AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [X] La Belle et la Bete [Pv]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


+

[X] La Belle et la Bete [Pv] _
MessageSujet: [X] La Belle et la Bete [Pv]   [X] La Belle et la Bete [Pv] Icon_minitimeMar 18 Déc 2012 - 20:02

En ouvrant les yeux ce matin, la tigresse s'empressa de sortir du lit. Sa tignasse, complétement désordonnée, frisotait dans tous les sens. Elle s'était immédiatement glissée sous la couette la veille au soir en sortant de la douche, mais étant rongée par l'inquiétude, elle avait passé une bonne partie de la nuit à se retourner et gigoter entre les draps. Sa longue crinière en payait les frais... Impatienta, Shalimar faillit s'arracher plusieurs mèches récalcitrante lorsqu'elle tenta de tout remettre en ordre. Ce ne fut que lorsque sa chevelure eut reprit son apparence habituelle que al tigresse quitta son pyjama et s'approcha de son armoire en massant son cuir chevelu douloureux. Ayant déjà la tête ailleurs, son esprit voguant déjà vers l'autre dortoir, la féline s'empara du premier tissus frôlant ses doigts et l'enfila tout en se dirigeant vers la porte. Elle ne cacherait pas que d'avoir trouver tout un assortiment de vêtement à sa toute petite taille l'avait surprise au plus haut point, mais elle ne s'en plaindrait pas puisqu'elle ne se souvenait nullement de l'endroit où elle avait laisser ceux qu'elle portait à son arrivée. Ainsi, lorsqu'elle était revenue dans sa chambre uniquement vêtue d'une serviette....

-Ah, mince! Lâcha la tigresse au moment ou sa main allait se poser sur la poignée.

Elle fit immédiatement demi tour jusqu'à son lit et ramassa son pyjama qui trainait au sol afin de le glisser sous son oreiller et de tirer les draps. Une fois cela fait, Shal ajusta la bretelle de la robe qu'elle avait passé sans même la regarder et s'empressa de sortir de sa chambre pour de bon cette fois. Pieds nus, la féline parcourue le couloir en se retenant de peine et de misère de le faire en courant. Il était assez tôt encore et bien que de se promener nue ne la dérange pas plus que cela... Elle comprenait très bien l'amour que certain accordait à leur sommeil. Silencieuse, elle lutait contre les supplique de son corps qui lui ordonnaient d'accélérer en serrant les dents. Son ventre se nouait, l'inquiétude gagnait de nouveau ses entrailles tandis qu'un léger pli se créait au niveau de son front. Lorsqu'elle avait quitté son confrère félin la veille, il n'avait pas l'air bien. Son état laissait a désirer et bien que la féline l'ait parfaitement ressentit, elle l'avait laissé pour rejoindre sa chambre. Dire qu'elle l'avait regretté serait un euphémisme, mais Dan était assez grand pour passer la nuit seul et qu'elle le veuille ou non, il pouvait très bien se débrouiller sans elle...

Dans son manque de considération et son déni de la vie privée légendaire, la tigresse s’empara de la poignée et ouvrit la porte, se fichant éperdument de tout autre occupant éventuel de la chambre qu'occupait Dan. À peine celle-ci fut ouverte qu'une impressionnante odeur fit son chemin jusqu'à elle. Pour la première fois de sa vie, un élan incommensurable de gêne l'envahie. Cette simple odeur éveilla certaines chose en elle qu'elle avait toujours réussi à dompter. Telle une petite collégienne impressionnable, la tigresse sentie ses joues s'empourprer. S'était-elle trompée de chambre? Baissant les yeux, la tigresse contourna la porte et la referma doucement derrière elle. Non, c'était bien la chambre de Dan...

*Mais cette odeur....*

La tigresse, les yeux toujours rivés au sol, ne décela qu'une seule présence. Cette présence gigantesque lui semblait familière, mais l'odeur qu'elle dégageait ne semblait pas le moins du monde à celle de Dan. Jamais elle ne s'était autant sentie lésée. Il s'agissait du bon couloir, de la bonne porte, de la bonne chambre... Alors comment pouvait-il s'agir de la mauvaise personne? Son odorat lui jouait-il des tours? Inspirant longuement, al tigresse du réprimer un frisson très agréable pour se ressaisir et garder en tête le but de sa venue. Elle releva la tête alors la tête et...

-C'est une blague? Émit-elle à voix basse en fronçant les sourcils. Si tu voulais me faire peur en te cachant quelque part en me faisant croire que tu étais encore dans ton lit... Laisses-moi te dire que tu as une vision très disproportionnée de toi-même. Non mais, rigola-t-elle. Combien d'oreiller as-tu volé pour créer cette montagne?

Une immense masse difforme trônait sur le lit qu'occupait Dan et la couverture peinait à la couvrir en entier. Perplexe, la féline chercha à s'en approcher, mais elle eut à peine fait deux pas qu'on puissant ronronnement à la limite de l'extase émana de son corps. Légèrement honteuse, une autre première dans sa vie, Shalimar couvrit son nez et ses lèvres d'un geste brusque. Mais que lui arrivait-il? elle réussi a contrôler tant bien que mal ses ronronnement jusqu'à ce que ceux-ci disparaisse. Au moins, maintenant elle savait d'où venait l'odeur...

-Dan? Finit-elle par appeler, commençant à trouver suspect qu'il ne se soit pas encore manifester....

De plus en plus inquiète, la féline parvint à s'approcher du lit en gardant une main sur son visage et alors qu'elle s'agenouillait près de la tête de celui-ci, elle cru voir la «montagne» bouger. Les sourcils froncés, la jeune tigresse tendit le bras pour se saisir de la couverture. Elle hésita un moment avant de la soulever, ignorant comment elle allait réagir en étant confronté à la source de cette odeur sans aucun rempart pour lui prêter main forte. Elle pria le ciel pour que ce ne soit pas .... En faite elle priait surtout que ce soit quelque chose qui puisse tolérer son contact, parce que sinon elle aurait de gros problèmes à cause de cette odeur...

D'un simple geste, la tigresse souleva légèrement la couverture et sans qu'elle le visse venir elle poussa un cri. Elle s'était imaginé beaucoup de choses, vraiment beaucoup de choses... Mais alors là!

-Dan... Mais.. Qu'est-.. Qu'est-ce que...
Revenir en haut Aller en bas
Surfeur Chimère
Dan Hovekat
Dan Hovekat

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Kog
-
[X] La Belle et la Bete [Pv] Empty0 / 1000 / 100[X] La Belle et la Bete [Pv] Empty

• Age : 27
• Pouvoir : Attirance Féline
• Petit(e) ami(e) : Gonzesse (en priorité) ou mec peut importe ^^

Messages : 49
Inscrit le : 08/06/2011

[X] La Belle et la Bete [Pv] _
MessageSujet: Re: [X] La Belle et la Bete [Pv]   [X] La Belle et la Bete [Pv] Icon_minitimeVen 28 Déc 2012 - 4:31

Les rayons du soleil dorés commencèrent à envahir la pièce en ce bon matin, la nuit avait été paisible et sans embarras. La douceur de la pièce commençait à éveiller les sens de l’homme chimère, il était en phase d’éveil. IL se retourna dans sons lit émergeant peu à peu mais sans ouvrir les yeux il se sentait beaucoup mieux que la veille oui il avait ressenti une grosse fatigue et un état nauséeux. Il commençait à percevoir les odeurs de la pièce, les bruits alentour et la douce chaleur de ses couvertures dans lequel il était douillettement emmitouflé, il y avait tous les éléments pour ne pas vouloir quitter son lit…à un détail près, il avait froid au niveau des pieds. Qu’est-ce que c’est agaçant quand vous vous réveillez et que vous avez tout le corps bien recouvert et les pieds qui dépassent, c’est une sensation peu agréable. Dans ce cas qu’est-ce que vos faites ? ben réajusté la couverture pour être entièrement couvert, et c’est ce qu’il s’apprêtait à faire quand il se rendit compte que la couverture était tendue au maximum, bizarre, d’habitude elle le recouvrait entièrement. Il recroquevilla ses jambes en dessous du drap sans s’attarder davantage. Il s’étira ensuite et ressentit une forte douleur quand son coude vin voilement heurté la commode table de nuit.

- Aouch !

Il porta instantanément sa main à sa gorge. Il avait la voix beaucoup plus grave et rauque qu’a l’habitude. La ça devenait de plus en plus étrange cette succession de bizarrerie. La table de nuit n’était pas si proche d’habitude pour qu’il se cogne rien qu’en s’étirant, bon okay il était plus grand que le normal mais pas a se là. Il se redressa ensuite en se frottant de l’arrière de la tête ? Là encore il y avait quelque chose de bizarre il avait l’impression d’avoir grandi. Lorsque sa main retomba le long de son corps il fut interpellé par quelque chose, non c’était pas possible, il porta sa main devant son visage et restait figé sur place. Sa main s’était allongée et des grandes griffes tranchantes ornaient le bout de ses doigts. Il porta son autre main pour comparer et cette dernière était identique. Un sentiment d’oppression se fit alors sentir. Il sortit complètement des couvertures et remarqua que son corps avait également beaucoup changé, il faisait beaucoup plus bestial. Il se leva à toute vitesse et se dirigea à toute allure vers la salle de bain, en se cognant la tête dans le lustre au passage, il avait encore gagné un mètre en hauteur. Mais qu’est-ce que c’était que se bins ?

Arrive devant le miroir de la salle de bain il resta figé d’horreur. Son corps avait muté d’une façon stupéfiante… Ses pieds comme ses mains s’étaient allongés et étaient pourvus de griffes tranchantes. Sa masse musculaire avait presque triplé, d’origine ayant une musculature plutôt fine la il avait presque l’impression d’être bodybuildé. Même l’intégralité de sa fourrure était devenue beaucoup plus dense. Sans bras également étaient plus long. Son visage était presque méconnaissable il avait un véritable de tigre tout en conservant les traits de son visage. Ses oreilles s’étaient elles aussi allongées, son visage présentait désormais un museau et ses cheveux étaient tellement longs qu’ils lui arrivaient au milieu du dos. La seule chose qui n’avait pas changé c’était les mèches sur son visage.


[X] La Belle et la Bete [Pv] Dan_mo11

- C’est pas vrai ! J’y crois pas !!!

Il avait l’impression d’être surdimensionné, Il ‘approcha du reflet sans arrêter de fixer son regard avec une expression décomposée, qu’est-ce qui avait bien pu se passer pendant la nuit ? si c’était une blague c’était vraiment, mais alors vraiment pas drôle du tout, il ne ressemblait à plus rien d’autre… qu’un monstre… une bête. Ou alors c’était une dégénérescence de son métabolisme dû à ses gènes ? Si c’était bien le cas cela pouvait être grave.
Il retourna en 4eme vitesse sous sont lits et se planqua sous la couverture, il était hors de question de sortir, il n’avait aucune envie qu’on le voit comme ça. Et encore c’était peu être plus grave que ça. S’il était bien victime d’une dégénérescence métabolique cela pouvait durer longtemps… très longtemps… voir même peut-être irréversible et si ça se trouve la mutation était peu être pas encore terminée il se retrouverait peu à être au fil du temps complètement transformé en animal avec plus aucun attribut humain. C’était à se demander comment son corps avait pu jusqu'à la subir toute ces métamorphoses sans qu’il n’y succombe.

Il resta un temps indéfini sous ses couvertures à se ronger les sangs d’inquiétude. Et au bout d’un long moment il entendit la porte s’ouvrir, Hoho manquait plus que ça, n'était vraiment pas le moment


-C'est une blague? . Si tu voulais me faire peur en te cachant quelque part en me faisant croire que tu étais encore dans ton lit... Laisses-moi te dire que tu as une vision très disproportionnée de toi-même. Non mais Combien d'oreiller as-tu volé pour créer cette montagne?

Oh… non. Alors qu’on se le dise, il adorait Shal, c’était même la personne qu’il préférait le plus dans ce manoir, mais là c’était le moment où il n’avait jamais eu aussi peu envie de la voir en cet instant, il avait même envie qu’elle s’en aille. Ce n'était pas contre elle mais il n’avait pas envie qu’elle le voit comme ça. Que disait-elle ? Il avait une vision disproportionnée de lui-même ? À vrai dire dans l’état actuel des choses, pas vraiment. Il se contenta de ne pas répondre et de faire semblant de dormir en espérant qu’elle fasse demi-tour. Mais il n’en fut rien, un énorme ronronnement se fit alors entendre, c’était bien sa veine. Il était prêt à parier que ce ronronnement disparaîtrait s'y elle le découvrait.

-Dan?

Il aurait tant voulu lui répondre mais il préférait s’abstenir, pari trop risqué. Et finalement il l’entendit s’approcher. Non, non, non pas ça, « Shal fait demi-tour par pitié, ne me regarde pas ! » c’était à peu près ce qu’il était en train de penser. Il sentit sa présence près de sa tête et vit par transparence sa main saisir le tissu, c’était trop tard. Elle souleva le tissu et poussa un cri en le découvrant, l’Apocalypse venait de lui tomber dessus qu’est-ce qu'il allait bien pouvoir lui dire ?

-Dan... Mais.. Qu'est-.. Qu'est-ce que...

Il se redressa en se mettant assis sur le lit mais garda la tête et les oreilles basses. Le reprit la couverture qu’il remit sur ses épaules.

- s’il te plaît… ne me regarde pas…

Il ne savait pas quoi lui dire d’autre, ni quoi faire, la situation était un peu délicate.

- Je t’en prie… aide moi
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

[X] La Belle et la Bete [Pv] _
MessageSujet: Re: [X] La Belle et la Bete [Pv]   [X] La Belle et la Bete [Pv] Icon_minitimeMar 15 Jan 2013 - 2:27

Shal n’était pas prête à cela. Mais que le serait? Existait-il quelque part un quelconque moyen pour préparer quelqu’un à vivre cela? Devant-elle venait d’immerger une imposante créature, une gigantesque bête à la carrure impressionnante. Mais aussi immense pouvait-être cette montagne vivante, elle ne dégageait nullement cette aura menaçante propre aux individus renvoyant une image aussi bestiale que la sienne. Aussi colossal pouvait-il être, le bipède semblait plus inconfortable vis-à-vis sa stature que la tigresse. La féline ressentait une violente oppression sur tout son être. Minuscule. Oui, c’était le mot qui lentement s’imprégnait dans son esprit… Elle se sentait minuscule vis-à-vis de l’animal qui pourtant demeurait assit et ne semblait pas vouloir amorcer le moindre mouvement en sa direction. Et pourtant… L’apitoiement que dégageait l’autre félin s’officialisa lorsqu’il lui demanda de ne pas le regarder.

C’est alors que la tigresse compris, en voulant répondre, que l’oppression qu’elle ressentait était en grande partie dû au fait que la surprise de la découverte de la montagne animale lui avait coupé le souffle. Shalimar avait inconsciemment cessé de respirer… La grande goulée d’air qu’elle s’empressa de prendre lui aurait probablement brûlé les poumons si ses sens n’avaient pas de nouveau été obnubilés par l’odeur qui régnait dans la pièce. Son odorat délicat captivé depuis la première seconde passée dans la pièce alertait tous les autres. Il avait beau lui avoir demandé de regarder ailleurs, son regard d’acier se refusait de le quitter. Ses immenses oreilles répondaient en s’agitant pour capturer chaque vibration d’air provoqué par la gigantesque bête. Chaque parcelle de sa peau suppliait la féline de s’approcher de la montagne tandis qu’un frisson parcourait son corps pour enterrer l’instinct primal qui l’appelait au dépend d’un autre bien plus doux et qui l’accompagnait chaque jour de sa vie.

L’appel à l’aide de la créature fut le coup de grâce porté au barrage psychologique fissuré. Les émotions de la tigresse déferlèrent en elle, balayant toute retenue. Entre deux agiles battements de queue, la tigresse s’approcha de la gigantesque bête. D’un simple mouvement, elle se glissa entre les jambes du bipède, faisant glisser ses cuisses contre le pelage les recouvrant avant de porter ses mains à la base du crâne de l’autre félin. Ses perles métalliques partirent à la rencontre des émeraudes de son confrère afin de s’y accrocher.

-Ça va aller… Je suis là, ne t’inquiète pas, murmura presque la tigresse avant de lentement, docilement et respectueusement laisser ses doigts se promener.

Doucement, comme s’ils étaient tenus en laisse, les phalanges de la féline se promenèrent sur la nuque de la créature. La fourrure qui s’y trouvait n’avait rien perdu de la douceur et la densité qu’elle lui avait connue lors de leur premier contact et ce constat peignit un sourire sur ses lèvres. Un nouveau ronronnement roula au creux de sa gorge avant de se répandre en véritable conquérant pour résonner dans la pièce. Les mains délicates de l’hybride remontèrent ensuite tout aussi lentement vers les tempes de l’autre animal. Ces doigts parcouraient aisément et agréablement l’épaisse toison du félin, les laissant seulement effleurer- si ce n’est caresser avec pudeur, ce qu’elle ne faisait jamais- la base des gigantesques oreilles de son confrère. Les traitant comme si elles étaient aussi capricieuses que les siennes. Le regard de Shalimar n’avait toujours pas quitté celui du maître des lieux, se contentant de refléter les émotions que suscitait l’exploration de ses mains.

Inclinant légèrement la tête sur le côté, la tigresse envoya ses doigts deviner la nouvelle ossature du félidé en la retraçant de façon presque révérencieuse. Le nouveau visage qu’arborait l’ami qu’elle avait laissé la veille lui conférait davantage de traits animaliers… Le premier sillage de visage de la créature prit fin lorsque les doigts de la tigresse se rencontrèrent sur ce qui fut jadis le menton de Dan… Son pouce glissa sur la jonction de ses lèvres supérieures et celle du bas avant que le revers de ses phalanges n’aillent se perdre dans le court pelage ornant ce qui était encore hier les joues du félin. Humant de nouveau l’odeur envoutante qui émanait de lui, Shalimar sentit ses membres trembler de bonheur. Les doigts de la tigresse firent un dernier détour, allant câliner les arcades sourcilières de son vis-à-vis, avant de retourner se tapir dans l’épaisse fourrure recouvrant le cou de l’autre pensionnaire.

Jamais la féline n’avait été aussi obnubilée par un simple contact. Elle qui est pourtant d’un naturel tactile inimaginable au point d’en être maladif… Elle qui avait un passé rempli de moment où les câlins étaient à l’honneur, aucun ne pouvait être à la hauteur de celui-ci… La découverte de la nouvelle apparence de Dan serait à marquer d’une pierre blanche, car jamais, et ça Shal en était certaine, elle ne pourrait vivre un moment aussi agréablement intense. Que ce soit la nature émotive de l’humaine en elle ou pour la soif insondable des instincts de sa moitié féline, toute deux avaient été happées par un sentiment qui lui était encore inconnu.

Shal rompit finalement le contact visuel en allant appuyer son nez sur le museau humide de la gigantesque bête qu’était devenu son précieux confrère félin. Ses paupières se fermèrent à ce contact étrange, mais appréciable, lorsque la vague de bienêtre qui l’habitait commençait à être menacée par un appel primal. Alors que son esprit cherchait à insuffler le calme et la sécurité à l’autre félin, un instinct primitif s’éveillait dans ses entrailles. Ses ronronnements se firent soudainement plus intenses, entrainant sa queue dans une danse intrigante. Ses doigts quittèrent leur douillette tanière pour glisser vers le poitrail du félin, s’arrêtant là où ils s’étaient enfoncés de façon sanglante lors de son arrivée au pensionnat.

L’appel de cet instinct depuis bien longtemps refoulé se fit de plus en plus difficile à ignorer… Alors qu’elle se croyait perdue, convaincue qu’elle allait céder à la tentation qu’elle refoulait depuis toujours, la tigresse s’éloigna brusquement de son confrère avant de s’enfuir dans la salle de bain. La porte se refermant promptement derrière elle afin qu’elle puisse s’y adosser, mais la distance n’était pas suffisante. Son dos se arqua et son corps lui arracha un gémissement plaintif, presque suppliant. Oui, son corps la suppliait de retourner près de ce lit…

-Non d’un…Manqua-t-elle de jurer lorsque son corps se retourna de lui-même pour se blottir contre le seul obstacle entre elle et l’autre félin. Je ne vais pas céder maintenant…

*J’y arrive depuis des années… Je peux le faire!*

Réprimant une plainte en imaginant l’odeur qu’elle devait avoir, sachant bien quels genres de signaux envoyaient son corps dans l’espoir d’arriver à ses fins…. Shal seccoua la tête et ouvrit la porte qui n’était même restée fermée plus d’une minute. Lorsqu’elle quitta la salle de bain et que son regard se posa de nouveau sur Dan, la tigresse crut que non, elle n’y arriverait pas. Comment pouvait-il éveiller ce genre de chose en elle? Ou plutôt, comment pouvait-il l’éveiller aussi fortement….

-Tout va bien! Ne t’en fais pas, mais reste où tu es, parce que je pourrais te faire un bébé…

*Non mais quelle idiote!*

-Je veux dire «on pourrait se blesser»!
Chercha-t-elle à se reprendre immédiatement avant de se donner un coup sur le front, passablement irrité par son manque de contrôle sur ce qui sortait de sa bouche.
Revenir en haut Aller en bas
Surfeur Chimère
Dan Hovekat
Dan Hovekat

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Kog
-
[X] La Belle et la Bete [Pv] Empty0 / 1000 / 100[X] La Belle et la Bete [Pv] Empty

• Age : 27
• Pouvoir : Attirance Féline
• Petit(e) ami(e) : Gonzesse (en priorité) ou mec peut importe ^^

Messages : 49
Inscrit le : 08/06/2011

[X] La Belle et la Bete [Pv] _
MessageSujet: Re: [X] La Belle et la Bete [Pv]   [X] La Belle et la Bete [Pv] Icon_minitimeDim 3 Fév 2013 - 20:15

Est-ce ce que tout le malheur du monde était suffisant pour dire ce qu’il éprouvait en ce moment ? ça il en était pas certain une chose en revanche était certaine c’est qu’il se sentait acculé comme jamais il ne l’avait été, et dire qu’il y avait encore quelques mois, il n’était encore qu’un humain. Un simple humain comme il en existait beaucoup sur terre, et qu’ aujourd’hui il était une créature à 75% animal et 25 humains. La science a fait énormément de progrès, mais pour ce qui est de la constante… y avait encore du boulot parce que là, il y avait plus de doute possible il était clairement victime d’une dégénérescence Métabolique.

Il sentit un contact de faire et lorsqu’il releva la tête et vit là féline très près de lui et qui le regardait dans les yeux


-Ça va aller… Je suis là, ne t’inquiète pas

Elle n’avait pas l’air d’avoir peur de lui, au contraire elle avait plutôt l’air fascinée. En plus elle avait raison, le simple fait de sa présence auprès de lui commençait à le rassurer, tout comme les caresses qu’il ressentait. Les mains de la tigresse se promenaient dans son cou, ce qui était agréable. Il avait déjà entendu dire que là et les oreilles étaient l’endroit qui procurait le plus de sensation aux félins et surtout aux chats ben il ne pouvait que confirmer cette théorie. Un puissant ronronnement vint alors envahir le silence de la pièce et ça ne venait pas de lui, parce que vu les vibrations que cela produisait il le sentirait ? Donc il n’y avait plus qu’une possibilité, c’était elle qui le produisait et il ne l’avait jamais encore entendu aussi fort, c’est à croire que sous cette forme il lui faisait de l’effet, et pourtant leur regard ne s’était toujours pas décrochés l’un de l’autre. Ses gestes remontèrent ensuite vers la base de ses oreilles ce qui lui donnait la confirmation que les oreilles étaient bien le second point stratégique.

Il n’y avait pas non plus de mots assez fort pour décrire ce qu’il ressentait quand il la regardait, la nouvelles trajectoire des mains de la féline sur son dos lui embrouillaient légèrement l’esprit et lui arrachant un frisson au passage. Ce petit frisson ne fit qu’amplifier le concert de ronronnement dans la pièce car il venait de s’y mettre aussi. Il se sentait bien quand il était au contact de Shalimar, il n’avait jamais rencontré quelqu’un avec qui il se sentait aussi… fusionnel. C’était vraiment très étrange comme sentiment et ça ne fit qu’amplifier lorsque ses mains vinrent caresser les courbes de son visage. Il en avait eu des câlins mais des comme celui-là jamais. Elle finit par rompre le contact visuel qu’ils avaient jusque-là pour venir coller son contre le sien, enfin son on pouvait encore qualifier le sien comme en étant encore un… disons museau maintenant c’est peut-être plus approprié, et elle se mit à ronronner encore plus fort et sentit sa main descendre mers sa poitrine, là où il y avait encore quelques jours auparavant de longues cicatrices, dont il ne vaut mieux pas rappeler l’origine. Il eut comme une sorte de sursaut à ce moment-là. Il ressentait quelque chose au plus profond de lui, quelque chose qu’il n’avait encore jamais ressenti auparavant et dont il avait la certitude que cette sensation n’était pas vraiment d’origine humaine. La seule chose dont il avait la certitude c’est que cette sensation pouvait devenir puissante si elle arrivait à son paroxysme.

Brusquement elle se décolla de lui et partit en direction de la salle de bain dans laquelle elle s’enferma. La sensation de bonheur partit aussi subitement qu’elle était venue. Alors là, il ne comprenait pas ce qu’il venait de se passer, tout allait bien et puis subitement… n'avait-il fait quelque chose qu’il ne fallait pas ? Mais pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Et dire qu’il avait à peine le moral qui était en train de remonter eh ben il était quasiment redescendu aussi sec. Il finit par pousser un long soupir. Puis la porte finit par sortir de la pièce


-Tout va bien! Ne t’en fais pas, mais reste où tu es, parce que je pourrais te faire un bébé…

Pardon ?? Le temps semblait subitement figé autour de lui, est-ce qu’il avait bien entendu là, ou…, il comprenait mieux la fascination subite qu’elle avait eue pour lui mais de là à… enfin… ça allait un peu loin quand même, et puis ce n’était pas comme s'ils sortaient ensemble, d’autant plus qu’ils n’étaient pas issus du même monde donc allez savoir si cette « déclaration » signifiait la même chose pour eux deux. Pourtant il ne comprenant vraiment pas ce qu’elle pouvait trouver à cette monstruosité qu’il était devenu. Si son ancienne apparence lui convenait totalement, avec celle-là en revanche il s’en sentait mal dans sa peau, il se trouvait beaucoup trop volumineux.

-Je veux dire «on pourrait se blesser»!

Hélas c’était bien tenter de se rattraper, mais ce qui a été dit, a été dit. Il se contenta de hausser les épaules.

- De toutes façons je pense pas à arriver à faire quoi que ce soit…

La situation était plutôt délicate mais un point le brulait et il voulait savoir.

- Non mais regardes-moi ! Comment tu peux être fascinée à ce point devant… un… un … une monstruosité pareille ! Je ne ressemble plus à rien !

Il baissa la tête et se contenta de planter son regard dans le sol.

- C’est à peine si j’oserais sortir maintenant…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

[X] La Belle et la Bete [Pv] _
MessageSujet: Re: [X] La Belle et la Bete [Pv]   [X] La Belle et la Bete [Pv] Icon_minitimeLun 4 Fév 2013 - 19:07

Torturée, voilà comment se sentait la tigresse. Son corps cherchait par tous les moyens de se rapprocher de Dan, mais sa tête luttait avec acharnement pour lui faire garder son sang-froid. Elle ne pouvait pas se permettre de se laisser aller. Oh, elle en avait vraiment très envie, ou plutôt elle était bien heureuse que ce soit vis-à-vis de Dan que cette part d’elle-même se soit éveillée… Mais si elle cédait maintenant, elle ne se le pardonnerait jamais. Elle ne pouvait pas se laisser aller et laisser Dan croire qu’elle avait fait cela par pitié, juste pour lui remonter le moral, car ce ne serait pas le cas. Loin de là… La tigresse avait bien conscience que ce serait plus facile de résister si elle s’éloignait, le temps qu’elle se calme… Mais il lui était impossible de ne pas le regarder et elle parvenait de peine et de misère à garder une distance sécuritaire entre eux.

Les premières paroles du félin depuis le cafouillage de la tigresse lui furent pénibles. Le voir si distant, a essayer de se couper du monde, la rendait malade. Fronçant les sourcils, la tigresse grimpa sur l’un des lits voisin en un bond silencieux, s’accroupissant ensuite en passant ses bras autour de ses genoux. «De toutes façons»… Ça lui était donc égal que l’animal en elle est envie de lui? À cette idée, la tigresse se crispa. La possibilité de se faire rejeter de la sorte par le seul autre représentant de son espèce qu’elle rencontrerait de toute son existence lui était insupportable. Depuis leur rencontre, Shal était devenu dépendante. La présence de Dan devenait de plus en plus vitale pour elle et Shal savait que c’était malsain, mais elle mettait ce besoin de contact sur le dos de son besoin d’appartenance. Shal avait toujours eut ce besoin, ce désir profond, de trouver un autre félin et de le côtoyer… Dan était sa seule chance de combler ce vide.

Ce ne fut que lorsque l’autre félin s’emporta que la tigresse fut arrachée à la longue et sombre descente que ses pensées avaient entrepris. La tension dans les membres de la tigresse fit place à une protection maternelle. Son corps avait cherché à se protéger des mots que lançait Dan en lui faisant croiser les bras sur sa poitrine. Toujours accroupie, Shal avait les mains posées sur ses épaules et regardait l’autre félin se noyer dans sa détresse. Les mots qu’il employa pour désigner sa propre personne firent presque couiner la tigresse. Son cœur lui brûla en le voyant de nouveau baisser la tête et il n’en fallut pas plus pour que son corps se redresse. La tigresse quitta le lit en laissant ses bras retomber le long de son corps et marqua un temps d’arrêt une fois sur pieds. Elle sentit tout son corps s’affaisser devant la douleur de son ami… La queue et les oreilles biens bas, elle retourna auprès de l’objet de sa nouvelle «fascination».

«Hey… Dan…» Comment ça-t-elle en s’arrêtant juste devant lui. «Ne dis pas ça… Ne dis pas ce genre de chose, tu n’es pas un monstre.» Dit ensuite la tigresse en glissant ses mains de longs des avant-bras couvert de fourrure du félin. Ses doigts se perdirent un moment dans l’épaisse toison avant qu’elle ne se saisisse de l’une des mains du félin afin de hisser son imposant bras jusqu’à son visage. Shal s’agrippait aux immenses doigts de son ami et logea sa joue dans le creux de sa paume. L’étrange texture qui glissait contre sa joue lui plaisait et elle ferma les yeux pour profiter de ce contact. Elle était si bien que son esprit ne parvint pas à empêcher son corps de retourner se loger entre les genoux de la gigantesque créature.

«Tu n’es pas un monstre, Dan. C’est juste… C’est juste différent, mais ça ne veut pas dire que c’est mauvais.» Déclara la tigresse, les yeux toujours fermés. « Je vais t’aider, on va s’arranger… Ne me rejette pas, c’est tout..» Précisa Shalimar en accentuant l’emprise qu’elle exerçait sur les doigts de l’immense main dans laquelle reposait son visage. Son interminable queue glissa le long de la jambe du félin pour finalement s’’enrouler délicatement autour de sa cheville. «Tout ira bien» Répéta-t-elle encore une fois avant d’ouvrir les yeux et de relâcher la paluche de son vis-à-vis. «Je ne te laisserai pas, je vais t’aider… J’ai besoin de toi, tu te souviens?» Demanda-t-elle en envoyant ses doigts se perdre et s’enrouler dans la longue fourrure ornant le cou de la montagne, se rappelant la délicieuse sensation qui l’avait envahie lorsque les mêmes mots avaient été prononcé par Dan.

« En tous cas, moi j’ai encore besoin de toi….» Spécifia difficilement la tigresse, essayant de balayer la douloureuse image qui accompagnait ce souvenir. Aussi délicieux peuvent être les mots «j’ai besoin de toi», le fait qu’ils soient associés à l’image de Dan avec une plaie béante à l’estomac et un pelage couvert de sang… Les yeux de la tigresse se mirent à briller, luttant contre la douleur qu’amenait l’idée que Dan la quitte, peu importe la manière dont il le ferait.
Revenir en haut Aller en bas
Surfeur Chimère
Dan Hovekat
Dan Hovekat

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Kog
-
[X] La Belle et la Bete [Pv] Empty0 / 1000 / 100[X] La Belle et la Bete [Pv] Empty

• Age : 27
• Pouvoir : Attirance Féline
• Petit(e) ami(e) : Gonzesse (en priorité) ou mec peut importe ^^

Messages : 49
Inscrit le : 08/06/2011

[X] La Belle et la Bete [Pv] _
MessageSujet: Re: [X] La Belle et la Bete [Pv]   [X] La Belle et la Bete [Pv] Icon_minitimeLun 18 Mar 2013 - 2:05

«Hey… Dan…Ne dis pas ça… Ne dis pas ce genre de chose, tu n’es pas un monstre.»

Ça c’était vite dit, mais il savait qu’il perdait petit à petit son humanité et que la balance était en train de pencher vers le côté qu’il ne fallait pas… à moins qu’il n’existe une solution ou un remède miracle pour empêcher la dégénérescence de se développer encore plus il se savait condamner. Enfin dans un sens quitte à être soit humain où animal à part entière c’était toujours mieux que de rester en stase bloqué entre les deux, jusqu’à là, ça ne l’avait pas dérangé mais au bout d’un moment c’était vraiment trop. Il s’apitoyait tellement sur son sort qu’il n’avait pas remarqué que la tigresse était venue près de lui, et n’avait pas pris conscience de sa présence lorsque ses mains virent en contact avec la fourrure de ses bras, mais elles ne restèrent qu’un temps car elle prit ensuite sa main du mieux qu’elle le put et vint mettre sa tête contre la paume de celle-ci, elle y resta un petit moment lorsque son corps vint se coller contre le sien

«Tu n’es pas un monstre, Dan. C’est juste… C’est juste différent, mais ça ne veut pas dire que c’est mauvais Je vais t’aider, on va s’arranger… Ne me rejette pas, c’est tout..»

Il releva finalement légèrement la tête pour que son regard puisse se poser sur son interlocutrice et qu’un faible sourire en coin ne s’affiche sur sa bouche. Il n’avait aucune intention de la rejeter, il pensait même que ça serait le contraire, part cette confidence une partie du poids qu’il ressentait en lui s’en alla aussitôt, et il se sentait rassuré et qui plus est, elle serait prête à l’aider même s'il avait l’impression que faire avec cette « nouveauté » lui convenait autant, elle en renforça d’ailleurs sa prise ses doigts. Lorsque la queue de cette dernière vint s’enrouler autour de sa jambe, A cet instant précis il eut comme un frisson d’excitation, c’était quelque chose qu’il n’avait encore jamais ressenti jusqu’à aujourd’hui, et il ne savait pas vraiment comment il devait qualifier ce qu’il venait de ressentir.

« Tout ira bien Je ne te laisserai pas, je vais t’aider… J’ai besoin de toi, tu te souviens?»

Il hocha affirmativement la tête, la joue de la tigresse quitta alors la main dans laquelle elle était posée et ses mains allèrent se loger dans la fourrure de son cou. C’était vraiment agréable, la douleur qu’il éprouvait quant à ce qu’il était s’estompait progressivement. Les nuages noirs qui recouvraient son moral commençaient à se dégager laissant apparaitre des quelques rayons de soleil sur son esprit... Sans même qu’il ne s’en rende compte et à l’instar de la tigresse quelques instants auparavant, sa propre queue alla s’enrouler saur celle de la féline qui recouvrait déjà sa propre jambe. Il se sentait vraiment mieux, Shal avait raison, peu importe ce qu’il était à l’extérieur tant que l’intérieur ne changeait pas c’était vraiment tout ce qui comptait.

« En tous cas, moi j’ai encore besoin de toi….»

Ça lui faisait vraiment du bien de se sentir utile à quelqu’un… plus qu’avec tous les autres… eux c’était comment dire… ils étaient attirés par lui à chacune de leurs rencontres mais dès qu’ils entraient en contact ça se stoppait jusqu’à la prochaine rencontre ou le phénomène se renouvelait. Avec Shal il n’y avait pas d’interruption cette sensation était continue et mutuelle… et c’était lui-même qui avait sorti en premier la phrase qu’elle venait de citer il y a quelques instants. Entre eux il y avait une véritable alchimie, si forte si puissante, il avait l’impression qu’avec ça ils pouvaient affronter tout et n’importe quoi. Un sourire se dessin sur ses lèvres et il vint poser son front contre celui de la féline

-Si je me souviens bien... « Aussi longtemps que j’accepterais ta présence, tu resteras près de moi » Tu m’as dit… eh ben ça peut durer très longtemps tu sais car l’envie ta présence est immortelle dans mon cœur.

Il releva la tête et vint doucement glisser ses mains sous le menton de la tigresse et la regarda avec tendresse.

- Tu es la personne la plus fantastique que j’ai jamais rencontré dans ma vie, je ne peux concevoir de me passer de toi… maintenant je sais que si in venait à être séparer… j’aurais l’impression de perde comme une partie de moi… ta rencontre était tellement inespérée…

Ses mains lâchèrent le menton de la jeune fille. Il approcha sa tête de son cou l’effleura du bout de son nez avant de lui murmurer dans l’oreille

-La ou tu iras je veux y être avec toi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

[X] La Belle et la Bete [Pv] _
MessageSujet: Re: [X] La Belle et la Bete [Pv]   [X] La Belle et la Bete [Pv] Icon_minitimeVen 10 Mai 2013 - 2:47

Une douceur tout en chaleur vint caresser le front de la tigresse et réconforta tout son être. Ses longs crins caramel se mélangèrent aisément à la fourrure de la montagne afin de la laisser caresser la peau de son visage. Il existe bien peu de choses si agréables au point de scinder l’âme et le corps d’un individu. Pourtant, à cet instant, une nuée de papillons semblait avoir élu domicile dans l’estomac de la féline et plus les secondes passaient tandis que Dan demeurait contre elle, plus ce bien-être se propageait dans son corps. Pourtant, ce ne fut que lorsque le tigre prit la parole qu’elle faillit de nouveau perdre le contrôle. Ses pupilles s’amincirent et jamais le gris de son regard ne s’était autant apparenté au bleu sombre de la nuit. Dan jouait-il avec? À quel point devait-il être différent l’un de l’autre pour qu’il se sente à l’aise de lui dire ce genre de chose dans l’état dans laquelle la tigresse se trouvait? Elle l’avait prévenue pourtant… C’était impensable qu’il n’ait pas conscience de ses actes. Était-il aveugle alors? Ne se rendait-il pas compte de tous les efforts qu’elle faisait pour le traiter avec respect, chose extrême difficile pour son côté animal surdéveloppé? Son désir de l’autre n’avait jamais été aussi puissant, violent, sauvage et il n’en était pas à douter que la race partagée y était pour quelque chose…

Le débordement de tendresse qu’elle rencontra lorsque le tigre releva la tête ébranla toute sa bonne volonté, l’une des mains de la tigresse abandonna même la partie. Alors que le félin lui parlait de ses sentiments à son égard, la main droite de Shalimar avait repris l’exploration affectueuse du visage de son vis-à-vis, ou du moins une partie. La pulpe de ses doigts glissait délicatement dans la fourrure de Dan, comme si elle façonnait son portrait avec tendresse. Sa peau semblait embrasser son confrère félin comme elle s’empêchait, ou plutôt ne pouvait le faire.
La déclaration du félin au sujet de leur rencontre lui arracha un tressautement. Un faible hoquet secoua le corps de la tigresse, réaction extérieure s’accordant au couinement de son cœur. S’il savait...Oh si seulement il savait! Pourrait-il seulement savoir un jour à quel point il avait raison, à quel point ce qu’il venait de dire était juste… Et alors qu’elle croyait en avoir fini avec les surprises, le visage du félin disparu. Une humidité tiède plongea dans son cou et la tigresse comprit. Elle était convaincue que Dan pouvait ressentir les vrombissements qu’elle émettait, presque aussi nettement qu’il pouvait entendre les ronronnements qu’elle produisait. Avec tout le bruit qu’elle faisait, elle ne comprenait pas comment elle parvenait à discerner ses pensées…

«Je ne partirai jamais sans toi, réagit-elle à voix haute.»

*Dan… Tu ne m’aides pas. Comment je fais pour résister? Comment veux-tu que je ne profite pas de toi? Pourquoi tu ne me facilites pas les choses?*

Se plaignait-elle mentalement tandis que son corps profitait de leur proximité, ses bras profitant pleinement de la situation pour s’agripper à l’animal qui occupait ses pensées. Elle devait être forte, elle devait résister à ses envies, comme elle l’avait toujours fait. Pour elle et pour Dan, comment pouvait-elle ne serait-ce qu’envisagé à céder? Prenant une grande inspiration, se maudissant mentalement au passage pour avoir oublié ce que l’odeur de Dan lui faisait, Shal ramassa son courage.

«Dan… Tu es grand, alors je ne vais pas faire semblant. Tu te doutes très bien ce qui m’obsède en ce moment, n’est-ce pas?» Dit la tigresse en essayant de convaincre ses mains de quitter la fourrure du félin. «Alors, s’il te plait…» Commença-t-elle en lutant bravement pour aller jusqu’au bout de ses belles intentions. «Aides-moi à ne pas faire de bêtises.»

La tigresse chercha à décoller son corps de celui de sa convoitise en ferma les yeux, comme si cela pouvait l’aider d’une quelconque façon. Elle tentant tant bien que mal d’éclaircir ses pensées, mais elle avait à peine réussi à s’éloigner qu’une irrépressible impression de manque se fit sentir. Shalimar fut choquée de sentir une envie profonde de fondre en larme. Mais que se passait-il dans sa tête, comment pouvait-elle avoir autant besoin du corps de l’autre félin au point de perdre le contrôle de ses émotions?

« Je ne suis pas assez forte pour rester à ce point près de toi sans commettre l’irréparable. Tu ne te sens pas bien, tu… Ton corps… Il… »

*Mais reprend toi petite idiote! Tu ne vas pas pleurer comme une enfant à qui on enlève son doudou!!!!*

« Je ne pardonnerais jamais de céder à mes envies alors que tu viens de subir un choc », Déclara la tigresse en regardant son confrère. « On doit découvrir ce qui se passe, pour que tu sois entièrement à l’aise et pour ça je dois pouvoir réfléchir. » Expliqua la féline sans prendre le temps de respirer en faisant un pas vers l’arrière. « Pour le moment, si je suis trop près de toi, j’ai tout sauf les idées claires. Quand je suis près de toi, tout ce que je veux c’est te faire l’amour, alors… »S’expliqua-t-elle, sans honte mais franchement déçue de ses propres décisions en essayant de rejoindre le lit voisin sans faiblir et retourner se blottir contre le tigre.
Revenir en haut Aller en bas
Surfeur Chimère
Dan Hovekat
Dan Hovekat

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Kog
-
[X] La Belle et la Bete [Pv] Empty0 / 1000 / 100[X] La Belle et la Bete [Pv] Empty

• Age : 27
• Pouvoir : Attirance Féline
• Petit(e) ami(e) : Gonzesse (en priorité) ou mec peut importe ^^

Messages : 49
Inscrit le : 08/06/2011

[X] La Belle et la Bete [Pv] _
MessageSujet: Re: [X] La Belle et la Bete [Pv]   [X] La Belle et la Bete [Pv] Icon_minitimeLun 27 Mai 2013 - 17:52

S’il y avait bien quelque chose dont il était certain, quitte à passer l’éternité ici, si elle était là avec lui ça lui convenait parfaitement, ici, à jamais, pour toujours. Les profanes pourraient considérer ça comme une déclaration d’amour d’une manière la plus romantique qu’il soit, mais non, c’était beaucoup plus fort que ça, presque pour ne pas dire autre chose. La vérité était cette volonté d’appartenance qui le consumait

«Je ne partirai jamais sans toi.»

Quelle douceur à ses oreilles. C’était comme… lorsque vous avez une envie folle de manger un bonbon et que par le plus grand des hasards l’on vous en propose un. Et là ce n’était pas une déclaration mais une promesse, promesse réciproque et de toutes façons, il se portait plutôt suiveur de là où ils iraient, car retourner d’où il venait était désormais inconcevable, il n’y avait plus rien pour lui dans ce monde, Il n’y appartenait plus depuis longtemps, et après mure réflexion l’objectif de son subconscient était de trouver le monde dans lequel il pourrait s’épanouir, voilà certainement pourquoi il avait atterri ici, ce n’était peut-être pas le fruit du hasard, les mondes étaient peut-être connectés entre eux, et ce manoir que l’on dit maudit était peut-être une sorte de « salle d’attente » géante en attendant la répartition ? Qui sait.

«Dan… Tu es grand, alors je ne vais pas faire semblant. Tu te doutes très bien ce qui m’obsède en ce moment, n’est-ce pas? Alors, s’il te plait…Aides-moi à ne pas faire de bêtises.»

Il haussa les sourcils, lorsqu’elle se décolla de lui.

« Je ne suis pas assez forte pour rester à ce point près de toi sans commettre l’irréparable. Tu ne te sens pas bien, tu… Ton corps… Il… Je ne pardonnerais jamais de céder à mes envies alors que tu viens de subir un choc On doit découvrir ce qui se passe, pour que tu sois entièrement à l’aise et pour ça je dois pouvoir réfléchir. Pour le moment, si je suis trop près de toi, j’ai tout sauf les idées claires. Quand je suis près de toi, tout ce que je veux c’est te faire l’amour, alors… »

Sur sa tirade il l'regarda s’éloigner vers le lit en face du sien le laissant seul. Evidement qu’il savait pertinemment ce qu’elle pensait et ce dont elle avait envie en cet instant, et ce sentiment et cette envie étaient partagée. Clairement il s’était douté que cela arriverait tôt ou tard, certes il n’y avait pas de l’amour derrière, mais ce désir et cette attirance étaient plus forts que tout, et après tout ils étaient tous deux en grande partie animale, et ces instincts dit « primitifs » ne se contrôlent pas. Ils avaient tous les deux besoin l’un de l’autre, aussi tactiles l’un que l’autre, alors le besoin d’accouplement est inéluctable et en fait partie et cela suit un ordre logique. Ils désiraient tous les deux la même chose alors pourquoi se retenir ? Elle avait toutefois vu juste sur son apparence, il était clair que lorsqu'il avait découvert ce nouveau cela l’avait complètement déstabilisé, et il n’avait pas fait ressentir le désir de l’acte car il avait déjà peur de sa réaction face à cette apparence, et elle venait de lui révéler que la manière dont il se sentait était ce qui la bloquait aussi et qu'il fallait attendre le bon moment pour lui. Mais au final où était la barrière alors ? S’ils étaient tous les deux en accord sur le même point de vue… alors tout allait bien alors, ils se comprenaient au-delà de la pensée, c’était même charnel et le fait de le savoir le libérait complètement des chaines qui le retenaient. Alors pourquoi passer à côté au final ?

-Ecoute Shal. On pense pareil alors au final pourquoi s’arrêter ? Je désire autant que toit de passer à l’acte

Pourquoi prendre des gants et ne pas dire clairement ce qu’il voulait, n’était-il pas libéré à présent ?

- Tu as accepté ce que je suis devenu, alors pourquoi serais-je bloqué en quoi que ce soit ? On se bloque pour rien et ça nous fait du mal, tu ne penses pas qu’au contraire que libérer nos pulsions et nos envies ne mettraient pas enfin les choses au clair ? On saurait ou on va tous les deux et ce qu’on veut vraiment vis-à-vis de l’autre

Il se leva et alla la rejoindre sur le lit, en sachant pertinemment que le fait de revenir près d’elle allait déclencher une nouvelle vague de pulsion, et très franchement c’est ce qu’il espérait.

-Fais-moi confiance, ça ira mieux âpres tu verras… ne laissons pas passer notre chance… tu sais aussi bien que moi que ce qui nous lie est autre chose que des sentiments.

Comme si son corps agissait tout seul, une des mains alla caresser le dos de la tigresse tandis que son autre main alla se balader en caressant la poitrine de la féline, et comme tout bon mâle qui se respecte ce genre d’action mit la machine masculine en route qui débuta son ascension...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


+

[X] La Belle et la Bete [Pv] _
MessageSujet: Re: [X] La Belle et la Bete [Pv]   [X] La Belle et la Bete [Pv] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

[X] La Belle et la Bete [Pv]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
xX || Pensionnat Interdit || Xx :: .:: Le Premier Étage ::. :: Dortoir masculin :: n°16 à n°20-
Sauter vers: