AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Inaya Aruna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


+

MessageSujet: Inaya Aruna   Dim 16 Fév 2014 - 21:45



* Inaya Aruna


*nom – Aruna
*prénom – Inaya
*age – 18 ans
*né(e) le – 12 février -325
?

Pouvoir
Lorsqu'Ina chante un air en particulier, les personnes qui l'entendent s'endorment pour une période de une demi-heure à une heure.

Alter Ego Astral
Une hermine mâle au pelage crème du nom de Chioni. Elle n'a toutefois aucun souvenir de son ami d'enfance qu'elle a aussitôt fait de mettre au placard lorsque ses parents ont commencé à la regarder de travers.

Passions
Le chant et la danse qu'elle a appris comme toute jeune fille de bonne famille de son époque. Elle n'est pourtant pas particulièrement douée, que ce soit dans n'importe laquelle de ces deux discipline mais il faut croire que personne n'a osé lui dire… Elle aimerait également s'essayer au dessin.

N'aime pas / Phobies
Elle a très peur des insectes et plus particulièrement des araignées qu'elle abhorre.
Elle n'apprécie pas beaucoup la couleur rose qui ne lui va pas vraiment au teint
Question nourriture, elle déteste la plupart des légumes, tout en ayant appris à faire avec. Sauf les champignons, ça c'est impossible.




« Ce ne sont pas les fils qui perpétuent la mémoire des pères, ce sont les bonnes actions et les bonnes mœurs. » de Alexandre III le Grand



Histoire

"Tu es le joyau de mon empire, Inaya. Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour que tu brilles pour toujours."

Inaya avait toujours été consciente de la chance qui était la sienne. Jusqu'à ses dix-huit ans, elle avait vécu dans un monde de beauté et de richesse, de rêves et d'amour. Et puis, tout avait basculé.

Lorsqu'Inaya vint au monde en l'an -325, le monde antique était dominé par un personnage particulièrement impressionnant: Alexandre le Grand. Sous son règne, de nombreuses contrées prospéraient. Le commerce était en expansion et la campagne d'Alexandre avait étendu son empire jusqu'aux confins de l'Inde. Et si monsieur-tout-le-monde payait le prix de cette guerre sans fin, certains y avaient trouvé leur compte.
Le clan Aruna, par exemple, était une famille marchande de l'est qui s'était spécialisée dans l'approvisionnement en armes et en nourriture de base. Bien que leurs relations commerciales s'étendent aux quatre coins du monde connu, ils avaient un acheteur principal: l'état macédonien.
La guerre fut donc une véritable mine d'or pour les frères Aruna.

Inaya naquit ainsi au cours de l'âge d'or de sa famille. Celle-ci avait installé son siège sur l'île de Kupros ou, comme on l'appelle aujourd'hui, Chypre.
Elle y grandit en toute quiétude entourée de son adorable frère ainé et de sa mère, que son père avait ramenée d'un voyage dans le sud.
Elle reçut une éducation grecque classique, dispensée par un esclave de sa famille. Elle apprit à écrire, compter et étudia les bases de l'histoire-géo, de la philosophie ainsi que quelques trésors de la littérature antique.
A ses onze ans, sa mère reprit son apprentissage en main et lui enseigna tout ce qu'une épouse de la noblesse grecque devait savoir: la danse, le chant, les manières et l'économie, essentielle à la gestion d'un foyer.
Ina se montrait plutôt douée et son envie de s'élever au rang des espérances de son père dirigeait son existence. Il était un homme respecté et honoré qui souhaitait que ses deux enfants légitimes fassent perdurer la grandeur de leur famille. Légitimes, en effet… Car en comptant les enfants des concubines et esclaves, son père aurait pu remplir un stade… Honnêtement, cela rendait Inaya malade. Mais ces mœurs faisaient partie de la société et sa mère s'y était conformée, comme n'importe quelle femme était supposée le faire. Aussi la petite héritière avait appris à masquer ses sentiments sur cette famille étendue, surtout en présence de son père.

Quelques années plus tard, Inaya eut à mettre en pratique son impassibilité en présence de son paternel. Celui-ci avait en effet décidé de la marier à l'héritier d'une autre famille marchande de l'île. Rien que de très classique, à l'époque. Il avait quinze ans, elle treize et ils furent mariés au début du mois de juin. Les parents s'étaient mis d'accord sur quelques règles: ils vivraient ensemble mais il ne pourrait la toucher avant ses quinze ans, soit deux années d'attente.
Echion ne sembla jamais s'en plaindre et traita toujours Ina avec beaucoup de respect.
Au début de leur vie commune, il ne montra toutefois pas beaucoup d'intérêt pour sa jeune épouse et passait énormément de temps avec ses amis. Puis, à mesure que son père, Damalys Vasilis, faisait pleuvoir sur lui de nouvelles responsabilités, le foyer du jeune héritier devint son refuge et Ina devint son repère. Certains trouvaient parfois à s'accommoder d'un mariage arrangé, les jeunes époux en vinrent même à ressentir une certaine affection l'un pour l'autre. Ils se respectaient et s'étaient promis d'être toujours honnêtes.

Cette promesse força Inaya à s'excuser à de nombreuses reprises pour ne pas encore avoir donné d'héritier à leur foyer. Bien qu'elle ait déjà atteint ses dix-sept ans, la jeune fille n'était toujours pas tombée enceinte. Elle avait néanmoins admis à son époux sa répugnance pour les concubines et autres maitresses. Echion avait alors promis de ne pas céder à cette possible envie tant qu'Ina ne le repousserait pas. Quelques semaines plus tard, elle lui annonçait la prochaine naissance de leur enfant.

Jusque là, Inaya avait bien conscience de vivre un conte de fées. Une famille toujours présente, un époux aimant, richesse, beauté,… Et maintenant, un enfant.

Deux jours après ses dix-huit ans, la jeune fille commença à ressentir de terribles douleurs à l'abdomen. C'était un peu tôt mais le travail commençait. Quatre heures de souffrance et de cris plus tard, alors que les hommes des deux familles piétinaient de long en large dans le jardin, elle donna naissance à un petit garçon.
Quand la délivrance vint enfin, Inaya mit quelques instants avant de se remettre les idées en place et à se rendre compte qu'il y avait un problème. Le bébé ne pleurait pas. Et ne le fit jamais.
Après trois ans d'attente, Ina avait donné naissance à un magnifique petit garçon, mort-né.

Tout le monde pleura cette tragique perte, même son propre père. Mais pas elle.
Pendant un temps, elle resta totalement absente. Aujourd'hui, on parlerait certainement d'état de choc… Elle ne répondait pas, ne mangeait pas, ne bougeait pas. Rien ne semblait attirer son attention et elle n'assista pas aux funérailles de son fils.
Et puis, cinq jours après le drame, elle se leva, prit soin de sa personne et quitta enfin sa chambre. Elle embrassa son mari et lui dit simplement qu'elle avait besoin de prendre l'air. Elle sortit alors de leur demeure au pied des montagnes et prit un petit chemin de promenade qu'elle connaissait par cœur.
Elle se sentait… Vide, brisée. Plus rien n'avait d'importance, elle avait l'impression de ne plus… fonctionner.

Arrivée au bord d'une falaise de laquelle elle avait l'habitude de regarder les navires entrer au port, elle s'assit, les pieds dans le vide et resta là pendant de longues heures. Finalement, les larmes commencèrent à couler et elle fut bientôt secouée de sanglots incontrôlables.
Bientôt épuisée par ses pleurs, elle se laissa basculer en arrière pour s'allonger au bord de la falaise. Elle se releva plus vite que si l'éclair l'avait frappé!
Là, au bord du plateau sur lequel elle se trouvait, une étrange construction venait d'apparaître! On aurait dit une bâtisse d'un autre âge, très haute, constituée de choses qu'Ina n'aurait même pas pu nommer.

Était-ce la fatigue morale dans laquelle elle se trouvait pour le moment? Était-ce le désespoir qui l'envahissait?
Toujours est-il que la jeune femme s'approcha lentement de la porte de l'édifice, avec beaucoup de précautions. Franchement, que pouvait-il lui arriver de pire que la mort de son enfant tant attendu. Elle entra.


Caractère

Inaya est une femme tout à fait normale pour son époque mais qui pourrait donc paraître très spéciale à des personnes plus… modernes.
Fondamentalement, elle a un bon fond. Elle peut même être adorable avec les gens qu'elle apprécie. Sensible, elle aime la conversation ainsi que l'humour. C'est une jeune femme ouverte et avenante mais qui n'aime pas beaucoup qu'on lui marche. Aussi, le respect et l'attachement de son mari lui ont permis de se sentir en sécurité et en confiance en public. Elle n'a donc pas sa langue dans sa chambre.
Son amour pour sa famille et son époux sont véritables et l'éloignement pourrait bien être terrible.

Toutefois, Inaya peut parfois avoir un côté plus corrosif car elle est également une maîtresse de maison de l'Antiquité. Ce qui veut dire qu'elle n'a jamais cuisiné de sa vie, encore moins nettoyé ou été au marché et qu'elle est donc habituée à ce qu'on lui obéisse. Elle ordonne et le premier esclave qui passe complait à tous ses désirs. Elle est (ou plutôt était) ce qu'on appellerait aujourd'hui en blaguant "un inspecteur des travaux finis": elle ordonne, dirige, surveille et critique sans jamais se salir les mains.
Elle a l'habitude qu'on la respecte et qu'on l'admire. Voila qui pourrait également poser problème.



Physique

Approchant du mètre septante-trois et plutôt voluptueuse, Inaya correspond aux canons de beauté de son époque où la maigreur était considérée comme un signe de pauvreté. Sans avoir des formes particulièrement amples, elle a quand même ce qu'il faut là où il faut, sans oublier qu'elle sort tout juste de sa grossesse.

De longs cheveux noir profond encadrent sa silhouette et elle a pris l'habitude de les coiffer de manière élaborée. Tresses, chignons, pierreries, tout est bon pour étaler la richesse de sa famille. Il en va de même pour le reste de sa toilette qui aime raffinée et sophistiquée. D'ordinaire, de somptueuses bagues viennent orner ses mains fines et les étoffes de grande beauté débordent de ses placards.
Elle portera par contre toujours des vêtements longs, tout d'abord car montrer ses jambes n'étaient généralement pas très bien vu pour les femmes de l'époque mais, en plus, elle trouve qu'elle a des genoux bien trop cagneux pour les afficher…

Quant à son visage, il a certes les traits fins mais reste très banal, si ce n'est pour ses grands yeux d'un bleu presque turquoise. Ils brillent normalement d'un éclat très vivant, avivé par la couleur de ses cheveux et le teint mate de sa peau. Au vu des événements ayant précédés sont arrivée, cet éclat s'est par contre effacé. Mais peut-être n'est-ce que provisoire.




Informations Hors-RP
Avez-vous bien lu les règles ? "Sehr gut !", comme dirait mon ancienne prof d'allemand.
Où avez-vous trouvé ce forum ? Par Loe'
Est-ce votre premier perso...
♦ ...Dans un forum RP ? Oui ^^
♦ ...Dans ce forum ? Non, c'est le premier.

Revenir en haut Aller en bas
Pensionnaire
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : DD (DarkD)
-
0 / 1000 / 100

• Pouvoir : Cyberpathie
Messages : 1412
Inscrit le : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Inaya Aruna   Mar 18 Fév 2014 - 13:10

Bonjouuuur et Bienvenue (encore une fois, mais on ne le souhaite jamais assez) ! Je vais enfin pouvoir m’occuper de ta fiche, encore vraiment désolée du retard, surtout qu'il n'y a franchement rien à dire.
Le code était bon, je l'ai validé virilement, et ta fiche ne me pose aucun problème ! J'aime bien ton personnage, l'ambiance qui s'en dégage me fait d'ailleurs penser au manga Bride Stories de Kaoru Mori *-* (bon, ce n'est pas le même contexte, mais c'est l'ambiance que j'en ressors, haha). Ah, et avec "taille moyenne" je n'aurais jamais imaginé qu'elle fasse 173cm, elle est plus grande que mon personnage 8D ! (ce nain.)

Bref, sans plus tarder je vais donc te valider.
Tu peux dès à présent commencer le RP en partant du Hall d’entrée. Je t'invite aussi à :

~ Déclarer ton pouvoir.
~ Demander une chambre. (La partie des femelles est tellement décimée !)

Enfin, si ça te tente, n’hésite surtout pas à t’incruster dans la partie Hors-Jeu afin de te présenter et faire connaissance avec les autres membres du forum.
Voilà voilà ! Encore bienvenue (encore et toujours) ! J'espère que tu t'amuseras parmi nous. Bon RP ! A la prochaine ♥

(Si tu n'as pas ta couleur immédiatement, n'en tiens pas compte, tu l'auras dès que possible _o/)



• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •



ESC:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Inaya Aruna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
xX || Pensionnat Interdit || Xx :: .:: À lire avant tout ! ::. :: Registre :: Fiches des disparus-
Sauter vers: