AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Paradoxe.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
« but cakes tho »
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Never
-
0 / 1000 / 100

• Age : 23
• Pouvoir : Je suis ton pèèèèèèère... *bruits de sabres lasers*
• AEA : Une colombe blanche qui ne dit quasiment rien mais arrive quand même à se prendre des casseroles dans les plumes.
• Petit(e) ami(e) : Sa casserole, à qui elle confie ses peines de coeur (Aphrodite ça marche aussi).

RP en cours : Courtney stalke Ralph par là.


Messages : 147
Inscrit le : 27/11/2010

MessageSujet: Paradoxe.    Mer 6 Fév 2013 - 13:31

En fait, ça faisait un moment que je me posais cette question. Ça risque d'être un peu embrouillé par contre, je vous préviens, j'ai du mal à la formuler, mais je dois la poser. °°

Comme le pensionnat se promène à travers l'espace-temps et bousille régulièrement la chronologie en allant et venant entre les époques et mêmes entre les mondes et les réalités parallèles, je me demandais: est-ce que ce serait possible de se croiser soi-même au pensionnat ? Si on imagine qu'une version de nous plus jeune/vieille/ayant vécue ou évoluée différemment dans une autre réalité entre à son tour au pensionnat ? Ou dans le même registre, si un proche décédé entre depuis un passé ou une autre réalité dans laquelle il n'était pas (ou pas encore) mort ?
Ou encore, si un parent d'un pensionnaire entre dans sa jeunesse et croise de ce fait son fils ou sa fille qu'il a eu dans son futur ou dans une autre réalité ? OU MÊME si on veut encore plus compliquer les choses, qu'un pensionnaire ait eu dans le futur un enfant, qui entre à son tour au pensionnat des années plus tard ? Je me demandais si c'était possible. Parce que je trouve ça très intéressant et compliqué mais osef on reste dans le domaine de l'hypothèse. 8D

Voilà. Je devais la poser, et je m'excuse de mon potentiel manque de clarté à l'avance. ♥

Edit: Le premier qui déduit de ma question que je veux faire un compte a tort. Je me demandais juste. Cela étant, maintenant que j'y pense... /mur/
Non, ignorez ça, pitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Because Alice was a whore
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Loeva
-
0 / 1000 / 100

• Age : 22
• Pouvoir : Hocus Pocus - Disons que je peux faire un peu de tout.
• AEA : Petit chat noir supposé etre mort calciné en 1692 répondant au nom de Cheshire.
• Petit(e) ami(e) : Officiellement, Baek In Ho. Mais en fait, je suis amoureuse d'une ombre.

RP en cours :

- Des camélias[...] (Helen Machiaviel)
- FLIP THE TABLE (Ralph)
- La désobligeance[...] (Zack Fea)


Messages : 394
Inscrit le : 03/07/2011

MessageSujet: Re: Paradoxe.    Mer 6 Fév 2013 - 17:13




Je ne sais pas pour les autres, mais moi j’ai toujours eu en tête que le manoir était un peu en dehors du temps! Qu’il se promène entre tous les univers et lignes de temps où il kidnappe des gens, mais que lui-même n’a qu’un espace linéaire ( ou à peu près, peut-être plusieurs espace, mais juste une ligne de temps).

Je suis curieuse d’entendre les opinions des autres, aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Explosion d'étoiles
avatar

+
Pseudo Hors-RP : Angie
-
0 / 1000 / 100

• Age : 23
• Pouvoir : Donner la sensation d'être brûlé vif. Miam.
• AEA : Ský, un renard polaire ~
• Petit(e) ami(e) : HIV

RP en cours : - Souvenirs indésirables (Corpse Party)
- Snake, blood & fire (Gecko)

Messages : 121
Inscrit le : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Paradoxe.    Mer 6 Fév 2013 - 20:13

Je partage l'avis de Loeva, à mon avis la chronologie du pensionnat reste à peu près stable, mais il traverse effectivement toutes les dimensions / réalités. Tout ce qui est réalité alternative est valable du coup, mais je suis pas sure qu'on puisse considérer qu'une version "plus jeune" de nous même (sans être une réalité alternative hein) puisse être kidnappée vu que ça créerait un paradoxe... Enfin je pense qu'on peut pas vraiment utiliser les enfants / parents de pensionnaires, ou les pensionnaires eux-mêmes, car du coup ça serait impossible qu'eux-même entrent dans le pensionnaires. Par contre si tu considères l'existence de réalité alternative, tout est cohérent x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sale gosse
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : White
-
0 / 1000 / 100

• Age : 21
• Pouvoir : Dîtes donc où et quand, l'arrivée sera sûrement à côté de la plaque.
• AEA : Elle, le machin, le truc, moche, grimaçant, avec des trous noirs pour orbites, une fraise sale, des mains pareilles et un don pour vous soûler.
RP en cours : "Mais le plus souvent, il restait prostré, accompagné d'un rire stupide"| H. Hackermann
Boire ou conduire, il faut... être majeur pour commencer| L. Moisan
Se perdre pour mieux se retrouver| J. Sinclair
Sans titre| Z. Christensen & Eve Clement

Messages : 306
Inscrit le : 08/06/2012

MessageSujet: Re: Paradoxe.    Mer 6 Fév 2013 - 20:23


    Désolée. J'avais besoin de le caser et là, ça collait parfaitement.




DR WHOOOOOOO *______*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pensionnaire
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Ekza.
-
0 / 1000 / 100

• Age : 27
• Pouvoir : Sangsorium.
• AEA : Tsubameium - Hirondelle du Hasard.
• Petit(e) ami(e) : Jack Lauwrence

RP en cours : C'quoi des RP ? D:

Messages : 58
Inscrit le : 12/11/2011

MessageSujet: Re: Paradoxe.    Mer 6 Fév 2013 - 20:33

Si on part du principe que le pensionnat est un plan à part, hors de l'espace et du temps, qui peut s'accrocher temporairement à tout autre plan sans restriction, la réponse est simple. Tout est "possible". Après tout, on autorise ici des personnages issus de tous les univers, quels qu'ils soient. Ainsi, comment refuser un univers trait pour trait semblable au notre (ou à celui que nous souhaitons) mais où la seule différence se situe en un instant donné où un action différente à été entreprise sur les deux plans parallèles, entraînant ainsi deux univers totalement distincts (théorie du multivers, tout ça ~) ? Prenons un univers où un personnage quelconque entre dans le pensionnat. Il aura pu ne pas y entrer. Un autre univers, par ce choix tranché, a vu le jour à l'instant où le personnage s'est décidé. Dans cet autre univers, le personnage a fait demi-tour. Le chanceux. Mais il est resté sur son propre univers, à faire sa propre vie. Et il a rencontré le pensionnat plus tard. Ou son fils. Ou pas.

Après, non, on ne se croise pas soi-même. On croise cette personne en tout point semblable mais qui est une entité distincte (puisque sur un autre plan d'existence). Tout comme on ne croiserait pas notre père, mais celui qui aurait dû être le père de cette personne qui nous ressemble "totalement" dans son univers d'origine. Avec ça, pas de paradoxe.

Avec ce principe, on peut même décréter que PI ne recule jamais dans le temps. PI se contente d'aller sur des univers qui sont "en retard" par rapport à d'autres. Mais là, j'commence à partir en hors sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pensionnaire
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : DD (DarkD)
-
0 / 1000 / 100

• Pouvoir : Cyberpathie
Messages : 1412
Inscrit le : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Paradoxe.    Mer 6 Fév 2013 - 20:53

Hoho, je dois dire que j'y ai déjà pensé xD
Personnellement au contraire je ne vois pas du tout de problème ! M'enfin vu la réponse de Loeva et ma première impression en lisant ta question je ne suis plus très sûr de la question ... M'enfin ces histoires de temps ça a toujours été compliqué et surtout subjectif xD

Alors moi je pense qu'au pensionnat il n'y a qu'une seule personne d'une seule ligne de temps d'un espace qui peut entrer ... (je vais peut être me contredire plus loin, j'essaye d'arranger mes idées xD).
Je prends par exemple Allen ... On va dire qu'il vient de l'univers 1.
D'après moi pour que lui plus jeune entre dans le pensionnat alors que lui même y est n'est pas possible ... Déjà parce qu'il s'en souviendrait ! A moins que l'on dise que justement cet Allen jeune n'est pas le Allen de l'univers 1 mais un Allen de l'univers 1.2 qui, par des circonstances fâcheuses, a dévié. Bien que ce soit Allen, ils sont tout deux très différents ne serait-ce que par le premier a choisi de manger une glace au chocolat en plein mois d'octobre alors que l'autre aura préféré prendre le parfum menthe. Ce qui est vraiment important d'après moi, c'est que ce n'est pas la même personne ! Mais bien un autre personnage d'une réalité alternative. Après il y a plusieurs degré de différence ... il pourrait peut être exister un Allen alternatif qui serait en fait une fille. (peut être même que ça expliquerait pourquoi il y a tant de sosie des Kagamine Twins au pensionnat, tous des versions alternatives ! 8D)

[BON, ce que j'ai dit a en gros été dit par Ekza aussi mais il a été plus rapide youhouhou]

Ouais, j'ai essayé de faire des schémas pour voir comment marcherait PI, peut être un peu comme un train sur des rails ? Mais du coup ça retire le côté qu'une personne de notre passé puisse entrer. Ou alors ces personnes sont encore une fois des gens d'un univers alternatif ... en gros la théorie des multivers est une réponse magique avec un grand OUI.




• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •



ESC:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« but cakes tho »
avatar

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Never
-
0 / 1000 / 100

• Age : 23
• Pouvoir : Je suis ton pèèèèèèère... *bruits de sabres lasers*
• AEA : Une colombe blanche qui ne dit quasiment rien mais arrive quand même à se prendre des casseroles dans les plumes.
• Petit(e) ami(e) : Sa casserole, à qui elle confie ses peines de coeur (Aphrodite ça marche aussi).

RP en cours : Courtney stalke Ralph par là.


Messages : 147
Inscrit le : 27/11/2010

MessageSujet: Re: Paradoxe.    Jeu 7 Fév 2013 - 9:07

C'est ce que je voulais dire, Ekzael: mais si j'étais partie dans des explications 'on ne se rencontre pas soi-même en fait mais celui qu'on est devenu dans une réalité X ou Y', j'avais peur d'être encore moins claire que je l'ai été. 8D

En effet, je pensais surtout aux réalités alternatives (ça fait plus sens quand même). Si dans une réalité X le personnage n'est pas rentré, s'il a fait demi-tour au dernier moment. Si dans cette réalité il a eu des enfants, ou s'il est entré plus tard au pensionnat. Puisque le pensionnat voyage à travers des réalités parallèles je ne voyais pas pourquoi ce serait impossible. Compliqué certes mais pas 'impossible'. En ce qui concerne les personnes décédées par exemple, je trouvais ça intéressant dans le sens où elles ne seraient pas vraiment 'celles' que les pensionnaires ont connues... Idem pour des enfants qui rencontreraient des parents issus d'un univers alternatif dans lequel ils ont passé la porte du pensionnat. o/

Bref, après c'est moi qui trouve le concept intéressant, je suis peut-être juste bizarre. |D Et vos réponses sont toutes cools. Ton gif est trop cool aussi, White. Merci de m'avoir répondu, je vous aime. Et tout va bien, je ne compte pas perturber la trame passé/présent/futur de PI. ♥

DD a écrit:
( peut être même que ça expliquerait pourquoi il y a tant de sosie des Kagamine Twins au pensionnat, tous des versions alternatives ! 8D)

Oui, en fait Claris, Yoan et Alizée sont les petits-enfants de Soren dans un autre monde. What a Face

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


+

MessageSujet: Re: Paradoxe.    

Revenir en haut Aller en bas
 

Paradoxe.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
xX || Pensionnat Interdit || Xx :: .:: À lire avant tout ! ::. :: P.i. et vous ! :: Questions & Problèmes-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: