AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jester J. Jonasson [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nouveau/Nouvelle
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Blanck
-
0 / 1000 / 100

• Age : 22
Messages : 7
Inscrit le : 28/11/2014

MessageSujet: Jester J. Jonasson [Terminé]   Dim 30 Nov 2014 - 16:23



Jester J. Jonasson


*nom – Jonasson.
*prénoms – Jester, Jason.
*age – 19 ans.
*né le – 22 décembre - l'accouchement a en fait commencé avant minuit le 21 et s'est terminé après minuit le 22, donc la date est un peu floue, mais il l'a toujours fêté le 22.
?

Pouvoir
Il peut jouer de la musique... Sans instrument. Il invente la musique dans sa tête, et n'importe qui peut l'entendre.

Alter Ego Astral
Son AEA est loin d'être l'un de ces petits êtres adorables et malins que certains pensionnaires connaissent. C'est un véritable monstre, une masse énorme, un phénomène, dont la forme est celle d'un capricorne, un bouc aux grandes cornes et à la queue de poisson. Bien que certainement doué de parole, on n'entend jamais sa voix.

Passions
 Comme beaucoup d'adolescents modernes, Jester a pris l'habitude de surfer sur internet pour une bonne partie de son temps libre, mais contrairement à la plupart il fréquente surtout des sites peu recommendables voir illégaux, souvent sur le deep web: vente de drogue en ligne, agences de tueurs à gage, "human experiments" et pornographie infantile font partie de son quotidien et l'ont peu à peu rendu blasé; il est donc difficile de le choquer.
En dehors de ces intérêts, il a des hobbies plus communs, comme l'écriture - d'histoires d'horreurs, le dessin, la lecture, et, de manière assez surprenantes pour quelqu'un qui déteste sortir dehors et n'a pas vraiment l'air d'un amoureux de la nature, le jardinage.

N'aime pas / Phobies
Il n'a pas vraiment beaucoup de phobies et a une tendance certaine à apprecier ou du moins tolérer des choses que beaucoup trouveraient peu ragoûtantes. Toutefois, il a un problème certain avec les lieux très ouverts et les foules, et préfère toujours un endroit solitaire et confiné. Il souffre également de terreurs nocturnes qui provoque des insomnies, des crises de paniques, et parfois de l'asthme.



« Clouds of darkness; And underneath them comes the clown. »

Histoire

[Trigger Warning: mentions d'anorexie mentale et de drogues]
Jester a grandi dans un vieux manoir sombre où les fenêtres ne semblaient jamais laisser passer assez de lumière pour la taille des pièces, et où la seule forme de communication apparemment acceptable était l'éternel jeu de regards insistants et de livres aux citations soulignées laissés ouverts sur des tables solitaires. Il lui aurait été difficile de décrire qui étaient ses parents exactement: les souvenirs de son père étaient ceux d'un homme sans cesse occupé, un homme qui passe ses journées à peindre dans la véranda - seule pièce bien éclairée qu'il avait transformée en atelier. Des images perdues d'un dos toujours tourné, courbé devant la toile. Quand à sa mère, surtout était évidente son absence, et quand elle était là, l'écoeurante odeur d'alcool qui l'accompagnait.

De temps en temps elle organisait un cocktail, et la maison était éclairée par des lampes et bougies par douzaines, enluminée du bruit des verres et des rires mondains. Jester, minuscule, écrasé entre des femmes en longues robes et des hommes en costume, écoutait le bruit de la politique et des discours éclairés. Son père n'était jamais présent lors de ces festivités, toujours retranché dans son atelier. Souvent, Jester, abruti par le bruit des conversations, un goût amer dans la bouche après une gorgée d'alcool qu'on lui avait fait boire, perdu dans la soudaine foule et trébuchant sur un pied, une jambe, un parapluie, finissait par rentrer dans sa chambre. Là, l'obscurité et le silence enfin retrouvés, il s'asseyait à son bureau et contemplait la pièce vide, sans bruit, où nul jouet d'enfant ne traînait et où le lit était toujours fait.

Et, puis qu'il n'y avait rien d'autre à faire, il prenait un cahier, allumait sa lampe, et dessinait un monstre.

Spoiler:
 

Il y avait beaucoup de monstres dans la maison. Jester seul le savait (bien qu'avec le temps, il apprit que les monstres n'existaient pas et que ce n'était que son imagination). Il y avait des ombres décharnées dans les recoins les moins bien éclairés, des choses écrasées et torturées dans la cave, et des créatures osseuses aux articulations grinçantes dans le grenier; et peu à peu, les monstres le transformèrent, et petit à petit les miroirs lui renvoyaient une image qui leur ressemblait étrangement. Son corps devenait maigre, des os pointaient sous sa chair, jusqu'à ce que sa peau ne ressemblent plus qu'à des bandelettes nouées autour d'un squelette.

Vers l'âge de onze ans, Jester était diagnostiqué comme anorexique.

Sa mère, surtout, tentait de le faire manger plus; mais il lui était difficile de s'en préocupper sans cesse quand un verre de martini était la première chose à laquelle elle pensait le matin et qu'une fois qu'elle en avait bu un il lui en fallait un autre. Le dos tourné de son père n'offrait que de passifs conseils comme "fait plus d'efforts" et "finis ton assiette". Peu à peu, les visites chez le psychothérapeute s'espacèrent, surtout parce que sa mère ne se rappellait pas des rendez-vous, et au final, il n'y alla plus du tout.

Il entra au collège silencieux et mince, et le finit muet et décharné, ses grands yeux vides observant le monde avec passivité. Ses notes autrefois excellentes devinrent de plus en plus médiocre au lycée, et petit à petit, il alla de moins en moins en cours, jusqu'à ce que finalement, il n'y aille plus du tout.

La haute maison obscure de son enfance voyait de moins en moins ses pas au fur et à mesure qu'il s'absentait de nuit en nuit, de squat en fête étudiante, de studio en loft, toujours présent ici et là, connaissant quelqu'un, peut-être, ne connaissant jamais personne. Il était l'ombre que tous méprisait un peu et plaignait beaucoup, et on le laissait se glisser dans telle fête et tirer sur tel joint parce qu'il ne se battait jamais quand il était bourré et qu'il restait silencieux même quand il planait.

Au final, à dix-huit ans, il ne rentra plus du tout.

A travers d'hasardeux coups de fils dans les rares occasions où son téléphone était allumé, ses parents s'entendirent dire qu'il avait un colocataire, qu'il faisait des études - ils ne savait pas trop de quoi, qu'il allait bien. Il était en ville, mais il ne disait pas où, et la ville était trop grande pour le croiser. Il était loin des beaux quartiers et des luxes où il avait grandi. "Mais manges-tu bien, au moins?", questionna sa mère, sur le ton lent et un peu vaseux de celle déjà un peu  éméchée à onze heures du matin. Il disait oui. Il disait, je vais mieux. Il disait, je reprends du poids.

Et, dans le squat miteux qu'il occupait avec quelques autres mendiants et quelques autres drogués, il éteignait son téléphone et fumait encore un peu.

Il resta quelques mois là, assis la plupart du temps, parfois allongé, tirant sur les joints qu'on lui passait, mordant dans la nourriture qu'on lui offrait plus rarement. En trainant ici et là, en faisant la manche, il gagnait un peu d'argent, et il l'utilisait pour se teindre les cheveux. Un garçon avec un nom vague et une crête enflammée les teignait pour lui quand ses mains tremblaient trop dans l'eau froide. Souvent, ses cheveux étaient rouges. Parfois turquoise; une fois, ils furent blancs.

Trigger Warning:
 

Le manoir sombre le retrouva quand il revint à l'improviste un soir après sept mois d'absence, tremblant dans le vent glacial et l'idée que peut-être la serrure avait été changée et qu'il ne pourrait jamais forcer la porte - qu'il mourrait probablement dans le froid juste devant chez lui. Mais la serrure était toujours la même et sa clé tourna dedans sans accroc.

Il ne savait pas vraiment ce qui l'avait poussé à revenir. Les mois précédants se perdaient dans un brouillard, une fumée vague, nauséeuse, et il ne chercha pas à en savoir plus. Les larmes de sa mère quand elle le vit ne lui firent que peu d'effet - bien moins que le bain chaud qu'il fut offert, enfin, enfin chaud.

Trigger Warning:
 

Il resta dans la maison presque sans sortir jusqu'à l'automne. Ses cheveux étaient désormais indigo et, avec une véritable alimentation et la levure de bière administrée par sa mère, poussaient rapidement. Il avait repris du poids comme elle le souhaitait, et cachait sa silhouette encore maigre et pointue sous des pulls trop grands et des sweats à capuches. A l'arrivée de l'automne et du froid, il sortit à nouveau. Il prit l'habitude de marcher pendant une heure ou deux seul dans les bois non loin du manoir.

Dans les recoins sombres, il n'y avait plus de monstres, seulement l'obscurité rassurante et bénie, et sous les arbres austères, dont les silhouettes tordues lui ressemblaient tant, il était seul à passer.




Durant l'une de ces promenades solitaires, en s'enfonçant plus profondément qu'à son habitude, Jester découvrit qu'il était perdu. Les bois paraissaient bien plus épais, bien plus grands que d'habitude, et une pluie froide et impitoyable s'était mise à tomber. S'embourbant dans ce qui devenait vite de la boue et cherchant désesperement son domicile, il finit par découvrir une sorte de château. Il aurait préféré ne pas y entrer - il était presque sûr qu'il n'y avait aucun château dans les environs - mais la pluie gouttait de ses cheveux et le long de sa nuque et le gelait jusqu'aux os, alors, il décida de s'y abriter, pour quelques heures, ou peut-être pour toujours.



Caractère

Il est difficile d'en savoir beaucoup sur le caractère même de Jester, à cause de son silence constant. Il est très rare de l'entendre parler, encore moins à voix haute - la plupart du temps il se contente de chuchoter. Pour la plupart des gens, il est donc ce-type-bizarre-qui-parle-pas.

Malgré des doutes émis par autrui, il est en fait tout à fait capable de sentiments et d'émotions, mais a une tendance nette à les ignorer ou à ne pas les montrer. Si il évoque ses opinions des autres, c'est surtout de manière physique : c'est une personne très tactile, et il aura tendance à physiquement s'accrocher aux personnes qu'il apprécie ; il peut parfois être vu ici ou là, un bras maigre harponné autour de la taille de l'un ou des épaule d'un autre, ses doigts aggrippés à une main ou un poignet. Bien sûr, ses complexes évident vis à vis de sa minceur extrême posent problèmes lorsqu'il est tenté de touché des gens, mais trop inquiet de ne pas les dégoûter ou effrayer. Qui que ce soit qui montre de la sympathie - ou plus souvent de la pitié - vis à vis de lui risque d'être confronté à la vision assez pitoyable d'un grand adolescent décharné hésitant visiblement à tenter de toucher ladite personne.

Dans le cas, plus rare, où quelqu'un arriverait vraiment à se faire détester de lui, il risquerait de chercher à se battre. Beaucoup de gens parviendrait à se défendre facilement simplement à cause de sa faiblesse physique, mais il est dit qu'étant trop énervé, il en viendrait à simplement ignorer toute douleur, et deviendrait donc assez redoutable. Toutefois, ce pourrait n'être qu'une rumeur.

Dans tous les cas, il reste majoritairement amical - aussi amical, tout du moins, que quelqu'un qui refuse de parler puisse être - et ne semble pas chercher de disputes. La moindre démonstration d'empathie ou de gentillesse à son égard semble lui suffire pour considérer quelqu'un comme son nouveau meilleur ami, et se sentira invité à se glisser derrière lui et à le suivre avec un grand sourire idiot et silencieux - c'est souvent une mauvaise surprise que de se retourner et de s'aperçevoir que ce guignole décharné se trouvait derrière soit depuis Dieu seul sait quand.

Bien que légèrement effrayant, il semble être inoffensif et doté de bonnes intentions.




Physique

Jester est un être qui semble être construit dans la longueur, comme s'il avait avait été étiré ou pressé d'une manière ou d'une autre jusqu'à ce que sa masse se repartisse d'une façon évidemment anormale. Il mesure à peu près deux mètres - peut-être un peu plus, ou un peu moins - et pèse moins de 72 kilos, mais plus de 68. Son poids fluctue souvent, mais reste à peu près toujours dans cette norme. Ses cheveux, naturellement noirs, sont teints d'une couleur indigo, et sa peau noire semble toujours sur le point d'être percée par ses côtes.

Ses sombres yeux bruns semblent vagues la plupart du temps, et il a souvent une expression de surprise ou d'anxieté sur le visage, peu importe quelles pensées le traversent audit moment. Des piercings en or se trouvent ici et là sur son corps, les plus visibles étant celui à son sourcil gauche et les deux à sa lèvre. Il manque un orteil à son pied droit, perdu par accident, bien que personne à part lui ne sache vraiment ce qu'il en est advenu. Ses orbites sont enfoncées dans son crâne par sa maigreur et ses paupières sont foncées et presques violettes par manque de sommeil. Ses joues sont plus concaves qu'autre chose et sa machoîre est dure et anguleuse sous sa peau. Il a un écarteur violet à l'oreille gauche.

La plupart du temps, les vêtements de Jester sont lourds et amples, dans un effort pour cacher sa maigreur, mais il n'en apparait que plus étrange, flottant dans le tissu de telle façon que son poids n'en est que plus apparent. Il est le plus souvent vu portant un sweatshirt violet qui tombe sur lui comme un vêtement d'adulte sur un enfant, et arbore surtout des jeans foncés et trop grands qui tombe assez bas sur ses reins et exposent des sous-vêtements surprenants - toujours très colorés, avec des motifs ridicules, voir franchement enfantins... Il ne semble pas penser qu'ils sont tout à fait dérisoires.





Informations Hors-RP
Avez-vous bien lu les règles ? En effet.
Où avez vous trouvé ce forum ? Je le connaissais il y a quelques années.
Souhaitez-vous être Parrainé ? Je ne crois pas...? Franchement, j'ai peu prêté attention aux informations sur le parrainage.
Est ce votre premier perso...
? ...Dans un forum RP ? Non.
? ...Dans ce forum ? Oui.


Dernière édition par Jester J. Jonasson le Lun 1 Déc 2014 - 6:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pensionnaire
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : DD (DarkD)
-
0 / 1000 / 100

• Pouvoir : Cyberpathie
Messages : 1412
Inscrit le : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Jester J. Jonasson [Terminé]   Lun 1 Déc 2014 - 0:01

Salutations et bienvenue sur le forum ! Je vais sans tarder m'occuper de ta fiche (inattendu, hein ?)

Alors, pour commencer, niveau formalités : je confirme que le code est le bon. Ca, c'est fait ... Ensuite, globalement, tu nous as offert là une fiche efficace et concise. Elle se lit rapidement et agréablement, tout en ne comportant pas de faute à mes yeux ! C'est assez sympa d'y avoir rajouter des illustrations qui, j'imagine, sont de toi ? Bravo pour le travail fourni qui me semble pas mal conséquent, woah !

Je n'ai du coup vraiment pas grand chose à dire. Ton personnage m'a l'air intéressant ... Il a un petit côté adorable mais "creepy" en même temps, je me demande bien comment mes personnages pourraient réagir face à lui CvC
En tout cas, avec son joyeux 2 mètres, il va sûrement mettre des étoiles dans les yeux de Nikephoros, la grande dinde de 1 mètre 90 et des poussières (et de l'effroi dans les yeux des autres pensionnaires /meurt/).

Bref ! Je n'ai qu'une seule raison qui m'empêche de te valider immédiatement : j'aimerais une petite mention sur le moment où Jester est rentré dans le pensionnat à la fin de ton histoire. Voilà, c'est tout ... 8D

Si tu as la moindre question, n'hésite surtout pas Rainbow ♥



• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •



ESC:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau/Nouvelle
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Blanck
-
0 / 1000 / 100

• Age : 22
Messages : 7
Inscrit le : 28/11/2014

MessageSujet: Re: Jester J. Jonasson [Terminé]   Lun 1 Déc 2014 - 7:02

Merci de la réponse! Effectivement, j'ai fait les illustrations, c'était assez amusant. J'ai ajouté un petit paragraphe sur la façon dont il découvre le pensionnat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pensionnaire
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : DD (DarkD)
-
0 / 1000 / 100

• Pouvoir : Cyberpathie
Messages : 1412
Inscrit le : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Jester J. Jonasson [Terminé]   Lun 1 Déc 2014 - 19:11

Bien bien, je peux donc te valider, comme dit !

Moment administratif ... Tu peux dès à présent commencer le RP en partant du Hall d’entrée. Je t'invite aussi à :

~ Déclarer ton pouvoir.
~ Demander une chambre.

N'hésite pas non plus à faire un petit tour dans la partie Hors-Jeu ! Pour te présenter, t'incruster dans le flood, ce genre de choses par exemple ... Sinon, tu pourrais aussi :

~ Créer une fiche de lien pour Jester.
~ Demander des RP.
~ Lui faire un Journal.

C'est donc tout ... J'espère que tu te plairas sur le forum ! A bientôt n_n



• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •



ESC:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


+

MessageSujet: Re: Jester J. Jonasson [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jester J. Jonasson [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
xX || Pensionnat Interdit || Xx :: .:: À lire avant tout ! ::. :: Registre :: Fiches acceptées-
Sauter vers: