AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Leo Nakuni

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nouveau/Nouvelle
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : ?
-
0 / 1000 / 100

• Pouvoir : Survit aux chutes de plus de dix mètres
• AEA : Gaspard Hadrat, le Crabe fait de sparadrap
Messages : 5
Inscrit le : 26/09/2014

MessageSujet: Leo Nakuni   Sam 27 Sep 2014 - 0:13

Personnage:

Nom: Nakuni
Prénom: Leo (sans accent)
Âge: 17 ans (et demi, il y tient !)
Date de naissance: 18 Des Ambres

Histoire:

Le centre d'enseignement tertiaire du New Jarrick, état du Sud des United Nations of Amber, était un établissement à la réputation miteuse. En effet, les fondations incertaines et grinçantes peinaient à soutenir le poids des cloisons -qui, selon les rumeurs, contenaient des traces d'Amantium, dangereux minéral aujourd'hui prohibé qui était utilisé dans l'industrie en des temps anciens-, la peinture écaillée depuis des lustres n'arrangeait pas non plus son aspect esthétique. Mais le pire venait de sa population. Ses classes accueillaient ces espèces d'imbéciles d'enfants de familles modestes, ces ignares qui n'étaient pas fichus de rentrer dans Le Système Tout-Puissant, mais à qui il fallait bien trouver une utilité. Trop de bouches à nourrir, et pas assez de bras à l'ouvrage. Certains d'entre eux, des idiots moins attardés que les autres, avaient parfois une infime chance de se réinsérer dans la Société-Mère, et quitter leur banlieue crasseuse.
Dans le bureau du recteur, placé au cinquième étage, le calme régnait. Le dirigeant de cet humble établissement, Joseph R. Vincent, parcourait tranquillement les sites d'actualité sur sa tablette de données -car il avait le privulège de pouvoir séjourner dans la seule pièce pourvue d'électricité fiable-. Les seules informations que la EdenWatch divulguait étaient d'un grotesque sans nom; cependant, la population se complaisait dans ces pseudo "hotnews", bien que ces absurdités soient grosses comme le poing. L'Etat Tout-Puissant, Les vénérées U.N.A. entretenaient ainsi leur peuple, qui avalait cette soupe de propagande à la marmite même. Il n'avait pas à se plaindre: son bureau, qu'il considérait comme ses quartiers, à la manière d'un prince, avaient une formidable vue qui donnait du luxueux quartier résidentiel. Il ne pouvait en voir que les toits, car le secteur noble et le secteur populaire étaient séparés par d'épais murs, hauts de plusieurs dizaines de mètres. Mais c'était toujours un privilège, plutôt que de devoir se contenter de la vue sur les ouvriers qui effectuaient des va-et-vient incessants, comme des automates bien réglés.

On frappa à la porte. Qui donc avait l'audace de déranger le prestigieux recteur en pleine occupation d'importance capitale ?
Il ordonna cependant d'entrer, d'un ton agacé. La porte s'ouvrit et claqua contre le mur, faisant alors place à un curieux personnage. Il n'était pas très grand, n'était pas vraiment charnu, mais surtout: il avait un immonde visage. Ses traits étaient fins, ses joues assez creuses -on eut dit qu'elles avaient été taillées au couteau-, mais un œil unique et hypertrophié d'un bleu azur le rendait monstrueux. L'affreux semblait essoufflé, et se précipita devant le bureau du proviseur, en engageant alors le dialogue, d'une voix anormalement forte qui cacha mal son impatience:

"BONJOUR M'SIEUR ! Je suis Leo Nakuni, élève en, euh..."

Le directeur ne le laissa pas terminer sa phrase, et lui lança sèchement:


"Un peu de silence, espèce de sauvage ! Crois-tu pouvoir débarquer devant moi et poser tes mains dégoûtantes sur mon bureau de bois d'ébène millénaire comme si tu rentrais dans ta chambre crasseuse ?! Allons, parle !"

"Ben, euh... Non m'sieur... Pardon m'sieur, mais j'viens savoir si j'pouvais intégrer l'école artistique du centre de l'Alhendra... J'ai pas mal bossé, et puis...", balbutia-t-il, avant de se faire couper une fois de plus.

"Ho ho ho ! Eh bien, en voilà un jeune... "garçon" plein d'espoir ! Voyons-voir..."

Il consulta sa tablette de données pendant une vingtaine de secondes qui parurent interminables pour le cyclope. Tout se jouait sur cette réponse, qui pouvait tomber à n'importe quelle seconde. Il guetta alors minutieusement le mouvement des lèvres boursouflées du recteur, en attendant qu'un son en sorte. Il tenait plus que tout à rejoindre une école d'art, bien qu'elle ne soit pas reconnue du tout. C'était cent fois mieux que ce bahut dégueulasse, et puis c'était l'occasion d'apprendre et de devenir ainsi super doué, ce qui était le plus important pour le graphiste du Crew qu'il était. Son plus grand désir était de se faire bien voir par les grands du Crew, et ainsi pouvoir se hisser, lui et ses amis vers le haut du Clan. C'était le rêve de Leo.

Le proviseur mit fin à ses pensées impatientes en gloussant une nouvelle fois.


"Z"avez de l'humour, mon p'tit ! Voyons-voir votre palmarès... Ils sont particulièrement regardants sur vos notes artistiques, et voilà ce qu'on a dans votre bulletin ! Croquis généraux: 06/20 ! Histoire artistique: 03/10 ! Et le meilleur, votre sujet de composition sur le "Pâle Inceste", déterminante pour cette année: 19/40 ! Vous n'avez même pas été fichu d'avoir eu la moyenne quelque part, et vous me demandez de vous donner un avis favorable ?! Je n'en voudrait même pas pour me torcher, alors débarrassez-moi le plancher, et plus vite que ça, ou je vous fiche en colle pour deux-trois bonnes heures, pauvre crétin !"

Ravi de voir le visage hideux de ce sale gosse se déformer, Le recteur Joseph affirma un sourire carnassier. Il était cruel, et il aimait jouer au Dieu sur ces "sent-la-pisse", sobriquet qui, selon lui, les caractérisait parfaitement. Et celui-là était particulièrement détruit par son discours ravageur; Le régisseur n'avait pas manqué de s'en délecter.

Cette fois-ci, c'était la fin. Il avait l'impression que le fil d'une lourde hache s'était abattue sur sa tête. Cet espèce de gros porc s'était moqué de lui, se plaisait d'avoir détruit son vœu le plus cher, de l'avoir réduit à néant. Et tout ça parce qu'il portait une moustache dégueulasse, il croyait que ça lui permettait de briser ceux qui rêvaient.
Son corps commença à se crisper. ses muscles gonflaient, sa mâchoire tremblait. Et ce calme qui régnait soudainement... Ce calme assourdissant. Il sentit que son crâne allait exploser. Alors, son corps réagit soudain d'un curieuse manière: Bien qu'il eut envie de courir, loin de ce directeur bien moins humain que lui, le cyclope s'élança sur ce dernier, dans un magnifique coup de rein, à la façon des coureurs olympiques. Il passa donc par-dessus le bureau, l'agrippa par le col relevé de sa chemise bien trop serrée pour son gras, et roula sur le sol en l'entraînant avec lui.

Seul un bruit de verre brisé interrompit le chapelet d'insultes colorées que Leo avait fait pleuvoir sur cet atroce personnage. Le choc fut si brutal qu'ils avaient traversé la baie vitrée. Tout retrouvait un côté reposant pour Leo, l'ordre dérangé du bureau, et ce silence tonitruant n'étaient plus. Il était en paix, et ne se rendit compte que trop tard qu'il s'approchait dangereureusement du sol, de plus en plus vite. Il croisa le regard des élèves horrifiés, au fur et à mesure qu'il croisait un étage.
Il n'était plus si paisible. La mort, ce n'était pas si bien que ça, finalement ! Et tout ça, à cause d'un gros moustachu en costard ? Mais le temps n'était plus aux regrets de ses actes. Il allait devoir faire face au goudron de la rue. Étrangement, sa chute allait l'entraîner à travers une bouche d'égout ouverte. Au moins, il aurait accompli quelque chose dans sa vie, à savoir marquer un "trois points" avec son propre corps pour ballon. Il se prépara à finir dans le même "SPLORTCH" retentissant que feu le recteur, qui avait rencontré le parterre avant lui, sa corpulence ayant joué un rôle majeure dans cette chute vertigineuse. Il eut à peine le temps de fermer les yeux, que ce fut le noir total.

Mais rien ne se passa. Pas de choc trop brutal, pas de gratin de cervelle pour le repas du soir. Les frottements de l'air avaient cessé, et il se sentit comme immergé dans... Du vide ? C'est ce qu'il constata en ouvrant les yeux. Rien. Le noir total. Pourtant, il pouvait distinguer son corps, comme en pleine lumière.
Il fut finalement arraché à ses remises en questions de la physique par un sol qu'il rencontra enfin. Il avait l'impression d'être passé à travers une porte -plutôt une vouche d'égout en soi- et de s'être ramassé par terre. Il se releva après quelques instants, constatant qu'il ne s'était pas fait si mal que ça. Il se frotta les coins de l’œil, et regarda autour de lui. Il était à l'intérieur de ce qui ressemblait à une grande maison, à en juger la hauteur des murs. Un air lugubre le fit frissonner. Que venait-il de se passer ? Où était-il ? Rêvait-il ? Impossible. Le bout de verre planté dans la paume de sa main droite confirmait qu'il était bel et bien réveillé. La douleur revint alors subitement, lui arrachant un cri de douleur. Tandis qu'il retombait au sol, il vit un bout de sparadrap sortir de sa poche en se tortillant. Puis, à nouveau: Le blackout total.

Caractère : Leo est un jeune cyclope qui ne vit que pour l'action. Il déteste le calme omniprésent, car cela le plonge en état de stress profond, ce qui le poussera à se défenestrer ou à se jeter d'une corniche, peu importe la hauteur. Il est bruyant, assez brutal, un peu gauche, ce qui lui vaut une certaine impopularité auprès de la gent féminine. Peu réfléchi, il sait cependant faire preuve d'astuce lorsqu'il s'agit d'improviser. Leo peut paraître assez difficile à cerner, et créer des liens avec lui s'avère être une tâche ardue. Cependant, il est quelqu'un d'honnête, sur qui ses amis peuvent compter. Sa vie est une course perpétuelle, et il ne reprend jamais son souffle: Il en aura tout le loisir lorsqu'il sera mort !

Physique: Mesurant environ 1m74, Leo est quelqu'un à l'apparence maigre. Cependant, son perpétuel mouvement rend ses muscles assez développés, c'est pourquoi il ne paraît pas si chétif que ça, pour autant. Il est le plus souvent torse nu, et porte la plupart du temps des pantalons de sport. Leo a les traits du visage fins et bien dessinés. Cependant doté d'un œil unique bleu azur (qu'il qualifie de "Bleu saumon des bois"), son visage devient une face, une immonde face, qu'on pourrait qualifier de "gâchée". La taille démesurée de son globe oculaire le dote à peu de choses près des mêmes caractéristiques qu'un être humain en termes de vue.
Sa peau est grisâtre, souvent couvert d'hématomes ou de marques, compte tenu de ses accidents fréquents. Ses cheveux sont d'un blond cendré, et mi-longs. Il n'apporte pas d'attention particulière à sa coupe de cheveux, ainsi il n'a qu'une touffe mal coiffée.


Pouvoir: Son arrivée fracassante au manoir lui permettra de constater un bien étrange pouvoir: Pour une chute, quelle qu'elle soit, à partir d'environ 10m de hauteur, les frottements de l'air et les paramètres cinétiques sont tels que son corps se durcit, au point qu'il résistera au contact avec le sol. Il ne pourra pas mourir de sa chute, mais la douleur sera belle et bien présente.

Alter Ego Astral: Son AEA, Gaspard Hadrat est un crabe fait de sparadrap. D'un naturel altruiste, il est très prévenant, et a tendance à se faire du souci pour son compagnon à l’œil unique.

Passion(s): Leo est passionné de graff'. Il ne sort jamais sans ses bombes de peinture, et son plus grand rêve est de devenir un graffeur connu au sein du gang auquel il appartient: le West Vega Crew. Il fait aussi beaucoup de rollers.

N'aime pas / Phobie(s): Leo ne supporte pas le calme absolu. Le mouvement doit être constant (on imagine bien que ses nuits ne sont pas de tout repos !), sans quoi il plonge en état de panique, et ne répond plus de ses gestes. Il n'aime pas non plu le contact féminin, car il sait que sa maladresse et sa brutalité sont des obstacles majeurs en termes de séduction. Il perd donc facilement ses moyens, et, sous l'effet de panique... Il se défenestrera.

Informations Hors-RP :

Avez-vous bien lu les règles ?
Oui, d'ailleurs, 'y a trop de mots ! ça m'a fait mal au crâne, j'vais chercher du { OKI DOKI } - Nii'

Où avez vous trouvé ce forum ?
Par contact avec l'un des membres, qui (je l'espère) se reconnaîtra !

Est ce votre premier perso...

♦ ...Dans un forum RP ?
Pratiquant le Role Play depuis près de cinq ans, je pense (sans me jeter de fleurs) être assez expérimenté. Je suis d'ailleurs actif sur d'autres forums, en parallèle.

♦ ...Dans ce forum ?
Oui, c'est bel et bien mon premier personnage dans le Pensionnat Interdit.


Dernière édition par Leo Nakuni le Mer 1 Oct 2014 - 19:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Self-Inflicted Masochist
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Nii' / MPDT
-
0 / 1000 / 100

• Age : 27
• Pouvoir : Te coincer pour mieux te violer.
• AEA : Un hippocampe maltraité.
• Petit(e) ami(e) : Nikoleta. Même si y'a des risques de chutes dans les escaliers qui se profilent.

RP en cours : I'll escape myself

Messages : 65
Inscrit le : 07/07/2012

MessageSujet: Re: Leo Nakuni   Lun 29 Sep 2014 - 0:39

Bonjouuuur et bienvenue sur le Pensionnat Interdit ! Déjà, j'espère que tu y passeras un bon moment et que tu resteras faire plein de bébés comptes et de petits RPs partout ♥

Maintenant, je suppose que ta fiche est finie ? Donc je vais quand même passer à la correction - parce que c'est pour ça que je suis là et que de toute façon tu as besoin de ça pour être validé, donc allons-y.

Alors. Pour commencer, le personnage en lui-même est intéressant ; il n'y a rien à redire je crois sur les goûts et phobies, d'autant qu'on les retrouve et qu'elles s'inscrivent correctement dans l'histoire. Son AEA est conforme de même, et le pouvoir me semble très bien : il n'y a pas vraiment moyen de faire de "grosbillisme" avec et, de toute façon, les contreparties sont présentes et viennent balancer la chose. Donc c'est parfait !

Maintenant, tes descriptions. Elles sont beaucoup beaucoup trop courtes (surtout le physique ; tu ne décris ni ses cheveux, ni son œil... etc), donc je suis vraiment désolée mais il va falloir à tout prix allonger ça. Tu as peut-être du mal avec ces parties, ce que je peux comprendre, mais ça ne devrait pas être trop difficile d'allonger un peu tout ça pour atteindre les six lignes en question ! Surtout que tu as fait beaucoup plus que demandé pour l'histoire, donc je te fais confiance pour être capable de m'étoffer tout ça. Tu as une plume agréable, en plus, je trouve ; donc voilà.

L'histoire, maintenant. Dans l'ensemble je l'ai trouvée bien amenée et, même si tu ne fais pas beaucoup mention des détails de la vie de ton personnage, le principal est là ; c'est un choix comme un autre qu'on ne peut te reprocher, donc tout va bien (tant que tu ne nous sors pas qu'il a été mordu par un truc loup vampire dans son enfance mais que tu ne l'as juste pas mentionné, parce que là on va avoir un problème). Tu as choisi une façon d'entrer dans le Pensionnat plutôt originale, mais - il me semble, on viendra me taper si je me trompe - que ça reste conforme donc je ne vois pas de problème à ça !
Maintenant j'ai juste deux trois questions plus personnelles. Du genre, est-ce que chez lui tout le monde est cyclope ? Si non, est-ce que c'est une sorte d'anomalie génétique, ou est-ce que c'est plutôt un cas isolé, ou est-ce que c'est carrément deux races différentes... Bref. J'ai peut-être juste mal compris, mais ce serait gentil de préciser ça pour moi ! Merci d'avance ♥

Et... Je crois que ce sera tout. Voilà voilà, plus que ces deux trois trucs à modifier et tu pourras courir dans les couloirs tel un valeureux Paysan ! lunettes



• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •


• • • cadetblue

« That I may hurt you, and I may want to.
I'm gonna make you cry ; yes, I will.
I'm barely breathing, but you just don't see it ;
I'd show you my tears and bye,
If only I could cry. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau/Nouvelle
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : ?
-
0 / 1000 / 100

• Pouvoir : Survit aux chutes de plus de dix mètres
• AEA : Gaspard Hadrat, le Crabe fait de sparadrap
Messages : 5
Inscrit le : 26/09/2014

MessageSujet: Re: Leo Nakuni   Lun 29 Sep 2014 - 18:19

Merci beaucoup de cet accueil chaleureux ! C'est un plaisir que je n'ai pas toujours la chance d'avoir sur d'autres forums.
Concernant la partie "description physique" du personnage, j'ai remarqué le trop peu de lignes, car j'avais écrit cette partie sur portable... Et n'ayant pas réellement le temps de l'éditer, j'ai du la laisser en suspens. Mais bien évidemment, je me charge de la compléter de suite !

Pour ce qui est de son histoire, j'ai volontairement occulté certains éléments, j'ai glissé quelques noms qui ne disent rien à personne, et je n'ai pas parlé de sa particularité physique dans la société. Cela n'est pas un oubli de ma part, mais bien une vue très approximative de son monde, qu'il racontera sûrement à ses camarades du Pensionnat, s'il devient assez intime avec eux !
Tout ce que je peux dévoiler, c'est que dans ce monde, dimension parallèle futuriste par rapport à notre époque, ce genre de personnes pourvues de paricularités physiques (ici, un cyclope) sont tolérées. Après, elles ne sont pas nécessairement bien vues (cyclope, bien vu, jeu de mots idiot tout ça tout ça...).

J'espère avoir apporté quelques lumières quant à ce qui aurait pu être pris pour des oublis ou maladresses de ma part (ce que je comprends tout à fait), et je me mets à la tâche pour terminer cette fiche !
Merci encore !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Self-Inflicted Masochist
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Nii' / MPDT
-
0 / 1000 / 100

• Age : 27
• Pouvoir : Te coincer pour mieux te violer.
• AEA : Un hippocampe maltraité.
• Petit(e) ami(e) : Nikoleta. Même si y'a des risques de chutes dans les escaliers qui se profilent.

RP en cours : I'll escape myself

Messages : 65
Inscrit le : 07/07/2012

MessageSujet: Re: Leo Nakuni   Jeu 2 Oct 2014 - 17:00

Wow, ton message est effacé ? Je l'ai lu donc c'est pas très grave, mais... 8D

Donc après avoir relu, je crois que tout est bon ! Les descriptions sont courtes mais efficaces, je n'ai rien à redire là-dessus. Pour ce qui est de l'histoire, on tient juste à avoir une idée de ce qui s'est passé/de comment est le monde etc pour ne pas avoir par la suite des trucs monstrueusement pas cohérents qui popent comme ça, sans raisons, parce que ce n'était pas précisé dans l'histoire et que bref.

Voilà voilà ! Tu es donc officiellement validé ♥

Ton premier message se situera dans le Hall. Tu peux soit le faire en libre ou en PV, soit le faire seul - ce qui peut s'avérer pratique pour s'engager plus vite dans le Pensionnat plutôt que d'attendre que quelqu'un vienne ! Ça peut parfois prendre du temps.
Sinon je te conseille ou t'invite à passer par ces quelques points :

Faire recenser ton pouvoir
Demander une chambre
Créer ton sujet de liens
Te présenter Hors-RP

Tant qu'on y est, je te propose également de venir répondre à ce petit sondage pour nous aider à améliorer le Pays, ou encore à demander un Parrain si l'envie t'en prend ! Vu que tu n'as pas précisé sur ta fiche si tu en voulais un ou non ♥

HAVE FUN What a Face



• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •


• • • cadetblue

« That I may hurt you, and I may want to.
I'm gonna make you cry ; yes, I will.
I'm barely breathing, but you just don't see it ;
I'd show you my tears and bye,
If only I could cry. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


+

MessageSujet: Re: Leo Nakuni   

Revenir en haut Aller en bas
 

Leo Nakuni

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
xX || Pensionnat Interdit || Xx :: .:: À lire avant tout ! ::. :: Registre :: Fiches acceptées-
Sauter vers: