AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 #YOLO {Alejandro Alavés L.}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Súper Guay
Alejandro Alavés L.
Alejandro Alavés L.

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Nii' / MPDT
-
#YOLO {Alejandro Alavés L.} - Page 2 Empty0 / 1000 / 100#YOLO {Alejandro Alavés L.} - Page 2 Empty

• Age : 24
• Pouvoir : Rejouer l'Exorciste sans effets spéciaux.
• AEA : Leia.
• Petit(e) ami(e) : Gil.

RP en cours : Find a place we both could hide

Messages : 112
Inscrit le : 29/05/2011

#YOLO {Alejandro Alavés L.} - Page 2 _
MessageSujet: Re: #YOLO {Alejandro Alavés L.}   #YOLO {Alejandro Alavés L.} - Page 2 Icon_minitimeJeu 4 Juil 2019 - 18:57

Pfrt. Bras croisés, moue moqueuse aux lèvres, Alejo reposa le pied par terre. Tu parles, que Gil avait peur — il passait son temps à mentir et à faire semblant. Et même s'il avait vraiment les chocottes à l'idée de se faire balancer d'un bout à l'autre d'un terrain, vu que môsieur avait décidé d'être honnête, maintenant, eh ben c'était bien fait. Ce foutu filet mignon sauce mensonge lui filait des migraines pas possibles et passait son temps à lui courir dans les pattes. Il méritait bien de souffrir de temps en temps.
Il voulait bien croire qu'un petit porcelet soit "trooop mignon", surtout s'il adorait se rouler sur les genoux de tout le monde et montrer le ventre à la première caresse, mais ça n'excusait rien du tout. Il restait insupportable. Ça ne se voyait juste pas.
Comme quoi même chez les animaux, l'apparence comptait plus que le reste. Câlinons les vilains petits porcs et laissons mourir les gentils petits vautours. Foutu monde débile. Il partait les adopter, lui, les vautours. Il s'en ferait une FAMILLE. Aimante et gentille — pas comme celle qu'il refusait de former avec Gil. Sale bête.
(Bon, il exagérait — il l'aimait quand même. Mais juste un peu.)

« Oh, mais si tu veux, je crois que j’ai vu Claris avec un ballon de foot l’autre jour ! Je ne sais pas où elle a été le chercher mais je suis sûr qu’elle pourrait nous le prêter. »

Claris, hein. La moue d'Alejo vira incertaine. Il aimait bien Claris ; elle était marrante et gentille. Le problème, c'était qu'elle avait aussi de très, très mauvaises idées et le chic pour attirer les problèmes. L'un avait déjà tendance à attirer l'autre, mais alors avec elle, c'était le pompon. Donnez lui un ballon, ils finiraient tous dans le bureau des I. à devoir expliquer pourquoi et comment ils avaient réussi à casser leur barrière spatio-temporelle.

« J'aimerais bien savoir où elle a été le chercher, quand même, avant qu'elle nous le prête. Par, euh... »

Il se rappela l'histoire des blattes dans la chambre d'Heather. Que de très bonnes idées, Claris, oui oui.

« ... Mesure de précaution. Elle est gentille hein, mais c'est. Un peu une cata. »

Et lui était un peu beaucoup une cata de la suivre malgré tout sachant ça. Il avait de la personnalité, pourtant — il aurait été capable de lui dire non et de partir sans faire le crabe. Mais non. Il fallait qu'elle réveille son petit côté ado en colère.
Son tout petit, minuscule côté ado en colère. Bien caché derrière des couches et des couches de maturité et d'intelligence. A peine visible. Presque mort.

... Oui. Bon. Il n'était pas tant que ça mieux qu'elle.

Alejandro avait cru entendre Soren se lever, mais l'allemand avait le terrible défaut d'être discret. Difficile à dire, du coup.
Parce que son ami était quand même venu lui parler de choses un peu bizarres et qu'il n'était pas sûr d'avoir pu l'aider, même un peu, il rangea son ego dans sa poche et tendit le bras au hasard.

« Tu viens ? »

Il avait réussi à venir sans aide. Techniquement, il aurait pu repartir en se guidant aux bruits de pas de Soren sur sa gauche ou sur sa droite. Il avait l'habitude.

Mais ça faisait aussi du bien de pouvoir marcher sans avoir peur de tomber, parfois.

Doigts fermés sur le bras de son ami, il lui adressa un sourire.

On ira mieux demain.



• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

#YOLO {Alejandro Alavés L.} - Page 2 170228120343425599
« Sueño cuando era pequeño sin preocupación en el corazón.
Sigo viendo aquel momento - se desvaneció, desapareció.
Ya no te creo, ya no te deseo ; solo te dejo, solo te deseo.

Mira, Sofia ; sin tu mirada, sigo, sin tu mirada, sigo.
Dime Sofia : cómo te mira, dime cómo te mira, dime -
Sé que no, sé que no. Sé que solo, sé que ya no soy oy oy oy -

Mira, Sofia. »

Me olvidaras :
 

Revenir en haut Aller en bas
 

#YOLO {Alejandro Alavés L.}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
xX || Pensionnat Interdit || Xx :: .:: Extérieur ::. :: Parc et Lac-
Sauter vers: