AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Squirrel Fray.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Pensionnaire
Allen Winters
Allen Winters

+
Masculin Pseudo Hors-RP : DD (DarkD)
-
Squirrel Fray. - Page 2 Empty0 / 1000 / 100Squirrel Fray. - Page 2 Empty

• Pouvoir : Cyberpathie
Messages : 1419
Inscrit le : 17/05/2007

Squirrel Fray. - Page 2 _
MessageSujet: Re: Squirrel Fray.   Squirrel Fray. - Page 2 Icon_minitimeLun 24 Juin 2013 - 20:04

C’était tout flou, brumeux, confus et secoué dans le crâne du geek. Après avoir roulé in extrémis, échappant ainsi avec l’élégance d’un tonneau à une mort certaine, la longue forme noire du véritable Slenderman apparue devant lui. Les yeux d’Allen passèrent de ses pieds jusqu’à sa tête si haut perchée, passant par la lame où se reflétaient les flammes de la grande rôtissoire. Oui, c’était le mot. Il avait réellement l’impression d’être un cochon que l’on mettait au four, docile, une pomme dans la bouche. Son agresseur n’avait pas de visage, ombre noire dans la brume, arme blanche en main.
Des particules noires venaient se coller à son visage, se mélangeaient à la sueur poisseuse. Des larmes embuaient légèrement sa vision ; il mit la faute sur les cendres. Sa respiration, déjà mise à rude épreuve par ses roulades, tentait tant bien que mal de rechercher de l’oxygène. Plus que jamais, le jeune homme sentait le couteau de la Mort effleurer sa gorge. Ce sera bientôt ton tour. Bientôt.
L’entité décolorée lui aboya quelques mots dont il ne comprit qu’un nom propre : William. Quoi, Willy ? Il n’était pas en sécurité plus loin ? Il n’était pas mort, n’est-ce pas ? N’est-ce pas ? Hein ? Rester allongé dans l’herbe à attendre qu’on vienne le découper façon kebab n’étant visiblement pas une bonne idée, Allen se décida à bouger. Plus vite il trouverait sa brosse (oui, l’idée n’avait jamais quitté son esprit un seul instant), plus vite il rejoindrait son compagnon d’infortune. A deux, l’Enfer serait sans doute plus rassurant. Le garçon activa ses souvenirs des cours de sport du collège, où son professeur en short serré et sifflet en bouche les obligeait à jouer aux petits soldats dans la boue. Jamais il n’aurait parié retrouver la même posture des années plus tard, autrement que pour fouiller sous son lit. Rampant, les brins de verdure chatouillant sa chair, Allen laissa Slenderman et son aura compétente à son combat inéluctable. En même temps, sa main tâtonnait le sol en quête de …

Plastique. Le manche légèrement chaud collait un peu entre les doigts d’Allen. La chaleur commençait à faire fondre la matière … à ce rythme, son arme déjà inutile finirait par mériter la poubelle. Cependant, la brosse à récurer eut le don de calmer légèrement ses battements de cœur. Se tortillant comme lombric, le geek déretroussa son sweat au niveau de son bras gauche ; protégeant ainsi la main qui allait reprendre possession de son bien. Finalement, à présent il fallait retrouver William. Reprenant sa course, bougeant ses membres tel un gros lézard fatigué, Allen se remit à ramper dans la direction opposée à celle du lac.
Il n’avait pas remarqué, entendu ou noté l’autre forme fluette et naine s’approchant. Embrassant le sol, au plus proche des insectes ses camarades dans la douleur, seul le bruitage d’un camembert jaune bouffant des pilules joue en boucle. La maladroite finit tout de même à faire preuve de présence en s’empêtrant les pieds dans les côtes du garçon. Etouffant un cri de surprise, Allen se tourna vers l’ombre qui n’était autre que celui qu’il cherchait ! Intérieurement soulagé par le fait qu’il semblait aller bien, il ne put réprimer un souffle de joie :


« Willy ! »

Sa voix enraillée par les particules de cendres tentait d’être le plus audible possible. Sa main chercha l’épaule de William pour la secouer légèrement, espérant que la chute ne l’avait pas assommé. Bien que la réponse ne puisse être que négative en vue de la situation, il ne put s’empêcher de continuer :

« Ça va ? T’es ok ? Faut qu’on se caa… »

Une quinte de toux empêcha Allen de finir sa phrase, prévisible cependant en vue du personnage.

« …casse ! »

Montrant la voie, le jeune homme reprit la route vers … il ne savait pas vraiment. Mais loin d’ici, en tout cas.



• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Squirrel Fray. - Page 2 983742ymvw

Squirrel Fray. - Page 2 2v9awqfSquirrel Fray. - Page 2 795017ChuckAllen Squirrel Fray. - Page 2 2v9awqf
ESC:
 
Revenir en haut Aller en bas
Explosion d'étoiles
Nova Svanadóttir
Nova Svanadóttir

+
Pseudo Hors-RP : Angie
-
Squirrel Fray. - Page 2 Empty0 / 1000 / 100Squirrel Fray. - Page 2 Empty

• Age : 26
• Pouvoir : Donner la sensation d'être brûlé vif. Miam.
• AEA : Ský, un renard polaire ~
• Petit(e) ami(e) : HIV

RP en cours : - Souvenirs indésirables (Corpse Party)
- Snake, blood & fire (Gecko)

Messages : 121
Inscrit le : 24/05/2010

Squirrel Fray. - Page 2 _
MessageSujet: Re: Squirrel Fray.   Squirrel Fray. - Page 2 Icon_minitimeMar 25 Juin 2013 - 13:56

Comme si tout ce qui était déjà arrivé ne suffisait pas. Hoquetant, les poumons emplis de poussières, Nova tentait de reprendre sa respiraiton. Depuis quand les lac prenaient-ils feu ?! Elle savait que c'était devenu une mer de flammes - la chaleur était insupportable, trop violente pour provenir d'une quelconque illusion comme elle savait les provoquer. Même s'il y avait cet arrière gout amer de songes, elle savait que c'était la réalité.
Sa blessure au crâne avait fini par coaguler, peu profronde. Elle parvint à la dissimuler avec ses épais cheveux, tandis qu'elle bravait stupidement la chaleur pour rejoindre Clarence. Elle n'avait aucune idée de ce qu'il se passait, mais il semblait se faire attaquer. Autour de lui, les deux autres garçons semblaient s'enfuir ? Elle n'en était pas vraiment sure. Tout était encore confus, et son crâne était encore martelé par les pulsations de son sang. Elle avait peur, il fallait l'avouer. Mais elle ne savait pas si elle était effrayée par la mort qui se profilait pour Clarence, ou par la témérité qu'il lui faudrait pour intervenir. Ce n'était pas réellement dans ses intérêts de le laisser mourir, et puis, elle commençait à bien l'aimer. Mais sa marque à découvert, son crâne défoncé jouaient contre elle. Et cette chaleur...Elle allait la dévorer sur place si elle ne s'en échappait pas comme les deux autres.
Non. Elle ne pouvait pas le laisser là, à la merci des flammes et de l'autre cinglé. Elle renifla de dégoût, et s'avança dans le dos de Ralph. Evidemment, ce n'était pas particulièrement loyal - mais elle n'en avait rien à foutre. L'honneur, la loyauté, toutes ces valeurs stupides qui poussaient ceux qui les prônaient à des actes plus stupides encore. Elle ne voulait pas qu'il meure. Et elle ne voulait pas plus mourir. L'autre n'était rien pour elle - bien que Clarence ne soit pas véritablement grand chose non plus, elle préfèrait s'attacher à ce qu'elle avait pensé percevoir de lui plutôt que de se retrouver sans aucun soutien. Helen était morte, mais elle n'aurait pas servi à grand chose de toute façon. Clarence, c'était différent. Il pouvait être utile. Il pouvait la sauver. Ils pouvaient peut être s'en sortir.

Elle avait pris sa décision, songea-t-elle. Pas forcément pour des nobles et belles raisons, mais c'était le résultat qui comptait, non ? Mais elle ne se sacrifierait pas, c'était hors de question. Si l'inconnu belliqueux se rendait compte de son attaque avant qu'elle puisse la porte, elle s'enfuierait. Les combats, songea-t-elle en empoignant sa batte de sa main forte, n'étaient pas vraiment son truc. Elle s'avança doucement vers l'homme, évitant de faire du bruit en s'étranglant avec les nuages de fumée, tandis qu'il s'approchait lui même de Clarence. Elle espérait qu'il ne la verrait pas, dans cet épais brouillard de poussières et de cendres, et qu'elle pourrait intervenir sans qu'un échange de regard ne la trahisse. Mais plus elle s'approchait de l'homme, plus ses sentiments étaient partagés - les deux autres étaient loin, elle pouvait toujours fuir avant qu'il n'arrive si jamais ils décidaient de se joindre au combat. Fuir. C'était son maître mot, apparemment. Toujours fuir. Ce n'était pas tant de la lâcheté que cet instinct de préservation qu'elle voulait chérir, qu'elle voulait protéger. Elle ne voulait pas mourir. Jamais. Jamais ? Pas maintenant, en tous cas.
Sa poitrine se soulevait erratiquement, étouffée par la poussière et la chaleur. Sa gorge était encore plus nouée que d'habitude, mais elle leva quand même la batte, les mains assurées. Elle s'arrêta une fraction de seconde dans son mouvement, une fois la batte levée. Elle allait blesser quelqu'un. Elle allait faire du mal, physiquement, à quelqu'un d'autre. Avec son pouvoir, c'était tellement plus simple - elle ne le touchait pas. Elle le regardait, uniquement. Elle pouvait toujours prétendre qu'il échappait à son contrôle. Là... Elle ne pouvait pas. Elle serait responsable, quoi qu'il advienne.

Mais à un moment ou à un autre, il fallait bien prendre ses responsabilités.

Alors elle abattit le coup.



(j'attends une petite concertation avec Sköll avant de lancer les dés ♥)
Revenir en haut Aller en bas
Explosion d'étoiles
Nova Svanadóttir
Nova Svanadóttir

+
Pseudo Hors-RP : Angie
-
Squirrel Fray. - Page 2 Empty0 / 1000 / 100Squirrel Fray. - Page 2 Empty

• Age : 26
• Pouvoir : Donner la sensation d'être brûlé vif. Miam.
• AEA : Ský, un renard polaire ~
• Petit(e) ami(e) : HIV

RP en cours : - Souvenirs indésirables (Corpse Party)
- Snake, blood & fire (Gecko)

Messages : 121
Inscrit le : 24/05/2010

Squirrel Fray. - Page 2 _
MessageSujet: Re: Squirrel Fray.   Squirrel Fray. - Page 2 Icon_minitimeMar 25 Juin 2013 - 20:18

NE MEURS PAS NOVAAAAAAAAA


Sa mère la coiffeuse de poneys...


Dernière édition par Nova Svanadóttir le Mar 25 Juin 2013 - 20:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
~ Fondateurs ~
PnJ
PnJ

+
Pseudo Hors-RP : /
-
Squirrel Fray. - Page 2 Empty0 / 1000 / 100Squirrel Fray. - Page 2 Empty

Messages : 271
Inscrit le : 13/04/2008

Squirrel Fray. - Page 2 _
MessageSujet: Re: Squirrel Fray.   Squirrel Fray. - Page 2 Icon_minitimeMar 25 Juin 2013 - 20:18

Le membre 'Nova Svanadóttir' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé Décisif' :
Squirrel Fray. - Page 2 78426507

--------------------------------

#2 'Dé Dégâts' :
Squirrel Fray. - Page 2 26545564

--------------------------------

#3 'Dé Dérobé' :
Squirrel Fray. - Page 2 70728842
Revenir en haut Aller en bas
(sauce BBQ ouais)
Ralph
Ralph

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Sköll
-
Squirrel Fray. - Page 2 Empty0 / 1000 / 100Squirrel Fray. - Page 2 Empty

• Age : 25
• Pouvoir : Expédier ad patres.
• AEA : Son paquet de clopes. Ou le chat mouillé avec des ailes, à voir.
• Petit(e) ami(e) : Hans. Leurs QI se répondent.

RP en cours : Turn left and then straight to the grave.

Messages : 657
Inscrit le : 08/08/2010

Squirrel Fray. - Page 2 _
MessageSujet: Re: Squirrel Fray.   Squirrel Fray. - Page 2 Icon_minitimeMar 25 Juin 2013 - 22:59

Je suis à fond. Si il meurt...

Edit : Damn. La chance sourit aux imbéciles. Désolée Angie =/


Dernière édition par Ralph le Mar 25 Juin 2013 - 23:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
~ Fondateurs ~
PnJ
PnJ

+
Pseudo Hors-RP : /
-
Squirrel Fray. - Page 2 Empty0 / 1000 / 100Squirrel Fray. - Page 2 Empty

Messages : 271
Inscrit le : 13/04/2008

Squirrel Fray. - Page 2 _
MessageSujet: Re: Squirrel Fray.   Squirrel Fray. - Page 2 Icon_minitimeMar 25 Juin 2013 - 23:00

Le membre 'Ralph' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé Décisif' :
Squirrel Fray. - Page 2 61847220

--------------------------------

#2 'Dé Dégâts' :
Squirrel Fray. - Page 2 26545564

--------------------------------

#3 'Dé Dérobé' :
Squirrel Fray. - Page 2 70728842

--------------------------------

#4 'Dé Démoniaque' :
Squirrel Fray. - Page 2 79709559
Revenir en haut Aller en bas
« century old rock wow  »
Clarence
Clarence

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Never
-
Squirrel Fray. - Page 2 Empty0 / 1000 / 100Squirrel Fray. - Page 2 Empty

• Age : 28
• Pouvoir : Te foutre en bikini en claquant des doigts. (si seulement)
• AEA : Gwendoline, qui a joli poil lisse et qui voudrait qu'il le reste.
• Petit(e) ami(e) : Qui veut tant qu'on lui argumente la proposition.

RP en cours : Clarence joue à la belote par là.


Messages : 115
Inscrit le : 28/02/2011

Squirrel Fray. - Page 2 _
MessageSujet: Re: Squirrel Fray.   Squirrel Fray. - Page 2 Icon_minitimeJeu 27 Juin 2013 - 15:15

...

Mettre tout le monde à l'abri; les empêcher de trébucher sur les obstacles et de se faire attaquer par le premier venu. Tout en devant se garder soi-même intact, c'était bien plus facile à dire qu'à faire. Clarence n'avait pas eu besoin de passer plus de quelques secondes à leurs côtés pour se rendre compte que William et son ami étaient dépassés par les évènements en plus de n'avoir aucunes aptitudes particulières: de vraies souris jetées dans la cage d'un chat affamé. Ils ne pouvaient pas – et ne devaient absolument pas – espérer changer quoi que ce soit. Il fallait qu'ils fuient et se cachent quelque part, c'était le seul moyen pour eux de survivre. Clarence ne pensait pas que la chance souriait aux abrutis et aux débutants: c'était un mythe stupide qui incitait à faire des choses tout aussi stupides. Hache à la main, fermement planté sur ses jambes, il savait qu'il pouvait gagner. Il savait aussi qu'il pouvait perdre. Le mouvement des flammes ne quittait sa vision périphérique et il voyait des ombres là où il n'y en avaient pas. Tout était réuni pour le distraire et lui faire perdre la main.
Le nouvel arrivant tenait plus de l'animal que de l'homme dans sa manière de se déplacer. Il n'aurait pas dû être surpris de son coup frontal, il aurait dû pouvoir l'éviter. Un petit moment d'inattention et c'était la mort, on le lui avait assez répété dans sa vie. Clarence avait grandi quelque part où la vie était dure; puis dans un endroit où le moindre faux pas était sanctionné. Machine à tuer. Il n'aurait pas dû être la victime, jamais, c'était malheureusement concevable mais condamnable. S'il n'était pas capable de se protéger, il ne servait à rien.
Et c'est cette vie que tu veux retrouver ?

Plusieurs présences indésirables. Clarence se replia, mais trop tard; la lame l'entailla profondément et il retint une grimace non pas de douleur mais de colère. Le pied qu'il reposa plus loin sur l'herbe chancela légèrement. Il ne pouvait pas crier, il ne pouvait pas lancer cette injection. Pourtant, il aurait aimé. Il lui avait dit de rester là-bas, pas de le suivre ! C'était inconscient, c'était dangereux. Les sens perturbés, Clarence s'accorda trois secondes d'immobilité totale pour réfléchir. Le sang qui coulait de sa plaie l'inquiétait sans le faire souffrir. L'habitude. Mais c'était un point de concentration en moins, une faiblesse irréversible. Déjà ses chances de s'en sortir, et par là même d'aider les autres, s'étaient amoindries.
Il y avait trop de choses à prendre en compte. Il sentait des présences sans les voir et il avait beau tourner la tête dans tous les sens, l'obscurité engloutissait la moitié des contours. Elle effaçait les silhouette et les fondaient dans un clair-obscur insupportable.

Nova frappa. Le temps que Clarence songe à riposter, il était bien trop tard. Nouveaux paramètres, nouvelle situation, il fallait tout reprogrammer. Jusqu'au moindre pas. Jusqu'à la moindre erreur. Les deux garçons derrière, les deux devant, et... ?

Il fallait tirer un rideau sur cette scène macabre pour de bon.
Revenir en haut Aller en bas
(sauce BBQ ouais)
Ralph
Ralph

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Sköll
-
Squirrel Fray. - Page 2 Empty0 / 1000 / 100Squirrel Fray. - Page 2 Empty

• Age : 25
• Pouvoir : Expédier ad patres.
• AEA : Son paquet de clopes. Ou le chat mouillé avec des ailes, à voir.
• Petit(e) ami(e) : Hans. Leurs QI se répondent.

RP en cours : Turn left and then straight to the grave.

Messages : 657
Inscrit le : 08/08/2010

Squirrel Fray. - Page 2 _
MessageSujet: Re: Squirrel Fray.   Squirrel Fray. - Page 2 Icon_minitimeJeu 27 Juin 2013 - 23:44

    L’animal pense-t-il ? Il n'en a pas besoin. Il n'en a pas besoin. Des mots qui ne lui appartenaient en rien tournaient dans le vide quelque part entre ses deux tempes. Ralph plongea en avant, griffes d'acier à découvert. Autour de lui, les ombres s'entrelaçaient et tremblotaient comme des fantômes, mêlant ce qui était vivant et ce qui ne l'était pas. Il ressentait des présences qui allaient et venait, mais ses yeux le trompaient. Tout n'était que traînées de flammes et d'ombres bleuâtres, que ce soit la plaine herbeuse dont il ne distinguait plus la limite avec le lac, que ce soient les corps des êtres vivants qui gravitaient dans son sillage, ou même ses propres pensées. Des mots inconnus ricochaient dans sa tête, et il sentait très fort qu'il frôlait la mort, là, à l'instant, en abaissant sa lame vers l'homme qui lui faisait face.
    Il était terriblement inconscient.
    Et pourtant, le fer glacé rencontra une résistance qu'il perça sans pitié et Ralph sentit l'odeur du sang lui envahir la gorge. Le souffle s'y bloqua et ses pupilles se dilatèrent tandis que son rythme cardiaque s'affolait comme un insecte pris au piège dans une toile.
    Tout était confus. La vue ne lui était plus utile depuis qu'il n'y avait plus que du rouge, des flammes, du noir dans son champ de vision. Le crépitement des flammes, seul, remplissait ses oreilles en écho au battement de son sang, l'odeur salée, nourrissant ses veines, la sensation douloureuse du manche collant à ses doigts.
    Soudain, tous sens déployés pour couvrir jusqu'à la folie qui avait envahi la berge, Ralph sentit clairement un être pensant surgir dans son dos. Les détails techniques ne lui parvinrent pas. Mauvaises intentions. Intentions meurtrières. Danger.
    Ralph ne pouvait pas savoir ce qui s'abattait dans son dos, mais que ce soit l'agresseur lui-même ou une quelconque arme, à courte ou longue portée, sa riposte était prête dès que le premier mouvement fut perçu.
    Il eut à peine le temps de se faire la réflexion amusée que c'était bien différent d'un état d'apathie permanent, puis son pouvoir frappa : il stoppa net l'objet qui s'abattait sur lui, puis le fit tournoyer vers l'arrière au mépris total des mains qui le retenaient. Le jeune homme entendit un craquement, plus sinistre que les innombrables voix crépitantes du feu, puis ses oreilles s'en désintéressèrent.
    Il jeta un regard en arrière en se redressant et entraperçu une silhouette, vacillant derrière la brume de chaleur. Il ne vit pas son arme, estima sa taille, puis rattrapa son premier adversaire des yeux. Pas dans le dos, Ralph. Le jeune homme fit un pas de côté, puis pivota pour avoir ses deux adversaires aux limites de son champ de vision. Rapidement, il chercha les deux autres du regard, mais l'obscurité et les contrastes les dissimulaient plus sûrement qu'un épais mur de pierre. Et pourtant il aurait mieux fait de s'en prendre à ceux-là. S'attaquer en priorité aux plus faibles du troupeau. Il avait déjà de la chance de sortir indemne des derniers coups.
    Concentre-toi. Ne reste pas là, bouge. Reste en mouvement.
    Le jeune homme cligna des yeux, puis fila avec une feinte rapide vers son premier adversaire, visant la main qui tenait la hache. Autant rester sur la même voie pour le moment. Et puis cette vapeur sanglante le rendait fou.
Revenir en haut Aller en bas
~ Fondateurs ~
PnJ
PnJ

+
Pseudo Hors-RP : /
-
Squirrel Fray. - Page 2 Empty0 / 1000 / 100Squirrel Fray. - Page 2 Empty

Messages : 271
Inscrit le : 13/04/2008

Squirrel Fray. - Page 2 _
MessageSujet: Re: Squirrel Fray.   Squirrel Fray. - Page 2 Icon_minitimeJeu 27 Juin 2013 - 23:44

Le membre 'Ralph' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé Décisif' :
Squirrel Fray. - Page 2 42988530

--------------------------------

#2 'Dé Dégâts' :
Squirrel Fray. - Page 2 26545564

--------------------------------

#3 'Dé Dérobé' :
Squirrel Fray. - Page 2 70728842
Revenir en haut Aller en bas
« century old rock wow  »
Clarence
Clarence

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Never
-
Squirrel Fray. - Page 2 Empty0 / 1000 / 100Squirrel Fray. - Page 2 Empty

• Age : 28
• Pouvoir : Te foutre en bikini en claquant des doigts. (si seulement)
• AEA : Gwendoline, qui a joli poil lisse et qui voudrait qu'il le reste.
• Petit(e) ami(e) : Qui veut tant qu'on lui argumente la proposition.

RP en cours : Clarence joue à la belote par là.


Messages : 115
Inscrit le : 28/02/2011

Squirrel Fray. - Page 2 _
MessageSujet: Re: Squirrel Fray.   Squirrel Fray. - Page 2 Icon_minitimeVen 28 Juin 2013 - 0:00

TU PAYERAS CA, BITCH. Je te le jure.
Revenir en haut Aller en bas
~ Fondateurs ~
PnJ
PnJ

+
Pseudo Hors-RP : /
-
Squirrel Fray. - Page 2 Empty0 / 1000 / 100Squirrel Fray. - Page 2 Empty

Messages : 271
Inscrit le : 13/04/2008

Squirrel Fray. - Page 2 _
MessageSujet: Re: Squirrel Fray.   Squirrel Fray. - Page 2 Icon_minitimeVen 28 Juin 2013 - 0:00

Le membre 'Clarence' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé Décisif' :
Squirrel Fray. - Page 2 16594700

--------------------------------

#2 'Dé Dégâts' :
Squirrel Fray. - Page 2 42416936

--------------------------------

#3 'Dé Dérobé' :
Squirrel Fray. - Page 2 70728842
Revenir en haut Aller en bas
This Mother-Infected Fairytale
William Mary Hufflestring
William Mary Hufflestring

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Clumsy
-
Squirrel Fray. - Page 2 Empty0 / 1000 / 100Squirrel Fray. - Page 2 Empty

• Pouvoir : Je suis une ombre.
• AEA : Alfred, le rat perspicace au mutisme éternel.
• Petit(e) ami(e) : Nous sommes tous enfermés ici et vous trouvez le moyen de penser à copuler ? Je rêve.

RP en cours :
Bless the Spawn of Hell | Mahaut de Clairlac.
Pourquoi un corbeau ressemble à un bureau ? | Alea Miller.
Those Things are so Boring ~ | Halloween.
Smuggling of Vodka in the Room of a Reader | Holly Addison.
Squirrel Fray. EVENT. Corpse Party.
Mesmerizing Hues. Marie-Colombe Mazarin.
L'heure du thé, c'est sacré. | Alexandra Blackwood.
« Close the damn door ! » | Maël Filipoudille

Messages : 297
Inscrit le : 07/08/2011

Squirrel Fray. - Page 2 _
MessageSujet: Re: Squirrel Fray.   Squirrel Fray. - Page 2 Icon_minitimeDim 14 Juil 2013 - 1:53

« Ça va. Ça va. »

Ce n’est pas tout à fait vrai, son bras lui fait un mal de chien, les cendres et la fumée lui brûlent les poumons et le monde se voile d’un halo de nouveaux arrivants meurtriers. La main d’Allen sur son épaule, bien qu’un tantinet rassurante, ne fait pas le poids contre tous ces désastres se succédant à la vitesse du son. Se relever avait été une mauvaise idée, à peine debout que ses yeux lui ont fait défaut, que les résidus des flammes sont venus obscurcir sa vision. Il rampe piteusement dans la direction qu’il sait opposée aux altercations, agréant muettement aux mots bourrins d’Allen. Ils doivent ‘se barrer’, s’éloigner le plus possible de cet enfer. Mais où aller, où se cacher ? Les flammes grimpantes projettent des ombres partout, la fumée danse tel un nœud coulant annonçant un trépas prochain. William porte sa main libre à sa bouche et couvre ses lèvres de sa manche, inspirant l’air qui se raréfie.

« Clarence . . . », commence-t-il d’une voix enrouée, attrapant le visage d’Allen d’un revers de raquette de tennis pour le tourner vers le sien, pour imposer la gravité, pour bien lui faire comprendre. À côté de Clarence, ils ne sont que de minuscules insectes qu’on peut écraser entre un pouce et un index. Si le danger était bien réel dès le début de toute cette histoire, maintenant il se fait létal et imminent. L’hybride déglutit contre sa manche, laisse sa raquette heurter mollement le sol.

« Il est . . . »

Blessé. Mort. En danger. Il ne termine pas sa phrase, la laisse en suspens dans l’air toussotant sèchement. Un long regard se charge d’imposer les mots qu’il n’arrive à prononcer, conviant la terreur et la fatalité. Il ne sait pas jusqu’à quel point Clarence a été blessé, mais le simple fait qu’on ait pu abîmer le colosse lui glace le sang. Il voudrait l’aider, son précédent élan d’héroïsme mal-placé en est la preuve, mais sa chute contre le corps d’Allen est aussi la preuve qu’il ne servirait à rien. Pire, Clarence tenterait peut-être de le protéger et se causerait davantage de tort.

Changement de fusil d’épaule. Nouveau type de ‘do’ dans le ‘do or die’ précédemment réfléchi.

« Tu as raison . . . Il faut fuir. »

Il tire sur la manche de son partenaire, accorde une pensée qui laisse son cœur se serrer au golem d’argent qu’ils laissent derrière et serre sa raquette comme si elle pouvait changer quelque chose. Puis, sans oser accorder un regard derrière lui, pour voir si Clarence a repris le dessus, si la troisième ombre était une alliée plutôt qu’une ennemie, il se met à ramper, il choisi la fuite. Et trouve un maigre réconfort dans le fait qu’Allen est toujours avec lui.

Ils doivent se casser, hein ? Et se serrer les coudes.

Ils ont laissé Wang filer, Alea derrière et Clarence face à une mort potentielle, mais . . .

They are still alive, are they not ?




LARVOMATON, BEGINS.
Revenir en haut Aller en bas
* Sadoman
Wang Huan Yue
Wang Huan Yue

+
Masculin Pseudo Hors-RP : MCDM
-
Squirrel Fray. - Page 2 Empty0 / 1000 / 100Squirrel Fray. - Page 2 Empty

• Age : 24
• Pouvoir : Manipulation de la perception du temps
• AEA : Une punaise fière et pleine de zèle
• Petit(e) ami(e) : Courtney Lener. En tout cas, il aimerait bien.

Messages : 74
Inscrit le : 14/07/2012

Squirrel Fray. - Page 2 _
MessageSujet: Re: Squirrel Fray.   Squirrel Fray. - Page 2 Icon_minitimeVen 19 Juil 2013 - 1:42

« Ah… »

Ralph avait un couteau, lui confia Emrys. Les mots étaient précipités, mordaient les uns dans les autres et avaient perdu leur sens. Wang convint du moins qu’il devait être terrible. Il convint du moins qu’il devait lui rendre justice. Ce devait être important. Ce garçon eût pu dire n’importe quoi d’autre : le Chinois n’avait ni la force ni l’imagination nécessaires pour distinguer plus de détails, mais ce qu’il savait il ne le savait que trop bien. Un sourire assombrit son visage et il leva le nez vers le ciel teinté de nuances marron et carmin et rehaussé d’un voile de fumée. Près de lui, une immense flaque de flamme s’élevait vers l’éther. Il ne pensait à rien alors qu’il avançait. Les secondes de répit durant lesquelles sa géhenne reculait pour laisser place à un abrutissement désenchanté se faisaient de plus en plus rares et toujours, brèves. Pas assez de temps pour se lancer à l’assaut de son cœur malade d’un ressentiment amer : les noms et les visages, les voix, les timbres se mélangeaient en une bouillie informe et brulée. Les cloques et la plaie ouverte de son genoux, dont le cliquetis régulier ponctuait sa marche, le distrayaient de ce genre de fadaises.

Il n’avait aucune envie de mourir et pourtant, il mourrait quand même. Malgré tous ces kilomètres courus, tous ces amis rencontrés et aussitôt perdus. Il n’avait encore servi à rien –pas à aider Emrys, moins encore à rendre Courtney heureuse, pas à rendre une âme fière de ce qu’il était devenu. Un jour, tout était parti en fumée autour de lui. La terre baignée du soleil des belles heures de la journée avait un goût sec. Depuis lors, rien n’avait changé –il voyait le monde d’un peu plus haut, mais sa démarche était toujours aussi égoïste et chancelante.

Ralph avait un couteau et sa vision s’étiolait plus à chaque seconde. Il faudrait vraiment désinfecter tout ça, nota-t-il. Mes mains… Ralph avait un couteau, répéta Emrys. Huan Yue eut envie de lui dire de se taire puisqu’il était mort –à cause de lui. Les silhouettes nimbées de fumée esquissaient une dance étrange et dangereuse devant lui. Incapable d’évaluer la distance. Incapable de calmer sa respiration lourde et sifflante. Incapable de lâcher des yeux cet imbécile qui avait fait trop de mal à un cœur trop précieux.

Il ne voulait pas mourir et malgré tout, il se sentait doucement partir. A chaque goutte de sang. Il était terrifié et plus que tout, il aspirait à se terrer plus loin. La forme près de Ralph, l’autre forme blessée, les deux là-bas qui devaient être plus lointaines et qu’il ne reconnut pas. Un pincement lui déchira la poitrine alors que ce qu’il lui restait de raison lui hurlait de ne pas le faire. Mais elle était loin, elle ! Avec sa chemise, près des deux endormis ? Peut-être, ou peut-être lui avait-elle couru après entre les troncs calcinés. Il n’en eût pas juré.

Et il s’en foutait royalement, parce que Ralph avait un putain de couteau et qu’il était là, devant lui, lui qui avait emporté C –qui déjà ? Le brun ne pensait plus, il avait trop mal. Sans se préoccuper de rien, il ferma le poing. Un flash rouge et blanc l’aveugla et en un instant, il sut qu’il fallait tout oublier et partir. C’était un gamin terrifié ; mais une rage sourde le poussait à frapper.

« Rends-les ! »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
~ Fondateurs ~
PnJ
PnJ

+
Pseudo Hors-RP : /
-
Squirrel Fray. - Page 2 Empty0 / 1000 / 100Squirrel Fray. - Page 2 Empty

Messages : 271
Inscrit le : 13/04/2008

Squirrel Fray. - Page 2 _
MessageSujet: Re: Squirrel Fray.   Squirrel Fray. - Page 2 Icon_minitimeVen 19 Juil 2013 - 1:42

Le membre 'Wang Huan Yue' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé Décisif' :
Squirrel Fray. - Page 2 10248141

--------------------------------

#2 'Dé Dégâts' :
Squirrel Fray. - Page 2 26545564

--------------------------------

#3 'Dé Dérobé' :
Squirrel Fray. - Page 2 70728842
Revenir en haut Aller en bas
(sauce BBQ ouais)
Ralph
Ralph

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Sköll
-
Squirrel Fray. - Page 2 Empty0 / 1000 / 100Squirrel Fray. - Page 2 Empty

• Age : 25
• Pouvoir : Expédier ad patres.
• AEA : Son paquet de clopes. Ou le chat mouillé avec des ailes, à voir.
• Petit(e) ami(e) : Hans. Leurs QI se répondent.

RP en cours : Turn left and then straight to the grave.

Messages : 657
Inscrit le : 08/08/2010

Squirrel Fray. - Page 2 _
MessageSujet: Re: Squirrel Fray.   Squirrel Fray. - Page 2 Icon_minitimeVen 19 Juil 2013 - 13:00

Fuck Wang et ses coups critiques. Allez Ralphy, tu peux le faire.

Edit : En fait non, tu peux pas. Espèce de naze.


Dernière édition par Ralph le Ven 19 Juil 2013 - 13:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
~ Fondateurs ~
PnJ
PnJ

+
Pseudo Hors-RP : /
-
Squirrel Fray. - Page 2 Empty0 / 1000 / 100Squirrel Fray. - Page 2 Empty

Messages : 271
Inscrit le : 13/04/2008

Squirrel Fray. - Page 2 _
MessageSujet: Re: Squirrel Fray.   Squirrel Fray. - Page 2 Icon_minitimeVen 19 Juil 2013 - 13:00

Le membre 'Ralph' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé Décisif' :
Squirrel Fray. - Page 2 78426507

--------------------------------

#2 'Dé Dégâts' :
Squirrel Fray. - Page 2 26545564

--------------------------------

#3 'Dé Dérobé' :
Squirrel Fray. - Page 2 70728842
Revenir en haut Aller en bas
~ Fondateurs ~
PnJ
PnJ

+
Pseudo Hors-RP : /
-
Squirrel Fray. - Page 2 Empty0 / 1000 / 100Squirrel Fray. - Page 2 Empty

Messages : 271
Inscrit le : 13/04/2008

Squirrel Fray. - Page 2 _
MessageSujet: Re: Squirrel Fray.   Squirrel Fray. - Page 2 Icon_minitimeJeu 22 Aoû 2013 - 13:01

Squirrel Fray. - Page 2 151494plouie
Alors que sang et flammes s’entremêlaient, il fut décidé de passer à autre chose. Que leurs pions finissent en grillades ne leur plaisait pas tellement. C’est donc pourquoi la pluie commença à sortir de nulle part, rinçant les terres rougeoyantes du parc et de la forêt.
Revenir en haut Aller en bas
Pensionnaire
Allen Winters
Allen Winters

+
Masculin Pseudo Hors-RP : DD (DarkD)
-
Squirrel Fray. - Page 2 Empty0 / 1000 / 100Squirrel Fray. - Page 2 Empty

• Pouvoir : Cyberpathie
Messages : 1419
Inscrit le : 17/05/2007

Squirrel Fray. - Page 2 _
MessageSujet: Re: Squirrel Fray.   Squirrel Fray. - Page 2 Icon_minitimeJeu 22 Aoû 2013 - 13:03

Il semblerait que William aille bien … En tout cas, c’est ce qu’il disait. Mais bon, le fait qu’il puisse encore trébucher, parler et ramper était une preuve de sa bonne santé, non ? Allen était prêt à continuer son périple larvaire, loin des batailles, du sang et du lac flamboyant … cependant, un coup de raquette l’obligea à se tourner vers son compagnon d’infortune. Instinctivement, il aurait volontiers crié un « QUOI » dynamique ; cependant les déchets dans l’air ainsi que sa poitrine écrasée contre l’herbe roussi l’en empêchèrent.
Sourcils froncés, Allen fixait donc simplement Willy dont les yeux surnaturels ressortaient dans l’obscurité de l’enfer où ils étaient piégés. Quoi, Clarence ? Ce grand gaillard semblait tout droit sorti d’un dessin animé, il était certains qu’il allait mieux s’en sortir qu’eux deux réunis. Certes, ils ne savaient pas ce qu’il se passait de l’autre côté. Il semblerait que de plus en plus d’ombres se soient incrustés dans la danse … Se poser trop de question était franchement inutile. Pour le moment, il valait vraiment mieux s’occuper de ses propres miches.
Heureusement, le geek n’eut pas besoin de faire quoique ce soit pour que son camarade soit pris de lucidité. Il se remet donc en position et avance doucement mais sûrement … quelque part.

Il toussait et lâchait quelques larmes dans la difficulté de cette tâche … Mais soudainement, quelque chose nouveau se produit. Allen cesse de ramper et lève le nez au ciel. De larges nuages de cendres obstruaient la vue, mais très vite des gouttes d’eau s’écrasèrent contre son front.

La pluie.

Pourquoi si soudainement ? Pourtant, un peu plus tôt, avant l’embrasement du lac, il n’y avait aucun nuage. Ce n’était tout de même pas les cendres qui avaient formé ça ? Les vapeurs du lac ? Ou alors encore un coup des I. ? Ils font tout cramer pour ensuite tout inonder ? Allen ne comprenait définitivement pas. Tout ça n’était vraiment qu’un jeu pour eux … L’intensité de l’averse augmentait de secondes en secondes, obligeant les fuyards à continuer dans la boue. Les flammes étaient toujours présentes, bien que moins intenses et vomissaient de larges volutes de vapeurs. Et voilà, ils étaient aveugles. Quelle merde.


[IL ETAIT TEMPS HEIN. Bon, mon post pue l'inutilité et la mocheté ;A; mais ... hm, j'ai fait tomber la pluie ...]



• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Squirrel Fray. - Page 2 983742ymvw

Squirrel Fray. - Page 2 2v9awqfSquirrel Fray. - Page 2 795017ChuckAllen Squirrel Fray. - Page 2 2v9awqf
ESC:
 
Revenir en haut Aller en bas
Explosion d'étoiles
Nova Svanadóttir
Nova Svanadóttir

+
Pseudo Hors-RP : Angie
-
Squirrel Fray. - Page 2 Empty0 / 1000 / 100Squirrel Fray. - Page 2 Empty

• Age : 26
• Pouvoir : Donner la sensation d'être brûlé vif. Miam.
• AEA : Ský, un renard polaire ~
• Petit(e) ami(e) : HIV

RP en cours : - Souvenirs indésirables (Corpse Party)
- Snake, blood & fire (Gecko)

Messages : 121
Inscrit le : 24/05/2010

Squirrel Fray. - Page 2 _
MessageSujet: Re: Squirrel Fray.   Squirrel Fray. - Page 2 Icon_minitimeLun 2 Sep 2013 - 18:02

« Ah ! » laissa-t-elle échapper, projetée en arrière.

Nova eut tout juste le temps d’happer désespérément l’air embrasé qu’elle se retrouvait déjà à terre, son crâne perforé de douleur. Elle porta les mains sur son front, gémissante, tandis qu’elle tentait de reprendre une respiration égale. Mais ce n’était pas son crâne, qui l’inquiétait – c’était plutôt une de ses côtes droites. Elle avait atterrit droit sur des pierres, et en avait le souffle coupé. Priant intérieurement pour qu’elle ne se soit rien cassé, elle se redressa péniblement, ivre de douleur et de colère. Elle en avait assez. C’était trop. Elle ne voulait pas se faire balancer comme un vulgaire sac. Elle se voyait déjà vriller le dingue de son regard, pour qu’il ait mal. Encore plus mal qu’elle, encore plus mal que quiconque…
Mais la pluie tombait. Elle sentit les gouttes s’écraser sur sa nuque, rafraichissant l’air encombré de poussière. Elle sentit un long frisson descendre le long de sa colonne vertébrale, tandis qu’un autre gars apparaissait pour se jeter sur le dingue, qui venait tout juste de blesser Clarence.

Putain. Une diversion. Offerte sur un plateau.

Peut être qu’elle allait aller de plus en plus souvent au temple, finalement… Elle se redressa brutalement et, ignorant la douleur lancinante qui tentait de lui perforer un poumon, elle s’avança vers Clarence, que sa projection avait grandement éloigné d’elle. Elle se serait volontiers agrippée avec force à ses vêtements, mais son orgueil l’arrêta juste à temps.


« Qu’est-ce qu’on fait ? »
lâcha-t-elle, tentant de contrôler la panique qui essayait de s’insinuer dans sa voix.

Les deux autres avaient fui, pataugeant dans la boue. Ils n’étaient plus que quatre, et apparemment, le quatrième venu voulait tout autant qu’eux arrêter ce fou furieux. Elle frissonna, ses baskets laissant s’infiltrer l’eau boueuse jusque dans ses chaussettes, tandis qu’elle semblait à demi-morte. Il fallait l’avouer, elle n’était plus utile à grand-chose. Sauf peut être à jeter des regards meurtriers. La tactique la plus évidente aurait été de s'allier au chinois pour empêcher définitivement le cinglé de les attaquer, mais elle n'était pas certaine d'avoir envie de se laisser à la merci d'une autre personne. Rien ne lui disait qu'il n'allait pas tenter de les tuer
eux, après avoir tué le fou. Et cette pensée était loin d'être rassurante.

Revenir en haut Aller en bas
« century old rock wow  »
Clarence
Clarence

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Never
-
Squirrel Fray. - Page 2 Empty0 / 1000 / 100Squirrel Fray. - Page 2 Empty

• Age : 28
• Pouvoir : Te foutre en bikini en claquant des doigts. (si seulement)
• AEA : Gwendoline, qui a joli poil lisse et qui voudrait qu'il le reste.
• Petit(e) ami(e) : Qui veut tant qu'on lui argumente la proposition.

RP en cours : Clarence joue à la belote par là.


Messages : 115
Inscrit le : 28/02/2011

Squirrel Fray. - Page 2 _
MessageSujet: Re: Squirrel Fray.   Squirrel Fray. - Page 2 Icon_minitimeVen 13 Sep 2013 - 21:43

...

Un homme qui n'avait rien à perdre était plus dangereux qu'un autre ; impossible de faire miroiter quoique ce soit dans un regard éteint. Pas de chantage, pas de peur, pas d'inquiétude, aucun sentiment pour étreindre le cœur et freiner le mouvement. Clarence avait longtemps cru en être mais ses mouvements trahissaient une étincelle importune sous toute cette couche d'indifférence. Quel beau moment pour la faire voler en éclats. Ce n'était la faute de personne, ni la sienne ni celle des autres – à part peut-être celle de ce couteau qu'il voyait venir sans pouvoir l'éviter. Le métal, les reflets, Nova, William, toutes les ombres qui jouaient à cache-cache entre les flammes. Des rires sortis de nulle part, collés sur un bête morceau de ciel étoilé peint à la main.
Faute d'inattention, faute tout court. Dans tous les cas, Clarence méritait la punition. Le bruit sourd de la hache qui cogne l'herbe, presque doucement, fit écho à un bombardement aussi confus que le précédent, à la différence près qu'il fit taire le rugissement du brasier. Des gouttes glaciales dans les yeux, mêlées au sang écarlate qui coulait de ses blessures, Clarence leva un regard perplexe vers le ciel qui jouait un concert assourdissant au dessus de leurs têtes. Pas naturel, évidemment. Si le temps pouvait se montrer aussi capricieux, ils avaient bien du souci à se faire. La main paralysée par le coup qui lui avait ôté son arme, le jeune homme remercia distraitement son entrainement et récupéra la lame abimée de l'autre. Quitte à se faire tuer, il fallait tenter quelque chose contre cet animal qui n'avait pas l'air en état de se maîtriser – un seul ne suffirait pas, mais en s'y mettant à plusieurs, ils pouvaient avoir une chance d'arriver au résultat escompté. Faisant peu cas d'une quelconque notion de lâcheté dans ce jeu qui ne possédait pas la moindre règle (pas de celles que l'on devait suivre), il ne dut l'avortement de son élan irréfléchi qu'à Nova qui s'était rapprochée, et dont la voix mal assurée ne pouvait pas masquer l'angoisse. Elle était encore en vie. Clarence en fut soulagé.

Pour combien de temps ?

William et son ami avaient fui comme il était judicieux de le faire. Le jeune homme habillé de noir avait beau ne pas savoir sur quoi ils pouvaient tomber en pataugeant hors de la boue du parc, il les sentait plus en sécurité loin de cette boucherie.
Ses yeux firent le tour de l'herbe détrempée et du lac dont les flammes ne léchaient désormais plus la surface en ébullition. Une fois la vapeur entièrement dissipée, tout serait plus clair et il n'aurait plus ces formes mouvantes et imaginaires au coin des yeux. Ce qu'il fallait faire ?

« Tu devrais suivre William, lui dit-il sans avoir perdu un iota de son calme inébranlable, et te mettre à l'abri avant qu'on te reprenne pour cible. »

Surtout, pas de gestes inconsidérés. Ils savaient tous combien on payait ces actes désespérés. Bien trop cher pour ce qu'ils étaient.
Et lui serait reparti à l'attaque. Empalé au bout d'un couteau, sang sur le sol et corps en travers de la terre ? Plus rien n'avait d'importance. Il fallait simplement arrêter ce garçon avant qu'il ne blesse quelqu'un d'autre.

Dommage pour lui, le mouvement que ses yeux saisirent, plus loin, n'avait rien de fictif. La démarche inhabituelle d'un blessé, une trop grande distance pour pouvoir saisir les traits précis. Il l'aurait pourtant reconnu entre mille : son cœur fit une large embardée.

« Non... »

A gauche, à droite, devant, derrière ? Où se cachaient les ennemis, combien étaient-ils ? Qui avait été entrainé dans ce tourbillon de violence gratuite ? Il aurait tellement aimé qu'ils n'en fasse pas partie.
Surtout eux.

Il s'élança aussi rapidement vers le nouvel arrivant que le lui permettait son état, les battements d'un cœur vieilli mimant à merveille une parodie d'angoisse et de panique.
Revenir en haut Aller en bas
(sauce BBQ ouais)
Ralph
Ralph

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Sköll
-
Squirrel Fray. - Page 2 Empty0 / 1000 / 100Squirrel Fray. - Page 2 Empty

• Age : 25
• Pouvoir : Expédier ad patres.
• AEA : Son paquet de clopes. Ou le chat mouillé avec des ailes, à voir.
• Petit(e) ami(e) : Hans. Leurs QI se répondent.

RP en cours : Turn left and then straight to the grave.

Messages : 657
Inscrit le : 08/08/2010

Squirrel Fray. - Page 2 _
MessageSujet: Re: Squirrel Fray.   Squirrel Fray. - Page 2 Icon_minitimeJeu 19 Sep 2013 - 18:45

    Il sentait les oppositions s'évanouir l'une après l'autre. L'instant précédent il y avait accumulation d'hostilité, hostilité partout, ennemi, danger, danger. Les flammes agressaient ses sens, la chaleur lui montait à la tête et toutes ses fonctions cognitives éteintes, il ne savait plus que plonger, frapper, chercher au plus proche tout ce qui pouvait contenir un semblant de chair palpitante, brûlante, gorgée de sang et assassinable. Il y avait eu l'éclair, la sensation du métal dans une chair vivante, traversant la peau, les tissus, écartant les veines. Ralph avait abandonné sa raison : la lame taillait dans le vide, l'odeur ferreuse de l'hémoglobine aveuglait ses oreilles, assourdissait sa vue, elle lui grillait les synapses et il souriait, comme un malade, comme un dément, comme quelqu'un qui n'a rien à perdre ou bien qui a trouvé. Trouvé. Ou rien n'a d'importance. L'autre en face n'avait pas poussé une plainte.
    Il n'était plus là.
    Tout s'enchaînait trop vite.
    A peine les silhouettes sombres échappaient-elles à sa vue que d'autres apparaissaient. Multitudes de sensations, odeur humaine, odeur de soufre, remous du lac et crépitement.
    Un éclair de douleur jaillit de l'obscurité et Ralph recula avec un grognement, une main sur le visage, l'écho du cri résonnant encore dans les oreilles. Il ne le comprenait pas. Ni les mots, ni les odeurs, ni le visage de celui qu'il avait en face, une fois que ses yeux se furent rouverts.
    Il ne comprenait rien que la douleur. La fureur. Cette volonté écrasante de destruction, d'annihilation, pas seulement la chasse mais réduire en cendres ce qui peut l'être.
    T'es pas un animal, Ralph. L'animal n'est pas comme ça.
    Le jeune homme avait un goût de sang dans la bouche, de sang et de cendres. Soudain, tout sembla s'arrêter, comme si quelqu'un quelque part avait appuyé sur un interrupteur. Il sentit la pression dans ses oreilles diminuer et une sensation froide lui glisser dans le cou, sur des muscles tendus à se rompre. Le son de la pluie emplit sa tête peu à eu en musique de fond, et par-dessus il n'y eut plus que le battement sourd du sang contre ses tempes. Badam, badam.
    Il avait froid. Son souffle expira un nuage de buée lorsqu'il se redressa, essuyant le sang qui coulait de ses lèvres d'un revers de manche. La douleur revint, aiguë dans sa chair, il ne savait pas d'où. L'obscurité se dissipait. Sa respiration haletante s'éteignait avec son coeur. Badam, badam, badam.
    Face à lui, il y avait un garçon qu'il connaissait. Mais il ne s'en souvenait plus. Il l'avait peut-être aimé ou détesté. Mais il s'en moquait. Il avait aussi le sang qui cognait dans sa tête, il avait aussi l'envie de le voir disparaître. Badam, badam.
    Tue-le.
    Badam, badam.
    Ralph prit une grande inspiration. Et puis il plongea sur le jeune homme. Directement, de front, mais sans prendre la peine de le regarder dans les yeux. Sa lame dans sa gorge, du corps contre cette vie qui bouillonnait et qui allait s'éteindre, le brasier détruit par une pluie glaciale, c'était tout.



Spoiler:
 


Dernière édition par Ralph le Jeu 19 Sep 2013 - 18:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
~ Fondateurs ~
PnJ
PnJ

+
Pseudo Hors-RP : /
-
Squirrel Fray. - Page 2 Empty0 / 1000 / 100Squirrel Fray. - Page 2 Empty

Messages : 271
Inscrit le : 13/04/2008

Squirrel Fray. - Page 2 _
MessageSujet: Re: Squirrel Fray.   Squirrel Fray. - Page 2 Icon_minitimeJeu 19 Sep 2013 - 18:45

Le membre 'Ralph' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé Décisif' :
Squirrel Fray. - Page 2 78426507

--------------------------------

#2 'Dé Dégâts' :
Squirrel Fray. - Page 2 26545564

--------------------------------

#3 'Dé Dérobé' :
Squirrel Fray. - Page 2 70728842
Revenir en haut Aller en bas
* Sadoman
Wang Huan Yue
Wang Huan Yue

+
Masculin Pseudo Hors-RP : MCDM
-
Squirrel Fray. - Page 2 Empty0 / 1000 / 100Squirrel Fray. - Page 2 Empty

• Age : 24
• Pouvoir : Manipulation de la perception du temps
• AEA : Une punaise fière et pleine de zèle
• Petit(e) ami(e) : Courtney Lener. En tout cas, il aimerait bien.

Messages : 74
Inscrit le : 14/07/2012

Squirrel Fray. - Page 2 _
MessageSujet: Re: Squirrel Fray.   Squirrel Fray. - Page 2 Icon_minitimeSam 21 Sep 2013 - 21:27

BANZAI !
Wangchoupi fut heureux d'avoir foutu la misère à son grand rival et s'en va avec honneur. Contrairement à d'autres, AHAHA. Morituri te salutant.n8DDD

EDIT : Amen.


Dernière édition par Wang Huan Yue le Sam 21 Sep 2013 - 21:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
~ Fondateurs ~
PnJ
PnJ

+
Pseudo Hors-RP : /
-
Squirrel Fray. - Page 2 Empty0 / 1000 / 100Squirrel Fray. - Page 2 Empty

Messages : 271
Inscrit le : 13/04/2008

Squirrel Fray. - Page 2 _
MessageSujet: Re: Squirrel Fray.   Squirrel Fray. - Page 2 Icon_minitimeSam 21 Sep 2013 - 21:27

Le membre 'Wang Huan Yue' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé Décisif' :
Squirrel Fray. - Page 2 58768097

--------------------------------

#2 'Dé Dégâts' :
Squirrel Fray. - Page 2 26545564

--------------------------------

#3 'Dé Dérobé' :
Squirrel Fray. - Page 2 70728842
Revenir en haut Aller en bas
Slow Motion Suicide
Kélian Ael
Kélian Ael

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Nii / MPDT
-
Squirrel Fray. - Page 2 Empty0 / 1000 / 100Squirrel Fray. - Page 2 Empty

• Age : 30
• Pouvoir : Faire piquer des crises de nerfs aux autres.
• AEA : Un truc aux écailles multico - ...hein ?
• Petit(e) ami(e) : YHTGFDHFREUIGF

RP en cours : That we can climb

Messages : 197
Inscrit le : 08/03/2011

Squirrel Fray. - Page 2 _
MessageSujet: Re: Squirrel Fray.   Squirrel Fray. - Page 2 Icon_minitimeDim 22 Sep 2013 - 16:42

• { Asphyxie }

Vingt, vingt-et-un, vingt-deux...
Pas à un seul instant ses yeux ne s'étaient détachés de la terre qui défilait sous ses pieds. Il fixait le sol, le sol et juste le sol – écoutait les battements de son cœur, juste eux et rien que ça. A la première inattention, ses jambes fatiguées ne se priveraient pas pour le faire trébucher. Ses épaules douloureusement tendues ne demandaient que ça. De sa respiration sifflante au rythme saccadé de ses pas, tout son corps le suppliait de s'allonger et d'en rester là : alors non, il ne pouvait pas s'amuser à regarder le ciel. Non, il ne pouvait pas se permettre de penser à quoi que ce soit d'autre. Non.
Il ne savait même pas où il allait. Ici, là, quelque part ; six pieds sous terre, quoi qu'il en soit. Ça n'allait pas durer, cette belle motivation à aller droit devant, le plus loin possible. Il avait commencé à tirer sur la corde avant même qu'Heather ne passe par-dessus bord. Le sang continuait de filer entre ses doigts et, malgré la violente douleur qui lui déchirait le cou, il peinait à se sentir vivant. Ça glissait sur sa peau en pluie glaciale, ça se faufilait entre ses lèvres – ça se tirait le plus vite possible, et de préférence les pieds devant. Il ne savait même pas de quoi il parlait. Ses pensées refusaient de s'aligner correctement.
Trente quelque-chose, trente quelque-chose-et-un...
Noyé sous la douleur, Kélian serra les dents aussi fort qu'il le put. Il s'était promis de ne pas s'arrêter avant d'être à bout de forces et comptait bien s'y tenir. Tant qu'il marchait, il était en vie. Tant qu'il tenait debout, il n'était pas mort. Il devait avancer, avancer, avancer, avancer. Avancer. Avancer. Un pied devant l'autre, deux, six, vingt, cinquante, peu importe, on s'en fout – tout ce qui comptait, c'était qu'il avance. Qu'il trouve quelqu'un. Qu'il reste debout. Son cœur était un foutu menteur ; il avait beau lui hurler de se taire et de s'allonger, il n'en pensait rien. Qui voudrait mourir, hein ? Sûrement pas ceux qu'il avait laissé derrière lui. Pas Claris, qui s'était sauvée pour échapper au danger. Pas Selenda, qui n'avait pas tiré. Pas Heather, qui s'était débattue jusqu'au bout. Pas lui, qui luttait désespérément contre le sommeil.
Et pourtant, combien d'entre eux étaient encore...
Sa gorge se serra sur une violente quinte de toux ocre qui faillit bien lui faire plier les genoux. Combien de mètres encore avant d'avoir le courage d'abandonner ? Il se le demandait. Ses yeux, qui peinaient à distinguer clairement le paysage, chassèrent quelques gouttes d'eau d'un battement de paupière perplexe. Il ne s'arrêta pas ; son corps, comme sorti d'un bref sommeil, enregistra enfin le changement d'atmosphère. Il pleuvait. La chaleur des flammes, nettement perceptible, s'était atténuée. Le feu, probablement éteint. Ses pas ralentirent et son visage, tourné vers le lac, se tordit sur une grimace peinée. Heather était encore là-dessous. Personne ne pourrait aller la chercher.
Et personne ne viendrait les aider.

… Ce qu'il pouvait avoir froid, tout-à-coup.

Un violent frisson agita le corps du jeune homme. Ce n'était même plus une question de force, à ce stade ; sa vie ne tenait plus qu'à un unique fil de volonté qui le forçait coûte que coûte à garder la tête hors de l'eau. S'il ne s'y était pas tenu si fermement, il se serait écroulé des mètres et des mètres auparavant. Il était bien au-delà de ses limites. Même le meilleur des hôpital n'aurait pas réussi à le sauver, tant il avait perdu de sang. C'était ridicule. Ça ne servait à rien. Alors peut-être qu'il avait cru entendre des voix, mais elles devaient être encore loin : et à supposer qu'il ne les imagine pas, rien ne lui disait que ce seraient des amis. Ils pouvaient très bien le laisser mourir. Et qu'auraient-ils pu faire d'autre, quoi qu'il en soit...
Ses yeux se posèrent sur la silhouette familière qui se dirigeait vers lui. Il ne savait plus ce qu'il espérait, au juste.
Retourner en arrière, peut-être ? Un semblant de sourire étira ses lèvres. Il allait y rester, de toute façon. C'était tellement cruel.

Soudain, sans prévenir, le sol se déroba sous ses pas. Le ciel tangua ; la terre bascula. Son corps heurta l'herbe humide presque sans un bruit, étouffé par le clapotis de la pluie et le bruissement de ses vêtements.

« Merde... »

Quelle façon nulle de mourir. Il ne voulait pas. Il ne voulait pas ; il ne mourrait pas.
Borné jusqu'à la fin. Ne me laissez pas.



• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Squirrel Fray. - Page 2 Bd8102dfb894f7071361ac929b7f8594
« Trees will speak before you listen ; oh my God - no one knows that
We can barely stand each other ; it's not right, no it's not fair.
Cause I'd wait anywhere for you.
Would you wait for me ?
Bleeding tears is the least of our problems here ;
We can moan our family's gone, blistered feelings -
All we have's diseased organs.
And I'd die anytime for you.
Would you die for me ? »

Girl, I should have told you :
 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


+

Squirrel Fray. - Page 2 _
MessageSujet: Re: Squirrel Fray.   Squirrel Fray. - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Squirrel Fray.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
xX || Pensionnat Interdit || Xx :: .:: Extérieur ::. :: Parc et Lac :: EVENT - Corpse party [ PARC & LAC ]-
Sauter vers: