AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 The Dismemberer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nouveau/Nouvelle


+
Masculin Pseudo Hors-RP : ?
-
0 / 1000 / 100

Messages : 2
Inscrit le : 15/05/2016

MessageSujet: The Dismemberer   Dim 22 Mai 2016 - 20:14



* The Dismember


*nom – Inconnu
*prénom – Inconnu, connu sous le surnom "The Dismemberer"
*age – 25 ans
*né(e) le – 11 janvier 1991
?

Pouvoir
Bien qu’il puisse s’avérer utile, son pouvoir, lui il ne souhaite pas l’utiliser. Mais si il souhaite le faire, alors il se transforme en une chose si hideuse et terrifiante, qu’elle pétrifierait n’importe qui qui le regarderait de trop près et trop fixement, lui aussi d’ailleurs (à travers un reflet ou autre).

Alter Ego Astral
Son Alter Ego Astral ne peut être que le premier membre de sa famille, qui n’est autre que le seul représentant des rats qu’il a…enfin…vous savez quoi ! Le fait qu’il soit de nouveau visible par les autres l’inquiète beaucoup, il a peur qu’il quitte sa famille, puisque son esprit ne le maintient plus en otage !

Passions
La seule chose qu’il aime et le passionne, c’est sa famille !

N'aime pas / Phobies
Suite à un entrainement involontaire, il est devenu quasi-insensible à la douleur. Malgré qu’il n’y ai rien en particulier qu’il n’aime pas, à part certaines personnes, vous l’avez bien compris, il n’a qu’une phobie c’est de partager sa solitude (dont il veut absolument se débarrasser) avec le silence. Malheureusement, peu importe le nombre de gens qu’il intègre à sa famille, sa solitude semble sans fin !



« Même un bonheur illusoire peut être bénéfique pour celui qui ne peut s’épanouir dans les limites de la réalité. »

Histoire

« Personne ne déteste ses parents ! » se disait-t-il. Pourtant il ne connaissait d’eux que leurs côtés les plus sombres. Les seules tendresses qui lui étaient destinées n’étaient autres que les violences répétitives et acharnées que lui infligeaient ses géniteurs, dans cette cave sombre et humide qui lui servait de chambre. « Tendresses ? », non, ce n’était pas absurde pour lui, après tout, ses parents étaient sa seule compagnie, et cela est fort précieux pour quelqu’un qui fuit la solitude comme sa propre mort.
Il attendait patiemment leur venue, et cette séance de tortures quotidienne qu’ils lui imposaient étaient son unique distraction. Durant le maigre laps de temps où le repos lui était permis, les rats étaient ses seuls amis. Il leur donnait une petite part de la maigre portion de nourriture dont il disposait pour survivre, pour rompre le silence omniprésent de ses lieux. Mais la nourriture qui lui était destinée pour la journée se faisait de plus en plus rare, et il finit donc par faire de ses compagnons sa nourriture quotidienne. La méthode était toujours la même. Il empoisonna les rats avec du produit ménager entreposé dans sa chambre, puis il arracha les pattes de chaque rongeurs et les dévora en commençant par les pattes.
Quand la solitude pris le pas sur la faim, plus personne n’était la pour l’écouter, et l’écho de sa voix était devenu son unique réponse. Son esprit n’allait pas le laisser succomber à la folie. Même un bonheur illusoire peut être bénéfique pour celui qui ne peut s’épanouir dans les limites de la réalité. Alors même si un seul de ses rongeurs survécut dans son esprit, c’était déjà bien suffisant pour lui.
Hélas sa routine si chère à ses yeux finit par être rompu à l’âge de ses 11 ans par l’arrivée d’hommes en uniforme qui le séparèrent de ses parents. Cet anniversaire fut le pire de tous à ses yeux, il n’a pas reçu son cadeau habituel que ses parents semblaient si heureux de lui offrir.
On lui donna de nouveaux parents, qui étaient beaucoup moins attentionnés à son égard selon lui. Peut être était-ce le fait qui n’était pas fils unique dans cette famille improvisée ? La seule chose dont il était sûr, c’est que sa famille lui manquait.
Mais son ami le rongeur, lui, était toujours là ! Ils étaient devenus bien plus complices depuis qu’il lui avait adressé une hospitalité digne de son éducation. Tel son père il lui adressa la plus belle marque de « tendresse », il devient donc ainsi père à son tour de ce petit rongeur et donc le créateur de « sa » famille qui ne cessa de s’agrandir. Mais les animaux ne parlaient pas, et les couinements de ses rejetons ne comblaient pas la symphonie du silence qui rythmait sa vie. Malgré qu’il leur ait prouvé son « amour » ceux-ci ne pouvait guère en faire de même, et cet amour à sens unique, il ne pouvait pas le supporter ! Tout comme il ne supportait pas d’être incapable de témoigner son affection à ses vrais parents, ceux qui l’ont tant aimé.
Il ne veut plus perdre qui que ce soit de sa famille, il ne veut plus être seul. Mais il avait besoin de quelqu’un à qui parler, qui « l’aimerait » vraiment ! Mais il le sait, « l’amour véritable est celui qui se partage ».
Sa fausse sœur, tout comme ses frères, ne l’appréciaient pas beaucoup, il le trouvaient « dérangeant ». Mais celle-ci tenta contrairement à eux de nouer le dialogue. Les débuts furent compliqués, il n’était pas habitué à ce qu’on lui parle, après tout on ne lui avait jamais vraiment parlé, ou du moins ses cris d’agonies, son seul langage, couvraient tout les éventuels mots qui pouvaient sortir de la bouche de ses parents.
Ils se lièrent peu à peu d’amitié et puis d’amour, jusqu’au jour où elle devait quitter sa famille d’accueil et en rejoindre une autre pour des raisons financières. Par peur de la perdre comme ses parents, il ne se fit pas prier et l’intégra à « sa » famille en ne laissant aucune trace d’elle à ce monde, Tout comme les rats, il a mangé l’intégralité de son corps, il la voulait toute entière et rien qu’à lui !
Les mêmes hommes en uniformes débarquèrent quelque temps après, il n’avait donc plus le choix. Il quitta cette famille fictive et éphémère et parti s’en construire une plus grande et pleine d’amour.
Il l’agrandissait de jour en jour, pendant 10 ans sans jamais s’arrêter, il diffusa son amour partout en Angleterre et devenu très célèbre, en absence de nom officielle, on le surnomma « The Dismemberer ». Mais sa célébrité le trahissait ! L’Angleterre ne voulait point de son amour, alors il vivait une vie de vagabond, les propos haineux à son égard, il ne les comprenait pas ! Il décida donc de trouver un endroit calme pour la nuit, hors de cette vague de mépris et d’incompréhension, et c’est ainsi qu’il se retrouva dans sa dernière demeure, « Le pensionnat interdit ».



Caractère

On dit que c’est parfois l’éducation que l’on reçoit qui façonne notre caractère, mais dans son cas, c’est une certitude ! Malgré un mental à toute épreuve, la folie de ses parents a déteint sur son esprit. Sa définition de l’amour et de notions comme le bien et le mal est aussi torturée que lui ! Mais il n’a bien sûr pas conscience de sa différence, pour lui il est tout à fait normal et a donc un profond désir de s’intégrer au sein de la société. Mais il ne trompe personne, sa manie de parler tout seul ou encore de se gratter jusqu’au sang ne l’aide pas à passer inaperçu. Il se contente donc de sa famille imaginaire, certain de voler le cœur des gens qu’il affectionne en les démembrant et en les dévorant, s’assurant ainsi de ne plus jamais les perdre ou d’être seul ! Il est donc déconseillé de nouer des liens avec lui, ou sinon, faites qu’il vous déteste. De cette façon il ne voudra guère de vous dans sa famille !


Physique

La famine, qu’il a supporté pendant ses premières années d’existence, a dessiné les courbes de son corps, et ce définitivement. Malgré qu’il ne soit plus victime de malnutrition, puisque qu’il « mange » désormais à sa faim (avec un régime plutôt protéiné) il ne prend guère de poids, à vrai dire il fait 56 kilos pour 1m 82, autant dire qu’il est en sous poids ! Bien sur, son corps tout entier conserve les traces de la sauvagerie de ses parents, rares sont ses parcelles de peau qui ne sont pas marqué par son triste passé, pourtant il semble les exhiber fièrement, tel un héritage, ou encore un trésor.



Informations Hors-RP
Avez-vous bien lu les règles ? Paracetamol
Où avez vous trouvé ce forum ? Recommendation
Souhaitez-vous être Parrainé ? Oui
Est ce votre premier perso...
♦ ...Dans un forum RP ? Oui
♦ ...Dans ce forum ? Oui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pensionnaire
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : DD (DarkD)
-
0 / 1000 / 100

• Pouvoir : Cyberpathie
Messages : 1409
Inscrit le : 17/05/2007

MessageSujet: Re: The Dismemberer   Mar 24 Mai 2016 - 15:31

Bonjouuuur et bienvenue au pensionnat !
Je suppose que tu es un membre de la famille de Stacy, ou un ami ? Vous partagez la même adresse IP :)
Quoi qu'il en soit, ta fiche, je vais te l'avouer, est très surprenante (quoique vu ton pseudonyme, elle n'aurait peut être pas dû l'être). En tout cas, certes, tu remplies les conditions les plus générales : le nombre adéquat de lignes, une bonne écriture et sans faute, le code bon ... Cependant, je doute pouvoir te valider dans l'état des choses !
Je ne dis pas tant que ton personnage manque de cohérence (les gens font ce qu'ils veulent de leur enfan/BRIQUE/), quoiqu'on soit en droit se demander comment il a fait pour ne pas se faire capturer. Vu sa date de naissance, c'est un contemporain et je pense que les forces de l'ordre ne sont pas assez gogoles pour laisser passer un tel phénomène pendant 10 ans. Surtout que tu dis toi-même que ton personnage a fini par être très célèbre quoi. Et d'un autre côté tu dis aussi qu'il ne fait ça qu'aux personnes qu'il estime de sa famille, donc pas le premier inconnu qui passe, pas une relation d'un soir. Enfin, à un moment, voilà !
Mais outre tout ça, un personnage comme le sien, je pense, ne me semble pas vraiment avoir sa place dans un contexte comme celui du pensionnat. Peut-être que tu trouves ça amusant de jouer quelqu'un d'un peu effrayant et qui te donnerait l'occasion de démembrer les autres personnages ? Personnages qui, pour ne pas mourir, n'auront pas vraiment le choix que de soit ne jamais le croiser, soit d'être détestables à son égard ? Ça ne me semble pas être bien intéressant, autant pour toi que pour les autres ... Après je ne sais pas, peut-être avais-tu d'autres projets et voyait les choses autrement ? Je suis tout ouïe. Mais de ce que je lis pour le moment, c'est comme ça que je comprends les choses.
Attention, je ne suis pas raciste des tueurs en série, loin de là, mais ce ne sont pas vraiment des personnages facilement jouables cvc

Voilà voilà !



• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •



ESC:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau/Nouvelle


+
Masculin Pseudo Hors-RP : ?
-
0 / 1000 / 100

Messages : 2
Inscrit le : 15/05/2016

MessageSujet: Merci !   Mar 24 Mai 2016 - 16:42

bien que je n'es pas été accepté, vous avez été de bons conseils à multiple reprises et je saurais m'en souvenir !

Je vais certainement retenter ma chance avec un perso plus facile à jouer pour un premier roleplay !

PS : oui stacey et moi sommes amis et c'est mon premier test de roleplay, on peut dire que c'est un peu mon parrain IRL

Et encore merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pensionnaire
avatar

+
Masculin Pseudo Hors-RP : DD (DarkD)
-
0 / 1000 / 100

• Pouvoir : Cyberpathie
Messages : 1409
Inscrit le : 17/05/2007

MessageSujet: Re: The Dismemberer   Mar 24 Mai 2016 - 17:03

D'accord ! Ah oui, je n'avais pas fait attention que c'était aussi ton premier personnage de RP ! Eh bien double bienvenue dans le monde RPique, alors :)
Même si tu as Tracey (gros bug sur le prénom, désolé), si tu as d'autres questions n'hésite surtout pas à nous mettre à contribution ! Etant donné l'état du forum, le système de partenariat ne sert pas vraiment (je devrais l'enlever de la structure de la fiche ...), mais nous sommes tout de même présents et prêts à t'aider en cas d'incertitude ou quoique ce soit ! (Par MP ou dans la partie des questions du forum)

Je ne me considère bien entendu pas comme une experte en personnages RP et il faut garder à l'esprit que le plus important est que tu joues un personnage qui te plaise. Cependant, le système du RP implique que l'on doit aussi penser à être raccord au contexte et à nos potentiels partenaires ! Vouloir les dévorer dès que l'on devient ami avec restreint assez les interactions, ce qui est bien dommage (d'autant plus qu'il est, ici, interdit de tuer sans au moins l'accord de l'autre joueur ! Et je t'avouerais qu'ils sont peu à bien vouloir offrir leur personnage en sacrifice. Bien que ça existe.)
Après, comme je te l'ai dit, tu écris très bien, c'est loin d'être le cas de tous les débutants en RP ! Je te souhaite donc bon courage pour la suite et en espérant te revoir sur le forum :)



• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •



ESC:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


+

MessageSujet: Re: The Dismemberer   

Revenir en haut Aller en bas
 

The Dismemberer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
xX || Pensionnat Interdit || Xx :: .:: À lire avant tout ! ::. :: Registre-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: