AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La porte infernale [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


+

MessageSujet: La porte infernale [Libre]   Dim 25 Nov 2012 - 22:00

« La contrée abritant sa nouvelle école semblait quasi-inhabitée. Le bâtiment avait une allure effrayante et ne ressemblait en rien à la photo de la brochure de l’établissement (encore une publicité mensongère, sans aucun doute) ce qui n’empêcha pas Anomaly de pousser la grande porte qui menait dans un hall immense et… »

La porte se referma dans un claquement sourd, presque inaudible, qui fit toutefois légèrement sursauter Anomaly. Elle fit volte-face. Elle tendit lentement un bras tremblant vers la porte. Elle tira, tira et tira encore sur la poignée mais rien n’y fit, la maléfique porte semblait bien décidée à ne pas bouger. Anomaly commença à paniquer. Elle faisait des allers-retours dans le hall, tantôt en marchant, tantôt en courant, à la recherche d’un éventuel moyen de sortir. Elle aperçu soudain un grand panneau en liège suspendu au mur. Des annonces semblaient y être punaisées. Elle s’approcha d’un peu plus près et entreprit de lire l’une d’entre elles.

Citation :
Si vous lisez ces lignes déposées sur ce misérable bout de papier, c’est que vous venez de commettre une grossière erreur, certainement la plus grosse de votre vie.

Je vous souhaite la bienvenue, en tant que pensionnaire, dans votre nouvelle et éternelle demeure. Ceci n’est nullement une farce de mauvais goût, je n’ai aucunement le temps de plaisanter, ni l’envie de rire. Vous allez bientôt vous rendre compte que cet endroit maudit vous retient prisonnier. Est-ce de la magie ? La réponse à cette question est oui. Si vous ne me croyez pas, tentez d’ouvrir la porte. N’hésitez pas ! J’ai, comme vous, déjà désespérément tenté de sortir des centaines de fois... en vain.

Alors ? Convaincu(e) ? Bien…

Pour vous éviter une perte de temps colossale, je vais vous retracer les grandes lignes de votre nouvelle existence. Sachez que ce pensionnat étant magique, il va falloir vous résoudre à croire à tout, même aux faits les plus invraisemblables. Ne paniquez pas si jamais vous faites vous-même des choses inexplicables : en entrant dans ce pensionnat, vous vous verrez doté(e) d’un pouvoir qui vous sera propre. De plus, vous allez retrouver dans l’enceinte de cette prison un ami que vous aurez oublié depuis quelques temps déjà... N’ayez donc aucune crainte si un animal vient à vous parler. Cela ne sera que votre Alter Ego Astral.

Je vous souhaite de rester en vie et de toujours garder espoir.

Cordialement,
Periple Skye.

À peine eut-elle achevé la lecture de la première annonce qu’une voix étrangement familière retentit.

« Et ton Alter Ego Astral, c’est moi ! »

Un petit cactus vert sauta du haut du panneau d’affichage et atterri face à Anomaly. Il lui sourit.

« Content de te revoir ! Tu sais, ça faisait bien longtemps que je t’attendais. »

Anomaly, guère rassurée par cette étrange créature épineuse, recula de quelques pas. Sans raison particulière, elle perdit l’équilibre et tomba presque sans un bruit sur le sol glacé. Elle avait terriblement mal aux fesses mais fit semblant de rien, voyant que l’étrange créature parlante l’observait.

« Mais qui es-tu ? » hasarda-t-elle enfin.

Le cactus la regarda d’un air triste. Il semblait déçu qu’Anomaly ne l’eût pas reconnu.

« Mais enfin, c’est moi, Monsieur Pic-Pic ! »

La jeune fille se demandait qui pouvait bien être ce fameux Monsieur Pic-Pic. Soudain, un grincement se fit entendre, se répétant en écho dans tout le hall. La porte, elle était ouverte ! Une ombre surgit. Des bruits de pas, plutôt lents, résonnèrent sur le sol. Anomaly se leva précipitamment.

« Retiens la… »

Elle n’eut pas le temps de dire le mot « porte » que celle celle-ci se referma derrière l’ombre solitaire qui semblait flotter tel un fantôme. Apparemment, notre héroïne n’était pas la seule à s’être retrouvée piégée dans cet étrange établissement ce jour-là.
Revenir en haut Aller en bas
 

La porte infernale [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
xX || Pensionnat Interdit || Xx :: .:: Hors-Jeu ::. :: Tiroirs scellés :: Archives :: Sujets de PI v.2-
Sauter vers: