AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Animation SV] Forbidden love ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pensionnaire


+
Masculin Pseudo Hors-RP : DD (DarkD)
-
0 / 1000 / 100

• Age : 22
• Pouvoir : fuuuusiiiiooon !
• AEA : Un faucon rouge
• Petit(e) ami(e) : Pourquoi se contenter de ça alors qu'on a carrément un harem à sa disposition ?

Messages : 2058
Inscrit le : 08/02/2007

MessageSujet: [Animation SV] Forbidden love ...   Jeu 16 Fév 2017 - 19:48

C'était la Saint-Valentin. Le meilleur moment de l'année selon la gérante du GGL. Elle s'était affairée à tout préparer pour le fameux événement et accueillir telle une bonne hôtesse tous les amoureux ou célibataires qui franchirait la porte décorée de milliers de cœurs. Bien sûr que Kurogane avait été invité pour l'occasion. Bien sûr qu'il avait aussi dû jouer les cobayes et avait du coup ingurgité assez de sucre pour toute une vie.
Une banderole de fleurs et de cœurs en papier autour du cou, il suivait la foule d'un regard absent. Tellement bruyante, et il était tellement fatigué. Et le monde qu'il y avait ne le fit même pas se méfier des silhouettes qui s'approchèrent trop près de lui. Il n'en pouvait plus.
Profitant que tout le monde soit occupé, le samouraï se leva de sa chaise haute et fit le crabe en toute discrétion pour sortir de la salle.

Un long soupir s'échappa d'entre ses lèvres lorsque l'air qui l'entourait fut moins chargé en parfums et odeurs sucrés. Un peu, ça allait, mais trop c'était trop. Mains dans les poches de son pantalon, il se mit à faire quelques pas pour se dégourdir les jambes ...
Et pourtant, il n'allait pas vraiment mieux. Enfin, un nouveau genre de mal semblait l'envahir.

Fronçant des sourcils, Kurogane se retourna et fut surpris de voir ... eh. Ce mec. Il n'était pas sûr d'avoir un jour su son nom. Mais si, quand même ? Emrys. Ça devait être ça. C'était ça. Il en était étrangement certain.
Sa mine sévère se décomposa quelque peu pour une plus dubitative. Quelque chose avait changé chez lui, ou ...? Tout comme le rythme de son propre cœur.
Comment dire.



• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delicate Boy


+
Féminin Pseudo Hors-RP : Nii' / MPDT
-
0 / 1000 / 100

• Age : 23
• Pouvoir : Ressentir les émotions des autres.
• AEA : Bilboquet. L'escargot. Le meilleur. Le plus rose.
• Petit(e) ami(e) : Iwa coeur coeur love ♥ (Mais il n'oublie pas Soren.)

RP en cours : Dysphorie en Euphorie.

Messages : 860
Inscrit le : 24/05/2010

MessageSujet: Re: [Animation SV] Forbidden love ...   Hier à 18:27

Emrys avait failli en oublier la Saint-Valentin.
C'était dire le seuil critique de la situation.

Planté devant le miroir de la salle de bain, il s'était pourtant fait la remarque que la différence n'avait rien de violemment marquant. Le changement aurait sauté aux yeux d'Ayumi ou de Soren, mais mmh. Pas à grand monde d'autre, avait-il décrété en tapotant la ligne de sa mâchoire du bout des doigts. Il aurait fallu faire attention.
Sauf que lui ne voyait que ça. L'absence de poitrine pour venir défigurer son torse lisse et parfaitement plat lui donnait envie de se regarder à moitié nu pendant des heures. Littéralement.
Et il aurait été à deux doigts de vraiment le faire, s'il ne s'était pas brutalement rappelé qu'il avait autre chose de prévu. Sa joie n'était pas censée supplanter l'amour qu'il éprouvait pour Ayumi ; rater la Saint Valentin l'aurait mortifié — il mettait toujours un point d'honneur à ne pas oublier.

Entre la cuisine et le GGL, le jeune homme s'était vaguement fait la remarque qu'elle risquait de développer un diabète précoce s'il fêtait tout ce qui méritait selon lui d'être fêté. Mais bon, il ne pouvait pas faire le tri ; la Saint Valentin, c'était tout aussi important que Noël, le Nouvel An, leur anniversaire de rencontre, leur anniversaire de couple, son anniversaire tout court, le solstice de printemps, Pâques —

Stoppé net devant un comptoir rose bonbon couvert de cœurs en papier et de petits confettis mignons, Emrys fut pris d'un doute fondamental. Il n'allait pas rester comme ça éternellement, non ? Les pouvoirs à effet perpétuels, ici, ce n'était pas si courant que ça. Et est-ce qu'Ayumi préférait quelque chose de potentiellement très moyen mais qu'il ait fait lui-même, ou des gâteaux mignons et symétriques qui ne risquaient pas d'être brûlés et de lui faire mal aux dents ? Il pouvait aussi attraper ses pinceaux et lui peindre un cœur sur la figure, histoire de dédramatiser un peu.
Trop concentré pour son propre bien, il chassa vaguement du poignet la main qui vint appuyer sur son bras nu — il n'avait pas le temps pour ça. D'ailleurs, en fait, il n'avait le temps de rien du tout. Son joli torse plat risquait de partir d'un instant à l'autre, et il devait à tout prix le montrer à sa guitariste préférée avant que le sort ne s'inverse. Il avait enlevé sa brassière pour pouvoir respirer, tant qu'à faire, et ne tenait pas à se retrouver sans si sa poitrine décidait de revenir le tourmenter.

Ses enjambées décidées, ceci dit, n'eurent pas le temps de l'amener bien loin. La sensation de chaleur et les battements frénétiques de son cœur, qui lui avaient semblé normaux jusque là (il était entouré de gens amoureux et l'était lui-même) se précisèrent en un pincement douloureux lorsqu'il posa les yeux sur l'homme en face de lui.
Il ne se rendit compte qu'il s'était arrêté qu'en croisant son regard. Voir son expression se radoucir un peu le rassura ; ça n'avait aucun sens mais, sur le moment, ça n'aurait pas pu en avoir plus. S'il l'avait détesté, il en serait mort.
Ou presque.
Il aurait pleuré, en tout cas — testostérone ou pas.

Ses jolis yeux noirs chassèrent sans ménagement ceux d'Iwa de son esprit, et il se retrouva à lui sourire bêtement. Il ne savait jamais comment aborder les gens qui lui plaisaient à ce point. Mince, il s’appelait comment, déjà ?
La panique le fit rire encore plus bêtement qu'il ne souriait.

« Ils sont bruyants, hein ? »

Il aurait aimé le serrer contre lui, mais fit preuve d'un self-control admirable et resta à une distance à peu près respectable. Passer du temps avec lui serait déjà pas mal.
Bras croisés puis décroisés puis sur les hanches puis recroisés, il pria pour qu'il ne l'envoie pas voir ailleurs s'il y était.

Emrys tg plz :
 



• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •


« Now my dad says, "Fuck the details, just keep your head down hard ; you gotta find yourself alone before you'll find the eyes of God. You may be broke and scared and mad and tear at the flesh of your heart-strings ; but you were born to be a peasant, not a king - so just stop acting like you're running from something. You're gonna leave the way you came, without a thing ; with your heart tied to your mind tied to a string". »

Voilà mon cœur ; prudence en sortant :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Animation SV] Forbidden love ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
xX || Pensionnat Interdit || Xx :: .:: Le Rez-de-Chaussée ::. :: Au Glossy Gloomy Lovyou-
Sauter vers: