AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Strangest day in my whole life [pv Audrick]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


+

MessageSujet: Strangest day in my whole life [pv Audrick]   Mar 26 Nov 2013 - 16:42

« Ce fut par un pur hasard, et par un ennui totalement écrasant que le russe se dirigea vers cette bâtisse qu’il n’avait jamais vue avant. Faut dire qu’il n’avait jamais exploré vraiment ce coin précis de la ville non plus. Il n’aurait peut-être pas dû laisser sa curiosité le prendre, non..? »

Alekseï hésita un court instant avant de pousse les lourdes portes du bâtiment. Il avait un léger pressentiment, mais son ennui était tellement grand qu’il ne résista pas longtemps. Étrangement, ouvrir celles-ci lui parut beaucoup plus facile que l’allure des portes le laissait présager. Il resta un instant planté sur le porche, observant avec intérêt l’intérieur. Tout semblait vraiment beau. Peut-être même plus que sa propre maison. D’un pas de conquérant, le grand blond entra dans le hall pour voir de plus près les peintures accrochées aux murs. Il ne sursauta même pas quand il entendit la porte se refermer derrière lui. La journée était particulièrement venteuse et le vent aurait très bien put être ce qui avait fait fermer les portes. Rien de préoccupant. En tout cas, rien qui ne puisse le détourner de l’observation des toiles. Très belles toiles d’ailleurs. Le seul problème avec l’une d’elles, c’était le long serpent d’un blanc pur qui descendait lentement du cadre pour ensuite ramper à une allure paresseuse vers Alekseï. Celui-ci recula lentement. Après tout, ce n’est jamais rassurant de voir un cobra royal se diriger vers soi. Et quand ledit serpent se redressa et déploya sa ‘’coiffe’’, le russe frôla la crise cardiaque. Mais au lieu de se prendre une morsure, il entendit un rire bas qui ressemblait presque à un sifflement. Croyant d’abord qu’il s’agissait d’une autre personne qui se trouvait dans le hall, Alekseï se crispa. Deux personnes, ça voulait d’abord dire plus de risque d’énerver le reptile. Mais alors une phrase retentit, toujours avec ce timbre sifflant, et finit de perturber Alekseï.

- Alors Alek. On ne reconnait plus son Milky..?

Sourcils froncés, le jeune homme blond chercha un moment dans sa mémoire. C’est qu’il avait effacé le mieux possible ses souvenirs de cet ami imaginaire qu’il s’était créer. Mais en cherchant profondément dans son esprit, il retrouva l’image d’une longue et élégante silhouette blanche. Sauf que cette silhouette était humaine. Et que devant lui se tenait un serpent. Mais avec un peu d’imagination, on pouvait bien voir que l’équivalent animal de cette silhouette était un reptile. Et quel reptile est plus élégant qu’un cobra? Prudemment, Alekseï s’agenouilla devant le serpent albinos, les yeux dans les yeux avec le reptile. Celui-ci rampa le long du corps d’Alek et s’enroula lentement autours de son cou, et ce fut comme s’il avait toujours été là. Le jeune homme sourit au sifflement approbateur qu’émit le serpent et se redressa en faisant attention à ne pas le faire tomber.

- Tu me pardonneras de ne pas t’avoir reconnut immédiatement. Faut dire que tu as considérablement maigrit. Un régime draconien peut-être?

Sa seule réponse fut un petit rire sifflant aux accents moqueurs. Se tournant vers la porte dans l’intention de repartir avec son nouveau compagnon, il vit un jeune homme devant lui. Cheveux bruns, yeux verts. Plutôt mignon et particulièrement petit. Un petit sourire s’épanoui sur les lèvres du russe. Il avait bien fait d’entrer dans ce manoir finalement…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Strangest day in my whole life [pv Audrick]   Mer 27 Nov 2013 - 3:54

Le camé ouvrit la porte rapidement, celle-ci ayant se… Ah bah non, elle n’alla pas se fracasser contre un mur vu le poids de la porte en tant que tel. Audrick la referma à sa suite et s’appuya dessus, sursautant en voyant l’aspect du manoir dans lequel il venait d’entrer. Lui qui s’était attendu à un endroit délabré, il était plutôt étonné de voir que le hall était en parfait état et même plutôt beau avec les peintures et les tapisseries riches.

Curieux de nature, le drogué futuriste s’avança dans la pièce avec des étincelles dans son regard vert feuillage expressif, observant avec intérêt son nouvel environnement comme un chaton qu’on déposait dans une nouvelle maison et qui se mettait à fouiner d’un côté et de l’autre. Pourtant, il n’eut pas vraiment le temps d’aller très loin dans son exploration toute innocente, car il sentit un frôlement contre son mollet gauche, son pantalon noir frissonnant sous le passage d’un objet encore non-identifié.

Il baissa son regard curieux vers le bas de son pantalon et sursauta en voyant un énorme chat gris à rosettes noires se frotter contre lui, les yeux bleus félins posés sur son visage. Un sourire sembla flotter sur la figure animale, alors que la gueule s’ouvrait …

-Audrick! Je suis tellement content de te revoir!

Le jeune homme se recula vivement, son regard passant de curieux a effrayé. Oh merde! Qu’est-ce qu’il avait encore prit pour avoir des hallucinations aussi vraies?! Est-ce qu’il était encore sous les médocs de l’hôpital? Surement… Depuis l’accident, il n’avait rien prit d’illégal. Un miaulement plaintif attira son attention, ses yeux feuilles de rosiers se baissant vers l’animal :

-Tu ne me reconnais pas? Oh non… Moi qui me faisais une joie de passer du temps avec toi mon petit maître adoré!
-Je… Je suis censé te connaître?, demanda le jeune homme avec consternation : mais où était-il censé avoir déjà vu cet animal?

Celui-ci lui fit une bouille d’ange, le style de mimique que l’on ne pourrait attribuer qu’à un chiot trempé sous la pluie froide d’un quartier mal famé de Russie. Le jeune homme le regarda attendri, son air un peu piteux lui faisant remonter de vieux souvenirs, des souvenirs que la drogue avait partiellement effacé de sa mémoire.

-Tu me dis quelque chose maintenant que tu me le dis…, commença lentement l’humain futuriste, haussant un sourcil intrigué.
-Ton premier doudou, tes premiers pas, tes premiers mots! Ta première snif de coke? Tu les as faits avec moi! Toutes tes premières fois tu les as faits avec moi…, geignit l’animal en s’asseyant sur le sol de marbre.

Oh seigneur, il perdait vraiment la boule! Qui aurait pu être là à tous ces évènements dans sa vie? Surtout qu’il savait qu’il avait été seul pour sa première snif! Rha!! Il sentait un mal de tête pointer le bout de son nez et cela le mettait un peu sur les nerfs, son regard auparavant expressif, maintenant vide et morne.

-Là, tu es énervé!, s’écria la créature en le pointant de la patte gauche, montrant une cicatrice entre deux griffes., Je te connais par cœur!

Audrick se figea en voyant la cicatrice. Non, c’était pas possible…? Il était dans un bad trip et il allait se réveiller, c’était littéralement IMPOSSIBLE!!

-R-Rhys?
-Ah, bah tu me reconnais maintenant!, le chat de Bengale se redressa sur ses 4 pattes fièrement, se présentant : Rhys Randall pour te resservir cher Maître.

Le chat de couleur gris s’inclina légèrement avant de retourner se frotter contre son petit maître. Maître qui n’en menait pas large… Rhys? Son chat en peluche?? Celui qu’il avait mâchouillé étant bébé? Celui qu’il avait trimballé partout jusqu’à ses 13 ans? Celui dont il avait abimé la patte gauche en le laissant traîner? Celui qu’il avait donné à une petite fille parce qu’elle l’aimait et qu’il se considérait trop vieux pour avoir des peluches? CE Rhys?

-J’ai beaucoup aimé la petite fille à qui tu m’avais confié, j’ai bien pris soin d’elle comme tu l’aurais voulu, mais tu m’as manqué…, se plaint l’énorme chat en grimpant sur son maître et venant lui lécher la joue avec sa petite langue râpeuse., Je peux avoir un câlin? Ça fait trop longtemps Audrick…

Le jeune homme eut un sourire heureux et se pencha pour prendre le chat dans ses bras, le serrant fort contre lui. C’était si bon de se sentir aimer…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Strangest day in my whole life [pv Audrick]   Mer 27 Nov 2013 - 18:09

Le petit brun ne semblait pas porter la moindre attention à Alekseï. Et si celui-ci était honnête, il avouerait que se faire ainsi ignoré le blessait dans son amour propre. N’était-il pas l’être le plus exceptionnel de ce monde? En quoi le chat gris était-il plus intéressant que lui? Refusant d’être ignoré encore longtemps, le grand blond avança d’un pas fier vers l’autre dans l’intention d’accaparer toute parcelle d’attention de sa part. Mais il ne fit pas plus de deux pas avant qu’un sifflement d’avertissement le stoppe et qu’une voix froide lui susurre de douces menaces à l’oreille s’il osait déranger la réunion des deux autres. Il fallut que le cobra resserre néanmoins ses anneaux légèrement autours du cou du russe pour que celui-ci consente à s’éloigner. C’est en grommelant qu’Alek alla s’asseoir dans les marches, appuyant une épaule contre la rampe pour plus de confort. Il se contenta de regarder de loin la petite réunion qui avait lieu entre le jeune homme et le matou gris. Son égo surdimensionné le prenait toujours pas le manque d’attention dont il faisait l’objet. Il avait tellement été habitué à être le centre d’attention, avec son physique avantageux et sa fortune, que cela le rendait boudeur. Et la bouderie n’avantage que rarement les gens d’une taille comme celle d’Alekseï. Ce que, d’ailleurs, le serpent albinos se fit une joie de lui faire remarquer de sa voix moqueuse.

Au moment ou le petit brun serrait contre lui son chat, Alek n’en pouvait déjà plus de se retenir. C’est que l’ennui reprenait rapidement le dessus sans rien d’autre qu’un serpent moqueur et des retrouvailles pour stimuler son intérêt. C’est donc d’une voix un peu dur et impatiente qu’il interpella l’autre, provoquant le profond désespoir de sa Voie Lactée adorée.

- Hep p’tit! Ça te tuerais de venir par ici un moment?

Son regard agacé était dirigé vers l’autre. Quand le cobra royal lui fit remarqué de sa voix sifflante que l’autre allait le prendre pour un parfait idiot, ou alors un fou échappé de l’asile, Alek grimaça un peu et força un sourire avenant. Il avait cette faiblesse qui rendait trop important à ses yeux l’image que les autres avaient de lui. Ou du moins, tant qu’il décidait pas qu’il ne trouvait plus rien d’intéressant chez les personnes. Donc en fait, les deux ou, dans le meilleur des cas, les cinq premières minutes de la rencontre il s’en préoccupait. Après? Bah il s’en foutait autant que de sa première paire de chaussette.

Enfin. Toujours est-il qu’Alekseï regardait le petit inconnu et son adorable visage à l’air légèrement perdu d’un air un plus amical et attendait presque patiemment que l’autre vienne vers lui ou, au moins, réagisse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


+

MessageSujet: Re: Strangest day in my whole life [pv Audrick]   Lun 2 Déc 2013 - 19:42

Rhys se mit de lui-même au sol lorsque Audrick sursauta en entendant la voix d’un homme. Homme qu’il n’avait même pas remarqué en entrant dans le grand hall. Il se retourna vers celui-ci, le regard étonné. Il se figea légèrement. Comment avait-il fait pour ne pas le voir…? Il entendit un petit rire malicieux et envoya un regard vide à son animal de compagnie qui lui renvoya, amusé.

Bon… Il avait déjà envie de l’envoyer paître, c’était pas une bonne nouvelle… Il redressa son regard expressif sur le jeune homme aux cheveux pâles et l’information que ce dernier avait dite arriva enfin à son cerveau. Il voulait qu’il s’approche? Bah pourquoi pas? Le camé s’avança vers l’homme assit dans les escaliers et s’arrêta devant lui, souriant légèrement, son regard vert restant curieux et intrigué.

Déjà là, il ne pouvait pas dire si son vis-à-vis était grand, il était assis, mais une chose était certain, c’était qu’il était mignon, même très mignon. Ses cheveux blonds mi long lui faisaient penser aux champs de blés, son regard si bleu au ciel clair de l’Écosse…

Woah, woah, woah, woah!!! Pause! À quoi pensait-il? Il ne pouvait pas s’attacher à personne, il était en cavale! Il ne pouvait même pas rester dans ce manoir très longtemps, qu’est-ce qui pourrait lui arriver si on le retrouvait? La prison? Il était en délit de fuite, non? Et maintenant, en plus, il était entré par effraction dans ce manoir! Oh merde!

-Je suis désolé… Vous savez avec la guerre les policiers sont plus à cran et… J’avais besoin d’un endroit où me cacher… Je ne voulais pas entrer par effraction chez vous…

Gêné, il baissa la tête. Il se mit à penser que de toute façon, maintenant les policiers devaient avoir dépassés le Manoir et ils seraient rentrés depuis longtemps dans ce dernier. Le jeune drogué n’avait pas eu à courir longtemps avant de croiser la grande maison.

-Merci de ne pas appeler les policiers je vous en prie, je m’en vais maintenant!, dit-il précipitamment en se détournant, attrapant son nouvel animal de compagnie sur son épaule, celui-ci s’agrippant avec ses griffes sur les vêtements de son maître.

Audrick alla ouvrir la porte et se figea en voyant l’extérieur. Oh merde… Où était-il?! C'était quoi ce parc? Où était sa ville remplie de buildings et de voitures volantes?

-Bloody hell, whats going on here??
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


+

MessageSujet: Re: Strangest day in my whole life [pv Audrick]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Strangest day in my whole life [pv Audrick]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
xX || Pensionnat Interdit || Xx :: .:: Hors-Jeu ::. :: Tiroirs scellés :: Archives :: Sujets de PI v.3-
Sauter vers: