AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Of tough love & trees

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
« HYTGHTRUGH »
Solaine Rozak
Solaine Rozak

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Never
-
Of tough love & trees Empty0 / 1000 / 100Of tough love & trees Empty

• Age : 22
• Pouvoir : Se décrédibiliser en un coup de feu.
• AEA : Pénélope, plus forte qu'Hercules en personne.
• Petit(e) ami(e) : Elle ne l'avouera jamais, mais elle a un faible pour... /ARMURE/

RP en cours : Solaine martyrise les armures par là.


Messages : 133
Inscrit le : 06/05/2011

Of tough love & trees _
MessageSujet: Of tough love & trees   Of tough love & trees Icon_minitimeMar 18 Juin 2019 - 16:14

« Of tough love & trees »
You're alright I guess



Une tornade lui était arrivée dessus.
Solaine n’exagérait pas. Par tornade, elle ne voulait pas dire une fille hystérique ou un AEA paniqué, non ; une vraie tornade, faite d’air et de débris et qui lui avait gentiment pris les mains pour la faire valser. A la fin de leur petite danse (durant laquelle elle n’avait cessé de crier des insanités), Solaine s’était retrouvée perchée dans un arbre sans savoir quoi faire.
Pénélope avait glissé et s’était retrouvée au pied du tronc, totalement impuissante. A moins de vouloir la faire descendre comme on cueille les pommes trop mûres, elle ne pouvait rien y faire, n’en déplaise à sa maîtresse en train de ronger le bois de ses accoudoirs.

Solaine se força à inspirer et expirer sans s’étouffer. Calme. Caaaalme. Ce n’était pas en hurlant ou se frayant un chemin dans l’épais feuillage à coups de dents qu’elle allait se sortir de ce foutu pétrin. Se débattre, oui, et après ? Tomber tête la première, se fracasser le crâne ou la figure ? Détruire son fauteuil, histoire de ne plus pouvoir bouger de sa vie ? La crise de nerfs n’était pas loin, tout juste bloquée à mi-chemin par ses envies de meurtre à la pelle. AEA, pouvoir ou même simple aléa climatique bizarre, elle allait le faire payer à quelqu’un. Et si elle ne pouvait pas, elle le ferait payer à Nick par défaut.
Il aurait été le premier à se foutre d’elle, cet espèce de… Plus apaisée qu’un gorille dont on aurait piétiné le territoire, la jeune femme se mit à maltraiter toutes les branches à portée de ses serres destructrices. Rien n’allait en réchapper. Une fois descendue, elle brûlerait même cet arbre, et puis ses voisins aussi, et si toute la forêt y passait, tant pis ! Les I. n’avaient qu’à y réfléchir à deux fois avant de lui envoyer une tornade à la face. Dire que la journée avait si bien commencée…

Solaine poussa un grognement excédé, le cou douloureux à force de le tordre pour y voir quelque chose. Sa chaise était bien coincée – trop bien coincée, et même en gesticulant comme elle l’avait fait le quart d’heure précédent, telle un ver désespéré au bout de l’hameçon, elle avait à peine fait craquer l’entrelacs de branches sur lequel elle reposait. Le soleil s’insinuait si peu à travers la verdure qu’elle se demanda soudain si elle était visible depuis le sol. Si ce n’était pas le cas, elle allait (uuurrrgh) devoir appeler à l’aide.
L’idée même de hurler sa détresse faillit lui filer une crampe intégrale. D’une, il y avait 99 % de risques, selon ses calculs savants, que son Zorro se moque d’elle. Elle ne l’aurait pas supporté, plutôt mourir. De deux, appeler à l’aide était admettre sa faiblesse, et elle n’était pas faible. Elle était forte, un roc, une montagne, et personne n’a jamais vu une montagne supplier qu’on lui porte secours. C’était ridicule. De trois…
Si elle avait eu ses jambes, descendre aurait été le cadet de ses soucis. Elle se rencogna dans son fauteuil, bras croisés, une bile brûlante à la gorge. Soit ; si c’était le souhait du monde entier, elle allait habiter ici à partir de maintenant. C’était chouette ! Plus de colocataires bruyants, plus de justifications, plus de cuisine sale, plus rien. Elle allait entamer un retour à la nature brutal et total, se réconcilier avec les animaux et ranger son fusil. Fusil qui avait atterri au pied de l’arbre avec Pénélope.

Puisque la méditation ne marchait guère et qu’il aurait fallu à Solaine plusieurs années pour voir les animaux autrement que comme des cibles mouvantes, elle plissa les yeux vers un écureuil qui s’était posté là pour se moquer d’elle. Elle le sentait, elle le voyait à ses petits yeux noirs et vicieux. Saleté de mangeur de noisettes. Elle siffla comme un serpent pour le faire déguerpir, mais la bête préféra profiter du spectacle encore un moment.

Elle devait sentir qu’elle était impuissante. Saleté. Solaine poussa un râle de mourante, à bout de tout.
Revenir en haut Aller en bas
(y a un bel écho ici)
Nick Eastwood
Nick Eastwood

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Sköll
-
Of tough love & trees Empty0 / 1000 / 100Of tough love & trees Empty

• Age : 21
• Pouvoir : Du jardinage musical.
• AEA : Levi. Un chat - un gros chat.
• Petit(e) ami(e) : Il est déjà marié mais personne le lui a encore dit.

RP en cours : The Walk of the Iron Knight.

Messages : 110
Inscrit le : 08/05/2011

Of tough love & trees _
MessageSujet: Re: Of tough love & trees   Of tough love & trees Icon_minitimeJeu 25 Juil 2019 - 23:39


Nick enfouit les mains dans les poches de son jean, renversa la tête en arrière, et prit une profonde inspiration dans l’air chargé de printemps. Qu’il laissa ensuite filer dans un grand soupir. La faible brise de juin lui heurta gentiment la joue, ébouriffant ses cheveux noirs, et il fronça le nez. Les yeux fixés sur le ciel d’un bleu azur sans nuage, il se laissa le temps d’apprécier le silence du parc en ce milieu de matinée, où la plupart des gens normaux faisaient encore la sieste.
Non, définitivement, c’était beaucoup trop calme pour que Solaine soit localisée quelque part dans le coin.

Le jeune homme jeta un coup d’œil à la lourde porte close derrière son épaule et hésita. Le fait est qu’il avait déjà passé sa matinée à parcourir les couloirs du Pensionnat, et qu’à ce stade il pensait pouvoir affirmer sans trop de risque que la dame ne s’y trouvait pas.
Parce que non seulement on pouvait la suivre à la trace avec le niveau de décibels qu’elle laissait dans son sillage, mais aussi parce qu’il était peu probable qu’elle ait réussi à le distancer pendant des heures en roulant à toute vitesse dans les couloirs et sur les rampes d’escalier.
Enfin. Elle pouvait rouler vite, c’était pas la question.
Le jeune homme se gratta la tête, perplexe. Qu’est-ce qu’elle peut bien foutre. Il avait demandé à Leia, qui l’avait gratifié d’un haussement d’épaules, à Aphrodite, qui avait secoué la tête avant de poursuivre son chemin vers la cuisine, à à peu près tous les passants qu’il avait croisés… Mais pas trace de sa furie personnelle.
C’était fou, ça quand même.

Nick parcourut le parc des yeux, glissant le long de la ligne des arbres, à quelques centaines de mètres.
… Bon.
Pas comme s’il restait une autre option, après tout. Bizarrement, il doutait que Solaine soit en train de faire des brasses dans le lac.
A la limite il l’aurait bien vue en train de creuser rageusement une tombe quelconque. S’il revenait bredouille, il passerait jeter un coup d’œil, histoire d’être sûr.

Quelques minutes plus tard, l’ombre moirée et mouvante des arbres s’alternait aux rayons du soleil sur sa peau. Nick fronça les sourcils et baissa les yeux – qui étaient toujours un peu trop photosensibles pour ce monde – pour se concentrer sur la forêt en elle-même. Et grogna. C’était stupide de se lancer là-dedans au hasard. Il croyait vraiment qu’il allait tomber sur quelqu’un, par miracle, comme ça ? Il aurait mieux fait d’aller cueillir des champignons à ce stade. Idiot. Il s’apprêtait à faire demi-tour lorsque quelque chose de petit et rouge entra soudain dans son champ de vision et vint s’écraser contre ses jambes.
Il faillit bien s’assommer contre une branche en sursautant.
Heureusement qu’il avait tout de suite reconnu la petite créature, parce que sa main s’était posée sur le holster à sa ceinture par pur réflexe.
… quoi, il y a des loups, dans le coin.

Pénélope ?

Au moins, il savait que Solaine n’était pas loin. Une bonne chose de faite. Nick emboîta le pas à Pénélope, qui l’avait reconnu et s’était empressée de faire demi-tour, en se demandant ce que la jeune femme pouvait bien foutre dans le coin. Les champignons, toujours ? D’après ce qu’il avait compris, sur cette planète, c’était pas trop la saison.
Tout en écartant un ensemble de buissons de la main, il sentit un tiraillement de nervosité importun venir le visiter. C’est qu’à force de la chercher toute la journée, il en avait oublié de se torturer l’esprit à réfléchir à ce qu’il allait lui dire.
… Bon, c’était un peu inexact. Il savait ce qu’il avait à lui dire. La question était comment.
Et comment ne pas se faire étriper, aussi.
Il serait peut-être temps de se poser la question maintenant gros mal-
La vision qui s’imposa à Nick chassa momentanément toute considération d’ordre langagière de son esprit. Il cligna des yeux en se demandant si, finalement, il ne s’était pas méchamment heurté à la branche de tout à l’heure.

Solaine et son fauteuil étaient quand même coincés dans un gros chêne, là.

Nick croisa le regard de sa dulcinée, et sa bouche hésita entre s’assécher et se verrouiller pour éviter de laisser filer un rire nerveux.

« … Euh… »

Un ange passa.

Il mit un temps avant d’oser poser la question fatidique. Il faut dire qu’il n’était pas tout à fait sûr que la jeune fille n’ait pas planqué derrière son dos une énorme branche préalablement rongée de frustration, dans l’unique but de lui envoyer en pleine tête.
Et pointer la situation dans laquelle elle se trouvait lui paraissait passablement risqué.
Ceci dit, il allait bien falloir en arriver là à un moment ou un autre.

« Je peux savoir ce que tu fais ? »
Revenir en haut Aller en bas
« HYTGHTRUGH »
Solaine Rozak
Solaine Rozak

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Never
-
Of tough love & trees Empty0 / 1000 / 100Of tough love & trees Empty

• Age : 22
• Pouvoir : Se décrédibiliser en un coup de feu.
• AEA : Pénélope, plus forte qu'Hercules en personne.
• Petit(e) ami(e) : Elle ne l'avouera jamais, mais elle a un faible pour... /ARMURE/

RP en cours : Solaine martyrise les armures par là.


Messages : 133
Inscrit le : 06/05/2011

Of tough love & trees _
MessageSujet: Re: Of tough love & trees   Of tough love & trees Icon_minitimeSam 27 Juil 2019 - 21:46

...

Trop occupée à disséquer l’écureuil du regard, Solaine ne s’aperçut pas tout de suite qu’on envahissait son espace vital – sans quoi son cerveau se serait remis à insulter nature et chevalier en armure avant d’essayer de trouver une idée pour tomber de là toute seule.
Il était temps de se remettre en question quand un bras cassé vous paraissait plus alléchant qu’appeler à l’aide ; malheureusement, Solaine n’avait pas l’habitude de se remettre en question. Elle ne s’était jamais remise en question de sa vie (ou peut-être une fois, elle ne voulait pas s’en souvenir) et ne comptait pas le faire parce qu’une tornade sortie de nulle part l’avait prise pour un fétus de paille. Non mais ! Elle faisait encore la loi, elle n’avait pas à se laisser faire par la météo bizarroïde du Pensionnat ! Il n’y aurait ni concession ni pardon de sa part. Elle était de fer et son fauteuil de marbre.

Si elle avait eu une pierre à proximité, elle aurait tenté de déloger le rongeur démoniaque de là. Son retour à la nature commençait bien.

Quand elle s’aperçut enfin qu’elle n’était plus seule, il était trop tard pour faire marche arrière ou proférer quelques insanités. Et puisque le sort adorait lui mettre des gifles, ce fut le regard de Nick qu’elle accrocha quelques mètres plus bas. Le silence qui suivit, ponctué par un « euh » très inspiré de la part du bourreau de sa dignité, fut douloureux. Physiquement douloureux. Les bras crispés sur ses accoudoirs, Solaine aurait aimé exploser en petits morceaux sur le champ – ou crier sur Pénélope qui avait apparemment choisi de lui ramener NICK alors qu’elle aurait pu lui ramener N’IMPORTE QUI et uuuuurgh. Calme, calme. Elle martyrisa ses tempes pour rediriger sa colère vers autre chose que les deux zigotos au pied de l’arbre. Ce n’était pas si grave, au fond.
Ou si, c’était très grave, mais ça aurait pu l’être plus. Si Nick se mettait à rire, elle jurait de trouver le moyen de lui tomber dessus, fauteuil compris dans la chute.

Si avec ça il se marrait encore…

« Je peux savoir ce que tu fais ? »

La cuisine, crétin.

Solaine fit un bruit inquiétant entre un four sur le point d’exploser et une bête enragée. L’explosion devait sembler imminente.
A sa décharge, elle fit un effort colossal pour retenir le flot d’injures qui se pressait derrière ses dents serrées. Insulter Nick de tous les noms avait beau être cathartique, elle savait organiser ses priorités une fois perchée comme un idiot de chat, et elle ne voulait pas passer la nuit là-haut. Nick était là, il était grand et fort et tout le tralala, il pouvait l’aider. Ou appeler à l’aide pour elle, si l’idée de la cueillir lui donnait envie de se jeter dans le lac. Faire quelque chose, se rendre utile , pour une fois qu’il en avait l’occasion.

Solaine ignora sa mauvaise foi avec superbe. Ne jamais se remettre en question.
Elle avait raison, Nick avait tort, et Nick était un imbécile.

C’était plus ou moins le statu quo des dernières années.

« A ton avis, grinça-t-elle finalement, puisant dans son énergie vitale pour parler sans hurler, je me suis dit que j’allais grimper aux arbres, histoire de passer le temps. »

Il était vrai que, parfois, elle regrettait que son fauteuil ne puisse pas passer outre la gravité et continuer sur toutes les surfaces verticales. De là à souhaiter se faire balancer de droite à gauche par une tornade, il y avait de la marge. Une énorme marge.

La jeune femme se rendit compte qu’elle avait toujours envie d’enterrer et torturer quelqu’un (pas forcément dans cet ordre), ce qui la frustra beaucoup. Elle envoya ses bras en l’air avec un grognement sourd.

« Tu crois vraiment que je suis là par plaisir ?! Ne te préoccupe pas du comment. Aide-moi juste à descendre. »

Sa langue voulut rajouter un « et tout de suite » là où le bon sens lui aurait préféré un « s’il te plaît ». En guise de compromis, Solaine s’arrêta là et croisa les bras. La politesse, il faudrait la lui arracher de la poitrine.
Raide morte.

Revenir en haut Aller en bas
(y a un bel écho ici)
Nick Eastwood
Nick Eastwood

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Sköll
-
Of tough love & trees Empty0 / 1000 / 100Of tough love & trees Empty

• Age : 21
• Pouvoir : Du jardinage musical.
• AEA : Levi. Un chat - un gros chat.
• Petit(e) ami(e) : Il est déjà marié mais personne le lui a encore dit.

RP en cours : The Walk of the Iron Knight.

Messages : 110
Inscrit le : 08/05/2011

Of tough love & trees _
MessageSujet: Re: Of tough love & trees   Of tough love & trees Icon_minitimeDim 28 Juil 2019 - 4:59


Et bim, prends-toi ça dans la tête, ça y mettra peut-être un peu de plomb. Quoi que pas surpris pour un sou, Nick ne put s'empêcher de tiquer, et sa mâchoire se crispa de quelques degrés. Ah elle le prenait comme ça, hein. Hein.
Bon évidemment qu'elle le prenait comme ça, c'était Solaine. So-laine. Coincée en haut d'un arbre.
Ok, il fallait vraiment qu'il arrête de prêter attention à cet état de faits parce que ça lui donnait vraiment une envie mortelle d'éclater de rire.
Solaine, donc. Il était surpris que l'arbre soit pas déjà en train de cramer.

« Tu crois vraiment que je suis là par plaisir ?! » Poursuivit la jeune femme sans décolérer. « Ne te préoccupe pas du comment. Aide-moi juste à descendre. »

Le ton de la demoiselle, bien que totalement coutumier, ne fit que poursuivre la détérioration de l'humeur de Nick, qui commença par froncer les sourcils et enfoncer profondément les mains dans les poches de son jean. Ignorant Pénélope qui frôlait manifestement la crise d'angoisse au pied du gros chêne, le jeune homme garda les yeux levés vers Solaine, mais ne fit pas mine de bouger. Ce n'était pas parce que son caractère s'était relativement posé au fil des années qu'il s'était tellement amélioré dans le fond. Ce n'était pas parce qu'il passait moins de temps à hurler que ça ne pouvait pas partir tout aussi vite. Elle le savait, pourtant.
Arrrhhh, qu'est-ce qu'elle l'énervait.

Pour le coup, ça l'aurait arrangé que Levi soit dans le coin. Il l'aurait laissé se débrouiller avec la demoiselle en détresse. Enfin, la harpie, la vipère, tous ces qualificatifs délicats qui s'appliquaient bien mieux à la jeune femme.

« … J'te trouve bien autoritaire pour quelqu'un de coincé à 20m du sol. »

Et s'il décidait de la laisser là, hein ? Bien qu'inenvisageable, cette idée lui apporta un instant de satisfaction. Ca lui apprendrait la politesse.
Un grondement sourd lui frôla le bord des lèvres, témoin de ce qu'il pensait de la façon qu'avait Solaine de s'adresser à lui mais, dans un formidable élan de maturité, il le ravala.
Rappelle-toi ce que tu fais là.
Ouais, il commençait à douter, bizarrement.

« Comment t'as réussi ton coup, d'ailleurs ? » Ajouta-t-il en fixant le fauteuil d'un air presque indigné, comme si c'était de sa faute.

En même temps, ce qu'il voyait défiait totalement toutes les lois de la physique et du bon sens, y avait de quoi en être indisposé. Ou alors il prenait ce droit.
Et oui il allait la descendre de là. Au bout d'un moment. Il allait pas non plus la laisser croire qu'elle faisait la loi, non ?


Dernière édition par Nick Eastwood le Mer 23 Oct 2019 - 20:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
« HYTGHTRUGH »
Solaine Rozak
Solaine Rozak

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Never
-
Of tough love & trees Empty0 / 1000 / 100Of tough love & trees Empty

• Age : 22
• Pouvoir : Se décrédibiliser en un coup de feu.
• AEA : Pénélope, plus forte qu'Hercules en personne.
• Petit(e) ami(e) : Elle ne l'avouera jamais, mais elle a un faible pour... /ARMURE/

RP en cours : Solaine martyrise les armures par là.


Messages : 133
Inscrit le : 06/05/2011

Of tough love & trees _
MessageSujet: Re: Of tough love & trees   Of tough love & trees Icon_minitimeMer 31 Juil 2019 - 22:26

...

« … J'te trouve bien autoritaire pour quelqu'un de coincé à 20m du sol. »

Solaine faillit lui répliquer que « je te trouve bien autoritaire pour quelqu’un avec ta tête » mais la partie mature de son cerveau, malgré sa taille réduite, la bâillonna aussi sec. Si elle voulait que Nick la fasse descendre de son perchoir, de plus en plus inconfortable au fil des minutes, elle allait devoir se montrer polie et agréable – pas trop, ça aurait fait suspect et ça l’aurait tuée, mais un minimum. Eviter de lui balancer des horreurs à la figure et le remercier d’être aussi patient ; parce qu’il l’était, patient, contrairement à elle. Il ne l’avait pas insultée et ne l’avait pas envoyée se faire voir, il ne s’était même pas moqué.
Le constat froissa un peu Solaine. A sa place, elle se serait moquée. Elle aurait ri à en basculer de son fauteuil. Savoir qu’elle était la plus idiote des deux l’énerva un peu plus. Elle n’allait quand même pas faire sa Sainte-Nitouche juste pour lui ! Elle était libre de crier, de l’insulter, de…

Elle souffla par le nez, les bras croisés et les doigts crispés. Les noms d’oiseaux sur sa langue s’évaporèrent.

Sérieusement.

« Comment t'as réussi ton coup, d'ailleurs ? »

Solaine pivota vers lui avec la souplesse d’une gargouille de Notre-Dame – et la même expression de joie de vivre. Elle aurait pu en cracher de l’acide, et pourtant, elle avait conscience que toute cette mésaventure n’était pas sa faute. Elle n’avait pas imploré le vent de la mettre sur le toit, et elle n’avait pas demandé à Pénélope de la jeter dans l’arbre. Dire à Nick qu’une tornade venue de nulle part l’avait éjectée dans les airs risquait de le faire rire ou de le déboussoler (ou les deux), mais ce n’était même pas ça, le problème.
Qu’il se moque de la météo, elle s’en fichait.
C’était encore et toujours ce fichu sentiment d’impuissance qui lui liait pieds, poings et gorge. Devoir appeler à l’aide, devoir rendre des comptes, dire merci et expliquer des trucs qui ne regardaient qu’elle. Ne pas pouvoir se débrouiller seule.

Il allait lui falloir l’aide d’un dieu quelconque pour ne pas se mettre à ronger les branches qui lui claquaient à la figure.

« C’était un accident, précisa tout d’abord la jeune femme en arrachant un rameau trop insistant, je me promenais, et… »

Et il n’y avait pas mille façons de le dire. La branche craqua à répétition sous ses doigts énervés.

« Et une tornade est apparue, m’a soulevée et j’ai atterri là. Content ? »

Elle ronchonna quelque chose dans la barbe qu’elle n’avait pas. A priori, ses malheurs n’avaient pas illuminé sa journée. Il n’était pas extatique à l’idée de la savoir coincée dans un arbre comme un débile de chat. Elle aurait presque préféré ; la violence, physique et verbale, elle savait la gérer. Les cris, la provocation, c’était facile. Elle avait rencontré Nick en hurlant, et avait continué de le fréquenter en hurlant. Elle ne le détestait pas, loin de là, mais c’était toujours plus aisé de rester en terrain connu. Plus rassurant.

Tellement plus facile de ne pas avoir à grandir, à changer, à prendre en considération les sentiments des autres.

Nick n’était pas un caillou : il aurait sans doute aimé qu’elle lui dise merci.
La pensée lui fit gonfler les joues. Elle se serait arraché la gorge à hasarder une gentillesse quelconque.

Quelle exagération, soupira une petite voix à son oreille tandis qu’elle reportait son regard noir sur le feuillage qui l’entourait.
Revenir en haut Aller en bas
(y a un bel écho ici)
Nick Eastwood
Nick Eastwood

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Sköll
-
Of tough love & trees Empty0 / 1000 / 100Of tough love & trees Empty

• Age : 21
• Pouvoir : Du jardinage musical.
• AEA : Levi. Un chat - un gros chat.
• Petit(e) ami(e) : Il est déjà marié mais personne le lui a encore dit.

RP en cours : The Walk of the Iron Knight.

Messages : 110
Inscrit le : 08/05/2011

Of tough love & trees _
MessageSujet: Re: Of tough love & trees   Of tough love & trees Icon_minitimeDim 4 Aoû 2019 - 0:26

Il s'attendait à se prendre un cri suraigu, une branche ou une giclée d'acide. Rien de tout cela ne vint, ce qui fut. Déconcertant.
A tel point qu'il ne fit pas de commentaire jusqu'à ce que Solaine ait fini sa phrase.

« C’était un accident, je me promenais, et… » Silence. « Et une tornade est apparue, m’a soulevée et j’ai atterri là. Content ? »

Nick battit des paupières, bouche bée. Il en garda les yeux fixés sur une Solaine renfrognée qui martyrisait les pauvres branches qui l'entouraient.
Le temps qu'il mit à répondre fut à la mesure de sa perplexité.

« Hein. »

Il se répéta sa phrase une fois ou deux, histoire d'être sûr d'avoir bien compris, hésita entre l'aboiement de rire qui lui venait irrésistiblement et le ricanement moqueur, trébucha sur les deux, manqua s'étouffer, toussa. Grogna de mécontentement.
Non parce que. Quand même. Hein ??
C'était du grand n'importe quoi, là. Même le Pensionnat n'avait pas le pouvoir de faire ça
Et puis, une autre idée lui vint à l'esprit et sa mâchoire se crispa de quelques degrés supplémentaires.

« Tu. Te fous de moi, là, c'est ça. » Il savait qu'elle le prenait pour un con, mais là c'était quand même un peu trop.

La raideur certaine qui commençait à le prendre à la nuque était une parfaite excuse pour détailler le tronc du gros chêne sans plus lever les yeux vers sa chère et tendre. Nick s'astreignit au calme et à déterminer un plan d'action pour escalader cette saloperie et éventuellement en descendre un putain de fauteuil, parce que même si ça lui aurait sûrement fait du bien, se mettre à hurler sur Solaine n'allait pas avancer leurs affaires.
La situation restait un peu compliquée à gérer pour son esprit très pragmatique. D'un côté il avait beaucoup moins de difficultés à croire que Solaine se foutait de sa gueule plutôt qu'une tornade était sortie de nulle part pour la balancer dans un pauvre arbre qui n'avait rien demandé.
De l'autre, il voyait ni comment elle avait réussi à se retrouver là-haut, ni pourquoi elle aurait inventé une connerie pareille pour le justifier.
Nick n'était pas forcément le champion des réflexions tortueuses. Il était taillé pour l'action, et les raisonnements simples. Il en était conscient. Alors s'il y avait une histoire alambiquée derrière tout ça, il aurait préféré qu'on en profite pas pour se payer sa tête.
Ceci dit, c'était Solaine, elle n'était à priori pas mieux que lui, et il pouvait lui laisser le bénéfice du doute.
Il se concentrait donc sur des trucs qui lui parlaient mieux. Des branches et des conneries de fauteuils, donc.

Putain cet arbre allait être difficile à gérer.


Dernière édition par Nick Eastwood le Mer 23 Oct 2019 - 20:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
« HYTGHTRUGH »
Solaine Rozak
Solaine Rozak

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Never
-
Of tough love & trees Empty0 / 1000 / 100Of tough love & trees Empty

• Age : 22
• Pouvoir : Se décrédibiliser en un coup de feu.
• AEA : Pénélope, plus forte qu'Hercules en personne.
• Petit(e) ami(e) : Elle ne l'avouera jamais, mais elle a un faible pour... /ARMURE/

RP en cours : Solaine martyrise les armures par là.


Messages : 133
Inscrit le : 06/05/2011

Of tough love & trees _
MessageSujet: Re: Of tough love & trees   Of tough love & trees Icon_minitimeMer 7 Aoû 2019 - 3:42

...

Le « hein » de Nick et le bruit qu’il fit et que Solaine interpréta comme un ricanement la replongèrent dans une colère noire. Quoi « hein », comment ça « hein », elle n’avait pas choisi d’atterrir là ! Son explication avait été claire, précise, concise – il y avait tout ce qu’il voulait savoir dedans et même plus. Maintenant, qu’il la fasse descendre. Une seconde de plus dans ce foutu arbre, entourée d’écureuils tous plus vicieux les uns que les autres, et elle prenait feu.
Le côté pratique de la combustion spontanée, c’était que ça l’aurait obligé à agir vite. Au lieu de rester planté là comme un piquet, à se moquer d’elle et penser que…

« Tu. Te fous de moi, là, c'est ça. »

Un grognement et un regard noir lui firent savoir que non, vraiment pas. La jeune femme recommença à s’agiter, à la fois parce qu’elle en avait assez d’être dans cette position et parce que Nick l’énervait tellement qu’elle avait envie de le frapper. Elle voulait descendre, dieu seul savait comment, et lui en mettre une ou deux – c’était son moyen de communication préféré quand il s’agissait du brun et elle avait beau savoir qu’il aurait fallu ralentir sur la cadence, c’était plus fort qu’elle. S’il ne l’énervait pas, elle le cherchait ; ses cris étaient toujours teintés de mauvaise foi.
Quant à savoir ce qu’un psychologue en aurait pensé, elle ne voulait pas le savoir, justement.

Tout ce qu’elle voulait, c’était que Nick lui dise « amen » et claque des doigts pour la virer de ces branchages. Qu’il n’insinue pas qu’elle se payait sa tête et ricanait dans son dos parce que, franchement, pourquoi aurait-elle inventé une histoire aussi absurde ?

Si elle avait voulu attirer son attention, elle l’aurait fait de manière plus crédible et moins idiote.
Ou non, pensa-t-elle en serrant les dents, je ne l’aurais pas fait tout court.
Pas besoin de lui.

Sauf pour l’arbre. Et encore, l’admettre lui faisait toujours frôler la convulsion, on ne fait pas de miracles en un jour.

« C’est totalement vrai, grogna-t-elle après un silence pincé, je ne mens JAMAIS. Tu devrais plutôt faire attention à toi, au cas où la tornade revienne. Qui sait où elle a filé. »

Elle fit un geste de la main vers le parc, histoire d’en chasser les fourmis.
Pire qu’être coincée avec des animaux vicelards, il y avait être coincée avec des animaux vicelards et Nick. Il trouverait le moyen de dire que c’était sa faute, en plus, comme si elle commandait au vent. Si elle avait eu le pouvoir de faire jaillir des tornades du sol, elle l’aurait bazardé sur le toit depuis longtemps.
Faisant fi de sa gentillesse toute relative, Solaine croisa à nouveau les bras et chercha au fin fond de son crâne le moyen de dire « merci » sans avoir à le dire vraiment. Un chœur de reproches lui chantait aux oreilles avec une insistance quasi divine, mais elle n’en avait rien à faire.
D’abord, descendre de l’arbre. Ensuite, préserver ce qui lui restait de dignité.

Et à la toute fin, Nick. Quoiqu’ils aient à se dire ou se crier dessus.
Revenir en haut Aller en bas
(y a un bel écho ici)
Nick Eastwood
Nick Eastwood

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Sköll
-
Of tough love & trees Empty0 / 1000 / 100Of tough love & trees Empty

• Age : 21
• Pouvoir : Du jardinage musical.
• AEA : Levi. Un chat - un gros chat.
• Petit(e) ami(e) : Il est déjà marié mais personne le lui a encore dit.

RP en cours : The Walk of the Iron Knight.

Messages : 110
Inscrit le : 08/05/2011

Of tough love & trees _
MessageSujet: Re: Of tough love & trees   Of tough love & trees Icon_minitimeVen 9 Aoû 2019 - 5:05

Bon, clairement, ça allait pas être de la tarte.
Couvrant l’arbre à l’origine de ses emmerdes du jour d’un regard destructeur, Nick ébouriffa machinalement ses cheveux noirs.
Oui, parce qu’il refusait toujours aussi catégoriquement d’accepter que l’origine de ses emmerdes, c’était une tornade. Y a des limites à tout, même à l’absurde d’une grosse bâtisse magique et capricieuse. Autant faire une croix dessus direct et passer à autre chose, ça lui économiserait de l’espace de travail. Et c’est pas comme si la tornade risquait de revenir se venger sur lui, Solaine pouvait bien raconter ce qu’elle voulait.
Autre avantage, il pourrait alors ignorer superbement tout ce que dirait la jeune femme à partir du moment où la mention d’un quelconque phénomène météo catastrophique franchirait ses lèvres. C’était clairement pas négligeable.

«(…) je ne mens JAMAIS. » Vociférait Solaine pendant ce temps, ce que Nick crut bon de souligner d’un grognement et d’un lever d’yeux au ciel. « Tu devrais plutôt faire attention à toi, au cas où la tornade revienne. Qui sait où elle a filé. »

Nick n’écoutait déjà plus. Le chêne accaparait toute son attention. Ignorant superbement sa dulcinée, le garçon alla s’appuyer sur le tronc pour retirer ses chaussures en grommelant dans sa barbe. Avisant Pénélope qui tournait toujours en rond au pied de l’arbre, il l’interpella et lui demanda d’aller chercher Levi, où que ce stupide AEA puisse se trouver. Il savait pas si elle obtempèrerait, mais si oui, un coup de patte de l’énorme félin ne serait pas de trop pour descendre cet abruti de fauteuil.
Ceci étant fait, l’ex-soldat leva les yeux vers la branche la plus basse, qu’il avait pris soin d’identifier au préalable.

Bon, chez lui, des arbres y en avait pas beaucoup. De vrais arbres, pas les machins rachitiques dépourvu de sève qui agonisaient désespérément à la lumière de la lune. Alors il avait plutôt l’habitude d’escalader de la falaise ou de l’éboulis – et encore, habitude était un terme un peu fort. Ça avait pas dû lui arriver plus de trois ou quatre fois. Et depuis son arrivée au Pensionnat, il s’était pas amusé à escalader tous les arbres qui passaient non plus, c’était pas son trip, merci.
S’il avait su.
Un dernier soupir, et le jeune homme s’y mit.
L’avantage, c’est que depuis qu’il avait dépassé le mètre cinquante, tout paraissait plus simple au quotidien. La première branche était franchement haute et il lui fallut un peu tirer sur les bras et prendre appui contre le tronc pour se hisser dessus, mais comme il n’avait pas raté un entraînement matinal ces quatre dernières années, ce ne fut pas la mort non plus.
En fait, une fois le premier palier atteint, les autres branches étaient plutôt bien placées.
Tout en poursuivant sa progression, Nick continua à réfléchir à la suite de l’opération et, naturellement, finit par marmonner – moitié pour lui, moitié pour Solaine :

« Il est solide comment ton machin ? » Assez solide pour lui exploser les orteils, ça il le savait bien mais dans l’absolu.

Parce que s’il se retrouvait obligé de le balancer en bas de l’arbre pour l’en descendre, il aurait bien aimé savoir à quel point la française allait lui éclater les tympans et à quel point ce serait galère à réparer.
Personne ne voulait supporter une Solaine immobilisée sur une chaise pendant des semaines, personne. Même quelques heures l’auraient fait fuir, lui.
Revenir en haut Aller en bas
« HYTGHTRUGH »
Solaine Rozak
Solaine Rozak

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Never
-
Of tough love & trees Empty0 / 1000 / 100Of tough love & trees Empty

• Age : 22
• Pouvoir : Se décrédibiliser en un coup de feu.
• AEA : Pénélope, plus forte qu'Hercules en personne.
• Petit(e) ami(e) : Elle ne l'avouera jamais, mais elle a un faible pour... /ARMURE/

RP en cours : Solaine martyrise les armures par là.


Messages : 133
Inscrit le : 06/05/2011

Of tough love & trees _
MessageSujet: Re: Of tough love & trees   Of tough love & trees Icon_minitimeSam 10 Aoû 2019 - 21:12

...

Après avoir reçu tant de grossièretés et de mauvaise foi à la figure, Solaine décida de se taire et ignorer son prince charmant dans tous les détails – il allait lui falloir l’aide du silence et du noir pour garder son calme et arrêter de grogner pour un oui ou pour un non. Quelle idée de lui demander d’être calme et raisonnable, aussi ; une tornade l’avait envoyée dans un arbre dont elle ne pouvait plus bouger sous peine de se rompre le cou à l’arrivée, il y avait de quoi être agacée, au moins un minimum. Nick n’aurait jamais compris cela, bien évidemment : il avait ses jambes, qui compensaient son manque flagrant de cerveau, il n’avait pas à s’en faire. Il pouvait grimper tous les arbres qu’il désirait et en descendre à souhait. Pas besoin d’appeler à l’aide, pas besoin de souffrir.

Ça marchait du tonnerre, son petit moment de solitude : elle était encore plus énervée que deux minutes auparavant.

Solaine risqua un coup d’œil au monde réel, juste à temps pour voir Pénélope disparaître entre deux rameaux parasites. Elle les écarta, mais plus aucune trace de son AEA sur le gazon du Pensionnat. Quoi, elle l’abandonnait aux griffes de Nick, maintenant ? Elle allait chercher une échelle, plus d’aide ? La jeune femme se rencogna dans son fauteuil avec un soupir discret. Pas grave, je peux me débrouiller toute seule.

Même si Nick la laissait là, elle… se débrouillerait. Comme elle l’avait fait avant qu’il n’arrive.
Elle avait envie de casser quelque chose.

« Il est solide comment ton machin ? »

Elle sursauta, et ramena le bras qu’elle avait tendu pour arracher une branche contre sa poitrine. Son machin ? Elle dut batailler sec contre l’envie de lui faire remarquer que son « machin » n’en était pas un et qu’il allait faire preuve de respect envers cette extension d’elle-même avant qu’elle s’énerve, mais choisit de grogner à la place – une énième fois. C’était bon pour évacuer la colère et les mots malheureux.
Mine de rien, elle n’avait pas envie qu’ils se fâchent qu’il la laisse passer la nuit avec les écureuils. Il n’y en aurait plus eu aucun dans cet arbre aux petites lueurs de l’aube.

« Mon machin est super solide. S’il tombe ça devrait pas le casser, si c’est la question. »

Comme quoi ce n’était pas si dur d’en arriver aux faits sans l’insulter ou trouver quelque chose à redire au ton qu’il employait.

Devrait, cela dit, elle n’avait encore jamais essayé de le balancer d’un arbre pour voir. Elle n’en avait pas trop eu l’occasion, jusque-là. Mais puisqu’il avait encaissé des glissades et des coups à n’en plus finir, la chute ne devrait pas être trop sévère. Il allait protester, mais rester en un seul morceau. Et si jamais quelque chose se détachait…

Elle grinça des dents à l’idée, mais relativisa contre son gré. Ça pouvait arriver n’importe où et ce ne serait pas la faute de Nick. S’il cassait, eh bien, elle trouverait un moyen de le réparer. Elle avait vu son oncle faire, elle se pensait capable d’imiter les gestes de mémoire.

Sur le tas d’énergumènes que renfermait le Pensionnat, il y en aurait bien quelques-uns avec un savoir utile sur le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
(y a un bel écho ici)
Nick Eastwood
Nick Eastwood

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Sköll
-
Of tough love & trees Empty0 / 1000 / 100Of tough love & trees Empty

• Age : 21
• Pouvoir : Du jardinage musical.
• AEA : Levi. Un chat - un gros chat.
• Petit(e) ami(e) : Il est déjà marié mais personne le lui a encore dit.

RP en cours : The Walk of the Iron Knight.

Messages : 110
Inscrit le : 08/05/2011

Of tough love & trees _
MessageSujet: Re: Of tough love & trees   Of tough love & trees Icon_minitimeJeu 15 Aoû 2019 - 1:49

Un moment de silence fit son chemin entre les branchages du vieux chêne, alors que Nick considérait les prochaines prises qui s’offraient à lui, tandis que Solaine, elle, remâchait sa rage et l’avalait tout rond. Il s’apprêtait à saisir la branche la plus opportune lorsque la jeune femme reprit la parole – et contre tout attente, elle ne cria pas. Le ton sec, mais sans agressivité, surpris le grimpeur en herbe, qui s’immobilisa pour lever sur elle un regard interloqué.

« Mon machin est super solide. S’il tombe ça devrait pas le casser, si c’est la question. »

Eh bah. Elle pouvait être utile quand elle s’y mettait – sans lui éclater les tympans, c’était tout le sujet.
Il avait presque envie de saisir l’opportunité au vol pour lui taper la discute là, en équilibre sur sa branche. Il se souvenait pas de la dernière fois où elle s’était adressée à lui sans aboyer, pour être honnête. C’était un peu comme découvrir une espèce étrangère. Ça réagissait comment, à partir du moment où ça essayait pas de le bouffer ? Il était curieux.
Mais pas assez pour risquer de se prendre un gourdin sur la tronche, et c’était exactement ce qui risquait de lui arriver s’il continuait de la fixer comme un abruti. Il arrêta donc, pour se focaliser à nouveau sur son ascension.

« Cool. »

C’était peut-être un peu trop direct, ça. Il pouvait pas cacher qu’il avait une furieuse envie de les jeter tous les deux directement au bas de l’arbre parce que c’était le moyen le plus rapide de les faire descendre et que ces histoires de tornade étaient juste grotesques et qu’il avait vraiment l’impression de rêver toute la scène. Mais d’un autre côté – nonobstant le fait qu’il n’allait évidemment pas balancer Solaine où que ce soit – il était conscient de la valeur que la jeune femme accordait au machin en question. C’était ses jambes, quoi. En gros.
Arrivant à sa hauteur, le brun ajouta donc en assurant ses appuis :

« Enfin on va essayer de pas en arriver là non plus hein. »

Un coup d’œil de plus près jeté à la situation lui appris que ça allait pas être le truc le plus simple du monde. Le fauteuil était manifestement bien calé sous la cime de l’arbre, entre quelques branches épaisses, pour l’instant, mais il allait sûrement le déséquilibrer en récupérant Solaine, et à partir de là… Nick pouvait pas prévoir quand un truc casserait, ou que la bête basculerait.
Et si jamais ça arrivait pas, fallait bien avouer qu’il avait pas encore d’idée lumineuse pour descendre l’engin en entier sans le faire tomber. Parce que ok, des muscles il en avait, mais pas encore de paire de bras en plus.

« Mais je te promets rien. »

Bon. Ceci étant dit. En équilibre entre deux branches, le brun se rapprocha de la demoiselle en détresse, jusqu’à pouvoir toucher le bras de son fauteuil du bout des doigts. Ok, ça c’était bon. Second point positif, il était à peine en contrebas. Point négatif, la branche sur laquelle il se trouvait était plus courte que celle de Solaine, donc il pouvait pas vraiment grimper jusqu’à elle pour aller la récupérer directement. Le jeune homme considéra la situation, jetant des coups d’œil bleu autour de lui en agitant à peine sa branche. L’arbre jeta un grincement de protestation qui le fit arrêter.

« De toute façon, te faudrait pas une maintenance un de ces quatre ? Question de taille, tout ça. »

Oui parce que Solaine avait plus quatorze ans, elle non plus. Un instant, Nick rumina l’information et le cortège qu’elle amenait avec lui, en fixant le vide sous ses pieds. Il se demandait vaguement si la jeune fille allait atteindre l’âge de « blocage » typique du Pensionnat sous peu, ou si c’était pas déjà fait. L’arrêt de vieillissement, ce truc-là. Difficile de se rendre compte avant un bon moment, quand on passait un certain âge. Il trouvait ça chiant. Ça le tracassait, quelque part, même si c’était pas si grave. Lui était pas encore arrêté, ça il s’en rendait bien compte. Et ça…
C’était clairement pas le bon moment pour y penser.
Avec un grognement agacé – contre lui-même – le jeune homme releva les yeux vers Solaine. La suite allait pas lui plaire.

« Bon. Tu peux sauter, là, ou je monte ? »

C’était clairement pas l’idéal, il était décalé par rapport à elle mine de rien. Avec des jambes fonctionnelles, tu vises, tu sautes, c’est fini. Là, il avait aucune idée de la mobilité de Solaine. Franchement, il était pas serein à l’idée de la laisser faire. Mais s’avancer plus, ou tenter d’atteindre les branches qui soutenaient son fauteuil, c’était risquer la chute. La sienne, ou celle du fauteuil. L’équilibre, c’était un truc fragile, merci la physique.
Il espérait juste qu’elle ferait pas sa tête de mule, si c’était trop loin pour elle. Il avait pas envie d’aller la ramasser par terre.
Revenir en haut Aller en bas
« HYTGHTRUGH »
Solaine Rozak
Solaine Rozak

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Never
-
Of tough love & trees Empty0 / 1000 / 100Of tough love & trees Empty

• Age : 22
• Pouvoir : Se décrédibiliser en un coup de feu.
• AEA : Pénélope, plus forte qu'Hercules en personne.
• Petit(e) ami(e) : Elle ne l'avouera jamais, mais elle a un faible pour... /ARMURE/

RP en cours : Solaine martyrise les armures par là.


Messages : 133
Inscrit le : 06/05/2011

Of tough love & trees _
MessageSujet: Re: Of tough love & trees   Of tough love & trees Icon_minitimeLun 26 Aoû 2019 - 23:08

...

Son père aurait eu honte d’elle, et ce fut tout ce qui l’empêcha de rétorquer quelque chose d’insultant à son « cool » – parce que faire des efforts pour les briser la minute d’après, c’était son fonds de commerce. La situation l’énervait, savoir que Nick pouvait faire le singe à sa guise et pas elle l’énervait. Devoir demander de l’aide aux autres au lieu de pouvoir s’en sortir toute seule l’énervait. Les tornades l’énervaient, le pensionnat aussi, et tous les trucs qui se liguaient contre elle pour lui faire passer une sale journée. Avec tout ce qu’elle avait sur les bras, il n’y avait vraiment pas besoin.

Elle entendait Nick continuer son ascension, le bruit des feuilles et le craquement des branches ; point positif, son numéro d’acrobate avait fait fuir l’écureuil. Point négatif, elle allait bientôt devoir le regarder dans les yeux. Plus facile à dire qu’à faire. Elle chassa promptement le rouge de la honte de ses joues, et se tourna vers le jeune homme, plus ou moins parvenu à destination.

« Enfin on va essayer de pas en arriver là non plus hein. »

Elle haussa les sourcils, geste plus éloquent encore qu’une menace de mort ; il avait plutôt intérêt à ne pas en arriver là, oui. Elle y tenait, à son machin, et s’il pouvait éviter de le casser en mille morceaux…
Certes, pas en mille morceaux ; mais même deux, ça l’aurait fait hurler. Solaine se répéta que Nick n’était ni un surhomme ni un génie, et que s’il fallait balancer le fauteuil, ils balanceraient le fauteuil. Ce ne serait pas sa faute. Il ne méritait pas les coups de fusil qu’elle lui donnait – pas toujours.

Mais il ne pouvait rien promettre, et elle était incapable de lui promettre en retour de garder un calme Olympien quoi qu’il se passe. Il aurait fallu lui arracher les cordes vocales pour ça.

Et encore ! Tu t’agites tellement, un vrai petit animal.

Pour bien illustrer le propos, elle gonfla les joues comme une grenouille.

« De toute façon, te faudrait pas une maintenance un de ces quatre ? Question de taille, tout ça. »

Et puisqu’elle y était déjà, elle le fit encore plus. Une maintenance, non mais ! C’était une idée raisonnable, mais Solaine préféra se concentrer sur des implications que Nick n’avait pas en tête. Il trouvait peut-être qu’elle avait grossie ? épaissie ? S’il la trouvait trop lourde, qu’il le dise sans emprunter de chemin détourné ! La jeune femme ne s’était pas vu vieillir, pourtant elle le sentait dans son visage qui avait perdu ses rondeurs, parties ailleurs. Dans ses gestes, dans son miroir, dans le regard qu’on lui renvoyait parfois. Elle n’aimait pas y penser ; ce n’était pas ici qu’elle voulait vieillir. Elle ne voulait pas songer au temps qui s’égrenait impitoyablement, car cela la plongeait dans une colère noire et sans fond. Elle préférait s’agacer de petits riens, passer ses nerfs sur Nick plutôt que sur la porte close du Pensionnat.

Elle tira distraitement sur une mèche de cheveux, échappée de sa queue de cheval. Elle n’aurait pas su répondre, si on lui avait demandé son âge.
Plus de quatorze ans. Le reste…

« Bon. Tu peux sauter, là, ou je monte ? »

Solaine lui lança un regard scandalisé, le train de ses pensées brutalement disloqué. Son premier réflexe fut de songer « ni l’un ni l’autre, trouve une autre solution » avant de se houspiller. Une autre solution, elle en avait des bonnes ! Nick n’allait pas les faire léviter jusqu’au sol ou les téléporter. Ses yeux évaluèrent la distance qui les séparait, ses doigts froissèrent le tissu de sa robe. En tendant la main, elle pouvait le toucher ; mais de là à sauter…

Elle serra les dents, le poignard de l’impuissance en plein cœur.

« Je risquerais de tomber, si je saute, fit-elle avec une amertume visible, et je préfère pas. Tomber. »

S’il fallait que quelque chose se casse la figure, il valait mieux que ce soit son fauteuil. Un bras en bois, c’était facile à réparer. Un bras en chair…
Elle se pencha un peu pour y voir plus clair. S’il arrivait à la descendre sans se prendre les pieds dans une branche et les tuer tous les deux, elle le remercierait.

Elle n’était pas encore butée au point de vouloir mourir. Pas vraiment.

« Où est partie Pénélope ? » ajouta-t-elle en fixant ce qu’elle apercevait de l’herbe du Pensionnat, à la fois pour oublier que sa survie ne tenait qu’au bon vouloir de Nick, et parce qu’elle n’aimait pas savoir son AEA seule dans la nature.
Elle était si petite, et le reste du monde si grand.

La version du sud:
 
Revenir en haut Aller en bas
(y a un bel écho ici)
Nick Eastwood
Nick Eastwood

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Sköll
-
Of tough love & trees Empty0 / 1000 / 100Of tough love & trees Empty

• Age : 21
• Pouvoir : Du jardinage musical.
• AEA : Levi. Un chat - un gros chat.
• Petit(e) ami(e) : Il est déjà marié mais personne le lui a encore dit.

RP en cours : The Walk of the Iron Knight.

Messages : 110
Inscrit le : 08/05/2011

Of tough love & trees _
MessageSujet: Re: Of tough love & trees   Of tough love & trees Icon_minitimeVen 30 Aoû 2019 - 15:52

Dès le premier coup d’œil de Solaine en contrebas, Nick sut qu’elle n’y arriverait pas. Il réprima une grimace, rentra légèrement la tête dans les épaules, et attendit les insultes. Qui, une fois de plus, ne vinrent pas.
Son regard bleu accrocha l’expression qui froissa le visage de la jeune femme, et ne lui plut absolument pas. Pas plus que ne lui convenait son calme.
A tout prendre, il préférait l’entendre crier.
Il détourna les yeux un bref instant – il jetait un coup d’œil au ciel, ouais, pour voir si la tornade revenait, c’est ça, tout à fait – mais pas trop ; c’était pas de la gêne, c’était pas de la compassion et encore moins de la pitié. Un reste de pudeur peut-être – il le savait, maintenant, qu’elle détestait qu’on la voie comme ça. Et lui n’aimait pas cet air sur son visage.
Eh, si je pouvais t’en filer, des jambes, ce serait déjà fait hein. Ne serait-ce que pour améliorer son sale caractère.
Quoi que, ça, il était pas sûr que le ciel lui-même aurait pu y faire quelque chose.

« Je risquerais de tomber, si je saute, et je préfère pas. Tomber. »


Ok, ok. Nick n’épilogua pas, docile. Il avait les yeux levés sur les branches au-dessus de lui avant même que la jeune femme n’ait fini sa phrase.
Il s’empêcha de grogner une nouvelle fois. Ça allait pas être de la tarte, mais elle avait pas besoin de le savoir. Comme il en avait pris l’habitude, le jeune homme passa silencieusement en revue toutes les personnes dotées d’un pouvoir utile au Pensionnat – ou en tout cas un pouvoir utile dans ce genre de situation. Mais sincèrement, il était chaque fois atterré de remarquer à quel point le tas empilé de leurs pouvoirs atteignait des sommets d’inutilité catastrophique. Lui il faisait pousser des fleurs, Solaine tirait des confettis. C’était déjà pas bien glorieux, mais si on ajoutait Vinny qui vous faisait parler n’importe comment, Alejandro qui faisait des trucs bizarres avec ses membres et Aphrodite qui pouvait manger les meubles… Eh bien rien ne s’arrangeait, vraiment. Certains avaient même hérité de trucs tellement improbables que personne n’en entendait jamais parler (une boule à neige, sérieusement ?. La nana qui savait se téléporter était cinglée, le type qui faisait léviter des objets psychopathe.
Bref. Leur situation ne s’arrangeait pas.

« Où est partie Pénélope ? »

La voix de Solaine le tira à peine de ses réflexions. Le brun était relativement monotâche. Il lui jeta un coup d’œil distrait, puis revint à ses branches. Il attrapa la première du chemin qu’il avait choisi et reprit son ascension en répondant :

« Lui ai demandé d’aller me chercher Levi. » Il avait pas d’énormes espoirs sur la question, mais sait-on jamais.

Laconique, il n’ajouta rien. Solaine connaissait la carrure de son AEA. Difficile à rater, en même temps. Arrivé un cran au-dessus de la jeune femme, Nick entreprit d’atteindre sa hauteur en jouant les équilibristes le long de sa branche – sans pour autant lâcher celle du dessus, il n’était ni acrobate ni fou à lier, merci. Manquerait plus qu’il lui tombe dessus et qu’ils s’écrasent tous les deux avec le fauteuil cinq étages plus bas.
Parvenu presque au-dessus d’elle, le jeune homme évalua sa position, puis en quelques gestes économes et rapides, lâcha sa branche, s’accroupit, assura sa prise, et se laissa glisser vers le bas. Il garda sa prise sur la branche du dessus, parce qu’il ne voulait pas faire peser trop de poids sur l’ensemble – même si ça allait fatalement finir par arriver. Il posa un pied sur les branches qui entouraient Solaine, l’autre sur l’accoudoir de son fauteuil, considéra un instant comment il allait la porter pour la tirer de là – et se figea.
Aucun craquement de branche n’était encore venu l’inquiéter pour leurs vies, non. C’était pas ça.
Mortellement sérieux, le jeune homme fixa Solaine un moment, puis reprit la parole d’un ton prudent :

« … Bon. On est d’accord que tu me frappes pas si je te touche, hein. »

Non, vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
« HYTGHTRUGH »
Solaine Rozak
Solaine Rozak

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Never
-
Of tough love & trees Empty0 / 1000 / 100Of tough love & trees Empty

• Age : 22
• Pouvoir : Se décrédibiliser en un coup de feu.
• AEA : Pénélope, plus forte qu'Hercules en personne.
• Petit(e) ami(e) : Elle ne l'avouera jamais, mais elle a un faible pour... /ARMURE/

RP en cours : Solaine martyrise les armures par là.


Messages : 133
Inscrit le : 06/05/2011

Of tough love & trees _
MessageSujet: Re: Of tough love & trees   Of tough love & trees Icon_minitimeDim 1 Sep 2019 - 2:38

...

Savoir que Pénélope était partie chercher Levi et ne s’était pas enfuie comme une malpropre pour échapper à ses jérémiades la rassura un peu ; mais juste un peu. Elle surveillait le manège de Nick du coin de l’œil, et les craquements qui lui parvenaient ne l’aidaient pas à rester sereine. Solaine en avait vu, des enfants coincés dans des arbres, terrifiés à l’idée de faire le chemin en sens inverse. Les secourir avait toujours été délicat, et ils avaient encore leurs jambes, eux.
Elle tenta d’ignorer Nick en se concentrant sur ses bras et la force nécessaire pour stopper leur chute si jamais ils trébuchaient. Des causes et des conséquences sans chiffres se cognaient les unes aux autres sous son front, et elle était incapable de distinguer la queue de la tête. Elle ne se trouvait pas bête, mais elle avouait sans trop de mal marcher à l’instinct. Et son instinct, eh bien… A part lui souffler qu’ils allaient se rompre le cou à la moindre erreur, il ne lui disait franchement rien d’utile. Les animaux courent pour échapper au danger, et quand ils ne peuvent plus courir, ils meurent.

Solaine ne voulait pas mourir, encore moins dans ce Pensionnat minable et sous les yeux de Nick. Oui, la fierté lui importait même dans une position aussi précaire. Et ce qu’elle ne se serait pas avoué, c’était qu’elle n’aimait pas mettre Nick en danger rien que pour elle.
Au bout d’un moment à remâcher sa colère et sa détresse (et son impuissance), Nick était arrivé au-dessus d’elle et elle fut bien obligée de regarder ce qu’il fabriquait. S’il lui demandait quoi que ce soit, elle voulait pouvoir l’aider sur le champ, et pas sortir de ses rêveries en clignant des yeux. Pardon, tu as dit quelque chose ?

Ça, c’était un coup à mourir.

Une chose qu’elle pouvait concéder aisément à son ami, c’était d’être en forme – physiquement, parce que mentalement il était tout aussi aigri qu’elle. La manière dont il parvint à descendre jusqu’à elle, comme une araignée sur son fil, lui tira un pincement d’admiration et d’envie. Si elle avait pu faire ça… Eh bien, il aurait pu rester à terre, et se moquer d’elle le temps qu’elle touche l’herbe pour lui mettre un coup de fusil.
Dans une autre vie, peut-être.

« … Bon. On est d’accord que tu me frappes pas si je te touche, hein. »

Solaine le regarda tout d’abord comme si elle n’y croyait pas, puis avec un brin d’exaspération et un mouvement du poignet. Quoi, il comptait la faire passer pour une harpie, maintenant ?
Une série de souvenirs plus ou moins récents l’incitèrent à laisser son agacement de côté. Certes. Elle avait tendance à avoir la main leste, et il était sa cible favorite. S’il avait été moins… contrariant, aussi, il n’aurait pas eu à s’en plaindre !
Calme. Il est là pour t’aider. Et parce que les branches n’allaient pas lui servir de trône éternellement, elle répliqua sans réussir à masquer totalement son mécontentement :

« Bien sûr que non ! Je ne suis pas… stupide, et je ne veux vraiment pas tomber non plus. »

Et tu m’aides, alors j’essaye de faire des compromis.
Il avait l’air de douter pour de vrai, le pauvre. De quoi avait-elle l’air, d’une araignée ? D’un chien errant ? Posée là dans l’entrelac en dentelles de branches, avec ses crocs sortis, ces images n’avaient rien d’absurde.
Revenir en haut Aller en bas
(y a un bel écho ici)
Nick Eastwood
Nick Eastwood

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Sköll
-
Of tough love & trees Empty0 / 1000 / 100Of tough love & trees Empty

• Age : 21
• Pouvoir : Du jardinage musical.
• AEA : Levi. Un chat - un gros chat.
• Petit(e) ami(e) : Il est déjà marié mais personne le lui a encore dit.

RP en cours : The Walk of the Iron Knight.

Messages : 110
Inscrit le : 08/05/2011

Of tough love & trees _
MessageSujet: Re: Of tough love & trees   Of tough love & trees Icon_minitimeJeu 5 Sep 2019 - 5:30

Crétin.
Evidemment qu'elle allait pas râler pour ça, il était censé faire quoi, la descendre de son arbre en lévitation ?
C'était rien du tout. Y avait pas question de la toucher bizarrement ou quoi - et d'ailleurs même si elle était pas coincée dans son putain d'arbre y aurait pas eu question de ça du tout. De la toucher bizarrement, pas de la toucher tout court. Parce que bon, ça, voilà, c'était pas grave, c'était la vie quoi.
Son cerveau grippa un quart de seconde.
LA TOUCHER COMME LUI PASSER LE SEL OU LUI JETER UN VASE DESSUS NICK - rien d'autre. Rien. D'autre. Et même ça ça comptait même pas vraiment en soi, y a pas contact quand tu passes le sel après tout, rien à dire et maintenant qu'il y pensait est-ce qu'ils avaient seulement déjà -

« Bien sûr que non ! Je ne suis pas… stupide, et je ne veux vraiment pas tomber non plus. »

Toujours empêtré dans l'enchevêtrement de réflexions gênantes qu'il s'était lui-même infligées, Nick rata le fait que Solaine, pour une fois ne l'avait pas agressé le moins du monde - parce qu'il s'attendait tellement à l'inverse que son premier réflexe fut de se mettre à crier :

« C'EST PAS TOUJOURS EVIDENT O- »

-kay, cool, calme, tout va bien.
On inspire, on expire, cool, nickel, pas de problème.
Le fard monumental qu'il avait piqué quelque part au milieu de son galimatis mental précédent l'empêchait un peu de respirer correctement, mais pas suffisamment pour couper court à un échange vigoureux avec Solaine si celle-ci décidait de donner de la voix à son tour.
Ce qu'iil ne devait pas encourager, parce que ce n'était vraiment pas le moment de se prendre le bec comme deux chacals enragés : ils auraient tout le temps de le faire ailleurs qu'entre deux branches sur le point de casser en deux.
Facile à dire, nettement moins à faire.
Il fallut beaucoup de self-contrôle au jeune homme - et deux-trois grosses bouffées d'oxygène - pour reprendre son calme, arrêter de s'étouffer intérieurement sur des détails sans importance, et ignorer en prime les réflexions de la jeune femme dont il essayait vaguement de sauver la vie.
Juste vaguement.
Qui sait, s'il la laissait dans son arbre, un gros piaf quelconque finirait bien par venir la cueillir, non. Ce qu'il en ferait après, cela dit, c'était pas son problème.
... On peut toujours rêver.

Après cinq bonnes minutes de gêne intense, donc, Nick finit par lâcher l'affaire et grogner quelque chose comme :

« Booon ok on y va. Bouge pas. »

Le jeune homme testa les branches qui supportaient le fauteuil du pied, en se demandant à combien de chance il pouvait s'attendre ce jour-là. Au moins assez pour que l'ensemble ne lâche pas instantanément, ça aurait été bien. Comme aucun craquement de bois - enfin aucun craquement alarmant - ne vint lui assurer du contraire, il ne perdit pas de temps avant de se pencher sur le fauteuil et attraper son amie par la taille. Il préférait pas tenter le diable hein.
Après un "t'es prête ?" de circonstance marmonné sans attendre de réponse - après tout, fallait bien, pas le choix - Nick la souleva, la ramena contre lui et remonta sur le bras du fauteuil quasiment dans le même mouvement. A nouveau à bonne hauteur, il put ainsi hisser Solaine sur la branche du dessus et la laisser s'y caler en attendant qu'il la rejoigne - le tout sans oublier de lâcher un grognement d'agacement face à toute la stupidité de la situation.
Il évita cependant d'ajouter un "t'es lourde" qui lui aurait définitivement valu un aller simple pour le sol. De toute façon elle l'était pas. Lourde.
Physiquement parlant, en tout cas.
Quelque chose sous ses pieds émit un grincement désagréable. Il l'ignora purement et simplement, préférant s'enquérir auprès de la française :

« Ca va, t'as des prises c'est bon ? »
Revenir en haut Aller en bas
« HYTGHTRUGH »
Solaine Rozak
Solaine Rozak

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Never
-
Of tough love & trees Empty0 / 1000 / 100Of tough love & trees Empty

• Age : 22
• Pouvoir : Se décrédibiliser en un coup de feu.
• AEA : Pénélope, plus forte qu'Hercules en personne.
• Petit(e) ami(e) : Elle ne l'avouera jamais, mais elle a un faible pour... /ARMURE/

RP en cours : Solaine martyrise les armures par là.


Messages : 133
Inscrit le : 06/05/2011

Of tough love & trees _
MessageSujet: Re: Of tough love & trees   Of tough love & trees Icon_minitimeVen 6 Sep 2019 - 4:44

...

L’éclat de Nick, inattendu, lui coupa la chique quelques bonnes secondes. Les rouages de son cerveau se grippèrent, elle le fixa fulminer et rougir en silence avant que tout ne reparte à tout berzingue.
Solaine était une caisse de poudre et comme prévu, le feu à la mèche provoqua une jolie explosion :

« NON MAIS DE QUOI TU TE PLAINS ?! J’ESSAYE D’ÊTRE GENTILLE ET COMPRÉHENSIVE ET TOI TU – »

Aucun oiseau, écureuil ou créature vivante à trois kilomètres à la ronde ne resta écouter la suite – s’il y avait eu des enfants dans les environs, toute innocence se serait envolée à tire d’ailes. La jeune femme ne savait ni lire, ni écrire, mais elle avait passé sa vie à glaner des insultes dans la campagne et au marché du coin. Il fallait un vocabulaire fleuri pour dissuader les imbéciles de s’en prendre à ses cousins ou son fauteuil, et une sacrée caisse de résonnance pour tenir la cadence. Si Nick la cherchait, il allait la trouver, et elle allait même lui enfoncer ses putains de plaintes au fond de la gorge s’il était pas content ; mince, quoi ! Elle évitait de lui crier dessus pour être gentille, elle essayait de relativiser la situation (ce qui n’était pas une mince affaire, lui il avait ses jambes, elle n’avait que ses bras pour se rattraper en cas de catastrophe), et il se mettait à lui hurler dessus !

Il fallut que l’indignation l’étouffe, très littéralement, pour qu’elle cesse de déverser un sac d’insultes à en faire pâlir les marins et les poissonnières. Sa gorge brûlante la condamna au silence et aux bras croisés, le souffle rapide et les joues rouges. Ses pensées se mirent à tourner en rond comme un lion en cage, faute de mieux. Elle songea à lui dire aurevoir et se laisser tomber de là ; ça lui aurait coupé le souffle, pour sûr, mais ça lui aurait aussi coupé le sien à tout jamais et il n’en valait pas la peine. Si elle avait dû se suicider à chaque fois qu’ils se disputaient pour gagner la bataille, il y aurait vingt mille tombes dans le cimetière – et toutes à son nom.

Raaaaah. Elle le détestait. Un peu. Mais elle avait besoin de son aide. UN PEU.
Son cœur menaçait de lui sortir de la poitrine à tout instant.

« Booon ok on y va. Bouge pas. »

Bouge pas, bouge pas – et il voulait qu’elle aille où, au juste ? Qu’elle s’éjecte de son fauteuil et fasse un tour en l’air ? Consciente qu’elle allait bientôt devoir s’agripper à lui et que s’il y avait un moment pour être docile, c’était bien celui-ci, elle chassa la tension de ses muscles à coup de fusil. Juste parce que le « bouge pas » la titillait, elle se redressa dans son fauteuil. On prend ce qu’on peut.
Les mains sur sa taille la firent frissonner mais le mouvement de Nick l’empêcha de s’attarder sur les détails ; ses doigts se crispèrent sur ses épaules, puis sur les branches qu’elle dut saisir pour se stabiliser. Oh, elle aimait pas ça. Pas du tout. C’était pire qu’une balançoire.

Elle put jurer voir un écureuil du coin de l’œil. Elle faillit en rater la question de Nick.

« Oui, oui, je suis stable, là. »

Normalement. Elle se pencha vers la droite et vers la gauche, mais la branche ne broncha pas suffisamment pour l’inquiéter. Bieeen. Elle allait pas tomber et mourir. Pas tout de suite. Pour l’instant, il l’avait juste sortie de son fauteuil et foutue là comme un drôle d’oiseau, elle était pas encore à terre et en sécurité.
Elle inspira et expira pour se calmer. Elle n’était pas sereine, et ça crevait les yeux. Que Nick en profite, elle ne comptait pas lui étaler d’autres faiblesses à la figure.

Les acrobaties et l’escalade n’étaient pas ses sports préférés, étonnamment.

« Et maintenant ? » demanda-t-elle, le tout en se faisant violence pour ne pas regarder sous elle et se terrifier un peu plus.
Revenir en haut Aller en bas
(y a un bel écho ici)
Nick Eastwood
Nick Eastwood

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Sköll
-
Of tough love & trees Empty0 / 1000 / 100Of tough love & trees Empty

• Age : 21
• Pouvoir : Du jardinage musical.
• AEA : Levi. Un chat - un gros chat.
• Petit(e) ami(e) : Il est déjà marié mais personne le lui a encore dit.

RP en cours : The Walk of the Iron Knight.

Messages : 110
Inscrit le : 08/05/2011

Of tough love & trees _
MessageSujet: Re: Of tough love & trees   Of tough love & trees Icon_minitimeDim 29 Sep 2019 - 17:44

Ok, c’était pas la panacée mais ça ferait l’affaire pour le moment. Une fois assuré que son oiseau de paradis et ses trois rangées de crocs ne risquait pas de s’envoler – ou pour être plus précis, de faire une rencontre brutale et impromptue avec le sol – Nick se hissa à son tour à ses côtés. En retenant l’envie de sauter tout simplement parce que donner un gros coup de pied dans le fauteuil de Solaine et le regarder s’écraser en bas serait probablement pas le meilleur coup d’envoi pour assurer une bonne ambiance à… quoi que ce soit qui allait suivre.
Sérieusement, il se demandait comment toute cette situation pouvait ne pas être faite exprès pour le faire chier. Trois heures pour descendre d’un arbre. La folie.
Pour ne rien arranger, la jeune femme se posait les mêmes questions que lui.

« Et maintenant ? »

Le brun soupira et s’accroupit tant bien que mal. C’était solide, c’est bon, et y avait toujours les branches au-dessus pour se tenir.

« Ben tu viens là et je te porte, pas quarante solutions. »

Il prit encore le temps de pester contre l’absence d’ami au pouvoir utile à proximité immédiate, tout en aidant la jeune femme à s’accrocher dans son dos. Prit aussi celui de replacer ses bras parce que comme il pourrait pas toujours tenir ses jambes à elle, si elle le tenait au cou elle allait juste l’étrangler. Ce qu’il ne manqua pas de lui faire remarquer. Tu croises, un sur l’épaule, l’autre en travers, ouais, comme ça. Il la laissa se positionner tout en fixant le tronc, cherchant déjà les prises accessibles et – ah, ouais, c’est vrai, elle avait de la poitrine maintenant.
Son cerveau accusa une panne de deux minutes à son contact, merci à lui. Gênant.
Le jeune homme se serait collé une claque si ça n’avait pas autant manqué de discrétion ; au lieu de quoi il se contenta donc de lever les yeux au ciel en piquant un fard. Ce qui était bien, c’était que Solaine risquait pas de le remarquer. Si son rythme cardiaque daignait se calmer, en tout cas.
Bref.
C’était pas pratique, mine de rien. Si seulement il avait pensé à emmener une corde – pensée débile, dans quelle situation il se serait baladé avec une corde pour le plaisir ?
Si seulement Levi était là.
Comme malheureusement il ne pouvait pas y faire grand-chose, Nick se contenta de caler les jambes de son amie contre ses hanches – merci les jupes longues – et passer un bras sous elle pour la soutenir. Une fois l’ensemble stable, il se redressa en se tenant à la branche du dessus de sa main libre et entreprit de rejoindre le tronc.
Encore une fois, heureusement qu’elle était légère.

« Elle grimpe pas aux arbres, Pénélope ? » Lança-t-il au passage, plus pour oublier le vide sous leurs pieds que pour le vrai plaisir d’en apprendre plus sur l’AEA de Solaine.

En vrai, il n’écouta qu’à moitié – voire pas du tout – la réponse, vu que son attention était surtout centrée sur ses pieds et son équilibre. Pas qu’elle puisse s’en plaindre, hein.
Arrivé au tronc, il grogna, lui enjoignit de s’accrocher, et la lâcha pour attraper la branche sous leurs pieds de ses deux mains et se laisser glisser à l’étage du dessous à la force des bras.
Sérieusement, si personne ne se cassait le cou dans cette histoire, il voulait qu’on sabre le champagne.
Revenir en haut Aller en bas
« HYTGHTRUGH »
Solaine Rozak
Solaine Rozak

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Never
-
Of tough love & trees Empty0 / 1000 / 100Of tough love & trees Empty

• Age : 22
• Pouvoir : Se décrédibiliser en un coup de feu.
• AEA : Pénélope, plus forte qu'Hercules en personne.
• Petit(e) ami(e) : Elle ne l'avouera jamais, mais elle a un faible pour... /ARMURE/

RP en cours : Solaine martyrise les armures par là.


Messages : 133
Inscrit le : 06/05/2011

Of tough love & trees _
MessageSujet: Re: Of tough love & trees   Of tough love & trees Icon_minitimeLun 30 Sep 2019 - 23:25

...

Solaine dut faire un effort colossal pour ne pas donner à Nick l’impression d’avoir gobé un citron tout rond ; pas de pouvoir utile ni de corde pour la descendre en rappel, elle savait, pas quarante solutions, mais quand même. Au-delà du fait qu’elle se sente assistée rien qu’à l’idée de jouer le marsupial (et ça bien qu’elle n’y puisse rien, se transformer en oiseau et voleter jusqu’au sol n’étant pas en option), elle n’avait pas envie de se coller à Nick. Parce que. Elle n’aimait pas les contacts physiques et jusqu’à preuve du contraire, Nick était une personne physique. C’était gênant. Trop proche. Elle n’était clairement pas prête à lui monter dessus – mais ahaha, elle n’avait pas le choix. Rrrrh. Les efforts qu’elle fournissait, hein, elle espérait au moins qu’il en était conscient et lui en était reconnaissant au fond de son cœur de pierre.
Bon, ma grande, un effort.

Mademoiselle enferma ses démons intérieurs dans un tiroir pour qu’ils se la ferment, et suivit ses instructions à la lettre – tout en se répétant qu’elle avait l’air ridicule et que c’était à mille lieues de ce qu’une fille convenable devait faire. Et certes, une fille convenable se fichait rarement dans un arbre avec un fauteuil tout entier, et s’il fallait aller jusque là elle ne tirait pas non plus à la carabine, mais…
D’accord. Elle n’était pas une fille convenable. Ce n’était pas pour autant qu’elle aimait se pendre à un arbre, accrochée à Nick, et si ça n’avait pas été une situation d’extrême urgence, elle…
Elle. Soupira intérieurement.
Son cerveau tournait en rond et cherchait des appuis sans en trouver. Chaque mouvement de Nick la tendait et envoyait milles injures carillonner aux oreilles de ses nerfs fatigués – et sacrément en pelote.

Une vraie promenade de santé.

« Elle grimpe pas aux arbres, Pénélope ? »

L’entendre parler la prit au dépourvu. Elle fixa le vide un instant, incapable de répondre. Qui était-elle, où était-elle, et que faisait-elle là – il fallut qu’il lui demande de s’accrocher bien fort pour qu’elle reprenne ses esprits et grogne une malédiction quelconque près de son oreille.

« Non, elle est pas assez agile pour ça. »

Ses capacités s’arrêtaient à la discrétion et la force brute, elle pouvait en avoir l’air de loin mais ce n’était pas un singe.
Tout comme eux ; s’il y avait bien une chose dont Solaine était à présent intimement persuadée, c’était que l’homme n’avait pas été créé pour vivre dans les arbres. Ni même s’y déplacer. Oh non.

Son cœur manqua de chavirer à l’étage du-dessous, et ses bras se crispèrent autour de Nick à lui en faire mal. S’il lui demandait, elle n’avait pas peur, elle était juste remplie d’appréhension, ce qui était très différent. Solaine Rozak n’avait jamais peur ; elle aurait combattu un loup à coups de fusil, elle pouvait bien survivre le temps d’une descente et d’une potentielle nuque brisée.

Ahahaha. Elle rigolait bien. Nick aussi, à tous les coups. Le pire, c’était qu’elle avait confiance en lui. Il ne l’aurait pas lâchée, ou pas volontairement, et il était fort. N’empêche que.

« Quand on sera descendu, je le coupe. Personne m’en empêchera. »

Inutile de se demander contre qui elle maugréait des menaces de mort.
Revenir en haut Aller en bas
(y a un bel écho ici)
Nick Eastwood
Nick Eastwood

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Sköll
-
Of tough love & trees Empty0 / 1000 / 100Of tough love & trees Empty

• Age : 21
• Pouvoir : Du jardinage musical.
• AEA : Levi. Un chat - un gros chat.
• Petit(e) ami(e) : Il est déjà marié mais personne le lui a encore dit.

RP en cours : The Walk of the Iron Knight.

Messages : 110
Inscrit le : 08/05/2011

Of tough love & trees _
MessageSujet: Re: Of tough love & trees   Of tough love & trees Icon_minitimeMer 23 Oct 2019 - 21:40

La réponse de Solaine lui glissa dessus, tout comme le juron qui la suivit et n'avait sans doute rien à faire dans la bouche d'une fille convenable. Enfin, lui, des filles convenables, il en connaissait pas, donc comme ça.
Nick lâcha une grimace lorsque les bras de la jeune fille lui scièrent l'épaule avec la force d'une ourse en colère, mais ne fit aucun commentaire. Il revint la soutenir en douceur d'un bras lorsqu'il pu lâcher une branche.
Pour le coup, la taquiner aurait été méchant; le brun était bien conscient qu'il aurait détesté être à sa place. Précautionneusement, il descendit un escalier de ramures moins épaisses en plaquant les mains sur le tronc.
Allez, il était pas si haut que ça cet arbre. Un peu quand même. Le sol se rapprochait bien trop lentement à son goût.

« Quand on sera descendu, je le coupe. Personne m’en empêchera. » Proféra la voix de Solaine à son oreille.

Rien que pour ça, c'était pas si désagréable de l'avoir sur le dos. Nick lâcha un aboiement de rire.
Et la branche sous leurs pieds lâcha.

Oh put-
Son exclamation se perdit dans des craquements sonores de bois qui éclate et le frottement de sa peau contre l'écorce. La chute lui vrilla l'esprit en même temps que l'estomac et, bien que naturellement réactif, il en loupa la branche suivante. Elle lui griffa la main, tout comme celle d'après, puis une autre, et des rameaux lui giflèrent les joues jusqu'à ce qu'il parvienne à récupérer appui sur un noeud solide d'un grand coup de talon. Ses doigts crochetèrent alors des branches au hasard, le choc se répercuta dans son bassin et d'un seul coup, ils s'immobilisèrent.
Putain.
Le coeur battant à tout allure, Nick grommela machinalement un "ça va ?" de circonstance sans en attendre la réponse - il sentait encore le poids de Solaine et son coeur affolé contre son dos. Au lieu de quoi, sans se laisser le temps de la réflexion, il remonta aussi vite que possible sur la branche la plus épaisse à sa portée.
La solidité palpable de leur perchoir le rassura, mais il serra tout de même les dents pour empêcher ses mains de trembler et caler son amie contre le tronc, avant de se laisser tomber sur le dos en poussant un grognement rageur.

« Ok, temps mort. » Il avait besoin de souffler avant de faire un arrêt cardiaque à retardement.

Le soleil lui pourrissait les yeux à travers le feuillage, il les couvrit donc d'un revers de bras. Lequel l'élançait suspicieusement - pas assez cependant pour qu'il fasse l'effort de jeter un coup d'oeil.
Finalement, il était bien, là. Le sol était assez loin à son goût, pas de problème. S'il pouvait le rester.
Revenir en haut Aller en bas
« HYTGHTRUGH »
Solaine Rozak
Solaine Rozak

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Never
-
Of tough love & trees Empty0 / 1000 / 100Of tough love & trees Empty

• Age : 22
• Pouvoir : Se décrédibiliser en un coup de feu.
• AEA : Pénélope, plus forte qu'Hercules en personne.
• Petit(e) ami(e) : Elle ne l'avouera jamais, mais elle a un faible pour... /ARMURE/

RP en cours : Solaine martyrise les armures par là.


Messages : 133
Inscrit le : 06/05/2011

Of tough love & trees _
MessageSujet: Re: Of tough love & trees   Of tough love & trees Icon_minitimeMer 30 Oct 2019 - 19:08

...

La poisse ne laissa même pas le temps à Solaine d’apprécier l’éclat de Nick ; un craquement sinistre et deux hurlements plus tard, ils empruntaient la voie express vers le sol – et son cœur eut beau sortir trois fois de sa poitrine et ses cordes vocales imploser dans la panique, crier comme une damnée n’aida pas Nick à freiner plus vite la course. Et même une fois immobilisés, accrochée à lui comme si sa vie en dépendait (ce qui était effectivement le cas – et c’était terrifiant), Solaine ne relâcha pas ses membres crispés.
Même une fois à l’abri, et calée contre le tronc, ses doigts massacraient le tissu de sa robe. Elle n’était même pas en état de se plaindre ou dire que « ahaha, ce cri perçant était dû à la surprise car je n’ai jamais peur » : elle avait eu peur. Elle avait été terrifiée. Elle avait failli mourir.

Ils avaient failli mourir, et tout ça à cause d’une tornade sortie d’on ne sait où et… Uuuurgh. Elle ne voulait pas mourir au Pensionnat, encore moins sur Nick et à cause de quelque chose d’aussi stupide. S’ils devaient passer l’arme à gauche, que ce soit au moins à coups de dragon ou pièges à ours. Pas en tombant comme des imbéciles d’un arbre.
Temps mort, ahaha. Ils en avaient bien besoin.

Solaine passa une longue minute à fulminer intérieurement avant de s’apercevoir que la coupe était pleine. Certains aimaient intérioriser leur colère et frapper leurs pensées au calme ; grand bien leur fasse. La jeune femme, au contraire, avait besoin de hurler et frapper des troncs pour aller mieux. Elle n’osa pas donner un coup de poing à la branche qui leur servait de fauteuil – elle n’avait aucune envie que Mère Nature l’envoie illico presto méditer sur ses actes avec deux bras en moins en plus de ses jambes, mais poussa un magnifique râle de colère et de frustration mêlés.

Si j’avais eu mes jambes…

« Je me contenterai pas de le couper. JE LE BRÛLERAI AUSSI. »

Ce délicat fumet de feu de forêt fit paniquer un oiseau, qui s’envola à tire d’ailes quelque part à sa droite. Bon débarras. Ils l’agaçaient avec leurs ailes et leur incapacité à rester coincé en hauteur comme des abrutis. Si cette maudite bâtisse avait pu être aimable et lui donner un pouvoir pour compenser sa paralysie, mais noooon, tiens, comme ça tu ne peux même plus te défouler en tirant sur des animaux.
Solaine se promit de se confectionner un lance-pierre pour de bon, histoire de. S’ils pensaient qu’elle allait se laisser faire…

Un peu plus détendue mais toujours raide comme un piquet, elle décida d’être sage et raisonnable et inspirer au lieu d’insulter les oiseaux ou jeter un regard en contrebas et s’effrayer encore plus. Elle n’allait pas insulter, Nick, non plus ; il faisait de son mieux et si ça avait été elle avec les jambes, elle n’aurait pas pu en faire autant.

Elle décida donc d’insulter la nature injuste et les hommes, le tout en silence.
Elle en devenait presque mature à vue d’œil.
Revenir en haut Aller en bas
(y a un bel écho ici)
Nick Eastwood
Nick Eastwood

+
Masculin Pseudo Hors-RP : Sköll
-
Of tough love & trees Empty0 / 1000 / 100Of tough love & trees Empty

• Age : 21
• Pouvoir : Du jardinage musical.
• AEA : Levi. Un chat - un gros chat.
• Petit(e) ami(e) : Il est déjà marié mais personne le lui a encore dit.

RP en cours : The Walk of the Iron Knight.

Messages : 110
Inscrit le : 08/05/2011

Of tough love & trees _
MessageSujet: Re: Of tough love & trees   Of tough love & trees Icon_minitimeSam 2 Nov 2019 - 18:51

Entendre Solaine fulminer, hurler, faire tous les types de bruits imaginables ne le faisait même plus réagir. Ca faisait un peu partie de son arrière-plan sonore de tous les jours. Et puis, pour le coup, elle avait de bonnes raisons de crier.
En ce qui le concernait, le jeune homme avait décidé de ne plus bouger de là. Nope. Il avait assez joué à pierre-papier-ciseaux avec cet arbre pour aujourd'hui, il passait à la solution sécurité, merci. Et tant pis si ça impliquait de devoir poireauter un moment loin du plancher des vaches.
Accessoirement, il était désolé de lui avoir fait peur, et préférait ne pas avoir à recommencer.
L'avantage cependant, c'était que tant que la jeune femme faisait du bruit, il pouvait être certain qu'elle allait un minimum bien. Pas bien compliqué, c'était soit on soit off, et ça arrangeait bien Nick.

« Je me contenterai pas de le couper. JE LE BRÛLERAI AUSSI. » Vociférait-elle donc très justement.

Le brun étira ses lèvres en un rictus planifié comme un sourire mais qui ne dépassa pas le stade de la grimace. Eh. Le temps qu'il remette ses organes en place, hein. Plissant les yeux à cause de la lumière, il éloigna le bras de son visage et fronça le nez devant la belle écorchure que le bois y avait laissé. Et allez. De l'intelligence d'aller faire de la grimpette en t-shirt avec un singe hystérique sur le dos.
Bon, c'était clairement pas la faute du singe, ceci étant. Solaine était pas si grosse qu'elle provoquait une chute de branches spontanée.
Pas grosse du tout, d'ailleurs.
A la limite, peut-être que l'arbre avait flanché devant son adorable caractère.

« ... quasi-sûr qu'il y aura quand même des gens pour gueuler, mais. » Commenta le jeune homme avant de glisser un pouce sur sa langue et en frotter la plaie pour déloger les éclis. « J'irai te chercher un bidon d'essence avec plaisir. Dès qu'on sera en bas. »

Plus que ça, même. Une putain de jubilation, ce serait, de voir cet arbre cramer.
Il aimait les arbres, mais y avait des limites à tout. Genre, ne pas essayer de le tuer.
Nick finit par abandonner et arrêter de triturer l'écorchure avant de se mettre à foutre du sang partout. Avec un son hybride entre le soupir et le grognement, il revint couvrir ses yeux - bien trop photosensibles, son éternel problème - et laissa pendre une jambe dans le vide.

« On va attendre que Levi arrive hein. » Plus sûr.

Ce qui pouvait prendre un temps indéterminé, dépendant du niveau de débrouillardise de Pénélope, de l'emploi du temps du grand félin ainsi que de son humeur du jour. Nick n'avait rien de spécial de prévu dans sa journée, mais se retrouver coincé avec Solaine à se fixer les yeux dans les yeux en haut d'un arbre ne faisait partie d'aucun de ses plans sur aucune planète existante. Pour tout un tas de raisons toutes très recevables.

... Cool, il était nerveux maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
« HYTGHTRUGH »
Solaine Rozak
Solaine Rozak

+
Féminin Pseudo Hors-RP : Never
-
Of tough love & trees Empty0 / 1000 / 100Of tough love & trees Empty

• Age : 22
• Pouvoir : Se décrédibiliser en un coup de feu.
• AEA : Pénélope, plus forte qu'Hercules en personne.
• Petit(e) ami(e) : Elle ne l'avouera jamais, mais elle a un faible pour... /ARMURE/

RP en cours : Solaine martyrise les armures par là.


Messages : 133
Inscrit le : 06/05/2011

Of tough love & trees _
MessageSujet: Re: Of tough love & trees   Of tough love & trees Icon_minitimeDim 10 Nov 2019 - 3:53

...

La voix de Nick coupa Solaine dans son inventaire silencieux de tous les noms d’oiseaux qu’elle avait appris de sa vie ; la liste était longue et elle n’en était pas à la moitié, mais elle daigna s’interrompre pour lui adresser un sourire en forme de grimace. Ah ! Si quelqu’un osait se plaindre de son petit feu de camp, elle le brûlerait avec l’arbre, le tout avec plaisir. On ne défiait pas Solaine Rozak sans en payer le prix, et ce fichu tas de bois en avait fait assez comme ça. Essayer de les tuer, et puis quoi encore ! Si cette maudite tornade s’avisait de revenir, elle…

Elle soupira par le nez et leva les yeux aux feuilles baignées de soleil. Elle ne pouvait pas faire grand-chose contre un coup de vent, mais ses poings la titillaient. Elle se força à les desserrer et lisser les plis de sa robe, maudissant le silence entrecoupé d’exclamations d’oiseaux. Elle avait vraiment envie d’en tirer quelques-uns pour les empailler et les mettre à sa fenêtre. Elle aurait eu tous les pleurnicheurs du Pensionnat sur le dos, mais elle se serait sentie extrêmement puissante.
Qu’on vienne pas m’embêter, hein. Sinon…

Ses yeux se posèrent par accident sur Nick et elle les déporta immédiatement vers la branche la plus proche. Au-delà de la colère, elle se sentait un peu coupable – il lui aurait fallu le diable pour l’avouer à voix haute, mais c’était là. Et ça l’énervait. Et elle était encore assez lucide pour se rendre compte qu’elle n’avait vraiment pas besoin de ça par-dessus leur montagne d’ennuis.

Être piégée à… beaucoup de mètres du sol aurait dû lui suffire.
Inspire, expire. Inspire…

« On va attendre que Levi arrive hein. »

Expire. La jeune femme jeta un œil à ce qu’elle voyait du parc, les doigts entremêlés à défaut de savoir quoi en faire. Oui, c’était une bonne idée ; est-ce qu’elle avait la patience nécessaire pour ça ? Pas sûr. Elle n’aimait pas rester en place, elle avait besoin de courir (façon de parler) et s’occuper l’esprit pour éviter de s’attarder sur les choses qui ne lui plaisaient pas – et il y en avait beaucoup, pas forcément désagréables, mais auxquelles elle n’avait tout simplement pas envie de penser. Parce que.

Elle arracha une feuille pour l’éplucher et se concentrer sur autre chose que Nick.

« Et ça va prendre combien de temps ? »

Elle ne voulait pas avoir l’air ingrate ou mécontente, mais elle avait du mal à trouver un bon angle aux choses. Ses doigts tremblaient encore un peu (urgh) et elle allait devoir parler avec Nick ou écouter le silence.
Elle s’était persuadée de ne pas savoir faire le premier sans crier, et elle ne supportait pas le deuxième.

Ses ongles percèrent la feuille et elle grogna dans sa barbe.
Quelle nulle.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


+

Of tough love & trees _
MessageSujet: Re: Of tough love & trees   Of tough love & trees Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Of tough love & trees

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
xX || Pensionnat Interdit || Xx :: .:: Extérieur ::. :: Parc et Lac-
Sauter vers: