elle poussa un gémissement - une longue plainte, comme celle d'un animal blessé. Elle ne savait pas quoi faire. A part avancer. Ce qu'elle fit.

    C'est là qu'elle tomba sur le pensionnat. Elle n'en crût pas ses yeux. La pluie lui avait elle donc fait perdre la raison ? Que fichait donc un établissement scolaire au beau milieu d'une forêt sombre ?! Ce n'était pas possible. Mais la Caerter était poussée par la curiosité. Elle écarta ses interrogations de son esprit, et s'avança, observant la bâtisse. C'était une très vielle bâtisse, on aurait dit qu'elle était... intemporelle. Le bâtiment était magnifique. N'en tenant plus, la jeune albinos posa sa main sur la poignée de la grille, et entra. Et là, il se passa un truc absolument incroyable.

    La pluie cessa d'un coup. Et la grille se referma derrière elle, en un bruit sourd. Mais Elysa n'y prêta pas attention. Elle était trop impressionnée par l'édifice qui se tenait devant elle pour se rendre compte de quoi que ce soit. Et là, tout à coup, quelque chose attira son attention. C'était un petit chaton ailé, mignon comme tout, dont le pelage était roux. Oui : il était ailé. Elysa cligna des yeux plusieurs fois pour s'assurer qu'elle ne rêvait pas. Mais non. Il était LA, pas de doutes. Il volait à quelques centimètres d'elle, devant elle, au niveau de son épaule. Et une petite voix retentit dans ses oreilles : Ky. La bestiole s'appelait Ky. Elysa crût qu'elle allait défaillir... Et se remit à courir, sans chercher à savoir si la bestiole ailée la suivait toujours, ou non. La jeune fille était terrifiée. Elle fonça en direction du hall d'entrée, et ouvrit la porte à la volée. C'était une blague... Ce n'était pas possible. Elle rêvait. Elysa écarquilla les yeux, observant le moindre des détails de l'établissement. Le hall était magnifique. Tellement magnifique qu'elle ne remarqua pas tout de suite la biche et la jeune fille, à quelques pas d'elle. Ce n'est qu'en regardant dans leur direction qu'elle les remarqua.


" Où sommes nous ? Quel est cet endroit ? Dis moi, s'il te plais... "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: That girl need therapy [ Pv Elysa & Hermi']   Mar 4 Déc 2012 - 0:38

Comment nous en sortir ?
J'avais envie de croire que se n'était qu'un mauvais rêve et j'y aurais volontiers cru si Electre n'avait pas été tout contre moi. Je n'osais pas la lâcher, il fallait que je me rattache à quelque chose de crédible ou du moins de vivant dans ce foutoir complet. Alors lentement, je m’apprêtais à regarder par l'un des grands vitraux du hall m'attendant à retrouver un jardin similaire à celui que j'avais traversé avant mais, le craquement de la porte d'entrée me fit me retourner. J'étais grillée.
Quitte à faire bonne figure, je me tenais bien droite et passais une de mes mains dans mes long cheveux emmêlés, la civilisation me rappelait enfin à l'ordre. J'avais été créé dans le but de servir, d'être utile à la société, comme tous les être humains de ce monde chacun avait une place et cela permettais à notre race de survivre indéfiniment. J'avais hâte de pouvoir à présent m’intégrer, mon ordre biologique me l'imposais mais d'un autre coté j'étais tiraillée par une pulsion inconnue, elle ne venait pas d'un besoin du corps, c'était une pulsion de l'esprit. La vérité était simple, j'avais toujours été une égoïste, et en ce moment précis je ne voulais pas être seule pour surmonter la situation alors peu importe la personne qui se présenterait derrière cette porte j'étais bien décidée à l'accepter.
Une jeune fille m'apparut en pleine face, elle était rayonnante, d'une pâleur presque incroyable si bien qu'elle me faisait penser à un spectre. Je n'étais pas crédule et les antiques histoires de contes fantastiques ne m'atteignaient guère mais c'était une vision pour le moins étrange et je commençais sérieusement à douter de ma propre folie. Heureusement la fillette me questionna et je regardais Electre d'un air perplexe. Je ne comprenais pas l’intérêt de ses questions. Vraisemblablement elle ne connaissait pas plus l'endroit que moi, et pourtant je n'avais pas croisé âme qui vive lors de mon escapade. Donc elle ne m'avait pas suivie et s'était le principal.
Brusquement je senti la biche qui me servait de compagnon me pousser du bout du museau en direction de mon interlocutrice. Puisque je n'avais apparemment rien à perdre et surtout rien à craindre, je m'avançais d'un air neutre esquissant un petit signe de la main.

" Bonjour, en fait je viens juste d'arriver et... "

Me coupant dans ma phrase quelque chose attira mon attention, quelque chose que je n'avais pas vu auparavant. A coté de la porte un panneau de bois était négligemment accroché au mur. D'instinct j'attrapais la jeune fille par le poignet et je l’entraînais dans ma course tout en me ruant vers cet étrange panneau.

" Mais qu'est ce que c'est que ce truc ? "
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


+

MessageSujet: Re: That girl need therapy [ Pv Elysa & Hermi']   

Revenir en haut Aller en bas
 

That girl need therapy [ Pv Elysa & Hermi']

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
xX || Pensionnat Interdit || Xx :: .:: Hors-Jeu ::. :: Tiroirs scellés :: Archives :: Sujets de PI v.2-
Sauter vers: